la presse et le nouvel album

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Lun 2 Avr 2012 - 18:56

Le droit sans doute... Ni plus ni moins que n'importe quel citoyen.
Springsteen peut se présenter aux élections s'il le souhaite. Et, dans ce cas, c'est sur son projet et sur sa pratique (s'il est élu) que l'on devra le juger.

Ce que je trouve étonnant par contre c'est la volonté de lier expression artistique et pratique sociale.
L'art, c'est quand même une affaire d'imagination et de capacité à se projeter dans une autre position que la sienne et à prendre une voix autre que la sienne. L'autofiction est certes à la mode mais ce n'est pas la seule forme d'expression possible.
C'est pourquoi un écrivain "argenté" comme l'était Victor Hugo peut faire un portrait assez saisissant du monde ouvrier et du "lumpen prolétariat" de son temps avec Les Misérables, et sans doute une oeuvre plus marquante que celle de certains écrivains prolétariens.
Ce qui n'a pas empêché que l'on lui reproche à lui le riche de prétendre faire entendre des voix marginales.
On lui a aussi reproché de faire de l'argent sur le dos des pauvres.
Argument qui n'a rien de très novateur y compris pour parler de Springsteen (ou d'autres).
Argument qui a plus avoir avec un jugement moral qu'esthétique. La question de savoir si un artiste est "hypocrite" ne relève pas du jugement esthétique. Joe Grushecky est sans doute un type bien, honnête et que sais je encore mais pas un grand artiste. Orson Welles n'était sans doute pas le meilleur des hommes mais un grand artiste (il faudra ici revoir la belle scène du Troisième Homme et la tirade sur le coucou suisse et les Medicis).
De même que les protestations d'honnêteté journalistique et d'indépendance ne font pas nécessairement de bons papiers.
Bref, l'intelligence et la pertinence sont des qualités nécessaires à un artiste comme à un journaliste. Plus que la recherche de la posture qui va faire jaser dans les salons (ou les cafés, ou les forums).

avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5229
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  admin le Lun 2 Avr 2012 - 19:10

CC Rider a écrit:Question technique pour ceux qui l'ont acquis: au vu du casting des journalistes et du pedigree du repreneur du titre en France (ex rollingstone) le journal reprend des articles de l'édition anglophone saxonne "enrichie" de chroniques locales ou alors tout y est "original"?

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  CC Rider le Lun 2 Avr 2012 - 19:23

yvvan a écrit:
CC Rider a écrit:Question technique pour ceux qui l'ont acquis: au vu du casting des journalistes et du pedigree du repreneur du titre en France (ex rollingstone) le journal reprend des articles de l'édition anglophone saxonne "enrichie" de chroniques locales ou alors tout y est "original"?

Hugues m'a répondu par MP, merci Yvvan (et merci Hugues)
avatar
CC Rider

Messages : 6621
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  arizona le Mar 3 Avr 2012 - 6:20

Un dernier point, on me parle souvent, à titre comparatif, de Dylan dans des MP ou des mails; mais Dylan, lui, a arrêté les chansons engagées en 1965, il me semble, lorsqu'il est passé au rock, à l'exception de Hurricane un peu plus tard

Il ne faut pas confondre les vaguelettes et la houle. Dylan a cessé de s'agiter dans le bain, pas de brasser l'essentiel. Je crois qu'en étant ce qu'il est, en refusant de s'impliquer dans le court terme, en étant perpétuellement sur la route à 70 ans passés, il fait justement une démonstration inédite et très engagée, voire radicale, de la manière dont on peu concevoir le monde. Il ne parle plus de Hurricane, mais de l'humanité, de simplicité, d'intégrité, de lucidité et les puissants dans ses histoires (dans son histoire) ne sont jamais les gagnants. Sans parler de ses mises en garde dans ses textes récents sur ce qui nous pend au nez. Bon c'est un autre débat... ou presque. Bruce pour l'instant fait des vaguelettes. C'est sympa aussi.


Dernière édition par arizona le Mar 3 Avr 2012 - 6:39, édité 1 fois
avatar
arizona

Messages : 309
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Kaganski

Message  Tophenko le Mar 3 Avr 2012 - 6:37

Bruce, c'est Kaganski qui en parle le mieux...et il en profite pour répondre à la critique majeure lue ici (ou là):
http://blogs.lesinrocks.com/kaganski/2012/04/02/pourquoi-bruce-springtseen-peut-se-permettre-un-album-revolte/

avatar
Tophenko

Messages : 677
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Ricou76 le Mar 3 Avr 2012 - 7:14

Cet article est en effet excellent. Pour moi, tout est dit ici par rapport à notre débat.
avatar
Ricou76

Messages : 96
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 55
Localisation : Rouen
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  papi le Mar 3 Avr 2012 - 7:39

Shocked Ah oui pour le coup Kaganski se fait le très zélé défenseur de Springsteen. Mais je crois quand-même qu'il se trompe de cible. Bien sûr c'est plus facile de caricaturer une critique supposée, celle qui rendrait Springsteen illégitime dans sa révolte parce que riche. Il n'en reste pas moins que quand on procède ainsi on ne se donne que la possibilité d'enfoncer les portes ouvertes au bazooka. Pour sûr il n'y a pas que les pauvres qui peuvent parler sur les pauvres. Mais alors l'argument repris de la pauvreté de Springsteen jusqu'à 25 ou 30 ans ne devrait pas figurer non plus en argument dans l'article.
Bien sûr Springsteen raconte des histoires sur les classes populaires depuis près de 40 ans, mais avec plus ou moins d'inspiration quand-même. Il ne suffit de faire le pont entre Darkness et WB pour que ce dernier devienne aussi inspiré.
Bien sûr en tant que riche il est généreux dans ses dons, ses soutiens, ses actions, est-ce contradictoire avec le fait de gérer une carrière avec beaucoup de sens des affaires et parfois un peu de cynisme?
Nous savons tous ici qu'il sue 3 heures tous les soirs de concerts, et pas tous les soirs de la semaine, et pas toutes les semaines non plus. Les revenus tirés de cette activité qui vont toujours au-delà de quelques millions de dollars est-ce le salaire de la sueur, ou bien aussi et avant tout celui de la célébrité, d'une société de diffusion massive des biens de consommation, des loisirs, qui fait la part belle aux grosses machines bien rodées et qui laisse de côté les petits besogneux?
Le trader transpire-t-il moins chaque jour, la sueur du stress est-elle moins bonne que celle de la saine dépense physique?
Tous ces éléments ne rendent pas Springsteen illégitime dans sa colère, on peut cependant s'interroger sur la portée de cette dernière, jouée tous les soirs triomphalement devant un public qui ne doit pas toujours se retrouver dans les personnages de Easy Money, Shackled and Drawn ou bien Jack of all trade. J'irai même jusqu'à avancer que c'est parce que ces personnages sont désuets, peu réalistes mais tellement archétypaux d'une société qui n'existe plus qu'ils plaisent tant au public. Qui peut croire aujourd'hui que la classe ouvrière est enchainée et harassée, alors que depuis quarante ans elle n'a de cesse de disparaitre et de chômer ici et en Amérique?
Alors oui WB est un bon disque mais pas pour les raisons mises en avant par Landau/Springsteen management, mais plutôt parce qu'il nous montre un mec de soixante balais qui combat le temps qui passe comme il peut, avec ses bons côtés comme sa quête de nouveauté musicale, ses interrogations parfois pudiques, parfois extraverties sur la mort, ses moins bons côtés comme ses textes un peu surannés sur un peuple qu'il a du mal à envisager aujourd'hui, dans sa diversité et dans ce qu'il vit. Ce n'est pas grave parce que d'autres le font et mieux que lui, sans que l'on puisse leur reprocher d'être riche ou pauvre. Rendons à Springsteen ce qui lui appartient, une générosité et une sensibilité quand en font un personnage attachant, un auteur intrigant et souvent inspiré, et laissons tomber son côté en colère et en prise directe avec l'actualité parce que là il devient banal et commun, bref sans intérêt, comme toute les "critiques" qui tentent de défendre la ligne officielle de la promo.
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Sylvie Spanky le Mar 3 Avr 2012 - 9:25

Hugues B a écrit: En même temps, je note une réticence très française aux passages transgenres. Un avocat ou un professeur auraient le droit de faire de la politique, mais pas un chanteur (pire, un rocker), forcément idiot, et qui n'aura aucun poids ?

non, c'est que c'est pas leur rôle. Pour ma part j'ai horreur quand des artistes se prononcent politiquement, je trouve ça déplacé. Pour le dernier album Springsteen fait un constat, c'est pas pareil.
avatar
Sylvie Spanky

Messages : 717
Date d'inscription : 02/02/2012

http://lecabinetdesrugosites.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  calispera le Mar 3 Avr 2012 - 9:35

arizona a écrit:
Calispera a écrit:Mais tout à coup, j'ai envie de revenir sur le fait qu'il n'est pas sensé apporter de solution car c'est un artiste.
Je pense que s'il en a, il a la responsabilité énorme justement de devoir les apporter. Le fait qu'il soit artiste n'y change rien.

Non, je ne le pense pas. Cela sous-entend (mais j'ai peut-être mal saisi ton propos) qu'un artiste, en étant simplement artiste, ne sert à rien. Je pense que si, que son rôle en tant que tel dans une société est fondamental. Etre artiste ne donne aucune responsabilité suppplémentaire sinon celle de réaliser ses oeuvres de son mieux. Et je pense qu'un artiste risque fort de perdre son temps à faire autre chose, une chose pour laquelle il n'est probablement pas compétent, puisqu'il aurait pu consacrer son énergie à son oeuvre.
Bon nous sommes d'accord sur un point: Bruce lui-même tend à sortir de son boulot de créateur en donnant son opinion à tout bout de champ. Il fait le Bruel.

Mon propos n'est pas très précis en effet. Sans doute car ma réflexion est partielle on va dire. Ta question me pousse sans doute à aller un peu plus loin Smile

Tout d'abord, j'ai envie d'ajouter à ce que j'ai dit: s'il a des idées de solutions, qu'il est conscient de ça, alors oui, il a la responsabilité de les porter au public, et le fait qu'il ait un tel succès augmente très fort l'importance de cette responsabilité.

Sinon, à mes yeux, l'art est utile, mais pas primordial. La survie passe avant. Mais dès qu'on cherche du sens à la vie, en général l'art intervient quelque part, et donc les artistes ont d'office cette responsabilité-là (sans le vouloir en général), d'amener du sens, ou des émotions, du plaisir souvent aussi, et parfois de la réflexion, voire ils influencent réellement les choix de vie de certaines personnes dans certains cas.
Pour ma part, l'effet d'une oeuvre, ou plus simplement d'un morceau de musique peut vraiment me secouer s'il ne se contente pas d'être beau et profondément touchant, mais que le message qui l'accompagne est fort, interpelant, émouvant.
Un morceau comme American skin - 41 shots, ça secoue, c'est évident. La vidéo du cover donné sur un autre échange :
http://hopeanddreams.forumactif.com/t53p75-les-covers-quand-les-autres-reprennent-le-boss-sujet-unique#21273
donne un peu la couleur aussi de ce que peut provoquer un tel morceau.
Et il ne s'agit pas uniquement de nous faire verser des larmes. Un tel fait d'actualité porté de la sorte en musique et paroles, chanté en public, à New-York en plein pendant les événements en question, ça a une incidence énorme sur ceux qui l'entendent. Et j'ai la croyance que cela peut vraiment faire avancer les choses. Idem quand il la reprend actuellement, particulièrement en Floride.

Il y a des morceaux qui peuvent vraiment ébranler au-delà de la simple émotion du moment. Le message, s'il est fort, bien formulé, bien encadré en musique, peut vraiment porter des fruits sur le cheminement de la personne qui l'entend. Pour ma part, un chant qui m'a souvent secouée, c'est celui de Jean-Jacques Goldman : c'est ta chance.
Son et paroles ici : http://www.youtube.com/watch?v=DFix4I36Lxs
Les paroles sont poétiques, leur choix est très très précis, ya plein de subtilités, le sens va très loin. Il sait pertinemment de quoi il parle, et quelle que soit la problématique dont on souffre, cela ratisse bien plus large que les cas de la femme sans succès ou de l'immigré, il donne une énorme bouffée d'air et d'espoir, mais pas seulement. Il donne véritablement des clés pour aller de l'avant.
Quand on se sent au fond d'une problématique, entendre ce chant vous requinque pour un bon bout de temps, et peut, en filigrane (même si on n'y pense plus), permettre de ne plus trébucher la fois suivante, ou de tomber moins bas. Il peut permettre de comprendre comment transcender un problème en une réussite. Et aussi, même si pas compris à la première écoute, il peut permettre d'être interpelé à d'autres occasions, via des lectures, vécus, rencontres, ..... qui rappellent son contenu, et obtenir le déclic.
Pour moi c'est un chant rare dans l'apport qu'il donne à l'auditeur.
Certains poèmes, contes, légendes font le même effet s'ils touchent la personne là où il faut.

Comme toi je pense qu'être artiste est a priori déjà suffisant en soi. Faire du beau ou de l'entertainment (ya pas vraiment de mot correspondant en français) c'est déjà beaucoup.

Mais ici, on sait, on sent le désir de Bruce d'être engagé. Il l'a déjà été politiquement ou en tant que « militant » lors de tournée Amnesty ou No Nuke. Lors d'interviews il ne mâche parfois pas ses mots. Et c'est justement ce qu'il a fait ces dernières années, et tout récemment à Paris encore.
Dans ses paroles il parle en effet des problèmes.
Mais il n'en fait que le constat, avec colère et/ou justesse parfois. Et c'est là que surgit chez moi le désir qu'il pourrait aller plus loin. Je ne parle pas d'engagement politique ni de réel militantisme. L'art n'exclut pas ce genre d'engagement, mais personnellement ce n'est pas ce qu'il y a de mieux à faire si on est bon dans le job d'artiste, et je ne vois pas l'intérêt de cumuler.

Je songe plus à des chants comme celui de Goldmann.
Et dans « We take care of our own » on sent un petit peu de cette démarche, mais ça reste tout d'abord très très vague, si vague qu'on ne comprend pas vraiment trop (ou on comprend plein de choses différentes, parfois contradictoires), sauf une fois qu'on lit son explication en interview, et encore. Mais en plus on ne se sent pas si interpelé que ça, ça ne va pas nous motiver à nous bouger individuellement. Rien ne va changer pour nous après l'avoir entendue. C'est un peu ça que je veux dire.
Il y a moyen, en tant qu'artiste de réellement aller plus loin qu'interpeler, constater, informer, ou faire ruer dans les brancards. L'artiste, par l'art, a le pouvoir de stimuler quelque chose qui va plus loin. Et le plus loin, ce serait plutôt dans l'évolution des mentalités qui, à terme, fait changer les comportements, avec effet boule de neige.

Je pense tout à coup aussi à quelqu'un comme Jean Ferrat : Nuits et Brouillards. L'art ici va beaucoup plus loin que l'info ou la dénonciation. Il ramène au coeur, et c'est ça qui ébranle

Comme Bruce s'est engagé par rapport à certains thèmes dans le passé, qu'il continue à dénoncer pas mal de thèmes actuellement, et qu'il en parle beaucoup en dehors du disque, pourquoi alors n'a-t-il pas poussé plus loin les paroles pour soulever quelque chose de plus fort, même si ça ne devait pas se voir de manière mesurable.

Comme il vend ses disques par millions, c'est à ce niveau que j'estime qu'il peut avoir une responsabilité. Pas dans le sens qu'il devrait faire à tout prix ça. Mais s'il a conscience de l'impact de ce que pourrait avoir ses morceaux, et qu'il a la capacité de le faire, oui, bien sûr, ce serait ce qu'il a de mieux à faire. Et il l'a déjà fait. Born in the USA est dans le même registre que American skin, ou le fait qu'il chante « War », ça aussi c'est très très fort, surtout avec la puissance qu'il met dans ce morceau. Beaucoup de gens pensent que la guerre est utile : chanter publiquement qu'elle ne sert à rien, et en donner le bon sens, c'est très fort je trouve.
Par contre, « prendre soin de nous », c'est pas très fort je trouve, surtout qu'il n'y a pas vraiment de mode d'emploi avec, comme dans le chant de Goldman.

M'est avis que, comme tout le monde, il est en chemin, et il a voulu parler de quelque chose qui le préoccupe, mais sans vraiment donner des clés, des pistes concrètes. Même si je pense qu'il ne faut jamais être trop concret. La subtilité c'est sans doute de parvenir à dire beaucoup avec très peu de mots; ce qu'il fait super bien dans le mode cinématographique.
Et là, moi je reste un peu sur ma faim (fin?). Mais c'est pas non plus très important, juste ce sont des thèmes qui me préoccupent au quotidien depuis des années, et donc ça me stimule très fort de parler de ce genre de choses.

En tout cas, s'il a des choses à dire qui vont plus loin que « s'occuper des nôtres », je pense persister dans l'idée qu'alors c'est de sa responsabilité, s'il ne se met pas en danger, d'en parler dans les paroles de ses chansons.

calispera

Messages : 1252
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  calispera le Mar 3 Avr 2012 - 9:37

Hughes a écrit:
Je n'ai pas dit non plus que les messages de Bruce dans ses chansons ne servaient absolument à rien. Ouvrir les consciences, ce n'est pas "rien". Mais ce n'est pas ça qui, là, maintenant, change la société. Et si on veut vraiment que les choses changent, il y a des choses plus utiles et efficaces (même si moins faciles et plus ingrates) que de simples chansons, ou de simples déclarations à la presse. Mais c'est vrai que ça rapporte moins en dollars et en applaudissements.

Je pense que la société a avant tout besoin que les consciences s'éveillent, et que quand cela arrivera, le reste ira de soi. Alors que les changements concrets, politiques, etc.; ça fait bouger des seaux d'eau dans l'océan bien souvent, mais cela n'empêche que rarement les vagues de balayer tout sur leur passage. Or les vagues sont composées des gouttes que nous sommes chacun de nous. Et je pense que Bruce peut légèrement faire changer l'orientation ou la force d'une vague ou l'autre, et empêcher quelques naufrages. Aucune garantie bien sûr, mais ça ne coûte rien d'essayer, car ne pas essayer c'est se garantir de ne rien changer.

Il y a tout de même un risque : de rendre la majorité des auditeurs réfractaires à ce qu'il pourrait avoir à dire. C'est du funambulisme que d'entrer dans ce genre de domaine.
--------------------

Fabrice a écrit:Ce que je trouve étonnant par contre c'est la volonté de lier expression artistique et pratique sociale.
L'art, c'est quand même une affaire d'imagination et de capacité à se projeter dans une autre position que la sienne et à prendre une voix autre que la sienne. L'autofiction est certes à la mode mais ce n'est pas la seule forme d'expression possible.

C'est parce que Bruce fait lui-même ce lien, que nait le désir qu'il l'utilise de manière plus efficace. Et ce ne sont là que des désirs, mais on aime bien en parler Wink

************
Sinon pour l'article de Kaganski, ben c'est un peu dommage. Rien de nouveau comme info, juste une longue justification du pourquoi Bruce il peut parler des pauvres alors qu'il est riche.

Le neuf pour moi c'est la vidéo Dancing in the dark, ou il se fait une genouillade (je croyais qu'il avait abandonner ça depuis belle lurette). Et j'avoue être impressionnée : bon pied bon oeil la Mamma à presque 90 ans. Puis, petite remarque clin d'oeil : le fiston devient un peu grassouillet comme la mère Wink

calispera

Messages : 1252
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  jungleland le Mar 3 Avr 2012 - 11:24

au sujet de Kaganski, contre lequel je n'ai absolument rien et dont j'aime bien lire pas mal de ses chroniques, il serait parfois intéressant de retrouver son rapport avec Springsteen dans ses écrits successifs, et certains de ses virages à 180° d'une chronique à l'autre. J'ai souvenir d'une chronique de The Rising lors de sa sortie, qui, outre qu'elle n'aurait sans doute pas plu à pas mal de gens ici, était assez radicalement différente dans ses analyses vis à vis de Springsteen par rapport à ce qu'il dit ici.

bon après comme on dit, évidemment que tout le monde a le droit de changer d'opinion hein
avatar
jungleland

Messages : 861
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Lost in the flood
Album préféré : Born To Run

http://aupaysdublues.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  lsamuel le Mar 3 Avr 2012 - 22:08


lsamuel

Messages : 90
Date d'inscription : 21/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  admin le Mer 4 Avr 2012 - 10:29

Fabrice a écrit:Ce que je trouve étonnant par contre c'est la volonté de lier expression artistique et pratique sociale.
L'art, c'est quand même une affaire d'imagination et de capacité à se projeter dans une autre position que la sienne et à prendre une voix autre que la sienne. L'autofiction est certes à la mode mais ce n'est pas la seule forme d'expression possible.

Je me suis fait la même réflextion en lisant le post d'atx sur l'article de RS (je précise que je n'ai pas lu l'article):
http://hopeanddreams.forumactif.com/t643p270-la-presse-et-le-nouvel-album
atx a écrit:des choses interressante dans "rolling stone" ,une discussion plutot qu'un interview de la part de 2 hommes qui se connaissent et semble s'apprécier .Bruce que l'on pensait en manque d'inspiration dit avoir écrit une quarantaine de titres pour cet album ,moi qui suis un peu naif !je lis même qu'un album est déja en boite ,mais mossieur l'as mis à la poubelle car ça ne le représentait pas en ce moment !!1 an de boulot à la corbeille!!!à qui il veut faire croire ça!!!

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  albop le Mer 4 Avr 2012 - 10:53

Je suis vos échanges, très intéressants, depuis le début et une question me tarabuste : qu'est-ce qui empêche Bruce Springsteen d'exiger une limitation du prix des billets pour ses concerts (comme le font Pearl Jam, Manu Chao, Indochine) ? Rien, si ce n'est, pour lui, sa production et le diffuseur français, d'accepter de gagner un peu moins...Ce serait un acte qui couperait court à beaucoup de critiques.
avatar
albop

Messages : 640
Date d'inscription : 14/06/2011
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Leadbelly II le Mer 4 Avr 2012 - 12:09



Et Jon LANDAU il en penserait quoi ?
avatar
Leadbelly II

Messages : 126
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 41
Localisation : Dans ma Chevy de 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  albop le Mer 4 Avr 2012 - 13:05

C'est qui le Boss ? Wink
avatar
albop

Messages : 640
Date d'inscription : 14/06/2011
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 4 Avr 2012 - 13:21

Visiblement, c'est le cas aux USA où les prix maximum sont calés sur 95 USD (avant que TM ne prenne son écot)..
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5229
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Tophenko le Mer 4 Avr 2012 - 13:22

albop a écrit:Je suis vos échanges, très intéressants, depuis le début et une question me tarabuste : qu'est-ce qui empêche Bruce Springsteen d'exiger une limitation du prix des billets pour ses concerts (comme le font Pearl Jam, Manu Chao, Indochine) ? Rien, si ce n'est, pour lui, sa production et le diffuseur français, d'accepter de gagner un peu moins...Ce serait un acte qui couperait court à beaucoup de critiques.

C'est pour moi le seul point où il est critiquable, car pas vraiment en cohérence avec l'argumentaire par ailleurs solide que développe Kaganski.
En 2007, les places en fosse à Bercy étaient à 53 €, pour rappel, ce qui me semblait correct. Elles ont pris 25 € en 5 ans alors que la crise est passée par là.
Ceci dit, les tourneurs et le management ont aussi leur mot à dire j'imagine, quand on voit par exemple que la place de Vedder solo (par ailleurs leader de Pearl Jam) passe pratiquement du simple au double entre les dates anglaises et celles d'Amsterdam...
avatar
Tophenko

Messages : 677
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 4 Avr 2012 - 13:31

Ou que le promoteur a décidé que le prix des places en fosse était sous évalué. A titre de comparaison, les places en GA sont au même prix que les meilleures places assises en Amérique du Nord.
Il n'en reste pas moins qu'il faut verser 67 euros minimum pour être dans Bercy, un tarif prohibitif pour les revenus les plus bas. Comme c'est le cas pour la plupart des "spectacles".
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5229
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Ricou76 le Mer 4 Avr 2012 - 13:57

Fabrice a écrit:
Il n'en reste pas moins qu'il faut verser 67 euros minimum pour être dans Bercy, un tarif prohibitif pour les revenus les plus bas. Comme c'est le cas pour la plupart des "spectacles".
Et en plus 67 euros c'est pour le voir de dos puisque les organisateurs réussissent le tour de force dans une disposition de salle à l'italienne de vendre tous les gradins, y compris ceux disposés derrière la scène.
Si ça c'est pas de l'abus affraid
avatar
Ricou76

Messages : 96
Date d'inscription : 18/06/2011
Age : 55
Localisation : Rouen
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 4 Avr 2012 - 14:08

Oui, mais je t'assure qu'il vaut mieux être sur le côté ou en arrière de la scène à 67 euros que dans les gradins d'en face pour 100 (ou d'être au fond de la fosse pour 79 euros).. C'est une expérience bien plus intense de voir le groupe de près (et même de profil) que de le voir sur un écran.

Le rapport entre le prix de la place/expérience en tant que spectateur est, ce ceci dit, un rapport individuel (et dépend des attentes des uns et des autres).
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5229
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Irishfred le Mer 4 Avr 2012 - 18:49

Oui, mais je t'assure qu'il vaut mieux être sur le côté ou en arrière de la scène à 67 euros que dans les gradins d'en face pour 100 (ou d'être au fond de la fosse pour 79 euros).. C'est une expérience bien plus intense de voir le groupe de près (et même de profil) que de le voir sur un écran.

Assez d'accord avec toi.
avatar
Irishfred

Messages : 88
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Cergy Pontoise
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  71Chevy le Jeu 5 Avr 2012 - 20:20

Belle interview dans Rolling Stone.
Je retiens deux choses : UNE QUARANTAINE de chansons inédites remisées au placard puis cette phrase concernant Springsteen expliquant ce sentiment que ce type nous parle qu'il nous parle comme si il nous connaissait.

71Chevy

Messages : 31
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

two faces have I

Message  bill horton le Jeu 5 Avr 2012 - 20:55

papi a écrit: Alors oui WB est un bon disque mais pas pour les raisons mises en avant par Landau/Springsteen management, mais plutôt parce qu'il nous montre un mec de soixante balais qui combat le temps qui passe comme il peut, avec ses bons côtés comme sa quête de nouveauté musicale, ses interrogations parfois pudiques, parfois extraverties sur la mort, ses moins bons côtés comme ses textes un peu surannés sur un peuple qu'il a du mal à envisager aujourd'hui, dans sa diversité et dans ce qu'il vit. Ce n'est pas grave parce que d'autres le font et mieux que lui, sans que l'on puisse leur reprocher d'être riche ou pauvre. Rendons à Springsteen ce qui lui appartient, une générosité et une sensibilité quand en font un personnage attachant, un auteur intrigant et souvent inspiré, et laissons tomber son côté en colère et en prise directe avec l'actualité parce que là il devient banal et commun, bref sans intérêt, comme toute les "critiques" qui tentent de défendre la ligne officielle de la promo.



Je fréquente le forum de loin en loin ces temps ci, surtout parce que j'essaye d'éviter les news relatives à la tournée (avant que celle ci ne débarque en Europe et que je puisse y assister évidemment) et par manque de temps aussi.

J'ai cependant repris le fil de cette discussion très intéressante et je trouve l'avis de papi assez définitif, en tout cas il résume parfaitement ce que moi même je comprends de ce débat.

Cela fait bien une dizaine d'année que la communication du patron peut agacer en cherchant à raccrocher systématiquement chacun de ces albums à l'actualité du moment (vous vous souvenez de 'Boss we need you!' en préambule à 'The Rising'),
Si parfois c'est fait de manière convaincante, la plupart du temps c'est assez artificiel (comme avec WOAD parfois présenté comme l'album de la célébration de l'avènement d'Obama Rolling Eyes )
Ce coup ci je crois que l'album vaut mieux que la présentation réductrice qu'on en fait généralement (Boss en croisade contre la finance :rallyes:)

Ce qui est salutaire c'est que Springsteen ne semble pas dupe de cette communication et des contradictions que son parcours peut soulever (comme le laisse entendre certains passages de son excellent speech récent du Sxsw).

Pour essayer de comprendre ce qui peut apparaitre parfois comme des paradoxes, on peut éventuellement se souvenir d'une histoire qu'il racontait occasionnellement pendant 'Growin' up', en live, histoire qu'il concluait en expliquant qu'il voulait tout.
C'était sur un ton plutôt enjoué mais certainement très sincère finalement et à coup sûr toujours le cas aujourd'hui: Springsteen aimerait être Woody Guthrie mais aussi faire la nique à la Nouvelle Star du moment, il est un assidu des grammys, du Rock'n'Roll Hall Of Fame et autres célébrations à paillettes mais est tout aussi à l'aise avec un obscur Bar Band du coin le samedi soir quand il sort boire une bière, il est le guy next door, simple et naturel mais à recours à tous les artifices permettant d'être plus en forme à 63 ans qu'à 48 (plus chevelu en tout cas mr green ), il est profondément en colère mais continue d'assurer les concerts les plus festifs et joyeux qui soient, il dit être séduit par 'Occupy Wall Street' même si les indignés de ce mouvement ne pourront probablement pas accéder à ses concerts à 100 € la place, il est Sting et Joe Grushecky, il est Alan Vega et Elvis Presley...

Etc... Etc...

C'est probablement un peu tout ça qui fait que souvent les arguments des uns comme des autres, bien que contradictoires, sont pareillement recevables.
Probablement cela aussi qui peut expliquer en partie l'extraordinaire longévité artistique de Springsteen.
Ponctuellement angry mais régulièrement habile pilote de sa carrière ou peu de choses semblent laissées au hasard. Régulièrement pour le meilleur mais parfois aussi pour le pire. On a pas fini d'en discuter... Wink


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

ROLLING STONE US

Message  Yann42 le Dim 15 Avr 2012 - 15:26

le rolling stone us avec springsteen en couv' est-il toujours dans les kiosques ? impossible de mettre la main dessus depuis sa sortie...et sur le outrouverlapresse.com, le numéro n'est même pas répertorié...
Merci d'avance !

Yann

Yann42

Messages : 114
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 13 sur 16 Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum