Question question

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Question question

Message  Manon Manon le Jeu 19 Déc 2013 - 18:38

Hello!
Alors voilà, je vais essayer d'être claire Smile
J'ai hérité il y a quelques années des vinyls de mes parents (qui vont du clasique, opéra... au rock en passant par la variété française des années 60 et 70, du punk et pas mal de jazz). Ces albums me sont chers parce qu'il y a de belles choses dedans et surtout pour des raisons sentimentales. Mes parents n'étaient pas attachés à tel ou tel artiste et quand je réussis enfin à piocher dans tous ces disques je découvre parfois autant de "nouveautés" (pour moi) que des manques ou "trous" dans les discographies. Je cherche donc pour certains artistes à compléter des discographies.
Et là, c'est le drame Smile
Quand je vais sur le net pour connaitre les discographies de tel ou tel, c'est simple. Quand il s'agit d'acheter ça devient parfois compliqué (formats différents, éditions originelles, rééditions, éditions anniversaires, remastered, etc, etc...) Bref: comment s'y retrouver quand on cherche à trouver les éditions les plus proches des originaux ?
Précisément je me fiche des éditions augmentées de chutes de studio. Je me fiche des coffrets méga augmentés de DVD, de live et répliques de tickets de concerts (même si j'aime beaucoup le coffret Darkness dns son intégralité par exemple). Je me fiche des best of, greatest hits. J'ai envie d'être au plus proche de l'intention de l'artiste au moment où il a sorti son album. Pour les vinyls, ça me semble simple mais dès qu'il s'agit de "l'après vinyl" je me perds vite.
Donc:
Qu'est-ce qu'un 'remastered' (un remix je connais mais un remastered...) ?
Quel est le rôle de l'artiste au moment de décider s'il doit y avoir de nouvelles éditions de son oeuvre?
Et très précisément: les versions cd de David Bowie (les anciens) semblent être en même temps 'multiples' et difficiles à trouver. Normal ou bien c'est Bowie qui m'en veut ? Smile

Merci de vos éclaircissements!
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Réponse Réponse

Message  CC Rider le Jeu 19 Déc 2013 - 20:17

Tout dépend de qui est l'artiste, à qui appartiennent les bandes masters, etc etc...
C'est le producteur, le propriétaire des bandes masters donc, qui décide.
Et je dois avouer que c'est un peu le bazar et c'est hors de toute logique pragmatique ces rééditions.

Prenons deux exemples.
Les Stones et Bowie.
Les Stones, producteurs de tout ce qui est sur RS Record (le label avec la langue), ont entamé un travail de réédition depuis quelques années, dont l'une des qualité principale, est justement de respecter les albums tels que conçus "à l'époque".
Dans le cas de "Exile" ou "Some Girls" par ex, tu trouves l'album tel quel, et une deuxième galette avec les bonus.
C'est clairement démarqué.
Dans le cas de Bowie, il a récupéré les droits de ses masters depuis une bonne quinzaine d'année, et en profite grassement.
Il signe des contrats de licence courts avec un distributeur et alimente la pompe à chaque nouveau contrat
Au début il s'est même arrangé pour que ses deviennent manquants, histoire de bien toucher le public lors des diverses rééditions.
D'où les éditions différentes, aucune n'étant complètement comme l'album original.
Celles chez EMI sont devenus introuvables, elles avaient des bonus et autres inédits. Les rééditions suivantes en ont proposé d'autres. ou pas.
C'est du marketing pur et dur.
Bowie est un très bon directeur marketing. Smile

Les remasters sont un procédé qui consiste à repartir de la bande master pour proposer un mix plus dynamique, oublié, perdu, ou retenté.
Par ex "raw Power" d'Iggy, n'était connu que dans une version choisi par CBS à l'époque. 
Genre mix un peu pourri.
La réédition a permis d'entendre la version qui aurait du sortir.
Enfin il parait Smile
Les premières sorties en cd étaient simplement des reports de mix de vinyls, et ni la dynamqiue, ni le spectre des fréquences sonores ne sont les même. 
On passe d'analogique en numérique. Donc tu trouves des versions toutes pourries des 1er cd's de Bruce par ex, puisque jamais retravaillés en numérique pour l'instant.
Les remasters arrivent, il parait.

Il n'y a pas de règles et si l'artiste ne se méfie pas ou n'est pas attentif à son contrat, le producteur n'est pas obligé de passer par lui, de lui demander.
J'ai eu affaire au compositeur d'une musique de film "historique" (un truc vraiment très gros en valeur patrimoniale et culturelle).
Il avait un contrat original avec Philips, racheté par universal depuis quelques années déjà, lesquels avaient sorti son double album vinyl en cd.
Mais comme l'album était plus long que ce qui pouvait figurer sur un seul cd, plutôt que de diviser en deux et faire un double, ils avaient enlevé, arbitrairement les deux derniers thèmes.
Pas de chance, la BO perdait tout son charme et surtout la comédie musicale perdait sa fin...grave quoi.
L'artiste n'avait même pas été consulté.
Mais c'est aussi comme çà qu'il y a aujourd'hui une édition incomplète et une autre sur le marché.
Un travail de boucher quoi...

Aucune logique, aucune règle, ni aucune étique à ce niveau là.  
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question question

Message  JC le Jeu 19 Déc 2013 - 20:38

CC Rider a écrit:
Les remasters sont un procédé qui consiste à repartir de la bande master pour proposer un mix plus dynamique, oublié, perdu, ou retenté.

J'avais toujours tendance à penser qu'un remaster était effectivement de partir de la bande master originale, mais sans toucher à la musique, en fait je croyais que c'était juste de faire en sorte que le son soit plus net, genre on supprime le souffle ou des "défauts" et les instruments devenaient ainsi plus audibles. Et qu'ainsi on avait une restitution fidèle du vinyl d'origine.

Je me souviens de Neil Young dans une ITW sur un magazine rock français, soit Best soit Rock & Folk évidemment, à l'époque des premières rééditions en CD de ses albums et qui était navré de s'être rendu compte que des parties de guitare avaient simplement disparues entre la version originale vinyle et la version CD première génération.
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question question

Message  CC Rider le Jeu 19 Déc 2013 - 20:42

JC a écrit:
CC Rider a écrit:
Les remasters sont un procédé qui consiste à repartir de la bande master pour proposer un mix plus dynamique, oublié, perdu, ou retenté.

J'avais toujours tendance à penser qu'un remaster était effectivement de partir de la bande master originale, mais sans toucher à la musique, en fait je croyais que c'était juste de faire en sorte que le son soit plus net, genre on supprime le souffle ou des "défauts" et les instruments devenaient ainsi plus audibles. Et qu'ainsi on avait une restitution fidèle du vinyl d'origine.

Je me souviens de Neil Young dans une ITW sur un magazine rock français, soit Best soit Rock & Folk évidemment, à l'époque des premières rééditions en CD de ses albums et qui était navré de s'être rendu compte que des parties de guitare avaient simplement disparues entre la version originale vinyle et la version CD première génération.


tu as raison, mais dans le passage entre analogique et numérique, des fréquences avaient carrément disparues.
On est pas du tout dans le même procédé de son.
Le son numérique (désolé pour ceux qui n'ont connu que ça) est juste une compression, il manque "l'espace".
Le boulot correct a été fait dans un second temps, avec plus de recul et un marché plus identifié et flexible.
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question question

Message  Manon Manon le Jeu 19 Déc 2013 - 21:02

Donc le plus important c'est "Il n'y a pas de règles et si l'artiste ne se méfie pas ou n'est pas attentif à son contrat, le producteur n'est pas obligé de passer par lui, de lui demander." Si j'ai bien compris un artiste qui ne se garantit pas un droit contractuel sur sa part de l'oeuvre, rien n'empêche les autres parties prenantes (producteur, maison de disque actuelle ou à venir) de repenser ce qu'on trouve sur l'album. Ou autrement dit ce qui 'arrive' sur le disque appartient a tout ceux qui ont signé quelque chose.
Merci pour la réponse. Ca me conforte à plutôt chercher les manques de ma discothèque sur des vinyls originaux.
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Bowie

Message  Manon Manon le Jeu 19 Déc 2013 - 21:09

(suite)
Et pour Bowie, j'ai commencé a collecter des version japonaise (cd) qui reprennent les formats vinyls qui me semblent très correctes et respectueuses des versions d'origine. Smile
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question question

Message  JC le Jeu 19 Déc 2013 - 23:53

Manon Manon a écrit:(suite)
Et pour Bowie, j'ai commencé a collecter des version japonaise (cd) qui reprennent les formats vinyls qui me semblent très correctes et respectueuses des versions d'origine. Smile

Si je comprends bien il y a des albums de l'époque du vinyl que tu as du mal à trouver en CD dans des éditions dites "classiques", c'est-à-dire sans les bonus genre CD de raretés ou démos. Quel artiste par exemple ?

Parce qu'autant il existe encore aujourd'hui des albums qui n'ont toujours pas été réédités officiellement en CD (et même d'artistes devenus des grands noms de la musique comme Neil Young par exemple), autant ça me surprend qu'il n'existe pas de rééditions CD simples de certains vinyls. T'as des exemples en tête ?
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question question

Message  Manon Manon le Ven 20 Déc 2013 - 0:31

En fait ce qui me pose question c'est de me retrouver devant plusieurs possibles au moment de choisir la version cd d'un album datant d'avant l'époque cd. Par exemple ce n'est pas rare de ce retrouver (au choix) devant un cd prix cassé avec les mêmes titres que l'original vinyl "d'époque" (qualité sonore surement moindre) et/ou un autre cd sans titres en plus mais beaucoup plus cher parce que remasterisé ou sacd (ou autre format que j'ai peur que mon lecteur attrape une maladie Smile ) et/ou un autre cd avec des titres en plus mais moins cher que celui dans un format que je ne connais pas et/ou l'édition avec autocollant et deux remix inutiles (ou pire encore un duo Lara Fabian/Robert Plant sur Moby Dick) et/ou un coffret deluxe (avant le prochain) qui reprend sur 12 cd et 3 dvd une oeuvre qui à la base durait 35 minutes à tout casser Smile
Autant je comprends et respecte le fan, le collectionneur qui cherche l'intégrale d'une session d'enregistrement, autant des fois quand on cherche juste l'équivalent basique (et de qualité) en cd d'un album paru en vinyl XXX années avant et bien ça devient complexe. On m'avait orienté il y a quelques années sur Rhino qui vendait des rééditions d'albums de belle facture. J'avais trouvé quelques perles. Existe-t-il d'autres maisons de disques qui font le même genre de travail ?
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question question

Message  Manon Manon le Ven 20 Déc 2013 - 0:40

Pour Neil Young c'est l'inverse: dans les albums qui appartenaient à mon père j'ai 'Time Fades Away' qui n'est toujours pas en cd. J'ai aussi 'Blue' de Joni Mitchell dont la version cd existe mais qui est horrible par rapport au vinyl. Pareil pour les Nick Drake.
Donc pour ce "genre" d'albums je me rends compte que le passage cd n'est pas automatiquement une garantie de qualité équivalente. Joni, Nick etc: m'en fiche je les ai en vinyl Smile Mais au moment de me mettre à combler les trous de ma discothèque, j'ai souvent peur de me faire avoir Smile
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Question question

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum