Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Aller en bas

Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  nicco2 le Mar 19 Juin 2018 - 19:00

Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire du concert parisien de la tournée TOL. 30 ans déjà.

A Vos souvenirs  ! Anecdotes ! Photos !

C'était mon premier concert du Boss.

Contexte. Les compte-rendus de la tournée US étaient pour le moins mitigés. Dans Rock et Folk, Chalumeau avait littéralement assassiné la première dans un article retentissant. C'est l'époque où les rocks critics avaient encore du pouvoir. Une époque où la seule manière de se faire une idée d'une tournée était de la voir pour de vrai.
D'autres étaient plus mesurés dans leur jugement (Sacha Reims, Jacques Vassal). D'autres restaient enthousiaste, ou voulaient encore y croire (Leblond).
La réception de l'album avait été étrange, à fronts renversés. Les fans purs et durs n'étaient pas (forcement) emballés et certains critiques anti-Springsteen avaient été agréablement surpris.

Avec Tunnel Of Love, c’en était fini de l’exceptionnalité Springsteen : il n’était plus au-dessus des lois (de la critique), il n’était plus ce Dieu intouchable au yeux des fans : il pouvait se faire allumer comme n’importe quel Dylan ou Bowie (dont l'étoile était alors au plus pâle). Enfin, cet été là, c’était  la tournée Michael Jackson qui attirait l’attention.

Tout cela nous le savions plus ou moins confusément en arrivant à Vincennes. Mais nous espérions que tous les doutes et les polémiques s’éteindraient dès lors que Springsteen retrouverait son habitat naturel :  la scène !

Mon jugement : à l’arrivée un concert bizarre, et KO au finish.
La première partie ne prend pas, malgré l’énergie incroyable du Boss. Le problème, c’est tout l’attirail Tunnel Of Love, trop artificiel pour convaincre. Décor ringard, autour de la thématique de  la relation amoureuse. Monologue tiré par les cheveux, un peu niais. C’était mon premier show, mais, à mon surprise, j’étais parfaitement capable de ressentir que ça ne collait pas, que je ne retrouvais pas le Boss du coffret, celui du monologue de River…
J’avais souvent imaginé ce que pouvait être un concert de Springsteen, et j’avais à peu près tout imaginé, sauf la possibilité d’être en train d’analyser froidement le truc, comme si j’étais devant ma télé. Ce Cover Me sans passion… Non, non, non.
A la fin, dépité, je lâche prise, je me place à l’arrière, affamé, épuisé, mort de soif (on s’était très très mal organisé, erreur de jeunesse, et ça n’a pas contribué à me faire entrer dans le concert), espérant mieux juger de la chose de loin. C’est à ce moment que ça commence à s’animer :  War, BITUSA. Impressionnantes versions, mais… sans aucun rapport avec le concept TOL.
Et puis après, la pause, et quelque chose a basculé dans la deuxième partie. Tougher than the Rest fonctionne assez bien. I’m a coward et  You can look allument la mèche.
Le concert prend vie. On se débarrasse petit à petit du concept TOL (qui n’aura jamais fonctionné et que Bruce, à raison, décidera de ne pas défendre quelques mois plus tard, pendant la tournée Amnesty) et en revient aux fondamentaux.
Et  le vrai basculement se produit. Le concert devient prodigieux. Il reste une heure et demie, peut-être, mais quelle heure et demie ! Because the night, Backstreets, 20 th avenue. Bruce est en grande forme, sa voix est au sommet de sa puissance (chose que j’ignorais). Je découvre enfin ce que c’est qu’un concert de Springsteen. Je regarde stupéfait les 50 000 personnes en train de danser dans la nuit. Deux heures avant, la foule était plutôt amorphe… Magique !
Certainement une des meilleurs fin de concert que j’ai jamais vues.

A la fin, donc, Bruce gagne. Je retrouve les potes, tous sous le choc. « J’ai vu Dieu ! » s’écrie quelqu’un. Je ne dis rien sur mes doutes pour la première partie. La foule n’en demande pas plus, elle a eu de la sueur et du show. Je reste avec mes interrogations (où va Bruce ? Que peut-il faire ?) et les autres se préparent à continuer l’été avec Pink Floyd ou Jackson. Quand même, je suis heureux d'être dépucelé (en attendant l'autre dépucelage qui sera aussi pour cet été, mais c'est autre histoire).
avatar
nicco2

Messages : 156
Date d'inscription : 03/12/2011
Localisation : Cracovie, Pologne
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  TOF le Mar 19 Juin 2018 - 21:45

nicco2 a écrit:
Il reste une heure et demie, peut-être, mais quelle heure et demie ! Because the night, Backstreets, 20 th avenue.
Hmmmm 10 suffiront je pense !!!!!!
nicco2 a écrit:
C'était mon premier concert du Boss.
Et bien tout pareil !
Je me souviens de cette scene avec le soleil en plein tronche !
Je ne me souviens pas de decors par contre ...
Je me souviens de cette ambiance
De son energie
De la version born to run acoustique
Du sourrire de cette fille qui est monte danser avec lui
De sa dedicace pour les’vieux fans .... avant de balancer ... 10th avenue !
Jy etais alle avec une amie
Que je ne revois plus aujourd’hui
Je me souviens de la fouille à l’entrée.... et des mecs qui sortaient ensuite des teleobjectifs dans le public !!
Tiens ben ces gens la doivent avoir des photos
Je me souviens de ce break .... entracte .... qui cassait le rythme du show
Je me souviens quil faisait beau
Et que jetais heureux de l’avoir vu
Limite fier ... moi et mes pas encore 18 petits printemps !
C'était donc il y a si longtemps !
Jamais je ne me serais douter a lepoque me remémorer ce show un soir sur un iPad !!!
Back to the futur !!!
avatar
TOF
Admin

Messages : 1176
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  jubeph le Lun 25 Juin 2018 - 8:38

Drôle de concert, la veille Bruce est à SOS racisme en direct avec De Chavannes esplanade de Vincennes à la TV

Le lendemain le show, dans un terrain vague, pire que pour BITUSA Tour à la Courneuve, alors, j'ai pas aimé, me suis ennuyé, j'ai rien vu, je ne suis pas grand, Born to Run acoustique je ne m'y ferai jamais, un bout de guitare par ci, une tete par la, c'est tout ce qui me reste d'un des concerts le plus loupés pour moi. Je me revois sortir avec ma Babe vers le métro triste et déçu.

Mais je ne resterai pas la dessus et quelques jours plus tard je pars pour Londres et Wembley sans billet sans rien et Glory Days et tout Wembley debout me réconcilieront avec cette tournée me laissant la un souvenir éblouissant, comme quoi le lieu change tout aussi.

Have love will travel !

Phil
avatar
jubeph

Messages : 278
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  CC Rider le Lun 25 Juin 2018 - 13:41

Comme Phil, le concert de Vincennes reste un souvenir mitigé.
Autant, au contraire de Phil, j’avais adoré La Courneuve, autant les conditions (le plein jour) et le lieu (pouah...) de ce show, m’avait maintenu loin du truc.
La mise en scène du début, un peu fête foraine, le fait que l’album que défendait la tournée ne s’identifiait pas à cette course à l’armement? Un peu tout ça...
Pour ma part pas de Londres, mais un Bâle un peu plus tard.
Bien meilleur. Entre autre à cause du lieu, bien plus petit. (J’y avais déjà sauvé ma tournée 81 des Stones Smile)
Mais cette tournée 88 a connu un second leg qui m’avait remis à cheval avec les dates d’automne d’Amnesty a Bercy et le groupe en formation plus serrée.
avatar
CC Rider

Messages : 6872
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  Fabrice le Ven 29 Juin 2018 - 13:51

C'était mon premier concert de Springsteen -comme pour pas mal d'entre nous certainement. J'étais venu au concert avec l'article de Rock et Folk en tête, quelques vagues trucs entendus par un copain avec qui j'échangeais des K7. Evidemment, le lieu est un des pires parcs à bœufs que j'ai pu connaître pour les "grands" concerts (j'y avais vu U2 et 87 et reverrai U2 en 93 et n'y ai plus jamais remis les pieds pour mon bonheur!). Facilités réduites à leur plus simple expression, chaleur et lance à incendies pour se rafraîchir, mouvement de foule à la limite du Heysel... je ne garde aucune nostalgie de cette époque. Pire, le choix du plein-air était à l'évidence une erreur "artistique" pour cette tournée (en tous cas qu'elle était en mai/juin 1988). Après quelques semaines de rodage, les concerts du printemps 88 aux USA sont de très bonne facture -avec un renouvellement du set, des reprises de qualités, des titres tirés de l'oubli- mais ils fonctionnent dans une configuration "arena" (et avec un public qui n'est pas insensible à une dimension "comédie musicale"). Il y a une certaine magie qui s'est perdu dans les grands espaces et en plein jour. Dans mon souvenir, le concert a basculé avec le crépuscule. Je pense avoir du léviter à partir de Backstreets. Oubliés la soif, les voisins qui le labourent les côtes comme des défenseurs uruguayens, le champs de patates... au profit d'une grande ferveur et d'un sentiment de fusion entre la foule et le groupe. Le genre de transe que procurent les grands moments d'émotion. Je me souviens avoir pensé à la fin du concert à l'article de Rock and Folk en me disant : si ça c'était un mauvais concert... j'ose à peine imaginer ce que doit être un bon voire un très bon concert de Springsteen!

Pour en revenir à l'inadéquation entre le set et les stades, Springsteen a dû se rendre à l'évidence et la tournée s'est peu à peu transformé en intégrant des titres plus "connus" -jusqu'à reprendre Born To Run électrique et Thunder Road. Dommage que le choix n'est pas été fait de tourner en salles en Europe. But Business is Business...
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5506
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  myriam le Dim 1 Juil 2018 - 8:41

C'était mon 2e concert de Springsteen après St Etienne en 85, j'écoutais tous les albums en boucle, j'avais sauté sur Tunnel of Love le jour de sa sortie.
J'étais étudiante à Lyon à ce moment là et j'avais réussi à convaincre 2 copains de m’accompagner à Vincennes.
On avait pris la voiture tôt et on était arrivés avant l'ouverture des portes, j'étais surement surexcitée.
A l'ouverture j'ai vu les gens courir pour être devant, j'ai fait comme eux, je ne connaissais pas trop les codes des grands concerts!
Et puis l'attente tout l'après midi en plein cagnard, l'eau avec laquelle on nous arrosait, l'hippodrome qui se remplissait, ça paraissait énorme.
J'ai peu de souvenirs des chansons, de comment elles ont été jouées, l'ordre.... En général en concert je profite, je ne réfléchis pas, c'est juste physique et émotionnel!
je me souviens de cette foule compacte et que de temps en temps mes pieds ne touchaient littéralement plus le sol. Heureusement les 2 copains étaient plutôt grands mais à l'entracte j'ai lâché l'affaire et je suis allée derrière.
Là j'ai découvert un public en dilettante, je ne comprenais pas bien ce qu'ils faisaient là comme de passage, jetant une oreille distraite à ce qui se passait loin devant sur la scène. J'avais 21 ans et je voyais des "vieux" qui avaient payé leur place pour accompagner leurs enfants ou petits enfant.... j'étais stupéfaite de ce public si large.
Je me souviens de cette foule qui faisait un bruit de dingue et le groupe qui jouait à fond, même derrière on avait un son énorme.
C'est clairement pas le concert de Springsteen que j'ai préféré et toutes ces années j'en ai vu quelques uns mais c'est là que j'ai compris l'ampleur du phénomène! Tout le monde écoutait Springsteen! Alors qu'autour de moi sur les bancs de la fac, il n'était pas de bon ton de succomber devant cet américain! D’ailleurs dans ma famille tout le monde continue à avoir ce petit sourire en coin quand je pars pour un concert!
Bref on a repris la voiture dans la foulée (on était un peu barges à l'époque?!) on est rentré sur Lyon, le lendemain on était de concert, voir Johnny Clegg... une autre histoire!
avatar
myriam

Messages : 21
Date d'inscription : 13/03/2012
Localisation : GRENOBLE
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  Ricou76 le Dim 1 Juil 2018 - 16:28

C'est mon premier concert de Springsteen.
J'avais constaté la popularité du bonhomme lors d'un séjour à New York en 1984 où tous les magasins qui vendaient des disques exposaient la pochette de l'album "Born in the USA" qui venait de sortir.
J'avais été titillé sur ses qualités scéniques par un copain qui était revenu enthousiasmé en 1985 par un de ses concerts à la Courneuve.
J'avais découvert sa musique à travers les albums "Born to run" et "Darkness" que j'écoutais très souvent.
Je voulais donc voir ce qu'était un concert de Springsteen et avais persuadé un copain et sa compagne de m'accompagner.
Nous arrivons tôt pour être dans les premiers dans la fosse et à l'ouverture des portes courrons pour nous retrouver au niveau de la table de mixage en ayant déjà du mal à voir la scène.
Au début du concert , c'est l'enfer au point que nous décidons de nous extirper de cette masse et de trouver un endroit plus confortable. Pendant les 4 premières chansons nous effectuons la manœuvre tout en chantant "The river" avec le public. Nous choisissons finalement de nous installer en haut d'un talus qui permet de voir la scène de 3/4. Le son est bon, on respire, seul inconvénient on est loin de la scène et Bruce nous semble bien petit. On s'habitue cependant aux conditions du concert et je me rappelle en ce qui concerne la première partie avoir apprécié mais trouvé l'entracte particulièrement long (près de 3/4 d'heure dans mes souvenirs).
Au retour, la seconde partie sera un véritable choc! Bien qu'éloigné le Boss occupe l'espace, une présence sur scène unique que je ne retrouverai que chez lui et qui me fera le revoir pratiquement une dizaine de fois. Et puis une énergie telle que sur la fin, dans mes souvenirs à partir de "Because the night", chaque fois qu'un morceau se termine on croit qu'il va quitter la scène or il enchaîne autre chose. Et comme on a de la place, on peut danser, bouger et crier sans ménagement jusqu'à l'enchainement final "Sweet soul music", "Raise your hand" et "Twist and shout". Je termine le concert aphone et courbaturé d'avoir tellement bougé et participé en me jurant de revivre bien vite une telle expérience.
Ce sera le cas lors du mois de septembre suivant où j'ai la chance d'avoir une place pour le concert en faveur d'Amnesty international à Bercy, cette fois-ci très bien placé, où je peux parfaitement profiter du concert en me disant que j'irai le revoir très bientôt. Pour retrouver mes émotions, je me procure le coffret live 1975-1985 qui tourne toujours en boucle chez moi 30 ans après.
Hélas c'est le moment où Bruce dissout le E Street Band. Je n'accrocherai pas les albums solo à suivre au point d'aller le revoir et me ferai prendre de vitesse pour avoir des places à Bercy pour le "Reunion tour" en 1999. Je ne le reverrai qu'en 2003 au SDF pour le "Rising tour". L'occasion de le faire découvrir à mon épouse qui sera également emballée. Souffrant en 2005, je ne pourrai me rendre à son spectacle solo mais serai bien présent en 2012 à Bercy le 5 juillet pour ce que je considère comme le plus beau concert de ma vie tous artistes confondus. Nous irons du coup en 2013 le voir à Milan et au Stade de France pour le faire découvrir au fils d'une amie qui n'était pas né en 1988 et qui prendra lui aussi le virus au point de m'accompagner aux concerts de 2016 à Bercy du "River" tour.
Je suis donc très content que ce forum me donne l'occasion de revivre de belles émotions d'il y a 30 ans et qui ont eu tant d'effets sur la suite de mes expériences musicales.
avatar
Ricou76

Messages : 99
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 56
Localisation : Rouen
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  nicco2 le Lun 9 Juil 2018 - 20:00

Merci pour vos compte-rendus Smile
Je crois qu'il y a un consensus pour dire que l'hippodrome de Vincennes était un endroit horrible, qui ne pouvait pas absolument pas rendre justice à l'ambiance Tunnel Of Love, quoi qu'on en pense par ailleurs !
avatar
nicco2

Messages : 156
Date d'inscription : 03/12/2011
Localisation : Cracovie, Pologne
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  TOF le Lun 9 Juil 2018 - 23:40

nicco2 a écrit:Merci pour vos compte-rendus Smile
Je crois qu'il y a un consensus pour dire que l'hippodrome de Vincennes était un endroit horrible, qui ne pouvait pas absolument pas rendre justice à l'ambiance Tunnel Of Love, quoi qu'on en pense par ailleurs !
Je crois que malheureusement ... l'hippodrome de Vincennes ne pouvait rendre justice à aucun concert !!!
En plus du Tunnel of love , j'y avais fait 2 Monster Of Rock
Et c'était ... pas simple !
Le pire de mémoire ... c'était le soleil en pleine tronche jusqu'à la tombé de la nuit !
avatar
TOF
Admin

Messages : 1176
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  Fabrice le Mar 10 Juil 2018 - 13:40

Vincennes, c'était le pire choix mais je ne suis pas certain que le concert tel qu'il était avant d'arriver en Europe aurait mieux fonctionné au Parc des Princes ou au Stade de France (pour faire dans l'anachronisme). Bon, il y aurait eu plus de chiottes et elles auraient été plus propres.
A l'exception du Waldbuhne de Berlin-Ouest (un amphi en plein air de 17.000 places), toutes les dates ont eu lieu dans des stades de foot plus ou moins grands... ce qui n'était pas l'idéal. Il y a toujours des exceptions qui confirment la règle comme le concert de Bâle (dont Christophe nous parlait un peu plus haut), dans un stade de taille moyenne et avec un set qui avait intégré des modifications.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5506
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  backstreets93 le Mer 18 Juil 2018 - 9:06

bonjour,
idem pour moi.
pas un grand souvenirs et en plus ce décalage image son sur le grand écran.

backstreets93

Messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tunnel Of Love à Vincennes : 30 ans aujourd'hui.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum