Neil Young

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 8:06

ed_vedder le 18/08/2007

N'ayant pas vue de sujet sur le Monsieur, je me permet d'en créer un

Info en provenance de son site ( http://neilyoung.com/news/index.html )

"YOUNG PLAYS NEW RECORD FOR REPRISE
August 16, 2007
Continuing a tradition that goes back to 1969, Neil Young played his latest recording for Reprise yesterday. The recording was played for about 100 people in Burbank. Produced by "The Volume Dealers," NY and Niko Bolas, the recording runs 60+ minutes and includes two giant songs that time in at 18:30 and 13:00, respectively.
Drawing from three songs written previously, and 7 new songs, the latest Neil Young is a very diverse recording. A release date is unknown at this time. The title is Chrome Dreams II.
Chrome Dreams is a legendary NY album from 1977 that had originally been scheduled for release but was shelved. The original cover for Chrome Dreams was created by Neil's long-time producer and friend, the late David Briggs. Unfortunately, all original documentation and art for this album was lost in a fire that destroyed Neil's Malibu home in early 1978."

Donc voilà, avec aussi la sortie du gros coffret qui fera suite au Fillmore et au Massey Hall. Petite tournée aussi peut-être?

ed_vedder le 26/08/2007

Du site officiel d'oncle Neil
CHROME DREAMS II IN LONDON AND PARIS
NY Times, August 21, 2007
Elliot Roberts, Neil's Manager for the past 38 years will return to Los Angeles tomorrow after playing Chrome Dreams II to an enthusiastic reception at Warner Bros' England and France headquarters.
At all three playbacks the record was played in its entirety for the executives and staff. It is not known at this time if Neil will be visiting these countries on a press tour to support Chrome dreams II, but it is expected.

il va peut être bien débarquer.....

micathy

j'ai vu le loner y'a queques années dans les arenes romaines de vienne. C'était un peu apres le unplugged, on s'est dit ; il va ptetre bien nous faire un peu d'acoustique,.....ils ont déboulés et on s'est pris plus de deux heures d'électrique, à fond de rythmes et de riffs dans nos faces, on est ressortis "tout chose". un vrai bonheur, stp neil, remets nous çà

ed_vedder le 29/08/2007

C'est re-moi,
lu dans un article du TELEGRAMME DE BREST (si si) du 29/08/07, que l'album du vieux young sortirai mi octobre.

Du site officiel, le tant attendu Volume1 des archives sortirai début 2008
CHROME DREAMS II "RIVERBOAT" PREVIEWS
NY Times, August 27, 2007
Chrome Dreams II will feature several Riverboat previews as bonus CDs at selected retail outlets. Each outlet will have a different track. "The Riverboat" is disc 1 of the NYA Performance Series and is included in the Archives Volume 1 release scheduled for early 2008. When the Archives Volume 1 is released, The NYA Performance series will total three released discs including "Crazy Horse at the Fillmore East", "Massey Hall", and "The Riverboat."
"The Riverboat" was a coffee house on Yorkville Avenue in Toronto where NY played soon after the break-up of the Buffalo Springfield. It is one NY's earliest known live recordings.


barefoot girl le 01/09/2007

chmlty a dit :

Salut à tous,
ouverture d'un nouveau forum sur Neil:

http://neilyoung.forumeast.com/index.htm


ed_vedder le 8/09/2007

oyé, oyé, site officiel:


ORDINARY PEOPLE TO RADIO
NY Times, September 7, 2007
NY Times has learned that "Ordinary People" from Chrome Dreams II will be sent to radio on Monday September 10. This 18 minute plus track most likely will be initially heard on radio web sites. We think the most adventurous stations will play it on the air a few times. The length of this track makes it hard to program into today's limited radio playlists.
It is rumoured that I-Tunes may initially offer the extended track as part of a Chrome Dreams II album pre-order. Consumers pre-ordering Chrome Dreams II would get the 18 minute plus track immediately. NY Times has not learned the date of that release.

j'ai comme l'impression que l'on n'est pas prêt d'entendre ce titre sur les radios françaises...

sergers2000

si c'est le meme "ordinary people" ,voila une version
jouée en 1988 avec les bluenotes :
http://www.rollingstone.com/rockdaily/index.php/2007/08/21/preview-ordinary-people-from-neil-youngs-upcoming-chrome-dreams-ii/

wisertime

Salut Serge, oui c'est bien le même morceau, excellent titre, espérons que l'album soit à la hauteur.

Titre trouvable sur ce boot :




sergers2000

avec les lost dingoes à sydney le 18 avril 1989
http://anonyme.archive-host.com/02ordinarypeople_29ony221wx.mp3
comme tu dis ,alex ,si l'album est de ce niveau là ...

la liste des titres et la pochette:
1. Beautiful Bluebird 3:30
2. Boxcar 3:15
3. Ordinary People 18:13
4. Shining Light 4:33
5. The Believer 2:38
6. Spirit Road 5:01
7. Dirty Old Man 2:52
8. Ever After 3:32
9. No Hidden Path 11:31
10. The Way 5:15



vidéo du loner au dernier farm aid:
http://www.farmaid.org/site/c.qlI5IhNVJsE/b.3263901/k.A4EB/2007_Webcast_Videos.htm

djac

je sais pas si ça t'as fait ça aussi Serge ... mais je lui trouve un gros coup de vieux le Neil ...
le bide ... les cheveux ... le début de tonsure ( et j'ai rien contre les copains qui ont plus de cheveux hein !) ... le tee shirt même pas Lynird Skynyrd ...


bien sur le charme de la voix sur " Human Highway " ...

choc quand même, vachement changé depuis le dernier concert que j'ai vu (- Bercy 2001 ( ou 2000 ??? ) -

je parle même pas de Pantin 76 !!!

merci pour le lien ( de toutes façons ! )

sergers2000

sans doute que l'accident cerebral qu'il a subi il y a 2 ans
accentue les traces de la "vieillerie"
sa prestation au farm aid est quand meme convaincante


Dernière édition par JC le Sam 18 Juin 2011 - 5:06, édité 1 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 8:12

ed_vedder

Hi!
dates officielles de la tournée US

Thu 10/18/2007
Velma V. Morrison Center for the Performing Arts BoiseID

Sat 10/20/2007
INB Performing Arts Center SpokaneWA

Mon 10/22/2007
Keller Auditorium PortlandOR

Tue 10/23/2007
WAMU Theatre @Qwest Field SEATTLE WA

Tue 10/30/2007
Nokia Theatre L.A. Live Los Angeles CA

Mon 11/5/2007
Colorado Convention Center-Wells Fargo Theatre Denver CO

Mon 11/12/2007
Chicago Theatre Chicago IL

Tue 11/13/2007
Chicago Theatre Chicago IL

wisertime le 10/10/2007

Interview dans le Rock&Folk à paraître (4 étoiles pour le nouvel album)



Bill Horton le 18/10/2007

Pour les impatients sachez que Chrome Dreams II est déjà dans les bacs chez Gibert, version US avec bonus dvd.

Sinon, selon les infos communiquées par un ami, l'édition qui sera mise en vente (probablement demain, vu que les albums sortent le vendredi en Allemagne) chez Saturn comportera un morceau inédit, une version live de "Broken Arrow".

Il y a en fait trois ou quatre morceaux live différents enregistrés lors des mêmes shows que Sugar Mountain sur Decade qui seront en bonus suivant le magasin.
Tous ces titres figureront sur un des CD qui sera dans "Archives", celui qui s'appellera "Archive Performance
Series, Vol. 1" (le 2 et le 3 sont le Winterland avec le Crazy Horse et le Massey Hall en solo, qui sont déjà sortis).

Bon, ça veut dire qu'avec Archives, on devra racheter deux disques qu'on a déjà ?

Bah, apparemment oui.... Mais on n'est sûr de rien avec Neil Young...

mathis

Aux dernières nouvelles le coffret Archives annonçé toute l'année pour 2007 ne paraitra qu'en ...Février 2008 !
C'est l'arlésienne ce truc, j'en ai entendu parler la 1ere fois quand je commençais à apprendre la guitare dans un mag specialisé en ...1995 !
Courage amis "Young-iens" ,le nouvel opus Chrome Dreams II est un super album, un de ses meilleur disques depuis un bail
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 8:13

twilight

Voici la set list du premier concert de sa tournée USA/Canada. Il n'y a plus qu'à espérer une tournée en Europe ! images/icones/icon10.gif

18-10-2007, Velma V. Morrison Center For The
Performing Arts, Boise, Idaho
w/ Rick Rosas, Ben Keith & Ralph Molina

From Hank To Hendrix
Ambulance Blues
Sad Movies
A Man Needs A Maid
No One Seems To Know
Harvest
Campaigner
Journey Through The Past
Mellow My Mind
Love Art Blues
Love Is A Rose
Heart Of Gold
---
The Loner
Everybody Knows This Is Nowhere
Dirty Old Man
Spirit Road
Bad Fog Of Loneliness
Winterlong
Oh, Lonesome Me
The Believer
No Hidden Path
---
Cinnamon Girl
Tonight's The Night

Band :
Neil Young - guitar, guitjo, harmonica, piano, vocals

Ben Keith - pedal steel, lap steel, guitar, organ,
background vocals
Rick Rosas - bass
Ralph Molina - drums, background vocals
Pegi Young - background vocals
Anthony Crawford - background vocals
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 8:19



Bill Horton

Découvert tranquilement ce matin, (pendant que je surfais sur ce forum) Chrom Dreams II tient plutôt bien la route malgré une légère tendance à conduire un peu au milieu (voire à gauche) mais il y a aussi quelques embardées qui font que l'on ne s'est pas surpris à somnoler comme lors des 3, 4 dernières virées en compagnie du Loner. On ira refaire un tour rapidement afin de voir ce qu'il y a vraiment sous ce capot.

Hibbing Son

Pas grand chose d'autre qu'un pétard mouillé ce Chrome Dreams II. Si on enlève les 18 minutes de Ordinary People qui font causer les journalistes (5 auraient peut-être suffi, non?), il n'y a plus grand chose à en dire. Il a tellement fait de bonnes choses que ces rêves-là me semblent bien fades...

Ron

Et bien moi, je l'ai aussi écouté ce matin, et je le trouve tout simplement superbe ! J'ai trouvé le "Ordinary people" de 18 minutes tout simplement grandiose.

Je pense que je ne vais pas m'en lasser de si tôt, contrairement à un autre album qui se voulait "magique"... Wink

lsamuel

A la première écoute, c'est un Young de bonne cuvée, moins militant-énervé que « Living with war », et moins harmonique-Harvest que « Prairie Wind ».

A noter : Neil Young sort cet album dans une édition (vendue au prix « normal » d'un CD) comprenant à la fois le CD classique et un DVD (lisible sur tous les lecteurs DVD). Celui-ci est presque entièrement dédié à une version de l'album en 24bit 96kHz, qui, d'après le menu du DVD, bénéficie d'une résolution 256 fois supérieure à celle d'un CD. Lequel renferme encore 90 % d'informations par rapport à une piste mp3 standard à 128 kbps...

ANGE

Il est vrai sympa pour le DVD. Mais d'après ce que j ai lu sur la pochette du CD il est édité en standard NTSC et non en PAL. Ce qui implique que les lecteurs CD sont en mesure de le lire mais l image est en noir et blanc si votre TV n'est pas au standard NTSC. Une pratique de plus en plus courante semble t il chez nos amis distributeurs. Un autre exemple, le REM LIVE sortie dernierement, aussi en NTSC. Nous sommes en EUROPE, le standard est PAL et non NTSC. Il fut un temps ou un sticker alertait les acheteurs. Je viens d'en parler à un vendeur a la FNAC, la politique de distrubution serait que les nouveaux Lecteur et TV sont maintenant capables de lire le NTSC. Je ne crois pas que cela concerne beaucoup de monde. Voila encore une grosse arnaque.


ed_vedder

Me suis acheté la chose. Dès que springsteen aura fini de tourner sur la platine, je l'insère.
Le design est bien beau, j'espère que le contenu le sera également (je SAIS que le contenu le sera également)

...........

Perso je trouve "Ordinary People" très belle, je ne m'en lasse pas, ce sont les 18 min les plus courtes que je connaisse, d'ailleurs je me suis essayé à traduire les paroles, en espérant ne pas avoir fait trop de contre-sens (toute remarque étant bienvenue!)

2 manequins au chomage et une esclave de la mode
s'essayant à danser (the michalob night???)
la barmaid se versant un autre verre
pendant que 2 ivrognes regardaient le combat
le champion tomba et se releva à nouveau
puis s'en alla comme un éclair
combattre pour les gens
le moment était mal choisi
les gens de la haute
dans leur limousines à travers la nuit de néons
les gens de Las Vegas
venant voir un combat de Las vegas
se battre pour les gens

un homme avec un gros cigare, derrière la vitrine
dit que tout est à vendre
yeah, la maison, le bateau et le wagon
leur propriétaire va en prison
il a obtenu tout ça de sa vie de criminel
maintenant il bazarde tout pour payer sa caution
il arnaquait les gens
vendant des flingues sous le manteau
vivant des gens
se graissant la pate en toute discrétion
essayant d'aider les gens
qui y laissaient leurs économies pour un bout de terre
une mosaïque de gens authentiques

Il vendait des antiquités dans un magasin
et avait beaucoup à cacher
il avait une arrière salle pleine d'armes de guerre
et des tonnes de munitions
yeah!, il marchait avec une canne
laissait la porte verrouillée
5 pit-bulls à l'intérieur
un avertissement pour les gens
qui voudraient s'y infiltrer la nuit
protection pour les gens
leur vendant de la sécurité sous un jour des plus sombres
essayant d'aider les gens
à nettoyer les rues de la drogue
essayant d'aider les gens

bon, c'est difficile de dire commment un homme dérape
il pourrait être ici ou là
ce qui est trop faible au départ peut devenir trop fort au final
si vous ne pouvez pas différencier la bétise de ce qui est juste
mais il est difficile de juger une foule en colère
les mains lancées vers le ciel
des gens vigilants
se faisant justice eux-même
des gens consciencieux
se débarassant du seigneur de la drogue et de son gang
le pouvoir au peuple
confisquant la terre des dealers
une mosaïque de gens authentiques

une rolls royce toute neuve et une voiture banale
faisant la course dans la rue
chacune essayant d'arriver la première
avant que les emplyés ne prennent le volant
des camions plein de marchandises pour les maisons modernes
prêts à rouler dans les rues
des gens ordinaires
sur le chemin du travail
les gens de la ville
certains sont des saints, d'autres des rebus
des gens de tous les jours
s'arrêtant boire un coup sur le chemin du travail
des gens alcooliques
yeah!
vivant au jour le jour

sur la chaîne de montage
ils ont ces gestes répétitifs
les gens aujourd'hui n'achètent plus rien
personne ne sait pourquoi
pourtant ils produisent de la qualité
il n'y a pas de doute, ils travaillent dur
les gens ordinaires
mais tout n'est que question d'argent
"lee iacocca" people (Lee Iacocca était designer chez Ford)
mais les clients s'en vont
les gens mordant la poussière
yeah! ils regardent mais n'achètent pas
une mosaïque de gens authentiques

dans un ville poussiéreuse, l'horloge marque midi
deux hommes sont face à face
l'un est en blanc, l'autre en noir
aucune trace de peur
180 ans plus tard 2 bolides se trainent
exactement au même endroit
un demi million de gens
s'en allant sur le chemin
une usine pleine de gens
façonnant des pièces qui iront dans l'espace
des wagons plein de gens
ils s'en allaient pour un ailleurs
des gens déracinés
yeah!

là bas à l'usine,
ils mettent de nouvelles vitres
des vandals ont tout sacagé
et des sans abris ont squatté
un jour ils y ont travaillé
maintenant ils y vivent
mais ils pourraient y retravailler
les gens ordinanires
ils vivent dans un rêve
des gens de dur labeur
ils ne savent pas ce que cela signifie
d'abandonner, ces gens là
ils sont ce qu'ils ont toujours été
une mosaïque de gens authentiques

à l'écart des rails
ils nettoient la vieille numéro 9
ils dérouillent la locomotive
elle a pas l'air si mal
les temps vont bientôt changer
ils vont la remettre sur les rails
les gens ordinaires
ils vont faire revenir le bon vieux temps
des gens de dur labeur
ils remettent les affaires en marche
des gens de tous les jours
ils ont foi en l'homme honnête
une mosaïque de gens authentiques.

Michel

Il est plutôt bien le Chrome Dream2 et les concerts sur la West Coast aussi , avec une partie acoustique, et l'autre avec Crzay horse, peu de titres du nouvel opus joué et principalement les électriques.

djac

... viens d'entendre " Beautiful Bluebird " sur France Inter ( mais j'ai une bonne radio , hein )

une manière de citation un peu ratée de " Out On The Week End " non ?
( avec trop de guitare fioriture )

un peu comme " Living in the future " et " 10th avenue "

me donne l'impression de tourner en rond tout ça ( un peu comme un disque rayé )

TonySoprano

Exactement la même pensée que toi Hervé !!!!! SAUF pour Ordinary people, qui est sublime...Les 18min les plus courtes du monde pour une chanson!!

Le reste, franchement, c'est un peu du vent...Il a fait tellement mieux!!
Bon, évidemment, c'est toujours mieux que que le dernier "truc machin War"...

Mais où est donc passé le temps de Ragged Glory???

théo67

theo67 a dit: Alors voilà.

Je suis entré dans 'Chrome Dreams II' par la mauvaise porte.
J'y suis entré avec 'Chrome Dreams' en tête.
Avec ce truc que tout die-hard fan du Loner a dans ses parages. J'y suis entré avec 'Chrome Dreams' en tête.
Je savais qu'il ne fallait pas.
Que cela n'avait rien a voir.
Forcément.
Je me le suis dit avant même d'acheter le 'II'. Mais il y a des choses qu'on ne commande définitivement pas.
Je me demande encore pourquoi il a intitulé 'Chrome Dreams II', 'Chrome Dreams II' ?
Of course il explique ceci ici et cela là-bas. Mais pourquoi a-t-il intitulé 'Chrome Dreams II', 'Chrome Dreams II' ?
Les albums oubliés de Shakey, il y en a. Des officiels comme des 'qui auraient pu exister tant à certains moments Young pondait des titres et des titres et des titres qui ne sont jamais sortis que sur boots'. Sans même parler de l'officiel qu'on ne trouve plus.
Deux albums au moins jamais sortis. 'Chrome Dreams' donc, et 'Tonight's The Night', of course.
Quoi 'Tonight's The Night' est sorti ?
Oui, 'Tonight's The Night' est sorti !
Mais quid de 'Tonight's The Night' ?

C'est important ça. L'album, chez Young, n'a jamais été un simple tracklisting. Réussi ou raté, mythique ou oublié... peu importe. Neil Young n'a jamais construit ses albums au hasard. Pour le meilleur, pour le pire... peu importe.

A partir de là, 'Tonight's The Night' est-il jamais vraiment sorti ?

Bref, j'ai merdé en prenant la mauvaise porte.
Celle de la référence à un passé particulier, celui (le passé) de '77. Celui d'un de mes premiers boots.

Et comme un con, en essayant de sortir de 'Chrome Dreams' pour entrer dans le 'II', j'ai pris une seconde mauvaise porte.
Je suis entré dans le 'II' en commençant par 'Beautiful Bluebird'. Soit, pour celles et ceux qui ne savent pas, j'ai commencé le 'II' par le premier morceau.

Et j'ai failli ne pas aller plus loin.

Je me méfiais avant tout des 18 mn de 'Ordinary People', survendue à longueur d'articles ou de communiqués de presse repris ici et là... Rhâ! cet insipide dossier dans R'n'F... dont il s'agissait paraissait-il de la première interview depuis si looooongtemps, quand le Loner avait pourtant ouvert une porte donnant accès à une vue abyssale sur ses tourments et son âme en souffrance à l'occasion de la sortie de 'Prairie Wind'. Moment de vraie confession de l'artiste à l'époque, pour qui sait.
Moment rare d'un silencieux, qui parlait de 'Prairie Wind' et de ce moment de vie entre maladie, mort de proches et deuil à faire... comme R'n'F fait petit et besogneux à côté...

Bref, mal barré dans la chose. Je me préparais au calvaire des gens ordinaires et j'étais déjà cueilli telle l'olive à froid, première pression par un bel oiseau bleu...

Et puis voilà.
Quelque chose qui m'est familier chez Young m'a chopé de plein fouet.
Le truc qui fait le rapport de moi à lui depuis tant et tant d'années: la grâce.

Cet espèce de machin qui chez lui me touche. Ce truc qui n'est pas toujours-là. Qu'il faut chercher des fois. Qui n'est présent qu'avec parcimonie parfois. Qui déborde des fois. Toujours sincère. Des fois maladroite. Mais qui me renverse toujours quand elle débarque.
Un peu comme ces trucs qui font que certaines personnes nous font vibrer sans qu'elles ne le sachent ni même ne le cherchent. Ces choses qui ne sont pas toujours là, parce que des fois, c'est juste comme ça. Qui ne sont pas toujours là où et quand on aimerait qu'elles soient.
Au début, ça fâche, ça vexe, ça déçoit... et puis avec le temps, on comprend qu'elles ne nous appartiennent pas et qu'après tout, la parcimonie dans l'émotion préserve le truc.

Alors dire quand c'est venu dans 'Chrome Dreams II'... franchement, je n'en sais foutre rien. Je m'en suis juste rendu compte quand l'alors indigente 'Beautiful...' m'est passé comme une lettre à la poste.
Juste la lecture en boucle ne m'en a plus fait le bof-bof morceau d'entrée de l'album, mais m'en a fait un morceau de l'album à part entière.
Et comme donc je sais le soin (le prenage de tête ?) que le Loner met à la composition du tracklisting, je m'a dit qu'il m'adressait sûrement un message en forme de pied au cul, quelque chose comme: 'Homme de peu de foi...' (le reste, je ne le dis pas... c'est trop personnel).

Alors je pourrais disséquer les titres, les sons, les longueurs, les comparaisons, les clins d'oeil, les réminiscences, ma théorie des cycles NeilYoungien, l'émouvant retour d'Old Black (supposé, réel ou fantasmé, j'en sais rien et je m'en fous)... mais même pas j'en ai envie.

J'ai juste envie de dire que cet album de Neil Young m'est entré droit dans l'irrationnel et le sensible que j'ai en surplus.

Qu'à mon goût 'Youngien', il s'agit d'un machin dont j'ai envie qu'il m'accompagne, auquel j'ai envie de demander des comptes dans bien longtemps encore, dont j'ai déjà envie de dire qu'il efface tout ce qui est venu depuis l'immense, définitif, incontournable 'Sleeps With Angels' et que ce petit con d'album (c'est affectif chez moi) n'a pas intérêt à me décevoir sur la longueur, parce que des comptes, je sais que je vais lui en demander.
Au moins autant que ce que je suis prêt à lui laisser passer.
Au moins autant que la mauvaise foi que je suis prêt à déballer pour le défendre.

Parce que si à un moment il faut lui casser la gueule pour tout ce qu'il aurait pu être si Neil Young vivait encore au début des années '70, je veux être celui qui cognera...

En douce et dans l'anonymat.

Parce que devant tous les autres, je suis prêt à le défendre.
A cogner bas.
A mordre s'il le faut.
Et à vous pisser dessus.
C'est dire.

Je vous préviens d'ores et déjà: Ne jamais dire du mal devant moi de 'Chrome Dreams II' et encore moins de Neil Young.
Sauf si c'est moi qui parle.

J'ai dit !

YEAH !!!

Bill Horton

Si on remplace "Neil Young" par "Bruce Springsteen et "Chrome Dreams II" par "Magic", est ce que ça marche aussi ?

Parce que sinon je m’en vais de ce pas faire un copier/coller et poster, ni vu ni connu, dans autour du Boss...

Bon, je déconne... Excellent en tout cas, sans aller jusqu’à dire que je suis d’accord sur tout je peux néanmoins affirmer être d’accord tout à fait et j’applaudis de toutes mes mains. Et avec le coeur aussi.

Bobby Jean

Tiens, moi aussi j'ai un vide laissé par "Magic" qui cherche à être comblé.
Alors je vais m'empresser de découvrir "Chrome Dreams II".
Mais je me demandais, est-ce qu'on peut explorer "Chrome Dreams II", sans connaître "Chrome Dreams" (étant donné que d'après Théo, la filiation n'est pas si évidente) ?

Ron

je viens de lire que "ordinary People" avait été écrite en 1998 et jamais encore eregistrée.

Ca n'a pas grande importance, c'était juste pour dire quelque chose... Wink

Twilight

En fait, "Ordinary People" date de 1988 (et non 1998), époque de la tournée Bluenotes et était déjà disponible sur plusieurs boots. Une chanson culte pour tous les Rusties

JC

Bon sinon, l'album, y'a quoi sur le DVD à part l'album en 5.1 ou autre format ?

ed_vedder

euh... ben rien de particulier en fait, l'album en version audiophile, avec pendant l'écoute un diaporama de photos de bagnoles, de morceaux de bagnoles et de rouille, les paroles des chansons aussi et les photos du livret.

théo67

Je confirme que la chose n'a strictement aucun intérêt (à partir du moment où la musique prime sur le déroulé en chanson d'un diaporama d'images parfois certes superbes - pour le là jusqu'où j'ai personnellement tenu à tout le moins)

J'imagine juste le plan du gars qui a réussi dans la finance, dans son loft en plein centre-ville qui avec son super écran plat méga dimensionné au point d'y perdre de vue jusqu'à l'attribut à peine surdimensionné de Rocco S., avec son super système sonique surround-5.1 37000 enceintes dont deux dans le canapé et trois dans les chiottes, médite platement sur le monde et sa cruauté devant quelque pouffe de la société concurrente ramassée lors d'un cocktail cocaïné (mais juste à peine) avec un fond sonore et des images qui bougent sans capter l'attention (mais qui jette un oeil quand même via la baie vitrée sur son sordide 4X4 qui lui donne le sentiment d'être un mec bien, friqué certes, mais proche de la nature comme Neil Young... même pas idole de sa jeunesse, mais qui lui permet devant les collègues de bureau et les djeunz stagiaires de croire que l'infarctus n'est pas pour tout de suite)...

Il disserte sur la vie, avec la profondeur d'une flaque d'eau que même un moineau ne prend plus pour la mer à boire, un verre de Bordeaux hors de prix qu'il ne sait même pas apprécier à la main gauche, pendant que la droite, dans la poche de son Hugo Boss acheté en vente flash sur le net, soupèse le poids de ses burnes qu'il soulagera bientôt dans le premier orifice que la pouffe ramenée voudra bien lui laisser farfouiller.

"Neil Young c'est bien... Mais les préliminaires que c'est con" se dit-il en finissant son verre.

Bill Horton

Mon cousin, qui travaille à La Revue Du Son (pas J99, hein, que je ne connais point, mais je ne tiens pas à m'entourrer de trop de techniciens non plus...) et qui est très fan de Neil Young m'avait fait une réponse plus sérieuse: Neil Young a mis une version haute résolution du disque sur le DVD. Le CD a des limites techniques qui gênent Young et il propose presque tous ses albums récents avec le DVD en prime pour que n'importe qui avec un lecteur DVD puisse profiter de l'album dan une meilleure version audio.

Du coup, on passe de 16 bits de résolution à 24 bits (son 256 fois plus précis)

Et de 44,1 kHz de fréquence d'échantillonnage à 96 kHz, ce qui permet d'avoir beaucoup plus d'informations dans les aigus (filtrés par les lecteurs CD conventionnels).

Le marketing serait content de proposer un DVD avec un argument de vente autre que la qualité du son stéréo. Déjà qu'ils ne mettent plus l'accent dessus depuis des lustres pour le CD... C'est Neil Young qui a dû obtenir ça par contrat, de pouvoir sortir une version DVD.

Bon, ais je-besoin de préciser que je préfère LARGEMENT la réponse faite par Théo ? Je ne pense pas.

micathy

les doigts dans la prise, c'est son secret au loner pour ses compos! ça y 'est c'est sur.....t'as raison théo, ça fait trois jours que mon pote m'a offert "chrome dreams" trois jours que "magic" est dans sa boite je venais juste de me remettre du "massey hall" et.....ordinary people, j'm'en remet pas ça recommence au secours!!! ce mec est félé, ce mec joue avec sa santé, ce mec est génial, ce mec vieillit sacrément bien.(j'aurai bien rajouté LUI au moins)
en ce qui concerne ses dvds bon ben voilà c'est tout lui, et celui du "massey hall" c'était déjà kekchose


Dernière édition par JC le Ven 17 Juin 2011 - 8:48, édité 3 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 8:20

wisertime

A ne pas louper :

Neil Young
10-20-2007
INB Performing Arts Center, Spokane, Washington, USA
w/ Rick Rosas, Ben Keith & Ralph Molina

Disc 1 (54:18)
01. From Hank To Hendrix
02. Ambulance Blues
03. Sad Movies
04. A Man Needs A Maid
05. No One Seems To Know
06. Harvest
07. Journey Through The Past
08. Mellow My Mind
09. Love Art Blues
10. Love Is A Rose
11. Heart Of Gold

Disc 2 (70:04)
12. The Loner
13. Everybody Knows This Is Nowhere
14. Dirty Old Man
15. Spirit Road
16. Bad Fog Of Loneliness
17. Winterlong
18. Oh, Lonesome Me
19. The Believer
20. No Hidden Path
encore
21. Cinnamon Girl
22. Tonight's The Night

Hibbing Son

Ce n'est pas parce que je trouve cet album pas terrible que je ne vous donne pas l'info :-) Ceci dit, la setlist à l'air sympa, rien que pour Campaigner, Love Art Blues et Ambulance Blues

Le deuxième set sera dispo à la même adresse la semaine prochaine



Neil Young - guitar, guitjo, harmonica, piano, vocals
Ben Keith - pedal steel, lap steel, guitar, organ, background vocals
Rick Rosas - bass
Ralph Molina - drums, background vocals
Pegi Young - background vocals, vibraphone
Anthony Crawford - background vocals, piano

Disc I
Track 101 From Hank To Hendrix (10.3MB)
Track 102

Ambulance Blues (13.9MB)
Track 103 Sad Movies (4.9MB)
Track 104 A Man Needs A Maid (6.8MB)
Track 105 No One Seems To Know (5.4MB)
Track 106 Harvest (5.6MB)
Track 107 Campaigner (5.9MB)
Track 108 Journey Through The Past (6.5MB)
Track 109 Mellow My Mind (4.4MB)
Track 110 Love Art Blues (5.4MB)
Track 111 Love Is A Rose (3.4MB)
Track 112 Heart Of Gold (4.5MB)

Disc II
Track 201 The Loner
Track 202 Everybody Knows This Is Nowhere
Track 203 Dirty Old Man
Track 204 Spirit Road
Track 205 Bad Fog Of Loneliness
Track 206 Winterlong
Track 207 Oh, Lonesome Me
Track 208 The Believer
Track 209 No Hidden Path
encore
Track 210 Cinnamon Girl
Track 211 Tonight's The Night

djac

merci VéVé pareil que JC

j'ai chargé " Ambulance Blues " ( tu t'en doutais ! smile/luvlove.gif )

sauf que c'est pas écoutable ...
l'impression que c'est Cousteau qui chante ... plein de glou glou ... de bruits divers et aquatiques ...
faut dire : ça vient de Hong Kong si je me gourre pas ...

je reprends ma guitare pour un " Ambulance Blues " moins marin !

JC

Seul le second cd, le set électrique donc, est écoutable bizarrement.
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 8:58

TOURNÉE EUROPÉENNE dont 2 PASSAGES AU GRAND REX

ed_vedder le 12/12/2007

LE VIEUX YOUNG AU GRAND REX LES 14 ET 15 FEVRIER 2008:

DE 78 A 135 € LA PLACE

J'ai craqué, les deux dates...
avec en plus une réservation avec des moufles, je me retrouve avec deux billets pour le 14 juin... (si quelqu'un est intéressé,mp)
Neil Young, enfin! l'année 2008 va être aussi bonne que 2007!

ANGE

il est vrai que les places sont hors de prix. Mais Neil au grand rex avec ses musicos, semble t il d'après l'affiche, cela doit être assez super. (voir DVD heart of gold)
Je suis allé le voir dans les années 70 au Pavillon de Paris pour la tournée ZUMA, un de mes premiers concerts et surement un des plus beaux de ma vie.
Pour la tournée GREENDALE le concert au Palais des Congrés avait été assez soporifique, le loner seul interprétant son dernier opus, album moyen selon moi. Cependant pour le rappel lorsqu'il s'etait mis à reprendre quelques uns de ses classiques, à nouveau la magie du grand Neil a rempli la salle de GOOD VIBRATIONS.
Donc je pense que je vais encore casser ma tirelire (comme pour le BOSS le 17/12) et prendre la route du GRAND REX pour passer un bon moment avec un artiste que j apprécie au même titre que BRUCE. Depuis de nombreuses années ces deux artistes ayant la première place dans mon coeur. C'est un peu cul cul, mais j adore ces deux gars pour leur musique, leur parcours, leur personne et leur mentalité.

A LUNDI.

Twilight

J'ai aussi mes billets pour les 2 soirs :-)
Et j'irai sans doute aussi le voir en mars à Londres :

March
03 Edinburgh, Playhouse
05 London, Hammersmith Apollo
06 London, Hammersmith Apollo
08 London, Hammersmith Apollo
09 London, Hammersmith Apollo
11 Manchester, Apollo
12 Manchester, Apollo

Tickets go on sale from Friday 14th December at a priced of £55-£75
for London, £65/£55 for Edinburgh and £65 for Manchester. They are
available from the box office numbers listed above or online from
www.livenation.co.uk.

Tony Soprano

J'ai beau râler sur le prix des places, j'enrage quand même...

Set list du 1er concert à Anvers:

(Seul sur scène, acoustique)
From Hank to Hendrix
Ambulance blues
Sad movies
A man needs a maid
No one seems to know
Harvest
Journey through the past
Mellow my mind
Love art blues
Out of the weekend
Love is a rose

(Avec le groupe, électrique)Mr. Soul
Everybody knows this is nowhere
Dirty old man
Spirit road
Bad fog of loneliness
Winterlong
Oh, lonesome me
The believer
No hidden path

Rappel
Cinnamon Girl
Cortez the killer

...Même pas mal...

Title: Neil Young 2008-02-11 Antwerpen R09 Master RR
Size: 844.16 MB
Disc 1:

01. From Hank To Hendrix
02. Ambulance Blues
03. Sad Movies
04. A Man Needs A Maid
05. No One Seems To Know
06. Harvest
07. Journey Through The Past
08. Mellow My Mind
09. Love Art Blues
10. Out on The Weekend
11. Love Is A Rose

Disc 2:
01. Mr. Soul
02. Everybody Knows This Is Nowhere
03. Dirty Old Man
04. Spirit Road
05. Bad Fog Of Loneliness
06. Introduction Of The Band
07. Winterlong
08. Oh, Lonesome Me
09. The Believer
10. No Hidden Path
11. Cinnamon Girl
12. Cortez The Killer

-----

Title: Neil Young 2008-02-11 Antwerp (BE) Continental Tour opening show Dutch Masters recording
Size: 657.78 MB

avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 9:12

GRAND REX, PARIS, 14 & 15/02/2008

JC

FA-BU-LEUX !!!
SOLO SET (1h)
01. From Hank To Hendrix
02. Ambulance Blues
03. Sad Movies
04. A Man Needs A Maid
05. No One Seems To Know
06. Harvest
07. Journey Through The Past
08. Mellow My Mind
09. Love Art Blues
10. Don't Let it bring you down
11. Cowgirl in the sand
12. Out on The Weekend

BAND SET (1h20')
13. Mr. Soul
14. Don't Cry No Tears
15. Dirty Old Man
16. Spirit Road
17. Bad Fog Of Loneliness
18. Winterlong
19. Oh, Lonesome Me
20. The Believer
21. No Hidden Path (ENORME !!!)
RAPPEL
22. Cinnamon Girl
23. Like a hurricane

Et hop, au lit, et demain... ce soir plutôt, j'y retourne.

J'ai bien aimé Pegi et tous les membres du groupe (sauf Ralph Molina) en première partie. Surtout le guitariste-harmoniciste-mandoliniste-choriste Anthony Crawford, trop peu utilisé par Neil. Excellent musicien.

ed_vedder

oh la vache!
vivement ce soir, je ne serai toujours pas descendu de mon nuage.
Devrait y avoir de nouveaux morceaux: deux peintures n'étaient pas sèches... (comprenne qui pourra) ;-)

Twilight

J'ai vu Neil en concert une bonne vingtaine de fois et celui d'hier soir les surpasse tous. Vivement ce soir !

lsamuel

formidable concert !!!
le set acoustic était incroyable

croisons le doigt pour que celui de ce soir vendredi soit encore mieux...

JC

Alors là, déjà hier c'était costaud, mais ce soir, scotché !

SOLO SET (1h)
01. From Hank To Hendrix
02. Ambulance Blues
03. Sad Movies
04. A Man Needs A Maid
05. No One Seems To Know
06. Try
07. Harvest
08. After The Gold Rush
09. Mellow My Mind
10. Love Art Blues
11. The Needle And The Damage Done
12. Heart Of Gold

BAND SET (1h20')
13. Mr. Soul
14. Don't Cry No Tears
15. Dirty Old Man
16. Spirit Road
17. Bad Fog Of Loneliness
18. Winterlong
19. Oh, Lonesome Me
20. The Believer
21. No Hidden Path (ENORME ENCORE !!! j'ai chronométré, 18 minutes cette affaire)
1st ENCORE
22. Cinnamon Girl
23. Rockin' In The Free World (flamboyant et enragé !)
2nd ENCORE
24. The Sultan (instrumental qui fait retomber l'ambiance, un peu bizarre comme choix de final) le seul bémol des deux soirs.

Alors c'est sûr, quand on voit ça de l'extérieur - un coup d'oeil sur les setlists - on peut déjà se dire qu'en effet, ça devait valoir le coup.

Mais ça va au-delà des titres joués, il y avait tout, les conditions :
1) Un set solo acoustique + un set full band electrifié = un bon compromis, et une occasion de voir les deux principales facettes de la musique du Sieur.
2) Le Grand Rex, l'une des plus belles salles de Paris, l'une de celles qui a le meilleur son AUSSI.
3) le décor, simple, un peintre qui dessine les toiles du SET électrique uniquement, une toile par chanson, mais les toiles étaient inchangées ou presque entre les deux soirs, en fait il simule ! Et puis une statue indienne, des lettres et des chiffres à l'arrière, j'sais pas trop ce que cela signifie, j'ai même vu un téléphone rouge, une maquette d'une maison éclairée, avec en enseigne sur le toit NEIL'S HOUSE, un piano peint, l'harmonium, un clavier ailé tel un ange qui descend du ciel sur "Like a hurricane" joué par Ben Keith, et "Rockin' in the free world" sans que quique ce soit en joue ! Comme quoi la setlist n'est peut-être pas planifiée à l'avance comme le speaker nous annonce avant chaque concert - "pas la peine de faire des request..."

Le public, ou plutôt certains lourdauds dans le public qui ne peuvent s'empêcher de brasser du vent:
"Hey Neil"
- What ?
"It's been a long time"

Il a bien fait de venir celui-là... minoritaire cette espèce-là.

Et donc pour en revenir aux setlists, au-delà des titres choisis surtout ce second soir, je mettrai en avant l'interprétation, très prenante sur la partie solo, mordante et enragée sur la partie full band. Neil est en grande forme...

... à ce sujet, je n'ai pas peur de dire la vérité aux Français, il y avait - les deux soirs - beaucoup de "young people" pour voir le "never too old young". Comme quoi, la musique n'a pas d'âge, et que ce n'est en aucun cas une histoire de générations.

sergers2000

tres bon concert hier soir
le plaisir de rencontrer djac et hibbing son avant pour un café
partagé dans la bonne humeur
un set acoustique ,où j'ai eu du mal à rentrer , avec des problémes de voix pour le loner ,me semble t-il lorsqu'il monte
dans les aigus ,en particulier sur after the goldrush
par contre un set electrique splendide avec un son monstrueux
un winterlong emouvant dedié à danny whitten
hidden path qui emméne vers des sommets de deluges electriques
rockin' in the free world ,avec l'apport de crawford et pegi,
et pour finir sultan que j'ai touvé sympa pour finir ce tour de force

spirit road au grand rex le 14/02
http://www.dailymotion.com/country:fr/tag/paris/video/x4dtgh_neil-young-grand-rex_music

Hibbing Son

plaisir partagé Serge, depuis le temps!

C'est con, on aurait pu partager aussi le concert, je t'aurais laissé la place pour la deuxième partie parce que cette vidéo électrique ne me donne pas de regrets...

Twilight

Un petit extrait de "Rockin' In The Free World" le 15 :
http://www.youtube.com/watch?v=ujwi7mTjm7c
La vidéo complète est sur Dime...
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 9:40

TOURNÉE D’ÉTÉ 2008

CC Rider le 15/02/2008

Petite info en vrac choppée ce matin chez un tourneur...

Dylan et Neil Young sont actuellement proposés à des festivals d'été dans l'hexagone.
Ceux que ça interesse peuvent donc s'attendre à des dates avec les beaux jours.

Tony Soprano

Le grand Neil sera au festival Rock Werchter le vendredi 4 juillet!!!!

Et cette fois-ci, je ne compte pas le louper le coco...

http://www.rockwerchter.be/RW2008/site/index.asp

Twilight le 4/03/2008

D'autres dates viennent de tomber :
27 juin - Arganda del Rey, Madrid
12 juillet - Oeiras, Lisbonne
et il sera également au Festival de Roskilde (Danemark) : date non encore déterminée (le 6 juillet ?)
Enfin, la date française vient d'être officiellement confirmée : Neil jouera à Lyon (Halle Tony Garnier) le 25 juin

Mathis le 26/06/2008

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHH !

Quelle grosse grosse claque mes amis !

...mais quelle incroyable soiré aussi.
Pas sûr que le Young revienne un jour poser ses boots à Lyon.

J'ai assisté ce soir à un concert incroyablement rageur, ecorché, bref rock pur jus.
Moi qui pensait avoir droit à mes 45mn d'acoustique pour commencer (tarif syndical en vigueur sur la tournée 2008) , m'en servant au passage comme argument promotionnel pour convaincre ma copine de m'accompagner, quelle ne fut pas ma surprise de voir Neil Young enfourcher sa Gibson Les Paul noire toute pourrave (et venue directe des sixties) et lâcher la bride au Crazy Horse (qui eux ne lèvent guère la guibole sans l'aval du maestro...un peu comme dans cet endroit fripon parisien finalement !)
Tout en electricité et en impact, le concert demarre sur des titres incroyables. Je retiens tout de suite 'Spirit Road' (un nouveau morceau) et My my hey hey (incroyable de FEU)
là, je me dis que j'assiste à un truc incroyable, j'ai juste une légende sous les yeux, et qui met le feu.
Même ma copine adore /
Le loner se dandine, virevolte, cheveux au vent (y a un enorme ventilo en arriere scène) et CA LE FAIT VRAIMENT
Le truc marrant , c'est que Young prend vraiment TOUTE la place (tous les solos, dont il decide de la longueur, il donne des ordres au batteur en direct, et AUCUN musicien n'a son moment) et que finalement on ne VEUT RIEN D'AUTRE.
Le concert a continué comme ça avec quelques titres plus acoustiques, et puis retour à l'electrique.
Et puis....
UUn truc très bizarre.
Le dernier morceau avant les rappels devait être "No hidden path" grande chevauchée Youngienne d'1/4h sur le dernier album.
ça commence, ça tue tout et au moment du solo, Young part dans une nouvelle ruade effrenée..sauf qu'il se casse la gueule !
Bravache, il continue son solo, finit par se relever, et rentre alors dans un etat de transe :
tout en continuant son solo, il relève l'ampli de retour qui l'a fait tomber, tout ça... pour lui assener un bon shoot du pied !
Puis, toujours dans ce solo interminable, il semble souffrir du pouce et semble même s'arracher l'ongle pour pouvoir continuer !
Et puis, le solo s'eternise, on sent qu'il est très enervé, qu'il n'arrive pas à trouver ce qu'il veut.
Franchement à ce moment là, j'avais envie qu'il arrête le morceau, il partait dans tous les sens, mais pas dans un qui etait bon.
Alors, il finit par faire baisser la rythmique, reprendre le chant, presque guitare-voix, à forcer le public à claquer dans les mains, fait remonter la batterie, retrouve du souffle, remet de la disto et DECHIRE un dernier solo A MOURIR , qu'il termine en se ruant sur son ampli, poussant tous les potards à fond !!!!
Je vous dis pas le son apocalyptique et franchement jouissif du truc !

Donc fin avant les rappels.
Ils reviennent,
et là...
et là...
A DAY IN THE LIFE des BEATLES !!!!!!!!!!!!!!!!!
Inutile de vous preciser que la montée symphonique (coeur de ce chef d'oeuvre) est effectuée par Young lui même à l'electrique, et que tout ça se finit , après une succession de douceur et de rentre dedans, par un chaos total sonore et dechirant, Young allant jusqu'à séctionner les cordes de sa guitare (P... mais qu'est ce qui lui a pris ???) , finissant le morceau en la tapant sur le sol, et se barrant.

On se dit 'chouette 2e rappel' et là... Lumiere salle !
P... incroyable tête de lard, le Young s'est cassé comme un salaud ! Après toutes les peripeties du soir, il a tout envoyé boulé !
Après une bien comprehensible deception, je me dis en vous ecrivant que j'ai une chance iNCROYABLE d'avoir assisté à ça :
ça c'est tout simplement un musicien -un vrai- rocker jusqu'au plus profond de sa sensibilité, qui nous a posé un concert de feu, et qui se barre pour rester intègre parce que l'envie n'y est plus...et en ayant VRAIMENT donné avant.

Bref, un type pas du tout eteint, pas du tout m'a tu vu, encore engagé dans sa musique , au point de se soucier d'abord de la production du soir plutôt que du public.
Et puis le public, il s'en est bien occupé en donnant TOUT avant (et à plus de 60 berges, il en reste forcément moins qu'à 30, alors chapeau !)


ps : à la fin du concert, j'ai croisé un sympathique jeune homme affublé d'un t shirt noir sans manche "The rising" (accompagné par son amie)..est-ce un membre du forum ???
(ça devient un club de rencontre ici non mais !!!!!)

Bill Horton

Merci pour ce très rapide et très bon compte rendu



Sinon on peut préciser que Neil Young casse assez régulièrement des cordes, des guitares ou des... doigts en fin de concert. Il casse parfois même les oreilles d'une partie de son public.
C'est Neil Young quoi. Même sans son Crazy Horse il peut nous faire des ruades imprévisibles


babounet

Tout comme Mathis , je confirme qu'hier Neil nous a gratifié d'un concert tout en ..... electrique ! Mais alors moi qui le découvrait sur scène quelle pêche le père Young dans ses "trips" de "grattes" , sur l'avant dernier pas loin de 20 minutes !!!!
Par contre quelle salle de m.....cette halle Tony Garnier , acoutisque nullissime , salle impersonnelle par son manque de chaleur "musicale" ! Le hasard m'a placé au milieu d'un groupe sympas de fans "Américano Canadio Français " qui avaient fait Vérone la veille , et là aussi cris d'Orphée pour interdire de se lever avec pourtant des "miches" coincées dans des sièges en bois d'un incorfort sidérant !
Allez 20 sur 20 Mr Young et revenez quand vous voulez !

Un apercu des "déires guitaresques" de Mister Young la veille du concert de Lyon à Vérone !
http://www.youtube.com/watch?v=lP7xhTvle4c

Chaudoudou

j'y étais aussi hier et c'était MONSTREUX !!! c'était la première fois que je le voyais en concert et quel concert !!!! j'yétais avec mon paternel vieux fan des début ( il a juste attendu 56 ans avnty d y aller ) .Mais quelle claque musical...des morceaux de 20 min des rsolos de fou, du son lourd ( comme j'aime) mathis a tres tres bien résumé le concert et moi aussi j ai vu le gars avec le tee shirt du Boss (je voulais mettre le mien mais bon je me serais fait charier par mon clan familale ) Bref gros concert et meme ressenti que toi mathis salle pourrie mais super concert et super neil, un peu sur la fin quand il ont rallumé et alluciné de le voir peter sa gratte.Le passage ou il se pete la gueule et continu quand meme m a laissé dans voix.Juste une question le morceau "mother" qu il a joué a l'orgue, lair me rappellai celui de Renaud "la ballade nord irlandaise " assez bizarre mais c etait le meme air.Bref si quelqu a avait la set list complète.....ca serait cool car j ai pas noté ( malgré l aide du chef indien ;-) ) en tout cas incroyable soirée !!!! et ce dernier morceau....

lost in the flood

Tout d'abord merci pour la setlist complète (certains titres m'étaient inconnus).

Premier concert de Neil Young pour moi, et bien entendu très ému, et bluffé par la forme (plutôt olympique), et la verve du loner.
Je le regardais dérouler ses solos, enchainer les morceaux sans faiblir et je me disais quel veinard j'étais de voir cette légende mettre le feu ainsi devant mes yeux éberlués et conquis. J'espère pouvoir remettre ça très vite (donc Neil, si tu m'entends...)

Spirit road, Hey hey my my, old man, words, Oh lonesome me, mother earth, Too far gone, unknown legend, la reprise des Beatles en rappel et même hidden path (malgré c'est vrai quelques longueurs), c'était du très très lourd !!!

Seul bémol : trop court bordel !! et un rappel au rabais.

Reviens quand tu veux Neil (mais vite, putain !!)

sergers2000

06-25-2008, Halle Tony Granier, Lyon, France
Neil Young and His Electric Band
Mr. Soul
I've Been Waiting For You
Spirit Road
Love And Only Love
Hey Hey, My My
Too Far Gone
Oh, Lonesome Me
Mother Earth
The Needle And The Damage Done
Unknown Legend
Old Man
Words
Get Back To The Country
No Hidden Path
---
A Day In The Life

--------------------------------------------------------------------------------
Tape Exists :
Length :
Notes :
Tour : 2008 European Summer Tour
Band :
Neil Young - guitar, harmonica, pump organ, vocals
Ben Keith - pedal steel, lap steel, guitar, organ, background vocals
Rick Rosas - bass, background vocals
Chad Cromwell - drums
Pegi Young - background vocals, vibraphone
Anthony Crawford - background vocals, piano
Larry Cragg - banjo

il finit par "a day in a life" de lennon/mc cartney
http://www.dailymotion.com/relevance/search/neil%2Byoung%2Blyon/video/x5x2dj

Twilight

Moi j'attends avec impatience que ce show fasse surface sur Dime. J'y étais avec une trentaine de fans (de la liste Neil Young) et pour beaucoup d'entre nous, ce show est à la première ou deuxième place de notre TOP 10 (ou 25 ou 30) des concerts de Neil que nous avons pu voir depuis les années 70. On se sent quelque peu mélancoliques au lendemain d'une telle soirée (pas seulement à cause du concert mais aussi de la Fest qui a suivi...). Heureusement, nous sommes plusieurs à aller voir Bruce à Paris ce soir, cela va nous redonner la pêche.

Concernant Dublin (j'y étais), le show lui-même était très bon mais l'ambiance complètement différente de celle de Lyon : festival en plein air (dans l'enceinte du château de Malahide), public parlant et buvant en permanence et il paraît que cela s'entend sur le boot (pas encore écouté pour ma part). Donc show à oublier pour ma part alors que celui de Lyon reste vraiment spécial, ne serait-ce que pour les surprises de la set list et notamment cette première interprétation de "A Day In The Life" (qu'ils ont répétée une trentaine de fois à la suite l'après-midi même).

babounet le 4/07/2008

Très bonne vidéo TV du concert de Madrid !!!


http://www.youtube.com/watch?v=GM67m3bJYzU

Twilight le 12/07/2008

Mais pourquoi diable n'étais-je pas à Oberhausen hier soir où Neil a joué "Time Fades Away" (jouée la dernière fois en 1973 !) ?



avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 9:44

TOAST

Elcan le 03/04/2008

Un nouvel album pour Neil Young!

Toast, album inédit de Crazy Horse dont les sessions ont eu lieu en 2000, va bientôt voir le jour et annonce l'édition de plusieurs inédits.

En 2000, le groupe de Neil Young, Crazy Horse, était à San Fransisco où il enregistrait dans un vieux studio répondant au doux nom de Toast. Studio mythique dans lequel enregistra Coltrane, Toast fût la cible de méchants promoteurs qui s'acharnèrent à le transformer en un énième loft pour bobos américains. 8 ans plus tard, Crazy Horse décide de sortir un album rassemblant ces sessions d'enregistement sous le nom de Toast, en hommage à ce lieu légendaire qui accueillit leur spleen pendant de longs mois.

Car la période pour Crazy Horse n'était pas à la fête, et l'ambiance des sessions souvent alourdie par un climat dépressif et sombre. Le groupe enregistre dans ce studios pendant des siècles et ne récolte pas les fruits qu'il espère. Aucun titre de l'album n'est achevé si ce n'est la chanson Goin' Home. Mais beaucoup de pistes sont lancées.

L'album, rassemble aujourd'hui tous ces titres mixés par John Hanlon (co-producteur de l'album avec Neil Young). Il évoque l'amour et la perte, et affiche des couleurs blues et jazzy. Sorte de Tonight's the night en sourdine, l'ambiance, brumeuse et désolée se voit parfois troublée par un piano endormi. Cet album annonce la venue de nombreux inédits de Crazy Horse. Quelle bonne initiative.

http://www.lesinrocks.com/index.php?id=60&tx_news[notule]=208332&cHash=2fb68fba58


Plus d'infos là (en anglais) :
http://neilyoung.com/news/

peter pan le 9/12/2008

je ne sais pas si quelqu un a déjà posté ca,lu sur les inrocks.com:
On sait Neil Young au travail depuis quelques mois sur un nouvel-ancien album -le bouclage d'un projet débuté il y a sept ans avec son Crazy Horse. Intitulé Toast, la chose est désormais bouclée, devrait paraître en mars ou avril prochain, et semble plein de nouveautés pour le Canadien.

"C'est une expérience auditive géniale, a expliqué Young au Rolling Stone US. Il a été enregistré en 5.1. C'est un album ahurissant, et je ne pense pas que ce soit un album commercial, mais c'est du grand rock and roll, très instable, presque jazzy. (...) Je veux que la première de cet album se déroule dans une galerie d'art, avec des enceintes à chaque coin de la pièce, et des grosses enceintes, on doit pouvoir passer du temps à travailler sur l'acoustique de la pièce, pour qu'on puisse accueillir deux ou trois cents personnes dans de parfaites conditions d'écoute qu'on ne pourra reproduire nulle part ailleurs."

Quant à la tonalité de Toast, elle s'annonce orageuse. "Il est réellement sombre. Il a tout ce que les meilleurs albums du Crazy Horse ont. Ce ne sera pas l'album le plus commercial du Crazy Horse, mais je ne sais plus exactement ce que cela veut dire, parce que le modèle a changé, les temps ont changé."

CC Rider

C'est à peu près ce que propose le compositeur Pierre Henry chez lui, dans son atelier/studio/maison depuis quelques années...

Bon...Vu la descrïption, ça m'a bien l'air d'être un genre de suite sonique à la BO de "Dead Man".
L'emballement à pouvoir présenter ça dans une gallerie pour 2 à 300 personnes dans des conditions uniques, c'est sa mi temps de super boule à lui?

Le mini Bowl en quelque sorte, mais avec le même besoin de créer un événement pour lancer l'affaire.


Dernière édition par JC le Ven 17 Juin 2011 - 14:20, édité 1 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 11:17

NEIL YOUNG à COLMAR

Bill Horton le 2/06/2008

Le titre de ce topic ressemble à un canular ou à une mauvaise blague, pourtant c'est la vérité dans son plus simple appareil:

Neil Young (aka The Loner) en concert à la Foire Aux Vins de Colmar le 15/08/2008, entre Nicolas Canteloup et RFM Party 80

En ce qui me concerne, le choix est fait...et il n'a jamais été aussi facile

keep on Rockin' in The Free World...



http://www.foire-colmar.com/dn_concert/8.html

Bill Horton le 15/07/2008

Finalement il y aura une première partie pour le concert de Neil Young à Colmar, ce qui n'était pas envisagé dans un premier temps.

C'est Rodolphe Burger, l'enfant du pays, le régional de l'étape, qui s'y colle.



http://colmar.dna.fr/?Rodolphe-Burger-a-la-Foire-aux

On peut penser qu'il a dû se démener pas mal pour obtenir cette première partie (afin de réaliser un rêve de fan ?)

Enfin, c'est ce que j'imagine, hein , j'en sais rien... (en tout cas il n'a pas dû se faire prier beaucoup pour cette occurrence)

Ce qui est sûr à présent, c'est que c'est lui qui nous fera patienter jusqu'à l'arrivée du Loner sur scène. Ce qui est certain aussi, c'est qu'en terme de première partie, cela aurait pu être pire, bien pire...

Pour l'instant, ça n'a pas l'air de le perturber plus que ça, faut dire qu'il joue à domicile...



Bill Horton le 10/08/2011



Voilà, la Foire aux Vins de Colmar a démarré depuis quelques jours à présent, le concert de Neil Young est prévu dans moins d'une semaine et je me demandais si quelques dreamers s'étaient décidés à faire le déplacement pour l'occasion


Bill Horton le 16/08/2011

Setlist 21H00- 23.25:

01. Love And Only Love
02. Hey Hey, My My
03. Everybody Knows This Is Nowhere
04. Powderfinger
05. Sprit Road
06. Cortez The Killer
07. Cinnamon Girl
08. Oh, Lonesome Me
09. Mother Earth
10. The Needle And The Damage Done
11. Unknown Legend
12. Wrecking Ball
13. Heart Of Gold
14. Old Man
15. Just Singing A Song Won't Change The World
16. See Change
17. See Change (yes, played twice)
18. Cowgirl In The Sand
19. Rockin' In The Free World

20. A Day In The Life


No comment.

Extraordinaire Loner.

More to come...



Bill Horton



mathis a dit :

Sûrement très intense encore.

Ce tour 2008 est vraiment un bon cru.

Intense est un qualificatif approprié, en effet: il y eut un échange assez profond entre l'artiste et son public à Colmar, enfin c'est ce que j'ai ressenti...

Des climats très différents avec un groupe qui excellait dans tous les registres: le murmure sur "Wrecking Ball" ou le déferlement électrique sur "Keep on Rockin' in The Free World"


Le type de Crytal Cat avait fait le déplacement donc il y aura éventuellement un chouette bootleg à venir pour confirmer tout cela.



La presse locale a apprécié, elle aussi...

Il est vrai qu'il était difficile de faire la fine bouche après le concert de Colmar...

Le concert de Neil Young, ce vendredi soir, a conquis le public. Puissance, finesse, richesse, variété, show, tout y était.
S'il n'y avait qu'un seul concert à voir lors ce festival de la foire aux vins 2008, c'était bien celui de Neil Young, ce soir au théâtre de plein air. Pourtant, alors que la Canadienne Alanis Morissette avait réussi à faire le plein, l'ancien membre de Crosby, Stills, Nash & Young n'a attiré « que » 7500 fans. Une foule toutefois assez nombreuse pour donner une impression de coquille pleine.

Accompagné d'un Rachid Taha très en « forme », c'est l'ancien Kat Onoma Rodolphe Burger qui a eu le droit à un petit espace sur la scène colmarienne pour assurer la première partie de Neil Young. Une demi-heure passée trop vite pour jouer « L'arabécédaire », mais suffisante pour « The Passenger », reprise d'Iggy Pop, ou « C'est dans la vallée ». Une bonne mise en bouche, également appréciée par l'entourage de Neil Young. « Good job », a lancé un proche de l'artiste américain au chanteur alsacien lorsqu'il a quitté la scène.

Il n'a fallu pas moins de six camions pour transporter tout le décorum de Neil Young. Et sur scène, ça se voit : projecteurs géant, style cinéma, statue en bois d'indien, ventilateur gigantesque, piano, orgue, j'en passe et des meilleurs. Quasiment ponctuel, Neil Young et ses musiciens débarquant dans une ambiance bleutée. Les premières notes de « Love and only love » résonnent, et c'est parti pour près de 2 h 30 de concert. Si le début fait la part belle aux morceaux les plus électriques de son répertoire (« Hey hey my my », « Spirit Road », « Cinnamon girl »), Neil Young est capable de plonger le public dans une transe quasi religieuse avec des morceaux comme « Mother Earth », joué seul à l'harmonium et à l'harmonica, ou « The Needle and the Damage done », à la guitare acoustique. Depuis la fosse, même la lune, quasi pleine, semble vouloir s'inviter au concert. Le chanteur ne le loupe pas et, après une ode à l'astre blanc, balance une de ses plus belles étoiles, « Heart of Gold ». Le public chavire, mais n'est pas au bout de ses peines.

Neil Young en a encore sous la pédale. La preuve en est avec l'énergique « Just singing a song won't change the world ». Mais le meilleur est encore à venir. Dernier morceau avant le rappel, « Rockin in a free world » fait retrouver à Neil Young ses jambes de 20 ans. Il sautille sur place, et envoie un morceau rock'n'roll que beaucoup de jeunes groupes peuvent envier.

Plus de 2h15 n'ont pas fatigué l'artiste, qui revient pour un rappel plus qu'électrique. Les cordes de la guitare sont arrachées, telle une offrande aux dieux de la musique. Les spectateurs peuvent enfin quitter le théâtre de plein air : ils ont reçu leur baffe rock du festival 2008. Merci Mr Young !




Un aperçu du concert en images.









Twilight



mathis a dit :

cool !

...au fait, le boot de Lyon, il est sorti finalement ?

Oui,il existe même en 2 versions sur Dime mais avec la même source.

J'avais trouvé le show de Lyon excellent mais celui de Colmar le surpasse encore et prend même la première place (occupée jusqu'alors par le Vienne 96) de tous mes shows (25) de Neil, c'est dire ! Sa version de "Cowgirl In The Sand" fut absolument époustouflante, un moment d'anthologie. Et "Wrecking Ball", pas jouée depuis 1989, quelle belle surprise, magnifique.


Bill Horton



Twilight a dit :Colmar prend même la première place (occupée jusqu'alors par le Vienne 96) de tous mes shows (25) de Neil, c'est dire !

Je ne saurais pas établir de classement aussi précis mais, en jouant le jeu, je placerai également ce concert dans le tiercé de tête des concerts de Neil Young que j'ai pu voir, les deux autres étant celui de la tournée Mirror Ball à Gampel en Suisse et un concert de la tournée 2001.




[s]19/08/95, Open Air Festival, Gampel, Switzerland[/s]


1. Big Green Country
2. Song X
3. Act Of Love
4. Downtown
5. Mr. Soul
6. Scenery
7. Throw Your Hatred Down
8. The Needle And The Damage Done
9. Comes A Time
10. Hey Hey, My My
11. Mother Earth
12. Fuckin' Up
13. Cortez The Killer
14. Powderfinger
15. Rockin' In The Free World


Band : Neil Young - vocals, guitar, piano, harmonica
Stone Gossard - guitar
Mike McCready - guitar
Jeff Ament - bass
Jack Irons - drums
Brendan O'Brien - organ



[s]22/07/01, Stimmenfestival, Lörrach, Germany[/s]


1. Don't Cry No Tears
2. I've Been Waiting For You
3. Love And Only Love
4. Piece Of Crap
5. Goin' Home
6. Hold You In My Arms
7. From Hank To Hendrix
8. Don't Let It Bring You Down
9. Pocahontas
10. Long May You Run
11. Only Love Can Break Your Heart
12. Standing In The Light Of Love
13. Gateway Of Love
14. Hey Hey, My My
15. Like A Hurricane
---
16. Fuckin' Up >
17. Cinnamon Girl
---
18. Down By The River
19. Powderfinger
20. Rockin' In The Free World
---
21. Roll Another Number


Band : Neil Young - vocals, guitar, piano, pump organ
Frank Sampedro - guitar, keyboards, vocals
Billy Talbot - bass, vocals
Ralph Molina - drums, vocals

Pegi Young - vocals
Astrid Young - vocals






Désolé mais je suis fanatisé pour quelques jours encore donc je précise, après info, que "Wrecking Ball" n'avait pas été joué depuis la tournée de 1989 et qu'en plus la version était somptueuse; évidemment "Cowgirl in The Sand" en version électrique est assez rare aussi...
Et comme je vous aime bien je rajoute quelques brefs extraits vidéos de l'entrée en matière... images/icones/icon13.gif

http://www.dailymotion.com/video/k6Hf3dU8UrD2KsJsju



Désolé d'insister mais c'était vraiment aussi bon que ça...

http://kennke.org/blog/2008/08/16/neil-young-in-colmar/

http://www.thrasherswheat.org/2008/08/colmar-france-concert-reviews-81508.html



Ceux qui s’attendaient à un spectacle empli de guitares acoustiques et de belles harmonies vocales en ont été pour leurs frais. Car c’est pied au plancher que Neil Young a démarré vendredi soir son concert à la foire aux vins de Colmar. L’image est saisissante : un chanteur guitariste ayant l’âge d’être le grand-père d’une bonne partie de la salle qui maltraite sa guitare comme si sa vie en dépendait, sautillant et enchaînant solo sur solo avec l’envie d’en découdre.

Neil Young semble bel et bien être l’un des derniers dinosaures du rock à faire preuve d’autant d’engagement sur scène. 40 ans dans le métier et des milliers de concerts donnés n’ont pas entamé l’enthousiasme du Canadien à enchaîner ses vieux classiques (excellents « Love And Only Love », « Hey Hey, My My », un « Cinnamon Girl » d’anthologie...). Mieux encore, quand ses contemporains ont perdu la voix de l’époque de leur gloire (au hasard, Bob Dylan ou Robert Plant de Led Zeppelin), le « loner » a conservé cet organe si particulier, tour à tour fluet (pour les ballades) ou menaçant (pour les chansons plus rock).

Après une première partie de concert sous le signe de l’électricité (malgré un public plutôt timide en comparaison du déluge sonore), Neil Young s’est attelé à faire ce pourquoi il est le plus réputé : sortir la guitare acoustique et l’harmonica. Marque des grands, ce dernier est aussi très à l’aise en interprétant le délicat « Oh, Lonesome me » ou en s’asseyant devant l’harmonium pour « Mother Earth ».

L’interlude acoustique marque le début du réveil des spectateurs. A raison, car c’est avec un album folk et en grande majorité acoustique (« Harvest », en 1972) que Neil Young a connu le succès international. C’est à l’entente des titres de cet opus (« The Needle And The Damage Done », « Heart Of Gold ») que l’assistance se montre le plus enthousiaste. Mais avec un tel spectacle, impossible de ne pas convaincre les réticents, et c’est une véritable ovation qui accompagne une longue, sauvage et passionnante improvisation électrique sur « Cowgirl in The Sand ».

C’est déjà l’heure des rappels et la foule ( 7500 spectateurs environ) est entièrement acquise à la cause du Canadien. Surprise, la dernière chanson est une reprise des Beatles (« A Day In The Life », jamais jouée sur scène par le Fab Four), prétexte à un final apocalyptique, dans un larsen infernal où le chanteur maltraite les cordes de sa guitare. La messe est dite, et impossible d’y trouver à redire : sur scène, à 62 ans passés, Neil Young fait la leçon à n’importe qui.

Benjamin Merieau



Twilight

L'un de mes amis qui était au premier rang a pu filmer et a mis quelques vidéos en ligne sur Youtube :

Hey Hey My My :
http://fr.youtube.com/watch?v=yhQydGFDBMQ

Spirit Road :
http://fr.youtube.com/watch?v=FCinHO3-T44

Cinnamon Girl:
http://fr.youtube.com/watch?v=g3GKZaaX9t0

Just Singing A Song Wont Change The World:
http://fr.youtube.com/watch?v=GyND16jdANk

Old Man:
http://fr.youtube.com/watch?v=605_71ipdYU

Rockin' In The Free World:
http://fr.youtube.com/watch?v=gk7SxzxCj1U

Cowgirl In The Sand (part 1):
http://fr.youtube.com/watch?v=K_Htn2zrbyE

Cowgirl In The Sand (part 2):
http://fr.youtube.com/watch?v=1Yp0QhLR3Vg

A Day In The Life:
http://fr.youtube.com/watch?v=wIDqnafPQ30

Enjoy!

Bill Horton

"Just When I Thought I Was Out, They Pull Me Back In"

Soit Bill Horton imitant Silvio Dante imitant Al Pacino dans le Parrain...

Tout ça pour dire que juste au moment ou je commençais à décrocher de Neil Young , voilà que ces quelques vidéos me font replonger...

Faut dire que malgré la qualité limite, intrinsèque à ce genre d'enregistrement, la vidéo de "Keep on Rockin' in the Free World" réstitue assez bien l'atmosphère électrique de ce concert et Neil qui sort de scène en applaudissement le public colmarien...



Keep on Rockin' in The Free World, indeed!

Bill Horton

On avait déjà pu entendre deux nouveaux titres de Neil Young à Colmar ("Just Singing A Song Won't Change The World" et auusi "See Change")

Depuis il en a débuté un troisième -durant cette tournée européenne qui s'achève le après demain au Danemark- intitulé "When Worlds Collide"

En forme le Loner

http://www.youtube.com/watch?v=9K-Jy5ubKaw

[s]When Worlds Collide[/s]

Taking a trip across the USA
Gonna meet a lot of people along the way
Far and Wide
Floating along on the Rio Grande
Coca Cola in my hand
In the promise Land
Living my days in the old jail cell
Some out think just go to hell
When worlds collide

Love is love
Hate is hate
Truth is fiction
And late it late
Truth is fiction
Truth is lies
Strange things happen
When worlds collide
Strange things happen
When worlds collide

Cruising down Route 66
Where the guys and gals
Used to take their kids
In the old days
Running low on the people's fuel
Driving in something that's really cool
World highway ?
Living my days in an old jail cell
Some out think just go to hell
When worlds collide


Black is black
White is white
Wrong is wrong
And wrong is right
Truth is fiction
Truth is lies
Strange things happen
When worlds collide
Strange things happen
When worlds collide

Love is Love
Hate is hate
Truth is fiction
And late is late
Truth is fiction
Truth is lies
Strange things happen
When worlds collide
Strange things happen
When worlds collide

Strange things happen
Strange things happen
Strange things happen




avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 11:32

FARM AID SEPTEMBER 20th, 2008

Bill Horton

Neil Young n'est plus à Colmar depuis longtemps mais de retour au Farm Aid avec les usual suspects:



Et il y avait aussi lui:



Steve played a very short set at Farm Aid with Christmas in Washington, Devil's Right Hand and Copperhead Road.
He made a joke about playing most of the Farm Aid shows other than the year he was in jail.



Il y avait encore Jerry Lee Lewis qui apparemment aurait nouveau piqué la vedette à tous le monde. Décidément une salle habitude chez le Killer.



La setlist du Loner:

1. Love And Only Love
2. Every Knows This Is Nowhere
3. Powderfinger
4. Mother Earth
5. Unknown Legend
6. Old Man
7. Get Back To The Country
8. A Day In The Life

http://www.youtube.com/watch?v=Hbet0Ck-zfE


Bill Horton



mathis a dit : Ah cette reprise des Beatles....vraiment quelle superbe idée, quelle magnifique interprétation !


Le final est toujours assez redoutable. Là, en l'occurrence, Neil perd son chapeau pendant que sa guitare perd des cordes et que le titre gagne en intensité

Heureusement que Larry Cragg n'a pas son pareil pour rétablir The Old Black après chaque concert...




mathis

c'est clair que je me demande toujours comment elle tient encore celle-là avec le traitement qu'elle subit !!!!

Hibbing Son

Merci qui? Merci BigO!

Téléchargement en MP3 ici :


NEIL YOUNG
Farm Aid 2008 [no label, 1CD]
Live at the Comcast Center, Mansfield, Massachusetts, September 20, 2008. Radio broadcast.

On September 20, Neil Young performed at Farm Aid 2008 at the Comcast Centre in Mansfield, MA. Other acts for the event included Farm Aid president and founder Willie Nelson, John Mellencamp, The Pretenders Arlo Guthrie, Jerry Lee Lewis and Steve Earle.

The annual Farm Aid concert is aiming to collect food for the needy and raise awareness about issues such as protecting farmland. Concertgoers were asked to bring non-perishable food items to leave at the main entrance.

Track 01. Love And Only Love (11.8MB)
Track 02. Everybody Knows This Is Nowhere (6.6MB)
Track 03. Powderfinger (11.0MB)
Track 04. Mother Earth (6.5MB)
Track 05. Unknown Legend (6.7MB)
Track 06. Old Man (5.7MB)
Track 07. Get Back To The Country (4.6MB)
Track 08. A Day In The Life (10.7MB)

Bill Horton



Hibbing Son

avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 11:33

USA TOUR AUTOMN 2008

wisertime

Il remet ça aux USA avec une vingtaine de dates dont certaines avec Wilco en 1ère partie :

10/14/2008 Xcel Energy Center St. Paul, MN *
10/16/2008 MTS Center Winnepeg, MN CANADA *
10/18/2008 Brandt Center Regina, SK, CANADA *
10/19/2008 Pengrowth Saddledome Calgary, AB, CANADA *
10/21/2008 Comcast Arena Everett, WA *
10/22/2008 GM Place Vancouver, BC, CANADA *
10/29/2008 Cox Arena San Diego, CA *
10/30/2008 The Fabulous Forum Los Angeles, CA *
11/01/2008 Events Center Reno, NV *
11/04/2008 Sprint Center Kansas City, MO *
11/05/2008 Qwest Center Omaha, NB *
11/29/2008 Metro Center Halifax, NS, CANADA ^
12/01/2008 Bell Center Montreal, QB, CANADA ^
12/02/2008 Scotia Band Center Ottawa, ON, CANADA ^
12/04/2008 Air Canada Center Toronto, ON, CANADA ^
12/07/2008 Palace Auburn Hills Detroit, MI ^
12/09/2008 Allstage Arena Chicago, IL
12/12/2008 The Spectrum Philadelphia, PA ^
12/13/2008 DCU Center Boston, MA ^
12/15/2008 Madison Square Garden New York, NY ^

* with Death Cab for Cutie + Everest
^ with Wilco + Everest


Dernière édition par JC le Ven 17 Juin 2011 - 13:02, édité 2 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 12:00



ed_vedder le 11/10/2008

En gros:

"Son contenu étant encore indéterminé, on peut cependant supposer qu'il s'agit des concerts de Ann Arbor, Michigan, 9th et 10 novembre 1968. Date de sortie: 25 novembre 2008."

9th November 1968 - Canterbury House, Ann Arbor, Michigan

On The Way Home
The Old Laughing Lady
Mr Soul
Expecting To Fly
The Last Trip To Tulsa
The Loner
I Am A Child
I've Been Waiting For You
Broken Arrow
Birds
The Last Trip To Tulsa
Nowadays Clancy Can't Even sing
Out Of My Mind
I Am A Child
If I Could Have Her Tonight
Flying On The Ground Is Wrong
Birds

10th November 1968 - Canterbury House, Ann Arbor, Michigan

Mr Soul
Sugar Mountain
I Am A Child
I've Been Waiting For You
Nowadays Clancy Can't Even Sing
The Last Trip To Tulsa
The Loner
The Old Laughing Lady
Broken Arrow
Number One Song rap
Birds
I Am A Child

wisertime

Track-listing sur Amazon :

Disc: 1
1. On The Way Home
2. Mr. Soul
3. Expecting To Fly
4. The Last Trip To Tulsa
5. The Loner
6. Birds
7. Winterlong (excerpt)
8. Out Of My Mind
9. If I Could Have Her Tonight
10. Sugar Mountain
11. I've Been Waiting For You
12. Nowadays Clancy Can't Even Sing
13. The Old Laughing Lady
14. Broken Arrow
Disc: 2
1. On The Way Home (Live DVD)
2. Mr. Soul (Live DVD)
3. Expecting To Fly (Live DVD)
4. The Last Trip To Tulsa (Live DVD)
5. The Loner (Live DVD)
6. Birds (Live DVD)
7. Winterlong (excerpt) (Live DVD)
8. Out Of My Mind (Live DVD)
9. If I Could Have Her Tonight (Live DVD)
10. Sugar Mountain (Live DVD)
11. I've Been Waiting For You (LIve DVD)
12. Nowadays Clancy Can't Even Sing (Live DVD)
13. The Old Laughing Lady (Live DVD)
14. Broken Arrow (Live DVD)
15. Neil Young Archives Vol. 1 Trailer (DVD)

ed_vedder le 1/12/2008

un peu de lecture:

http://www.npr.org/templates/story/story.php?storyId=97253221&ps=bb4

Hibbing Son

euh, je viens d'acheter le CD-DVD et je ne sis pas si c'est presque le DVD est au format NTSC, mais je ne vois rien, sinon la photo de la pochette en plein écran et un son pas terrible... En même temps, ça me surprend que ce concert ait été filmé...

Apparemment, c'était écrit "DVD Audio" sur le sticker... Pas vu...

Bill Horton

Toute cette série est proposé dans ce format, il me semble, un cd + un dvd audio.

C'est le truc de Neil Young qui n'est plus satisfait du son du cd classique et qui tient donc à proposer une version audio sur support dvd qui apparemment le satisfait davantage.

Rien à voir avec des concerts filmés en l'occurence: sur ces dvds il s'agit souvent de quelques photos en fond d'écran agrémentées d'une piste audio vraisemblablement de meilleure qualité.

Il avait déjà fait le coup pour le Greatest Hits, si je me souviens bien: à l'écran, on pouvait voir l'album dont été tiré le titre qui défilait, avec une platine vinyle qui jouait précisément le titre en question, rien de très passionnant hormis donc l'"improved sound".

C'est pour le même type de raisons que le coffret Archives doit sortir uniquement en dvd et blu-ray.

Enfin c'est que j'ai cru comprendre...

http://www.youtube.com/watch?v=KgSpVU50-m4



Dernière édition par JC le Ven 17 Juin 2011 - 14:16, édité 1 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 13:09

NEIL YOUNG ARCHIVES VOLUME 1







JC le 11/10/2008

Je me souviens que lors de la sortie de CHROME DREAMS II l'an dernier, il existait plusieurs éditions limitées avec pour chacune un bonus track différent tiré d'un autre concert de la série ARCHIVES, un certain Riverboat à Toronto en 1968 aussi je crois.

Ça devait être inclus au coffret ARCHIVES et puis...

mathis

...et puis le coffret ARCHIVES reste le serpent de mer preféré de Neil Young !
quel drame...!

JC

Après le SUGAR MOUNTAIN, ce sera peut-être le RIVERBOAT, puis un autre, puis le coffret contenant tous les ARCHIVES déjà sortis, sauf un, pour lequel il faudra acheter le coffret car il ne sortira pas séparément. Enfin c'est ainsi que je vois les choses... Un peu déçu de savoir que ce coffret consiste juste à regrouper des concerts, je m'attendais plus à un amoncellement d'outtakes, de titres rarement joués en concert, ou dans des versions alternatives, etc...

mathis

en fait comme le dit JC c'est du vrai-faux archives !

y aurait tellement matière...

...mais bon on va pas ésperer que le Loner passe l'arme à gauche pour avoir une retrospective bien foutue quand même !!

JC

C'est quand même ce qu'on peut appeler des archives, mais disons que depuis au moins 1989 (date à laquelle j'ai commencé à m'intéresser à la musique), depuis l'époque de ELDORADO et FREEDOM donc, on nous parle de ce coffret, plutôt sous la forme d'un équivalent de TRACKS en 2 voir 3 fois plus volumineux, et puis finalement ce sera des concerts, qui sont très bons soit, mais déçus comparé à l'image que je m'étais faite au fil des ans de cette anthologie inédite.

mathis

c'est exactement la même chose pour moi.
Même experience (depuis 1994)
Même désirs.

Même "frustration" aujourd hui.
C'est bien, sympa, mais y aurait tellement mieux à faire...

Enfin,hum,hum, on va pas s'improviser directeurs artistiques de maison de disques !

JC

D'autant que c'est pas dit que ce serait moins le bordel !!!!

mathis

Allez ,on y va alors !

avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 13:20

wisertime le 3/11/2008

Un superbe documentaire diffusé sur la BBC vendredi soir est dispo sur hungerCity et Trader's Den.

Au programme interviews récentes et inédites de Neil, CSN, Nils Lofgren.

A pas louper ..

Margaux

je l'ai vu, sur BBC 4 et c'est vrai que c'était vachement bien!
par contre les images paraissaient un peu vieillottes, c'est si récent que ça?
moi, j'aurais daté ça il y a 4 ou 8 ans, quand bush s'est présenté...

le docu s'appelle "déjà vu"

wisertime

Je crois que tu as vu le film "Déjà Vu" qui paraît en DVD ces jours-ci et qui retrace la tournée CSNY de 2006.

La BBC a diffusé un concert de 71, le film "Déjà Vu" et "Don't Be Denied" (le doc en question dont je parle).

Dans celui-ci interviews de CSNY et Nils Lofgren, ça retrace vraiment toute sa carrière avec à la fin images de la tournée "Déjà Vu". C'est un docu tout récent totalement inédit.

Je peux viner si certaines personnes sont intéressées.

Neil Young grants rare and unprecedented access to the BBC for a documentary in which he traces his musical journey in his own words.

The film was made from three hours of interview shot in New York and California and utilises previously unseen performance footage from the star's own extensive archives. It also features cohorts Stephen Stills, Graham Nash, David Crosby, Nils Lofgren and James Taylor.

From his early transcontinental American quest for recognition, through the first flush of success with Buffalo Springfield to the bi-polar opposites of mega-stardom with Crosby, Stills and Nash and the soulful rock of Crazy Horse, Young's career has enjoyed many guises.

Perhaps his most famous period was as a 1970s solo artist making albums that became benchmarks. After The Goldrush, recorded in his Topanga Canyon home, and Harvest, part-recorded on his northern Californian ranch, saw Young explore the confessional side of song-writing. But never one to rest on his laurels, he would continually change direction.

In the mid-Seventies, two of Young's closest friends died as a result of heroin abuse. What followed was music's answer to cinema verite, with Tonight's The Night a spine-chilling wake for his dead friends.

As New Wave arrived, Young was keen to explore new ideas. A collaboration with Devo on what became his art-house epic, Human Highway, saw the genesis of Rust Never Sleeps, a requiem for the Seventies.

In the Eighties, Young explored different genres, from electronica to country and in recent times he has returned to Crazy Horse and Crosby, Stills and Nash, but only when it has suited him.

The film ends with Young still refusing to be denied, on tour in the USA with CSNY, playing anti-Bush songs to a Republican audience in the South.


avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 14:33

FORK IN THE ROAD

wisertime le 16/01/2009

On peut attendre encore un peu pour le coffret d'archives, Neil continue à battre le fer tant qu'il est chaud, c'est pas pour me déplaire.

Nouveau titre posté sur son site, et c'est loin d'être mauvais :

http://www.youtube.com/watch?v=m7L7XsHKCVs&eurl=http://www.iorr.org/talk/read.php?1,1016525

Extrait du futur album ? En tout cas pas mal son I-pod Apple

yvvan

apparament, oui, selon NME, un nouvel album intitulé "Fork In The Road" devrait sorti et va donc retarder la sortie de Archives vol 1

également des rumeurs pour Glastonburry, comme tout un chacun...

http://www.nme.com/news/neil-young/42095

Bill Horton

You mean fookin' brilliant, my friend

“I’m a big rock star
My sales have tanked,
but I still got you.
Download this, it sounds like shit.”




http://www.rollingstone.com/rockdaily/index.php/2009/01/13/neil-young-debuts-hilarious-clip-for-new-fork-in-the-road

http://www.rollingstone.com/rockdaily/index.php/2008/12/04/neil-young-therell-never-be-another-crazy-horse/


Bill Horton

Une date de sortie le 6/04/09 et une tracklist pour le nouvel album de Neil Young, [g]Fork In the Road[/g].
Il faudra se contenter de ça jusque là...

1. When Worlds Collide
2. Fuel Line
3. Just Singing A Song
4. Johnny Magic
5. Cough Up The Bucks
6. Get Behind The Wheel
7. Off The Road
8. Hit The Road
9. Light A Candle
10. Fork In the Road


wisertime

Le nouveau single "Johnny Magic" en vidéo, en voiture avec Neil et son chien :

http://www.totallyfuzzy.net/ourtube/neil-young/johnny-magic-magic-sun-video_313b11ecf.html

Tophenko

Oui, pour moi aussi, c'est un excellent album, on en a déjà un peu parlé ici et là dans le topic "Pile poil"...
Un album sans fioritues, direct, avec pas mal de thèmes, de phrases ou de citations qui rappellent quelqu'un d'autre: "Fuel line", "get behind the wheel"' "Hit the road"...
Et "Johnny Magic", qui dit: "She was born to run...".

Et comme l'a fait remarqué Hellboy dans l'autre topic: "Light a candle" est très proche de "Eyes on the Price".

Et on peut s'amuser avec d'autres comparaisons:

Quand l'un se fait photographier devant, l'autre conduit une Lincoln Continental (qu'il aurait réellement fait bricoler pour installer un moteur électrique, à ce que j'ai lu)...
Quand l'un semble séduit par l'esthétique des vieux calendriers de la poste et décide de leur rendre hommage sur sa pochette, l'autre choisit de se prendre en photo dans le style polaroid...
Et pour finir, quand l'un chante "workin' on a dream", l'autre lui répond: "Just singing a song won't change the world"...

Bill Horton

Amusant en effet même si un peu capilotracté par moment

En tout cas, dans la famille des albums mineurs, réalisés dans l'urgence, on peut y voir deux hypothèses différentes et diversement couronnées de succès aussi.

Celle de Springsteen me laisse quelque peu perplexe et part dans tous les sens (même des qu'on a pas forcément envie de suivre )
Le projet de Neil Young, bien qu' apparemment plus iconoclaste et farfelue sur le papier, dégage une énergie, une envie communicative qui emporte l'adhésion.

Neil Young n'a pas précisé, par exemple, que c'est un disque écrit sur la route et enregistré avec son groupe de scène mais on le devine, cela s'entend et contribue à la réussite de l'album.

Springsteen avait communiqué sur le fait de faire rapidement un album et de le faire bénéficier, ainsi, de l'énergie live du E Street Band alors en tournée. Mais je n'entends cela à peu près nulle part sur WOAD.

Deux projets aussi mineurs l'un que l'autre pour des artistes de ce calibre mais, selon moi, quelque chose fait que l'un fonctionne alors que l'autre pas.





Dernière édition par JC le Ven 17 Juin 2011 - 15:49, édité 2 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 14:37

TOURNÉE 2009

Et les dates pour sa prochaine tournée européenne (avec son Electric Band) qui commencent à tomber :
- 30 mai : Barcelone
- 3 juin : Zénith de Nantes
- 4 juin : Zénith de Paris
- 6 juin : Anvers
- 11 juin : Oslo
- 12 ou 13 juin : Stockholm
- 21 juin : Dublin
- 23 juin : Nottingham
- 24 juin : Aberdeen
- 26 juin : Glastonbury Festival
- 27 juin : Hyde Park

ci-dessous un lien pour ceux qui veulent suivre la tournée
http://www.rustradio.org/chart.php
à noter que le week-end la rust radio est ouverte sur ce site

Michel

it's better to burn out than to fade away

Le Prairie Wind est balayé par le souffle puissant du Hurricane, le Loner a repris la route, et il pète le feu !
Son nouvel album, brûlot rock incandescent écrit et enregistré dans l’urgence fait grincer les dents, comme si le vieux Neil était devenu brusquement politiquement correct.
A l’heure où d’autres ralentissent les tempos, lui empoigne ses guitares électriques et balance du gros son, le genre brut de décoffrage, plombé et bien lourd.
Le début du show du 11 avril à St John est un déluge de notes, de larsen soutenus par une rythmique d’enfer, le groupe met carrément le feu sur la scène.
Les morceaux d’anthologie se succèdent Hey Hey, My My (Into The Black, Everybody Knows This Is Nowhere, Pocahontas, Cortez The Killer.
Ensuite le moment acoustique toujours intense et beau mélange de classiques.
Deux chansons du nouveau CD seulement Hit The Road et Light A Candle broyés dans la machine à rock, pulvérisés, explosés.

Et puis surtout, surtout le 04 juin il sera à Paris et c’est une sacrée bonne nouvelle !
Car, le vieux grigou est un sacré performer qui a gardé cette folie primaire qui l’anime depuis ses débuts.
Alors, il sort ses Archives ou pas on s’en fout depuis le temps qu’on attend de toute façon, mais le plus important est sa présence, ses concerts, cette démesure intégrale qui fait qu’un concert de Neil est toujours une grande expérience.
La première fois, en 1976 je me souviens d’un grand choc, et depuis à chacun de ses concerts, la même excitation revient, la même envie de (re)découvrir, d’écouter, de vibrer à ces hymnes qui font la grandeur de cette musique.

Set list 11/04/2009 ST JOHN
1 - When You Dance I Can Really Love
2 - Hey Hey, My My (Into The Black)
3 - Everybody Knows This Is Nowhere
4 - Spirit Road
5 - Pocahontas
6 - Cortez The Killer
7 - Cinnamon Girl
8 - Mother Earth
9 - Hit The Road
10 - The Needle And The Damage Done
11 - Light A Candle
12 - Lost In Space
13 - Heart Of Gold
14 - Old Man
15 - Speakin' Out
16 - Tonight's The Night
17 - Cowgirl In The Sand
18 - Get Behind The Wheel
19 - Just Singing A Song
20 - Rockin' In The Free World

mathis

le père Young etait en concert à Barcelone ce soir, dans le cadre du festival primavera,

pendant le multiplex (de foot) 2 potes présents au concert m'ont canardé de textos pour me dire que la prestation était ENORME !

Les enfants, le 4 vous allez vous régaler !

sergers2000

la set liste:
05-30-2009, Parc del Fòrum, Barcelona, Spain
Primavera Sound 2009 Festival
Neil Young & His Electric Band
Mansion On The Hill
Hey Hey, My My (Into The Black)
Are There Any More Real Cowboys?
Everybody Knows This Is Nowhere
Pocahontas
Spirit Road
Cortez The Killer
Cinnamon Girl
Mother Earth
The Needle And The Damage Done
Unknown Legend
Heart Of Gold
Old Man
Down By The River
Get Behind The Wheel
Rockin' In The Free World
---
A Day In The Life

Ramone

Courrez pour ceux qui le peuvent le voir à Paris ou ailleurs, à San Sébastien hier soit c'était vraiment fantastique.
Michel décrit parfaitement un concert du Loner quelques lignes plus haut.
Plus de trente d'attente en ce qui me concerne pour voir le bonhomme en live et quelle claque.
C'était vraiment électrique, quel pied.
Mention spéciale pour la version de Pocahontas et un final de rêve avec Like A Hurricane, 2h de show intense de chez intense.

La setlist : (trouvée sur ici) : http://www.sugarmtn.org/

1 Mansion On The Hill
2 Hey Hey, My My (Into The Black)
3 Everybody Knows This Is Nowhere
4 Pocahontas
5 Spirit Road
6 Cortez The Killer
7 Cinnamon Girl
8 Mother Earth
9 The Needle And The Damage Done
10 Goin' Back
11 Unknown Legend
12 Heart Of Gold
13 Old Man
14 Get Back To The Country
15 Down By The River
16 Get Behind The Wheel
17 Just Singing A Song
18 Rockin' In The Free World
19 Like A Hurricane

Twilight

Set list du show de Nantes hier soir (merci à Sugar Mountain) :

1. Mansion On The Hill
2. Hey Hey, My My (Into The Black)
3. Everybody Knows This Is Nowhere
4. Powderfinger
5. Spirit Road
6. Words
7. Cinnamon Girl
8. Mother Earth
9. Don't Let It Bring You Down
10. Goin' Back
11. Comes A Time
12. Heart Of Gold
13. Get Back To The Country
14. Just Singing A Song
15. Get Behind The Wheel
16. Down By The River
17. Rockin' In The Free World
---
18. A Day In The Life

Fabrice

Mon premier concert de Neil Young (finalement j'ai pu y aller..). Pas la peine de se presser, ça a débuté à 21h45.. dans un zénith pratiquement sold-out. Première dans cette salle aussi : plutôt une réussite d'ailleurs.. sauf pour le son. A vrai dire, les 4 premiers morceaux étaient assez éprouvants. Le concert a eu un peu de mal à s'emballer malgré les efforts de Neil Young à la gratte. J'ai trouvé que le groupe la jouait un peu "bucheron" sur ces premiers titres.
Le public a été assez surpris par l'option très rock. Une bonne partie étant venu pour le Neil Young de "jeunesse" (Harvest, etc..).

J'ai trouvé que le concert a vraiment décollé avec Cinnamon Girl suivi d'un très beau "Mother Earth" à l'orgue. Grosse version de Down By The River. C'était intéressant de finir par un tire des Beatles même ça a pu décevoir des "fans". A noter, je crois 1 titre de Fork on the Road joué.

Fabrice

plc

voici la set list complete du concert de Nantes.
merci neil pour le "words" de toute beautée

01.Mansion On The Hill
02.Hey Hey, My My (Into The Black)
03.Everybody Knows This Is Nowhere
04.Pocahontas
05.Spirit Road
06.Words
07.Cinnamon Girl
08.Mother Earth
09.Don't Let It Bring You Down
10.Goin' Back
11.Comes A Time
12.Heart Of Gold
13.Old Man
14.Get Back To The Country
15.Just Singing A Song
16.Get Behind The Wheel
17.Down By The River
18.Rockin' In The Free World
19.A Day in a life

Michel

Je ne veux pas anticiper pour ce soir, mais déjà pour ceux qui croient que Neil Young est un gentil folkeux il faut se mettre à la page, sa discographie comporte plus de brûlots électriques que de CD genre Harvest
En live, à chaque fois que j’ai eu l’occasion de le voir, il jouait 3-4 titres acoustiques mais le reste c’était haute énergie avec le Crazy Horse derrière qui balance la purée et les solos d’enfer sur Like a Hurricane.
Neil Young c’est pas Crosby, c’est pas Nash, et si en disque il alterne les CD électriques (Fork in the Road, Living With War et acoustiques (Prairie Wind) en live sauf quelques tournées acoustiques solos c’est toujours électrique et il envoie méchant !
Et le mec que cite Hibbing Son doit avoir fait un sérieux blocage sur Harvest pour comparer le Loner à Cat Stevens !
Et juste pour rappel, le gars a tourné avec Pearl Jam, étant adulé par Nirvana et le grunge, et a écrit le fameux Hey Hey, My My qui évoque Johnny Rotten.

Alors pour ceux qui imaginent que ce soir ce sera baba cool/champêtre/feu de bois, désolé les gars prenez nos boules Quies et vos médocs car le père Neil joue TRES fort.
Et c’est un vrai rocker !
PS Saukf erreur il a joué 2 titres de son dernier opus hier soir à Nantes.

Océan

1er concert de Neil pour moi et mon père . Bien que très surpris par l'ambiance très rock , j'ai adoré . Je connais très mal son oeuvre ( live unplugged , best of + harvest) . Il avait une énergie incroyable et beaucoup d'émotion ( le morceau à l'orgue).
3 regrets :
-down by the river , j'ai un peu eu l'impression qu'il avait oublié le public sur ce titre ( trop long)
-j'aurais bien voulu like a hurricane
- un truc qui m'énerve : j'en ai marre de voir des appareils photos pendant tout un concert

sinon merci Fip pour les invitations

Jokerman

Old man a été oubliée dans la setlist donnée plus haut. Il l'a jouée après Heart Of Gold en fin de "set" acoustique. Enorme concert hier dans la continuité de ce que nous avions entendu à Lyon et à Colmar l'été dernier. Bon concert pour ceux qui sont à Paris ce soir!

Bill Horton

C'est un peu la mort dan l'âme que j'avais dû renoncer à aller voir Neil Young, ce coup ci, tant le concert de l'année dernière à Colmar m'avait marqué.

Pas étonnant dans la mesure où c'était sans doute un des tout meilleurs concerts de Neil Young auquel j'ai assisté.
En tout cas le concert de l'année dernière -tous artistes confondus- qui m'avait le plus touché avec celui de Bashung (davantage que Springsteen à Barcelone, c'est sûr)

D'où mes regrets de ne pas avoir pu être au Zénith hier soir.
Car je me doute que ceux qui y étaient, ont vécu une grande soirée.
Et j'en suis content pour eux.

Keep on rockin' in the free world, friends.

And, Neil, see you next time.



Le Zénith de Paris, Paris, France - 4 Juin 09

Love And Only Love
Hey Hey, My My (Into The Black)
Everybody Knows This Is Nowhere
Pocahontas
Spirit Road
Cortez The Killer
Cinnamon Girl
Mother Earth
Don't Let It Bring You Down
Goin' Back
Comes A Time
Heart Of Gold
Old Man
Mansion On The Hill
Get Behind The Wheel
Rockin' In The Free World

Like A Hurricane
A Day In The Life

Michel

Un peu en vrac.
Déjà ce qui est impressionnant c’est la présence physique de Neil, qui occupe tout l’espace Ben Keith semble tout petit à ses côtés.
Ensuite c’est le rapport organique entre Neil et ses guitares, on dirait qu’il se bat avec, qu’il les dompte.
Et aussi la rage dans l’attaque des morceaux, dans les solos, cette volonté de maîtriser le son, dans le genre je compare à Jimi Hendrix
La beauté de la partie acoustique, l’enchaînement Heart of gold/Old Man mais surtout cette furie dévastatrice, ce cataclysme électrique poussé à son paroxysme dans Hey, hey, Cortez the Killer, du coup j’ai trouvé la version de Like A Hurricane presque faiblarde ;
Et puis les hymnes électriques repris par le public Hey, Hey, Pocohontas, Cinnamon Girl
Le Loner pète le feu, par contre Chad Cromwell aux drums peine sur la fin, il faut dire que soutenir le tempo endiablé n’est pas facile.
Grand concert immense même
Et si j'osais (j'ose) en comparant le show d'hier à ceux de Bruce en 2008, pour moi il n'y a pas photo.
Je préfère 2heures de Loner déjanté et intense que 3h de Bruce bien rodé

Bill Horton



Michel a dit :
Je préfère 2heures de Loner déjanté et intense que 3h de Bruce bien rodé

Assez d'accord avec ça.
C'est l'impression qui revenait avec insistance aussi, après avoir vu Bruce l'an passé (à Paris, Londres et Barcelone) ainsi que Neil Young aussi (à Colmar).

Ceci dit il ne faut pas être naïf, les shows du Loner sont également parfaitement huilés et rodés, les setlists ne varient guère (celle de Paris hier soir est très proche de celle de Colmar il y a un an).

La différence, de mon point de vue, c'est que les concerts de Neil Young reposent davantage sur ses talents de musiciens et ceux du groupe actuel (son excellent Electic Band), alors que du côté de Bruce, ces derniers temps, l'essentiel est dans la performance physique individuelle, l'entertainment, le show...

Du côté de la rue E, la musique peut parfois donner l'impression de passer au second plan ces temps ci, ce qui n'est jamais le cas chez Neil Young dont il est toujours fascinant de suivre les relations orageuses avec sa Old Black et l'interaction harmonieuse avec son groupe.




Michel



Un avant goût

Note préliminaire

Ceux qui croient que Neil Young c’est Harvest, Crosby, Stills, Nash & Young ou Prairie Wind, préparez vous à une sacrée déflagration.

Notre homme, 64 ans, malade en 2005/2006 (je crois) est devant nous immense, chemise blanche ouverte sur un tee-shirt à effigie chicanos, jean et des nouvelles pompes (c’est lui qui le dit)
Longue intro électrique, ce n’est pas Mansion On The Hill, comme à Nantes, qui ouvre le show parisien mais Love and Only Love du même opus d’ailleurs.
Déjà, ce qui est impressionnant, c’est la forte présence physique de Neil, qui occupe tout l’espace, Ben Keith semble tout petit et bien frêle à ses côtés.
Un mot tout de suite sur le groupe, le Cheval fou est resté à l’écurie, et on sent la différence,
Ben Keith est excellent mais a peu de présence scénique, la rythmique est lourde et puissante mais Chad Cromwell aux drums peine sur la fin, (mais soutenir le tempo endiablé n’est pas facile).Et de toute évidence la balance privilégie la guitare et la section basse/batterie
Ensuite c’est le rapport organique entre Neil et ses guitares, on dirait qu’il se bat avec, qu’il les dompte, qu’il veut pulvériser ses pédales d’effets avec ses pompes neuves.
Et aussi, surtout la rage dans l’attaque des morceaux, dans les solos, cette volonté de maîtriser le son, dans le genre je le compare à Jimi Hendrix quand il va chercher le réverbération devant ses amplis.
Déluge électrique, donc Neil envoie la sauce et il joue FORT, nous sommes au troisième rang, on profite, et juste après Hey Hey, My My (Into The Black), le premier des hymnes; ça saute de tous les côtés, le son est énorme, Neil triture les sons et si ces mots
The king is gone but he's not forgotten
This is the story of a Johnny Rotten
It's better to burn out than it is to rust
The king is gone but he's not forgotten
ne sont pas le manifeste rock ultime par excellence, alors…..

Everybody Knows This Is Nowhere et Pocahontas suivent à deux cent à l’heure, toujours cette folie électrique, Spirit Road plus récent (Chrome Dreams II) et puis, oui oui, l’intro, de Cortez the Killer comme si on faisait un come back de la tournée ArcWeld.
Longs solos incandescents
He came dancing across the water ,
Cortez, cortez
What a killer

J’en vois un autre devant moi de Killer !
Et la revue des classiques continue avec Cinnamon Girl.
Un peu de calme dans ce monde de brute, d’où nous sommes placés nous ne voyons pas Neil interpréter Mother Earth, mais on chantera avec tout le monde Don't Let It Bring You Down (celle là je l’adore), Comes A times un peu décevant, Goin’Back ensuite et surtout l’enchaînement Heart of gold/Old Man, les grandes heures d’Harvest, l’autre facette du bonhomme, que c’est beau et enfin on entend la pedal steel guitar !
On rebranche les amplis, pour Mansion On The Hill et Get Behind The Wheel seul morceau du nouveau CD; Fork in the Road
Et en final Rockin' In The Free World, la chanson pour l’Est, post mur de Berlin

Rappel
Intro
Hésitation de ma part

OUAAIISS

Like A Hurricane presque faiblarde comparée à d’autres versions mais…LIKE A HURRICANE ! ! ! !
Et après le soufflé de l’ouragan, il termine par ma chanson préférée des Beatles, celle qui clôt Sgt Pepper

I read the news today oh, boy
About a lucky man who made the grade
And though the news was rather sad
Well I just had to laugh and
I saw the photograph

Larsen, cordes cassées, guitare posée qui vibre encore, il s’en va………

Grand, immense, show bourré d’électricité de feeling, un son dévastateur sorti des forges de l’enfer.
EXCEPTIONNEL

Love and Only Love (Ragged Glory)
Hey Hey, My My (Into The Black) (Rust Never Sleeps)
Everybody Knows This Is Nowhere (Everybody Knows This Is Nowhere)
Pocahontas (Rust Never Sleeps)
Spirit Road (Chrome Dreams II)
Cortez The Killer (Zuma)
Cinnamon Girl (Everybody Knows This Is Nowhere)
Mother Earth (Ragged Glory)
Don't Let It Bring You Down (After the Goldrush)
Comes A Time (Comes A Time)
Goin' Back (Comes A Time)
Heart Of Gold (Harvest)
Old Man (Harvest)
Mansion On The Hill (Ragged Glory)
Get Behind The Wheel (Fork in the Road)
Rockin' In The Free World (Freedom)
Like A Hurricane (American Stars 'N Bars)
A Day In the Life (Beatles Sgt Pepper)

Tophenko

Hier, c'était la première fois que je voyais Mr Young (l'année passée, le tarif prohibitif m'avait dissuadé).
Après avoir retrouvé quelques potes, avalé un panini et 1 bière à quelques mètres de M. Bertignac, accompagné d'une charmante jeune blonde (sa fille, probablement ) on se dirige vers le zénith, qui finalement affiche complet.

J'assiste à la fin de la première partie, assurée par une chanteuse folk dont je n'ai pas su le nom, sympathique.

Le vieux Neil et son groupe entrent sur scène vers 21h20. C'est blackie qui lance le show.
Le son de cette guitare qui sort des enceintes est impressionant, on dirait que les cordes sont à tour de rôle jouées à la toile hemery, puis caressées, puis triturées, arrachés, plaquées... je connaissais le live Weld notamment mais le son direct est assez incroyable à entendre.

Le son était d'ailleurs très bon hier soir, agressif mais de qualité, sauf peut-être l'effet "frise" de la guitare de Neil sur le premier morceau accoustique? Mais avec le bonhomme, on peut même se demander si ça aussi ça n'était pas réfléchi.

J'ai trouvé les musiciens excellents, y compris le batteur, et jusqu'au bout, il m'a paru dans le tempo, juste. A la console, un moniteur a filmé intégralement sa prestation, j'imagine pour servir de repère au technicien sur certains breaks et changements...

La setlist m'a plu, il y a eu presque tous les classiques. Mention spéciale à "Hey, hey, my, my", à un très beau Cortez, à "Old man" et l'entrée du banjo et "Rockin in the freeworld" qui a fait exploser la salle par ces breaks menés de main d'expert par Neil Young.

Un seul tout petit bémol, très léger: j'ai vu ce à quoi je m'imaginais assister, le show ne m'a pas "surpris".


J'en vois qui cherchent à comparer à Bruce?
Plein de choses les séparent sur scène: Neil utilise seulement sa guitare, sa musique et son charisme "corporel", son jeu de scène de "combat" avec sa guitare pour communiquer avec son public, Bruce est beaucoup plus communiquant, showman, et parle beaucoup plus, joue avec le sien.
Eh ben, franchement, le concert d'hier m'a beaucoup beaucoup plu mais ne m'a pas non plus "retourné" comme ceux de Springsteen auquel j'ai pu assister.
Sinon, je préfère de loin les choeurs de Peggy "lovely wife" Young à Patti "first lady of love" Scialfa

Et j'ai beaucoup aimé la sortie de scène au bras de madame, très classe.

kick

premier concert de mister young, quel pied Smile ça pète le feu ! ce mec a vraiment la grande classe, tout est dans la musique...
cortez the killer magnifique de chez magnifique.
et puis un RITFW "quand y en a plus y en a encore" du feu de dieu.
et puis...like a hurricane !!!!
sans parler de old man et de hey hey my my terribles
seule petite déception, j'attendais mieux de mother earth, je l'imaginais plus "grandiose", pas grave Wink
et puis de toutes façons, rien que le son de la guitare...

sergers2000

J'ai passé un vrai bon moment au zenith .
j'etais à 3 metres du pére et c'etait geant.
des sourires sur scéne et dans la fosse .
Neil avec un tee shirt de Pancho Villa ,je savais rien qu'en le voyant qu'il était prêt au combat et sa vieille old black a fait le match proprement sans aucune faute de goût ,avec furie et
à la fin une grande pudeur lorsque neil a voulu la deshabiller.
elle lui a repondu gentiment d'attendre que les copains soient partis.

j'ai quelques photos ,je les mettrai là des que j'aurai recuperé un cordon.

Tophenko

2 photos du concert du Zénith:






sergers2000

Photos de Paris du 4 juin:












Tony Soprano

Concert d'Anvers hier soir...

Setlist Admiral Freebee (1ère partie):
1. EVER PRESENT (Admiral Freebee)
2. OH DARKNESS (Songs)
3. RECIPE FOR DISASTER (Songs)
4. LIVING FOR THE WEEKEND (Wild Dreams And New Beginnings)
5. BAD YEAR FOR ROCK 'N' ROLL (Admiral Freebee)
6. GET OUT OF TOWN (Admiral Freebee)
7. RAGS AND RUN (Admiral Freebee)

Setlist Neil Young:

1. LOVE AND ONLY LOVE (Ragged Glory)
2. HEY HEY, MY MY (Rust Never Sleeps)
3. EVERYBODY KNOWS THIS IS NOWHERE (Everybody Knows This Is Nowhere)
4. POCAHONTAS (Rust Never Sleeps)
5. SPIRIT ROAD (Chrome Dreams II)
6. CORTEZ THE KILLER (Zuma)
5. CINNAMON GIRL (Everybody Knows This Is Nowhere)
6. MOTHER EARTH (Ragged Glory)
7. DON'T LET IT BRING YOU DOWN (After The Goldrush)
8. GOING BACK (Comes A Time)
9. HEART OF GOLD (Harvest)
10. COMES A TIME (Comes A Time)
11. OLD MAN (Harvest)
12. MANSION ON THE HILL (Ragged Glory)
13. I'VE BEEN WAITING FOR YOU (Neil Young)
14. ROCKIN' IN THE FREE WORLD (Freedom)

Bis

15. LIKE A HURRICANE (American Stars 'n' Bars)

Ma seule déception, c'est qu'il n'a joué aucun morceau du dernier album alors que sur les autres concerts, il en fait un ou deux parfois!!
Pour le reste, je n'ai pas eu A Day In...des Beatles à la fin, donc je suis ravi!!
Mention particulière à Love & Only Love, Pocahontas, Cortez, Old Man... et Rockin' dans une version qui m'a mis sur les rotules!!!

wisertime

Petite déception pour ma part ce concert, la sensation que Neil était en pilote automatique, sans doute parce que le concert était fort semblable à celui que j'avais vu l'an dernier à Lisbonne. Beaucoup aimé Admiral Freebee, ce groupe a vraiment quelque chose, Emmylou Harris chante sur le dernier titre de leur album pour info.

twilight

Hier soir, à Hyde Park, dernier concert de la tournée européenne de Neil et Sir Paul l'a rejoint pour le final sur "A Day In The Life" images/icones/icon13.gif
http://www.youtube.com/watch?v=JVYqgmgSR0w

Version complète ici, où l'on voit Neil et Paul faire un petit morceaux à 4 mains au xylophone à la fin :
http://www.youtube.com/watch?v=hLWhD1_rAM8

lautrec

j y etais en face au 6 eme rang
merveilleux concert de neil
words extra a la white falcon
gros cinnamon girl down by the river rockin in a free world
et paulo sur a day in the life avec final dantesque




Dernière édition par JC le Ven 17 Juin 2011 - 21:34, édité 6 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 14:39

Laurent 78

Je cherche une tablature "exacte" de ce que fait Neil Young sur "No wonder" l'une des chansons que je préfère du bonhomme surtout son intro parce que le reste, on se débrouille

http://www.geocities.com/soho/9145/ny-prairiewind.jpg


Y'a une vidéo sympa d'un youtuber amateur :
http://www.youtube.com/watch?v=oQuZokyc0KI



NEIL YOUNG - No Wonder ( 2006 )
http://www.dailymotion.com/search/neil%252Byoung%252Bno%252Bwonder/video/x11iz5_neil-young-no-wonder_music

djac

essaye ça ...


Tuning: Double Dropped D (DADGBD)
Chords:
D5 000230
F x33210
C x32010
Am7 x02010
Am x02210
C(v) xx5555
D(vii) xx7777
Bb xx3333
Bb(vi) 880760
G5 550030

The chords for the intro and main picking theme:

D5 / / / F / C /
Am7 / / / D5 / / /

Then it's:

D5 / / / C / / /
Am / / / D5 / / /

For the "Tick Tock" CHORUS bit:

C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)
D|--5-----7-----3---5----7---|
B|--5-----7-----3---5----7---|
G|--5-----7-----3---5----7---|
D|--5-----7-----3---5----7---|
A|---------------------------|
D|----0-----0-----0---0------|

F / C / D5 / / /

C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)

F / / / C / / / G5 / / / Bb(vi) / / /

D5 / / /


Verse:

D5 F C
See the bluebird flyin' easy as a dream
Am7 D5
dippin' and bobbin' in the sun
D5 F C
Could she be the one I saw so long ago
Am7 D5
could she be the one to take me home

D5 C
This pasture is green I'm walking in the sun
Am D5
It's turning brown I'm standing in the rain
D5 C
My overcoat is worn the pockets are all torn
Am D5
I'm moving away from the pain

Chorus:

C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)
Tick tock the clock on the wall
F C D5
No wonder we're losin time

C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)
Ring ring the old church bell
F C
The bride and her love
G5 Bb(vi) D5
Seeking guidance from above


SOLO with D5 improvisation

Verse:

D5 F C
Amber waves of grain bow in the prairie wind
Am7 D5
I'm hearin' willie singing on the rail again
D5 F C
That song from 911 keeps ringin in my head
Am7 D5
I'll always remember somethin' Chris Rock said

D5 C
Don't send more candles no matter what you do
Am D5
Then Willie stopped singin' and the prairie wind blew
D5 C
The grain kept rollin on for miles and miles
Am D5
Fields of fuel rollin' on for miles

Chorus:

C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)
Tick tock the clock on the wall
F C D5
No wonder we're losin time
C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)
Torn torn the fallen soldier fell
F C
The old church on the hill
G5 Bb(vi) D5
still standin' when so many fell


SOLO with D5 improvisation

Verse:

D5 F C
Back when I was young the birds blocked out the sun
Am7 D5
Before the great migration stopped
D5 F C
We only shot a few they last the winter through
Am7 D5
Mother cooked them good and served them up
D5 C
Somewhere a senator sits in a leather chair
Am D5
Behind a big wooden desk
D5 C
The caribou he killed mean nothing to him
Am D5
He took his money just like all the rest

Chorus:

C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)
Tick tock the clock on the wall
F C D5
No wonder we're losin' time
C(v) D(vii) Bb C(v) D(vii)
Ring ring ring the wedding bells
F C
The bride takes the ring
G5 Bb(vi) D5
And the happy people sing


SOLO with D5 improvisation

Laurent78

Merci beaucoup, bon étant pas terrible pour improviser sur un ou 2 accords, va falloir bosser l'oreille !

Puis il la chante haut Neil ce "no wonder"
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 14:42

Polo

Moi j'ai une question a vous poser au sujet des archives déja publiées...:

Sur le LIVE AT THE FILLMORE EAST 1970, il est écrit: Neil Young Archives Performance Serie #2

Sur le MASSEY HALL 1971, il est écrit: Neil Young Archives Performance Serie #3

Savez-vous si il existe un Perfomance Serie #1 qui m'aurait échappé...

JC

A priori ce devait être le RIVERBOAT de 1969 annoncé l'an dernier pour une sortie post-CHROME DREAMS II. D'ailleurs sur certaines éditions limitées de CHROME DREAMS II il y avait un bonus track en avant-première tiré de ce concert.

http://www.thrasherswheat.org/2007/10/chrome-dreams-ii-reviews.html

I bought my copy of "Chrome Dreams II" at a "Saturn" chain store (in Germany) yesterday. It came with a free bonus CD including "Broken Arrow" (recorded live at the Riverboat Toronto 1969). It's a single-track CD inside a paper sleeve. The front-cover says "A Selection From NYA Performance Series Volume I The Riverboat". Now if you order Chrome Dreams II at the "jpc" mailorder you will get a free CD with "The Old Laughing Lady". Slightly bizarre release philosophy, but cool anyway. I've played CDII at least 5 times already and I really like it a lot. There's at least 5 tracks that already stand out and deserve to be called "classic".

Par contre le SUGAR MOUNTAIN à venir, on dirait qu'il est écrit #00.

Phil le 6/11/2008

Oui, c'est ce que je lit aussi... Performance Serie Disc OO !!

A noter que sur son site internet est toujours annoncée la sortie de THE ARCHIVES VOL 01 1963-1972, COMING IN 2007 !!! (prévu à la base en 8 CD + 2 DVD, ou il parle de titres rares, chute de studio, live, etc. )

Bill Horton

Exact il s'agit bien du disque 00

Alors que le Massey Hall 71 (Disc 03) et Filmore 70 (Disc 02) feront apparemment partie du coffret Archives (qui sort, rappelons-le, début de l'année prochaine, quand plus personne n'a de sous, pour un prix qui devrait avoisiner les 400 dollars et uniquement en dvd et Blu-ray ) ce Sugar Mountain (Disc 00) ne devrait, en revanche, pas y figurer

Par contre, personne n'a la moindre idée de ce que peut bien être le Disc 01, pour l'instant
A part Neil Young, je veux dire.
Quoique c'est pas sûr non plus...

Entre Bruce, qui a l'air de se décarcasser pour que son prochain disque fasse un carton et plaise au plus grand nombre, et Neil Young qui n'a qu'une idée en tête que son coffret lui plaise avant tout à lui, il y a des justes milieux qui se perdent...

En tout cas on ne pourra guère reprocher au Loner des faire de concessions, artistiques ou autres...


Hibbing Son

Dom, JC, et les autres,

Logiquement, enfin dans la logique Youngienne, le 00 étant de 68 (Sugarmountain) et le 02 de 70 (Fillmore), le 01 devrait être de 1969...

Effectivement, ce serait le Riverboat ("was rocking in the rain/Midnight was the time for the raid", qu'il chantait) :

"Volume 1 is entitled The Riverboat and is taken from a series of shows at the Riverboat Coffeehouse in Toronto in February, 1969. Six evenings of music were Recorded by Brian Ahern to a stereo Ampex 351 Analogue Recorder. The CD will be released with or before Archives Vol. 1. Chrome Dreams II from certain retailers also included a bonus CD with a preview track from the Riverboat. Different outlets had different CDs, each with a different preview track.[3] The iTunes version contains "I am a Child" from Riverboat."

Ca vient de [s]wikipedia[/s]



Bill Horton

C'est finalement assez logique en effet, merci de ces précisions.

Ce qui reste un peu plus mystérieux, est le choix de numéroter le disque de 68,celui qui est sorti cette semaine, Disque 00 et de ne pas l'inclure dans le coffret Archives (si ce qui est annoncé est confirmé évidemment)

Quoiqu'il en soit, ce que j'en retiens, c'est que Neil Young ne semble pas ou peu enclin à faire de concession au marketing et continue de mener sa barque (pleine d'Archives) à sa guise...

Rien que pour cela, je dis chapeau.




Bill Horton



HibbingSon a dit : J'ai pas rêvé, le Massey Hall est bien en vidéo, non? Smile


Si, si tu as dû rêver un peu quand même
Il y avait un clip de "Old Man" mais je ne pense pas qu'il y avait le concert du Massey Hall(en vidéo) en entier sur ce dvd mais, une fois de plus, des photos etc...

mathis a dit : donc si j'ai bien compris :
Archives sera un coffret de dvd qui en fait ne contiendra que de l'audio ?

...ou pas ?

...ou autre chose ?

...ou....

Il n'y a pas de coffret archives ?

Il contiendra essentiellement de l'audio mais aussi des vidéos mais sur cette période les documents filmés ne sont pas légion quand même...

Cependant, comme tu le soulignes mathis, il faut d'abord s'assurer qu'un coffret Archives finisse par voir le jour

Hibbing Son

Non, Dom, je n'ai pas rêvé. Je viens de le visionner vite fait et le concert de Massey hall est bien en vidéo, avec des fondus enchainés sur des passages tournés à l'extérieur, dans son ranch notamment, plus les pareoles de chansons manuscrites dans les bonus et une interview avec Joel Bernstein. Bref, ça valait le coup!

mathis

je confirme qu'il y a de la video pour massey hall !

question : cette video est elle bien coherente avec l'audio ou est-ce un film d'un autre concert ;
a) de la même année
b) d'une année anterieure
c) d'une année posterieure

ou pire :
y a t il du son avec la video ??????

ON N Y COMPREND ¨PLUS RIEN !!!!

Bill Horton le 19/12/2008

Demandez le programme! Demandez le programme!

http://fr.youtube.com/watch?v=Q8rHh8baT2Y

Parmi les disques déjà sortis dans l'Archive Performance Series, le live au Fillmore et celui au Massey Hall devraient faire partie des dix disques.
Le tout dernier "Sugar Mountain" de 1969 n'y sera pas.

Pour faire court et très théoriquement il s'agit d'une intégrale sur la période 1963-1972.

Il y n'y aura donc pas que de l'inédit ou du live mais aussi les albums remasterisés de cette période.

Il s'agira essentiellement d'audio mais il y aura aussi de la video mais, l'un comme l'autre, uniquement en version dvd ou blu-ray (pour ce faire une idée du format sonore, il faut écouter par exemple le dvd bonus du Live at the Fillmore East / "the audio tracks will be in the high resolution lossless linear pcm format")

Donc voilà, pour répondre (en gros) à tes questions tout en sachant qu'il ne s'agit que de ce que j'en ai vaguement retenu et il faudra donc attendre plus d'infos et surtout la sortie officielle pour en savoir davantage.

Ah, sinon, j'ai retenu le prix aussi, pas moins de 300 € apparemment

Don't get excited about this set list or disappointed as it's probably only 25% accurate...it's probably not the order nor is it complete or accurate but it will give a rough idea what to expect on the box set.

1963
01. Aurora
02. Sulton

1964
03. Mustang
04. I Wonder
05. I Love You Forever

1965
06. I'm A Man And I Can't Cry
07. Hello Lonely Woman
08. Casting Him Away From You
09. There Goes My Babe
10. Sugar Mountain
11. Nowadays Clancy Can't Even Sing
12. Run Around Babe
13. The Ballad of Peggy Grover
14. The Rent Is Always Due
15. Extra Extra
16. Flying On The Ground Is Wrong
17. Burned
18. OUt Of My Mind
19. Down Down Down
20. Kahunna Sunset

1967

21. Mr. Soul
22. Sell Out
23. Down To The Wire
24. Expecting To Fly
25. Slowly Burning
26. One More Sign
27. Broken Arrow

1968

01. Everybody Knows This Is Nowhere
02. The Loner
03. Birds
04. What Did You Do To My Life
05. The Last Trip To Tulsa
06. Here We Are In The Years
07. I've Been Waiting For You
08. The Old Laughing Lady
09. I've Loved Her So Long
10. Sugar Mountain
11. Nowadays Clancy Can't Even Sing
12. Down By The River
13. Cowgirl In The Sand
14. Everybody Knows This Is Nowhere

...

01. Sugar Mountain
02. The Old Laughing Lady
03. Flying On The Ground Is Wrong
04. I've Loved Her So Long
05. I Am A Child
06. 1956 Bubblegum
07. The Last Trip To Tulsa
08. Broken Arrow
09. Whiskey Boot Hill
10. Expecting To Fly

...

01. Cinnamon Girl
02. Running Dry
03. Round And Round
04. Oh Lonesome Me
05. Birds
06. Everybody's Alone
07. I Believe In You
08. Sea Of Madness
09. Dance Dance Dance
10. Country Girl
11. Helpless
12. It Might Have Been

....

01. Everybody Knows This Is Nowhere
02. Winterlong
03. Down By The River
04. Wonderin'
05. Come On Baby, Let's Go Downtown
06. Cowgirl In The Sand

...

01. Tell Me Why
02. After The Goldrush
03. Only Love Can Break Your Heart

Alot of you are freightened by the price don't worry it'll go down if you notice ALL new releases get marked down 40-50% from the suggested list price, so you can look for a sales price of 175$ which isn't bad for 10 discs with a chance to download more on your own if you want to...neil said they'll be a code sort of like what AC/DC did with their releases but that was to view videos and to look at pictures only...i think in the past other artists may have given a code to download a track or two for a limited time...i'm pretty sure Paul McCartney did when he released a live CD in 2001? I didn't bother because i really didn't want additional tracks of him but you get the idea...i would love any acoustic stuff, i'm totally psyched about the riverboat release next week...i'm writing this days before thanksgiving 2008...the set list i saw will have his electra demos, i bet not too many of you knew he tried to get signed by them in 1965 but he was rejected based on not being original enough...i heard the demos and like most young stuff on 1st listen you may not be grabbed by it but if you listen repeatedly you get an idea of what he's doing and what it's about, i'm talking tom clancy can't sing song, the 1st time i heard it i thought it was a really strange song but then i got it...he's really an acoustic genius did some electric to balance himself out...i guess it would be dull to play only acoustic year after year especially for a performing artist...but don't stress yourself out with the price because this is for only his diehards the one's who have most of his albums i won't say all because they're not all worth having or readily available...i don't say that maliciously because if you ever heard "life" there's no reason to hear it again...or that one with the plane drawing on the cover...now i adore albums like harvest, harvest moon, tonight, greendale can't play them enough...and he was great in the years covered in this box set...if and when the other box sets come out i'm going to avoid 1982-1990 if such a one comes out!



avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 14:49

NEIL YOUNG ARCHIVES VOLUME 1

[quote]Bon cette fois je crois que ça y est, date de sortie du coffret Archives : 2 JUIN
http://neilyoungarchives.warnerreprise.com/shop/vol1/

Disc 00 EARLY YEARS (1963-1965)
Aurora The Squires – from the 45 RPM single (mono)
The Sultan The Squires – from the 45 RPM single (mono)
I Wonder The Squires – previously unreleased song (mono)
Mustang The Squires – previously unreleased instrumental (mono)
I'll Love You Forever The Squires – previously unreleased song (mono)
(I'm A Man And) I Can't Cry The Squires – previously unreleased song (mono)
Hello Lonely Woman Neil Young & Comrie Smith – previously unreleased version
Casting Me Away From You Neil Young & Comrie Smith – previously unreleased song
There Goes My Babe Neil Young & Comrie Smith – previously unreleased song
Sugar Mountain Neil Young – previously unreleased demo version (mono)
Nowadays Clancy Can't Even Sing Neil Young – previously unreleased demo version (mono)
Runaround Babe Neil Young – previously unreleased song (mono)
The Ballad Of Peggy Grover Neil Young – previously unreleased song (mono)
The Rent Is Always Due Neil Young – previously unreleased song (mono)
Extra, Extra Neil Young – previously unreleased song (mono)
Disc 01 EARLY YEARS (1966-1968)
Flying On The Ground Is Wrong Neil Young – from the Buffalo Springfield Box Set (mono)
Burned Buffalo Springfield – from the album Buffalo Springfield (mono)
Out Of My Mind Buffalo Springfield – from the album Buffalo Springfield (mono)
Down, Down, Down Neil Young – previously unreleased version (mono)
Kahuna Sunset Buffalo Springfield – from the Buffalo Springfield Box Set (mono)
Mr. Soul Buffalo Springfield – from the Buffalo Springfield Box Set (mono)
Sell Out Buffalo Springfield – previously unreleased song (mono)
Down To The Wire Neil Young – from the album Decade (mono)
Expecting To Fly Buffalo Springfield – from the album Buffalo Springfield
Slowly Burning Neil Young – previously unreleased instrumental
One More Sign Neil Young – from the Buffalo Springfield Box Set
Broken Arrow Buffalo Springfield – from the album Buffalo Springfield Again
I Am A Child Buffalo Springfield – from the album Last Time Around
Disc 02 TOPANGA 1 (1968-1969)
Everybody Knows This Is Nowhere Neil Young – from the stereo promotional 45 RPM single-second pressing
The Loner Neil Young – from the album Neil Young
Birds Neil Young – previously unreleased version
What Did You Do To My Life? Neil Young – previously unreleased mix
The Last Trip To Tulsa Neil Young – from the album Neil Young
Here We Are In The Years Neil Young – from the album Neil Young–second version
I've Been Waiting For You Neil Young – previously unreleased mix
The Old Laughing Lady Neil Young – from the album Neil Young
I've Loved Her So Long Neil Young – from the album Neil Young
Sugar Mountain Neil Young – previously unreleased stereo master
Nowadays Clancy Can't Even Sing Neil Young – previously unreleased live version
Down By The River Neil Young with Crazy Horse – from the album Everybody Knows This Is Nowhere
Cowgirl In The Sand Neil Young with Crazy Horse – from the album Everybody Knows This Is Nowhere
Everybody Knows This Is Nowhere Neil Young with Crazy Horse – from the album Everybody Knows This Is Nowhere
Disc 03 LIVE AT THE RIVERBOAT (TORONTO 1969)
Sugar Mountain Neil Young – previously unreleased live version
The Old Laughing Lady Neil Young – previously unreleased live version
Flying On The Ground Is Wrong Neil Young – previously unreleased live version
On The Way Home Neil Young – previously unreleased live version
I've Loved Her So Long Neil Young – previously unreleased live version
I Am A Child Neil Young – previously unreleased live version
1956 Bubblegum Disaster Neil Young – previously unreleased song
The Last Trip To Tulsa Neil Young – previously unreleased live version
Broken Arrow Neil Young – previously unreleased live version
Whiskey Boot Hill Neil Young – previously unreleased live version
Expecting To Fly Neil Young – previously unreleased live version
Disc 04 TOPANGA 2 (1969-1970)
Cinnamon Girl Neil Young with Crazy Horse – from the album Everybody Knows This Is Nowhere
Running Dry (Requiem For The Rockets) Neil Young with Crazy Horse – from the album Everybody Knows This Is Nowhere
Round And Round (It Won't Be Long) Neil Young with Crazy Horse – from the album Everybody Knows This Is Nowhere
Oh Lonesome Me Neil Young with Crazy Horse – previously unreleased stereo mix
Birds Neil Young with Crazy Horse – from the 45 RPM single (mono)
Everybody's Alone Neil Young with Crazy Horse – Previously unreleased song
I Believe In You Neil Young with Crazy Horse – from the album After The Gold Rush
Sea Of Madness Crosby, Stills, Nash & Young – from the original soundtrack album Woodstock
Dance Dance Dance Neil Young with Crazy Horse – previously unreleased version
Country Girl Crosby, Stills, Nash & Young – from the album Déjà Vu
Helpless Crosby, Stills, Nash & Young – previously unreleased mix
It Might Have Been Neil Young with Crazy Horse – previously unreleased live version
Disc 05 NEIL YOUNG & CRAZY HORSE–LIVE AT THE FILLMORE EAST (NEW YORK 1970)
Everybody Knows This Is Nowhere
Winterlong
Down By The River
Wonderin'
Come On Baby, Let's Go Downtown
Cowgirl In The Sand
all previously released live versions
Disc 06 TOPANGA 3 (1970)
Tell Me Why Neil Young – from the album After The Gold Rush
After The Gold Rush Neil Young – from the album After The Gold Rush
Only Love Can Break Your Heart Neil Young – from the album After The Gold Rush
Wonderin' Neil Young – previously unreleased version
Don't Let It Bring You Down Neil Young – from the album After The Gold Rush-first pressing
Cripple Creek Ferry Neil Young – from the album After The Gold Rush
Southern Man Neil Young – from the album After The Gold Rush
Till The Morning Comes Neil Young – from the album After The Gold Rush
When You Dance, I Can Really Love Neil Young with Crazy Horse – from the album After The Gold Rush-first pressing
Ohio Crosby, Stills, Nash & Young – from the stereo 45 RPM single
Only Love Can Break Your Heart Crosby, Stills, Nash & Young – previously unreleased live version
Tell Me Why Crosby, Stills, Nash & Young – previously unreleased live version
Music Is Love David Crosby, Graham Nash & Neil Young – from the album If I Could Only Remember My Name
See The Sky About To Rain Neil Young – previously unreleased live version
Disc 07 LIVE AT MASSEY HALL (TORONTO 1971)
On The Way Home
Tell Me Why
Old Man
Journey Through The Past
Helpless
Love In Mind
A Man Needs A Maid/Heart Of Gold (Suite)
Cowgirl In The Sand
Don't Let It Bring You Down
There's A World
Bad Fog Of Loneliness
The Needle And The Damage Done
Ohio
See The Sky About To Rain
Down By The River
Dance Dance Dance
I Am A Child
all previously released live versions
Disc 08 NORTH COUNTRY (1971-1972)
Heart Of Gold Neil Young – previously unreleased live version
The Needle And The Damage Done Neil Young – from the album Harvest
Bad Fog Of Loneliness Neil Young with The Stray Gators – previously unreleased version
Old Man Neil Young with The Stray Gators – from the album Harvest
Heart Of Gold Neil Young with The Stray Gators – from the album Harvest
Dance Dance Dance Neil Young – previously unreleased version
A Man Needs A Maid Neil Young with the London Symphony Orchestra – previously unreleased mix
Harvest Neil Young with The Stray Gators – from the album Harvest
Journey Through The Past Neil Young with The Stray Gators – previously unreleased version
Are You Ready For The Country? Neil Young with The Stray Gators – from the album Harvest
Alabama Neil Young with The Stray Gators – from the album Harvest
Words (Between The Lines Of Age) Neil Young with The Stray Gators – from the original soundtrack album Journey Through The Past
Soldier Neil Young – previously unreleased mix
War Song Neil Young & Graham Nash with The Stray Gators – from the 45 RPM single (mono)
Disc 09 JOURNEY THROUGH THE PAST - A FILM BY NEIL YOUNG
Available for the first time since its original theatrical release in 1973
In 5.1 DTS© surround sound and stereo
Includes rare performance and documentary footage of Buffalo Springfield, Crosby, Stills, Nash & Young, and scenes from the recording of the Harvest album featuring Neil Young with The Stray Gators

Special features include:
Theatrical trailer
Radio spots
Archival galleries


JC

L'édition DVD permet - tout de même - d'avoir le film JOURNEY THROUGH THE PAST en DVD, c'est le seul manque à l'édition CD, qui - paradoxalement - réunit sur un seul CD (le premier du coffret) les 28 titres des DVD 1 & 2 ou Blu-Ray Disc 1 & 2 des éditions DVD et Blu-Ray.

Voici les différences de descrïptif entre l'édition DVD et l'édition Blu-Ray, seul l'aspect technique diffère semble-t-il:

DVD:

This is the first volume of the Neil Young Archives series of box sets, produced by Neil Young himself. This series is the definitive, comprehensive, chronological survey of his entire body of work. Volume I covers the period from his earliest recordings with the Squires in Winnipeg, 1963, through to his classic 1972 album, Harvest and beyond, including studio and live tracks with the legendary Buffalo Springfield, Crosby, Stills, Nash & Young, and Neil Young with Crazy Horse. [s]This DVD[/s] edition contains 10 discs, each in its own custom sleeve. 9 of these discs hold a total of 128 tracks (12 hidden), [s]all presented in high resolution 24-bit/96 Khz stereo PCM Audiophile quality sound[/s], and featuring nearly 60 previously unreleased songs, versions, mixes, or rare tracks. Also found on these 9 multimedia discs are 20 special feature videos, film clips, and film trailers, an additional 55 audio tracks of rare interviews, radio spots, and concert raps, and an array of interactive features, including image galleries of archival photos, press, lyric manuscrïpts, documents, biographies, tour dates, and complete lyrics, as well as an interactive timeline feature which presents an in-depth overview of Young's life and career. [s]Each of the 10 DVDs feature 720X480 standard definition picture quality. In addition, a DVD[/s] of Young's acclaimed first film, 'Journey Through The Past', available for the first time since its original theatrical release in 1973, is included, featuring pristine picture transfer, audio presented in both DTS 5.1 surround and [s]stereo 24-bit/48 Khz PCM[/s], plus archival materials. Included in the durable custom display box are a digital download card to access MP3 files of all 128 audio tracks, a lavish 236 page fullcolor hardbound book that features additional archival materials, tapes database, and detailed descrïptions of the music and artwork, a foldout Archives poster, a custom keeper for the 10 sleeved discs, and more.

BLU-RAY:

This is the first volume of the Neil Young Archives series of box sets, produced by Neil Young himself. This series is the definitive, comprehensive, chronological survey of his entire body of work. Volume I covers the period from his earliest recordings with the Squires in Winnipeg, 1963, through to his classic 1972 album, Harvest and beyond, including studio and live tracks with the legendary Buffalo Springfield, Crosby, Stills, Nash & Young, and Neil Young with Crazy Horse. [s]This Blu Ray disc[/s] edition contains 10 discs, each in its own custom sleeve. 9 of these discs hold a total of 128 tracks (12 hidden), [s]all presented in ultra high resolution 24-bit/192 Khz stereo PCM state-of-the-art master quality sound[/s], and featuring nearly 60 previously unreleased songs, versions, mixes, or rare tracks. Also found on these 9 multimedia discs are 20 special feature videos, film clips, and film trailers, an additional 55 audio tracks of rare interviews, radio spots, and concert raps, and an array of interactive features, including image galleries of archival photos, press, lyric manuscrïpts, documents, biographies, tour dates, and complete lyrics, as well as an interactive timeline feature which presents an in-depth overview of Young's life and career. [s]Each of the 10 Blu Ray discs feature 1920X1080 high definition picture quality. In addition, a Blu Ray disc [/s]of Young's acclaimed first film, 'Journey Through The Past', available for the first time since its original theatrical release in 1973, is included, featuring pristine picture transfer, audio presented in both DTS 5.1 surround and [s]stereo 24-bit/96 Khz PCM[/s], plus archival materials. Included in the durable custom display box are a digital download card to access MP3 files of all 128 audio tracks, a lavish 236 page fullcolor hardbound book that features additional archival materials, tapes database, and detailed descrïptions of the music and artwork, a foldout Archives poster, a custom keeper for the 10 sleeved discs, and more.



peter pan

mon avis sur le coffret
pour l instant mes impressions
8 CD:
3lives dont 2 qu on avait déjà.(déjà pas cool)
le 1er CD early years:celui la c est bien, des titres des SQUIRES,et des titres qu on ne trouvait que dans BUFFALO SPRINGFIELD BOX
après c est un peu foutage de gueule, c est des compils de titres des 4 1ers albums dans les versions normales ou (très) legerement differentes.
1 live ou 1 inedit(pas bcp) par ci par là.
mouais un beau coffret sur l etagere quoi
alors qu il y a parait il des albums entiers jamais sortis dans les tiroirs...
15 ans qu on attend pour ca, enfin c est bien quand même mais fallait pas nous faire languir non plus
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 17:49

Bill Horton le 26/07/2009

Les premiers Neil Young (Neil Young, Everybody Knows This Is Nowhere, After The Goldrush, Havest )ressortent remasterisés.

C'était prévu.

Ce qui l'était moins, c'est que Warner Europe a décidé de
prix anormalement élevés (en dehors du Royaume-Uni) pour des disques que tout le monde a déjà, sous une forme ou une autre.


Tarif allemand, français etc... : environ 18 euros
Tarif anglais : 7 livres
Tarif américain : 8 $ 50.




CC Rider

il y a vraiement un truc qui m'échappe

Bill Horton

D'une certaine manière, c'est aussi le cas d'un pote qui, du coup, n'a pas hésité à décerner le prix du crétin de la semaine au responsable de Warner Europe qui est responsable de la disparité ces prix (surtout à l'heure de la mondialisation et du net).

Évidemment cela n'engage que lui


avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 18:05

DREAMIN' MAN - LIVE 92

wisertime le 30/08/2009

Excellente nouvelle pour ceux qui comme moi sont de grands fans de l'album "Harvest Moon" !! : la sortie en novembre de "Dreamin' Man" dans la série "Archives Performance Series" (le volume 12 Smile) :




DREAMIN' MAN
NYAPS #12
DREAMIN' MAN, Neil Young Archives Performance Series #12, will be released
on or about Nov. 2nd, 17 years after the original release of Harvest Moon.
A closer look at Harvest Moon songs, all performed solo acoustic before the release of Harvest Moon,
DREAMIN' MAN contains intimate live performances recorded in concert halls during 1992.
-- NY Times

source : http://neilyoung.com/news/index.html

Bill Horton

Rappelons que le vol 0, le 2 et le 3 sont sortis séparément, que le 1, le 2 et le 3 sont également dans 'Archives Volume 1' et que donc il y a déjà des volumes 4 à 11 de prévus puisque ce 'Dreaming Man' est annoncé comme le douzième volume de 'la série des performances'.

Comment et surtout quand sortiront ces autres volumes on en sait fichtre rien. Mais bon c'est Neil Young...

En tout cas, la série se présenterait comme suit pour l'instant:

0 Canterbury 1968
1 Riverboat 1969
2 Fillmore 1970
3 Massey Hall 1971
4 Time Fades Away II 1973
5 Rainbow 1973
6 Doom Tour 1974
7 Hammersmith/Budokan 1976
8 Boarding House 1978
9 Trans Tour 1982
10 Int Harv/Grey Riders 1985
11 Bluenotes 1988
12 Dreamin Man 1992



Tony Soprano

Attends attends...j'essaie de suivre...

Le gus sort ses archives dans les grosses boiboites, MAIS il sort des live qui constituent une sorte d'archives live en parallèle dont celui là ferait partie...??

Comprends plus rien moi à ses archives...

Bill Horton

En gros, il sort ces live séparément(dans une collection connue sous le nom de 'The Performance Series') et puis après il les intègre dans ses coffrets Archives pour la période correspondante.

Mais il y en a aussi qui, bien que faisant partie de la même collection (les 'Performance Series' donc), n'apparaissent que dans la boiboite (comme le Riverboat 1969, le Volume 1)
Je reconnais que ce n'est pas forcément très clair ou cohérent mais c'est Neil Young.



Cortez

dreamin man 92 fera parti (s'il sort un jour) du volume 3 des archives (s'il Neil et Joel sont cohérents ce qui est moins sûr)bon pour faire rapide

Archives volume 1 - 1963/1972
Archives volume 2 - 1973/1982
Archives volume 3 - 1983/1992
Archives volume 4 - 1993/2002

Archives Volume 1 contient les Performance Series Archives suivants
PSA Vol 00 Sugar Mountain Live At The Canterbury House 1968
PSA Vol 01 Live At The Riverboat 1969
PSA Vol 02 Live At The Filmore 1970
PSA Vol 03 Live At Massey Hall 1971

Les autres volumes des Archives devrait contenir les lives suivants

PSA Vol 4 Time Fades Away II 1973
PSA Vol 5 Rainbow 1973
PSA Vol 6 Doom Tour 1974
PSA Vol 7 Hammersmith/Budokan 1976
PSA Vol 8 Boarding House 1978
PSA Vol 9 Trans Tour 1982
PSA Vol 10 Int Harv/Grey Riders 1985
PSA Vol 11 Bluenotes 1988
PSA Vol 12 Dreamin Man 1992

cortez

Hibbing Son

C'est dans tes rêves tout ça, personne n'a jamais rien annoncé de concret, ni Bernstein, ni NY, à part TFA II avec Kenny Buttrey au lieu de Barbata.

Comment peux-tu dire "vous avez tout faux" et annoncer (à juste titre) quelque chose au conditionnel derrière?

Paul Cantin de No Depression a fait son panier :
www.nodepression.com/profiles/blogs/archives-2-let-the-speculation

Pour les NYAPS, un autre blogueur annonce d'autres titres :
http://www.nodepression.com/profiles/blog/show?id=2342817:BlogPost:107788&commentId=2342817:Comment:107882&xg_source=activity

Wait and see...

Cortez

et puis avant le volume 2 des archives il y a

le dvd "Trunck Show"

l'album "Toast" avec le Crazy hOrse

l'album concept que Neil est en train d'enregistrer sur son train écologique qui marche au beurre de cacahuete et à l'huile de foie de morue

le Red Rock Volume 2 (puisqu'il y a un volumle 1)

la reformation des Minah Birds pour 50 concerts à L'O2 Arena de Londres

et bien d'autres encore

cortez


Dernière édition par JC le Ven 17 Juin 2011 - 20:22, édité 1 fois
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 18:11

Hibbing Son le 2/09/2009

Assez rigolé! Voici l'affiche du film de Jonathan Demme qui sort fin septembre. Concert filmé à Philadelphie en 2007.

Je profiterai peut-être des 20 minutes de "No Hidden Path" pour aller au talouettes...

Maintenant en cliquant sur l'affiche, on a la aussi bande-annonce. Merci Thrashers Wheat ;-)




Sad Movies (previously unreleased)
Harvest
Cinnamon Girl
Oh Lonesome Me
Kansas
Spirit Road
No Hidden Path
Ambulance Blues
Mellow My Mind
The Believer
Like A Hurricane
Cowgirl In The Sand
The Sultan

Neil Young – Vocals/ Guitar / Piano / Harmonica
Ralph Molina – Drums / Vocals
Ben Keith – Pedal Steel / Dobro / Guitar / Organ / Vocals
Rick Rosas – Bass / Vocals
Pegi Young – Vocals, Vibes, Guitar
Anthony Crawford – Vocals, Piano, Guitar, Mandolin

Bill Horton



En tout cas merci Hibbingson aussi

Assez intrigant programme en tout cas, je pensais qu'ils allaient présenter un concert comme il me semble que le Loner en donnait à l'époque, avec une partie solo acoustique puis la partie avec le groupe.

Là, on dirait qu'ils ont un peu brouillé les cartes mais que la tendance reste très électrique, ce qui est, sommes toutes, dans l'ordre des choses puisque Demme avait déjà (très bien) filmé le versant acoustique de Neil Young au Ryman Auditorium pour 'Heart Of Gold'.

Wait & see.



avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 18:53

mathis le 12/09/2009

bon, alors si on revenait un peu au coffret ?? Smile

un ami me la prêté pour la semaine (oui j'avoue, je n'ai pas succombé à l'achat)....et justement j'ai un peu l'impression d'avoir bien fait :
possédant la discographie officielle quasi complète (en tous cas jusqu'au début des années 80, à partir d'où il faut quand même sélectionner entre chefs d'oeuvre et albums plus dispensables) j'ai du mal à m'y retrouver :
la chronologie des albums n'est pas bien respectée, je trouve cela assez dérangeant.
Les outtakes sont finalement assez rares si on ne retient que ça.
Finalement ce qu'il ya de mieux dans le coffret , ce sont les albums live inédits....qui sortent aussi individuellement dans le commerce !
Va comprendre ! Smile

Pour ceux qui auraient à compléter ou à entamer leur discographie Youngienne ,je pense que c'est super ...même si on perd la cohérence de chaque album.

Ceux qui l'ont en pensent quoi ?

CC Rider

Que c'est un peu que c'est de la branlette de pipi de chat ces différentes versions Blue Ray, DVD, cd etc..
Ensuite tu fais des heureux autour de toi grâce aux "doublons" live dont tu parles (ce coup ci ma soeurette qui du couop m'aime d'un amour tendre et passionné).
Et puis qu'il ma semblé que les versions proposées dans le coffret, si elles ne réspectent pas l'ordre chronologique sont aimablement remasterisées, ce qui m'a plus les fois où je l'ai remarqué.
Mais je l'ai payé 46 plus les frais sur Amazon, et le plaisir est aussi lié à cela: ça me l'a rendu abordable et donc je ne me suis pas posé a question de savoir si j'avais bien fait ou pas. Smile

Le pire de l'escroquerie sur ce coffret, c'est les images sur la version DVD.
Plan fixe sur le vinyl d'époque qui tourne.
C'est le moement où il faut m'expliquer la différence entre ça et la buche électrique dans la cheminée en plastique, ou le DVD du poisson rouge (ou alors l'option la fontaine asiatique qui coule sur le tableau qu'il est lumineux).

M'enfin...c'est de l'art et c'est le loner.
Donc prosternation devant l'arnaque.

Hibbing Son

si arnaque il y a, c'est au niveau du coffret CD, à part le son remasterisé. Le coffret DVD, c'est quand même quelque chose.

Et puis, vous connaissez un autre groupe qui s'occupe *directement* de ses archives (me parlez pas de Tom Petty et de bootleg series de Murphy en pochettes cartonnées...)? Vous croyez que Dylan s'occupe de ses bootleg series? Je pense que de tous les grands artistes de 70s, Young est le seul encore véritablement vivant, ce qui peut se traduire par des égarements entre sa bagnole, ses trains électriques, ses Archives, ses Performances Series. Mais c'est pas nouveau. Je ne sais plus où je l'ai lu, mais après ça, n'importe quelle Anthologie va paraître minuscule. Et de grâce, oubliez la version CD...

CC Rider

A part le DVD de "Journey" en plus, c'est quoi ce "quelque chose"?
Le son est encore plus encore mieux grâce au système Blue Ray ou au vinyl 12°5 grammes, c'est ça ou il y a autre chose ?

Ca c'est de l'argumentation de fan absolu ou je me m'y connais pas.Smile
le moins fan que je suis, n'en a pas grand chose à faire qu'il ai beurré ses tartines par la tranche ce matin ou que ce soit son cousin germain qui fabrique les pochettes artisanales.
Ca m'amuse de la savoir, mais bon.
Comme ça m'a amusé de voir un jour Neil Young faire du golf, chose à laquelle je ne m'attendais pas vu l'ours des bois que je pensais que c'était.
Un fan de Petty te trouvera de bonne raison de trouver que ce qu'il fait est mieux que l'autre, et ainsi de suite...

Je tiendrais compte de tous ces errements si la ticket de caisse en tenait compte Smile

Mais encore une fois, la version cd me satisfait amplement et j'ai plaisir à l'écouter tel quel.
Je trouve ça bien Smile

Hibbing Son

e blu-ray, je ne connais pas, je pense qu'il faut avoir la télé et les enceintes qui vont avec :-)

Christophe, je me fous comme toi de savoir ce que NY, BS et d'autres font au quotidien, je parlais de leur implication dans ce boulot. Tu connais bien quelqu'un qui a ces archives en DVD, non?

Bien sûr, je me demande pourquoi il manque "Out on the Week End" de Harvest et "The Losing End" de Everybody Knows..., ainsi que deux autres titres pour que les quatre premiers albums soient complets.


A part le DVD Journey, il y plusieurs (je ne vais pas dire "plein") clips de concerts, interviews, extraits de presse, photos, plus le bouquin rempli de photos inédites et de coupures de presse (230 pages). C'est évidemment un truc de fan. Pas sûr que je l'achète pour la période Geffen ;-)

Enfin, faites comme vous voulez, je ne suis pas payé par Reprise ;-)

CC Rider

[cit]HibbingSon a dit :

le blu-ray, je ne connais pas, je pense qu'il faut avoir la télé et les enceintes qui vont avec :-)[/cit]

Je crois aussi.
Donc ce sera sans moi qui vient de m'acheter un lecteur DVD et me séparer de mon VHS Smile

Tu connais bien quelqu'un qui a ces archives en DVD, non?

ben non je ne connais personne du tout qui a ça.
Je connais des fans hardcore qui ont refusé d'acheter le coffret cd pour les même raisons de titres manquants que tu évoques ou les albums live en doublon, des autres (les même parfois qui n'ont pas voulu acheter le coffret DVD car "franchement NY ne se mouche pas avec le bois dont on fait les coucous Suisse niveau prix", et d'autres qui disent que c'est mieux en DVD mais qui ne veulent pas m'expliquer pourquoi.
Là tu viens (presque) de m'éclairer avec les bonus au bonus du DVD.
C'est donc qu'il y a un joli livre et des jolies images en plus.
Donc je reste sur ma première impression: vu mon degré de fanitude à propos du loner, le coffret cd me suffi (je crois avoir à 5/6 albums près, toute l'oeuvre déjà existante du sieur)

Bien sûr, je me demande pourquoi il manque "Out on the Week End" de Harvest et "The Losing End" de Everybody Knows..., ainsi que deux autres titres pour que les quatre premiers albums soient complets.

Ce mec est pervers (pas toi....lui! Smile)
On l'appelle pervers loner.


Hibbing Son

Un type un peu dingo a dressé la liste de tous les trucs en plus (j'ai pas dit "en plume"...). Le détail, disque par disque, est [s]sur ce site[/s].

voici le résumé :

Volume 1 Details
Total Playable Media Length 14:18:34

Main Program Play Length (116 songs plus a Feature Film) 9:07:30

Bonus Content Play Length 5:10:54
Extra songs 14 (12 Hidden, 2 BD-Live Download)
Video/Film Clips 34
Audio Clips (Interviews, Raps, Radio Spots) 57

Browsable Gallery Content (still images, additional hours of enjoyment!)
Photos 233
Documents 163
Press Clippings 61
Memorabilia 128

Par exemple, tu as les vidéos de "Alabama" et Are You Ready For the Country" dans la grange avec les Stray Gators, des deux séances à Londres avec le grand orchestre (A man needs a maid et There's a world), Ohio, On the Way home et Only Love can break your heart avec CSNY...

Ces trucs commencent à apparaitre sur youtube, mais un des 4, Warner va couper le son ;-)

Extra songs 14 (12 Hidden, 2 BD-Live Download)

Euh, les BD Live Downloads, c'est unqieument pour les ceusses qui ont la version Blu-ray, les autres se brossent. Si j'ai bien compris, dès qu'un bonus Bluray est dispo, il se télécharge et se place automatiquement dans la Timeline, à l'endroit correspondant. Dans la version DVD, la timeline existe mais tout est figé, en tous cas pas "dynamique" et pas actualisable.

C'était l'argument de vente de NY sur son site, mais pas sûr que ça ait marché.

Autre différence entre le BR et les DVD, dans le Bluray, on peut écouter un morceau tout en consultant les archives qui lui sont associées. Avec le DVD, c'est soit le son, soit les images.

Et enfin, les DVD audio avec "la neige" ne doivent pas supposés être regardés, mais écoutés sur du matos qui va bien...

That's all folks!

M@rs

absolument,
pour le BD-live, le 'profile' du lecteur blu-ray doit être en version 2.0...
c'est evidemment que pour profiter au maximum du Blu-ray, c'est d'avoir un equipement adequat, c'est a dire connection HDMI 1.3 entre le lecteur, l'ampli et l'écran.....
et lorsqu'on à tout ça, Là oui on peut vraiment voir et enttendre la difference entre le dvd et le blu-ray

suis-je clair ?




avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  JC le Ven 17 Juin 2011 - 20:07

Bill Horton le 7/12/2009

A l'occasion de la sortie du dernier Jim Jarmusch, The Limits Of Control, Libé lui a demandé d'évoquer certains de ses amis dont le Loner.
Évocation qui résume assez bien le personnage, je trouve, mais je vous laisse en juger:

«Il m’a donné ce sweat-shirt, je le porte depuis 1995. On ne refuse pas un cadeau de Neil Young. C’est un homme qu’on ne trahit pas et dont on ne brise pas les codes qui soutiennent sa vie. Pour moi, c’est un chaman. Il dit qu’il est là pour transmettre les sons qu’il reçoit d’ailleurs.

«Un jour, alors qu’il était malade dans une chambre d’hôtel, atteint d’une forte fièvre, il s’est réveillé dans la nuit, a pris un bain, a trouvé un journal et un stylo dans la salle d’eau et il a écrit en une demi-heure trois chansons. Puis il s’est recouché. Le lendemain, il a lu ses morceaux : c’était Cinnamon Girl,Cowgirl in the Sand et Down by the River. Trois monuments de la musique folk. La fièvre, elle, était partie.

«Il vient d’avoir 64 ans. Il dit qu’il lui faut encore quarante-quatre ans avant de venir à terme de la tâche qu’il a à accomplir. Il tiendra, je le sais.»


avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Neil Young

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 24 1, 2, 3 ... 12 ... 24  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum