Neil Young

Page 6 sur 24 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Mar 2 Oct 2012 - 5:31

Pour télécharger le concert Global Citizen : http://mysongwriters.com/AAA/NYCH_GlobalCitizen2012.rar
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  outlawpedro le Mar 2 Oct 2012 - 6:38

HibbingSon a écrit:Pour télécharger le concert Global Citizen : http://mysongwriters.com/AAA/NYCH_GlobalCitizen2012.rar

avatar
outlawpedro

Messages : 2599
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  peter pan le Mar 2 Oct 2012 - 14:22

le statut FACEBOOK de Nicolas UNGEMUTH(l hilarant journaliste de rock n folk entre autres)
"Autobiographie de Neil Young, à un peu plus de 300 pages : 100 pages sur ses trains électriques, 100 pages sur ses voitures Buick, 25 sur les maladies mentales de ses enfants, 25 sur ses guitares, et aussi un peu de jardinage (je me prépare au passage "bricolage dans mon appentis" : clés à molette, tournevis, chignoles, puis sa recette du guacamole). Page 153, le Bernard Lavilliers qui sommeille en lui se déploie : "Quand la musique est toute ta vie, il y a une clé qui ouvre au plus profond de toi"...
Pour résumer brutalement, ce n'est pas "Chronicles"..."

peter pan

Messages : 2195
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 39
Localisation : calais
Album préféré : Born In The USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Mar 2 Oct 2012 - 14:27

c'est Robert Laffont qui traduit par "Autobiographie". le titre anglais est Waging Heavy Peace (a Hippie dream).

Il en parle sur NPR : http://www.npr.org/2012/10/01/162082545/in-memoir-neil-young-wages-heavy-peace
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  outlawpedro le Mar 2 Oct 2012 - 15:28



avatar
outlawpedro

Messages : 2599
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  outlawpedro le Mer 3 Oct 2012 - 12:19

HibbingSon a écrit:Pour télécharger le concert Global Citizen : http://mysongwriters.com/AAA/NYCH_GlobalCitizen2012.rar

... Et la version audio en FLAC est là :
http://theultimatebootlegexperience7.blogspot.fr/
avatar
outlawpedro

Messages : 2599
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  Blind Boy Grunt le Mer 3 Oct 2012 - 15:41

J'ai lu une grosse centaines de pages.
Il met du temps à démarrer, il fait un peu chier à causer sans cesse de ses bagnoles, de ses trains électriques ou de son nouveau format audio, mais c'est quand même un document assez fondamental pour piger le bonhomme...Un joli voyage au coeur de sa caboche.
Malgré le fait qu'il semble avoir l'esprit très occupé par ces projets périphériques, il revient en détail sur les débuts des Squires, sur son travail avec le Horse, sur l'achat du ranch Broken Arrow...

Il semble avoir écrit le bouquin juste avant de retrouver le chemin des studios de répétition avec le Horse et il exprime l'envie de frapper un gros coup - on verra ce que ça donnera. Mais, a priori, il a eu du mal à se remettre à écrire après avoir arrêté l'alcool et la fumette.

Clairement, l'ensemble ne semble pas avoir la dimension littéraire des Chroniques. On est dans le témoignage simple et direct. Mais je pense que tout fan du Loner y trouvera son compte.
avatar
Blind Boy Grunt

Messages : 306
Date d'inscription : 07/07/2012
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Jeu 4 Oct 2012 - 12:00



Rust never sleeps en 78 et Weld en 1990, Alchemy en 2012 ...
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Ven 5 Oct 2012 - 20:42


Les Echos !

A soixante-six ans, après avoir enregistré plus de quarante disques dont beaucoup sont révérés comme des trésors du patrimoine du rock, l'extravagant Canadien a décidé de faire comme son idole de jeunesse, Bob Dylan, et d'écrire son autobiographie. Premier livre du troubadour électrique, cette curieuse introspection littéraire d'un « songwriter » qui n'a jamais fait que ça à travers toute son oeuvre chantée se retrouve, dès la première semaine, en deuxième place des ventes dans le classement du « New York Times », seulement distancée par le nouvel opus de J. K. Rowland, la créatrice d'« Harry Potter ». Ce ne sont pas des histoires pour enfants que raconte ce fils de journaliste, qui reconnaît lui-même n'avoir mis fin que l'an dernier à sa consommation effrénée d'alcool et de drogue. Il confesse volontiers son peu de constance dans ses amours mais aussi vis-à-vis de ses amis, qu'il peut abandonner du jour au lendemain sans prévenir, à l'instar de Stephen Stills, pilier avec lui de deux des groupes les plus célèbres du folk américain, Buffalo Springfield puis Crosby, Stills, Nash & Young. Le chanteur à l'inimitable voix stridente adore dépenser l'argent de ses chansons et de ses concerts dans des investissements ruineux, comme un concept de voiture électrique et un système sophistiqué de numérisation musicale baptisé « Pono ». Peu lui importe, grand collectionneur de trains électriques, dans la vie ce qu'il déteste le plus, c'est le train-train.
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  Blind Boy Grunt le Dim 7 Oct 2012 - 11:57

Neil Young dit avoir regardé cette vidéo dix fois de suite (on y voit Danny Whitten et ce qui deviendra le Crazy Horse) : http://www.youtube.com/watch?v=53CSOJZ1bIs

Dix fois de suite ?
Avec le son ?
Je sais pas comment il a fait !

Cette phrase que j'aime bien au moment où il évoque ses relations houleuses avec Geffen : "Je n'ai jamais pensé que mon rôle était de redorer le blason des maisons de disques. Pour moi, c'est le contraire : elle doit savoir distinguer quand un titre constitue une prise de position artistique du musicien ou quand il est assez commercial pour devenir un hit, et se débrouiller au mieux l'une ou l'autre option afin de lui donner le plus grand retentissement au moment de sa sortie".

Pardon, peut-être que je spoile trop, mais c'est aussi pour ceux qui ne liront pas le bouquin.
avatar
Blind Boy Grunt

Messages : 306
Date d'inscription : 07/07/2012
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Mar 9 Oct 2012 - 11:50

avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Sam 13 Oct 2012 - 5:35


nouveau titre, exécuté à Chicago le 11/10
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  dany le Sam 13 Oct 2012 - 7:12

L'autobiographie est parue il y a 10 jours:



"Après le succès de Life de Keith Richards, l’autobiographie très attendue d’une autre légende du rock : Neil Young.
Neil Young est sans aucun doute l’une des figures les plus marquantes, les plus attachantes et les plus énigmatiques de l’histoire du rock et de la culture pop des quarante dernières années. Depuis ses débuts avec le groupe Buffalo Springfield jusqu’à ses albums révolutionnaires en solo, en passant par ses immenses succès avec Crosby, Stills & Nash et son adoubement en tant que père spirituel du grunge au début des années quatre-vingt-dix, s’essayant tour à tour à la country la plus traditionnelle et au punk-rock le plus radical, Neil Young a su se renaître et se réinventer en permanence sans jamais trahir son idéal artistique.
Son autobiographie présente un kaléidoscope de la vie mouvementée et du parcours musical foisonnant du Loner (le Solitaire, son surnom, s’inspirant du titre de l’une de ses chansons). Neil Young y revient pour la toute première fois en détail sur son enfance, sa découverte de la musique et sa vie de star. Un voyage qui nous conduit des neiges de son Canada natal aux boulevards de Los Angeles sous l’influence du LSD dans les années soixante, jusqu’aux rivages plus calmes d’Hawaii aujourd’hui. Pleins d’esprit, d’humour et de fraîcheur, les souvenirs de Neil Young sont un véritable cadeau pour tous les amateurs de musique – et ses Mémoires sans nul doute destinés à devenir un classique du genre. À l’instar des Chroniques de Bob Dylan, l’ouvrage de référence en la matière, Neil Young a fait le choix remarquable de privilégier un retour sur soi via l’exercice autobiographique plutôt que de recourir, comme tant d’autres avant lui, aux services d’un biographe officiel. À propos du travail d’écriture, Young explique à quel point l’expérience lui a plu : « J’ai commencé et je ne me suis plus arrêté d’écrire. C’est comme ça qu’avait l’habitude de faire mon père [célèbre journaliste sportif] avec sa vieille Underwood dans le grenier. Il me disait : “Continue d’écrire, tu ne sais jamais ce qu’il va se passer.’’ »"
avatar
dany

Messages : 373
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 49
Localisation : Rouen
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Lun 15 Oct 2012 - 19:58


Austin City Limits, 13/10/12
1. Love And Only Love
2. Powderfinger
3. Born In Ontario
4. Walk Like A Giant
5. The Needle And The Damage Done
6. Twisted Road
7. Ramada Inn
8. Cinnamon Girl
9. F*!#in' Up
10. Psychedelic Pill
11. Down By The River
---
12. Hey Hey, My My (Into The Black)
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  kidboss le Lun 15 Oct 2012 - 20:04

ici en audio bounce

https://www.dropbox.com/sh/dlsharxz665x3ko/kjshAZTf0O
avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

c'est pour quand chez nous ?

Message  Yann42 le Lun 15 Oct 2012 - 20:07

Certains ont-ils des infos sur un éventuel passage en Europe bientôt ?...

Yann

Yann42

Messages : 112
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Lun 15 Oct 2012 - 20:13

Non, pas d'info du tout. Sinon, la vidéo s'arrête à F*!#in' Up, ça me paraissait court aussi Smile
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Twisted Road

Message  wisertime le Mer 17 Oct 2012 - 17:22

avatar
wisertime

Messages : 331
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

AUSTIN NY

Message  lautrec le Jeu 18 Oct 2012 - 21:48

HibbingSon a écrit:Non, pas d'info du tout. Sinon, la vidéo s'arrête à F*!#in' Up, ça me paraissait court aussi Smile
Le concert complet est sur dimeadozen, 1h55
et quelle pêche !
avatar
lautrec

Messages : 177
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 61
Localisation : MILLAU
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Dim 21 Oct 2012 - 10:21


l'audio du 1er soir (samedi) est ici :
http://soundcloud.com/idj2/sets/neil-young-and-crazy-horse

01. Love And Only Love
02. Powderfinger
03. Born In Ontario
04. The Needle And The Damage Done
05. Twisted Road
06. Singer without A Song
07. Ramada Inn
08. Like Hurricane ---
09. Rockin' In The Free World (Finale)
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

2 clips officiels

Message  HibbingSon le Mar 6 Nov 2012 - 6:30


avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  mathis le Mar 6 Nov 2012 - 8:48

merci de relancer en permanence l'actualité !
ce Neil Young est (encore une fois) un type épatant !

Pour l'instant, je n'ai écouté que le 1er titre de ce "Psychedelic Pill" (27mn quand même !) et franchement c'est du très bon Loner.
Je me délecte parrallèlement du livre "Long May You Run", reçu récemment, qui est un pur chef d'oeuvre iconographique, et un bouquin apparemment bien écrit (à ma 1ere impression)

Bref, encore de merveilleuses actus auprès de cet artiste splendide
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 39
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  Michel le Mar 6 Nov 2012 - 18:36

On arrête plus le Loner en 2012 ! Après Americana, album de reprises sorti en avril, puis son autobiographie début octobre, voici le 35ème album de sa carrière, le plus long (87 minutes) et accompagné de son groupe fétiche le Crazy Horse.
Mais, ainsi que le montre ses dernières livraisons, quantité n’est pas nécessairement gage de qualité, et si beaucoup, déjà, s’extasient sur la durée du premier morceau "Driftin’ Back”, vingt-sept minutes, record de notre homme, je suis plutôt dubitatif, pourtant je suis un grand fan des chevauchées électriques du Crazy Horse (Live Rust et Weld par exemple qui constituent des sommets dans l’œuvre du Canadien). Mais là, on s’ennuie un peu et le morceau s’étire, s’étire, s’étire…comme le second Psychedelic Pill. Une seule idée par morceau, quand ils durent longtemps, c’est peut- être un peu juste même pour Mr Young.
Mais la suite se révèle très nettement au-dessus, « Ramada Inn » qui lui aussi dure longtemps (17 minutes) est néanmoins superbe. Enfin on retrouve le grand Neil Young et son groupe qui pète le feu, les mélodies, les idées, les solos fusent, et c’est toute la différence avec les morceaux précédents, on a envie de le réécouter tout de suite plutôt que de passer au suivant ! « Born in Ontario » est superbe également, rien à voir avec un certain… « Born in the USA » et on a le sentiment que l’album a vraiment démarré comme si les deux premières chansons n’étaient que des jams pour que les doigts se dérouillent et que le Cheval Fou se retrouve.
Les chansons sont construites, cela paraît évident mais il faut quand même le souligner. Neil Young explique dans son autobiographie, qu’il a stoppé les stupéfiants et qu’il craignait un manque d’inspiration. Alors vraisemblablement, dans son studio il a réuni ses compères et laisser tourner les bandes……
Et “For The Love Of Man”, une superbe balade, comme il sait les écrire, simple, belle, touchante, remplie de poésie et de beauté, pas de guitares hurlantes ou de riff rageur, tu peux continuer ton sevrage Neil, tu es toujours inspiré. Et puis, comme un souvenir lointain, comme une réminiscence d’instants magiques, « Walk Like A Giant » a un petit lien de parenté avec « Like a Hurricane », un des plus grands titres de notre ami, même si, là encore, les dernières minutes ne sont pas indispensables et gâchent un peu le morceau. En final, l’alternate mix de "Psychedelic Pill “ me semble supérieur à la première version du CD

Toutefois, ne boudons pas notre plaisir, même si certains morceaux se perdent un peu en chemin, Neil Young et ses spadassins, envoient toujours du plomb, les guitares sont acérées, la section rythmique toujours puissante, la voix toujours si particulière, toujours si reconnaissable, et Psychedelic Pill est un album important dans son œuvre. Puis, et c’est aussi une grande nouvelle, les titres de cet album sont joués en live pendant la tournée américaine en cours, et il se murmure qu’une tournée européenne est prévue en 2013.
Car Neil Young & Crazy Horse en live, ce n’est que du bonheur !
avatar
Michel

Messages : 586
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 63
Localisation : YVELINES
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Mar 6 Nov 2012 - 19:06

je suis en train de découvrir et je suis un peu sur le cul... C'est le retour de Crazy Horse qui fait bander tout le monde? Je ne trouve pas grand chose à sauver de ce que j'ai entendu (peut-être entre le 8e et là 14e minutes de Driftin' back. Quand je lis certains comparer ce disque à Zuma... Bon, je crois que je m'arrêterai à 1982 pour ma seule expérience live avec le Loner.
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  HibbingSon le Jeu 8 Nov 2012 - 13:29

tournée australienne en mars 2013 et NY Journeys en streaming sur le Loner-blog
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 24 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 15 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum