Portrait de Steven Van Zandt

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Portrait de Steven Van Zandt

Message  Invité le Lun 7 Déc 2015 - 10:46

Trouvé sur ARTE...
...
http://www.arte.tv/magazine/lilyhammer/fr/portrait-de-steven-van-zandt-lilyhammer
...
FULL INTERVIEW: Steven Van Zandt


Steven Van Zandt a beau avoir un sacré charisme, il a toujours préféré en jouer avec discrétion. Cet habitué de la scène s'est toujours comporté en homme de l'ombre. Il s'est longtemps planqué derrière un micro de radio (il anime l'émission musicale "Little Steven's underground Garage"), derrière le Boss (en tant que guitariste historique du groupe de Bruce Springsteen, le "E Street Band"), et même derrière Tony Soprano, dont il est à l'écran l'un des lieutenants, dans la série du même nom. Sa carrure de boxeur, sa trogne coiffée d'un éternel bandana noir et sa gouaille italo-américaine passent pourtant difficilement inaperçues..

Après Les Sopranos, il avait dit qu'il ne souhaitait pas réitérer l'expérience de la comédie. Mais le concept de la série Lilyhammer l'a tellement séduit que, non content d'en accepter le rôle principal, il en est devenu le coauteur, le producteur exécutif et le compositeur. Cela lui vaut maintenant d'être invité en son nom sur des plateaux de télévision, donnant l'occasion au grand public de faire connaissance avec un personnage haut en couleur et diablement créatif.

Électron libre

En tant que musicien, son CV se pose là. Little Steven, ou Miami Steve comme on l'appelle dans le milieu, est l'un des artisans du style "Jersey shore", né de la scène musicale du New Jersey à la fin des années 1960 : un mélange généreux de rock d'avant les Beatles et de rythm'n'blues. S'il a publié cinq albums solos entre 1982 et 1999, il a surtout contribué à faire entrer Bruce Springsteen dans la légende en l'aidant à mettre au point certains de ses arrangements grâce à sa connaissance encyclopédique de la musique soul. Électron libre, Steven Van Zandt a par la suite choisi de quitter le E Street Band à son apogée (après "Born in the USA") pour s'engager politiquement - ce qui a notamment abouti à la création du groupe Artists United Against Apartheid. De toute cette époque, il a gardé l'amour du groupe, défendant l'idée d'une musique à l'énergie collective, tribale. Il est depuis reparti sur les routes avec la bande de son vieil ami Springsteen. Entre deux tournées, il a pris le temps de réendosser le costume de Frank Tagliano, le gangster repenti de Lilyhammer, pour une troisième saison.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait de Steven Van Zandt

Message  CC Rider le Lun 7 Déc 2015 - 11:13

Pape François a écrit:Trouvé sur ARTE...
...
http://www.arte.tv/magazine/lilyhammer/fr/portrait-de-steven-van-zandt-lilyhammer
...
FULL INTERVIEW: Steven Van Zandt
<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/LPojZ57ELHw" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Steven Van Zandt a beau avoir un sacré charisme, il a toujours préféré en jouer avec discrétion. Cet habitué de la scène s'est toujours comporté en homme de l'ombre. Il s'est longtemps planqué derrière un micro de radio (il anime l'émission musicale "Little Steven's underground Garage"), derrière le Boss (en tant que guitariste historique du groupe de Bruce Springsteen, le "E Street Band"), et même derrière Tony Soprano, dont il est à l'écran l'un des lieutenants, dans la série du même nom. Sa carrure de boxeur, sa trogne coiffée d'un éternel bandana noir et sa gouaille italo-américaine passent pourtant difficilement inaperçues..

Après Les Sopranos, il avait dit qu'il ne souhaitait pas réitérer l'expérience de la comédie. Mais le concept de la série Lilyhammer l'a tellement séduit que, non content d'en accepter le rôle principal, il en est devenu le coauteur, le producteur exécutif et le compositeur. Cela lui vaut maintenant d'être invité en son nom sur des plateaux de télévision, donnant l'occasion au grand public de faire connaissance avec un personnage haut en couleur et diablement créatif.

Électron libre

En tant que musicien, son CV se pose là. Little Steven, ou Miami Steve comme on l'appelle dans le milieu, est l'un des artisans du style "Jersey shore", né de la scène musicale du New Jersey à la fin des années 1960 : un mélange généreux de rock d'avant les Beatles et de rythm'n'blues. S'il a publié cinq albums solos entre 1982 et 1999, il a surtout contribué à faire entrer Bruce Springsteen dans la légende en l'aidant à mettre au point certains de ses arrangements grâce à sa connaissance encyclopédique de la musique soul. Électron libre, Steven Van Zandt a par la suite choisi de quitter le E Street Band à son apogée (après "Born in the USA") pour s'engager politiquement - ce qui a notamment abouti à la création du groupe Artists United Against Apartheid. De toute cette époque, il a gardé l'amour du groupe, défendant l'idée d'une musique à l'énergie collective, tribale. Il est depuis reparti sur les routes avec la bande de son vieil ami Springsteen. Entre deux tournées, il a pris le temps de réendosser le costume de Frank Tagliano, le gangster repenti de Lilyhammer, pour une troisième saison.

Du joli journalisme de stagiaire qui sent le bon déodorant Smile

CC Rider

Messages : 6233
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait de Steven Van Zandt

Message  phil le Lun 7 Déc 2015 - 13:52

et roi de la mode aussi

phil

Messages : 2647
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 47
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait de Steven Van Zandt

Message  Invité le Lun 7 Déc 2015 - 14:13

L'interview doit être plus intéressant... si seulement je comprenais l'Anglais ! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Portrait de Steven Van Zandt

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:16


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum