Rabat-joie

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  wendy le Jeu 1 Déc 2011 - 15:37

non,c'est juste,enfin, je crois pour se protéger que l'on préfère se détacher ,prendre du recul,pour relativiser la déception;la déception c'est que l'artiste,dans son itinéraire,ses choix,ne soit pas en phase avec ce que l'on attendait
alors,pour apprécier quand même(pour survivre intellectuellement,émotionnellement) on profite du concert,de ce que l'on vit,en se disant"that's just entertainment,after all"

wendy

Messages : 91
Date d'inscription : 15/10/2011
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  TOF le Jeu 1 Déc 2011 - 16:59

Fabrice a écrit:
Aux USA, il a pris "cher" dans les régions traditionnellement conservatrices du mid west et du sud. On parle là de concerts devant 8.000 personnes dans des salles de 20.000 et de promoteurs qui disent "non, c'est fini." et de tournées qui se montent dans la peine (un peu comme les stades en France ). Bien sur, le NJ, New York, Boston, enfin les bastions sont toujours là..
Fabrice
Bon ben il semble repartir à la conquête des républicains mr green
Austin 15/03/2012
avatar
TOF
Admin

Messages : 1083
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  Fabrice le Jeu 1 Déc 2011 - 17:18

A Austin pas vraiment...
C'est la grande ville démocrate du Texas.. Wink

Austin is known as an enclave of liberal politics in a generally conservative state—so much so, that the city is sometimes sarcastically called the "People's Republic of Austin" by residents of other parts of Texas, and conservatives in the Texas Legislature.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5281
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  wendy le Jeu 1 Déc 2011 - 17:46

Ben oui,c'est ce que je disais plus haut,Texas ne veut pas forcément dire républicain.Je doute par contre qu'il ait beaucoup de fans (en tous cas de ceux qui écoutent ses paroles)dans la "bible belt"(quoique)

wendy

Messages : 91
Date d'inscription : 15/10/2011
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  wendy le Jeu 1 Déc 2011 - 17:51

wendy a écrit:Ben oui,c'est ce que je disais plus haut,Texas ne veut pas forcément dire républicain.Je doute par contre qu'il ait beaucoup de fans (en tous cas de ceux qui écoutent ses paroles)dans le reste de la "bible belt"(quoique,avec toutes ses références à Jesus)

wendy

Messages : 91
Date d'inscription : 15/10/2011
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  admin le Jeu 1 Déc 2011 - 20:08

Borntoreze a écrit:Ce serait pas une fuite de dire "ce n'est que de la musique" à partir du moment où cet artiste commence à avoir une attitude qui peut déplaire ? Juste une question.

C'est de la musique.
Un chanteur, ça fait des chansons.
La bonne distance, c'est ça.
Le reste, c'est du packaging.

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  mathis le Jeu 1 Déc 2011 - 20:25

non, je ne suis pas d'accord avec toi.
Un chanteur c'est aussi quelqu'un qui véhicule un charisme.
Une attitude, une façon d'^tre dans la vie qui peut t'influencer quand tu es jeune.
Dans le cas de Springsteen, c'est aussi un auteur de textes de chansons, qui donc au delà de la musique, peut te faire réfléchir sur certaines valeurs, ou situations. Donc aider à mieux se comprendre soi-même , ou la réalité extérieure.
A l'adolescence, deux ou trois artistes m'ont énormément apporté, malgré eux, dans la constitution de ma personnalité.
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  JC le Jeu 1 Déc 2011 - 20:40

jubeph a écrit:Il est temps pour moi de m'exprimer car j'ai lancé ce sujet, sur un coup de tête, ne comprenant pas vraiment mes sentiments mais ce malaise interne, la à l'intérieur, la, vous savez, ou on ressent les choses, eh bien, la, cela ne passait pas. Je ne saurais pas aussi bien expliquer cela que certains et je les remercie pour toutes ces pages. Mais Bruce m'a trompé et c'est MON avis et il n'a que la valeur que JE lui donne et loin de moi l'idée que c'est une vérité, mais mon bonhomme tu m'as trompé et la tu continues.Tu continues parce que, à moins que je me trompe, mais fallait prévenir, tu vas nous rejouer, Born to Run, Badlands et Promised Land, sauf que, tu ne cours plus depuis longtemps, tu es passé du coté des Finelands et que la Terre promise, tu l'as certainement rencontré d'une certaine manière, tout au moins financière, donc tu te mens, tu me mens, tu nous mens. Et cela je ne peux plus l'accepter car tu a été, oui été, un des chanteur de rock les plus forts, les plus vrais, les plus hargneux, ta musique a frôlé le plus que parfait dans des concerts dantesques en 1978 surtout et même en 1984, et oui, mais la tu es tombé depuis et tu n'avais pas le droit. Enfin si tu avais le droit, mais le droit de rester vrai, de rester dans ta ligne mais tu as dévié, tu as voulu la reconnaissance comme ton idole Elvis mais tu n'es pas Elvis, finalement un simple americain avec par moment ce qu'il y a de plus désagréable chez les américains, cette absence de remise en question. Je t'ai suivi bien longtemps et bien loin depuis la chance que j'ai eu en décembre 1975 de demander à ma " Girl Friend" de l'époque, future mère de mes 3 enfants, de m'offrir pour Noël ce disque avec une pochette en noir et blanc dont on disait tant de bien. Il m'a fallut du temps pour comprendre cet album avec mes amis, ces soirées à jouer au tarot et fumer des pétard, tard jusqu'au matin et puis c'est devenu une évidence, la plus belle musique avec les Beatles, les Stones, les Doors et la bande à Jerry, le Grateful Dead, j'oublie l'Allman Bros , et puis Darkness ( pourquoi tu viens pas chez nous) et The River et puis la claque de St Ouen 81, le plus beau show avec celui du Dead du 03 mai 72 à l'Olympia. Je me revois chantant par coeur tous les titres de The River en vacances aux Antilles en 82. Et puis la suite 1984/85 et La Courneuve, notre Festival, notre grand show et un Falling in Love à tomber. Et puis.... le début de la fin.

Restera après , l'espoir, l'espoir que cela recommence, mais comme quelqu'un a dit, tous les groupes ont leur période de gloire et de magnificence, celle ci s'est arrêté la. La suite a été pour moi un grand calvaire, car tu as petit à petit lâché ta vérité, ton graal , pour passer du coté commun qui ne m'intéresse pas, devenir petit à petit une caricature de ce que tu a été, mais pourquoi? Tu pouvais aussi changer, évoluer, parler d'autres choses ( TOL, TGOTJ, voir DD) mais tu t'es réfugié dans ce que tu sais faire le mieux, la scène et l'énergie, encore l'Amérique mais la vérité est partie et moi je pars avec.
Avant je t'ai suivi à Wembley, à Gotheborg, à New York, à Barcelone, j'ai emmené mes enfants, mais la c'est fini, je ne peux plus danser sur Badlands et pourtant il y en a tant, tu aurais tant de sujet pour continuer à crier QUE CELA NE VA PAS au lieu de cela tu nous délivre que de la soupe sans aucun intérêt. Et pour cela je t'en veux, je m'en veux de croire encore à des rêves dans lesquels la Vérité respirera toujours. Tu es monté trop haut, je ne peux accepter de te voir aller si bas.

Merci pour tout Bruce, merci pour ce que tu vas encore donner à ceux qui en ont envie.

Clarence est parti, je pars aussi, je suis triste, et puis non , je n'ai pas à être triste, tu es parti AUSSI!

A chacun sa vie, so long Bruce!

Phil




Je n'en suis pas à lui en vouloir à ce point, je ne lui en veux même pas en fait, juste que la suite ne me parle plus, mais j'ai un malaise cependant, deux même. D'abord la mort de Clarence, et voilà que 5 mois après on a la mise en vente de tickets, sans pour autant parler de trahison, de manque de respect envers le défunt, c'est juste un malaise personnel. Il y a un sentiment de "comme si de rien était" qui flotte dans l'air.

Puis c'est cette photo qui accompagne chaque mail de Drouot, voir Bruce seul sur la photo alors que c'est avec le E Street, un peu bizarre, enfin pour cela il aurait fallu qu'une séance de photo du groupe SANS Clarence ait eu lieu, ce qui ne doit pas encore être le cas à mon sens.

Enfin tout cela c'est du détail, pas la peine de se chercher des excuses les uns et les autres avec le prix des places, les orientations politiques du gars (même dans ce topic il a fallu que ça dérive là-dessus, comme si on en avait pas déjà assez avec la notre de politique... mais bon why not), le manque d'inspiration des albums passés ou à venir, on a envie d'y aller ou PAS !!! C'est pas plus compliqué que ça.

Et en aucun cas ce topic n'a été créé je pense pour écœurer des potentiels acheteurs de tickets de passer à l'acte, mais ça était l'occasion de s'exprimer sainement et je trouve ça très positif.

Même si par moment j'ai perdu le fil, je me demandais où certains voulaient en venir parfois, j'ai même découvert des mots de la langue française !!!
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  papi le Jeu 1 Déc 2011 - 21:09

Ou bien tu as lu des inventeurs de mots de la langue française Smile
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  arizona le Ven 2 Déc 2011 - 7:21

Tu es monté trop haut, je ne peux accepter de te voir aller si bas.

C'est surement le souci principal: avoir pris Springsteen pour une sorte d'Arthur Rimbaud, voire de Jésus Christ (St Pierre ayant dit en gros la phrase ci dessus)...

Le fait de l'avoir toujours considéré comme Springsteen permet de relativiser bien des choses... et d'éviter des adieux dignes de la comédie française jouant du Shakespeare.
avatar
arizona

Messages : 316
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  Borntoreze le Ven 2 Déc 2011 - 10:56

yvvan a écrit:
Borntoreze a écrit:Ce serait pas une fuite de dire "ce n'est que de la musique" à partir du moment où cet artiste commence à avoir une attitude qui peut déplaire ? Juste une question.

C'est de la musique.
Un chanteur, ça fait des chansons.
La bonne distance, c'est ça.
Le reste, c'est du packaging.

Je trouve ça quand même assez réducteur. La musique, si elle n'est que musique, elle devient vraiment banale et triste. C'est quand même porteur d'émotions.
Après, le chanteur a sa part de responsabilité. Quand un artiste influence toute une génération (pas forcément Springsteen hein Wink), il transmet quelque chose qui va au delà de ses propres chansons : de part son charisme, sa sensibilité, ... Dire qu'un chanteur ne fait que des chansons ça revient à dénuer, à mon sens, la musique ou sa musique de tout sens.
avatar
Borntoreze

Messages : 35
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  papi le Ven 2 Déc 2011 - 11:20

Borntoreze a écrit:

Je trouve ça quand même assez réducteur. La musique, si elle n'est que musique, elle devient vraiment banale et triste. C'est quand même porteur d'émotions.
Après, le chanteur a sa part de responsabilité. Quand un artiste influence toute une génération (pas forcément Springsteen hein Wink), il transmet quelque chose qui va au delà de ses propres chansons : de part son charisme, sa sensibilité, ... Dire qu'un chanteur ne fait que des chansons ça revient à dénuer, à mon sens, la musique ou sa musique de tout sens.

En ce qui concerne Springsteen je crois que ce n'est pas le chanteur qui fait que sa chanson est plus qu'une chanson, ce sont ceux qui l'écoutent et qui en font ou pas un symbole, une arme, un bâton de pèlerin. Et lui il est arrivé aux States en 72 c'est-à-dire quand tout était fini sur le sens que le rock avait comme mouvement social, politique. Ses prises de positions et son engagement musical pour Kerry et Obama ne sont que des micro phénomènes qui ont peu compté dans les résultats d'ailleurs. Working on a dream pouvait être, au regard du contexte de son écriture considérée comme une chanson politique qui militait pour un renouveau de l'idéal américain mais elle n'est devenu le symbole de rien, et de personne.
Bruce a influencé des individus dans leurs constructions d'adultes certainement mais rien de plus, ce qui est déjà énorme. Ces chansons sont justes des chansons et c'est très bien comme cela à mon avis.


Dernière édition par papi le Ven 2 Déc 2011 - 12:57, édité 2 fois
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  Borntoreze le Ven 2 Déc 2011 - 11:26

Là je suis complétement d'accord avec toi. Son engagement politique n'a rien d'important et n'a strictement rien changé. Mais je continue à penser qu'on aime la chanson, mais qu'on aime encore plus cette chanson ou cet artiste de part l'interprète et ce qu'il dégage. Pas simplement parce que c'est une bonne chanson. Des bonnes chansons il y en a des tas même mon voisin le samedi aprem en fait des pas mal. C'est dire. cyclops
avatar
Borntoreze

Messages : 35
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  admin le Ven 2 Déc 2011 - 11:52

Borntoreze a écrit:
Je trouve ça quand même assez réducteur. La musique, si elle n'est que musique, elle devient vraiment banale et triste. C'est quand même porteur d'émotions.

Damned! de la musique, triste?!? mais je n'ai jamais dit ça, moi... j'ai jamais dit que c'était sans émotion. Le vrai plaisir est là pour moi justement, à écouter des chansons ou à jouer de la musique. Je trouve ça déjà magnifique et extraordinaire en soi.

Nan, ce que je veux dire par là, c'est que dès qu'on commence à faire d'un chanteur autre chose que ce qu'il est, genre un maitre à penser ou un idéal, on commence à se faire des illusions. En tout cas, c'est pas ma distance avec le truc chanteur d'une façon générale.
Et c'est très facile pour un public en recherche de référence ou jeune de voir dans un personnage aussi exposé qu'un chanteur, un truc plus grand qu'il est. Sans que ce soit forcément la volonté dudit chanteur ou une manipulation de sa part, il est bien aidé, il faut dire, par une presse en quête de ce genre de phénomène porteur (de ok podium à libé ou télérama).
Sur le site, vous trouverez plein d'articles de presse, bien qu'on y trouve des explications sur biens des choses intéressantes, plus il y en a, plus je me dis que tout est dans les chansons.

Mais surtout ce que je voulais dire, pour revenir au sujet, c'est qu'on peut dire que "Springsteen, c'est de la chanson" (ce n'est que de la musique, pour reprendre la phrase de papi), sans que ça soit une fuite de je-ne-sais quelle déception de fan qui voit dans l'idole un peu plus que ce qu'il n'est ou autre chose que ce qu'il est devenu. C'est pour ça que je disais ça. Il y a quand un même un autre rapport que l'admiration adolescente ou la désillusion d'un certain âge...
C'est un peu ce qui disait bill horton avec une formule du genre "j'aime pas woad... parce que j'aime pas..."

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  arizona le Ven 2 Déc 2011 - 13:07

J'ai toujours pensé que Springsteen était un bon chanteur, et même mon préféré, mais en aucun cas quelqu'un qui influence ou change une génération comme l'ont fait Dylan, Lennon ou Hendrix pour la musique. Springsteen est un showman fantastique, un excellent songwriter, une voix d'exception, mais il n'a jamais influencé ma manière de penser, ou du moins pas plus que Renaud jadis. D'ailleurs ce n'est pas un inventeur, un révolutionnaire, mais un très bon compilateur, capable de puiser un peu partout pour cuisiner un bon cocktail. J'ai d'ailleurs toujours gardé une petite distance à ce sujet en raison de la tournée Born in the USA. C'est là que je l'ai connu, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était dans le commercial sans aucune hésitation, sacrifiant pour faire mouche à tous les artifices disponibles, tout comme actuellement. On a longtemps pensé que ceux qui l'avaient connu à l'époque de Born in the USA avaient une fausse image de lui et que les premiers de "Born to run" avaient connu le vrai Springsteen, par la suite emporté par le succès. Mouais, bon, à mon avis Springsteen c'est plutôt les deux depuis toujours (il a toujours rêvé d'un maximum de reconnaissance), et en ce moment le côté "'Born in the USA" l'emporte. A moins que le prochain album, ou celui d'après, ou celui d'après ne change la donne (il viendra parce qu'on ne peut courir et sauter partout jusqu'à 90 ans)...
Ce jour-là cependant, on ralera contre son manque d'énergie en regrettant sa (et surtout notre) jeunesse enfuie... en râlant contre Springsteen qui ne tient pas la promesse qu'on avait imaginée de lui (et non la sienne), c'est avant tout contre nos propres jours enfuis qu'on marmonne...
avatar
arizona

Messages : 316
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  mathis le Ven 2 Déc 2011 - 13:16

arizona a écrit:en râlant contre Springsteen qui ne tient pas la promesse qu'on avait imaginée de lui (et non la sienne), c'est avant tout contre nos propres jours enfuis qu'on marmonne...

très bien vu Smile
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  Fabrice le Ven 2 Déc 2011 - 13:32

arizona a écrit:J'ai toujours pensé que Springsteen était un bon chanteur, et même mon préféré, mais en aucun cas quelqu'un qui influence ou change une génération comme l'ont fait Dylan, Lennon ou Hendrix pour la musique. Springsteen est un showman fantastique, un excellent songwriter, une voix d'exception, mais il n'a jamais influencé ma manière de penser, ou du moins pas plus que Renaud jadis. D'ailleurs ce n'est pas un inventeur, un révolutionnaire, mais un très bon compilateur, capable de puiser un peu partout pour cuisiner un bon cocktail. J'ai d'ailleurs toujours gardé une petite distance à ce sujet en raison de la tournée Born in the USA. C'est là que je l'ai connu, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était dans le commercial sans aucune hésitation, sacrifiant pour faire mouche à tous les artifices disponibles, tout comme actuellement. On a longtemps pensé que ceux qui l'avaient connu à l'époque de Born in the USA avaient une fausse image de lui et que les premiers de "Born to run" avaient connu le vrai Springsteen, par la suite emporté par le succès. Mouais, bon, à mon avis Springsteen c'est plutôt les deux depuis toujours (il a toujours rêvé d'un maximum de reconnaissance), et en ce moment le côté "'Born in the USA" l'emporte. A moins que le prochain album, ou celui d'après, ou celui d'après ne change la donne (il viendra parce qu'on ne peut courir et sauter partout jusqu'à 90 ans)...
Ce jour-là cependant, on ralera contre son manque d'énergie en regrettant sa (et surtout notre) jeunesse enfuie... en râlant contre Springsteen qui ne tient pas la promesse qu'on avait imaginée de lui (et non la sienne), c'est avant tout contre nos propres jours enfuis qu'on marmonne...

A peu près à 99% d'accord.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5281
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  papi le Ven 2 Déc 2011 - 14:43

Borntoreze a écrit:Là je suis complétement d'accord avec toi. Son engagement politique n'a rien d'important et n'a strictement rien changé. Mais je continue à penser qu'on aime la chanson, mais qu'on aime encore plus cette chanson ou cet artiste de part l'interprète et ce qu'il dégage. Pas simplement parce que c'est une bonne chanson. Des bonnes chansons il y en a des tas même mon voisin le samedi aprem en fait des pas mal. C'est dire. cyclops

Pour moi ce que Springsteen dégage c'est de la testostérone, ce côté masculin toujours assumé sans qu'il soit trop macho non plus, et aussi ce côté américain qui est quand-même bien exotique pour moi.
Et pour ton copain qui fait des chansons pas mal c'est combien le prix des places Question
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

leap of faith

Message  bill horton le Ven 2 Déc 2011 - 20:51

Fabrice a écrit:
arizona a écrit:J'ai toujours pensé que Springsteen était un bon chanteur, et même mon préféré, mais en aucun cas quelqu'un qui influence ou change une génération comme l'ont fait Dylan, Lennon ou Hendrix pour la musique. Springsteen est un showman fantastique, un excellent songwriter, une voix d'exception, mais il n'a jamais influencé ma manière de penser, ou du moins pas plus que Renaud jadis. D'ailleurs ce n'est pas un inventeur, un révolutionnaire, mais un très bon compilateur, capable de puiser un peu partout pour cuisiner un bon cocktail. J'ai d'ailleurs toujours gardé une petite distance à ce sujet en raison de la tournée Born in the USA. C'est là que je l'ai connu, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était dans le commercial sans aucune hésitation, sacrifiant pour faire mouche à tous les artifices disponibles, tout comme actuellement. On a longtemps pensé que ceux qui l'avaient connu à l'époque de Born in the USA avaient une fausse image de lui et que les premiers de "Born to run" avaient connu le vrai Springsteen, par la suite emporté par le succès. Mouais, bon, à mon avis Springsteen c'est plutôt les deux depuis toujours (il a toujours rêvé d'un maximum de reconnaissance), et en ce moment le côté "'Born in the USA" l'emporte. A moins que le prochain album, ou celui d'après, ou celui d'après ne change la donne (il viendra parce qu'on ne peut courir et sauter partout jusqu'à 90 ans)...
Ce jour-là cependant, on ralera contre son manque d'énergie en regrettant sa (et surtout notre) jeunesse enfuie... en râlant contre Springsteen qui ne tient pas la promesse qu'on avait imaginée de lui (et non la sienne), c'est avant tout contre nos propres jours enfuis qu'on marmonne...

A peu près à 99% d'accord.

Pas loin de ce pourcentage aussi... Wink

À part un léger bémol sur la fin car je ne pense pas avoir jamais envisagé la relation que j'entretiens avec le travail de Springsteen sous la forme d'une quelconque 'promesse'.
Il y a juste des moments où sa musique m'a touché davantage que n'importe quelle autre. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, je ne peux que le constater et, si je le déplore, c'est non pas tant en regrettant que cela ne soit plus le cas mais bien plus en espérant que cela soit à nouveau le cas.

Sinon, pour ce qui est de s'inquiéter à propos des jours qui passent, nul besoin de Springsteen: rhumatismes, lumbago, problèmes de digestion et autre fatigues sont bien plus redoutables et efficaces que le Boss. mr green


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  Borntoreze le Ven 2 Déc 2011 - 22:25

papi a écrit:
Borntoreze a écrit:Là je suis complétement d'accord avec toi. Son engagement politique n'a rien d'important et n'a strictement rien changé. Mais je continue à penser qu'on aime la chanson, mais qu'on aime encore plus cette chanson ou cet artiste de part l'interprète et ce qu'il dégage. Pas simplement parce que c'est une bonne chanson. Des bonnes chansons il y en a des tas même mon voisin le samedi aprem en fait des pas mal. C'est dire. cyclops

Pour moi ce que Springsteen dégage c'est de la testostérone, ce côté masculin toujours assumé sans qu'il soit trop macho non plus, et aussi ce côté américain qui est quand-même bien exotique pour moi.
Et pour ton copain qui fait des chansons pas mal c'est combien le prix des places Question

Une bière. ça le fait je trouve. Very Happy
avatar
Borntoreze

Messages : 35
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Nantes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  arizona le Sam 3 Déc 2011 - 8:42

rhumatismes, lumbago, problèmes de digestion et autre fatigues sont bien plus redoutables et efficaces que le Boss.

Demande lui la recette, parce qu'il a forcément un secret! C'est quand même un mystère ce type de 60 ans passés qui bondit comme un cabri pendant 3 heures. J'ai des amis très sportifs, même eux ils comprennent pas... sauf celui qui fait du vélo je sais pas pourquoi. mr green
avatar
arizona

Messages : 316
Date d'inscription : 15/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  jubeph le Sam 3 Déc 2011 - 9:54

bill horton a écrit:
Pas loin de ce pourcentage aussi... Wink


Il y a juste des moments où sa musique m'a touché davantage que n'importe quelle autre. Aujourd'hui ce n'est plus le cas, je ne peux que le constater et, si je le déplore, c'est non pas tant en regrettant que cela ne soit plus le cas mais bien plus en espérant que cela soit à nouveau le cas.

Sinon, pour ce qui est de s'inquiéter à propos des jours qui passent, nul besoin de Springsteen: rhumatismes, lumbago, problèmes de digestion et autre fatigues sont bien plus redoutables et efficaces que le Boss. mr green




Pas de Jesus Christ la dedans, suis bien d'accord avec cela et je connais bien les problèmes de digestion, c'est aussi la digestion de ces derniers albums qui en rajoute.

Phil
avatar
jubeph

Messages : 252
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Go Sport

Message  bill horton le Sam 3 Déc 2011 - 16:45

jubeph a écrit:et je connais bien les problèmes de digestion, c'est aussi la digestion de ces derniers albums qui en rajoute.l

mdr mdr


arizona a écrit:Demande lui la recette, parce qu'il a forcément un secret! C'est quand même un mystère ce type de 60 ans passés qui bondit comme un cabri pendant 3 heures. J'ai des amis très sportifs, même eux ils comprennent pas... sauf celui qui fait du vélo je sais pas pourquoi. mr green

Un secret, certes, mais sans doute pas si difficile à percer: une addiction au sport qui dure depuis plus de trente ans (sans doute bien plus plus redoutable encore que celle de Keith à la drogue, en son temps) des entrainements quotidiens qui ne supportent aucune dérogation, d'épatants diététiciens, d'excellents masseurs, de merveilleux kinésithérapeutes, les meilleurs médecins, les plus grands chirurgiens (y compris esthétiques) etc... etc...

Si on y ajoute une excellente condition au départ, le mystère est tout de suite nettement moins épais... mr green

Bon, le revers de cette médaille c'est que la réputation de Springsteen de ces dernières années tient régulièrement plus à cette forme éclatante qu'à la bonne santé de ses albums...


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  jubeph le Sam 3 Déc 2011 - 18:08

bill horton a écrit:

Bon, le revers de cette médaille c'est que la réputation de Springsteen de ces dernières années tient régulièrement plus à cette forme éclatante qu'à la bonne santé de ses albums...



Oui mauvaise santé des albums...d'où évidemment, ...mauvaise digestion !!

Phil
avatar
jubeph

Messages : 252
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  wendy le Dim 4 Déc 2011 - 9:31

J'avoue qu'en ce qui me concerne,je mets en veilleuse mon côté rabat-joie quand je vois des photos comme ça,l'appel de la forêt,que voulez-vous...

wendy

Messages : 91
Date d'inscription : 15/10/2011
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rabat-joie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 9 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum