Theo's Balcony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Theo's Balcony

Message  Invité le Jeu 2 Fév 2012 - 15:55

En fait, il fait froid.
'Grand froid' disent même les spécialistes de l'engelure et du cul gelé.
Brrrrr !!!!
L'habitué de l'abribus 'Saint Hubert' (direction Croix Blanche > Gare RER) à 6h50 que je suis ne trouve aucun argument valable pour dire l'inverse. Pas tant qu'il a froid, l'habitué. Mais surtout qu'il a décidé de rentrer les z'oliviers qui trônent sur son balcon directement inside le cocon encore chauffable de son intérieur rustique, certes, mais néanmoins accueillant.

Car c'est bien de ceci dont il s'agit ici.
Je n'ai pas de jardin.
Autant donc avoir un balcon secret.
De ce genre dont il s'agit au moment de protéger les plus jolies pousses et de ne les partager qu'en temps de temps à autres. Et encore... uniquement avec les celles z'et ceusses qui veulent bien comprendre que parfois, les ronces les moins avenantes valent, même pour pas longtemps, tant et bien plus que les roses les plus suspectes qui ne savent que transformer pour mieux nous tromper et sans l'assumer, en plus agréable odeur qui soit les fumiers les plus malodorants dont elles se sont pourtant nourries.

So.

Welcome !


Dernière édition par theo le Jeu 2 Fév 2012 - 17:42, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Theo's Balcony

Message  kidboss le Jeu 2 Fév 2012 - 16:07

Welcome à toi theo !
qui est d'humeur poétique flower
avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Theo's Balcony

Message  outlawpedro le Jeu 2 Fév 2012 - 16:12

On retrouve un Théo égal à lui même !!
avatar
outlawpedro

Messages : 2610
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Theo's Balcony

Message  jungleland le Jeu 2 Fév 2012 - 16:16

ah on commence à en savoir un peu plus sur le Theo logis cheers
avatar
jungleland

Messages : 861
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Lost in the flood
Album préféré : Born To Run

http://aupaysdublues.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Theo's Balcony

Message  papi le Jeu 2 Fév 2012 - 17:03

theo a écrit:En fait, il fait froid.
'Grand froid' disent même les spécialistes de l'engelure et du cul gelé.
Brrrrr !!!!
L'habitué de l'abribus 'Saint Hubert' (direction Croix Blanche > Gare RER) à 6h50 que je suis ne trouve aucun argument valble pour dire l'inverse. Pas tant qu'il a froid, l'habitué. Mais surtout qu'il a décidé de rentrer les z'oliviers qui trônent sur son balcon directement inside le cocon encore chauffable de son intéireur rustique, certes, mais néanmoins accueillant.

Car c'est bien de ceci dont il s'agit ici.
Je n'ai pas de jardin.
Autant donc avoir un balcon secret.
De ce genre dont il s'agit de protéger les plus jolies pousses et de ne les partager qu'en temps de temps à autres. Et encore... uniquement avec les celles z'et ceusses qui veulent bien comprendre que parfois, les ronces les moins avenantes valent, même pour pas longtemps, tant et bien plus que les roses les plus suspectes tant elles savent transformer, sans l'assumer, en plus agréables odeurs les fumiers les plus odorants dont elles se sont pourtant nourries.

So.

Welcome !

A l'évocation des oliviers en hiver me donne envie de me faire une bonne tranche de pain à la tomate avec cette variété si particulière qui s'appelle Colgar et qui a un goût incomparable qui rend le pain à la tomate catalan absolument unique. Arrosé d'une bonne huile locale variété des Albères comme l'Argudell, de Tarragonne comme la siruena ou bien la plus rustique et fameuse arbequine de la région de Llerida
Au fait sait tu que l'arbequine variété rustique peut très bien tenir le froid des balcons parisiens tant il fait froid aussi parfois en hiver du côté de Llerida. Wink
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Dan Sartain

Message  Invité le Jeu 2 Fév 2012 - 17:25

Birmingham.
Pour moi, des années durant, un nom de ville de foot de losers en Angleterre.
Et puis un jour, bin... rien.
Et puis un autre jour: Dan Sartain.

Birmingham existe aussi aux US.
Au moins ont-ils très certainement évité d'avoir une équipe de soccer tant celle(s) située(s) en perfide Albion n'attire(nt) pas le GazoDuc Russe ou l'Emir Frelaté qui vient même investir du pétrodollar à 50 cm au-dessus du périph parisien...

Bref.
Wiki est mon ami: Dan Sartain est originaire de Birmingham, Alabama.
Croisé la première fois via un extrait de son premier album sur une compil' Mojo ou Uncut, au milieu d'une quinzaine de morceaux où surnageait allègrement Willard Grant Conspiracy (déjà connu de mes z'ouies), s'élevait un rachitique sonore tout tendu de la glotte et du reste: Dan Sartain from Birmingham, Alabama, donc.
Le morceau s'intitulait 'Leeches, pt.1' et l'album annonçait un antagonisme à l'encontre des reptiles: "Dan Sartain vs Serpientes".
Mon attention titillée, j'achetais donc (oui, je fais partie de ces ceux qui achètent encore leurs disques comme ils achètent leurs brocolis au marché... sans voler) l'album en question.
Et rhâ.
Démarrage d'une envie de savoir ce qui viendrait après sur la simple base de la teigne.

Le genre dans lequel évolue le bonhomme pourrait prendre des tas et des tas de dénominations passant de rockabilly à psychobilly en passant par punk, rock, garage, blues et tous leurs dérivés respectifs.
Disons que chaque appellation peut être juste mais forcément restrictive tant le bonhomme n'est jamais nulle part ailleurs que là où il semble avoir envie d'être au moment où il s'y trouve.
Disons rock dans le sens le plus noble et déjantable.

Après son périple avec les serpents, Sartain sort son deuxième album (décevant ou chéri selon les cas): "Join Dan Sartain".
Je vénère cet album.
Plus vénéneux que son précédent au bout du compte, il est aussi moins électrique dans le son. Faussement plus 'apaisé' il contient une de mes perles absolues.
Car si, camarades, à un moment cette chronique doit prendre un sens me concernant, c'est ici et maintenant que cela se passe.
J'écoute du rock depuis... pfiouuu !!!
L'âge de la fanitude et celui de rester stocké à l'écoute du moindre morceau m'est passé depuis... pfiouuu !!!
Et pourtant.
Ce trou du cul Alabamien a réussi l'exploit de coller un de ses morceaux dans une place encore vacante... ou non, une place qu'il a lui même défrichée dans mon panthéon musical perso. Ce morceau, qui ne parlera sans doute à nulle autre carcasse affaissée que la mienne (comme dans vos entourages respectifs 'Jungleland' ou 'Born To Run' ne parlent à nulle autre carcasse que la vôtre sauf à celle de quelque vieux demi-mort qui ne vibre de l'Alzheimer que dans l'espoir de n'avoir quelque affection sincère à Noël prochain), ce morceau donc c'est 'Shenanigans'. Paroles et interprétation. Un 'FUCK YEAH!!!' de platine. Même Dujardin n'y peut rien ! Sauf à en rester muet de béate admiration.
Je tuerais père et mère (de qui voudra bien se débarrasser de son ascendance à vil prix) pour refaire exister ce titre si quelque con venait à effacer toutes les chansons existante du Megaupload mondial.

Rien que pour cette capacité à m'avoir fait vibrer pour un titre comme au temps de mes pucelles z'années à l'idée d'un possible accès consenti à quelque moumoute pubienne féminine et non payante, rien que pour ça, merci Môssieur !!!

Puis vint "Dan Sartain Lives".
Troisième album.
Aïe.
Autant "Join" m'était vital (si, si...) autant le risque de chute était prévisible.
Merci Dan.
Merci de m'avoir fait du brutal.
Comme l'annonce Machiavel: 'Le mal doit être administré en une seule fois'.

Les relents punkoïdes, psychobilly et autres maverickudes ('Gun vs Knife') qui faisaient que 'ouais, enfin merde, quoi !!!' pour la première fois depuis les premiers 103SP vs Malaguti, ces relants-là Dan Sartain avec "Lives" ne les faisait plus ressortir, pas plus que les envies de schlass, d'odeurs de cambouis, de gomina et de bruit de lame qui gicle du cran d'arrêt qui va bien...
Fuck...
Dan Sartain venait de sortir sa touche humaine.
On est jamais aussi bien trahi que par les siens, certes... Mais on a jamais aussi mal au cul que quand il s'agit du sien.
Avec le recul, c'est injuste. "Lives" est un bon album.
Mais pas dans le rythme de ce qui précédait. Pas dans le sens de ce que je m'étais construit comme paysage mental concernant l'art du bonhomme. Bien fait pour ma gueule, avec les années combien de fois ne me suis-je pas fait enfler par ce genre de déception ?
Mais d'un autre côté, tant mieux.
Au fond du compte et au bout du trou, ça veut surtout dire que ma carcasse est encore capable d'enthousiasme et de livraison de ma propre chair de poule à qui n'en voudra... Still alive, in a way !!!

Dans la presque foulée du (pour moi) décevant "Lives", le bonhomme fit paraître le très bien bien "Legacy of Hospitality", sorte de somme contenant des faces B, des alternate takes et autres inédits.
Rien à jeter, ce qui est rare dans le genre d'exercice.
J'entendis celà comme un message qui disait: 'Voilà où j'en suis dans l'intention et dans mon parcours'.
Pas un solde de tout compte. Pas un inventaire des possibles. Juste un truc qui disait ceci n'est pas un album, mais voilà où j'en suis.
Rassurant.
Le lissage semblait avoir disparu.
Et "Lives" brillait d'un coup, un peu plus.

Annoncé il y a quelques mois, "Too Tough To Live" est sorti le 30/01/12.
Le titre éminemment Ramonesien ne trompe pas.
S'il ne s'agit pas là de mon top Sartainien ("Join" et "Serpientes" sont up above), cet album est juste un putain de bijou d'énergie gratuite, brute, connotée comme le rock ne peut que l'être, ramenant direct au Bowery de '74/'75, allant direct à l'essentiel comme un cancer au foie.
Of course, après la peut-être exagération de tout ce qui précède, vous pourrez penser qu'il s'agit de prosélytisme de ma part.
Mais honnêtement, je préférerais que vous détestiez l'art du bonhomme après l'avoir écouté plutôt que de vous dire que c'est cool après seulement avoir lu ces lignes.

Trust me !

Welcome on Theo's Balcony !!! Smile




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Theo's Balcony

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum