Tom Petty RIP

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  Baboufoger le Mer 4 Oct 2017 - 8:47

Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad RIP Monsieur Tom Petty

avatar
Baboufoger

Messages : 560
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  poupoune le Mer 4 Oct 2017 - 12:24

effectivement, qu'elle triste nouvelle
hier matin, je n'y ai pas cru qd j'ai entendu furtivement la triste nouvelle
j'ai donc vérifié sur internet, et là la consternation
je suis triste, envie de pleurer
je me sens comme si j'avais perdu quelqu'un de proche
proche, il l'était d'une certaine manière : il m'accompagnait depuis ma lointaine adolescence
il fait partie de ces artistes qui m'ont construit musicalement
Je rêvais de le voir en concert
cela restera un rêve...
j'aimais bcp ses chansons, elles me touchaient
il est de ces artistes dont la musique, les paroles me parlaient
le bonhomme me plaisait, il me semblait simple, loin du star système, proche de son groupe, de son public
un grand monsieur qui disparaît, il va me manquer
je garderai toujours une place pour lui dans mon coeur de là où il sera parmi les étoiles
avatar
poupoune

Messages : 150
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 46
Localisation : secret garden (44)
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  bobe le Mer 4 Oct 2017 - 17:52



Un grand monsieur vient de nous quitter ; pour ceux et celles qui veulent l’écouter son  dernier concert en audio...
avatar
bobe

Messages : 642
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : La belle planète bleue ...
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  the diver le Jeu 5 Oct 2017 - 5:40

ma presse régionale "le télégramme" avait mis un article mardi comme quoi il avait été envoyé à l'hosto dans un état critique suite à un arrêt cardio-respiratoire et le lendemain , ils annonçaient son décès . Shocked
j'adorais ce que produisait ce mec .
ça m'a foutu un coup car la semaine dernière , je venais juste de me ré-écouter pour la énième fois dans ma bagnole , l'excellent concert de "20 nights at the Filmore " de 97 .
RIP mec .
avatar
the diver

Messages : 1100
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 50
Localisation : Brest même
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  wango544 le Jeu 5 Oct 2017 - 19:41

Comment dire...je n'ai jamais écouté le Monsieur sérieusement. Je connaissais par Best les reviews...
Puis "learning to fly".

les "traveling".
Pour moi il était le numéro 3.

choc....on veillit
fais chier...
avatar
wango544

Messages : 319
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 52
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  Fabrice le Ven 6 Oct 2017 - 13:22

Petit t hommage à plusieurs voix...

http://www.rollingstone.com/music/news/dave-matthews-emmylou-harris-lead-all-star-tom-petty-tribute-w507433
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5511
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  jamestwest64 le Dim 22 Oct 2017 - 11:40

Un hommage de his Bobness  king  hier soir ! Assez rare de sa part pour être souligné ...

avatar
jamestwest64

Messages : 557
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 48
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  bobe le Sam 20 Jan 2018 - 10:08

T:idea: Voir l’info sur la raison de la disparition de Tom Petty !..

http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/le-chanteur-tom-petty-a-succombe-a-une-overdose-de-medicaments-20-01-2018-7512273.php
avatar
bobe

Messages : 642
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : La belle planète bleue ...
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  Kyle William le Sam 20 Jan 2018 - 11:15

Encore un ! Les overdoses par opiacés provoquent une véritable hécatombe aux USA depuis quelques années. Pour une fois, ce n'est pas succomber au complotisme que d'écrire que les labos pharmaceutiques portent une énorme responsabilité dans la transformation massive d'une population en toxicomanes. Le problème quand on carbure aux antidouleurs au quotidien, c'est que si une vraie douleur survient, il faut augmenter inconsidérément les doses pour ressentir un soulagement. Et c'est mortel.

Kyle William

Messages : 1152
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  CC Rider le Sam 20 Jan 2018 - 14:38

Ce problème, les anti douleurs, se déroule chez nous également.
Moins « general », il touche les sportifs.
Au sens large du terme. Pas que le très haut niveau, mais ceux qui aspirent à ce niveau et n’y arrivent pas et sont en échec.
Ils se sont bouffés tellement énantiomorphes douleur au passage qu’ils devienneb5 dépendants ou vivent dans des douleurs terribles.
Tous les sports sont touchés. Le rugby en étant la tête de pont la plus visible.

On parle des anti dépresseurs au passage?
avatar
CC Rider

Messages : 6876
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 98

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  solo le Jeu 25 Jan 2018 - 20:05

que peut-on espérer pour l'avenir ? que ces drames (répétés, Prince et ici Tom Petty pour ne citer qu'eux) inversent la courbe ?
que ces disparitions de personnes de renommées mondiales fassent "réfléchir" ?
on peut le rêver. on dit que l'espoir fait vivre. pas revivre

avatar
solo

Messages : 222
Date d'inscription : 19/06/2011
Age : 44
Localisation : 62
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  marcetnathy le Jeu 25 Jan 2018 - 20:26

Si j'ai bien compris, pour Dolores O Riordan la cause du décès est la même. Je la cite, car elle n'a pas eu son Rip sur ce forum. Ayant eu l'occasion de la voir 2 fois en concert avec les Cranberries, dont une fois excellente...je pense qu'elle mérite également une pensée, je ne comparerai ni avec Prince ni avec Tom Petty que je n'ai pas eu la chance de voir, mais c'était un sacré ptit bout de bonne femme sur scène ( quand le concert n'était pas annulé, certes !) et une voie atypique.
avatar
marcetnathy

Messages : 118
Date d'inscription : 18/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  darlington le Dim 28 Jan 2018 - 18:16

marcetnathy a écrit:Si j'ai bien compris, pour Dolores O Riordan la cause du décès est la même. Je la cite, car elle n'a pas eu son Rip sur ce forum. Ayant eu l'occasion de la voir 2 fois en concert avec les Cranberries, dont une fois excellente...je pense qu'elle mérite également une pensée, je ne comparerai ni avec Prince ni avec Tom Petty que je n'ai pas eu la chance de voir, mais c'était un sacré ptit bout de bonne femme sur scène ( quand le concert n'était pas annulé, certes !) et une voie atypique.

T'as eu de la chance, je l'ai vue en Mars 2010, elle chantait faux comme une truelle, surprenant d'après sa réputation de chanteuse à voix...Tout de même, 46 ans c'est très (trop) jeune.

darlington

Messages : 363
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  yvvan le Ven 2 Mar 2018 - 11:10

Je ne crois pas que cet article de Chalumaud était passé par ici

http://next.liberation.fr/culture/2017/10/03/tom-petty-et-bruce-springsteen-cousins-d-amerique_1600590

Heartbreakers ont pourtant de nombreux points communs avec le groupe du «Boss».

L’un est prognathe (mâchoire inférieure saillante). L’autre atteint de rétrognathisme (dents du dessus en avant). Contemporains, ils ne furent jamais à proprement parler «concurrents», dès lors qu’ils ne couraient pas après les mêmes timbales. Mais la comparaison entre Petty la litote et Springsteen l’hyperbolique raconte quand même quelque chose.

Petty était originaire de Gainesville, au nord de la Floride (autrement dit, le Sud de profundis). Comme disait jadis Mireille Mathieu de façon si traumatisante pour les malheureuses ­générations qui y furent exposées, il avait (ainsi que le revendique son album de 1985 Southern Accents) «gardé l’assang qu’on attrape en naissang du côté de», dans son cas, pas Marseille, mais de Tallahassee. Partant, gospel, blues, country et rock, c’était quasi inné. Un truc à laisser couler plutôt qu’à acquérir. Atavisme qui fournit la clé de cette force pépère et de l’allure mesurée qui le caractériseront tout du long. Tranquille. Laid back, quelque part entre zen et feignassou, conformément aux préjugés accrochés aux gens des «suds».

Rural

Le «New Jersey Devil» et ses si productives névroses courent après des validations dont le saurien blond filasse – sa boîte d’édition s’appelle Gone Gator Music – se souciait comme de son premier bol de grits. Très vite, il donnera l’impression d’être rassasié. Servi, comme au poker. En 1988, après quinze ans de carrière, il est pote avec George Harrison, Roy Orbison et Bob Dylan. Pour déconner, en fin de soirée, ils font un disque ensemble (Traveling Wilburys) qui se vend par millions. Okay. Que demander de plus ? Popopop ! Tout vient à point, etc. De bout en bout, il mènera ainsi sa petite barque, farouchement, indifférent aux modes – «Au diable les torpilles» proclamait l’album de 1979, qui en fit une superstar –, mais sans non plus jamais donner l’impression de se coller un lumbago à vouloir récrire Moby Dick ou refilmer Naissance d’une nation. La musique était un kif, pas une mission ­sacrée.

De son propre aveu, obsédé par la rage d’accomplir de grandes choses, Springsteen n’a pas peur de passer en force. Pour sa part, ­innervé qu’il est d’une «authenticité» initialement rurale, la touche de Petty l’euphé­mique est parfois un chouïa élitiste. Il faut compter deux trois repères en matière de musiques américaines pour s’aviser de l’élégance de ce qui est joué – et plus encore de la classe parfois presque dandy de ce qui, sciemment et opportunément, ne l’est pas.

Subtil

L’histoire, pour un tas de raisons, retiendra le E Street Band plutôt que les Heartbreakers. Mais s’ils constituaient un ensemble un peu moins «dans ta face» que le posse du Boss, les seconds formaient à bien des égards un meilleur orchestre. Ça rockait aussi fort au besoin, mais ça roulait beaucoup plus subtilement. Peut-être l’équivalent de ce que The Band a pu représenter – et pas seulement parce qu’en 86, Petty & Co ont, le temps d’une tournée atroce, accompagné un Bob Dylan alors à l’ouest du nawak et dont le seul moteur semblait chaque soir de leur compliquer la tâche.

Le cœur aura lâché alors qu’il avait encore du jus, de l’existence et de la musique sous le pied. Sa direction artistique du récent et magnifique album de Chris Hillman l’atteste. Boucle bouclée, comme diraient les ingénieurs du son et les capilliculteurs conseil : à leurs débuts, Rickenbackers et nasaleries proto–americana, les Heartbreakers de Petty étaient paresseusement renvoyés aux Byrds de Hillman et Roger McGuinn. Et donc, là, mauvaise blague, voilà le heartbreaker heartbreaké. See you later, alligator.
avatar
yvvan

Messages : 1368
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 42
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tom Petty RIP

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum