Born To Run (le livre)

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Fabrice le Jeu 2 Fév 2017 - 20:52

Je trouve que We Are Alive ou Death To My Hometown racontent une histoire et que Swallowed ou Rocky Ground sont de belles chansons aussi.
Par contre, je comprends ton point de vue sur l'écriture de Springsteen. Je le trouve aussi meilleur dans une forme de narration ancrée dans un personnage. Raison pour laquelle, Matamoros Banks est une chanson bien plus forte qu'A.L. D'un côté la thématique s'incarne dans une figure, de l'autre on reste dans le domaine de la généralité (plus que du poncif me semble-t-il).
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5036
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Captain Jack Sparrow le Jeu 2 Fév 2017 - 21:26

En profond désaccord, en vrac, avec plusieurs de vos remarques.

1/ Je n'achète pas l'idée selon laquelle une megastar riche ne serait pas crédible en soutenant des valeurs de gauche. Bruce n'est pas un connard arrogant à la Kanye West, une sorte de type qui penserait qu'il est le roi du monde parce qu'il est multimillionaire. Il a une très belle baraque (peut être plusieurs), une sublime muscle car (peut être plusieurs), descend dans des hôtels de luxe lorsqu'il est en tournée, tout ça en faisant ce qu'il aime, ce merveilleux job de musicien. So what, qui pourrait rejeter ce genre de rêve? Je ne serais pas contre personnellement, et ça ne m'empêcherait pas de voter Bernie en toute conscience, même s'il annonce vouloir augmenter fortement mes impôts. Ni de me conduire bien et humblement avec mon entourage. Je veux dire, il ne s'agit pas d'empoisonner des petits Chinois qui bossent 14 heures par jour dans une de mes usines.
Mon amoureuse me taquine souvent sur le sujet, à chaque fois qu'un type friqué prend des positions de gauche. Il faut dire qu'elle et moi, comment dire...lorsqu'on vote chacun de notre côté, nos voix s'annulent... J'ai un argument massue. C'est quoi la bascule, le niveau de revenu au delà duquel tu es riche et dois être fidèle à ton camp? 4000€/mois, 5000€, 10000€, plus? Donc en dessous, tu es sensée voter à gauche? Ben ma pauvre chérie, si tout le monde suit ton raisonnement, prépare toi à vivre dans l'opposition jusqu'à la fin de tes jours!

2/ Bernie....ah Bernie. Bien sympathique, un mec qui m'a l'air droit dans ses bottes et honnête. Qui selon nos critères européens serait centre gauche, pas plus. Mais qui se serait fait laminer s'il avait gagné la primaire démocrate parce que Trump n'aurait eu aucun mal a convaincre ses ouailles qu'il est la réincarnation de Joseph Staline en pire (les conspirationnistes qui bossent pour lui auraient probablement ajouté "envoyé par Satan pour détruire l'Amérique" et lancé quelques rumeurs de pédophilie pour faire bonne mesure).

3/ Les jobs mal payés. Ils existaient avant Obama, et les chiffres sont là. Près de 11% de chômage à son arrivée, 4,7% 8 ans plus tard. N'est ce pas la meilleure manière d'en finir avec les salaires de merde, tendre vers le plein emploi et inverser le rapport de force entre l'employeur et l'employé? Surtout lorsque parallèlement certains états démocrates ont enclenché un programme sur 5 ans de doublement du salaire minimum, ce que probablement les républicains vont essayer de contrer au niveau fédéral (ils en ont le pouvoir et beaucoup rêvent de supprimer la notion même de salaire minimum). Dit autrement, vaut-il mieux bosser chez Mc Do et espérer voir son salaire passer en quelques années de 8 $ à 15 $ de l'heure, ou croire au pur fantasme des mines de charbon qui vont réouvrir dans tout le pays, ou au tout aussi pur fantasme que Detroit ou Flint fabriqueront de nouveau les bas de gamme de GM ou Chrysler (que personne n'est disposé à acheter 30% plus cher)?

4/ L'éloignement du parti démocrate de ses électeurs. Oui, sans doute en partie. Mais surtout un système électoral indigne d'une grande nation démocratique dont les textes fondateurs offrent un avantage considérable au camp conservateur. Qui fait perdre Hillary Clinton contre Trump malgré une avance de près de 3 millions de voix. Qui permet aux 500000 citoyens du Wyoming d'envoyer deux sénateurs à Washington, comme les 40 millions de Californiens. Qui permet aux républicains lorsqu'ils sont au pouvoir dans un état de rendre aussi difficile que possible l'exercice du vote aux électeurs ciblés comme potentiellement démocrates (lire les quartiers noirs pauvres).

5/ Hillary. Elle ne faisait peut être pas rêver, cul et chemise avec Wall Street c'est suspect. Mais elle avait dans son programme une véritable sécurité sociale publique pour tous, c'est un truc qu'elle avait déjà poussé sans succès dans les années 90 quand son Jules était président, aussi je la crois sincère sur ce point. Les réps vont ramener le pays à la situation d'avant Obama, lorsque plus de 60000 personnes mourraient chaque année faute d'assurance maladie, pendant que d'autres centaines de milliers tombaient en faillite civile face à des factures d'hôpital terrifiantes. Personnellement, adepte du compromis, j'achète sans états d'âme quelqu'un qui sympathise avec l'ennemi s'il est susceptible de sauver ma peau le jour ou le crabe s'intéresse à moi.

Désolé d'avoir été long, très/trop politique, et un tantinet hors sujet. Mais l'Amérique et moi, c'est une histoire d'amour et mon coeur saigne depuis le 8 novembre. L'Amérique que j'aime est morte et les Américains qui vont le plus en souffrir sont ceux qui l'ont tuée.
avatar
Captain Jack Sparrow

Messages : 223
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 58
Localisation : Zuma Beach

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  papi le Jeu 2 Fév 2017 - 22:20

Pour ma part je ne dis pas que parce que Springsteen est riche il ne doit pas parler au nom des pauvres, ou des classes populaires. La conscience de classe ne s'apprécie pas au portefeuille. Je constate que ses chansons et ses engagments ont un peu changé depuis vingt ans et plus. Ce n'est pas vraiment un reproche parce que cela traduit une évolution générale où tout ce qui relève du peuple et du populaire a progressivement disparu des radars. Cela donne aujourd'hui Trump président, et cela donnera bientôt des trucs très moches ici en Europe.
Après Captain ton analyse de la situation politique aux Etats-Unis est beaucoup plus fournie et éclairée que la mienne. Je me demande bien quand-même ce qui a fait que Springsteen ne ce soit pas impliqué dans la campagne sauf le dernier jour alors que Trump était une réelle menace. C'est quand-même un peu ballot parce que maintenant ils l'ont.
avatar
papi

Messages : 1458
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  papi le Jeu 2 Fév 2017 - 22:22

Fabrice a écrit:Je trouve que We Are Alive ou Death To My Hometown racontent une histoire et que Swallowed ou Rocky Ground sont de belles chansons aussi.
Ah les goûts et les couleurs ça ne se commande pas, respect
avatar
papi

Messages : 1458
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Kyle William le Jeu 2 Fév 2017 - 22:53

Merci pour le long et captivant post, Captain; pour ma part, je pense que les mouvements qui s'organisent déjà pour défendre les droits, activistes, écolos, étudiants, intellectuels, chercheurs, écrivains, journalistes d'investigation, et même les entrepreneurs de la  Silicon Valley (qu'on a connu moins regardants sur la défense des données personnelles), appelons-les comme on voudra, la résistance, la société civile, les bobos bien pensants ou quoi que ce soit… n'en sont qu'au commencement d'une longue bagarre…
il me semble aussi que certains élements font déjà plus qu' affleurer qui pourraient déclencher une procédure d'impeachment… donc gardons espoir; dans ce contexte, le soutien de vieux artistes comme Madonna ou Springsteen n'est qu'accessoire, mais par contre je ne serais pas contre l'explosion d'une petite myriade de jeunes groupes qui se bougeraient les fesses…

Kyle William

Messages : 995
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  calispera le Jeu 2 Fév 2017 - 23:20

Je pense que le semi silence de Springsteen dans la campagne électorale était lié sans doute à la conscience que, plus on fait de bruit autour de Trump (plus on le combat) : plus on lui fait de la place et on lui donne de la sorte des chances en plus d’être élu (c’est le coup du château de cartes : oppose-toi à une carte et elle se maintiendra debout).
Et en parallèle, il était nettement moins enthousiaste pour une Clinton que pour un Obama. Or depuis le début cette campagne était basée sur la destruction du concurrent (à quelque niveau que ce soit) plutôt que de défendre un réel programme - excepté Bernie Sanders (à ce qu’on en a vu dans nos médias en tout cas).

Alors, autant rester un brin en retrait.  Et il est donc possible qu’il ait réagi en toute dernière minute, se rendant compte que la catastrophe arrivait, ne sachant plus trop que faire, ou alors la pression côté Clinton a été très forte pour l’y amener.

Concernant le paradoxe d’être riche en défendant les pauvres, ça titille toujours. Mais dans son livre il tape bien sur le clou pour faire savoir qu’il vient de rien et ne reniera jamais ses origines et donc défend la cause des gens de même origine. D’un côté il semble avoir conscience du gouffre entre sa richesse et ceux qu’il tente de défendre, raison pour laquelle il donne aux banques alimentaires, se montre avec les vétérans et ces choses-là. Et en même temps, le milieu qu’il est amené à côtoyer : tant sa propre famille (milieu hippique par exemple), que les autres stars, sans doute aussi tout l’entourage professionnel : tout ça l’amène à mener un train de vie plus luxueux. J’ai l’impression que ça ne le dégoûte pas, mais c’est pas forcément sa tasse de thé non plus. Et parfois, il déborde un peu, par effet d’entrainement, dans ces eaux là, au point d’aller chez le dentiste en avion.

Mais en dehors de ça, il cultive une certaine simplicité. Chez lui, c’est plutôt campagnard (il ne lésine pas à montrer son chez lui dans les vidéos, interviews etc.). Il s’habille rarement de luxe, et même en costard, c’est toujours sobre. Ses luxes les plus évidents (à ce qu’on peut en savoir via le net ou les news) sont les moyens de transport (moto, chevaux, voitures, avions et au passage le yacht de Spielberg pour les vacances). Il ne le dit jamais très clairement, mais j’ai l’impression que ses richesses il a plutôt tendance à les partager, avec son entourage direct, via les donations, mais aussi quand il organise des fêtes, c’est pour beaucoup de monde, sans pour autant faire ça sur une île au bout du monde, dans un luxe puant, comme le font certaines stars. Dans son livre il mentionne également en filigrane, qu’il paie très bien ses musiciens.

Un autre truc dont on ne tient pas trop compte ici en Europe, c’est que gagner beaucoup d’argent est nettement mieux vu au  States qu’ici. Ils sont réellement fiers, ceux qui gagnent des millions et des milliards, par là-bas. Et Springsteen n’est justement pas dans ce registre, il en a presque honte (là j’exagère, mais ce n’est pas là sa fierté). S’il vivait en Europe, il en aurait clairement honte.

Déjà qu’ici, pas mal de gens n’ont pas tout à fait conscience que l’argent, ou plutôt la richesse, fonctionne comme une balance : si tu gagnes beaucoup, forcément, d’autres gagnent moins. Mais aux States, ils sont très très très loin d’envisager ce concept. Remettre en cause la richesse et le profit pour eux est hyper choquant, voire insultant.
Pas étonnant que la solidarité, certains veulent la construire avec des murs;)

Pour ça, je trouve que Springsteen a une mentalité un peu plus proche de celle des Européens. Sauf qu’il défend encore corps et âme son drapeau. Quoi que, dernièrement, il a dit qu’il était embarrassé d’être Américain : c’est peut-être le début d’une prise de conscience outre Atlantique, qu’on vit dans un monde, et que les frontières, le patriotisme, le drapeau etc., ben ça commence à devenir un peu obsolète.

Dans 50 ans, si on n’est pas rayés de la carte, nos pays ne seront plus que des régions du monde, on aura tous une revenu inconditionnel et le pétrole et le nucléaire seront interdits d’utilisation;)

calispera

Messages : 1252
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Kyle William le Jeu 2 Fév 2017 - 23:44

calispera a écrit: Et en même temps, le milieu qu’il est amené à côtoyer : tant sa propre famille (milieu hippique par exemple), que les autres stars, sans doute aussi tout l’entourage professionnel : tout ça l’amène à mener un train de vie plus luxueux.


C'est pénible à la fin ces préjugés permanents sur le milieu équestre (et non pas hippique) : une bonne fois pour toutes, on peut être un cheval et voter à gauche, et même rester proche du peuple.

Kyle William

Messages : 995
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  calispera le Ven 3 Fév 2017 - 0:18

Kyle William a écrit:
calispera a écrit: Et en même temps, le milieu qu’il est amené à côtoyer : tant sa propre famille (milieu hippique par exemple), que les autres stars, sans doute aussi tout l’entourage professionnel : tout ça l’amène à mener un train de vie plus luxueux.


C'est pénible à la fin ces préjugés permanents sur le milieu équestre (et non pas hippique) : une bonne fois pour toutes, on peut être un cheval et voter à gauche, et même rester proche du peuple.

T'as raison, pour moi, le cheval, qu'il coure ou qu'il saute, je mets tout dans le même sac, à tort.

Par contre, s'acheter un cheval, l'entretenir, l'entrainer, posséder une écurie, le faire voyager, s'inscrire aux concours etc. c'est pas pour les smicards.

Ah, et je viens de lire une dépêche qui apparemment  fait le grand écart par rapport au profil de Springsteen, (apparemment car finalement on n'en sait pas tant que ça) :
http://www.proximustv.be/fr/info/article/1735099/johnny-depp-quasi-ruine-en-raison-d-un-train-de-vie-dispendieux

calispera

Messages : 1252
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 14 sur 14 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum