Livres lus ,à lire à parler

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Livres lus ,à lire à parler

Message  sergers2000 le Sam 18 Juin 2011 - 3:59

v
avatar
sergers2000

Messages : 467
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Angie Gennaro le Sam 18 Juin 2011 - 11:48

MAUVAIS FILS de George P. PELECANOS

Petit prétexte utile pour bien inaugurer cette nouvelle rubrique culturelle, ce roman s'ouvre sur une citation de Springsteen tirée de "My Father's House"...Il est vrai qu'elle illustre bien le magnifique double portrait père/fils que dessine Pelecanos dans ce roman.

J'aime beaucoup cet auteur qui analyse toujours très finement les rapports de classe dans la société de Washington: jamais de pathos ni de prosélytisme bien pensant, des faits bruts et souvent cruels...

Dans ce roman, c'est le processus de la réinsertion des mineurs délinquants que Pelecanos a choisi d'évoquer. Son personnage principal, Chris, a cependant un profil très spécifique car il appartient à un milieu social relativement favorisé (père artisan) et aimant. De plus, il est le seul blanc au sein de l'institution carcérale dans laquelle il est confronté à une violence inédite par rapport à son origine socio-culturelle. Lorsqu'il commence son travail de réinsertion professionnelle en sortant de prison, la découverte fortuite de 50000 dollars sous un parquet l'oblige à un choix de vie brutal. Replonger ou pas, la question est au centre de l'intrigue et la maturation de la réponse de Chris est très bien analysée. Parallèlement, on découvre que ses collègues de détention ne veulent pas , ou plutôt ne peuvent pas choisir les mêmes orientations. La réflexion sur le déterminisme social et sur l'altération de la liberté qu'il engendre est très intéressante. Pas toujours facile d'opter pour une fuite à la "born to run".

Le regard quasi journalistique de Pelecanos sur les institutions carcérales consacrées aux jeunes et sur les formes d'aide à la réinsertion sont très instructives même si le bilan reste bien pessimiste...

J'ai aussi été très touchée par le portrait du père de Chris: un homme simple, absorbé par son travail d'artisan et qui ne comprend pas la dérive de son fils vers la délinquance. Ses doutes sur sa possible rédemption, ses silences, tout cela évoque bien la référence à Springsteen: "my Hometown" n'est pas loin...

Laissez vous tenter par cette lecture à l'atmosphère "springstinienne"...
avatar
Angie Gennaro

Messages : 332
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 45
Localisation : Melun
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Roadrunner le Lun 20 Juin 2011 - 20:21

Pas mon genre de livre préféré, mais, étant données les circonstances, je viens de le commander.

avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Hugues B le Lun 27 Juin 2011 - 14:22

Tu peux aussi le lire dans sa version française :

avatar
Hugues B

Messages : 44
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 52
Localisation : Boulogne-Billancourt

http://www.adlivre.com

Revenir en haut Aller en bas

Rock & Politique (forcément, ça cause du Bruce)

Message  Hugues B le Lun 27 Juin 2011 - 16:27

Hello,
Vient de paraître ces jours-ci un excellent petit bouquin consacré aux rapports entre Rock & Politique, et qui s'appelle Rock & Politique, l'impossible cohabitation. Cette étude très fouillée, écrite par Julien Demets (ancien journaliste à evene.fr), et préfacée par Jean-Paul Huchon, président de la Région IDF, fait évidemment la part belle à Bruce Springsteen qui figure même sur la couverture en compagnie de John Kerry (une photo de la campagne 2004). Evidemment, le livre ne parle pas que de lui, mais bon, je vous le recommande quand même chaudement. Ca se lit vite (216 pages) et c'est passionnant de bout en bout (ben oui, ça parle de rock, les idées pétillent...).
ISBN : 978-2916560-236 - 14 € - www.adlivre.com
Achebé


avatar
Hugues B

Messages : 44
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 52
Localisation : Boulogne-Billancourt

http://www.adlivre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Roadrunner le Mar 28 Juin 2011 - 7:21

Hugues B a écrit:Tu peux aussi le lire dans sa version française :
Non, merci, sans façon, je préfère lire les mots de Clarence par Clarence, à la virgule près.
avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Hugues B le Mer 29 Juin 2011 - 6:09

Roadrunner a écrit:
Hugues B a écrit:Tu peux aussi le lire dans sa version française :
Non, merci, sans façon, je préfère lire les mots de Clarence par Clarence, à la virgule près.
Bah, j'ai laissé toutes les virgules dans la traduction, mais je vois ce que tu veux dire...
avatar
Hugues B

Messages : 44
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 52
Localisation : Boulogne-Billancourt

http://www.adlivre.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Roadrunner le Mer 29 Juin 2011 - 11:06

Hugues B a écrit:Bah, j'ai laissé toutes les virgules dans la traduction, mais je vois ce que tu veux dire...
Aaarrrrrrgh ! Fatal error ! Car la virgule américaine n'a pas le même sens que la virgule française ! Ô cruelle trahison que la traduction ! Mais pourtant si indispensable parfois.

D'ailleurs, en attendant les mots en VO du Big Man qui vont mettre encore une bonne quinzaine de jours à traverser l'océan, je vais m'atteler à un pavé qu'on vient de m'offrir, une traduction cette fois car je ne parle malheureusement pas italien :





Pas du Eco meilleur cru d'après les critiques, livre qui a déclenché de vives polémiques à sa sortie... mon avis dans 551 pages !
avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Angie Gennaro le Sam 2 Juil 2011 - 11:59

D'ailleurs, en attendant les mots en VO du Big Man qui vont mettre encore une bonne quinzaine de jours à traverser l'océan, je vais m'atteler à un pavé qu'on vient de m'offrir, une traduction cette fois car je ne parle malheureusement pas italien :





Pas du Eco meilleur cru d'après les critiques, livre qui a déclenché de vives polémiques à sa sortie... mon avis dans 551 pages !
[/quote]

J'ai lu ce "pavé" (avec Eco on est habitué...) et cette lecture m'a laissée un peu mal à l'aise.
Certes, le travail littéraire sur le mode du feuilleton du XIXème est brillant. L'intrigue plus qu'alambiquée ne cache pas ses références à Alexandre Dumas, grande passion de l'auteur. Les multiples rebondissements, les "coups de théatre", les usurpations d'identités et les secrets de la petite et de la Grande Histoire illustrent merveilleusement cet exercice de style.

D'un autre côté , le roman évoque la rédaction du nauséabond "Protocole des Sages de Sion", un faux rédigé dans les années 1880 et qui servira de base à l'antisémitisme en appuyant la thèse d'un complot juif mondial. Même si la réflexion sur le vrai et le faux dans le processus historique est intéressante, j'avoue avoir été gênée parfois par l'apparente indifférence du narrateur. Le sujet est délicat et peut-être qu'Eco aurait dû introduire une part de recul plus évidente dans le point de vue adopté. A mon avis cependant, c'est sciemment qu'il a opté pour une ambiguité parfois malsaine: ses romans précédents montrent qu'il n'a jamais dédaigné une petite part de provocation.

Je crois que je relirais plus volontiers le formidable "Baudolino" et son irrésistible périple à la recherche de reliques diverses et variées...
avatar
Angie Gennaro

Messages : 332
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 45
Localisation : Melun
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Roadrunner le Mar 26 Juil 2011 - 13:10

Pour coller à la récente actualité :

Succès damné: Manuel de psychologie à l'usage des célébrités et de ceux qui comptent le devenir par Laurent Muldworf et Eric Corbobesse





Addictions, dépressions, suicides… Le taux de décès chez les célébrités est 1,7 fois supérieur à celui des individus lambda, assure le Dr Laurent Muldworf.

Présentation de l'éditeur
Pourquoi et comment devient-on une star ? Pourquoi Marilyn Monroe et Patrick Dewaere se sont-ils suicidés en pleine gloire ? Pourquoi les voix de Jimi Hendrix, Janis Joplin et Brian Jones se sont-elles éteintes l’année de leurs 27 ans ?
Tout le monde s’accommode de l’amour et de la haine de son entourage familial et professionnel. Mais que se passe-t-il quand on est en contact avec des millions de fans et que son image est mondialement diffusée ? La célébrité est une aventure violente, un processus complexe et dangereux.
Deux psychiatres se sont penchés sur les artistes, comédiens et musiciens, figures emblématiques du star system du XXe siècle : les Beatles, James Dean, les Stones ou encore Jean Seberg, incarnations de « la célébrité » telle qu’elle est apparue dans les années 1950. Mais aussi des stars contemporaines – Loana, Eminem, Madonna ou Michael Jackson – qui appartiennent à l’ère d’internet et de la téléréalité.
À travers l’histoire de ces hommes et femmes célebres, Succès damné rend compte de la façon dont la célébrité fait effraction dans l’intimité et interfère sur l’identité : la construisant et la détruisant tour à tour, elle mène les stars du paradis à l’enfer.

Psychiatre et psychothérapeute, féru de musique rock, Éric Corbobesse a travaillé dans un service d’addictologie.
Laurent Muldworf, cinéphile averti, également psychiatre et psychanalyste, est membre de la Société psychanalytique de Paris.
avatar
Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Henning Mankell et ses contes africains: COMEDIA INFANTIL

Message  Angie Gennaro le Dim 28 Aoû 2011 - 12:30

J'avais déjà évoqué mon admiration pour le regard que l'écrivain suédois Henning Mankell porte sur le continent africain devenu sa seconde patrie, notamment à travers le merveilleux récit de l'immigrée héroïne de TEA BAG. Je viens de découvrir un nouvel exemple de cette magnifique confrontation des cultures qu'incarne cet auteur talentueux avec COMEDIA INFANTIL.

Dans un pays africain inconnu (toute ressemblance avec le Mozambique...), un jeune enfant des rues agonisant raconte sa vie à l'homme qui l'a recueilli sur le toit d'un théâtre. Nelio n'a que dix ans mais il a connu la guerre civile et la dure confrontation avec la violence de la ville où il doit se débrouiller seul après avoir fuit son village. Le récit se déroule pendant neuf nuits de confidences, et la forme du conte est particulièrement poétique, atténuant la dureté du sujet évoqué. Mankell entremêle la tradition du conte très présent dans la littérature nordique et celle de la transmission orale si précieuse dans la culture africaine. Le conte n'est pas destiné à l'enfant , c'est l'enfant qui le délivre avec une sagesse étonnante. C'est très beau, sans concession sur la réalité politique des révolutions mais aussi sans pathos. Le cadre même du récit (les coulisses du théâtre) est surréaliste et l'histoire est à la fois très concrète et hors du temps.

L'oeuvre de Mankell est incroyablement riche et bouleversante. On peut tout autant apprécier ses polars, ce qui est mon cas, que ses romans, sans s'aventurer dans des jugements de valeur contreproductifs...


N.B. LES CHAUSSURES ITALIENNES a été édité en collection de poche cet été:à lire absolument! Ce roman m'a accompagnée alors que j'étais en train de perdre un être cher mais il reste terriblement cher à mon coeur, peut-être parce que Mankell adoucit sa dureté nordique (Bergman quand tu nous tient!) par une ironie détachée et lucide: un don puisé dans sa vie africaine?
avatar
Angie Gennaro

Messages : 332
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 45
Localisation : Melun
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  sergers2000 le Mar 13 Sep 2011 - 18:51



E Carrère nous invite à vivre dans les pas de Limonov :russe ,délinquant ,écrivain ,dandy,guerrier ,cofondateur du parti national bolchevique et à travers ça 50 ans d'une histoire de notre monde.
Puissant clair et élégant ce livre est avant tout un regard politique de la désagrégation de nos sens et un récit d’éducation sur l' héroïsme et la vertu humaine.

Et puis ,comme je l'ai lu ,Carrére cesse avec ce livre d'etre un "petit con de droite"
à vrai dire il a fini d’être con :chapeau bas .
Et enfin j'y ai trouvé cette defintion rapportée par E Carrère de martin Malia
"Le socialisme intégral n'est pas une attaque contre les abus specifiques du capitalisme mais contre la realité.C'est une tentative pour abroger le monde réel,tentative condamnée à long terme mais qui sur une certaine période reussit à créer un monde surréel défini par ce paradoxe:l'inefficacité,la pénurie et la violence y sont présentés comme le souverain bien" à lire aussi dans le dernier Carrére "Limonov" et j'avoue qu'elle m'a très beaucoup plu.
avatar
sergers2000

Messages : 467
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  plc le Mar 13 Sep 2011 - 19:38

sergers2000 a écrit:

E Carrère nous invite à vivre dans les pas de Limonov :russe ,délinquant ,écrivain ,dandy,guerrier ,cofondateur du parti national bolchevique et à travers ça 50 ans d'une histoire de notre monde.
Puissant clair et élégant ce livre est avant tout un regard politique de la désagrégation de nos sens et un récit d’éducation sur l' héroïsme et la vertu humaine.

Et puis ,comme je l'ai lu ,Carrére cesse avec ce livre d'etre un "petit con de droite"
à vrai dire il a fini d’être con :chapeau bas .
Et enfin j'y ai trouvé cette defintion rapportée par E Carrère de martin Malia
"Le socialisme intégral n'est pas une attaque contre les abus specifiques du capitalisme mais contre la realité.C'est une tentative pour abroger le monde réel,tentative condamnée à long terme mais qui sur une certaine période reussit à créer un monde surréel défini par ce paradoxe:l'inefficacité,la pénurie et la violence y sont présentés comme le souverain bien" à lire aussi dans le dernier Carrére "Limonov" et j'avoue qu'elle m'a très beaucoup plu.

j'ai hésité à l'acheter mais je vais me laissé tenter
merci serge
avatar
plc

Messages : 790
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

relecture

Message  Kitty le Mer 14 Sep 2011 - 8:37

je suis en train de relire l'immense Khalil Gibran, j'ai commencé par la trilogie sur le prophète.

avatar
Kitty

Messages : 650
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  allumette le Mar 11 Oct 2011 - 12:38





C'est donc le livre de Ragotin au cas où quelqu'un aurait raté l'info What a Face

Je le commence et déjà pour l'écriture je vous le conseille c'est très drôle !
je reviendrais lorsque je l'aurais fini Cool ...
avatar
allumette

Messages : 132
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 43
Localisation : essonne

Revenir en haut Aller en bas

Henning Mankell et le monde: LE CHINOIS

Message  Angie Gennaro le Mer 16 Nov 2011 - 12:49

LE CHINOIS de HENNING MANKELL n'est sans doute pas le meilleur roman de l'auteur scandinave, mais il ouvre des réflexions très intéressantes sur l'émigration chinoise à travers le monde depuis le XIXème siècle.

Il y a une certes une intrigue policière. En 2006, dans le nord de la Suède, la police découvre un véritable carnage: tous les habitants d'un petit village ont été massacrés à l'arme blanche. Birgitta Roslin, juge de profession, va s'intéresser à l'affaire car les parents adoptifs de sa mère font partie des victimes. Son enquête l'entraîne bientôt vers une piste chinoise.


L'intérêt de ce roman réside surtout dans l'évocation des vagues migratoires chinoises, depuis les enlèvements de travailleurs au XIXème siècle pour fournir une main d'oeuvre corvéable (des esclaves plutôt) pour construire le chemin de fer américain, jusqu'à la vague migratoire actuelle de Chinois en Afrique. La encore, l'analyse de Mankell est pertinente et cruelle. Il montre bien le cynisme de cette colonisation économique justifiée par une soif sans complexe de matières premières. Dans une reconstitution fictive d'une réunion de comité central du PC chinois, il dévoile aussi les arrières pensées de ceux qui voient aussi dans l'émigration en Afrique une soupape de sécurité politique pour se débarrasser de potentielles révoltes de paysans sur le territoire chinois: un moyen cynique de baillonner les opposants... La vision africaine de Mankell est toujours d'une acuité assez désespérante,dénonçant une corruption qui gangrène chaque échelon de pouvoir: il connaît trop bien la terre où il passe la moitié de son temps (le Mozambique).

N.B. Pour ceux que ce sujet intéresse, le magazine Géo consacre un très bon dossier à cette colonisation chinoise.

avatar
Angie Gennaro

Messages : 332
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 45
Localisation : Melun
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

POUPOUPIDOU

Message  Angie Gennaro le Mer 16 Nov 2011 - 12:55

La collection "Pavillon Poche" de Robert Laffont vient de rééditer" MEMOIRES IMAGINAIRES DE MARYLIN" de NORMAN MAILER.

Je suis une grande fan de cet auteur et ce petit "roman" mérite d'être lu car il contraste singulièrement avec la cruauté qui anime ses autres ouvrages. Il y une grande tendresse dans le portrait à la première personne de Marylin: une empathie contagieuse qui permet une lecture rapide et très plaisante.
avatar
Angie Gennaro

Messages : 332
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 45
Localisation : Melun
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Sur la route avec Springsteen

Message  Bobby Jean le Jeu 12 Jan 2012 - 16:48





J'ai terminé ce livre que le Père Noël m'avait apporté. Je me suis surpris à le dévorer en 2 jours, moi qui ne suis pas un grand lecteur. J'ai pris plaisir à découvrir l'histoire des 2 personnages principaux (les multiples références aux boots et concerts de Springsteen aidant) qui se déroule de 1980 à aujourd'hui. Je ne vous en dis pas plus pour ne rien dévoiler du contenu du bouquin ni de ses rebondissements.

Le style est simple, direct, facile à lire et on ne s'ennuie pas une seconde.

avatar
Bobby Jean

Messages : 821
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Belfort
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  dany le Mer 25 Jan 2012 - 20:06

Very Happy
allumette a écrit:



C'est donc le livre de Ragotin au cas où quelqu'un aurait raté l'info What a Face

Je le commence et déjà pour l'écriture je vous le conseille c'est très drôle !
je reviendrais lorsque je l'aurais fini Cool ...

Ca y est, un aller -retour Rouen-Paris et j'ai lu le livre. C'est un livre pour ado, mais j'ai beaucoup aimé. Bravo Ragotin.
Ce livre est admirable de simplicité, d'humour, de vérité . Je vais le refiler à mon fils, qui malheureusement n'est pas vraiment lecteur, mais j'espère qu'avec ce genre de livre, il prendra gout à la lecture. cheers
avatar
dany

Messages : 373
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 50
Localisation : Rouen
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

@

Message  Invité le Dim 26 Fév 2012 - 15:40

@


Dernière édition par theo le Mar 17 Sep 2013 - 14:54, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bandini

Message  Sylvie Spanky le Ven 9 Mar 2012 - 11:23

Bonjour tout le monde

j'ai fait un petit papier sur Banbini de john fante
je pense que pas mal l'ont lu, mais si ça pouvait donner l'envie aux autres ...... Very Happy
Banbini
avatar
Sylvie Spanky

Messages : 717
Date d'inscription : 02/02/2012

http://lecabinetdesrugosites.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

La mer était si calme

Message  gene le Jeu 29 Mar 2012 - 9:05

bonjour,
je viens de trouver un roman intitulé "La mer était si calme" d'Yves Viollier
Ce qui 'a attiré mon oeil, c'est la citation suivante :
Puisse votre espoir me donner l'espoir !
Puisse votre foi me donner la foi !
Puisse votre amour me donner l'amour !
-Bruce Springsteen aux pompiers du 11 septembre à NewYork-

gene

Messages : 228
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

@

Message  Invité le Ven 4 Mai 2012 - 17:48

@


Dernière édition par theo le Mar 17 Sep 2013 - 14:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Fabrice le Ven 4 Mai 2012 - 18:07

Merci d'avoir signalé cette édition française!
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5171
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

@

Message  Invité le Ven 4 Mai 2012 - 19:50

@


Dernière édition par theo le Mar 17 Sep 2013 - 14:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Livres lus ,à lire à parler

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum