BASHUNG Alain

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:19

CC Rider a écrit:



Glop glop! Bashung sort "Bleu Pétrole", son nouvel album fin mars.
Comme d'hab il y a rupture, remaniement de personnel et renouvellement de collaborateurs.
Vive la jeunesse sur le coup puisqu'il s'est adjoint les services de Gaetan de Louise Attaque, Joseph D'anvers (un seul album magnifique il y a deux ans), mais aussi de Gérard Manset.

Un lien pour un clip inédit accoustique:

http://www.dailymotion.com/Alain-Bashung

C'est le genre de nouvelle qui provoque chez moi joie et émoi presque incontrolé, suivi d'un double axel (bauer) et un flip flap très très dur à faire!



yvvan a écrit:
Oui, c'est des coups à monter une équipe de gymnastes!

Citation :
CC Rider a dit :

mais aussi de Gérard Manset




Manset a travaillé sur l'album? ou bien Bashung fait seulement une reprise, si on peut dire seulement?...

lisez vous les uns les autres: faites une recherche avant de poster en cliquant ici


CC Rider a écrit:
collaboration parrait il...

Kora power


mathis a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :
C'est le genre de nouvelle qui provoque chez moi joie et émoi presque incontrolé, suivi d'un double axel (bauer) et un flip flap très très dur à faire!




Aaahhh CC !
quel plaisir tu me fais en m'annonçant cette info !
Bashung, artiste proteiforme, investi, concerné, novateur, revient avec du neuf...mais quel bonheur.
Quand on ecoute ses dernieres productions, le sublimissime "fantaisie militaire", l'extatique "imprudence", on ne peut qu'être interessé par ce que sera la suite.
Une toute petite inquietude : cet ancien rebelle (dans nos villes de contraste..) devenu pape adoubé d'une certaine chanson française, ça me fait un peu tiquer : je voudrai que son travail reste singulier, distinct de ce que les groupes qui se reclament de lui desormais décalquent de son travail.
Bref, je n'aimerai pas que le nouveau Bashung sonne comme du "Louise Attaque" l'imitant, vous voyez...

Mais, c'est desormais la période de l'ésperance, de l'attente et du fantasme, qui se concluera par quelque chose qui sera DE TOUTE FACONS interessant car Bashung est un artiste exigent qui cherche à s'exprimer.

Bleu pétrole...

Dom Icile


Ol54 a écrit:
Concernant Bashung/Manset, j'ai entendu parlé d'une reprise de "Il voyage en solitaitre", y'a t'il eu autre chose???...
OL



Bill Horton a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :


Un lien pour un clip inédit accoustique:

http://www.dailymotion.com/Alain-Bashung




Ce titre me plait énormément et quand on sait que l'exercice acoustique pas forcément le point fort de l'Alain, on se dit encore davantage que ce titre a un gros potentiel..

Très curieux aussi d'entendre ce qu'il va faire de "Il voyage en solitaire"

Chouette nouvelle et du coup, deuxième disque le plus attendu du mois de mars par Bill Horton. images/icones/icon10.gif

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


CC Rider a écrit:
J'ai commencé à entendre des extraits de l'album à la radio, et je salive à l'idée de m'acheter ce cd la semaine prochaine.

En attendant la prese commence à tomber, dont ce très joli papier dans Libé ce matin.
Visiblement il va tourner pour défendre l'album, mais je ne sais pas si les places seront à 30 euros.

Citation :
Bashung «humblement politique»

Alain Bashung le 11 Janvier 2007 à Fontenay-sous-Bois. (AFP)
Digressions de l’artiste autour d’extraits de son douzième album, «Bleu pétrole», structuré pour l’essentiel autour des textes de Gaëtan Roussel, chanteur du groupe Louise Attaque, et de Gérard Manset.

Artiste majuscule, essentiel dans l’évolution de la scène rock française de ces trente dernières années, Alain Bashung n’a jamais dévissé. Ni dévié d’une trajectoire oblique qui a forgé sa singularité, imperméable aux conventions d’usage. Douzième album studio, Bleu pétrole succède à la psalmodie ardue de l’Imprudence - et à la tournée des Grands Espaces, campagne au long cours qui marquait la fin d’une éclipse live de huit années. En comparaison, le nouvel album revient à un format plus conventionnel (si tant est que l’épithète ait un sens chez Bashung) de chansons faisant la part belle à une country/pop soigneusement emballée par le producteur Mark Plati. Plusieurs pistes ont été abandonnées (le parolier Jean Fauque, interlocuteur privilégié depuis des lustres, brille ici par son absence, ses nombreuses suggestions ayant fini à la corbeille) avant que l’univers de Bleu pétrole ne se structure, pour l’essentiel, autour de Gaëtan Roussel, chanteur du groupe Louise Attaque, et Gérard Manset, autre éminence pérenne du paysage musical hexagonal. L’album, qui englobe neuf titres inédits et deux reprises (Suzanne de Leonard Cohen, francisé par Graeme Allwright, et Il voyage en solitaire, tube 1975 de Gérard Manset), comporte suffisamment de sève (à commencer par l’immense Je tuerai la pianiste) pour figurer d’emblée parmi les temps forts de l’année 2008, qui verra par ailleurs Bashung remonter sur scène, à dose homéopathique d’abord (Lille le 5 avril, Olympia les 10 et 11 juin, Francofolies de La Rochelle mi-juillet), et sans doute de manière plus assidue cet automne.


Plutôt que de soumettre l’artiste à l’exercice rituel des questions-réponses, il lui a été proposé de réagir à plusieurs extraits de Bleu pétrole , à partir desquels il digresse sans garde-fou, évoquant aussi bien Dalí que Sarkozy, le Troisième Homme de Carol Reed que la «complexité du fonctionnement humain».


«Et si l’on se disait le contraire/Ou si l’on ne disait rien/Si l’on construisait les phrases à l’envers/Ou si l’on soulevait demain» - Je t’ai manqué (texte et musique Gaëtan Roussel).

«Certains leaders, politiques notamment, jouent avec la provocation, sortent des trucs qui choquent, juste pour essayer d’être originaux. Mais dans les discours qu’on entend à la télé, il y a un vrai manque d’idées, de projets ayant réellement à voir avec notre fonctionnement dans le futur ; autour de la cité, par exemple - quid de l’installation d’un nouvel incinérateur, faut-il enterrer ou brûler les déchets ? Alors, puisqu’on est dans l’absurde et qu’il faut tôt ou tard y passer, allons-y à fond. Nous vivons une période où beaucoup racontent des choses que l’autre a envie d’entendre. Là, je pense à toutes ces phrases jetées juste pour avoir la une, pour attirer l’attention, fût-ce brutalement. Le mot «provocation» me paraît aujourd’hui galvaudé. Quand Dalí créait un petit événement sur un trottoir, il le faisait bien, il y avait une certaine esthétique du scandale qui laissait une empreinte. Son geste était à prendre comme une porte ouvrant sur d’autres possibilités. Cette idée artistique, à la fois positive, ludique et un peu folle, me semble plus difficile aujourd’hui à faire exister, même si certains, comme Royal de luxe, s’y emploient. Peut-être parce que tout est exagéré et qu’il y a toujours plus d’images.»

«Un jour je courrirai moins/Jusqu’au jour où je ne courrirai plus» - Résidents de la République (Gaëtan Roussel/Gaëtan Roussel)

«La faute est peut-être une coquetterie, pour dédramatiser. Les textes de mes chansons n’ont jamais prétendu à donner des leçons de français, au contraire. J’englobe tous les gens qui commettent des maladresses, sous le coup de l’émotion, par exemple. Cette chanson est signée Gaëtan Roussel. Une rencontre un peu fortuite, un jour à table, par l’intermédiaire du guitariste M. Ward. On a bavardé de tout, avec un certain plaisir. Je lui ai dit que j’essayais de préparer un album, et suggéré de me proposer des choses.

Je ne cherchais pas une suite à l’Imprudence, qui marquait comme un aboutissement à d’autres réflexions préalables. J’avais envie ici de m’exprimer plus directement, de chanter plus, pour trouver un positionnement permettant de dire qu’on est loin d’être d’accord avec des projets fantômes. J’ai toujours fonctionné ainsi : l’envie, après avoir été trop cartésien, de mettre un peu de brume, ou, après avoir été confus, d’être plus clair et urgent. Il y aurait ici comme une forme de militantisme, tout en racontant les choses de biais. Après avoir décrit des tourments intérieurs, j’ai souhaité oublier un peu mes fonctionnements personnels pour tourner la caméra vers l’extérieur. C’est peut-être un album humblement politique, tentant d’éviter le premier degré, qui ne vieillit jamais très bien, tout en ne passant pas à côté d’aspects qui commencent à m’étouffer.

Dans la chanson, juste avant, j’aime bien "Un jour je parlerai moins/Jusqu’au jour où je ne parlerai plus" : c’est amusant, venant de quelqu’un qui passe déjà pour ne pas être un grand bavard. Mais, d’une façon générale, je crois qu’il faut se méfier de ces gens qui ne disent plus rien. Quand on ne sait plus comment formuler les choses, ceux qui se sont longtemps tus peuvent se réveiller et devenir les plus radicaux. Il y a des risques de réapparaître inculte, sans vocabulaire, et de passer par la violence en substituant les coups à la dialectique.

A l’inverse, je me méfie de ceux qui se prétendent dans l’action, à tout prix, tout le temps. Sarkozy passe son temps à s’agiter, il doit avoir des clones. Cela cache forcément une non-idée principale, qui doit être exposée mais n’arrivera peut-être jamais. En tous les cas, son comportement n’est pas normal. On a besoin d’un président avec une attitude plus digne. C’est quand même paradoxal, ces gens qui se plaignent qu’on ne respecte plus certaines valeurs et envoient chier un badaud. C’est juste l’attitude d’un petit voyou sans envergure, qui manque de classe et de dignité. Là, on bafoue les repères, et des jeunes regardent. Quelque chose ne va pas. Nous allons nous reprendre.»

«Mon ange je t’ai haï/Je t’ai laissé tuer/Nos jeunesses débauchées/Le reste de nos vies» - Tant de nuits (Joseph d’Anvers/Armand Méliès-Alain Bashung)

«Joseph d’Anvers n’est pas vieux, mais dit des choses très mûres. D’où ça sort ? Est-ce que ça a à voir avec la culpabilité qu’on peut éprouver lorsqu’on a fait souffrir quelqu’un ? Je me retrouve dans l’humeur de cette chanson ; sans avoir vécu la même situation, il y a des équivalences. Au bout d’un moment, on finit par ne plus s’aimer quand on sait avoir mal agi. On se dit qu’on est un sale type, puis on essaie de se racheter. Le partage du plaisir pervers finit par se transformer en acidité. Reste la douleur.

Mes chansons ont beaucoup traité de choses en relation avec les relations internes homme-femme, mais elles ont évolué. Ce qu’on subit nous transforme. Quand il faut dresser le bilan des relations sentimentales, soit j’en parle de façon douloureuse et brève, soit… Je n’aurais pas conçu le texte ainsi. Pour cet album, cela m’arrangeait de passer par d’autres, capables d’être moins prudes sur certains sujets. A titre personnel, j’ignore si ça a à voir avec la pudeur, mais je me sens plutôt effaré par la complexité du fonctionnement humain, raison pour laquelle j’ai sans doute toujours insisté sur la descrïption des nuances.»

«Car chacun vaque à son destin/Petits ou grands/Comme durant les siècles égyptiens/Péniblement» - Comme un Lego (Gérard Manset/Gérard Manset)

«On parle peut-être des travailleurs, si petits vus d’en haut. Je pense à cette scène dans le Troisième Homme où Orson Welles et Joseph Cotten sont dans une cabine de la grande roue qui tourne. Cotten balance à la gueule de son ancien copain son trafic de pénicilline coupée, qui a envoyé des gens à l’hôpital, provoqué des malformations. Welles, regardant les gens en bas : "Qu’est-ce que ça peut faire s’il y a trois fourmis en moins ?" Dans cette chanson, on a l’impression que des gens nous voient comme une multitude de petits êtres qui se tuent au travail. Manset y fait allusion à l’Egypte. A toute époque, dès qu’il y a une société organisée, on trouve le moyen de faire travailler le peuple sur des projets fous.

J’avais croisé Manset de temps en temps, et on se disait qu’il faudrait essayer un jour de faire quelque chose ensemble. Je trouve assez fort le lyrisme qui existe dans ces lignes, et je me voyais bien les chanter. Je suis ravi de croiser d’autres tournures de phrases où je m’oublie un peu. Ici, il y a un point de vue, un sujet qui m’intéresse. On a dû faire seulement deux prises de cette chanson, j’ai été heureux de l’interpréter, y trouvant ce plaisir immédiat que je pourrais éprouver en reprenant certains standards américains.»

«Je tuerai la pianiste/Afin que l’on sache/Que la vie d’artiste/N’est pas sans rose n’est pas sans tache» - Je tuerai la pianiste (Gérard Manset/Gaëtan Roussel-Alain Bashung)

«C’est presque une phrase ambiguë pour moi. "Je tuerai", je n’ai jamais formulé cela aussi directement, même si la pensée nous effleure tous un jour. En règle générale, j’ai toujours veillé à ne jamais dire ou chanter quelque chose qui aurait à voir avec la compassion. Je déteste faire l’artiste qui se plaint. Mais là, on est un peu dans le Fantôme de l’opéra, avec un personnage fou d’amour, une grande souffrance tragique. Alors, pourquoi ne pas dire que chez les artistes aussi les choses ne sont pas toujours très claires. Mais je me suis quand même interrogé pour savoir si je devais chanter ces lignes, je ne voulais pas qu’on les prenne comme une plainte. Il a fallu que je passe par-dessus, c’est là où je suis parfois un peu hypocrite. Mais quand même, chaque fois que je prononce le mot "connasse" dans Mes Bras [chanson extraite de l’Imprudence, ndlr], je sursaute encore. Je dois me violenter pour faire fi de mes appréhensions. Ce qui fait partie de la vie doit toujours pouvoir être raconté tôt ou tard.»

«J’ai des doutes sur l’heure à laquelle tu viens de rentrer/La certitude de t’avoir si fort désirée/J’ai des doutes/Est-ce que vous en avez ?» - le Secret des banquises (Gaëtan Roussel-Alain Bashung/Gaëtan Roussel)

«Il existe une différence entre avancer aveuglément et se poser des questions lucides. On navigue entre ces deux pôles. Je me suis déjà posé trop de questions dans la vie, mais je ne les regrette pas toutes si c’est le prix à payer pour rester un peu vivable, surtout vis-à-vis de moi-même.

Cet album est passé par plusieurs désirs, dont celui de reprendre des chansons perdues, pas forcément des tubes, plutôt des trucs qui avaient à voir avec les balbutiements de la pop française. Finalement, la teneur générale du disque pourrait tourner autour de l’interrogation suivante : "Etes-vous équipé, quasiment comme le serait un explorateur à la veille d’une aventure, pour survivre dans l’avenir ? Disposez-vous du matériel, des sentiments, de la force intérieure, des convictions nécessaires ?" Moi, j’ai des doutes, et j’ai envie de dire : réfléchissons-y ensemble.»

«Et voilà le miracle en somme/C’est lorsque sa chanson est bonne/Car c’est pour la joie qu’elle lui donne/Qu’il chante la terre» - Il voyage en solitaire (Gérard Manset/Gérard Manset)

«Une vraie tendresse pour quelqu’un qui a réussi à mettre en situation des mots simples qui amènent une magie. C’est une chanson phare, une des plus belles écrites dans un style pop, en français, alors qu’on sortait d’une longue période d’adaptations américaines et qu’il y avait très peu de place pour ce type d’auteur-compositeur (Polnareff ou Dutronc ayant aussi fait de belles choses). J’aime le style atmosphérique, romantique, avec des mots sérieux.»



Kora power


Nicolas a écrit:
J'avais vu ça en début de semaine. En faite je commence juste à écouter du Bashung. J'ai commencé y a quelque année avec un seul titre : "la nuit je mens" puis la semaine dernière je suis passé à "malaxe"; hier et avant hier à "fantaisie militaire" et aujourd'hui à "2043". soit à ce rythme la, j'ai bientot écouter l'album en entier ("fantaisie militaire")

A part lui,C'est sur lesquel qu'il faut jeter ses oreilles ?

Summer tour 2011: Going Nowhere / Dour / ...


CC Rider a écrit:
J'ai tendance à dire tous, mais en même temps je dois exagerer.
J'en parlais à mon jeune collègue de bureau ce matin en lui faisant lire cette superbe interview.
Et j'essayais de lui expliquer le coté intemporel et hors de tout de ce type.
L'album "Fantaisie militaire" est un des plus abordables, avec "la nuit je mens" ou "Malaxe" comme entrée facile, mais voilà bine un artiste dont tu pourrais au fur et à mesure t'acheter chaque album en y trouvant à chaque fois une jolie pièce à explorer.

Kora power


mathis a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

J'ai tendance à dire tous, mais en même temps je dois exagerer.

...voilà bien un artiste dont tu pourrais au fur et à mesure t'acheter chaque album en y trouvant à chaque fois une jolie pièce à explorer.




tout en précisant qu'il a exploré beaucoup d'univers différents tout a long de sa carrière, ce qui parfois peut désarçonner le néophyte.
Je me souviens d'une interview où il disait qu'à l'époque des "tubes sucrés" Gaby et Vertige de l'amour les gens venaient en famille et qu'ils etaient desarçonnés car les chansons qu'il jouait, issus des albums de l'epoque n'avaient rien à voir avec ces 45 T 'pop', et etaient même plutôt rock dur.
Et puis il y a aussi des albums un peu new Wave (l'album ecrit avec Gainsbourg 'Play Blessures' en 1982 et puis le superbe 'Novice' en 1989)
D'autres un peu blues-country (Osez Joséphine -superbe album et superbe single en 1990)
Et la "trilogie littéraire" :
-Chatterton 1995 l'atmosphérique (au single trompeur 'ma petite entreprise')
-Fantaisie militaire 1998 le plus pop (chansons superbes,equilibrées, épurées)
-L'imprudence 2001 le romantique (mélancolique et verbeux -beau)

ecrite avec Jean Fauque, grand auteur et exploitant toute l'ambiguiteé de Bashung. La musicalité de ces albums est très riche, très élgante .Pour moi la meilleure époque.

Maintenant , Bashung semble avoir ouvert une autre brèche de son univers riche et varié.
J'ai lu l'article de Libé ce matin.
J'avoue que je suis très sceptique quant à sa collaboration avec Gaetan Roussel, leader de Louise Attaque.
J'ai un peu peur que le gars n'"ait pas les epaules" pour assumer le rôle très riche que Bashung lui a confié. Ce dernier me semble s'être moins investi que d'habitude dans la preparation.
Mais j'espère vraiment me tromper, car ces petites considerations pas sympa ne sont que le fruit de la lecture d'un article ,et des quelques bribes de textes qui etaient associées.

J'attends vraiment du lourd, du très lourd.

Bashung est trop grand pour n'avoir que de la demi-mesure.



Louiz a écrit:
Je connais peu Bashung, à part "Fantaisie militaire" que j'avais adoré ! Donc j'attends ce "Bleu pétrole" avec impatience !

"The problem with French, is that they don't have a word for entrepreneur." George W. Bush


Michel a écrit:
EN tout cas l'article de Libé donne envie, et puis Bashung/Manset c'est du lourd !

Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
Le forum
http://rock-music.weshforum.com/


Nicolas a écrit:
bon ben, maintenant a la médiathéque, je vois un Bashung, je prends et je vois ce ce c'est.vu qu'il n'y pas de déchet.

Summer tour 2011: Going Nowhere / Dour / ...


sergers2000 a écrit:
Magistral,Immense
dès la premiére ecoute l'evidence qu'on a à faire avec une perle
le genre de claque qui arrive rarement
pas pris un tel pied depuis....
les 3 premiers titres ecrits par g Roussel (1et 2) et j d'Anvers
acoustiques avec la patte de marc Ribot
Hier à Sousse le 4 eme titre est un hit en puissance
avec une rythmique tres louise attaque
Venus ecrit par g Manset dans la veine de madame rêve
Comme un lego ecrit aussi par Manset ,le sommet de l'album
avec 9' de bonheur ,un peu comme son "desolation raw"

et la suite je vous laisse le plaisir de la decouvrir
avec les reprises de "suzanne" et "il voyage en solitaire" entre autres

cet album va longtemps m'accompagner
et pour ce weekend de pâques je ne pouvais rêver de meilleur
cadeau
merci Monsieur Bashung




mathis a écrit:
Disponible en effet dès ce Samedi .

Pas de commentaires pour ne pas dénaturer le plaisir aux "CCurieux".....

Tout simplement : smile/hug2.gif

Et après 2, 3 titres initiaux démarre un festival : smile/spin3.gif

P... c'est bon la musique faite comme ça.
Bashung est un grand, toujours aussi maître de son art, et impliqué dans son travail.
Yep !

Dom Icile


CC Rider a écrit:
Je viens de découvrir l'album...que je viens de de remettre pour une 2è écoute illico.
Evidemment aucun commentaire, pas encore.
Il va falloir que je vive un peu avec ça avant.

C'est une montagne cet album!

Je m'en vais retitrer ce topic d'un Bashung majuscule tiens...et c'est un minimum.

Il me reste maintenant à choper le billet pour l'Olympia en Juin.



Kora power


Michel a écrit:
On va pas y aller par quatre chemins, ergoter, couper les cheveux, sodomiser les coléoptères, non, clairement et définitivement, Bleu Pétrole est un grand disque.
Déjà bien sur comme une évidence, comme une logique extra temporelle, la rencontre avec Manset, de deux écorchés vifs, l'ermite et le déjanté, tempéraments de feu et de glace, de la vodka sur les play blesures...Cela donne Comme un lego, la clef de voûte et le chef d'oeuvre de l'album, longue suite hallucinée, déclamée sur des accords de guitare acoustique, c'est beau, c'est une chanson hymne, qui fait référence.
Gaëtan ROUSSEL(chanteur de Louise Attaque) est venu soutenir les deux compères pour Je tuerai la pianiste, là encore une chanson d'atmosphère, où la voix et le phrasé de Bashung font merveille.
Ces deux monuments ne parviennent pas à éclipser les autres titres, déjà deux reprises qui situent bien le contexte, Suzanne d'un autre dérangé sublime Léoanrd Cohen dans son adaptation de Graeme Allwright et c'est bien le moins, Il voyage en solitaire de Manset qui clôture le disque.
Certes Hier à Sousse est un peu facile, mais c'est le seul, le reste est ciselé, peaufiné, calibré pour un Bashung extraordinaire.
Je t'ai manqué, Tant de Nuits, Vénus, autres écrins qui parsèment ce disque touché par la beauté.
Dès la première écoute, les chansons s'imposent, l'atmosphère est fantastique, les mots , les refrains se vrillent dans la tête.
Peu de chanteurs français sont capables de cela.
Bashung au sommet de son art, la/les rencontres d'exception,,,,,
Car chacun vaque à son destin/Petits ou grands/Comme durant les siècles égyptiens/Péniblement (Comme un lego)


Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
Le forum
http://rock-music.weshforum.com/


CC Rider a écrit:
Je t'avoue que je trouve que les choses que tu as écrite sont très très juste Michel et au delà des qualités musicales, textuelles et de prod que tu soulignes, de ces chansons qui s'enchaînent sans faiblesses, sans que jusqu'à maintenant je ne trouve un seul recoin moins fréquentable, je me faisais la réflexion que j'aime vraiment bien ces albums de 11 chansons.
Cinquante minutes.
Juste une tranche de vie toute en finesse, sans trop plein, sans rien d'envahissant et une envie d'y retourner immédiate.

Dès l'introduction, après quelques notes d'intro, cette voix si familière et particulière, qui interroge...

"Je t'ai manqué?
Pourquoi tu me visais?"

C'est parti pour 9 titres originaux magnifiques et 2 reprises.
Il y a tout ce que tu soulignes Michel, il y a "Tant de nuit", superbe également.
Et puis la prod, plus "légère" que les récentes étapes sonores du monsieur.
Mature et posée là.
Bashung a tapé juste en faisant confiance à Gaetan Roussel et Mark Platti.
Une fois encore en ce qui le concerne.
On peut être hermétique à beaucoup de choses concernant ce chanteur, mais s'il y a une chose qui se pose comme une évidence à la lecture de sa carrière discographique, c'est qu'il fait un zero faute.
Que ce soit dans la pertinence des réalisateurs choisis ou dans le renouvellement régulier de ses paroliers ou simplement la qualité de ses albums.

Vraiment que du bonheur cette découverte!

Il aurait pu le sortir la nuit cet album...il a choisi de le sortir un jour de pluie.
Ca colle bien.
C'est chouette la vie!


Kora power


mathis a écrit:
et bien on peut en parler maintenant !
Je m'associe bien evidemment à vos deux commentaires messieurs.
Ce qui ressort, comme souvent avec Bashung, c'est l'homogeneité et la dignité du travail qu'il propose.
Melodies racées, textes purs, productions soignées, quels que soient les collaborateurs : c'est le travail du maître.
Il sait s'approprier les propositions des autres pour les transformer en "Materiau" inimitable : celui où il coule sa voix et ses traits de lucidité, sa sincerité.
Chapeau au passage à Gaetan Roussel : j'etais sceptique, il a fait du très bon boulot.
Magnifiques collaborations avec Manset : là ça vole très haut.
"Comme un légo" est la pierre angulaire (yes Michel). C'est un grand moment de bravoure.
(un p'tit chouille moins enthousiaste sur "il voyage en solitaire" : un peu evident pour 2 mecs sans concession -mais très belle version attention !)
Au final, l'envie de l'écouter encore et encore mais en bloc, en total.
D'ailleurs, j'ai voulu m'écouter "Comme un lego" direct, mais je trouve qu'elle ressort bien mieux integrée aux autres. Encore une fois cette idée de cohérence, d'asssemblage, cher à Bashung.
Et tout ça dans une direction musicale plus simple, moins sophistiquée, plus directe (yes Christophe !) . Ce qui fonctionne ici encore.
C'est différent de ses disques précédents, mais au final c'est aussi riche, aussi intéressant.
Aussi jubilatoire.

Dom Icile


wisertime a écrit:wisertime
Hâte de l'écouter cet album, avant d'aller le voir en concert le 05 Avril à l'Aéronef de Lille pour la 1ère date de la tournée.



Dernière édition par kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 16:16, édité 1 fois
avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:23

fred63 a écrit:
encore un artiste lifté , ça fait une tronche de poisson de plus dans l'aquarium ...



CC Rider a écrit:
Après les touchants souvenirs de pêche de Fred, une chronique de l'album dans "le monde" du jour.

Citation :
Alain Bashung, rocker en équilibre

Si c'était une couleur ? Le noir. Si c'était une chaussure ? Des boots en croco. Si c'était un moment du jour ? Le crépuscule. Un sentiment ? L'ambivalence. Si c'était un chanteur ? Alain Bashung. Impossible à saisir, impossible à fixer, fluctuant, et pourtant toujours Bashung. Toujours la même métamorphose. Après six ans de souffrance artistique, six ans où la vie lui a joué des tours, Alain Bashung, le "dandy fuligineux", selon un site de fans, vient de sortir un nouvel album, Bleu pétrole, sans doute parce que le prix du baril grimpe tandis que baisse celui du billet vert. Parce que, chez Bashung, tout s'explique par son contraire et son complémentaire.

La compagnie d'Alain Bashung est agréable, elle enrichit. Il n'est pas triste. Mars 2008 : Bashung nage dans les flux montmartrois, vers un escalier caché de l'avenue Junot, tout en haut d'un Paris qui respire large et se souvient de la Commune en proposant sur le marché immobilier les plus chères maisons du pays. Le risque de vivre est aussi celui de mourir, c'est un éternel balancier. Mick Jagger conjure le temps en dansant, abdominaux à l'air. Bashung, 60 ans, chante de dos, met des lunettes noires, des cuirs, lance des volutes de fumée et glisse une voix de serpent dans le sérum musical.

"Imprudence et imprévu avancent la main dans la main", dit-il en se servant un café d'une carafe de faïence blanche. Il y a des chances brutales et des coups terribles. En 2001, amoureux et nouvellement père, il épouse la mère, Chloé Mons, avec qui il récite alors le Cantique des Cantiques sur une musique du rocker philosophe, Rodolphe Burger. Ensuite, il a expérimenté la loi anarchique de la lymphe maligne et des cellules profuses ; mais il a continué de fumer, compulsivement, alors que des bataillons de prudents ont écrit sur les paquets de Gauloises tout le catalogue des maladies possibles.

"Cette société veut se protéger de tout, mais, en bout de course, on ne s'y retrouve pas", dit-il. Plus les règles se durcissent, plus tout est confus, "le monde d'aujourd'hui ne contrôle plus rien". Encore heureux que le fortuit existe, parce que, sinon, se divertit Bashung, on n'écrirait jamais de romans de science-fiction, genre dont il raffole. "Ils se terminent toujours mal, mais jamais comme prévu."

Très jeune, Bashung a fait des expériences sociales très diverses. Père inconnu, mais sans doute kabyle, mère bretonne, ouvrière dans une usine de caoutchouc de Boulogne-Billancourt, remariée à un boulanger travailleur de nuit. A l'âge de 1 an, de santé fragile, le petit est confié à la grand-mère côté beau-père, à Wingersheim, en Alsace. Il est enfant de choeur, découvre le chaos campagnard, le rock via la radio allemande, et Gene Vincent, un introverti sauvé par la gestuelle. Lui, Bashung, se met à chanter parce que le comportement libertin et les débordements sont autorisés dans l'art et "qu'on peut être dans les extrêmes sans blesser personne". Sauf soi-même.

En 2000, paraît Climax - titre à double tranchant, "Je pensais à la météo, mais cela veut dire aussi orgasme" -, un résumé de ses succès passés. Il y reprend Volontaire, écrite avec Serge Gainsbourg pour l'album Play Blessures (1982), en duo avec Bertrand Cantat, qui n'avait pas encore porté la main sur son prochain ; le clip est à regarder sur le Net. "Emotions censurées, j'en ai plein le container/J'm'accroche aux cendriers et j'm'arrange pas les maxillaires." Bashung, visage poupin, profil au couteau, reprend : "Têtes brûlées, j'ai plus qu'à m'ouvrir le Canadair."

Où que l'on aille, chez Yves Simon, chez Gérard Manset, chez Miossec ou Dominique A, chez Brigitte Fontaine ou Olivia Ruiz, chez les musiciens-cultes américains, Bashung est respecté. Il occupe une place essentielle dans le paysage culturel français : celle de l'incertitude. Marcheur noctambule, chanteur incantatoire, il est en équilibre entre le pire et le bien, "toujours sur la ligne blanche", comme indiqué dans une chanson écrite en 1979 avec l'un de ses paroliers fétiches, Boris Bergman, l'homme des formules ("Mes yeux sont dans le miroir où je les ai laissés") et des succès.

Quarante-deux ans se sont écoulés depuis la sortie de son premier 45-tours, un album de quatre titres intitulé Pourquoi rêvez-vous des Etats-Unis ? Bonne question en 1966. Mais Alain Bashung n'a jamais été assimilé à un vétéran. Incarnation d'un rock déprimé, introverti, critique, expérimental, le chanteur est aussi une célébrité, avec à son crédit des tubes, Gaby, Oh Gaby, SOS Amor, Vertige de l'amour, Ma petite entreprise... Quand il tente des expériences musicales de haut vol, comme L'Imprudence, paru en 2002, ou quand il reprend en scène Martine boude ("Martine fraye avec les petits garçons de son âge/Comment la toucher quand elle revient tout en nage", paroles de Serge Gainsbourg), Alain Bashung est rarement jugé pour crime d'élitisme.

Les chansons sont souvent autobiographiques, dit Bashung posément. Elles racontent des dérives, les gens, on peut les prendre dans tous les sens. Par exemple : Ma petite entreprise (1994), qui sert aujourd'hui de publicité radiophonique pour les PME. "A l'origine, il s'agissait de ces grosses entreprises qui n'arrêtent pas de se racheter entre elles, licenciant au passage 40 000 personnes. Ils appellent cela un plan social et on leur file beaucoup de pognon pour le faire. Mais avant on disait aussi "entreprendre une femme", donc c'est une histoire d'amour, la seule entreprise qui vaille la peine."

Bashung appartient à une époque où les rockers menaient grand train, sans pour autant afficher leur dépendance à la drogue et leur droit à en consommer. Aujourd'hui, Amy Winehouse planque sa cocaïne dans son chignon, Pete Doherty fréquente assidûment les tribunaux. Les interdits sont tombés, on sniffe sur les capots de voiture, mais dans les années 1980, si libérales, si underground - une décennie qui a submergé Bashung -, la nuit appartient encore à ceux qui se cachent. Il y a un risque : la folie, nouée dans l'enfance, sous le joug des conventions : ("Imbécile, t'as encore été traîner/Dans le fond des asiles/pour trouver l'amour fou, imbécile", Bergman/Bashung encore).

Dans les années 1960, Alain Bashung est dans l'errance, mais l'époque croit au futur. "Il y avait des utopies, aujourd'hui il y a le CAC 40, un chef de l'Etat français agité dont j'ai honte et peur." Dans les années 1980, il est consacré. Il apparaît au cinéma, surréaliste, dans Le Cimetière des voitures, de Fernando Arrabal (23 films à son actif d'acteur à ce jour). Le 15 juin 1985, il est sur la place de la Concorde pour la grande fête de SOS-Racisme. En 2008, il chante Résidents de la République, là "où le rose a des reflets bleus". Là où la nuit on ment, là où les luttes partent parfois en fumée





Kora power


mathis a écrit:
merci !

petit flash back sur "Volontaire" version 2000
un grand moment de musique.
et des souvenirs perso...
ce clip tournant en boucle à 4h du matin avec un Bashung mal rasé trainant sur un quai de gare, images alternant avec les guitares de Serge Teyssot Gay et la voix de Cantat mêlées à la voix du maître...

Dom Icile


calvin90 a écrit:
Je vous rejoins tous sur vos commentaires!!
Un album MAGNIFIQUE !! Ca tourne en boucle depuis hiers...
On reconnait forcement beaucoup le style "louise attaque-Tarmac" mais la fusion avec Bashung s opere magistralement...on est tres tres loin de son deroutant dernier album "l imprudence" et ca va promettre une superbe tournee!!
j ai pris le format longbox digibook : il est superbe!



Bill Horton a écrit:

Citation :
calvin90 a dit :

Je vous rejoins tous sur vos commentaires!!
Un album MAGNIFIQUE !!




D'accord, bien sûr, même si je suis tenté de poser un léger bémol car je trouve que la greffe entre ses auteurs et Bashung se fait un tout petit moins bien sur cet album qu'à l'accoutumée ...

On devine très nettement Louise Attaque derrière les compos de Gaetan Roussel et -évidemment- le style Manset (notamment dans le sublime "Comme un légo"). En ce qui concerne Joseph d'Anvers je ne me prononcerai pas dans la mesure ou je ne connais pas bien ce qu'il fait...

La reprise de "Suzanne" ne me semble pas particulièrement mémorable non plus, on est loin du Bashung transfigurant les "Mots Bleus" ou "Nights n White Satin".

Un peu comme s'il ne parvenait plus tout à faire preuve de la même force à dompter -voire vampiriser- les auteurs avec qui il collabore...

Précédemment, et même quand il bossait avec un type à la personnalité aussi forte que Gainsbourg, à l'arrivée c'était du Bashung pur jus.

Ceci dit, et à ce tout petit détail près, ce "Bleu pétrole" est magnifique, en effet.

http://www.dailymotion.com/relevance/search/bashung%2Btaratata/video/x4w4h0_alain-bashung_music



barefoot girl a écrit:
à la demande de CC images/icones/icon10.gif , je copie/colle:

Citation :
brewster a dit:

Force est de tristement constater que Bashung actuellement n'est pas le même que sur la pochette de son dernier album, cf Taratata samedi. Il chante en revanche toujours aussi bien, avec l'attitude ou il faut quand il faut. Mais le crâne rasé et les sunglasses pur cacher autre chose, j'espère pas grave !




Citation :
CC rider a répondu :

C'est maheureusement grave.
mais la discretion qui entoure la gravité vaut la peine de ne pas passer trop de temps dessus et de respecter sa pudeur et son courage.






calvin90 a écrit:
C est vrai que l on sent enormemnt la patte Louise Attaque- Tarmac derriere... mais plusieurs compos auraient pu figurer sur "fantaisie militaire" je trouve...

Sinon voila des nouvelles pas tres rejouissantes sur ce dernier post....ceci expliquerait qu on le voit casiment pas sur le dvd??....



Bill Horton a écrit:
C'est totalement anecdotique mais sur un titre de ce nouvel album de Bashung on retrouve Shawn Pelton, batteur qui a joué de manière éphémère avec Springsteen au début des années 90 (on le retrouve par exemple sur "Seven Angels" ou "Happy")Il n'est sans aucun doute pas aussi réputé que Porcaro mais bien plus fréquentable à mon humble avis)

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


mathis a écrit:
et bien ça c'est plutôt rigolo comme coincidence.
(me fais pas croire que c'est par "choix artistique")

Dom Icile


Tophenko a écrit:
D'accord avec vous...
Album très très bon, très cohérent, ambiance envoutante. En espérant que Bashung revienne vite en pleine forme.

I wonder why we listen to poets when nobody gives a fuck



Ol54 a écrit:


Ol54 a écrit:
Un bon début de tournée apparemment à Lille, chercher Bashung, dépêche AFP de ce jour:
www.afp.google.com/article/ALeqM5i5Mmv48frzaWSD-VnhW-lcSB9-Mg

J'espère que ça marche
Ol




solo a écrit:
il est en live ce soir chez Denisot avec "résidence de la République".ça vient de se finir.
en interview aussi of course.

http://pic.aceboard.net/img/286628/328/1184260410.jpg

la papaye se ramasse avec une foufourche.


Louiz a écrit:
Oui je l'ai vu hier soir, il avait pas l'air très en forme...

"The problem with French, is that they don't have a word for entrepreneur." George W. Bush


calvin90 a écrit:
Des nouvelles plutot rassurantes puisqu il a annonce sur le plateau deux dates supplementaires a l olympia en mai prochain !!



David des Ardennes a écrit:
Croisons les doigts...Même si cela n'est pas rassurant car rappelons nous Fred Chichin, se sachant très malade, il avait programmé des concerts.....

"Un homme libre ne se couche que pour mourir" léo Ferré


fred63 a écrit:
sur canal , il était trés fatigué ( sans cheveux ni sourcils , cela ressemble à des seances de chimio)
accroche toi mon gars!!



calvin90 a écrit:
Il a debuté sa tournée....plusieurs extraits sur dayli...

http://www.dailymotion.com/relevance/search/bashung%2Blille%2Baeronef/video/x4zbgo_bashung-aeronef-lille-samuel-hall_music



djac a écrit:djac
C'est notre ami CC qui l'a filé à Sophie images/icones/icon10.gif :

... et ça débute plutôt bien " je t'ai manquée " bonne chanson rythmée, son qui accroche bien ... hélas ça veut rien dire mais bon ...
la deuxième, déja ça part en vrille ... les paroles tout à fait n'importe quoi ... mélodie vraiment tirée par les cheveux ...
ça m'emmerde assez vite ... même si " j'sais pas pas pas " qui sonne .
musicalement c'est des chansons assez mièvres, et les violons derrière ...
la manière de chanter je trouve très maniérée ...
et très en avant la voix dans le son, plaquée à mon avis.
la troisième chanson : cette manière de flottements de claviers dans le fond, et la batterie électronique ... toujours ces mélodies au forceps ...
vraiment j'ai du mal ...
et les paroles ça veut toujours rien dire ( les armées insolites et des ombres équivoques ... )

je vais passer à " Suzanne " : une bonne chanson reste une bonne chanson ...
mais ... la rythmique reggae lent au son syncopée avec un peu d'écho ... je vois vraiment pas ce que ça apporte ...
je préfère Graeme Allright

allez, zou " le secret des banquises " ça sonne mieux à mes oreilles ... moins - comment dire - prétentieux ... ça sautille gentillement. Je comprends toujours pas de quoi ça parle.
La reprise de Manset c'est presque aussi chiant que l'original ... mais bon, c'était l'original avec cette voix si particulière de Manset. La reprise poêtique à la slide c'est vraiment tout à fait de mauvais goût un genre de dilution morbide.

Tout ça pour dire que j'accroche pas particulièrement ...

Tout ça me semble plaqué, maniéré et pas particulièrement inspiré. Terriblement consensuel ... genre le grand artiste nous propose un nouvel " opus ".
Rien de jouissif là dedans, rien de bien nouveau non plus.
Alain Bashung que j'ai aimé à l'Olympia en 81 - 82 ? - dans un spectacle de rock romantique et légérement allumé a tout perdu de sa spontanéité ...

Je vais pas insister ... mais je me suis quand même un peu emmerdé à l'écoute de ce disque bien poussif.

Mais Sophie aime beaucoup ... le principal ! images/icones/icon10.gif


... You Folks Are Crazy !


avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:26

CC Rider a écrit:
p... j'ai eu peur que tu aimes un album d'après 73 djac!

Quand ça ne veut pas...ça ne veut pas!

Kora power


Chaudoudou a écrit:
L'album est MAGNIFIQUE je vous le conseil !!!



wisertime a écrit:
Je viens de poster mon enregistrement de Lille sur Dimeadozen, c'est le 1er torrent que je mets en ligne, je croise les doigts pour que tout se passe bien. L'enregistrement est très bon et le concert assez exceptionnel..



sergers2000 a écrit:
merci alex
j'etais à l'affut sur le tracker français
voila qui devrait plaire à djac images/icones/icon15.gif
t'avais pas deja mis canned heat pour leur concert de Lille 2006 ?



wisertime a écrit:

Citation :
sergers2000 a dit :

merci alex
j'etais à l'affut sur le tracker français
voila qui devrait plaire à djac images/icones/icon15.gif
t'avais pas deja mis canned heat pour leur concert de Lille 2006 ?




Salut Serge, non Canned Heat j'étais bien le taper de Lille et Lessines en 2006 mais c'est un contact allemand qui les avais postés.
Là j'ai sauté le pas, après avoir pris quelques minutes pour comprendre le processus.



CORTEZ a écrit:
quoi le concert de lille auquel je n'ai pu me rendre serait dispo
y'a t-il quelqu'un capable de le mettre dispo via un lien rapishare ou megaupload

y a que comme ça que je peux le downloader

merci

cortez



phil38 a écrit:
J'ai vu vendredi dernier(accompagné de l'ami Pier69) le concert de Bashung à Saint-Etienne. Nous y allions avec un peu d'appréhension vu ce qui lui arrive. Bashung on stage, c'était une première pour moi et j'avoue ne pas avoir été déçu. Le show a duré 1h30(dans un autre cas de figure, j'aurai râlé!) et l'animal a chanté mieux que jamais et même joué de l'harmonica. Il est accompagné d'une formation réduite(batterie-basse-guitare-violoncelle- et quelques samples) du meilleur effet même si je trouve la violoncelle un peu trop présent. Le guitariste Yann Péchin, virtuose de la 6 cordes(et de la 12 d'ailleurs ainsi que de la mandoline) était présent sur la dernière tournée de Thiéfaine(Scandale mélancolique Tour). Ce type est brillant même si il a tendance à faire un peu toujours les mêmes plans; j'ai vraiment retrouvé des choses entendues chez Hubert-Félix. Très peu de tubes ont été interprétés(pas de "petite entreprise" par ex) et visiblement beaucoup du dernier album que je connais peu.
Bref, une très bonne soirée que je souhaite rééditer. En espérant que la grande faucheuse soit loin de lui......



mathis a écrit:
J'ai helas raté l'étape lyonnaise du sieur Bashung...damned !

est ce qu'un dreamer y etait ?
Des récits , des récits !

petit PS : comme réclamé par Cortez ya pas moyen que qqun nous mette un lien upload du concert de Lille (ou d'ailleurs) ???
Merci d'avance/

Dom Icile


wisertime a écrit:

Citation :
mathis a dit :

petit PS : comme réclamé par Cortez ya pas moyen que qqun nous mette un lien upload du concert de Lille (ou d'ailleurs) ???
Merci d'avance/




Cortez me l'a réclamé il y a qq jours mais je n'ai pas pris le temps (et le mettre en MP3 ça m'enchante pas), je préfèrerai que vous m'envoyiez CDs + enveloppe affranchie pour que je vous le grave et l'envois. Si t'es intéressé envois-moi un MP.



Michel a écrit:
En tout cas le show de Lille que as mis sur Dime est excellent tant sur la prestation que sur ton enregistrement
Un must !

Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
Le forum
http://rock-music.weshforum.com/


mathis a écrit:
Allez, pour les fans qui n'ont pas Dime, j'ai repiqué l'excellente version de Lille 5 Avril 2008 en mp3
Merci Wisertime pour la capture live !
ICI :
http://www.megaupload.com/?d=E3RH7QA7

1er concert de la tournée
Pas toujours en place mais ça dépote (ecoutez moi "Fantaisie militaire" !)
Et quelle emotion.

Bonne musique...

(je vous fais le Bruxelles 22-05-08 bientôt)



Ol54 a écrit:
Prem's pour ton Bruxelles.
Le lille est plus que bien...



CC Rider a écrit:
Il est ce soir à l'Olympia et j'ai une place en rab au prix d'achat, soit 33 €.

Si quelqu'un est interessé on se parle par MP.

Kora power


mathis a écrit:
damned !!!!
de Lyon ça fait trop court pour moi !

Dom Icile


herve a écrit:
Voila une petite soirée qui s'inscrit dans les bons moments que la vie nous réserve
2 potes, beau temps, les filles en jupe, une terrasse de café et un magnifique concert
je ne suis pas un grand connaisseur du bonhomme, je dirais meme que je suis arrivé à ce concert avec autant de connaissance que Jeanne la pucelle rentrant dans un sex shop, c'est pour dire
je l'avais déja croisé lors d'un petit concert au café de la musique. Pas de disque de lui dans sur mon étagère ikea super bien rangée (merci madame zinho!!!)
Bref ce mec c'est tout simplement LA CLASSE
une voix à tomber, une harmonie avec son public à donner des frissons à un mort vivant
d'après mes compagnons de voyage, cette soirée était spéciale pour lui. La première de plusieurs concert à L'Olympia, la fatigue, le crabe à ses baskets, et malgré tout une pudeur, une classe terrible
bref conquis que je suis, merci les gars
hervé



CC Rider a écrit:


CC Rider a écrit:

Citation :
2 potes, beau temps, les filles en jupe, une terrasse de café et un magnifique concert




tu as digéré la salade toi? http://cloneweb.free.fr/forum/images/smiles/aqua.gif

Kora power


herve a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

Citation :
2 potes, beau temps, les filles en jupe, une terrasse de café et un magnifique concert




tu as digéré la salade toi? http://cloneweb.free.fr/forum/images/smiles/aqua.gif



yop vu qu'il n'avait que de la laitue!!!!



Bill Horton a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :


Il ouvre le concert seul, à la guitare, sur "Comme un légo"




http://www.aceboard.net/kator/smiley146.abgif

J'ai des places pour la date au Palais des fêtes de Strasbourg mais, comme dirait Tom Petty: que l'attente va être longue!
Enfin lui dirait, avec son accent de caïman, "The Waiting is the hardest part". Ce qui revient au même et ne soulage malheureusement pas une impatience grandissante.

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


wisertime a écrit:wisertime
Merci pour vos impressions, magnifique tournée..



avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:31

pier69 a écrit:
Les boules, enfin à moitié !
J etais à Paris le 12/06; j ai fais une tentative car je n 'avais pas de place; arrivé devant, j ai constaté un manege de dealers de places : deux pekins avec le panneau "recherches places" et deux autres pekins (avec des tronches de mafieux) qui les revendaient; tous de meche evidemment. Ils ratissaient large et impossible donc de trouver la personne qui revend la place de sa petite soeur malade. Bref, direction l'europeen ou j ai pu voir Kent; ce fut un tres jolie lot de consolation. Heureusement que j avais déjà vu Bashung à Saint Etienne, sinon j aurai vraiment eut les nerfs contre ces enculés qui squattent la musique pour faire du business merdique.



CC Rider a écrit:
Retour à l'Olympia ce soir pour un concert magistral.
Un Bashung en très grande forme vocale, un soupçon plus loquace que mardi soir, peut être simplement plus à l'aise, lui le grand timide, au delà de la première Parisienne.
La même set list, avec ce final en deux temps, "Madame Rêve", "Vertige", "Malaxe", et puis un retour acoustique où seul à la guitare il fini par "Angora", dont le texte prend ici une saveur particulière, pou finir sur un "Night in White Satin" totalement bouleversant de sensibilité et de puissance.

Merci m'sieur.
A la prochaine...

Kora power


Tophenko a écrit:
Moi aussi, j'avais la chance d'y être, ce soir.
Concert magnifique du Monsieur, impressionnant de justesse vocale.
Musiciens fantastiques aussi, lumières superbes...
La classe, vraiment.
Beaucoup plus que certains crétins du public qui sifflent Chloé Mons en première partie (sans savoir que c'est Madame Bashung ? images/icones/icon9.gif ) et qui ont dû être surpris quand elle est revenue pour un duo à la demande de son mari... images/icones/icon13.gif
On a le droit de pas apprécier la prestation mais un manque de respect à ce point, c'était plus que limite!

Concert superbe donc, mais (sans polémiquer? images/icones/icon10.gif ) j'aurais préfèré un public à la Manu Chao, par exemple smile/hide.gif



CC Rider a écrit:

Citation :
Tophenko a dit :

j'aurais préfèré un public à la Manu Chao, par exemple smile/hide.gif




Tu veux dire avec des Ponchos?

Kora power


Tophenko a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :



Tu veux dire avec des Ponchos?




http://www.aceboard.net/kator/smiley41.abgif

I wonder why we listen to poets when nobody gives a fuck



Elcan a écrit:
Moi j'ai été ce soir pour la dernière date parisienne, rien à dire de plus que les autres, le groupe (resserré par rapport à la dernière tournée) fonctionne superbement, la voix de Bashung est magnifique et bien mis en avant. Après je suis plus ou moins fan de certaines chansons et de certaines versions mais quand c'est réussi, ça vole très haut, la version de Happe très lente en acoustique était superbe, les six premières étaient un sans faute, Comme Un Légo superbe (alors que sur l'album elle m'ennuie assez), Hier A Sousse est très efficace en live et l'enchainement Volontaire, Mes Prisons, Samuel Hall m'a achevé.
J'ai trouvé le concert assez sombre et étrangement plus noir que la tournée des grands espaces où il jouait L'Imprudence mais ajoutait quelques chansons plus "marrantes" comme Ma Petite Entreprise, What's In A Bird, Bijou, J'passe pour une caravane...
Enfin c'était bien !

Voilà la setlist de ce dernier soir :
1. Comme Un Légo
2. Je T'Ai Manqué
3. Hier A Sousse
4. Volontaire
5. Mes Prisons
6. Samuel Hall
7. Vénus
8. La Nuit Je Mens
9. Sur Un Trapèze
10. J'ai Tué La Pianiste
11. L'Irréel
12. Légère Eclaircie
13. A Perte De Vue
14. Happe
15. Résidents De La République
16. Osez Joséphine
17. Fantaisie Militaire
18. Madame Rêve
19. Calamity Jane (avec Chloé Mons)
20. Vertige De L'Amour
21. Malaxe
22. Angora
23. Nights In White Satin



calvin90 a écrit:
Si on eneleve les titres du dernier album, on retrouve casiment tous des titres deja interpretes lors de la derniere tournee...
mais quelle belle set list!!
j ai pris moi aussi mes places pour strasbourg!



Bill Horton a écrit:

Jean Fauque, collaborateur de Bashung de longue date, témoigne...

http://www.leparisien.fr/home/loisirs/articles.htm?articleid=298557246

http://87.98.222.182/0/27/19/75/citations/alainbashung.jpg

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


mathis a écrit:
merci maestro !

Dom Icile


peter pan a écrit:
vendredi soir dernier, 2eme concert pour moi de la tournée BLEU PETROLE à Aulnoye aymeries.
cette fois ci concert en plein air & gratuit dans le cadre d un festival atypique au milieu d une kermesse.
1ere partie assuré par PETER VON POEHL, ma foi pas desagreable,pop douce limite easy listening.je n ai écouté que d une oreille distraite mais pourquoi pas.
bashung arrive sur scène vers 21h50 et demande au public d avoir une pensée pour les habitants de HAUTMONT(village proche ou il y a eu une tornade la semaine derniere)"qui ont tout perdu".Vetu d une casquette, la trame du concert est a peu près la même qu a l aeronef en avril dernier, en + court evidemment et un peu moins intense aussi.Je trouve que BASHUNG chantait de maniere moins impliqué,telle un Dylan.
mais je ne vais pas bouder mon plaisir, ce concert était très bien, celui de lille etait excellent, donc il a fait un peu d ombre dans mon coeur a celui de vendredi.
la set list:
.comme un lego
.je t ai manqué
.hier a sousse
.volontaire
.mes prisons
.samuel hall
.venus
.la nuit je mens
.je tuerais la pianiste
.legere eclaircie
.a perte de vue
.happe
.osez josephine(avec comme intro le 1er couplet de BLOWIN IN THE WIND)
.fantaisie militaire
RAPPEL
.MADAME REVE
.CALAMITY JANE(en duo avec madame qui je le répète ne merite pas les sifflets qu elle s était pris à lille)
.vertige de l amour
.malaxe+presentation de smusiciens+final sur un solo-grimace de YAN pechin qui a bien fait rire les autres musiciens.
RAPPEL
.angora
.Night in white satin



wisertime a écrit:
J'ai ressenti la même chose, le concert de Lille était fantastique mais bonne soirée quand même, j'ai posté mon enregistrement ici : http://tracker.lossless.fr/torrents-details.php?id=823&dllist=1#leechers



Bill Horton a écrit:
Pour ce qui me concerne je suis allé voir Bashung hier soir à Strasbourg, dans le cadre de sa tournée Bleu Pétrole.

L'émotion était grande comme l'on déjà signalé plusieurs dreamers qui ont été le voir sur cette tournée: pendant un long moment lors de l'entrée en scène, le concert n'a pu démarrer en raison de l'immense ovation venue du public...(de manière très anecdotique, il y avait Rodolphe Burger dans ce public mais il ne montera par sur scène)

Après, ce fut évidemment l'extraordinaire "Comme Un Lego" qui donna le départ d'un concert captivant.

En ce qui concerne la setlist, la structure est peu ou prou la même que celle posté par Wisertime, avec juste l'un ou l'autre changement, notamment une belle reprise de "Everybody's Talking" de Fred Neil après une évocation du film "Macadam Cowboy" et juste avant "Blowin' in the Wind" en intro d'Osez Josephine.

Sinon, j'ai trouvé que les versions live de quasiment tous les titres du dernier album étaient plus convaincantes que sur le disque (Venus, notamment vient à l'esprit)
Faut dire que le groupe était vraiment impeccable et le son merveilleux dans le vieux Palais des Fêtes (quelle excellente idée d'avoir choisi cette salle pour la venue de cet artiste) laissant apprécier chaque nuance de la voix unique de Bashung qui reste un grand performer (il faut voir tout ce qu'il fait passer dans sa gestuelle, aussi: ou comment un simple mouvement de main peut être plus saisissant qu'une glissade de 15 mètres images/icones/icon13.gif )

Enfin, beau concert que je peine à retranscrire mais il reste pas mal de dates (même en Belgique): allez y!



Je me tue à te dire que l'on ne va pas mourir




Nicolas a écrit:
Pour l'instant pas de chance pour moi. Sup Poitiers, on a une nouvelle salle toute neuve, mais à cause d'un conduit d'évacuation de fumée pas aux normes, l'ouverture complète a pris du retard. donc le concert de Bashung dans la salle de 1300places passent dans la salle de 900 places. 400 places c'est pile poil le nombre de places reservées pour les hors abonnements...grrr !

Summer tour 2011: Going Nowhere / Dour / ...


Ol54 a écrit:
Je le vois dans 8 jours au NJP à Nancy, j'ai hâte!!!
Ol



calvin90 a écrit:
J'étais aussi à Strasbourg....
Bill a casiment tout dit... ceci dit le rappel et la standing ovation qui a suivi fut emotionellement énorme....Bashung complétement ému... j'en ai eu les larmes aux yeux...c'est con... mais je suis pas pres d'oublier ce moment là!

http://imageshack-france.com/out.php/i223553_bashbo.jpg



mathis a écrit:
ah les veinards !

je me suis encore fait avoir pour prendre des places à Lyon !

Il vient en novembre et c'etait dejà tout parti mi-septembre.....

Dom Icile


Bill Horton a écrit:
Glâner sur le net, le compte rendu de Pagis qui donne une idée assez juste de cette soirée marquante:

Citation :
Samedi soir, le Palais des fêtes de Strasbourg a connu un grand moment tant musical qu’émotionnel...

Alain Bashung était de retour dans l’Alsace de son enfance dans le cadre de sa tournée débutée quelques mois plus tôt.

20h30...le grand arrive sur scène...chapeau, lunettes et costumes noirs, Bashung apparait physiquement très émacié et fragile...trés trés grosse émotion et première des nombreuses standing ovations de la soirée.
Il s’installe sur un tabouret, dans la semi-obscurité pour se lancer, , nous dit il, dans « une chanson fleuve », en s’accompagnant en solo à la guitare accoustique: «Comme un légo» ouvre la soirée.
Acoustique et voix parfaite annonçant une de ces soirées que l’on oubliera pas de sitôt...
Le dernier album sera à l’honneur avec «Je t’ai manqué», «Hier à Sousse», « Sur un trapèze », une splendide version de «Venus» et un «Je tuerai la pianiste» d’enfer.
Le groupe est sobre, guitare/basse/batterie/contrebasse même si le toujours génial Yan Pechin, à la guitare, exécute une fois de plus des parties de haute volée . Musique, arrangements, voix...tout frise la perfection.

Les classiques seront de la partie: «La nuit je mens» «Vertige de l’amour», «Osez Josephine», «Je passe pour une caravane», «Volontaire», «Fantaise militaire», «Madame rêve».
Son jeu de scène n’est plus celui de la « tournée des grands espaces », mais peu importe, il est là, et on sent le bien fou qu’il ressent d’etre devant nous.

Il nous gratifie d’une premiere reprise magistrale d«Everybody’s talking» du film Midnight cowboy, d’un duo avec sa compagne Chloé sur Calamity Jane et de moments de pure magie lorsqu'il empoigne son harmonica ou sur des titres comme «Happe» ou «Malaxe» qui clôt le spectacle avant l'ultime rappel.
Et quel rappel.
Alain revient seul avec sa guitare et nous interprète «Angora» dont le texte magnifique prend une tout autre dimension actuellement, clamant « j’crains plus la mandragore, j crains plus mon destin, j’crains plus rien...» suivi d’une dernière reprise, celle de «Nights in white satin», lançant des « and i love you » résonnant dans le palais des fêtes, absolument déchirants en direction du public.

S’ensuivra une dernière longue standing ovation
Bashung seul sur scène , debout derrière son micro, guitare en bandoulière, figé pendant plus dune minute, ému au plus haut point, tremblant, surement les yeux mouillés derrière ses éternelles lunettes noirs.
Je crois que je n’oublierai jamais ce rappel et ce moment final tant je n’aie jamais ressenti une telle émotion à un concert et je précise que je ne suis pas, a proprement parler, "fan" de Bashung à la base... mais ce concert et cette image finale resteront graver en moi pour très longtemps...




01. Comme Un Légo
02. Je T'ai Manqué
03. Hier A Sousse
04. Volontaire
05. Mes Prisons
06. Samuel Hall
07. Vénus
08. La Nuit Je Mens
09. Sur Un Trapèze
10. Je tuerai La Pianiste
11. L'Irréel
12. Légère Eclaircie
13. A Perte De Vue
14. Happe
15. Everybody's talking (Midnight cowboy)
16. Blowin in the wind>Osez Joséphine
17. Fantaisie Militaire

18. Madame Rêve
19. Calamity Jane (avec Chloé Mons)
20. Vertige De L'Amour
21. Malaxe

22. Angora
23. Nights In White Satin





Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


laurent78 a écrit:
Yann Pechin, je l'avais adoré pour Hubert Félix Thiéfaine en 2006 !

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


Bill Horton a écrit:
Alain Bashung : "Je pense souvent à Madame rêve. Je suis vraiment très heureux quand je la chante. J'ai l'impression d'être dans des voies galactiques qui me portent. Elle a été fabriquée à une époque où j'en avais marre des after beat. Je ne voulais pas de batterie. La chanson est née, comme ça, à un moment où l'on entendait Phil Collins tout le temps à la radio, avec un son de caisse claire énorme, samplé cinquante fois. Je ne supportais plus... Là, ce sont les beats de cordes qui donnent le tempo. Et puis, il y a ce que ça raconte. Je ne peux pas faire le tour de cette chanson. Quand ce moment-là arrive sur scène, les gens sont contents et moi aussi. Il suffit ensuite qu'il fasse beau et que la nuit soit belle..."

http://madel.fr/blog/madeleine2.jpg

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


CC Rider a écrit:CC Rider

Citation :
Bill Horton a dit :

Alain Bashung : La chanson est née, comme ça, à un moment où l'on entendait Phil Collins tout le temps à la radio, avec un son de caisse claire énorme, samplé cinquante fois. Je ne supportais plus...


Ce sujet va être banni. je le sens.

Kora power


avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:36

Kitty a écrit:

je suis une "Voltaire" au féminin, je ne suis pas d'accord avec vos idées mais je me battrais pour que puissiez les dire (ou un truc du genre).

mais quand même, faut pas pousser mamie dans les orties images/icones/icon17.gif


If I should fall behind, wait for me.

http://img266.imageshack.us/img266/4076/jasmin2.jpg



Arnaud a écrit:
Je sors tout juste du concert de Bashung à la coopérative de Mai à Clermont-Ferrand. 1500 personnes, complet depuis des semaines.

Malheureusement, je n'ai pas grand chose à ajouter par rapport aux CR de Bill et cie. Grande émotion qui a l'air d'être une constante dans la tournée (de même que la setlist).Le seul point négatif de la soirée est que j'ai eu la désagréable sensation que les gens sont venus voir bashung comme si c'était une tournée d'adieux...et bien non il reviendra dans la capitale arverne le 24 février prochain pour un 2ème show et pas le dernier (annonce faite en début de spectacle) montrant ainsi son attachement à la coopé où il a eu répété certains de ses spectacles et enregistré son avant-dernier album au Moulin des Volontaires à Tourzel-Ronzières (moulin qu'il a inauguré, qui comporte studio d'enregistrement, hébergement... propriété de la coopé à 40 min au sud de Clermont)

www.lacoope.com
www.lemoulindesvolontaires.fr

17 décembre 2007: Bercy
16 mars 2008: Saint Paul, MN
27 juin 2008: PdesPrinces

04 mai 2009: Hempstead, NY
16 juillet 2009: Carhaix


Bill Horton a écrit:

Citation :
Arnaud a dit :

Le seul point négatif de la soirée est que j'ai eu la désagréable sensation que les gens sont venus voir bashung comme si c'était une tournée d'adieux...




J'ai pu ressentir cela aussi mais cela ne concerne, il me semble, qu'une partie du public durant...

Il est vrai aussi que, même si tu abordes la soirée avec des sentiments différents, la situation dans laquelle se trouve Bashung peut influer sur la manière dont tu perçois le concert, ton rapport avec l'artiste...

Après, la différence entre le spectateur qui va au concert comme à une soirée d'adieu et celui qui se dit que c'est peut être la dernière fois qu'il voit l'artiste, peut être éminemment floue

Enfin tout cela est assez compliqué et, en fait, je peine à exprimer ce que je ressens par rapport à ça... Désolé...



Il m’aura fallu faucher les blés
apprendre à manier la fourche
pour retrouver le vrai
faire table rase du passé

la discorde qu'on a semée
à la surface des regrets
n'a pas pris

le souffle coupé
la gorge irritée
je m'époumonais
sans broncher

Angora
montre-moi d'où vient la vie
où vont les vaisseaux maudits

Angora
sois la soie
sois encore à moi

les pluies acides
décharnent les sapins
j'y peux rien, j'y peux rien
coule la résine
s'agglutine le venin

j’crains plus la mandragore
j’crains plus mon destin
j’crains plus rien

le souffle coupé
la gorge irritée
je m'époumonais
sans broncher

Angora
montre-moi d'où vient la vie
où vont les vaisseaux maudits
Angora
sois la soie
sois encore à moi

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


CC Rider a écrit:

Citation :
Un superbe show, intimiste, plein d'amour (c'est fou ce qu'il parle d'amour et insiste subtilement la dessus tout au long du show), d'attention pour ce monsieur qui indégniablement se nourri de cette onde pour avancer ces jours ci.




Perturbant ce sentiment dont vous parlez, ressenti également et que je traduisais comme ça suite au concert auquel j'ai assité à l'Olympia en Mai.

Kora power


pier69 a écrit:
oui
pas mieux
je l ai vu le 14/11 à Lyon. Je l'avais vu à Saint etienne au printemps, mais n'étant pas arrivé à me détaché de cette pensée qui habite un peu tout le monde, j'ai voulu remettre le couvert.
Partiellement réussit, mais le début du concert n'incite pas à se concentrer sur la musique; quand on lui apporte la guitare pour Lego et qu'il dit "merci docteur", on comprend vite qu'il faut se détacher de cette pensée, ou bien se l'apprivoiser.
Concert d’une densité émotionnelle rare et heureusement que la standing ovation fait (un peu) oublier l’accueil + que froid de Chloé Mons, limite insupportable (comme sa musique soit dit en passant, mais bon…..).
Crépusculaire ? J’en sais rien ! que la force l’accompagne, anyway !



mathis a écrit:
je vous le dit sincèrement les amis... je l'ai raté dejà 2 fois à Lyon, et bien j'ai peur d'y aller (il revient bientôt) tout autant que j'ai peur d'apprendre que le concert n'aura pas lieu.



calvin90 a écrit:
Le concert de Strasbourg reste à ce jour le concert le plus emotionnel auquel j'ai assité...tout artiste confondu...



Bill Horton a écrit:
Bien triste nouvelle concernant l'Alain images/icones/icon11.gif

Citation :
Bashung a reporté "pour raisons médicales" les concerts prévus dimanche à Lyon, mardi à Clermont-Ferrand et jeudi à Toulouse

"Alain Bashung est dans l'impossibilité d'assurer ses trois prochaines dates", a indiqué vendredi soir Garance Productions dans un communiqué, sans donner plus de précisions.

Le chanteur, 61 ans, qui souffre d'un cancer du poumon, a mis un point d'honneur, depuis près d'un an, à assurer ses concerts avec panache et brio.
L'organisateur de ses spectacles déclare que les concerts "sont reportés à des dates ultérieures qui seront communiquées très prochainement".

Alain Bashung doit ensuite se produire les 2 et 3 mars au Grand Rex de Paris, le 14 à Longjumeau, puis les 17 et 18, de nouveau au Grand Rex.

Le chanteur figure en tête des nominations pour les Victoires de la musique, qui seront décernées samedi 28 février au Zénith de Paris. Il figure dans quatre catégories: interprète masculin de l'année, album de chansons de l'année pour le très réussi "Bleu Pétrole", tournée de l'année pour les spectacles qu'il donne depuis avril 2008 et qui ont été salués par la critique, et chanson de l'année pour "Résidents de la République".






Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


mathis a écrit:


Dom Icile


wisertime a écrit:
Pour info il sera aux Victoires de la musique ce soir.



Little Miss S a écrit:
Mais lundi et mardi sont annulés à Paris...

You pulled my jacket off and as the drummer counted four
You grabbed my hand and pulled me out on the floor
You just stood there and held me, then you started dancin' slow
And as I pulled you tighter I swore I'd never let you go


borntoreze a écrit:
Je viens de le voir aux victoires de la musique...à pleurer malheureusement

Benidorm 30 Juillet

http://nsa06.casimages.com/img/2009/04/01/mini_09040102550644538.jpg


ever76 a écrit:
Choqué... et sonné.

http://www.zimagez.com/avatar/godblessyou.gif


pier69 a écrit:
..............



laurent78 a écrit:

Pfff 3 victoires donnés à Bashung parce que malade et parce qu'à la mode chez les bobos parisiens ...

Parce que quand même, Bashung a fait de bien meilleurs disques.

Et Gérard Manset qui lui fournit 2 chansons n'est même pas nominé pour son album.

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


pier69 a écrit:

Citation :
laurent78 a dit :


Pfff 3 victoires donnés à Bashung parce que malade et parce qu'à la mode chez les bobos parisiens ...



C'est peut etre l'absence totale de ce genre de remarque (pour ou anti), depuis le debut de sa tournée, une pudeur respectable, qui souligne chez cet artiste, un trait de caractere qui ne l'a jamais quitté, à savoir la discretion et une certaine forme d'humilité.
Je trouve ta remarque assez merdique, en fait.



Michel a écrit:Michel
D'autant que Bashung a déjà été récompensé bien avant ses ennuis de santé !
Et que Bleu Pétrole est un très grand disque !
Enfin, je ne suis pas sur que Manset souhaite participer à ce genre de cérémonie.

Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
Le forum
http://rock-music.weshforum.com/


avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:41

laurent78 a écrit:

Citation :
pier69 a dit :


C'est peut etre l'absence totale de ce genre de remarque (pour ou anti), depuis le debut de sa tournée, une pudeur respectable, qui souligne chez cet artiste, un trait de caractere qui ne l'a jamais quitté, à savoir la discretion et une certaine forme d'humilité.
Je trouve ta remarque assez merdique, en fait.




Tu devrais mieux lire ...

Je ne parle en aucun cas de l'attitude de Bashung, totalement respectable en effet, mais des médias autour. Y compris ces victoires. De ce parisianisme qui choisit Bashung, Camille, Abd El Malik de la façon la plus consensuelle qui soit.



mathis a écrit:
Pour mémoire, Bashung avait dejà eu 8 victoires de la musique avant les 3 d'hier soir.

Et au delà de ces récompenses qui n'ont en fait aucun interêt, n'oublions pas que "Bleu petrole" est tout simplement le meilleur album de chansons françaises grand public sorti cette année.
Tu peux lancer des comparaisons.
C'est manifeste.

Ce disque aurait eu des prix même sans la maladie de Bashung.
Même sans que Bashung soit à la mode bobo.

Tout simplement parc eque son disque est bon, peut-être moins que certains précedents, mais suffisamment au niveau pour qu'on ait pas à se plaindre qu'un tel boulot soit récompensé par le mainstream.

voilà.

Dom Icile


laurent78 a écrit:

Citation :
mathis a dit :



Et au delà de ces récompenses qui n'ont en fait aucun interêt, n'oublions pas que "Bleu petrole" est tout simplement le meilleur album de chansons françaises grand public sorti cette année.




http://www.aceboard.net/kator/smiley44.abgif

"grand public" ...



mathis a écrit:

Citation :
laurent78 a dit :



http://www.aceboard.net/kator/smiley44.abgif

"grand public" ...




ne joue pas sur les mots.
Si je ne l'avais pas ajouté, tu aurais dit : "chanson française...pour le microcosme bobo parisien".

Soit beau joueur, c'est anecdotique par rappport au reste du message



laurent78 a écrit:

Je trouve le Cabrel mieux écrit que le disque de Bashung, le nouveau Manset plus puissant émotionnellement avec une production haut de gamme, le Thiefaine-Personne plus punchy et jouissif, le Sheller plus mélodieux ...


Non franchement, en toute sincérité, ces victoires sont malheureusement plus des prix pré-mortels. C'est horrible à dire, mais c'est bien l'attitude qu'ils ont eu.

Je trouve ce "Bleu Pétrole" assez ennuyeux, pas franchement fin dans sa production ( ok, peut-être un côté américain un peu brut après tout ). Certes, c'est un bon disque, mais si on le compare au fabuleux "OSEZ JOSEPHINE" de 1991 smile/deg.gif , il supporte mal la comparaison


http://www.ecompil.fr/bk_img/0000/7314/5114/8521/00731451148521/00731451148521_S.jpg

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


mathis a écrit:

Citation :
laurent78 a dit :


le Thiefaine-Personne plus punchy et jouissif,




ah ouaip ?
perso, grosse deception. MAl ecrit, mal produit, sans âme.
Ok pour le Cabrel, effectivement, meux ecrit, mieux produit même que le Bashung sur pas mal de plans.
Mais moins intense emotionnellement.

"Venus", "Je tuerai la pianiste" sont immenses.
Pour ne citer que deux titres plus obscurs de l'albums (moins connus quoi)/

Bien sûr, moi aussi je préfère "Osez Josephine" (au passage, album heterogène, né d'un croisement de deux projets, l'un à Memphis, non abouti et l'autre plus "varietés" achevé à Bruxelles.
Comme quoi...)
Et surtout..fantaisie militaire.

Mais je persiste à penser que le bashung 2008 est le meilleur album de cette année là, car s'il n'est pas le mieux ecrit, le plus fort emotionnellement,le plus...etc, il porte en lui toutes ces valeurs-là alors que les autres restent trop limités dans un seul domaine de comp"tence.
Voilà.

Dom Icile


Jokerman a écrit:
Je ne vois pas de meilleure chanson que Comme un légo en France l'an dernier. Et la version de Bashung a une puissance émotionnelle rare. Rien que pour ces neuf minutes là...
Bref, crier au scandale me semble assez dérisoire...



pier69 a écrit:
oui, je trouve aussi !
Arriver à donner autant d'âme à une chanson qui comporte trois accords, ce n'est pas donné à tout le monde; c'est un grand titre



calvin90 a écrit:

Citation :
pier69 a dit :


C'est peut etre l'absence totale de ce genre de remarque (pour ou anti), depuis le debut de sa tournée, une pudeur respectable, qui souligne chez cet artiste, un trait de caractere qui ne l'a jamais quitté, à savoir la discretion et une certaine forme d'humilité.
Je trouve ta remarque assez merdique, en fait.




Comme tres souvent....



laurent78 a écrit:

Citation :
calvin90 a dit :



Comme tres souvent....




Tu es qui toi ? T'as vu de la lumière et t'es entré ? smile/!moon.gif

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


Jokerman a écrit:
Peut-être parce que l'impunité à s'exprimer derrière un ordinateur peut parfois être conciliable avec la décence.
Qu'on regrette l'absence de Manset, soit.
Qu'on puisse trouver Bleu Pétrole moins bon que ses précédents, soit.
Mais affirmer que cette reconnaissance par un microcosme est uniquement due à sa maladie peut sembler déplacé. A la lecture des nombreux commentaires lus sur ce topic, ses concerts de l'année dernière (et espérons-le, ceux à venir) ont profondément marqué les spectateurs présents.



sergers2000 a écrit:
Je vois pas comment il peut y avoir un debat autour de Bashung ,
il y a juste du respect à avoir pour ce gars.
Et quand il parle d'amour ,on doit juste ,nous aussi ,l'embrasser
tres fort pour tous ses disques .
Alors L78 ,si seulement ,tu pouvais te recueilir ,et garder
le silence ,tu participerais à la gratitude dont il a besoin.



laurent78 a écrit:

Citation :
sergers2000 a dit :

Je vois pas comment il peut y avoir un debat autour de Bashung ,
il y a juste du respect à avoir pour ce gars.
Et quand il parle d'amour ,on doit juste ,nous aussi ,l'embrasser
tres fort pour tous ses disques .
Alors L78 ,si seulement ,tu pouvais te recueilir ,et garder
le silence[g] ,tu participerais à la gratitude dont il a besoin.





On parle de musique où d'un enterrement ?

Je trouve ça franchement très irrespectueux pour ne pas dire indécent de faire constamment référence à sa maladie à chaque apparition. Evidemment qu'on ne peut faire sans mais 70% des messages sur Bashung depuis quelques mois parlent d'une émotion liée à ça.

Bon sang, s'il a choisi coûte que coûte de continuer son métier, sur disque, sur scène, pas la peine d'en rajouter, il le sait très bien Bashung qu'il est gravement malade. Alors la moindre des choses serait de ne pas (trop ) lui rappeler en sa présence. Quand tu vois cette émission ou chacune de ses apparitions, de ses déclarations sont écoutées comme celles du christ, je trouve que ça va beaucoup trop loin et témoigne plus que tout l'énorme malaise des français face à la mort. Chose que j'ai déjà eu l'occasion de remarquer vis à vis d'une amie gravement touchée elle aussi par le cancer, et que certains posts ici ne font que confirmer.





http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


Jokerman a écrit:
Qui a fait un lien entre sa maladie et les victoires qu'il a obtenues? Tu es le premier à avoir fait ce lien quelque peu déplacé.
"Pfff 3 victoires donnés à Bashung parce que malade et parce qu'à la mode chez les bobos parisiens ..."
Lancer une mini-polémique comme tu l'as fait est ce qui me (nous?) semble indécent.
Je crois sincérement qu'indépendamment de sa maladie, l'artiste depuis un an est admirable. Il n'est pas toujours aisé de ne pas penser à ce qui lui arrive, mais l'image que je retiendrai des concerts est en premier lieu une profonde dignité, élément qui te manque assez largement à tes messages sur ce post.



Kitty a écrit:
Laurent78, quand tu n'as rien à dire de constructif, "ferme" ton ordinateur ou la fenêtre de lohad !


If I should fall behind, wait for me.

http://img266.imageshack.us/img266/4076/jasmin2.jpg



mathis a écrit:

Citation :
laurent78 a dit :


mais 70% des messages sur Bashung depuis quelques mois parlent d'une émotion liée à ça.




absolument faux.
A peine 30%, relis le topic et fait des stats.

Et j'enchéris sur jokerman : c'est toi qui a parlé de ça suite aux victoires !
Comme si finalement c'etait toi qui avait un problème avec ça.
C'est d'ailleurs bien ce que tu essaie de nous dire,non ?

Nous, ça va.
Bonne journée l'ami.

Dom Icile


CC Rider a écrit:
J'ai croisé des connaissances très très bobos hier qui se gaussaient de ce truc trop nul qui était de donner les victoires de la musique à Bashung "parce qu'il est malade".
J'en suis resté un peu sans voix, comme à la lecture de ta sortie délicate et soupesée de tellement d'arguments

Ton débat à deux balle concerne donc les gens comme toi, juste incapables de se satisfaire d'un truc qu'ils n'ont pas découvert au fond d'une poubelle ou un voyage à Honk Kong.
Le reste ("mérité, pas mérité"?) c'est un peu plus abstrait comme à chaque remise de prix.

Au fait L78, tu sais comment on vote au "victoire de la musique"?
http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/smiley16.abgif.gif



Wendy a écrit:
J'avais écouté "Bleu pétrole "sans savoir pour la maladie de Bashung,je l'avais trouvé excellent..

Bashung avait reçu beaucoup de Victoires de la Musique "avant".

Je fais partie du grand public et je n'en ai pas honte.



borntoreze a écrit:
Bleu Pétrole est un excellent album
Bashung est un grand monsieur malade ou pas.
Il méritait ces récompenses.
Point Final

Benidorm 30 Juillet

http://nsa06.casimages.com/img/2009/04/01/mini_09040102550644538.jpg


peter pan a écrit:peter pan
http://ecx.images-amazon.com/images/I/4153TM1F5AL._SL500_AA240_.jpg



avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:42


laurent78 a écrit:
http://ecx.images-amazon.com/images/I/5142ivSxi6L._SS500_.jpg

Comment avec vous accueilli cet album de 2002 ? J'ai jamais réussi vraiment à y entrer, et ce n'est pas faute d'avoir essayer.


http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


sergers2000 a écrit:
tu fais allusion à mon post de la nuit derniere en parlant de necrologie.
Va dans la section pile poil et tu y trouveras ma réponse.
Sans blaguer ,j'arrête là,sinon je deviendrai impoli avec toi.




Ol54 a écrit:

Citation :
laurent78 a dit :

http://ecx.images-amazon.com/images/I/5142ivSxi6L._SS500_.jpg

Comment avec vous accueilli cet album de 2002 ? J'ai jamais réussi vraiment à y entrer, et ce n'est pas faute d'avoir essayer.




Celui là, j'ai vraiment perso du mal, c'est pas loin d'être le seul de tout ce que je connais de sa discographie.
Textes trop hermétiques à mon goût pour la plupart et production très "classique" qui ne me va pas...
Il a m^me flingué un texte de Miossec, qui était pourtant pas mal et dont je ne me souviens plus du nom...
Par contre, il semblerait que la tournée qui suivit était, à partquelques longueurs, déjà "à tomber", comme celle en cours d'ailleurs...
Ol



mathis a écrit:

Citation :
peter pan a dit :

http://ecx.images-amazon.com/images/I/4153TM1F5AL._SL500_AA240_.jpg




très bon album d'ALain Bashung ! http://www.aceboard.net/kator/lool.abgif
Qui a dit qu'il avait un coup de moins bien ? images/icones/icon17.gif

Dom Icile


dani a écrit:
Bah voilà, c'est fini....61 ans
foutu cancer...

© D.D.
All Rights Reserved.
█║▌│█│║▌║││█║▌║▌║║▌
²¹°¹ ³³²¹³ °


David a écrit:
Putain de crabe.



ghaston a écrit:
...



Jungleland shuffle a écrit:

ben oui ...

bien triste. Pas toujours été fan de ce qu'il a fait mais un respect pour sa façon de mener sa carrière artistique en tout cas

http://aupaysdublues.free.fr


Polo a écrit:

Je viens de l'entendre au infos........

images/icones/icon11.gif Tristesse....

http://img530.imageshack.us/img530/2136/bannire4.jpg


CC Rider a écrit:

http://pics.imagup.com/01/1237083117_Bashung.jpg




Kora power


Ol54 a écrit:
Salut et chapeau bas l'artiste, quel album, quelle tournée, (quelles Victoires!!!) et puis "plus rien".
On disait qu'i lallait mieux, comme à chaque fois dans cette p... de maladie.
So long!!!
Ol



Bill Horton a écrit:
http://www.jmlubrano.com/mecanique_du_coeur/jpeg/bashung.jpg

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


Tophenko a écrit:
images/icones/icon11.gif

"J'crains plus la mandragore
J'crains plus mon destin
J'crains plus rien..."
Angora.

I wonder why we listen to poets when nobody gives a fuck



sergers2000 a écrit:
La Nuit Je Mens

On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J’ai fait l'amour j'ai fait le mort
T'étais pas née

À la station balnéaire
Tu t'es pas fait prier
J'étais gant de crin, geyser
Pour un peu je trempais
Histoire d'eau

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho

J'ai fait la saison
Dans cette boîte crânienne
Tes pensées
Je les faisais miennes
T'accaparer seulement t'accaparer
D'estrade en estrade
J'ai fait danser tant de malentendus
Des kilomètres de vie en rose

Un jour au cirque
Un autre à chercher à te plaire
Dresseur de loulous
Dynamiteur d'aqueducs

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Effrontément
J’ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho

On m'a vu dans le Vercors
Sauter à l'élastique
Voleur d'amphores
Au fond des criques
J'ai fait la cour à des murènes
J’ai fait l'amour j'ai fait le mort
T'étais pas née

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho

La nuit je mens
Je prends des trains à travers la plaine
La nuit je mens
Je m'en lave les mains
J'ai dans les bottes des montagnes de questions
Où subsiste encore ton écho
Où subsiste encore ton écho ...

A BASHUNG-JEAN FAUQUE



robert69 a écrit:robert69
Quelle triste nouvelle !

M.... !!

Salut l'Artiste

fan mais pas con !


avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:47

Phil a écrit:
J'écoute, c'est tout.

Phil

Never forget the Lizard King


ever76 a écrit:
J'écoute...aussi...
Putain de crabe..
La vie est merveilleuse, mais des fois tellement con.

http://www.zimagez.com/avatar/godblessyou.gif


Spaceman Spiff a écrit:
Putain de maladie de merde ...

En avant tête de thon !


wisertime a écrit:
Encore un tout grand qui nous quitte. J'oublierai jamais la première fois où je l'ai vu en invité d'un concert de Rodolphe Burger, récitant "Le cantique des cantiques" avec sa femme, un moment merveilleux. Les 2 concerts que j'ai vu de lui l'année dernière m'ont boulversé. Ce soir je suis terriblement triste..



plc a écrit:
adieu l'artiste.

je connais l'homme qui a passé le cap horn


pier69 a écrit:
images/icones/icon11.gif
c'est tout images/icones/icon11.gif



babounet a écrit:
Oh Gaby, Gaby
Tu devrais pas m'laisser la nuit
J'peux pas dormir j'fais qu'des conneries
Oh Gaby, Gaby
Tu veux qu'j'te chante la mer
le long, le long, le long des golfes
pas très clairs................

Salut l'artiste !!!!!!!!


«Creedence Clearwater Revival n'était pas le groupe le plus branché du monde, il était le meilleur groupe.»
Bruce Springsteen

Sur Facebook rejoignez
Creedence Fogerty fan de France


MarGauX a écrit:
pfffff... ok c'est bon je dis rien...
mais putain, pffffff...


"Be careful what you wish, you might just get it." Anthony Soprano


ragotin a écrit:
Je lui rend hommage mercredi soir à 19h30 dans mon émission ON ZE ROCKS sur le 96.2fm à Orléans ou en direct sur le net à cette adresse dès 19h30 http://www.comfm.com/player_generique/player.php?Player=./players/comfmwindows2006&Stream=http%3A//www.tv-radio.com/cgi-bin/tagger.pl%3Ftag%3Dsitecomfm%26metafile%3Darcenciel-mp3/arcenciel-mp3-128k.asx

Quelle classe de rester debout sur scène jusqu'au bout et de faire de l'humour aux défai...victoires de la musique.
Une leçon.



Michel a écrit:
Il me semble que les concerts, le public lui ont donné la force de se battre contre sa maladie, il a joué jusqu'à la limite du possible.
J'ai découvert (at aimé) ses albums sur le tard, et c'est un grand bonhomme qui s'enva.

Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
Le forum
http://rock-music.weshforum.com/


Wendy a écrit:
Je viens de l'apprendre..à l'instant..J'étais chez des amis hier soir,qui justement devaient le voir sur scène le 12 Avril.

Je pensais vraiment qu'il tiendrait au moins jusque là...

Une grande perte pour le "songwriting" français.Il reste pas grand monde,maintenant... images/icones/icon11.gif


Au revoir,monsieur Bashung.



Louiz a écrit:
J'ai appris la nouvelle hier soir...

Très triste. Sans trop connaître son oeuvre, j'avais adoré son concert à la Fête de l'Huma, l'année dernière.

Merci Monsieur Bashung !


"The problem with French, is that they don't have a word for entrepreneur." George W. Bush


statetrooper a écrit:
Ah! Je les vois déjà
Me couvrant de baisers
Et s'arrachant mes mains
Et demandant tout bas
Est-ce que la mort s'en vient
Est-ce que la mort s'en va
Est-ce qu'il est encore chaud
Est-ce qu'il est déjà froid
Ils ouvrent mes armoires
Ils tâtent mes faïences
Ils fouillent mes tiroirs
Se régalant d'avance
De mes lettres d'amour
Enrubannées par deux
Qu'ils liront près du feu
En riant aux éclats
Ah! Ah! Ah!

Ah! Je les vois déjà
Compassés et frileux
Suivant comme des artistes
Mon costume de bois
Ils poussent du coeur
Pour être le plus triste
Ils se poussent du bras
Pour être le premier
Z'ont amené des vieilles
Qui ne me connaissaient plus
Z'ont amené des enfants
Qui ne me connaissaient pas
Pensent au prix des fleurs
Et trouvent indécent
De ne pas mourir au printemps
Quand on aime le lilas
Ah! Ah! ...

Ah! Je les vois déjà
Tous mes chers faux amis
Souriant sous le poids
Du devoir accompli
Ah! Je le vois déjà
Trop triste trop à l'aise
Protégeant sous le drap
Tes larmes lyonnaises
Tu ne sais même pas
Sortant de mon cimetière
Que tu entres en ton enfer
Quand on s'accroche à ton bras
Le bras de ton quelconque
Le bras de ton dernier
Qui te fera pleurer
Bien autrement que moi
Ah! Ah! ...

Ah! Je me vois déjà
M'installant à jamais
Bien au triste bien au froid
Dans mon champs d'osselets
Ah! Je me vois déjà
Je me vois tout au bout
De ce voyage-là
D'où l'on revient de tout
Je vois déjà tout ça
Et l'on a le brave culot
D'oser me demander
De ne plus boire que de l'eau
De ne plus trousser les filles
De mettre de l'argent de côté
D'aimer le filet de maquereau
Et de crier vive le Roi

Ah! Ah! Ah! ...
Jacques Brel



mathis a écrit:
http://nsa06.casimages.com/img/2009/03/15/09031505150337386.jpg

Dom Icile


borntoreze a écrit:
R.I.P......

Benidorm 30 Juillet

http://nsa06.casimages.com/img/2009/04/01/mini_09040102550644538.jpg


yvvan a écrit:
En hommage, france 2 diffuse ce soir un concert de 2003, en deuxième partie de soirée

lisez vous les uns les autres: faites une recherche avant de poster en cliquant ici


borntoreze a écrit:
Oui une émission de Nagui puis le concert à 22h30

Benidorm 30 Juillet

http://nsa06.casimages.com/img/2009/04/01/mini_09040102550644538.jpg


kernok a écrit:
Triste.



laurent78 a écrit:laurent78
J'ai regardé un bout du concert au Bataclan de 2003, ça avait l'air sympa, très bien même malgré l'ambiance un peu sombre visuellement.

Et j'ai retrouvé le guiyariste Yan Péchin que j'ai vu en concert accompagnant avec Thiéfaine en 2006-2007. Faudrait que je me renseigne plus sur lui.

--Message edité par laurent78 le 2009-03-16 07:15:00--

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:52

Tophenko a écrit:
En ce moment, après une très belle interview réalisée par Laurent Lavige il y a 3 semaines, rediffusion sur France Inter du concert des francofolies enregistré le 11 juillet 2008.

I wonder why we listen to poets when nobody gives a fuck



max7 a écrit:
VU AUJOURD'HUI DANS UN HYPER CARREFOUR AU RAYON CD ,LA REMISE EN PLACE DE "BLEU PETROLE " EN TETE DE GONDOLE ET EN ECOUTE. LE CYNISME DU MARKETING ME FAIT GERBER.



laurent78 a écrit:

Citation :
max7 a dit :

VU AUJOURD'HUI DANS UN HYPER CARREFOUR AU RAYON CD ,LA REMISE EN PLACE DE "BLEU PETROLE " EN TETE DE GONDOLE ET EN ECOUTE. LE CYNISME DU MARKETING ME FAIT GERBER.





C'est même pas du marketing, c'est une simple réponse à une demande qui est forte : les gens veulent lui rendre hommage d'une manière plus personnelle, en le réécoutant chez soi ...

A Paris, les bacs Bashung des anciens disques étaient vidés hier, à part "bleu Pétrole" justement qui est remis.

Il y'aurait cynisme ( il y'aura surement ) si Universal se met à sortir très vite une nouvelle compilation, si les prix sont un peu gonflés, etc ...



Phil a écrit:
Il vaut mieux conaitre maintenant que jamais et puis il y a une part qui doit retourner à sa famille et de plus c'est une reconnaissance aussi de plus pour lui

Phil

Never forget the Lizard King


laurent78 a écrit:
Il se passe en France avec Bashung en 2009 la même chose que les USA avec Cash en 2003 : une soudaine prise de conscience qu'on a perdu gros.

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


CC Rider a écrit:


CC Rider a écrit:
Un jour avec RVzinho on est allé voir Bashung à la vIllette.
En 2004.
La cité de la musique lui laissait une carte blanche (à Bashung pas à vévé)
Donc on est allé voir la soirée réservée aux guitaristes.
Le principe: un backing band, et des invités tous les deux titres.
Un titre de Bashung et une cover à chaque fois.
Et puis est arrivé un vieux monsieur au look improbable, Link Wray.
S'en est suivi un moment d'abord hallucinant, puis un flottement suffisament important pour que j'ai envie de partir.
Hervé me dit: non on reste encore 5 mn.

Les 5mn en question, Link Wray et bashung reprennaient "Fire" de Bruce.
Pas à cause d'un hommage quelconque à Bruce, mais simplement parce que ce titre pour beaucoup de monde est un titre de Link Wray et Robert Gordon.

D'où la photo là dessous.

http://moe.mabul.org/up/moe/2009/04/08/img-20043889v2l.jpg


Kora power


wisertime a écrit:
Sortie fin novembre d'un coffret 27 CDs (ouch !!), intégrale ++ (avec inédits) pour un prix plus que correct (99€)



12 Albums studio
Roman photos
Roulette russe
Pizza
Play blessures
Figure imposée
Passé le Rio Grande
Novice
Osez Joséphine
Chatterton
Fantaisie militaire
L’imprudence
Bleu pétrole



5 Albums live
Live tour (85)
Tour novice (92)
Confessions publiques (2CD - 95)
La tournée des grands espaces (2CD - 04)
Un dimanche à L’Elysée (2CD - 09)


2 albums en duo avec Chloé Mons
Le cantique des cantiques
La ballade de Calamity Jane


2 albums d’instrumentaux
Près de 30 titres sur 2 CD dont :
-Toutes les musiques de films (Nestor Burma, Le cimetière des voitures, Ma petite entreprise)
-Toutes les faces B
-Des versions instrumentales de l’imprudence, Bleu pétrole, Fantaisie militaire


3 albums de raretés- reprises – duos – inédits
Plus de 60 titres sur 3 CDs dont :

Des versions démos de Osez Joséphine, Cadillac, Ma petite entreprise, Gaby, Comme un lego, Il voyage en solitaire, Suzanne…

Des duos avec Françoise Hardy, Daniel Darc, Arman Méliés, Gaëtan Roussel, Emilie Simon, Dionysos, M, Noir Désir, Rachid Taha, Brigitte Fontaine, Rodolphe Burger, Marc Ribot…

Des reprises de Avec le temps, Bruxelles, Le sud, Céline, Les mots bleus, That’s All right Mama, Les amants d’un jour…

Des versions TV, Chat (version piano), Dirty Old Town avec les Pogues (version Enfants du Rock), Junge Männer (version Echo des bananes)

Des raretés : extraits de l’Anthologie de la Poésie et versions live


Citation :
Alain Bashung a commencé sa carrière en enfilant des 45 tours sans trop d’intérêt. Il errait sur les plateaux télés ou en 1ère partie de Claude François en roucoulant façon Mike Brant des sérénades bancales. Il a fini sa carrière sur le toit de la chanson française. Seul ou presque.



C’est cet étrange parcours que nous racontons dans les 27 CDs de « A perte de vue ». On y déroule le fil de son œuvre depuis son 1er album officiel, « Roman photos », jusqu’à son dernier live, « Un dimanche à l’Elysée », enregistré en grande partie lors de son ultime concert.



Alain disait souvent « J’ai un étrange destin ». Ce destin, en courbes et en circonvolutions, en lignes brisées et en radicalité pure, il se l’est forgé. Il l’a voulu. Il l’a bâti. Seul ou presque.



Deux camarades de jeux de mots jalonnent sa vie : Boris Bergman, l’homme de Gaby, de Vertige, le copain des 1ers succès, et Jean Fauque, le faux vrai-frère qui lui a offert Joséphine, La nuit je mens, Ma petite entreprise et autres pépites.



Alain aimait la musique, le cinéma, les polars et les pin-up. Alain détestait se répéter. « Il est interdit de faire deux fois la même chose ».



De l’after punk de ses débuts, des virées en synthétiseurs façon Prophet, en passant par la cold wave, les œillades nashvilliennes, les étreintes symphoniques et le dernier souffle folk, Alain Bashung en 13 albums studios, et 2 albums en duo avec Chloé, a eu mille vies.



Impossible d’omettre les Live : de la furie de 85 aux dentelles métalliques de 2009. On lit la correspondance énamourée d’un chanteur et de son public.



Et puis les pépites, ces petites histoires par le bout de la lorgnette, les coins de rideaux levés qui permettent d’y voir plus clair : 2 CD d’instrumentaux et 3 CD d’inédits (La fille de la maison des dunes, La foule…), de raretés (Des versions acoustiques, des live TV), de duos (avec Françoise Hardy, les Pogues, Daniel Darc, les Dionysos, Arman Méliés…) de démos (Osez Joséphine, Ma petite entreprise…).



Alain a défié la chute jusqu’au bout avec une dignité folle.



A ce jeu, et avec des armes inégales, il n’aura pas tout à fait perdu.



Il reste une œuvre qui balaie 3 décennies. Elle est faite de sang et de larmes, de fous rires et de tendresse, de colère rentrée et de stridences. Elle dessine sur les histoires intimes, des paysages de lacs et de montagnes qui rebondissent loin.

A perte de vue.


source : amazon http://www.amazon.fr/Perte-Vue-Alain-Bashung/dp/B002D3I15I




Charles Ingalls a écrit:
Ca, c'est une mission pour Papa Noel.

La réalité n'est pas suffisante, nous avons aussi besoin du non-sens.
Se perdre dans un monde empli de fantaisie n'est pas une fuite hors de la réalité, mais une éducation significative sur la nature humaine. Notre éducation se fait partout.


M@RS a écrit:

merci pour cette belle news Wisertime....

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


Bill Horton a écrit:

Citation :
wisertime a dit :







Wow!

On dirait bien qu'ils ont fait les choses en grand cette fois ci.

On croirait presque qu'il est mort alors qu'on l'a juste perdu de vue, précisément.

Du coup, on se dit qu'ils ont dû faire les choses en bien aussi.




Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


M@RS a écrit:

souvenir du passage de A.Bashung à Brest en 2008



on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


peter pan a écrit:
comme me l a souligné un ami, ca sera surement des pochettes cartonnés type single 2 titres (pas très jolies) au vu du visuel et du prix



M@RS a écrit:

ce sera relativement limité, les disquaires ne pourront effectuer qu'une seule commande

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


Bill Horton a écrit:

Citation :
peter pan a dit :

comme me l a souligné un ami, ca sera surement des pochettes cartonnés type single 2 titres (pas très jolies) au vu du visuel et du prix




Pas forcément, s'agissant de disques que la grande majorité de ceux que cela peut intéresser possède déjà, ils ont pu opter pour une autre solution, sans pochette pour chacun des cds (type 'Unearthed' de Johnny Cash...)

A voir...



Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


M@RS a écrit:

Citation :
Bill Horton a dit :



Pas forcément, s'agissant de disques que la grande majorité de ceux que cela peut intéresser possède déjà, ils ont pu opter pour une autre solution, sans pochette pour chacun des cds (type 'Unearthed' de Johnny Cash...)

A voir...







tu dois lire dans mes pensées Bill... http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

P.S : c'est exactement ce que j'écoute de Cash....et ça reste toujours un summum



mathis a écrit:
A perte de vue....
beau projet.
Le même frisson, à chaque fois qu'on parle de cet artiste immense.

Je ne sais pas si certain d'entre vous ont jeté un oeil sur l'emission qui lui était consacrée lundi dernier sur france 2 vers 22h30.
Au delà du récit un peu caricatural, quelques témoignages émouvants, et srtout quelques extraits live de la dernière tournée.
Images montées qui laissent supposer le DVD dans la foulée de ce coffret que vous evoquez.

Cette retenue, cette élégance.
.

Dom Icile


Ol54 a écrit:
remonte petit topic, l'actu redémarre pour le regretté sieur Bashung...

Ce soir, spectacle de danse à Grenoble sur "l'homme à la tête de chou" avec Bashung en interprète, sa dernière collaboration...

C'était ce matin dans "Esprit critisue" sur Frace Inter, les plus doués d'entre vous pourrons réécouter l'émission en question...

http://sites.radiofrance.fr/franceinter/chro/espritcritique/index.php

Bonne écoute.
Ol



laurent78 a écrit:laurent78

Je n'ai jamais follement aimé Bashung, même si quelques singles ont été excellents, "Osez Joséphine" et "La nuit je mens" en tête.

Mais le dernier album est bien décevant, la faute à "Suzanne" francisé plutôt que de la chanter dans la version originale et à des chansons très peu inspirées comme tout ce qui vient de Louise Attaque


Je suis très nettement plus sensible à l'univers et à la poésie de quelqu'un comme Hubert Félix Thiéfaine. Même Jean Louis Murat parfois, même s'il en fait trop.

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:55

CC Rider a écrit:
Curieux de focaliser sur une reprise pour juger d'un album ou d'un artiste.
Bashung a toujours personnaliser à l'extreme et ainsi adapter les covers qu'il a choisi, les revisiter.
Parfois mieux que d'autres.
Mais cette reprise ne "vient" pas de Louise Attaque, même si la réalisation du dernier album a été confiée à Gaetan Roussel.
C'est un peu réducteur de faire passer par le trou de la serrure d'un seul titre ou de la réalisation de "Bleu Pétrole" par un membre de Louise Attaque (une reprise en plus), un avis aussi définitif.

C'est vrai que cette reprise ne présente pas beaucoup d'intérêt, mais elle ne constitue qu'un tout petit 12è d'un album unanimement apprécié pour sa grande qualité.



laurent78 a écrit:
Bah de même, les reprises de Manset sont pour moi bien en dessous des originales.

Et ces singles "Je t'ai manqué" "Résidents de la République" ainsi que le Hier à Sousse, toutes 3 de Gaetan Roussel, pour moi c'était franchement en dessous.

Bon, rien de dramatique. Disons que même avec ce disque plus accessible, j'ai encore eu du mal à accrocher vraiment à Bashung. Je n'ai pas d'explication à cela, et j'aurais essayé plusieurs fois pourtant ces dernieres années.

Par contre Gérard Manset, j'essaye de tout avoir de lui. Thiéfaine aussi.



M@RS a écrit:
dans le cas des titres écrits par Gaetan Roussel que tu cites Laurent , c'est un peu different tout de même, il n'est pas là question de covers puisque ces titres n'ont pas été interpreté par quiconque avant Bashung, ou me trompe-je ?

pour Thiefaine, je suis certain qu'il y en a un que tu n'as pas Laurent http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif ..
quoique, ce n'est pas Thiefaine tout seul,, c'était l'album "Amicalement Blues" avec Paul Personne, il y avait eu une version digipack numerotée, mon disquaire avait reçu le numero 1 !! du coup, c'était pour ma pomme http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


mathis a écrit:

Citation :
M@RS a dit :

... c'était l'album "Amicalement Blues" avec Paul Personne, il y avait eu une version digipack numerotée, mon disquaire avait reçu le numero 1 !! du coup, c'était pour ma pomme http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif




..j'espère au moins pour toi (et tes oreilles) que tu t'es contenté de l'exposer dans ta cdthèque , et que t'es pas allé jusqu'à l'écouter...! http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/smiley16.abgif.gif

Dom Icile


M@RS a écrit:

Citation :
mathis a dit :



..j'espère au moins pour toi (et tes oreilles) que tu t'es contenté de l'exposer dans ta cdthèque , et que t'es pas allé jusqu'à l'écouter...! http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/smiley16.abgif.gif




tu m'cherches Xavier !?! http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


mathis a écrit:
..il est vraiment très très décevant ce disque quand même....

;..non ?


....

Dom Icile


M@RS a écrit:

Citation :
mathis a dit :

..il est vraiment très très décevant ce disque quand même....

;..non ?


....




tout depend de l'oreille avec laquelle on l'écoute..l'une pour Paul, l'autre pour Hubert.... http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/smiley16.abgif.gif
ça se laisse écouter j'trouves....Polo est toujours bon, donc... http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif ..change d'oreille . http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif
mon avis est hachement objectif , non ? http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


CC Rider a écrit:

Citation :
mathis a dit :

..il est vraiment très très décevant ce disque quand même....

;..non ?
...






il est même carrément pénible je trouve.
Un raté quoi.



Kora power


M@RS a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :





il est même carrément pénible je trouve.
Un raté quoi.





oh lui hé http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


laurent78 a écrit:

Citation :
M@RS a dit :



tout depend de l'oreille avec laquelle on l'écoute..l'une pour Paul, l'autre pour Hubert.... http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/smiley16.abgif.gif
ça se laisse écouter j'trouves....Polo est toujours bon, donc... http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif ..change d'oreille . http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif
mon avis est hachement objectif , non ? http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif




smile/thumb.gif

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


mathis a écrit:
non, mais paul personne assure a peu près...ok.
on l'a dejà entendu plus inspiré guitaristiquement cependant.
(un vrai fan est obligé de l'admettre martial ! )

mais alors Thiefaine sur ce disque....textes caricaturaux, une honte par rapport à son talent et son passé.
L'interpretation vocale caricaturale aussi.
La parfaite anti thèse de blues .
Incompréhensible tellement c'est gros.



CC Rider a écrit:

Citation :
mathis a dit :



mais alors Thiefaine sur ce disque....textes caricaturaux, une honte par rapport à son talent et son passé.
L'interpretation vocale caricaturale aussi.
La parfaite anti thèse de blues .
Incompréhensible tellement c'est gros.




Voilà.
Tout pareil que Mathis.


http://moe.mabul.org/up/moe/2009/11/13/img-193224ud897.jpg



mathis a écrit:
ces strasbourgeois, ils ont une vraie tendresse ....

bon, on va pas embêter Alain, hein.

Thiefaine-Personne on en causait là :
http://hopeanddreams.aceboard.fr/forum2.php?rub=4636&cat=2340&login=286628

Dom Icile


M@RS a écrit:


M@RS a écrit:

celui-ci vient de sortir : "Dimanches à l'Elysée"

cet album est inclus dans le coffret "A perte de vue" qui sort sous peu.

Une version 4 vinyls est prévue pour Décembre.



on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


mathis a écrit:
dejà sorti Martial ?
ou imminent ?

Dom Icile


CC Rider a écrit:
Martial connait des disquaires qui lui ouvre les boites à nouveauté avant le WE.
C'est dans le pays de Panoramix.
Dans le reste de la France (celle de Jules César), c'est lundi la sortie

Kora power


mathis a écrit:
merci !

Dom Icile


M@RS a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

Martial connait des disquaires qui lui ouvre les boites à nouveauté avant le WE.
C'est dans le pays de Panoramix.
Dans le reste de la France (celle de Jules César), c'est lundi la sortie




voui, je suis passé Samedi en fin de soirée...voilà pourquoi il le collait en rayon pour le Lundi , ainsi que le LP de Them Crooked Vultures... http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


wisertime a écrit:wisertime

Citation :
M@RS a dit :


celui-ci vient de sortir : "Dimanches à l'Elysée"

cet album est inclus dans le coffret "A perte de vue" qui sort sous peu.

Une version 4 vinyls est prévue pour Décembre.






Parrallèlement est sorti en DVD "A L'Olympia" :





avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 15:58

Ol54 a écrit:
Ouh le marketing joue à plein tube!!
Dur de s'y retrouver!!
Merci de news, en attendant..
Ol



theo a écrit:
Non.
Pas le marketing pour le coup.
Il se trouve que ces sorties (et les bandes retenues pour composer ces albums) avaient été souhaitées, validées par Bashung himself.

Le marketing (dans le sens péjoratif du terme) eût été de ne sortir ces albums que dans le cadre du coffret par exemple.
Avec le temps le catalogues sera exploité sûrment, certainement mais si je ne dis pas de bêtise, c'est de la responsabilité des ayant-droits.

Gageons qu'il sauront respecter la discrétion et la pudeur du bonhomme...

http://57thstreet.typepad.com/photos/a/2.jpg


wisertime a écrit:
Personne n'a vu ou acheté le coffret sorti début de semaine ?
Belle suprise concernant la présentation (au vu du prix on pouvait douter) : format livre 30*30cm, magnifique objet. Pour tous ceux comme moi qui ne possédaient que qq albums et qui souhaitent tout découvrir, c'est le coffret parfait. Va falloir du temps maintenant pour tout digérer.





CC Rider a écrit:
je l'ai eu entre les mains hier et vais aller me chercher ça.
Bel objet.

perso ça me gonfle un peu, car outre un des cd's raretées sur lequel il y a des choses que je n'ai pas encore, et les deux derniers lives que je n'ai pas, le reste était déjà dans le précédent très joli coffret du monsieur.

je vais en avoir du doublon!

Kora power


M@RS a écrit:

Citation :
wisertime a dit :

Personne n'a vu ou acheté le coffret sorti début de semaine ?
Belle suprise concernant la présentation (au vu du prix on pouvait douter) : format livre 30*30cm, magnifique objet. Pour tous ceux comme moi qui ne possédaient que qq albums et qui souhaitent tout découvrir, c'est le coffret parfait. Va falloir du temps maintenant pour tout digérer.






si si, je l'ai acheté Samedi.....très belle piece ! images/icones/icon7.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


mathis a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

je l'ai eu entre les mains hier et vais aller me chercher ça.
Bel objet.

perso ça me gonfle un peu, car outre un des cd's raretées sur lequel il y a des choses que je n'ai pas encore, et les deux derniers lives que je n'ai pas, le reste était déjà dans le précédent très joli coffret du monsieur.

je vais en avoir du doublon!





et dans ce cas précis, comment ne pas penser à la tentation du téléchargment...

Un coffret superbe
Qui reprend 95% du coffret superbe précédent.

Le fan veut les 5% restant. 2 CD ou 3 sur je -sais-pas-combien-y-en-a-en-tout.

Impossible à acheter au détail.

...faut racheter tout le coffret alors ???

dur dur..non ?

Dom Icile


M@RS a écrit:

Citation :
mathis a dit :




et dans ce cas précis, comment ne pas penser à la tentation du téléchargment...

Un coffret superbe
Qui reprend 95% du coffret superbe précédent.

Le fan veut les 5% restant. 2 CD ou 3 sur je -sais-pas-combien-y-en-a-en-tout.

Impossible à acheter au détail.

...faut racheter tout le coffret alors ???

dur dur..non ?




déjà, l'objet en lui même est vraiment beau, belle présentation, les superbes 25 photos qui accompagner le coffret aussi...

le précédent coffret contenait 18 cds + 1 dvd, là, c'est 27 pièces...évidemment que ça peut faire doublon pour pas mal de choses là-dessus, mais il a tout de même 9 cds de plus que sur "Les Hauts...." 2 volumes d'instru, bleu pétrole, le live 2004 "la tournée des grands espaces" , le dernier live "Dimanche à l'Elysée" 3 volumes "doc duo raretés"....

donc, pas tout à fait 95% du précédent ..
http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

un truc aussi....99 euros pour 27 cds..qui dit mieux ?...les beatles ? smile/twixy.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


mathis a écrit:

Citation :
M@RS a dit :


un truc aussi....99 euros pour 27 cds..qui dit mieux ?...les beatles ? smile/twixy.gif




http://www.aceboard.net/kator/lool.abgif

oui ça c'est imbattable en effet !
(le prix ,pas ta blague hein http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif )

Dom Icile


M@RS a écrit:

Citation :
mathis a dit :



http://www.aceboard.net/kator/lool.abgif

oui ça c'est imbattable en effet !
(le prix ,pas ta blague hein http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif )




il n'y avait pas de blague Xavier ! http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

on est tout de même pas venu pour beurrer les sandwichs !
http://picasaweb.google.fr/PicturesOnMars67
http://www.facebook.com/martial.morvan


mathis a écrit:

Citation :
M@RS a dit :



il n'y avait pas de blague Xavier ! http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif




rooooooohhh ! http://www.aceboard.net/kator/lool.abgif

Dom Icile


CC Rider a écrit:
En passant, le coffret est à 116€ à la FNAC, en prix vert, censés donc être le prix plancher.

A 99€ chez Gibert et ailleurs visiblement (disquaires et autres Leclerc).

Kora power


Bill Horton a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

En passant, le coffret est à 116€ à la FNAC, en prix vert, censés donc être le prix plancher.

A 99€ chez Gibert et ailleurs visiblement (disquaires et autres Leclerc).




A 89 chez Mama Zone, désormais.

J'ai craqué à mon tour.

C'est pour mettre sous mon arbre de Noël dans un premier temps. images/icones/icon10.gif

Et je vais avoir quelques cds, coffrets... de Bashung à refourguer prochainement. images/icones/icon15.gif



Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


CC Rider a écrit:
Joli coffret, indiscutablement.
Mais j'ai comme l'impression au vu de la fab du truc (plein de colle pour la reliure), que ce truc va se décomposer et se décoller avec le temps...

On verra.
http://www.aceboard.net/kator/smiley1.abgif

Par sa richesse et son contenu, ce coffret me rappelle le coffret Brel magnifique sorti, lui aussi chez Barclay, en 80 (81?), en velour bleu, avec les illustrations de Moreti pour chaque albums ou textes.

http://moe.mabul.org/up/moe/2009/12/15/img-102335mu96s.jpg

Celui ci après des années est impeccable niveau reliure et autre.
Bel ouvrage quoi...



Matthias a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

En passant, le coffret est à 116€ à la FNAC, en prix vert, censés donc être le prix plancher.

A 99€ chez Gibert et ailleurs visiblement (disquaires et autres Leclerc).





Je ne sais pas si c'est ainsi dans toutes les Fnac mais à la Fnac du Havre, le coffret est bien à 116 euros prix vert mais à 99 euros pour les adhérents!! La pratique commerciale de la fnac est un poil osé tout de même sur ce coup-là. Je me suis rabattu sur Amazon qui le propose à 90€ (bien qu'adhérent fnac).

Perso, j'attendais l'objet depuis longtemps et je dois avouer être un peu déçu par le packaging. Je m'attendais à quelque chose de plus cubique: les disques les uns à côté des autres dans une jolie boîte. Je trouve l'aspect livre moins classe et moins pratique. Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on est l'ivresse de la bonne musique.

Big Up!!


CC Rider a écrit:


CC Rider a écrit:

Citation :
Un titre de Noir Désir sera présent sur un album-hommage au chanteur

Très proches du chanteur Alain Bashung, décédé le 14 mars 2009, Bertrand Cantat et son groupe Noir Désir lui rendront hommage en participant à un album de reprises. Bon nombre d'artistes seront présents sur cet opus dont la date de sortie n'est pas encore communiquée. C'est le premier titre de Noir Désir depuis novembre 2008 avec Gagnants / Perdants, peu plébiscité par le public. Rappelons que le groupe bordelais avait déjà renregistré "Volontaire" en duo avec Alain Bashung.





1ere info: un album "homage" à Bashung. Curieux d'en connaitre le casting mais pas vraiment pressé (j'espère qu'ils auront égaré le n° de tel de Cali)
2e: Noir Dez fréquenterait donc les studios ces jours ci...



mathis a écrit:
....et la simple evocation de "Volontaire" me donne le frisson.

Merveilleuse chanson, merveilleusement reprise surtout.

Un de mes sommets.
D'ecriture, de guitare, d'émotion, personnel.

http://moe.mabul.org/up/moe/2010/07/19/img-1827404atrf.jpg

Avec en plus un clip superbe.
http://www.youtube.com/watch?v=k8BFN0o3kZ4

Dom Icile


Bill Horton a écrit:

Citation :
mathis a dit :

Avec en plus un clip superbe.
http://www.youtube.com/watch?v=k8BFN0o3kZ4


http://www.aceboard.net/kator/smiley222.abgif

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


mathis a écrit:

Dom Icile


yvvan a écrit:yvvan
j'ai lu ça et là que ça pourrait être aucun express

lisez vous les uns les autres: faites une recherche avant de poster en cliquant ici


avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 16:03

Bill Horton a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :
1ere info: un album "homage" à Bashung. Curieux d'en connaitre le casting mais pas vraiment pressé (j'espère qu'ils auront égaré le n° de tel de Cali)
2e: Noir Dez fréquenterait donc les studios ces jours ci...




Le tribute à Bashung s'intitule 'Tels' et sort finalement le 26 avril et il y bien Noir Désir au programme (peut être leur dernier enregistrement?)

1. "Aucun express" Noir Désir
2. "J’passe pour une caravane" Gaétan Roussel
3. "Madame rêve" -M-
4. "Ma petite entreprise" Benjamin Biolay
5. "Je fume pour oublier que tu bois" Keren Ann
6. "Angora" Vanessa Paradis
7. "Volutes" Stephan Eicher
8. "2043" Dionysos
9. "Alcaline" Christophe
10. "Gaby, oh ! Gaby" BB Brunes
11. "Osez Joséphine" Miossec
12. "Apiculteur" Raphaël



Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


mathis a écrit:
A noter sur le site de Jean-Louis Murat, une reprise d'Alcaline de Bashung.

http://www.jlmurat.com/spip.php?article9

Je pensais que ce titre figurerait sur la compile, mais manifestement non....

Dom Icile


CC Rider a écrit:

Citation :
Bill Horton a dit :






C'est la pochette?

Kora power


Bill Horton a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

C'est la pochette?



Nope.
Pas trouvé la pochette pour l'instant. http://www.aceboard.net/kator/smiley1.abgif

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


CC Rider a écrit:

Citation :
Bill Horton a dit :


Nope.
Pas trouvé la pochette pour l'instant. http://www.aceboard.net/kator/smiley1.abgif




ouf!

Kora power


Bill Horton a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

ouf!



On en a vu d'autres... http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/smiley16.abgif.gif

http://www.chartsinfrance.net/Alain-Bashung/news-72687.html

Souvenons de 'Route Manset' (Bilal pourtant...)




Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


CC Rider a écrit:
1ère entreprise pour poser ce qui devra être notre bon goût et notre avis.
Par LIbé, dont le journaliste n'a rien entendu ni écouté, mais qui a déjà un avis sur la chose.
Normal....aujourd'hui il faut tracer, exécuter et même avoir un avis sans prendre le temps de l'arrêt, de l'écoute et de la réflexion.
C'est vraiment du journalisme qui pue de la gueule, avec délit de succès (BB Brunes) pour les uns et nomination au rang de culte pour les autres (Christophe).

Il se trouve que Bashung, bien avant d'être un chanteur que s'est approprié une certaine élite, est un chanteur populaire, qui a touché les gens régulièrement avec des tubes qui passaient à la radio.
Aujourd'hui il faudrait donc ériger un mausolé et prendre la pose étique super sérieuse pour reprendre "Gaby"? Etre également diplomé de la Fac du bon goût dont les diplômes seraient donné par les journalistes?
Quelques uns s'autoriseraient à se garder les clés de l'église?

Les procès d'intention sont les pires, et le sommet annoncé (Christophe, cette espèce de chose qui déambule inutilement depuis des années) sera certainement un sommet de baillement, ou alors tellement un enculage de mouche, qu'il faudra là aussi se prosterner en attendant la mort de cette légende là?

Ce sera peut être bien, peut être pas...mais par pitié qu'on nous laisse le temps de découvrir avant de tirer à vue.

Ca fait du bien de le dire

Citation :
L'album hommage à Bashung de sortie fin avril

La question occupe nuit et jour les plus éminents membres de la faculté: les reprises de morceaux présentent-elles un intérêt, même mineur? Sur disque et pas seulement live? Ceux qui répondent doublement par l'affirmative peuvent attendre avec excitation le 26 avril. Surtout s'ils sont fans d'Alain Bashung.

A l'occasion du deuxième anniversaire de la disparition de ce dernier, Barclay, son label, a organisé l'enregistrement d'un album hommage. Baptisé Tels, l'opus comprendra douze reprises de morceaux bashunguiens - neuf par des chanteuses et chanteurs, seuls trois titres ayant été confiés à des groupes.

Le casting, très majoritairement masculin, est globalement attrayant, qui réunit jeunes et artistes d'expérience, autour de morceaux majeurs de l'oeuvre de Bashung dans la deuxième partie de sa carrière, c'est-à-dire à partir des années 90, à l'exception de Je fume pour oublier que tu bois (1979) et Gaby oh Gaby (1980).

C'est Noir Désir qui ouvre le bal dans cet album avec Aucun express qui restera - sauf reformation très hautement improbable - son dernier morceau, la formation ayant splitté depuis l'enregistrement du morceau.

On attend aussi avec impatience de découvrir J'passe pour une caravane par Gaëtan Roussel, Je fume pour oublier que tu bois par Keren Ann, Osez Joséphine par Miossec et l'excellent Apiculteur par Raphaël - on espère toutefois que l'interprétation ne sera pas trop mièvre et chargée, le morceau original étant un sommet de dépouillement.

En revanche, on craint le pire - mais on espère se tromper - avec le monument Madame rêve repris par -M-, Volutes par Stephan Eicher et Gaby oh Gaby par BB Brunes (que viennent-ils foutre là?).

Enfin, la revisitation de Alcaline par l'inclassable Christophe devrait, sauf mauvaise surprise, constituer un des sommets de cet album, alors qu'on attend avec curiosité d'entendre Benjamin Biolay s'attaquer à Ma petite entreprise, Dionysos au difficile 2043 et Vanessa Paradis s'emparer du sublime Angora, ce qui n'est pas chose aisée.






theo a écrit:
Au moins son official Tribute n'en est pas... retenue pour un show-case aux Laboratoires Servier le jour de l'enregistrement.



http://57thstreet.typepad.com/photos/a/2.jpg


Bill Horton a écrit:

Citation :
theo a dit :

Au moins son official Tribute n'en est pas... retenue pour un show-case aux Laboratoires Servier le jour de l'enregistrement.


http://www.aceboard.net/kator/lool.abgif
http://img0.cfstatic.com/nicolas-anelka/roselyne-bachelot_7378_w125.jpg

Friends like me because I speak my mind - Women love me because I take my time. "Live and let live" is my advice. If you've got questions, please ask me nice.


CC Rider a écrit:
http://www.hebergementimages.com/images/2b17c65a6e8a11a1ec6119f1709f4d29_591222-alain-bashung-album-hommage-tels-637x0-1.jpg

Citation :
Christophe raconte Bashung : « Il était beaucoup dans le silence »

Barclay sort le 26 avril un album de reprises hommage à Alain Bashung, deux ans après sa mort. Douze artistes déclinent le répertoire du chanteur sur « Tels Alain Bashung », le titre du projet. Parmi eux, Christophe, qui reprend « Alcaline », une chanson écrite par Bashung en 1989 sur « Novice ».

Sa reprise croise les univers des deux chanteurs nés avec deux petites années d'écart à la sortie de la guerre. On l'écoute, c'est bien Christophe qui chante. Les « oh ! oh ! » rigolards de Bashung manquent bien sûr, un peu d'orchestration 80's aussi – le titre a mué.

Mais un doute flotte, ne s'estompe pas tout à fait : on se surprend à croire que la chanson est de lui. N'est-ce pas Christophe qui affleure d'une phrase comme :

« T'aimes plus les mots roses que je t'écris ? »

Le chanteur, lui, n'avait rien remarqué. Ni « Aline » dans « Al(cal)ine », ni les mots roses en œillade à ses « Mots bleus ». Quand le titre est sorti, il est passé à côté, même s'il a gardé tous les albums de Bashung dans son appartement du quartier Denfert-Rochereau.

Il a fallu attendre 2002 et une interview croisée des deux hommes par Le Nouvel Observateur pour que Bashung avoue à Christophe l'appel du pied, muet, pudique, espiègle sans doute aussi si le mot n'était pas si sucré. Ça faisait vingt ans qu'ils ne s'étaient pas vus. « Nous étions deux Indiens », dit Christophe aujourd'hui.

« On parlait du travail, on jouait dans ma piaule »
Les deux Indiens se sont bien connus. De cette époque-là, à la fin des années 60, Christophe dit à présent qu'il vivait « à l'envers ». A l'envers, ça voulait dire voir les matins plutôt que vivre la nuit, et aussi voir Alain sur less coup de 11 heures – « se retrouver, c'était un truc de tous les jours. »

Ils partageaient un éditeur et un ami (Francis Dreyfus), « un point de rencontre ». Déjeuners à midi dans une brasserie (toujours la même), après-midi sur le matos que Christophe commençait alors à amasser – il ne cessera pas :

« Je sortais de la période des “Marionnettes” et d'“Aline”, je décidais de faire ma route, d'être plus près de ma personnalité. Un arrêt volontaire. J'avais l'impression d'avoir avec la musique davantage un contact d'arrangeur. Mon truc, c'était les orchestrations. Je viens de la musique expérimentale, en réalité.

Lui n'avait pas fait de disque et était très country. Rock et blues, bien sûr, mais très country, alors que je déteste ça. On parlait du travail, on jouait dans ma piaule, il chantait parfois, j'enregistrais, j'aimais lui faire le son. On écoutait, beaucoup. A 19h30, il se tirait avec son écharpe, son imper – il portait toujours un imper. »

« Il était beaucoup dans le silence »
Le type à l'imper était un taiseux. Les deux artistes se sont peu parlé, on sent que la sourdine était de rigueur entre eux deux. Ça a duré « un an, un an et demi », « un temps assez intimiste », dit Christophe. C'était il y a quarante ans. Il reste peu de choses de ces heures enfermées. Peu de mots aussi pour trouer la pudeur :

« Il se laissait porter. Un jour, je lui ai même fait enregistrer une belle connerie : un air de Wagner, juste parce que j'aimais “Tannhäuser”, c'est devenu un gros mélo. Il était beaucoup dans le silence. Il venait d'ailleurs : Strasbourg, l'Alsace. Moi, c'est l'Italie. »

« Quand Bashung a percé, il a parfois campé un sourire un peu ironique, un retrait quelque part dans le port du menton. Plus jeune, il souriait peu », se souvient Christophe, sensibilité concentrée. Et puis les deux hommes se sont perdus. Ont perdu de vue le plaisir d'être à côté. Aucune fâcherie, apparemment, un déménagement ou deux éventuellement.

« Je crois qu'au fond, j'espérais qu'il guérirait »
Les années ont filé, indiennes, lointaines. Jamais ils ne se sont vus l'un chez l'autre et Christophe a changé de chez lui, fini par éprouver son temps sans plus sortir. Des retrouvailles de 2002 autour d'« Alcaline », Christophe dit encore :

« Lui qui ne parlait pas se mettait à parler. Moi à me taire. »

Jamais ils n'ont enregistré de duo (« J'ai horreur de ça, sauf sur scène peut-être »). Lorsque Christophe est remonté sur scène après vingt-cinq ans à faire sans, Bashung était dans la salle :

« J'avais écouté tous ses albums, mais toujours les mêmes en fait : “L'Apiculteur”, “Osez Joséphine”. Après ça, on est ensemble jusqu'au bout. »

« Ensemble » ? Quelques concerts tout juste, des moments au téléphone, l'essentiel n'est pas tangible (et vice versa) :

« Il n'est jamais venu chez moi mais personne n'est jamais venu depuis que je vis ici, depuis dix ans, disons. Sauf Louis Chedid peut-être, pour jouer aux échecs, regarder des films. Alain et moi, on était des chats nocturnes. »

La dernière fois que les deux hommes se sont vus, Bashung était « un peu fatigué ». Il ne lui a rien dit du cancer. Puis Christophe a appris. Un jour, au téléphone, Bashung lui a demandé s'il voulait passer chez lui. Christophe n'a pas dit non – il n'a rien dit du tout :

« Je ne l'ai plus jamais vu à partir du moment où il avait changé. Je ne voulais pas le voir comme ça. Je n'avais pas les couilles. Le cancer m'angoisse. Je crois qu'au fond, j'espérais qu'il guérirait. J'ai appris sa mort dans les journaux. »




le lien pour écouter en exclu la reprise de "Alcaline" de B par C.

http://www.rue89.com/2011/04/13/christophe-raconte-bashung-il-etait-beaucoup-dans-le-silence-199709


plan de bataille avec une spéciale taratatouille avec la tête d'andouille.
Le truc se promet si lacrimal et consensuel que je pense que ca va m'énerver

Kora power


mathis a écrit:
je trouve ce tas de confessions assez puantes.
C'etait mon grand pote mais je l'ai un peu laissé crevé tout seul parce que j'aime pas la mort...et bla bla bla.

ça joue tellement les émotions à fleur de peau qu'on dirait un cahier de texte de collégienne rempli de proverbes et d'idées reçues sur la vie,l'amour, la mort et la puberté.

Tout ça pour se faire baiser le crâne par Alan Vega à la moindre occasion. Ce genre de sensiblerie affectée m'emmerde au plus haut point.

Je trouve cela pas du tout à la hauteur de l'hommage supposé à un mec digne comme Bashung, qui lui justement n'emmerdait personne en considérations métaphysiques nombrilistes.

Mais je suis loin d'être surpris.
Next step, Mathieu Chedid qui va nous dire qu'il se sentait en communion transcendentale ou Raphael qui va nous expliquer que l'âme de Bashung etait belle comme celle d'un tzigane (habitant un loft à St germain des prés).

vivement Taratata



laurent78 a écrit:
Dans le magazine gratuit " Sur la même Longueur d'onde", on a le même genre de bashungmania consensuelle et molle. Un peu comme pour Gainsbourg.

Ainsi Joseph d'Anvers dit "quand j'étais gosse, je m'amusais à imiter Bashung, une raquette de tennis à la main, je chantais Gaby oh Gaby. Un jour, on m'a demande ce que je voulais faire quand je serai grand et sans trop hésiter, j'ai répondu : "je veux faire Alain Bashung !"

Et Alex Beaupain réponds "Moi aussi , enfant, je l'imitais mais pas que lui (...) Ce physique cuirassé de cuir , ce visage énigmatique , une aura... il détonnait. Il était beau. Je me demande d'ailleurs si , plus jeune, je n'ai pas confondu quelques temps Bashung et Daho, lui aussi très classe.


Parfois, les artistes sont un peu responsables du fanatisme cretin et consensuellement de bon goût parisien vecu par leur public. Dans le cas de Bashung, c'est flagrant.

http://countrymusic.forumactif.org/forum.htm


CC Rider a écrit:
Le monsieur est parti avec une certaine grâce, en relation directe avec son public puisqu'il a joué sur scène quasiment jusqu'à son dernier souffle.

L'espace qu'il y avait entre lui et son public sur cette dernière tournée était très réduit et surtout formidablement habité et intense d'émotion toutes simples: de la douceur, de l'amour, beaucoup, de la grâce donc....et puis une grande pudeur.
Et ce sourire en coin, constant, partagé.
Aucune dévotion, rien que de la vie avant la mort, donc.
Je n'ai personnellement jamais vécu ce genre d'émotion avec aucun artiste et je dois dire que j'ai vécu les 3 dates que je suis allé voir comme un Maelstrom de sentiments contenus de part et d'autre.
Un partage rare, sur une ligne de vie toute ténue...

Et comme toujours lorsque j'ai un rapport "intime" avec un artiste, je m'éloigne des hommages et autres trucs polluants, car je ne suis vraiment pas sûr d'en avoir envie.

La vie n'est pas un mosolé, et la mort fait partie de la vie, sans la figer.
C'est mon feeling.
Alors je reste sur mes intimes souvenirs et j'évite de savoir qui en pense quoi, histoire de ne pas abimer mes images.

Il y a beaucoup de choses et de sons que je n'ai pas aimé chez Bashung, mais ce que j'ai aimé et qui m'appartient est intouchable, par Joseph D'anvers (qui est un chouette type d'ailleurs) ou qui que ce soit...



Kora power


yvvan a écrit:
Noir Désir Aucun Express
http://musique.jeuxactu.com/video-noir-desir-aucun-express-la-reprise-de-bashung-6147.htm

lisez vous les uns les autres: faites une recherche avant de poster en cliquant ici


CC Rider a écrit:
Très jolie version, merci.

Evidemment troublante.

Kora power


mathis a écrit:


mathis a écrit:
....visionné le Taratata spécial Bashung (pfft....mais qu'est ce qui m'arrive en ce moment ? images/icones/icon17.gif )

cela m'a permis d'écouter quelques reprises , car je n'ambitionnais pas m'infliger l'album entier.

...tout d'abord je tiens à signaler que j'ai été estomaqué par l'arrogance de Raphael, qui non content de se la jouer en reprenant "Angora" guitare-voix, j'ai presque envie de dire "à la place" de Bashung, qui la jouait ainsi lors de sa dernière tournée, s'est pointé à l'interview avec d'enormes lunettes d'ecaille façon intello (qu'il ne portait pas pendant la chanson) juste histoire de pontifier sur le maître....
sa reprise n'a aucun interêt créatif.
(ah mais ça me revient, ne reprend t-il pas autre chose sur le disque ?)

J'ai apprecié "madame reve" de -M- avec une très jolie guitare.
"Gaby" de BB Brunes , plutôt frais, direct, ils s'en sortent pas si mal (alors qu'on les attendait tous au tournant)
"j'passe pour une caravane" par gaetan roussel, pas mal aussi.

après, euh...Biolay décevant sur "ma petite entreprise".
Axel Bauer avec "vertige de l'amour"....hum..
je passe sur Luke...hum hum...
déçu aussi par Keren Ann et "je fume pour oublier que tu bois"

heureusement, il n'y avait pas la vieille sorcière Christophe (hiboux et sorcières ) ; il devait plut^t faire des incantations chez lui de sa voix aphone en hommage à son excellent ami Alain.....Alain comment déjà ? il ne sait plus...

et bien sûr j'ai revé de Noir Désir reprenant "Aucun express" (sans répondre à Nagui après )

Dom Icile


CC Rider a écrit:
vendredi tu nous révises ton Johnny pour rapport détaillé, samedi tu t'infliges Naguy...tes soirées sont trépidantes Mathis!

Il semble qu'un spécial Mike Brandt est prévu ce soir sur TV Mélodie.

Si tu t'embêtes http://www.aceboard.net/kator/smiley1.abgif

Kora power


mathis a écrit:

Citation :
CC Rider a dit :

vendredi tu nous révises ton Johnny pour rapport détaillé, samedi tu t'infliges Naguy...tes soirées sont trépidantes Mathis!

Il semble qu'un spécial Mike Brandt est prévu ce soir sur TV Mélodie.

Si tu t'embêtes http://www.aceboard.net/kator/smiley1.abgif





http://www.aceboard.net/kator/lool.abgif

je suis en pleine restauration de système !
mais promis, dès lundi, je redeviens clean (après Mike Brant ce soir donc )

ps : ah, je peux regarder "Chabada" présenté par Daniela Lumbroso avant quand même ? http://cloneweb.free.fr/forum/images/smilies/icon_e_wink.gif

Dom Icile


Hasubn a écrit:Hasubn
Article sur la rencontre en 2000 entre Bashung et Noir désir dans les Inrockuptibles.
Un beau numéro sur le festival de Cannes également.



avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 16:07

Michel a écrit:Michel
Je viens d'acheter un petit bouquin"Visage d'un dieu Inca" écrit par Gérard MANSET qui évoque BASHUNG et leur collaboration



Mon Blog
http://mick.over-blog.com/
Le forum
http://rock-music.weshforum.com/
avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  kidboss le Mer 21 Sep 2011 - 16:13

je ressors ce topic (que d'émotions à relire tout cela Embarassed ) à l'occasion de la sortie de ce livre
donc le titre reprend une phrase d'"Osez Joséphine", la chanson !



Quel beau titre qui, à chaque fois que je vois ce bouquin, ne manque pas de me rappeller le grand Alain Smile
avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  bbj le Ven 7 Mar 2014 - 22:56

5 ans vendredi prochain putain déjà...
avatar
bbj

Messages : 623
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  CC Rider le Jeu 28 Aoû 2014 - 10:49

Réédition et automne, en 3 cd, de (l'excellent) "Fantaisie Militaire", pas encore annoncée, mais dans les tuyaux

L'album original ainsi que les sessions complètes, maquettes et autres gâteries rares sont au programme de cette réédition qui s'annonce bien excitante.
avatar
CC Rider

Messages : 6522
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  Ol54 le Jeu 28 Aoû 2014 - 15:41

J'ai lu la bio cet été pendant les vacances, cela me fait très plaisir comme nouvelle, je pensais justement me lancer bientôt dans une re-découverte, même si quelques phases ne sont pas des plus abordables, mais avec le filtre des explications du livre, peut-être que ça repassera.
A+ et merci.
Ol

Ol54

Messages : 160
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 47
Localisation : Nancy ou très proche

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  CC Rider le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:11

De mon côté je me suis (re)fait les dix émissions sur Bashung diffusées par France Inter en 2010 (10h)
Magnifique document et superbement documentées par les interventions des personnes qui ont partagé sa vie à chacun des moments abordés.
Et depuis je suis rescotché à son oeuvre, albums par albums, et périodes par périodes, dans l'ordre.
Sauf "L'imprudence", intemporel, unique et définitif dans sa démarche et qui échappe au "calendrier".

Et un paquet de souvenirs personnels liés à tout çà reviennent à la surface.
Concerts, découvertes d'albums, désamour pour certains albums ou périodes, passions pour d'autres, rencontres avec l'artiste, etc...
avatar
CC Rider

Messages : 6522
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  CC Rider le Lun 27 Oct 2014 - 16:11

CC Rider a écrit:Réédition et automne, en 3 cd, de (l'excellent) "Fantaisie Militaire", pas encore annoncée, mais dans les tuyaux

L'album original ainsi que les sessions complètes, maquettes et autres gâteries rares sont au programme de cette réédition qui s'annonce bien excitante.

c'est sorti ce jour et dispo chez les marchands de musique qui restent.
Dans un drôle de format. En 25cm X 25cm.

« Nous en sommes au quatrième album ensemble et, plus on avance dans le temps, plus Alain montre son niveau d’exigence et plus il a le souci du détail. De plus, tant qu’on n’a pas le texte quasiment fini, je n’ai pas d’indication musicale. Avec raison, il me dit : “Jeannot, ne t’inquiète pas pour la musique, quand on a le texte, je peux te pondre cinq ou six versions différentes et on choisira la meilleure.” Et c’est ce qu’il a fait devant moi pour “La Nuit je mens”. »
Cette phrase de Jean Fauque, parolier et compagnon de route d’Alain Bashung, résume parfaitement le déroulement de l’enregistrement de Fantaisie Militaire. Les mois s’étirent et chaque chanson voit naître de multiples versions toutes plus différentes les unes des autres.
C’est en retrouvant sur les bandes multipistes plus de cent versions des titres figurant sur cet album qu’est née l’idée de ce super Deluxe qui propose le travail des différents réalisateurs, musiciens, arrangeurs (Les Valentins, Richard Mortier, Jean Lamoot…)
3 CD composent ce projet :
- L’album original (CD 1)
- 28 versions inédites (démos, préprod, mises à plats, versions alternatives...) sur les CD 2 et 3
Ces versions ont toutes été mixées par Jean Lamoot (ingénieur du son sur cet album) et offrent des Fantaisies militaires inside Bashung
avatar
CC Rider

Messages : 6522
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  CC Rider le Jeu 30 Oct 2014 - 10:22

je me suis offert l'objet, en vente à un prix que j'ai trouvé très raisonnable (24€)
J'ai commencé à en explorer le contenu avec un coin du cerveau occupé par la réécoute de l'émission de France Inter dont je parle plus haut.
Un genre de remise à niveau pour regarder l'album en face et pas dans le retro.
Et je me disais que les artistes d'envergure d'expression française, au processus créatif aussi fouillé et exigeant, ne sont vraiment pas bien nombreux.
Quand ce chemin débouche sur un chef d'oeuvre, le travail à observer est encore plus impressionnant car il raisonne d'une reconnaissance populaire, d'un écho, et pas uniquement d'un genre de culte obscur pour une secte.
Porter l'exigeance artistique à ce niveau de danger, remettre en question un status établi, s'assoir sur toute reconnaissance figée, plein de choses qui pourraient inspirer quelques uns.

Bashung me manque même si la richesse et la variété de son oeuvre me permettent encore de nombreuses découvertes à l'écoute de ses anciens albums ou live.



avatar
CC Rider

Messages : 6522
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  mathis le Jeu 30 Oct 2014 - 21:48

CC Rider a écrit:je me suis offert l'objet, en vente à un prix que j'ai trouvé très raisonnable (24€)
J'ai commencé à en explorer le contenu avec un coin du cerveau occupé par la réécoute de l'émission de France Inter dont je parle plus haut.
Un genre de remise à niveau pour regarder l'album en face et pas dans le retro.
Et je me disais que les artistes d'envergure d'expression française, au processus créatif aussi fouillé et exigeant, ne sont vraiment pas bien nombreux.
Quand ce chemin débouche sur un chef d'oeuvre, le travail à observer est encore plus impressionnant car il raisonne d'une reconnaissance populaire, d'un écho, et pas uniquement d'un genre de culte obscur pour une secte.
Porter l'exigeance artistique à ce niveau de danger, remettre en question un status établi, s'assoir sur toute reconnaissance figée, plein de choses qui pourraient inspirer quelques uns.

Bashung me manque même si la richesse et la variété de son oeuvre me permettent encore de nombreuses découvertes à l'écoute de ses anciens albums ou live.




juste une question (bon, je l'aurai bientôt moi aussi) à la lecture du tracklisting : ne crois-tu pas que ces versions ne concernent quand même que les spécialistes de bashung, de la musique, du studio ? des variations infimes entre des "mises à plat", des "premiers mixs", c'est parfois difficile à saisir pour l'auditeur lambda, tout aussi respectable soit-il.
Ce que je veux dire c'est que le projet me semble vraiment gonflé (et tant mieux,après tout !) car il y a apparemment peu d'outtakes, c'est à dire de morceaux rares, ou d'inédits. On rentre vraiment dans le processus créatif, dans les ébauches, dans les tentatives. Je me demande qui ça peut vraiment intéresser, à partir du moment où c'est parti pour s'adresser vraiment à un public assez large.
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 39
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  CC Rider le Jeu 30 Oct 2014 - 23:10

Tu sais que cet album a été conçu dans un atelier, que Bashung avait posé des voix sur une rythmique toute simple, la confiant simultanément à plusieurs équipes de musiciens réalisateurs (Les Valentin, Mortier, Burger, etc), que chacune de ces équipes a proposé des lectures très différentes des titres figurant sur l'album définitif avec des lignes mélodiques, harmoniques ou rythmiques totalement différentes
On est pas du tout dans les outtatkes, mais dans les options laissées de côtés à l'époque, et certaines d'entres elles sont absolument sublimes.
La version de "fantaisie Militaire" préproduite par Richard Mortier par exemple, est un sommet.
Ce ne sont pas des redites tellement il y a de différences entre les versions. 
Ce ne sont pas que des nuances de rythmes ou d'arrangements, se sont carrément des morceaux différents.
A de rares exceptions près ("Samuel Hall" par ex)

mais c'est sûr que c'est mieux d'avoir aimé l'album original au moins, pour trouver un intérêt à ce coffret, encore que...
Ca reste un truc de fans de la musique du bonhomme.


Dernière édition par CC Rider le Ven 31 Oct 2014 - 9:36, édité 1 fois
avatar
CC Rider

Messages : 6522
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  mathis le Jeu 30 Oct 2014 - 23:17

Est-ce que le livret raconté justement les conditions d'enregistrement que tu évoques ?
Plus globalement , a t-on beaucoup d'infos là-dessus ?

(Tu me diras, la musique suffit !)
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 39
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  CC Rider le Jeu 30 Oct 2014 - 23:29

mathis a écrit:Est-ce que le livret raconté justement les conditions d'enregistrement que tu évoques ?
Plus globalement , a t-on beaucoup d'infos là-dessus ?

(Tu me diras, la musique suffit !)


la musique suffit !   Suspect



mais il y a plein d'infos et de témoignage dans le livret Wink Wink
avatar
CC Rider

Messages : 6522
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  mathis le Lun 3 Nov 2014 - 20:11

une jolie émission d'anciens combattants (ils se décrivent eux-même ainsi !) rendant hommage à Bashung et narrant l'aventure "fantaisie militaire"

http://www.franceinter.fr/player/reecouter?play=990934
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 39
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: BASHUNG Alain

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum