We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  Fabrice le Ven 20 Jan 2012 - 13:34

Oh là que si, cela a été remarqué.. Ça fait débat sur BTX.
Je crois que les erreurs, les fautes, les hésitations sont toujours intéressantes en littérature.
La référence biblique (en écho à Throne aussi, double références biblique et politique) et/ou la référence western peuvent fonctionner toutes les deux sans se contredire, voire contribue à enrichir la chanson.. J'y reviendrais car le devoir m'appelle.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5242
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  papi le Ven 20 Jan 2012 - 15:08

Merci 35 fois à Philippe pour la traduction. Le texte est intéressant je trouve sur les points évoqués entre autres par Fabrice, sur le double sens, l'ironie. Il rappelle en cela BITUSA, mais je trouve que la comparaison s'arrête là. Certes sur BTX ça va bastonner dans les débats, mais pour le coup uniquement sur les implications politiques que le texte pourrait faire naitre dans cette période de déjà campagne présidentielle aux States. Où est la licence artistique là-dedans Question
Sur le son je trouve que cela renvoie à la fois à The Rising dès l'intro, mais aussi à TOL pour les bidouillages, du coup on peut dire qu'il y a une certaine recherche, finesse, mélange etc...mais au final beaucoup d'ingrédients mélangés ne font pas une bonne soupe...pour moi No
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  71Chevy le Ven 20 Jan 2012 - 16:19

Les concerts prochains ramènent de nouveaux adeptes, ce qui m'a donné l'occasion de juger de l'accueil de ce nouveau single.Les avis sont bons, le morceau est bien accueilli et renforce l'envie de le voir en live.
question : dans quelle mesure notre statut de vieux fans fausse-t-elle notre objectivité ?

71Chevy

Messages : 31
Date d'inscription : 29/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  pspa2 le Ven 20 Jan 2012 - 16:24

Il faut arrêter avec nos filtres X ou Y.
Tout simplement, est ce que l'on ressent immédiatement que ce single à le "mojo"??
Certainement... loin de là pour une très grande majorité pourtant subjective et dans l'espérance.

Donc maintenant tout simple :
- Est-ce LE single qui peut attirer de nouveau adeptes, malheureusement non.

Est-ce le single qui va permettre de booster un futur album, tjs non...

Verdict, cible non atteinte

pspa2

Messages : 399
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

ben moi j'accroche toujours...

Message  HumanTouch le Ven 20 Jan 2012 - 17:07

et tant mieux, c'est plutôt une bonne surprise pour moi et je pense que ce single remplira sa fonction de buzz médiatique, porté par une mélodie pop catchy, un son et des arrangements ni vieillots ni avant gardistes (mais faut rien attendre de Bruce sur ce plan), et surtout une alliance texte/voix pertinente ;
mais j'attends toujours l'album et le début de la tournée us pour me décider à aller juger ça sur scène !

j'y entends un peu d'Arcade Fire, de Gaslight, de Bright Eyes et quelques réminiscences eighties ;

y a une fan sur Greasy Lake qui a fait une vidéo sympa sur le morceau (renforçant un des niveaux de lecture) :

http://youtu.be/XaE_T1uTaxc


HumanTouch

Messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  bill horton le Ven 20 Jan 2012 - 19:05

Fabrice a écrit: On s'occupe des nôtres? Ah oui, vous trouvez vraiment.. Lorsque l'on frappe à la porte du "roi", il n'y a personne pour répondre de "Chicago à la Nouvelle Orléans", d'Obama à Bush.

Ah oui, effectivement, parmi les multiples lectures qu'offre ce nouveau titre, on peut imaginer aussi un Bruce renvoyant les républicains et les démocrates dos à dos: le "we take care of our own" signifiant alors "on ne pense qu'à nous", c'est à dire "à gagner le pouvoir et à le conserver, avant tout pour nous."

Du coup, on peut éventuellement y voir une allusion plus générale à des élites ne se souciant que d'elles-mêmes et de la préservation de leurs privilèges.

En tout cas, avec l'écriture elliptique et allusive que pratique Springsteen depuis quelques temps désormais, on a pas fini de jouer au devinettes.

Je continue de le trouver plus convaincant dans la veine du storytelling passée mais ce nouvel album le verra peut être vraiment briller dans ce type d'écriture...

Sinon, le parallèle avec BitUSA réside surtout dans le fait qu'on risque de voir dans quelques arènes et stades une bonne partie du public entonner 'Nous prenons soin des nôtres' avec fierté et au premier degré alors que le type sur scène sera probablement en train de suggérer que ce n'est malheureusement pas ou de moins en moins le cas.

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  Fabrice le Ven 20 Jan 2012 - 19:27

[quote="papi"]Merci 35 fois à Philippe pour la traduction. Le texte est intéressant je trouve sur les points évoqués entre autres par Fabrice, sur le double sens, l'ironie. Il rappelle en cela BITUSA, mais je trouve que la comparaison s'arrête là. Certes sur BTX ça va bastonner dans les débats, mais pour le coup uniquement sur les implications politiques que le texte pourrait faire naitre dans cette période de déjà campagne présidentielle aux States. Où est la licence artistique là-dedans Question
]

EDIT : mon message vient de télescoper celui du "cautious man" de ce forum. Désolé de ne pas avoir pu en tenir compte.

Comme pour BIUSA, on risque aussi d'avoir l'interprétation chauvine ("flag waiver" comme disent les américains).. Mis à part la rupture dans le mode d'écriture, BIUSA c'est une narration "réaliste" et WTCOFO -pour faire court- un texte impressionniste/métaphorique et les différences de points du vue que cela implique donc, il y aussi une dimension thématique rare chez Springsteen.
Le personnage de BIUSA est amer, accusateur mais la chanson témoigne aussi d'un optimisme paradoxal (le pays n'a pas tenu ses promesses et pourrait les réaliser où renouer avec elles).
Le point de vue adopté dans le dernier single est tout aussi amer mais il est aussi plus cynique/ironique (voir ce que dit Chris P. dans la fin de son édito sur le "take car of your own" des milices pendant Katerina).
Ce cynisme n'est pas nouveau mais je ne l'ai trouvé que dans une chanson (chez Springsteen) : Murder Inc.

Ce qui me permet de revenir à la "Cavalry"/"Calvary". Comme je le disais, les hésitations d'écriture et de transcription, c'est souvent "parlant". Springsteen est un grand utilisateur des métaphores bibliques et de métaphores de l'ouest.. C'est amusant de voir deux de ces métaphores se télescoper.. mais pour dire un peu la même chose.
Si les trônes (sièges des pouvoirs terrestres et spirituelles) sont vides ou aux "abonnés absents", rien d'étonnant à ce que l'entende ni les clairons de la Cavalerie (manifestation concrète du pouvoir de l'Amérique) ni l'appel du martyr chrétien du Calvaire (manifestation terrestre du pouvoir divin). Dieu ne bénît pas l'Amérique..
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5242
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  Fabrice le Ven 20 Jan 2012 - 19:31

Les crédits musicaux de ce single :

Bruce Springsteen: vocals, guitars, banjo, piano, organ, drums, percussion & loops.

Ron Aniello: guitar, bass, keyboards, drums, loops.

Soozie Tyrell: violin & backing vocals

Patti Scialfa & Lisa Lowell: backing vocals

The New York String Section.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5242
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  admin le Ven 20 Jan 2012 - 19:39

philippe35 a écrit:Bonsoir à tous

Philippe

J’ai frappé à la porte qui garde le trône
J’ai cherché la carte qui me conduit chez moi
J’ai trébuché sur des cœurs généreux pétrifiés
Le chemin pavé de bonnes intentions est maintenant dénudé

Nous prenons soin des nôtres
Nous prenons soin des nôtres
Partout où est hissé ce drapeau
Nous prenons soin des nôtres

De Chicago à la Nouvelle Orléans
Du muscle à l’os
Du shotgun shack <sup>1</sup> au Superdome<sup>2</sup>
Aucune aide, la cavalerie est restée chez elle
Personne pour entendre le clairon sonner

Nous prenons soin des nôtres
Nous prenons soin des nôtres
Partout où est hissé ce drapeau
Nous prenons soin des nôtres

Où sont les yeux, les yeux avec la volonté de voir
Où sont les cœurs, qui débordent de miséricorde
Où est l’amour qui ne m’a pas abandonné
Où est le travail qui libèrera mes mains, mon âme
Où est l’esprit qui régnera, qui pleuvra sur moi
Où est la promesse d’une mer devenue mer étincelante<sup>3</sup>
Où est la promesse d’une mer devenue mer étincelante
Partout où est hissé ce drapeau
Partout où est hissé ce drapeau
Partout où est hissé ce drapeau

Nous prenons soin des nôtres
Nous prenons soin des nôtres
Partout où est hissé ce drapeau
Nous prenons soin des nôtres


<sup>1</sup> Maison étroite en enfilade typique du Sud des Etats Unis. Référence à Katrina
<sup>2</sup> Le Louisiana Superdome de la Nouvelle Orléans a été utilisé comme abri de dernier recours après le passage de Katrina
<sup>3</sup> Vers extrait de “America the Beautiful', un chant partriotique écrit par Katharine Lee Bates en 1893.

Sur le dernier point, voir l'article wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/America_the_Beautiful_%28hymne%29
On apprend que le titre est chanté à... chaque Superbowl.

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  pickdire le Ven 20 Jan 2012 - 19:45

Perso je ne déteste pas ce morceau , musicalement les éléments sont clairs ,la voix posée audible (ça n'a pas toujours été le cas) le texte est effectivement plus intense qu'il n'y parait à la première écoute. Et puis à soixante ans passé on n'écrit pas avec la même rage qu'a vingt (et oui les djeuns vous aussi vous viellerez).La mélodie reste en tête et ça prouve que cela reste une bonne chanson populaire.
avatar
pickdire

Messages : 33
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 56
Localisation : Montigny le bretonneux (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  admin le Ven 20 Jan 2012 - 20:08

Comme souvent, 'y a un petit malin qui a trouvé Wishing (If I Had a Photograph of You)" des A Flock of Seagulls qui a un riff qui ressemble...
http://www.youtube.com/watch?v=_zpOnnc5Jus

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  fanduBOSS le Ven 20 Jan 2012 - 20:32

à en croire Stan Goldstein, pas de E Street Band sur ce morceau. (enfin si Patti et Soozie ...)

Bruce Springsteen: vocals, guitars, banjo, piano, organ, drums, percussion & loops.

Ron Aniello: guitar, bass, keyboards, drums, loops.

Soozie Tyrell: violin & backing vocals

Patti Scialfa & Lisa Lowell: backing vocals

The New York String Section.



edit : excuse moi Fabrice pour le doublon ! Smile





avatar
fanduBOSS

Messages : 258
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 24
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Ça s'en va et ça revient, ça revient et ça se retient

Message  bill horton le Ven 20 Jan 2012 - 20:33

Fabrice a écrit:Les crédits musicaux de ce single :

Bruce Springsteen: vocals, guitars, banjo, piano, organ, drums, percussion & loops.

Ron Aniello: guitar, bass, keyboards, drums, loops.

S'ils en étaient restés là, c'est à dire au stade du duo pour enregistrer ce titre, je crois bien que cela aurait été un chouia plus digeste pour mes oreilles (même si cela reste supportable, hein)

Les cordes et les flonflons divers constituent vraiment le péché mignon de Bruce depuis trop longtemps désormais...

Et ce quelque soit le producteur.

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  papi le Ven 20 Jan 2012 - 20:44

bill horton a écrit:
Fabrice a écrit:Les crédits musicaux de ce single :

Bruce Springsteen: vocals, guitars, banjo, piano, organ, drums, percussion & loops.

Ron Aniello: guitar, bass, keyboards, drums, loops.

S'ils en étaient restés là, c'est à dire au stade du duo pour enregistrer ce titre, je crois bien que cela aurait été un chouia plus digeste pour mes oreilles (même si cela reste supportable, hein)

Les cordes et les flonflons divers constituent vraiment le péché mignon de Bruce depuis trop longtemps désormais...

Et ce quelque soit le producteur.


Tout pareil vraiment.
A force de l'écouter et de boire quelques bières je m'habitue tranquillement au morceau. Mais pourquoi aime -t-il à ce point surcharger les arrangements
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  ragotin le Ven 20 Jan 2012 - 21:26

S'ils en étaient restés là, c'est à dire au stade du duo pour enregistrer ce titre, je crois bien que cela aurait été un chouia plus digeste pour mes oreilles (même si cela reste supportable, hein)

Les cordes et les flonflons divers constituent vraiment le péché mignon de Bruce depuis trop longtemps désormais...

Et ce quelque soit le producteur.

voilà...
pareil, itou, idem & kif kif

surpris par les drums
je ne savais pas qu'il cognait ainsi le gars...
avatar
ragotin

Messages : 210
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  pspa2 le Ven 20 Jan 2012 - 21:31

Frapper direct au plexus, sans arrangement et flonflon, que la gratt' couine comme sur Darkness,
est-ce si compliqué de faire simple et beau?

pspa2

Messages : 399
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  calispera le Ven 20 Jan 2012 - 21:32

America the beautiful, oui maintenant je me rappelle. On avait pu le voir à la télé chanté par Nellie Wilson lors du tribute to Heroes (911) avec tout le gratin américain de l'époque, mais en play back apparemment : c'est là : http://www.youtube.com/watch?v=y1fihSpdEx8
Ca donne un peu l'esprit de la chanson (de la manière dont elle est considérée).

Cela voudrait-il dire que Springsteen commence à ne plus croire en tout cela? Wink

Il y a un âge pour tout : Santa Claus, le rêve américain Wink

Merci Fabrice pour les explications sur le Calvaire/la cavalerie.
J'achoppe tout de même sur l'idée que "le Calvaire reste chez lui". Celui avec le C majuscule, c'est le Golgotha, le lieu de crucifixion du Christ (cf Petit Robert des noms propres et Wikipedia - ma culture dans ce domaine étant quasi nulle).

En même temps je suis amusée à l'idée que Springsteen nous amène en quelque sorte sur un jeu de piste (cf. ce que tu as dit des discussions sur le forum de Backstreet et sur certains messages ici-même (et sans doute un peu partout dans le monde)), où on cherche le comment du pourquoi, derrière les sens ambigus (voulus apparemment) de certains mots, de certaines inversions de lettres, de la présence de majuscule à la place de minuscule, de la contradiction apparente entre certaines parties de phrases avec d'autres, etc.
Il fait fort Wink Et peut-être que ce n'est qu'un début.

Je commence à comprendre pourquoi il existe des cours d'unif qui étudient ses textes Wink

devinette : combien de niveaux de compréhension existent-il pour "We take care of our own"?

Tiens, un autre truc qui m'a titillée : le "this" flag. Ce n'est pas "one" ou "a" flag, c'est bien un drapeau précis. Et je ne serais pas étonnée qu'il y a quelque chose à découvrir là derrière aussi. Je parie qu'il y a aussi un double sens, et le drapeau américain n'est que le premier sens possible. Ils discutent de ça aussi sur Backstreet? Wink

calispera

Messages : 1252
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  philippe35 le Ven 20 Jan 2012 - 21:34

Matthias a écrit:
yvvan a écrit:
vous pouvez déjà causer chopette

Des fois, j'ai un peu honte de mes montages que je fais avec Gimp. Finalement, quand je vois leur travail, je me dis que je ne me débrouille pas si mal. Franchement, ils abusent! Ils ont pris une photo, ont ajouté du texte, ajusté la police et c'est fini. Heureusement, que l'important demeure le son.

La pochette représente probablement ce qu'on aurait pu trouver écrit de colère sur une maison ou une voiture après Katrina. A voir la pochette du disque, il doit être fait dans le même esprit.


philippe35

Messages : 24
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  Fabrice le Ven 20 Jan 2012 - 22:01



Merci Fabrice pour les explications sur le Calvaire/la cavalerie.
J'achoppe tout de même sur l'idée que "le Calvaire reste chez lui". Celui avec le C majuscule, c'est le Golgotha, le lieu de crucifixion du Christ (cf Petit Robert des noms propres et Wikipedia - ma culture dans ce domaine étant quasi nulle).]


La rhétorique chez les grecs et plus récemment la linguistique ont proposé un concept qui fonctionne bien sur le thème "cavalery:calvery" : la collocation. En gros, un mot ou un son en appelle un autre.
Le premier niveau de collocation et d'interprétation : c'est la suite "western" secours/cavalerie/clairon. C'est une métaphore directe et que l'on comprend bien dans la chanson. Mais cette métaphore se complique d'une autre collocation puisque "cavalry" devient "calvary" lorsque Springsteen chante ce mot (et c'est comme ça que c'est transcrit dans le clip).
Lapsus qui associe les deux.
Certes le Calvaire est un lieu mais c'est un lieu de mémoire, dirait les historiens. Il représente de façon métaphorique et spirituelle ce qu'est la "cavalerie" : c'est la manifestation terrestre qui fait pour les chrétiens de Jésus le "sauveur".
Pas de cavalerie : pas de sauveurs "terrestres". Pas de Calvaire ("qui n'y est pas") : pas de sauveur "spirituelle".

Ceci est une interprétation possible parmi d'autres.. Elle me semble cohérente car elle s'inscrit bien dans l'une des thématiques de la chanson.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5242
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  the diver le Ven 20 Jan 2012 - 22:35

j'avais pour habitude de ne jamais écouter de morceaux avant la sortie de ses albums ,je voulais tout découvrir d'un bloc , pour moi c'était un rituel , le déballage ,la pose du cd dans le lecteur et l'écoute tout seul au calme de l'album entier !
mais j'ai été tellement décu par WOAD , plus le même effet , quelque chose s'est cassé ou alors je vieillis ! scratch

je me suis dit " tiens , je vais écouter juste ce morceau pour voir s'il retourne à quelque chose de plus rock , plus primitif , plus écorché ! "
et bien , patatras , grosse déception , un vrai titre FM , bien cucu , bien ronron . No
bien m'en a pris , donc du coup je n'écouterais plus rien et ne lirais plus de commentaires sur les autres titres car sinon si tout l'album est dans la même lignée , je n'aurais même pas envie de l'acheter et j'irais à Bercy à reculons . pale
donc wait and see ! Suspect
avatar
the diver

Messages : 1014
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 49
Localisation : Brest même
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  Petrarchs girlfriend le Ven 20 Jan 2012 - 23:00

Un peu déçue aussi (l'impression d'avoir déjà entendu à peu près la même mélodie), surtout par sa manie à toujours ajouter du violon partout Mad . Peut-être y-a-t-il un quota ?

calispera a écrit:
Tiens, un autre truc qui m'a titillée : le "this" flag. Ce n'est pas "one" ou "a" flag, c'est bien un drapeau précis. Et je ne serais pas étonnée qu'il y a quelque chose à découvrir là derrière aussi. Je parie qu'il y a aussi un double sens, et le drapeau américain n'est que le premier sens possible. Ils discutent de ça aussi sur Backstreet? Wink

Remarque intéressante. Effectivement, l'usage de "this" est assez "codé". A la place, Bruce aurait pu par exemple utiliser "the" (plus neutre) qui a aussi une valeur démonstrative. "this" induit à la fois une valeur démonstrative et l'idée d'une proximité tant spatiale qu'affective alors que "that", son pendant, est légèrement dépréciatif et sous-entend un certain éloignement.

ps: je n'aurais jamais imaginé que la linguistique m'aurait poursuivie jusqu'ici Shocked
avatar
Petrarchs girlfriend

Messages : 33
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 27
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  calispera le Ven 20 Jan 2012 - 23:27

Certes le Calvaire est un lieu mais c'est un lieu de mémoire, dirait les historiens. Il représente de façon métaphorique et spirituelle ce qu'est la "cavalerie" : c'est la manifestation terrestre qui fait pour les chrétiens de Jésus le "sauveur".

Merci Fabrice, là au moins il y a du contenu (dans le sens que j'ai parfois l'impression que moi je creuse dans le vide Wink )

M'est avis que sur ce coup-ci ça va trop loin pour moi. L'idée de la collocation, pourquoi pas, ce n'est pas pour me déplaire. Mais je pense que ma culture biblique est franchement trop faible pour ressentir vraiment ce qu'il a voulu dire (ça ne fait pas tilt). J'ai l'impression que ça va « chercher trop loin ». Car j'ai pas les bases pour comprendre (même si éduquée catho). Alors que l'idée du jeu de piste me plaisait bien, tout à coup, parce que je me sens dépassée, j'ai envie de dire qu'il va trop loin, qu'il écrit pour les élites (style, il faut lire trois bouquins, suivre 3 week-end de formations, pour parvenir à comprendre une phrase, et avoir obtenu 3 doctorats pour parvenir à comprendre le texte en entier). Ce n'est qu'une impression je pense, donc pas une critique réelle, juste, à ce stade, je dois abdiquer Wink enfin, pour le moment, car .... têtue je suis, ou, en plus positif : persévérante et déterminée Wink

Question subsidiaire, le lien cavalerie-Calvaire a été créé déjà précédemment dans des écrits (par d'autres), ou ça sort tout droit de l'esprit de Springsteen? Dans le sens : est-ce qu'il fait référence à quelque chose de déjà connu (par certains) ou c'est son côté créatif qui a travaillé? Car le reste du texte, il me semble est plutôt un patchwork de références extérieures à lui qu'il a rassemblées en un puzzle cohérent.

Ah, et au passage, pour Yvan et Cédric ou Noëmie : elle est vraiment sympa la nouvelle bannière du forum. J'avais d'ailleurs aussi bien aimé les dernières, celle de Noël avec les bonnets rouges, et celle qui reprenait London Calling. Mais celle-ci, elle donne vraiment l'impression de : "c'est ici que ça se passe" vu le lien direct avec l'actualité des mois à venir Smile

Petrarchs, Merci pour l'explication. Smile

Hors sujet :
ps: je n'aurais jamais imaginé que la linguistique m'aurait poursuivie jusqu'ici Shocked
Tu as étudié la linguistique?
J'avoue que c'est un sujet qui commence à m'intéresser (j'avais eu un vague cours ya 30 ans environ qui m'a laissée quasi de marbre). Ce qui m'intéresse là-dedans, c'est surtout l'influence de la langue/des langues sur nos modes de pensée : du style par exemple : "il faut se battre pour guérir", un peu comme s'il fallait "lutter" "contre" son corps, lui "faire la guerre" en quelque sorte, pour qu'il aille bien, et c'est pourtant bien comme ça qu'on se soigne actuellement, et on s'étonne que tant de gens sont malades et le restent. On n'a pas les mots pour s'exprimer autrement, et on ne comprend pas non plus qu'il existe d'autres moyens de considérer la santé.

calispera

Messages : 1252
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  ghaston* le Sam 21 Jan 2012 - 4:39

papi a écrit:
Tout pareil vraiment.
A force de l'écouter et de boire quelques bières je m'habitue tranquillement au morceau. Mais pourquoi aime -t-il à ce point surcharger les arrangements

Depuis Born to Run ??
avatar
ghaston*

Messages : 161
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  mathis le Sam 21 Jan 2012 - 7:39

Fabrice a écrit:Dieu ne bénît pas l'Amérique..

voilà un thème qui aurait été parfait pour ce nouvel album de Springsteen !
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  outlawpedro le Sam 21 Jan 2012 - 7:59

Une réflexion que je me fais a moi tout seul..... T. MORELLO, il est pas venu sur ce disque pour jouer des castagnettes.
Donc je suis confiant pour la suite. En tous cas je croise les doigts, parce que comme dit le vieux con que je suis et qui a découvert le Boss avec Darkness : "Qu'est ce que c’était mieux avant !" Smile Smile
avatar
outlawpedro

Messages : 2660
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: We Take Care Of Our Own (en écoute ici)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 12 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum