1984 le départ de Steve

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1984 le départ de Steve

Message  admin le Jeu 30 Juin 2011 - 18:44

Je rebondis sur un post de roadrunner:

Steve d'ailleurs, c'est bien le seul, je crois, qui ne peut pas vraiment être qualifié de suiveur puisqu'il est parti en claquant la porte du studio d'enregistrement de BITUSA pour divergences d'opinion et mésentente avec Landau (pour le dire de manière soft). Bien des années plus tard il a souvent commenté cette décision avec ironie.

Quelles sont précisément les raisons du départ de Steve?

Comment cela a-t-il été vécu par les fans?

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  bobe le Ven 1 Juil 2011 - 7:13

A l'époque j'avais été surpris de son départ, car il était un des piliers du ESB; j'avais du mal à concevoir qu'un membre parte, car je considérai que le groupe était indissociable de la musique de Springsteen .

Pour ce qui concerne la ou les raisons de son départ ? Peut-être un début d'un désaccord avec Bruce sur le plan musical, peut-être également, le fait de vouloir reprendre un peu de liberté pour se lancer dans un nouveau projet musical ?

M. H.B, le spécialiste pourrait peut-être nous en dire plus !
avatar
bobe

Messages : 276
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : La planète bleue ...
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  TOF le Ven 1 Juil 2011 - 8:57

bobe a écrit:
Pour ce qui concerne la ou les raisons de son départ ? Peut-être un début d'un désaccord avec Bruce sur le plan musical, peut-être également, le fait de vouloir reprendre un peu de liberté pour se lancer dans un nouveau projet musical ?
Il est parti pour tenter l'aventure en solo tout simplement non ?
Et à mon avis sans trop se fâcher avec le Boss, puisqu'il est venu le chercher pour son projet Sun City.

avatar
TOF
Admin

Messages : 1034
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  darlington le Ven 1 Juil 2011 - 9:58

De mémoire, à la fin des crédits sur la pochette intérieure de BITUSA, un petit mot du boss : "buon viaggio, mio fratello, little steven" lève toute ambiguïté sur d'éventuelles disputes.

darlington

Messages : 349
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  jubeph le Ven 1 Juil 2011 - 10:12

Peut etre je me trompe mais je pensais que Bobby Jean lui était dédié

Phil
avatar
jubeph

Messages : 244
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  Roadrunner le Ven 1 Juil 2011 - 10:22

yvvan a écrit: Quelles sont précisément les raisons du départ de Steve?
celles que j'ai écrites dans mon post... Wink Divergences qui lui ont également permis de prendre conscience que c'était le bon moment pour lui de consacrer tout son temps à son nouveau groupe et à son album enregistré en 1982 : Men Without Women par Little Steven & the Disciples of Soul. Il est donc parti en tournée (avec les Miami Horns de La Bamba cheers ), a enregistré d'autres albums et fait d'autres tournées, a rencontré un succès d'estime de la profession mais pas du public, et toutes ses activités l'ont écarté du E Street Band pendant une quinzaine d'années Shocked et moi, même si j'apprécie son travail personnel, ça m'a bien fait chier car mes premiers concerts Springsteen ont été en 1984 avec BITUSA justement, autrement dit au plus mauvais moment : la tournée qui n'avait plus rien à voir avec les précédentes dont j'avais tellement entendu parler mais que je ne connaîtrai jamais.

Steve c'est le chef d'orchestre du ESB, celui sur lequel Bruce peut se reposer pour que la musique soit bonne sans qu'il n'ait à se soucier de tout contrôler, comme ça il a tout loisir pour faire le con et le clown d'un bout à l'autre de la scène. Laughing Dans le Live in NYC, Bruce le présente comme "the Minister of Faith and Friendship, keeper of all that is righteous in the E-Street Band".


Bobby Jean (qui est un personnage féminin) serait la chanson écrite par Bruce pour Steve pour lui souhaiter effectivement bon voyage dans sa nouvelle carrière.
avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  Petrarchs girlfriend le Ven 1 Juil 2011 - 11:23

Voici un extrait d'un (très long) article publié dans Esquire en 1987 à l'époque du Tunnel Of Love Express Tour:

"MEANWHILE, BRUCE CHUGGED on like a carburetor; if Mass Hip hadn't been there to incarnate he might have become the hottest Toyota dealer in Matawan, growing wealthier and moodier. He'd spend months in the studio, only to come up dry; he'd fine old employees like Obie Dziedzic for failing to bring him his soup and sandwich on time, or for buying an insufficiently faded denim jacket to wear onstage (one hundred bucks to the Vietnam Vets!); Mike Batlan had to forfeit a week's pay for missing an air-conditioning cue at Three Rivers Stadium in Pittsburgh and $3II.II when one of the Boss's favorite canoes floated away in a storm; he married and unmarried model Julianne Phillips (amid rumors of proletarian manhandling); he began a tabloid-reported affair with Patti Scialfa, a liaison virtually mandated by the public, which had never liked the tall, unassuming Julianne, preferring Springsteen single. Personnel left the band: "Miami" Steve Van Zandt, a longtime E Street stalwart, after fights with Landau over money and producing credits; Doug Sutphin, after being docked a week's pay for touching Nils Lofgren's guitar; Marc Brickman, Bruce's veteran lighting man, over personality clashes with Landau and George Travis, Springsteen's authoritarian road manager. As the European leg of the "Tunnel of Love" tour ended last summer, rumors had Bruce breaking up the band because it "was no longer efficient" (Deep Squeak), that, as with any winning enterprise, "fine tuning" was necessary. Look at the 3M Company! Or the Yankees!"

Le problème ne semble pas venir de Bruce (en ce qui concerne Steve) mais plutôt de Landau. De Darkness à BITUSA (exception faite de Nebraska produit par Bruce lui-même), Steve est crédité comme producteur en association avec Bruce et Landau (et Chuck Plotkin sur BITUSA). Peut-être Landau a-t-il cherché à évincer Steve en qui il voyait un rival auprès de Bruce comme il l'avait fait avec Appel Question

[off topic] L'article (déjà publié sur LOHAD I il y a longtemps) dans lequel j'ai trouvé cet extrait est particulièrement critique à l'égard de Bruce et de son entourage, à la limite de la mauvaise foi par moments, mais intéressant car il montre comment Bruce est devenu un quasi-saint avec l'avènement d'un star-system agressif et de MTV durant les années 80.
avatar
Petrarchs girlfriend

Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 27
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  jubeph le Ven 1 Juil 2011 - 11:42

Je ne crois pas que Bobby Jean soit un personnage féminin. De plus Bruce ne de reposée pas plus sur Steve que les autres Roy Max. Enfin 1984/85 est une fantastique tournée et pour moi la dernière grande tournée avant 99 mais ce n était déjà plus pareil. Le Springsteen que j aime totalement a fait son dernier show a LA 85
Phil
avatar
jubeph

Messages : 244
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  Roadrunner le Ven 1 Juil 2011 - 12:03

Pssst ! Dans mon premier message j'avais bien écrit LANDAU pas SPRINGSTEEN ! Wink

L'article ci-dessus oublie de mentionner les parties de guitare de Steve que Landau a effacées du mixage, ce qui lui a pas vraiment plu non plus au petit Steven ! ça ne fait aucun doute que Landau cherchait clairement à évincer Steve à cette époque pour devenir le seul et unique colonel Parker de Bruce. C'est à Landau qu'on doit le virage à 360° qu'a été DITD. Je me souviens encore d'Yves Bigot annonçant ce titre avec beaucoup de gêne et de déception avant de le diffuser pour la première fois dans son émission, c'était dans le style : "Mais ??? Qu'est-ce qui lui prend ??? C'est pas du Springsteen cette daube dansante !" Suspect

Il ne fait aucun doute que sans Landau la carrière de Bruce ne serait pas ce qu'elle est, il ne serait probablement pas devenu la mega-star internationale multi-millionnaire qu'il est aujourd'hui, il serait sans doute à peine plus connu et aussi fauché que Southside Johnny... Grâce à ce producteur Bruce est devenu le man at the top qu'il voulait être, avec une image lisse saint in the city, mais côté musique, il a lui-même dit dans des interviews qu'il n'était pas du genre à (vouloir) écrire des hits, alors qui sait ce qu'il aurait écrit sans Landau sur le dos ? Avec Steve aux co-commandes le sax de Clarence aurait sans doute gardé sa prédominance dans toutes les chansons et on n'aurait jamais eu l'alboum WOAD en tout cas !!! Laughing


Dans 2 Hearts Dave Marsh cite Bruce :
"Mike Appel thought he would be Colonel Parker and I'd be Elvis," Springsteen would later say. "Only he wasn't the Colonel, and I wasn't Elvis."
pour illustrer le fait que Bruce voulait être un artiste qui contrôle sa carrière, mais, quand on y regarde de près, et surtout quand on écoute des interviews (cf Blood Brothers entre autres) on sent bien l'influence, pour ne pas dire plus, de Landau sur les décisions de Bruce : "Jon m'a dit de faire ci, Jon m'a dit de faire ça, Jon a pensé que ce serait bien de faire ci ou ça..." C'est triste... Sad



Je ne crois pas que Bobby Jean soit un personnage féminin.
En anglais, Jean est un nom exclusivement féminin.

De plus Bruce ne de reposée pas plus sur Steve que les autres Roy Max.
C'est Bruce lui-même qui a toujours dit qu'il laissait Steve se charger de faire le chef d'orchestre du ESB (et qu'après son départ il avait donc beaucoup plus de boulot puisqu'il devait se charger de tout), mais si tu dis que non, libre à toi ! Wink
avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  Bobby Jean le Ven 1 Juil 2011 - 12:10

Roadrunner a écrit:

Je ne crois pas que Bobby Jean soit un personnage féminin.
En anglais, Jean est un nom exclusivement féminin.



Et Bobby ?
avatar
Bobby Jean

Messages : 813
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Belfort
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  Roadrunner le Ven 1 Juil 2011 - 12:18

Diminutif de Roberta et autres prénoms similaires qui est ensuite devenu un prénom à part entière.

Comme par exemple dans la chanson "Me and Bobby McGee" écrite par Kris Kristofferson et Fred Foster, dans laquelle Bobby a changé de sexe et est devenue un homme dans la version de Janis Joplin.
http://twomoon017.skyrock.com/2995934225-Me-and-Bobby-McGee-Kris-kristofferson.html

On ne serait pas en plein HS ici ?!

PS : est-ce que c'est là qu'on va ergoter sans fin pour savoir si dans Backstreets Terry est une fille ou un garçon ? C'est l'une des questions existentielles des forums anglo-saxons ! Moi je dis que Terry est une fille et je ne m'étais jamais posé la question avant de fréquenter les forums ! Laughing
avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  jubeph le Ven 1 Juil 2011 - 14:40

tu as sans doute raison mais pour moi Bobby Jean est un garcon de part le texte du morceau en général, je ne le vois pas parlé de la sorte à une fille.

Pour Steve qui n'a pas un role prépondérant au niveau guitare et melodie je reste aussi tres sceptique, chacun son idée

Phil
avatar
jubeph

Messages : 244
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  admin le Ven 1 Juil 2011 - 16:53

Roadrunner a écrit:
yvvan a écrit: Quelles sont précisément les raisons du départ de Steve?
celles que j'ai écrites dans mon post...
Tout est dans le "précisemment": c'est pour savoir s'il y a des précisions à apporter (ou pas). Question

Roadrunner a écrit:
il a lui-même dit dans des interviews qu'il n'était pas du genre à (vouloir) écrire des hits

on peut le croire (... ou pas...) Laughing

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  crazybib le Sam 2 Juil 2011 - 14:58

Pour moi, Bobby Jean est bien une chanson dédiée à un ami masculin, mais bon, sur le fond, ça change pas grand chose.

C'est juste une chanson magique.
avatar
crazybib

Messages : 199
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 45
Localisation : In the darkness on the edge of town...
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  wil le Lun 4 Juil 2011 - 7:55



Pour Steve qui n'a pas un role prépondérant au niveau guitare et melodie je reste aussi tres sceptique, chacun son idée

Phil


"je pense que Steve a un role essentiel de chef d'orchestre dans le ESB ,et est sans aucun doute un très bon guitariste.
avatar
wil

Messages : 58
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  admin le Lun 4 Juil 2011 - 11:17

et l'arrivée de Nils? il a été bien accueilli dans les concerts, on dirait?
un peu kitch aujourd'hui le déguisement en fusée de tintin et le trempoline...

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  jubeph le Mer 6 Juil 2011 - 15:58

Je me suis mal exprimé peut etre, Steve et bien sur important au sein du groupe mais qui a écouté ses soli??

Tous les grands moments de guitare sont joué par Bruce ( je parle jusqu'en 1985), sachant que la plupart des compositions sont faites par Bruce aussi, a la guitare surtout au début, il lui reste quoi à Steve.???

Donc laissez moi etre sceptique.

Roy et son piano et Max et sa frappe soit bien plus importants et présents.

Seul le solo en début de Jungleland me vient à l'esprit, et question guitare on est bien loin de tous les grands guitariste américain. Steve fait essentiellement une rythmique, bien loin de Keith et en soli bien loin de tous.


Sorry Steve !

Phil


avatar
jubeph

Messages : 244
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  bobosstime le Mer 13 Juil 2011 - 13:10

salut à tous,

je me permets de rejoindre la conversation, parce que bon il s'agit de défendre Steve la quand même !

Steve est quelqu'un que j'apprécie beaucoup, il a ce "truc", comme Bruce, une espèce de dévouement total à sa musique, il insuffle quelque chose de vrai, une sincérité qui devrait normalement caractériser toutes expressions artistiques...

Pour ceux qui connaisse le personnage que pour son rôle dans le E street band, c'est vrai qu'on pourrait mal le juger, surtout sur les dernières tournés où c'est surtout son rôle de bandmate, de pote qui prime, hors mis quelques passages comme sa prestation sur long walk home ou son solo sur johnny 99

Mais c'est aussi un très bon compositeur, parolier et producteur, y'a qu'a écouter ce qu'il à fait avec southside et les jukes, son album men without women et même son rôle dans la prod de darkness et surtout the river. Steve connait la musique, et pour citer bruce dans "the promise", il a une sacrée oreille, un feeling musical.

En se qui concerne son jeu de guitare, moi je l'aime beaucoup (je parle de la période 75 - 81, après son rôle a été grandement réduit).
Nils est un technicien qui fait des solos pleins de notes, Bruce a un jeu assez bourrin et très crade, y'a des pins mais bon ca envoie du boudin.
Steve lui fait tout au feeling, un jeu très influencé par le R'N'B des 60's, les fameux pull off à la Curtis Mayfield, un jeu propre, hyper groovy. Sur cette période les quelques solos qu'il fait sont jamais les même d'un soir à l'autre. Moi c'est le jeu que j'aime...bon après chacun ses goûts bien sur.
Sur le live a Londre de 75 ca se remarque très nettement, par exemple tenth avenue ou son jeu au bottleneck sur e street shuffle.

until the good is gone, l'intro est typique de son jeu, et la chanson plutôt sympa : http://youtu.be/ZgUgnhEwlew

i'm a patriot, pour son côté parolier : http://youtu.be/B7WvcoQNxKk (version pearl jam, merci à mon frangin pour le lien)

et inside of me en solo piano pour le côté passionné, intense : http://youtu.be/AV6V9pN2Eps

je recommande le live au rockpalace, deux concerts de 1982 et 1984. Celui de 82 est une tuerie, malgré un son pourave, celui de 1984 j'aime moins, trop typé 80's pour moi.

pour le dernier lien..alors déjà c'est rare de voir steve au piano, ensuite je trouve la performance étonnante, et plutôt pas mal, et enfin quelqu'un peut me dire d'où ca vient ? french tv ? désolé j'étais pas né à cette époque...




bobosstime

Messages : 3
Date d'inscription : 13/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  phil le Ven 15 Juil 2011 - 6:38

en tous les cas on ne pourra jamais considérer steve comme un grand visionnaire, parce que quitter le groupe à l'aube de sa plus grande tournée mondiale pour le disque le plus vendu (17 ou 18 millions d'exemplaires) c'est pas vraiment ce qu'on peut considérer comme un gros coup..... Cool
avatar
phil

Messages : 2780
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 48
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  papi le Ven 15 Juil 2011 - 9:53

phil a écrit:en tous les cas on ne pourra jamais considérer steve comme un grand visionnaire, parce que quitter le groupe à l'aube de sa plus grande tournée mondiale pour le disque le plus vendu (17 ou 18 millions d'exemplaires) c'est pas vraiment ce qu'on peut considérer comme un gros coup..... Cool

C'est pas sûr que Steve était intéressé par toute cette célébrité à l'époque. Il était quand-même en train de commencer une carrière solo plutôt prometteuse depuis 82. Et puis il a quand-même tiré les bénéfices de cette période BITUSA puisqu'il a souvent affirmé dans différentes interviews qu'il avait traversé les années 90 comme un malheureux et qu'il vivait à l'époque en grande partie sur les royalties de sa part de production de l'album BITUSA.
Je préfère aussi Steve à Nils dans le groupe parce que je trouve qu'il s'insère mieux dans le feeling ESB, ou même dans les ambiances portées par Springsteen, Darkness (la chanson) en étant un exemple révélateur pour moi. Cependant leur cohabitation au sein du groupe depuis 99 est plutôt réussie.
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  admin le Sam 16 Juil 2011 - 10:03

et dans la période 84-88?
Nils trouvait il mieux sa place ou une place qui vous plaisait mieux?
parce que là, quand même personne n'a l'air de plaider sa cause...

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  jubeph le Dim 17 Juil 2011 - 11:34

yvvan a écrit:et dans la période 84-88?
Nils trouvait il mieux sa place ou une place qui vous plaisait mieux?
parce que là, quand même personne n'a l'air de plaider sa cause...

Je préférais Steve, Nils a un son trop aérien et manquant un peu de punch par moment, c'est avec le temps qu'il a trouvé SA place, une autre place, une autre guitare.

Steve manquait cruellement en 84/85 pourtant une de mes tournée préférée

Phil
avatar
jubeph

Messages : 244
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  Roadrunner le Mar 19 Juil 2011 - 12:10

yvvan a écrit:et dans la période 84-88?
Nils trouvait il mieux sa place ou une place qui vous plaisait mieux?
parce que là, quand même personne n'a l'air de plaider sa cause...
mmm... ne serait-ce pas dû au titre de ce topic ?! Hein ? Hein ? (j'imite de Caunes là, mais sans le son, ça ne se voit pas bien... )

Juste avant le concert à La Courneuve, notre Tonio national l'avait interviewé (pour C+ donc on doit pouvoir retrouver ce footage) : il lui avait demandé comment il avait trouvé sa place et Nils avait répondu qu'il avait acheté tous les bootlegs qu'il avait pu trouver à NYC pour se mettre dans le bain.

Comme je n'ai pas connu les concerts d'avant, ceux avec Steve, autrement qu'en film/vidéo, je ne peux pas vraiment comparer, mais, en gros, je préfère nettement Steve à Nils pour sa présence scénique, musicale (même s'il est techniquement moins bon que Nils), et tutti quanti. Je n'ai rien contre Nils mais pour moi il ne fait pas le (poids) spectacle, malgré ses sauts périlleux arrière de l'époque : je le trouve très (trop) effacé, à l'instar de son filet de voix, je préfère l'exubérance, la passion et la folie de Steve parce que lorsque je vais aux concerts de Bruce, je veux assister à un vrai show, that's entertainment, folks !
avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  santig du le Mar 14 Mai 2013 - 11:45

Roadrunner a écrit:(...) Divergences qui lui ont également permis de prendre conscience que c'était le bon moment pour lui de consacrer tout son temps à son nouveau groupe et à son album enregistré en 1982 : Men Without Women par Little Steven & the Disciples of Soul. (...)

Bobby Jean (qui est un personnage féminin) serait la chanson écrite par Bruce pour Steve pour lui souhaiter effectivement bon voyage dans sa nouvelle carrière.

j'ai trouvé le fameux "men without women" sur une broc dimanche, je l'ai écouté et c'est pas mal du tout ; vu la manière de chanter faux du monsieur quand il fait les chœurs pour Bruce aujourd'hui, c'est une bonne surprise.
Bobby Jean dédié à Steve ? le vers "But just to say I miss you baby" m'inciterait à penser que la chanson est plutôt adressée à une femme (vous appelleriez votre meilleur pote "baby" vous ?), mais je n'exclus pas une lecture au 2ème degré de la chanson, ou pour mieux dire qu'il s'agisse d'une chanson-palimpseste ; en effet, la chanson de little steven "until the good is gone" a l'air de parler d'un gars qui pourrait être le jumeau de la personne dont parle Bruce dans "bobby jean" !
avatar
santig du

Messages : 288
Date d'inscription : 30/07/2012
Album préféré : The Rising

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  yvvan le Mer 30 Oct 2013 - 19:33

trouvé ce truc là...



si ça vous inspire quelque chose...
avatar
yvvan

Messages : 1191
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 41
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1984 le départ de Steve

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum