la presse et le nouvel album

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  NewJersey le Sam 18 Fév 2012 - 10:16

En complément à mon précédent post, le même article mais sous un autre format !

http://www.24heures.ch/culture/musique/rock-nroll-nas-jamais-tort-detre-furax/story/16371504
(6 pages à lire !)
avatar
NewJersey

Messages : 40
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 49
Localisation : Lausanne (Suisse)
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  sonic boom le Sam 18 Fév 2012 - 10:29

Au fait HB, tu y étais ou pas à cette petite sauterie avec bracelet pass??? Non parce qu'après tout c'est pas comme si tu n'avais rien publié à son sujet!

sonic boom

Messages : 207
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  admin le Sam 18 Fév 2012 - 11:09

papi a écrit:Kaganski est mitigé lui aussi, mais quelle drôle d'idée quand-même cette écoute quasi secrète. Surtout pour annoncer le lendemain que le disque sera en streaming sur Sirius et Backstreets lundi. C'est quoi ce mauvais plan, d'abord faire écouter aux fans puis après accepter les critiques des journalistes No
Je ne vois pas trop l'intérêt puisque seul les fans écouterons et de toute façon achèterons, alors que le grand public auquel pourrait s'adresser les critiques n'écoutera pas le streaming.
Bien sûr j'y connais pas grand chose en marketing mais là je trouve que c'est un bon moyen de se mettre à dos une profession assez jalouse de ses prérogatives et qui n'aiment rien moins que d'être baladée dans une mise en scène assez grotesque: bus, bracelet, lieu secret et petite parano sur le piratage.
Surtout que ce qui a été donné à écouter n'a pas l'air d'être subversif ou radicalement novateur, juste un disque de Springsteen quoi.

Dans la vidéo, on voit un document estampillé Rolling Stone. Soit on tombe sur un journaliste du magazine en question (hasard absolu), soit le document a été distribué à tout ce petit monde...
de la com', quoi...

Sur que le streaming sera uniquement sur Siruis ou Backstreets (dont la proximité avec l'officiel intérroge)? Rien sur deezer?
D'habitude, on peut écouter sur le site de NPR en avant première...

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  papi le Sam 18 Fév 2012 - 13:33

C'est aussi sur absolute radio aussi d'après Greasy Lake. Le nouveau Springsteen avec un verre de vodka ça peut le faire même s'il ne fait plus aussi froid que la semaine dernière Wink
Je suis quand-même surpris qu'il n'y ait qu'un seul mec qui fasse du track by track pour la revue du disque, tout le monde se contentant du minimum avec clichés obligés sur Springsteen. Il semble que les titres qui ont le moins marqué les auditeurs soient This Depression et We are alive.
Alors si on a bien compris c'est very powerfull, un truc genre The rising meeting Seeger Sessions. Du coup Bruce a intégré les critiques du vieux Pete justement qui lui reprochait sur Seeger session d'avoir choisi les chansons les moins engagées...et on passe sans transition de travail sur un rêve à travail sur un cauchemar pirat
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  bill horton le Sam 18 Fév 2012 - 18:26

papi a écrit:Kaganski est mitigé lui aussi...
Surtout que ce qui a été donné à écouter n'a pas l'air d'être subversif ou radicalement novateur, juste un disque de Springsteen quoi.

Jusqu'à présent, ce qui inquiète un peu en effet, c'est qu'aucun journaliste ne semble totalement conquis ou globalement emballé par ce qu'il a entendu. La plupart des avis que j'ai pu voir sont mitigés...

Visiblement fâché, le Boss s’est déjà montré plus inspiré dans ses mélodies vocales (le lourdingue This Depression), et toutes les «innovations» (du rap dans Rocky Ground) ne sont pas renversantes.
Mais l’ensemble a la force, l’efficacité et la solidité de cette «boule de destruction» avec laquelle Springsteen cogne aux portes de Wall Street.

Personne ne parle d'un mauvais disque non plus -on est d'accord- mais souvent est évoqué un côté un peu lourdaud. Quand on sait que pas mal des journalistes présents étaient aussi (et avant tout pour certains) de grands 'fans', on finit par redouter de se retrouver à nouveau un peu perplexe voire embarrassé à la découverte de ce 'Wrecking Ball' (comme avec d'autres productions récentes du Boboss, quoi).

Bah, l'attente touchant à sa fin, on va bientôt pouvoir se forger un avis perso... bounce


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  admin le Dim 19 Fév 2012 - 9:09


admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Dim 19 Fév 2012 - 22:25

Plutôt fanzine qu'autre chose mais néanmoins un commentaire détaillé des néerlandais de Be true :
From: http://www.betrue.nl/dossiers/songanalyse-wrecking-ball

Translated with google


Easy Money
Hiphop and Irish folk mixed together and Bruce who shouts a lot over. There sound violins, tambourines and a slide-guitar, it seems like a happy song. The text tells Bruce that he asks his girlfriend and get ready to put on her red dress, because he wants the city to get some money together to rob. "You put out the dog, I put out the cat. You put on your coat, I put on my hat. "He also has a Smith and Wesson .38 revolver in his hand, he will save his tormentors a lesson:" All Those fat cats will just think it's funny. " The story does not go beyond the plan to the city to go for some easy money to earn, and thus remains lyrically a bit thin. The song with the least content but many sing-along moments, that in the tour repertoire will probably not missing.

Shackled and Drawn
"I woke up this morning shackled and drawn." A song that starts working as a folk song and empties into gospel. "What's a poor boy to do in a world gone wrong?" Asks the protagonist himself. You can change your lifetime of hard work, "another day older, closer to the grave", but the party is at the bankers, not the working class: "Gambling rolls the dice man, working man pays the bill. It's still fat and easy up on banker's hill. Up on banker's hill, the party's going strong. Down here below we're shackled and drawn. "The ordinary man pays the bill for the party of the rich so.
At the end of the song sounds a woman's voice, the listener directly from a black church choir seems to speak: "I want everybody to stand up and be Counted, I want everybody to pray together", it sounds repeatedly. You might find the protagonist of the song at the end of the day or the much needed relief in his life in gospel churches in the southern states.

Jack of All Trades
Another workers' song, but played as a waltz, this is quiet a lot more subdued than the previous track. The protagonist takes any job that he can get to his family in a living: "I take the Work That God Will Provide, I'm the Jack of all trades, we'll be alright." The main character is a gardener, a roofer (a job that Bruce had before he earned his money with music), carpenter, mechanic, farmer. If we truly care for ourselves, by continuing to work for our money, we survive, is the message. "We Stood the drought, we'll stand the flood. There's a new world coming, I can see the light. "It's the first time on the album that the question Bruce," We Take Care of Our Own "suggests, seems to be answered positively:" We'll start caring for eachother again. "
But there is yet again, briefly, once the positive side of optimism: "If I had me a gun, I'll find the bastards and shoot them on sight." And who are the bastards that he wants to commute? "The banker man grows fat, the working man grows thin. It's all happened before and it'll happen again. "Another reference to Woody Guthrie's" I Is not Got No Home "who sang:" The gambling man is rich and the poor working man, "during which Springsteen Working on a Dream Tour "gambling man" already "banker man" replaced.
The song ends with sampled loops and a guitar solo, where Tom Morello of Rage Against The Machine and The Nightwatchman responsible. In the middle of the song, the horns can be heard with a beautiful trumpet solo by Curt Ramm.

Death to My Hometown
The number starts with a drumbeat that a flute player with a tin whistle a tune over explains. A folk song with a beat. The singer warns the listener: his hometown is devastated. And although this is not a war, does the music reminiscent of the music to films about the American Civil War can be heard. But the destruction is not caused by a cannon ball, not by gunpowder, but by the greedy bankers, or - as the singer calls them - "robber barons". The term 'robber barons' was at the end of the 19th century for the powerful American industrialists who, even when their wealth had accumulated in dubious fashion. "They destroyed our families and factories, then They fuel our homes. Greedy barons Brought death to my hometown. "A warning to the listener, they also come to your city, so" get to sing a song, sing it loud. " And when you see them, "the robber barons, send them straight to hell."

This Depression
A depressed number, then in terms of text. "I've been down, but never this down. I've been lost, but never solves this. This is my confession. I need your heart in this depression. I need your heart. "The singer seeks solace in another in order to resist this misery. But it seems hopeless: "All my prayers for gone nowhere. I've been without love but never forsaken. "You is not happy and there is no salvation, no help. Musically, the song keeps Bruce introvert but with a hard beat. And at the end of a beautiful guitar solo by Tom Morello.

Wrecking Ball
At first glance it seems a bit strange that this song, which Bruce at the end of the Working on a Dream tour wrote about the demolition of the Giants Stadium in New Jersey, inappropriate on the album is put. The song contains the same text as the known live version: "Now my home was here in the Meadowlands, where Mosquitoes grow big as airplanes. Here where the blood is Spilled, the arenas filled, and Giants play Their game. "Still fits 'Wrecking Ball' not only the demolition of a local football stadium, but it fits thematically also songs about the crisis:" When your best hopes and desires, are scattered through the wind. And hard times come, hard times go, hard times come, hard times go. Just to come again. "Bruce explains at the press conference that" Wrecking Ball "also can serve as a metaphor for something that is destroyed, so something new can be built. "It is simply a destruction of a number of fundamental American values ​​and ideals, which took place the last thirty years."
The version on the album musically not much different from the known live performance, it contains the trumpet solo by Curt Ramm, only this studio version played much faster. The live version was released in 2010 as an EP for Record Store Day.

You've Got It
A simple love song, that in the beginning musically reminiscent of "Trouble in Paradise 'of tracks and a little later in the song when the guitars a rockabilly rhythm pick up on" All Or Nothin' At All "Human Touch. Lyrically not very high, the main character who praises his beloved "it" is. "No one ever found it. Is not no school ever taught it. Is not no one can break it, is not no one can steal it. You can not read it in a book, you can not dream it. Baby you've got it. C'mon give it to me. "He can" it "but not name, but she has it:" Honey, it is not got a name. You just know it When you see it. "And use it sparingly on:" It's precious, so do not waste it. "
After beginning with an acoustic guitar electric guitars take over and follow two hard solos on slide guitar.

Rocky Ground
For Springsteen concepts is the most experimental work of the plate. If "Worlds Apart" on The Rising you already did frown, then you will surely marvel at 'Rocky Ground'. The song begins with a sample when someone yells "I'ma soldier", a sample that more often comes back in the track. It sounds and drum loops later in the song is a woman, Michelle Moore of the Alliance Singers, who raps. Moore also sang earlier on Springsteen's "Let's Be Friends" The Rising. At the beginning of a woman's voice repeatedly sings: "We 've been traveling on rocky ground, rocky ground."
The song is imbued with biblical imagery. "I was brainwashed as a child with the Catholic faith," says Springsteen from the press in Paris. "As with Al Pacino in The Godfather, I tried to get out but they pulled me back. Once a Catholic, always a Catholic. "Bruce starts singing:" Rise up, sheperd, rise up. Your flock has Flown far from here. "In the next verse he says:" Jesus said the money changers in this temple will not stand "and" The blood on our hands will come back to us twice. " There is a brooding atmosphere. Ultimately, there is a hopeful prospect: "You pray That hard times, hard times come no more" and "There's a new day coming." An atypical Springsteen song that perhaps best described as modern reli-hiphop. You may wonder whether this number during the tour with the E Street Band will be played much.

Land of Hope and Dreams
An E Street Band classic, already during the Reunion tour for the first time, but finally put on record. But the beginning is quite unrecognizable. About electronic beat evokes a woman: "Oh, this train. I'm riding this train, this train, this train. "Then the sounds of mandolin, fans of Steve and the E Street Band at ease, the regular band members are ready to take over. First the drums of Max Weinberg, the organ and then full force E Street. In the first verse, as Bruce starts singing, he is yet again for a moment alone with acoustic guitar, but from the chorus is the embodiment as we know it. And so with Clarence Clemons, that not one but two solo plays. Bruce told in Paris that he misses Clarence like you something elementary like air or rain can spare. Hearing the solo by Clarence Bruce is therefore a "lovely time" on the plate. Also Little Stevens singing in the second part of the song to hear. Springsteen's distinctive guitar-riff sounds. Used by the building and changing dynamics of this version, it sounds more powerful than the live performance. The song ends in an upbeat gospel song, and ends with a female voice lines from "People Get Ready" by Curtis Mayfield sings. This number, which many concerts ended, also had (or better?) The end of the CD can be.

We Are Alive
'We Are Alive' sounds almost like a bonus track - it starts as a cracking LP - but it is the ordinary valve of the regular CD. On the special edition are two numbers are added, 'Swallowed Up "and" American Land. "
In terms of music does this song most reminiscent of the album The Ghost of Tom Joad. The text of "We Are Alive" is put it mildly, a bit strange. At the beginning is made to Calvary Hill, where Christ was crucified. "A dead man's moon follows seven rings," Springsteen sings in biblical imagery, which, when misunderstood, perhaps to the Harry Potter books suggest. But then, "Our spirits rise. To stand shoulder to shoulder and heart to heart. "
In the second verse are deceased people have to say: "A voice called, I was killed in Maryland in 1877, When The railroad workers made Their stand." Bruce refers to this effect to Great upheaval, a strike by railway workers in July 1877 began in Martinsburg, West Virginia and a half months in a large part of the neighboring states of Maryland and Pennsylvania paralyzed. Governor John Carroll put armed troops with much violence strikes tried to precipitate. Thomas Alexander Scott, director of the Pennsylvania Railroad as one of the first robber barons is considered, said strikers a few days with "a diet of guns" had to be fed. Ultimately, President Rutherford B. Hayes sent troops to end strikes.
Another death in Springsteen's text declares: "I was killed in 1963, one Sunday morning in Birmingham." Birmingham is located in the southern state of Alabama in 1963 and was the scene of oppression of black Americans. Racial hatred and separation between black and white dominated the daily life. On September 15 showed a member of the Ku Klux Klan detonated a bomb at the Sixteenth Street Baptist Church, where four children were slain and 23 other people injured. The suspect was caught in 1963 but his guilt was not proven. Only in 1977 he stood again before the court that when he is sentenced to life. The Sixteenth Street Baptist Church in Birmingham was the location from which the Southern Christian Leadership Conference, the civil rights movement led by Martin Luther King, operated. "I died last year crossing the Southern desert, my children left behind in San Pablo," Bruce sings on. San Pablo probably refers to a city in Mexico (there are three cities in Mexico with that name). Bruce allows an immigrant to speak who dies in the desert, during his illegal journey to America.
This separates Bruce a subject to which he has since The Ghost of Tom Joad has written several times over. All deaths in the 'We Are Alive "are left alone:" They watch our bodies here to rot. "But there is a resurrection," We are alive. And though we lie here alone in the dark, our souls will rise to carry the fire and light, the spark. To fight shoulder to shoulder and heart to heart. "
Eventually the dead yet remain alone in their graves, "and left to die alone." This macabre tale reminiscent of "Matamoras Banks' Devils & Dust, in which the spirit of a deceased Mexican immigrant tells his story, which on the banks of the river and washed Matamoras where the turtles eat his eyelids. Among the story of "We Are Alive" is a very cheerful tune, contrasting with the text. You hear in the beginning especially Bruce on acoustic guitar, but with trumpets of Johnny Cash 'Ring of Fire' reminiscent, violins and ends the song in Mexican Mariachi street music. It finally ends with Bruce whistling and walking away from the microphone the night Tanürz.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5234
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Jack of all trades le Lun 20 Fév 2012 - 5:33

A en juger l’organisation le nouvel album de Bruce Springsteen c’est du secret défense, du lourd, du très lourd voire du confidentiel. Est-ce parce que son titre "Wrecking Ball" pourrait apparaître comme menaçant pour les politiques ? Ya d’ça. Mais aussi et surtout parce que Bruce pèse lourd, on parle quand même ici de quelqu’un qui a vendu près de 120 millions d’albums en une trentaine d’années et dont la prochaine tournée s’annonce dantesque. Le boss se produira dans une soixantaine de stades avec rien que pour la France une arène de Montpellier et deux Bercy.



Les conférences de presse de cette ampleur sont rares, très rares mêmes, puisque une centaine de journalistes européens étaient convoqués en ce jeudi 16 février à la maison mère, Sony. Deux cars nous attendaient pour nous emmener, écouter le nouveau disque et approcher la bête. Où ça ? En face de l’Elysée, au Théâtre Marigny. Dans la salle, il y a des suédois, des danois, des allemands, des japonaises, des anglais, une bonne moitié de français et quelques fans de toujours : Elliott Murphy, Antoine de Caunes et sa fille Emma, aussi Laurent Chalumeau.

L’écoute se fera à 15 heures, la conférence à 16. L’écoute se fera d’une traite, dans le noir, pas facile pour prendre des notes, l’interview d’Antoine qui a appris d‘anglais avec Robert Dalban, sous les lumières, mais les appareils enregistreurs étant interdits il n’est pas toujours facile de prendre des notes. D’autant plus que Bruce est souriant, Bruce est en forme, même si ses bottes n’en ont plus (de forme) et que son blue-jean et son blouson veste (ouf ! Il n’a pas son bonnet) commencent à s’apparenter pour lui à un uniforme de SDF à qui on donnera volontiers 5 euro pour aller s’acheter un casse-dalle.

L’album comporte 11 titres, ça commence avec le très coléreux single "We Take Care Of Our Own"
dont on peut découvrir la vidéo ou la version live enregistré aux Grammy Awards un peu partout sur le net, agrémenté de dix autres titres, beaucoup plus folk, beaucoup moins arrangés et emportés que ce single. Bruce nous avouera d’ailleurs qu’il a enregistré 90% de l’album seul avec sa guitare, c’est à dire sans le E Street Band son groupe de toujours, mais on s’en serait douté.

Les titres sont : "Easy Money" une chanson qui chante la ville et l’argent facile, "Shackled and Drawn" ou la chanson du pauvre type qui se demande ce qu’il peut bien faire dans ce monde pour s’en sortir ?, "Jack of All Trades" un étonnante ballade dans laquelle un autre pauvre gars remercie Dieu et Jesus du travail qu’ils veulent bien lui donner, "Death to My "Hometown" ou le cri de guerre contre ces multinationales qui détruisent peu à peu les petites villes, "This Depression" ou le chant du désespéré, "Wrecking Ball" un appelé à la révolte avec cette phrase (traduction approximative) qui revint sans cesse : Si t’as les couilles (balls en anglais) amène ta boule de chantier (wrecking ball) pour tout détruire, "You’ve Got It" une chanson d’amour, "Rocky Ground" un presque rap surprenant, "Land Of Hope And Dreams" un appel au mouvement : On va prendre ce que l’on peut emporter, on laissera le reste, parce qu’on n’en a pas besoin dans la terre de l’espoir et des rêves et "We Are Alive" pour terminer sur une touche d’optimisme, le grand ouest après tout n’attend que nous.


Ce disque rappelle bien évidemment d’autres albums de Bruce Springsteen, "Darkness On The Edge Of Town" (1978) qui chantait la dure conditions de vie de la classe moyenne, "Nebraska" (1982) dédié à l’Amérique des perdants, ou bien sur "The Ghost Of Tom Joad" (1995) qui via 12 chroniques contait les oubliés du rêve américain. Réflexions saisies au vol.

« Il faut être énervé pour chanter du rock and roll, je crois que c’est même l’une des conditions premières et en ce moment aux Etats-Unis, il y a de quoi être énervé non ? Entre ceux qui ont perdu leur travail ou leur maison, il y a vraiment de quoi se demander qui va s’occuper de nous. C’est l’objet de la chanson d’ouverture de cet album, "We Take Care Of Our Own", qui dresse le constat peu glorieux de cette crise, de cette dépression, enfin de cette situation catastrophique. Ce n’est pas la première fois que j’aborde ce sujet, car je dirais que j’ai besoin d’en parler, ça me nourrit, c’est même vital pour moi. Mais le plus incroyable dans cette histoire, c’est qui ne semble pas y avoir de responsable.

Une fois posé ce constat, je raconte des histoires, toutes les chansons évoquent un personnage imaginaire ou réel, mais malheureusement plus réel qu’imaginaire, qui a soit perdu sa maison, soit volé parce qu’il devait nourrir sa famille, soit fait sa valise pour un ailleurs hypothétiquement meilleur parce qu’il n’en pouvait plus, etc. Mes disques jugent la distance entre le rêve américain et la réalité, et je constate que le fossé s’est agrandi, aujourd’hui c’est devenu un gouffre avant ce n’était qu’une vallée. C’est encore pire car aujourd’hui les gens restent dans leur catégorie sociale, il est désormais impossible d’en changer. Cela n’existait pas il y a vingt ou trente ans.

J’ai soutenu Barak Obama mais aujourd’hui j’ai l’impression qu’il ne se donne pas à 100 % pour sauver le travail aux Etats-Unis, c’est le reproche que j’ai envie de lui faire. Je préfère désormais me tenir un peu à l’écart de la vie politique, même si forcément que mon cœur est avec lui, pour qu’il réussisse une deuxième fois. Mes parents m’ont appris le goût et la valeur du travail, il n’y a que cela qui compte, ce n’est pas en spéculant sur du café ou je ne sais quelle denrée qu’on va sauver le monde. Quelque soit le métier que tu as choisi, tu dois travailler. Or aujourd’hui ces valeurs qui étaient celles de mes parents et qui sont les miennes ne cessent d’être bafouées, il faut leur retour.

Je veux que ce disque éveille les consciences des gens, je veux qu’il ait le même impact que celui que Bob Dylan a eu sur ma personne. Je n’ai pas d’autre but, je ne suis pas politicien et je ne le serai jamais. Je suis juste là pour montrer du doigt, pas pour offrir des solutions.

En tournée, le E Street Band sera à mes côtés sans Clarence Clemmons (le saxophoniste originel décédé le 18 juin 2011), mon vieux pote. Je l’ai connu j’avais une vingtaine d’années, et lui dans les trente ans. Aujourd’hui j’ai un fils (Samuel son troisième enfant né en 1994) qui a l’âge que j’avais à l’époque où j’ai fait sa connaissance et je me dis qu’il a la vie devant lui, c’est dire si notre amitié était énorme. C’est Clarence qui m’a donné envie de chanter, C’est Clarence qui m’a donné la force et l’inspiration de faire tout cela, c’était mon ami, mon frère. Son neveu joue du saxophone avec moi, c’est une petite partie de lui qui reste présente à mes côtés.

Il faut rester éveillé pour rester vivant, ce sera ma conclusion. »

Christian Eudeline
avatar
Jack of all trades

Messages : 1983
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : ile de france
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  bobe le Lun 20 Fév 2012 - 8:16

Idea Ils en parlent également sur SFR (idem que ci-dessus + vidéo) Arrow

http://www.live-concert.sfr.fr/actualites/le-boss-paris-699639#sfrintid=P_actu_slide4_mea1
avatar
bobe

Messages : 278
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : La planète bleue ...
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Bernard le Lun 20 Fév 2012 - 11:37

pierre a écrit:
http://www.telegraph.co.uk/culture/music/cdreviews/9087107/Bruce-Springsteens-new-album-Wrecking-Ball-track-by-track-review.html

les extraits semblent musicalement intéressant, dommage que d'après la description des chansons Bruce semble verser dans la haine sociale.

Qu'est-ce qu'on entend par "Haine Sociale"?

Si c'est une révolte contre une certaine société, je crois que c'est ce qu'il fait depuis 1975! A part peut-être un break avec TOL en 1988... Question
avatar
Bernard

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 22 Fév 2012 - 14:39

avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5234
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  papi le Mer 22 Fév 2012 - 15:09


Intéressant en effet et assez proche de ce que pas mal pense et/ou écrive par ici. Il lui reconnait aussi le fait de mettre les mains dans le camboui et au final reste un peu complaisant avec l'ensemble pour service rendu me semble-t-il.
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  pspa2 le Mer 22 Fév 2012 - 15:30

Pour surveiller tout ce qui va sortir en review diverses et variés, prof ou amateur :

http://www.metacritic.com/albums

La note générale sera un indice sérieux de comment est reçu ce Wrecking Ball


Dernière édition par pspa2 le Mer 22 Fév 2012 - 16:07, édité 1 fois

pspa2

Messages : 399
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 22 Fév 2012 - 15:42

papi a écrit:

Intéressant en effet et assez proche de ce que pas mal pense et/ou écrive par ici. Il lui reconnait aussi le fait de mettre les mains dans le camboui et au final reste un peu complaisant avec l'ensemble pour service rendu me semble-t-il.

Evidemment, c'est un journaliste qui a encore des progrès à faire pour arriver à la lumière que nous dispense notre Garonne de la pensée, ce grand esprit dont nous avons le bonheur de recueillir les propos comme le nectar des fleurs les plus exquises.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5234
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  jungleland le Mer 22 Fév 2012 - 16:03

si tu pouvais éviter ta façon perpétuellement condescendante de répondre à ceux qui ne partagent pas ton avis ça serait un vrai bonheur pour tous
avatar
jungleland

Messages : 861
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Lost in the flood
Album préféré : Born To Run

http://aupaysdublues.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 22 Fév 2012 - 16:32

C'est plutôt ce que vient de faire Papi en nous expliquant que l'auteur de cet article avait raison tant qu'il était d'accord avec lui et que pour le reste il était "complaisant".
Je ne partage pas l'opinion de ce journaliste, pour l'essentiel, mais je trouvais que c'était une réflexion intéressante.
C'est un peu une façon de faire ici. On a le droit d'éructer comme au café du commerce (cf ta charge sur Springsteen prostitué d'Obama), mais on a pas le droit de pointer du doigt les boursouflements de l'ego d'un certain nombre de posteurs qui n'ont de cesse de revendiquer la liberté de la critique. Lorsque c'est pour eux et par eux.
J'ai toujours l'honneur de conchier les petits chefs.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5234
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  papi le Mer 22 Fév 2012 - 16:45

Fabrice a écrit:
papi a écrit:

Intéressant en effet et assez proche de ce que pas mal pense et/ou écrive par ici. Il lui reconnait aussi le fait de mettre les mains dans le camboui et au final reste un peu complaisant avec l'ensemble pour service rendu me semble-t-il.

Evidemment, c'est un journaliste qui a encore des progrès à faire pour arriver à la lumière que nous dispense notre Garonne de la pensée, ce grand esprit dont nous avons le bonheur de recueillir les propos comme le nectar des fleurs les plus exquises.

T'as craqué mon pauvre, je ne viens pas ici pour convaincre ou dispenser quoi que ce soit de très essentiel, juste pour discuter avec d'autres qui s'intéressent au bonhomme et à son oeuvre. Qu'est-ce que ça peut bien te foutre, on se connait pas, on n'est pas lié en affaire et mon avis n'affecte pas le tien que je sache.
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  papi le Mer 22 Fév 2012 - 16:47

Fabrice a écrit:C'est plutôt ce que vient de faire Papi en nous expliquant que l'auteur de cet article avait raison tant qu'il était d'accord avec lui et que pour le reste il était "complaisant".
Je ne partage pas l'opinion de ce journaliste, pour l'essentiel, mais je trouvais que c'était une réflexion intéressante.
C'est un peu une façon de faire ici. On a le droit d'éructer comme au café du commerce (cf ta charge sur Springsteen prostitué d'Obama), mais on a pas le droit de pointer du doigt les boursouflements de l'ego d'un certain nombre de posteurs qui n'ont de cesse de revendiquer la liberté de la critique. Lorsque c'est pour eux et par eux.
J'ai toujours l'honneur de conchier les petits chefs.

Encore Shocked mais c'est qu'il est méchant quand il est en colère le Fabrice pirat
La paille, la poutre etc...
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 22 Fév 2012 - 17:10

Une nouvelle fois c'est la distribution des bons points.. Rolling Eyes
Je suis un mauvais élève qui vomit sur les chaussures.. Embarassed
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5234
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  jungleland le Mer 22 Fév 2012 - 17:26

on va clarifier le truc une bonne fois pour toutes.

Chacun a le droit de penser ce qu'il veut de Springsteen et de son oeuvre, aussi bien comme je l'ai dit que son comportement relevait d'un désir devenu maladif d'être reconnu comme avis politique d'importance que de penser au contraire qu'il a un désir de pureté dans ses engagements, aussi bien d'adorer ce dernier album que de le détester, et chacun a le droit de l'exprimer sur ce forum.

Moi ce qui ne me va pas en tant que modo ce ne sont certainement pas tes avis mais la façon dont tu envisages le dialogue avec les autres forumeurs. Personnellement que tu me fasses passer, au travers d'une citation à 2 balles piochée sur le net, pour un crétin empli de béatitude dans son petit monde restreint alors que toi tu t'élèves vers la recherche de la pensée, honnêtement je m'en fous, je zappe. Après quand je me rends compte que ce persiflage devient quasi systématique envers ceux d'un avis différent au tien ça ne me va plus dans mon taf de modo.

ça a déjà été le zouk lors de WOAD et je sens que ça risque de l'être encore plus avec cet album. Alors je prends les devants. Soit vous acceptez que le gus devant vous ait un avis radicalement différent et c'est très bien soit vous pensez (et je dis vous en terme général) que s'il a cet avis c'est un crétin et qu'il vous faut lui faire comprendre que c'en est un et là je sors la boite à cartons jaunes. C'est aussi simple que ça.

On est pas sur un forum de bisounours adorateurs de l'idole et ça me va parfaitement. Tant que l'idée d'imposer ses goûts ne prend pas le pas sur la façon de faire passer ses goûts.

Maintenant si ça pose problème il y a d'autres modos sur ce forum qui sont tout à fait capables d'entendre en privé les doléances sur mon comportement
avatar
jungleland

Messages : 861
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Lost in the flood
Album préféré : Born To Run

http://aupaysdublues.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  CC Rider le Mer 22 Fév 2012 - 17:48

jungleland a écrit:
ça a déjà été le zouk lors de WOAD

WOAD était plutôt pop que Zouk, non?
Ou alors je n'ai pas tout suivi... scratch




Le Zouk reste donc une piste à explorer pour le prochain album du boss: c'est festif et çà passe bien en stade
avatar
CC Rider

Messages : 6630
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Fabrice le Mer 22 Fév 2012 - 19:38

jungleland a écrit:on va clarifier le truc une bonne fois pour toutes.

Chacun a le droit de penser ce qu'il veut de Springsteen et de son oeuvre, aussi bien comme je l'ai dit que son comportement relevait d'un désir devenu maladif d'être reconnu comme avis politique d'importance que de penser au contraire qu'il a un désir de pureté dans ses engagements, aussi bien d'adorer ce dernier album que de le détester, et chacun a le droit de l'exprimer sur ce forum.

Moi ce qui ne me va pas en tant que modo ce ne sont certainement pas tes avis mais la façon dont tu envisages le dialogue avec les autres forumeurs. Personnellement que tu me fasses passer, au travers d'une citation à 2 balles piochée sur le net, pour un crétin empli de béatitude dans son petit monde restreint alors que toi tu t'élèves vers la recherche de la pensée, honnêtement je m'en fous, je zappe. Après quand je me rends compte que ce persiflage devient quasi systématique envers ceux d'un avis différent au tien ça ne me va plus dans mon taf de modo.

ça a déjà été le zouk lors de WOAD et je sens que ça risque de l'être encore plus avec cet album. Alors je prends les devants. Soit vous acceptez que le gus devant vous ait un avis radicalement différent et c'est très bien soit vous pensez (et je dis vous en terme général) que s'il a cet avis c'est un crétin et qu'il vous faut lui faire comprendre que c'en est un et là je sors la boite à cartons jaunes. C'est aussi simple que ça.

On est pas sur un forum de bisounours adorateurs de l'idole et ça me va parfaitement. Tant que l'idée d'imposer ses goûts ne prend pas le pas sur la façon de faire passer ses goûts.

Maintenant si ça pose problème il y a d'autres modos sur ce forum qui sont tout à fait capables d'entendre en privé les doléances sur mon comportement

C'est un discours convenu.
En l'occurrence, j'ai posté un article, avec lequel je ne suis pas d'accord mais que je trouve intéressant.
On a vu pire comme volonté de contrôler les débats.
Papi ne peut s'empêcher de dire que l'article est, je cite, "complaisant" (sans étayer par ailleurs).

Donc pour te citer
"Soit vous acceptez que le gus devant vous ait un avis radicalement différent et c'est très bien soit vous pensez (et je dis vous en terme général) que s'il a cet avis c'est un crétin et qu'il vous faut lui faire comprendre que c'en est un et là je sors la boite à cartons jaunes. C'est aussi simple que ça."

Alors à qui le carton jaune?


avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5234
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  pierre le Mer 22 Fév 2012 - 19:49

il y a une thèse en sociologie à faire sur les forum internet, les rapports de pouvoir et d'influence, la façon dont certains se positionnent en gardiens du temple contre ceux qui prétendent s'opposer à la pensée unique, les tentatives d'intimidation etc...

pierre

Messages : 21
Date d'inscription : 21/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  jungleland le Mer 22 Fév 2012 - 20:23

@tous

j'ai verrouillé ce sujet quelques temps pour répondre à tous et je le souhaite clore publiquement cette "histoire" pour en revenir au sujet initial


Fabrice,

discours convenu sans doute mais comprends que je n'adopte pas forcément la même tonalité quand je parle en tant que forumeur ou quand je brandis la boîte à cartons jaunes en tant que modo.
Là tu ne retiens de mes propos que ceux qui te paraissent fragiles en oubliant volontairement l'ensemble du discours. Mais si on veut parler uniquement du fait sur lequel j'ai réagi je vais citer mot pour mot ce qu'a dit Papi : "Intéressant en effet et assez proche de ce que pas mal pense et/ou écrive par ici. Il lui reconnait aussi le fait de mettre les mains dans le camboui et au final reste un peu complaisant avec l'ensemble pour service rendu me semble-t-il."

Franchement je n'y vois pas spécialement de volonté d'imposer sa pensée, juste un avis personnel sur un article. Et tu aurais réagi en exprimant simplement ton désaccord je ne vois pas pourquoi j'aurais pris place dans le débat mais, et je cite, "Evidemment, c'est un journaliste qui a encore des progrès à faire pour arriver à la lumière que nous dispense notre Garonne de la pensée, ce grand esprit dont nous avons le bonheur de recueillir les propos comme le nectar des fleurs les plus exquises." apparait plus comme un persiflage qu'une opposition de pensée ...

Mais encore une fois et tu le sais bien ma réaction vient de la soudaine abondance de réponses de ta part formulées avec cette sémantique. Et non pas d'une réponse isolée qui n'aurait pas lieu d'ouvrir débat si elle était la seule. J'aurais préféré que tu répondes à mon post de façon globale plutôt que d'en tirer un fait précis.

Ton avis artistique est aussi valable que le mien, je ne souhaite pas envenimer le débat mais, dans la perspective de cette future sortie et des avis tranchés qu'elle engendrera, je mets tout de suite les points sur les i quitte à ce que ma méthode ne plaise pas, et comme je l'ai dit dans ce cas d'autres modos peuvent échanger avec vous et faire remonter les critiques justifiées à l'équipe. Et bien évidemment ma boite MP est ouverte à tous.


Pierre,

le fait que tu ais été banni de l'ancien forum et qu'on te permette de revenir ici distiller ton venin prouve bien évidemment l'autoritarisme virulent, voire le totalitarisme des "gardiens du temple"


Papi,

je supprime ton message pour que nous revenions au sujet de départ. Pour moi l'incident est clos et je souhaite que le reste se passe en MP avec moi ou quelqu'un d'autre de l'équipe.
avatar
jungleland

Messages : 861
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Lost in the flood
Album préféré : Born To Run

http://aupaysdublues.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

début des vraies chroniques de l'album

Message  HumanTouch le Mer 29 Fév 2012 - 9:48

avec celle de TELERAMA un peu mitigée, que je partage plutôt et qui je pense sera dans la tonalité générale (?) :

Dans le morceau qui donne son titre à ce dix-septième album, Bruce Springsteen rend hommage au Giants Stadium, détruit en 2010. La boule des démolisseurs (wrecking ball) s'attaque au stade où, enfant dans le New Jersey, il allait voir jouer les champions de football américain ; et où, plus tard, il a donné des concerts monstres. Elle est aussi métaphore de la crise qui frappe son pays. Et puis le corps du Boss, sexagénaire, quoique bâti et entretenu pour le combat, doit sentir peser les ans. Contre une adversité sans nom, la rage monte, hurle et défie. Tout aussi lourdement symbolique, This depression est le cri blessé d'un homme qui ne s'est jamais senti si down, si lost, si low. Spring­steen lui-même paraît en forme olympique. Mais il a puisé dans les déboires de cette Amérique d'en bas, à laquelle un lien vis­céral semble encore le tenir, l'énergie qui court ici.

Onze chansons basiquement folk et taillées pour la route, très large, afin qu'un groupe au complet, plus choeurs et section de cuivres, en fasse un opéra tonitruant. Peu de surprises musicales, la coloration gospel de certains titres est mêlée d'un tempo de square dance, d'accents martiaux ou de voix hip-hop. Les outils techno apportés par le producteur Ron Aniello ne risquent pas d'ébranler la foi du fan. Land of hope and dreams fait sonner l'adieu au saxo de Clarence Clemons et We are alive clôt l'affaire sur un beau barouf celto-mexicain. Plusieurs fois on aura cru croiser le fantôme de ce grand album de crise que fut Darkness on the edge of town (1978). Springsteen non plus ne l'a pas oublié, mais il essaie de regarder devant et fait simplement le boulot. Mi-prêcheur, mi-boxeur. Indestruc­tible ?

lien : http://www.telerama.fr/musiques/wrecking-ball,78330.php

Smile

HumanTouch

Messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: la presse et le nouvel album

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 16 Précédent  1, 2, 3 ... 9 ... 16  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum