Born To Run (le livre)

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  CC Rider le Sam 24 Déc 2016 - 9:45

metalxiii a écrit:Malgré tout ce que j'ai pu lire ici ou ailleurs (critiques plutôt positives), je ne me suis toujours pas décidé à le lire.

Mais comme je ne suis pas très autobiographie et expression narcissique, c'est pas gagné.

De mon côté je ne l'ai pas encore lu non plus même si je l'ai acheté le jour de sa sortie dans un vieux réflexe primitif
avatar
CC Rider

Messages : 6452
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Marc le Sam 24 Déc 2016 - 10:08

CC Rider a écrit:
metalxiii a écrit:Malgré tout ce que j'ai pu lire ici ou ailleurs (critiques plutôt positives), je ne me suis toujours pas décidé à le lire.
Mais comme je ne suis pas très autobiographie et expression narcissique, c'est pas gagné.

De mon côté je ne l'ai pas encore lu non plus même si je l'ai acheté le jour de sa sortie dans un vieux réflexe primitif

Moi je dois en être au 4/5ème je pense mais bon .... je lis pas vite pale

Perso j'ai trouvé ça assez chiant (si pas très) ....... jusqu'à ce qu'il ait sa 1ère guitare (heureusement elle arrive vite)
avatar
Marc
Admin

Messages : 5133
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  phil le Sam 24 Déc 2016 - 10:19

Marc a écrit:
CC Rider a écrit:
metalxiii a écrit:Malgré tout ce que j'ai pu lire ici ou ailleurs (critiques plutôt positives), je ne me suis toujours pas décidé à le lire.
Mais comme je ne suis pas très autobiographie et expression narcissique, c'est pas gagné.

De mon côté je ne l'ai pas encore lu non plus même si je l'ai acheté le jour de sa sortie dans un vieux réflexe primitif

Moi je dois en être au 4/5ème je pense mais bon .... je lis pas vite pale

Perso j'ai trouvé ça assez chiant (si pas très) ....... jusqu'à ce qu'il ait sa 1ère guitare (heureusement elle arrive vite)

loin de moi l'idée de te dégoûter mais si tu as trouvé le début pas bon qu'est ce que tu vas penser de la fin alors ? les 20 dernières années sont bâclées (un peu à l'image des rappels de ces dernières tournées) et expédiées à la vitesse d'un cheval au galop
avatar
phil

Messages : 2767
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 48
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Marc le Sam 24 Déc 2016 - 10:32

phil a écrit:
loin de moi l'idée de te dégoûter mais si tu as trouvé le début pas bon qu'est ce que tu vas penser de la fin alors ? les 20 dernières années sont bâclées (un peu à l'image des rappels de ces dernières tournées) et expédiées à la vitesse d'un cheval au galop
Je te dirai Very Happy

Mais bon je garde espoir, ça peut-être raconté rapidement mais intéressant
Tout le contraire du début que j'ai trouvé (ce n'est qu'un avis perso je le rappelle) trop long et inintéressant Wink

Wait and see comme en dit
avatar
Marc
Admin

Messages : 5133
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  outlawpedro le Sam 24 Déc 2016 - 10:40

CC Rider a écrit:
metalxiii a écrit:Malgré tout ce que j'ai pu lire ici ou ailleurs (critiques plutôt positives), je ne me suis toujours pas décidé à le lire.

Mais comme je ne suis pas très autobiographie et expression narcissique, c'est pas gagné.

De mon côté je ne l'ai pas encore lu non plus même si je l'ai acheté le jour de sa sortie dans un vieux réflexe primitif

... Tout pareil, sauf que, moi j'ai lu cinq pages, mais je suis un très très piètre lecteur ...
avatar
outlawpedro

Messages : 2539
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  phil le Sam 24 Déc 2016 - 10:45

Marc a écrit:
phil a écrit:
loin de moi l'idée de te dégoûter mais si tu as trouvé le début pas bon qu'est ce que tu vas penser de la fin alors ? les 20 dernières années sont bâclées (un peu à l'image des rappels de ces dernières tournées) et expédiées à la vitesse d'un cheval au galop
Je te dirai Very Happy

Mais bon je garde espoir, ça peut-être raconté rapidement mais intéressant
Tout le contraire du début que j'ai trouvé (ce n'est qu'un avis perso je le rappelle) trop long et inintéressant Wink

Wait and see comme en dit

c'est justement ce que j'ai trouvé frustrant, j'attendais beaucoup (trop) de la période contemporaine, et au final le dernier 1/3 du livre ne ressemble pas du tout au 2/3 précédent, plus détaillé, fouillé....
vraiment l'impression d'avoir lu 2 livres très différents, 2 tomes auraient peut être été la solution....
avatar
phil

Messages : 2767
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 48
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  CC Rider le Sam 24 Déc 2016 - 12:16

phil a écrit:
Marc a écrit:
phil a écrit:
loin de moi l'idée de te dégoûter mais si tu as trouvé le début pas bon qu'est ce que tu vas penser de la fin alors ? les 20 dernières années sont bâclées (un peu à l'image des rappels de ces dernières tournées) et expédiées à la vitesse d'un cheval au galop
Je te dirai Very Happy

Mais bon je garde espoir, ça peut-être raconté rapidement mais intéressant
Tout le contraire du début que j'ai trouvé (ce n'est qu'un avis perso je le rappelle) trop long et inintéressant Wink

Wait and see comme en dit

c'est justement ce que j'ai trouvé frustrant, j'attendais beaucoup (trop) de la période contemporaine, et au final le dernier 1/3 du livre ne ressemble pas du tout au 2/3 précédent, plus détaillé, fouillé....
vraiment l'impression d'avoir lu 2 livres très différents, 2 tomes auraient peut être été la solution....

Pour être plus précis, comme l'ami Pierre, J'ai aussi commencé le livre (les deux premiers chapitres) et n'ai pas trouvé le rythme de l'écriture aussi prenant que lorsque, par exemple, je m'étais fait happer par "Life".
et si je parle de "Life", c'est aussi parce que la fin du livre de Keith, malgré ses efforts pour nous expliquer que les XRay sont son meilleur groupe et que "bridge" est une merveille, n'affiche pas la même intensité historique que les débuts.
Il y a clairement un decrochage entre les périodes de conquête et celle de gestion du patrimoine chez tous ces artistes et l'histoire, lorsqu'elle est raconté dans des livres s'en ressent.
Mais pour l'instant cette réflexion est basée sur l'avis de Phil ou de Marc...faut que je le lise ce livre!
avatar
CC Rider

Messages : 6452
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  papi le Sam 24 Déc 2016 - 14:59

Quelque part le livre s'arrête aussi à la mort de son père en 1998. Les deux fils narratifs sont: sa formidable énergie pour devenir Bruce Springsteen, et sa relation avec son père, les deux étant intimement liés. Le reste est moins intéressant pour un lecteur, mais bon il aurait été bien difficile pour lui de clore son histoire à ce moment là.
avatar
papi

Messages : 1457
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Dans Libé ce week-end

Message  bandini le Lun 26 Déc 2016 - 7:09

Le Boss fore
Par Sabrina Champenois — 23 décembre 2016 à 17:06
L’autobiographie de Bruce Springsteen

Le 21 novembre 2016, à la Maison Blanche. Barack Obama procède à la remise des «Medals of Freedom» annuelles, le must des décorations civiles américaines. Parmi les récipiendaires, pas loin de Robert De Niro auquel il tend à ressembler, Bruce Frederick Joseph Springsteen, 67 ans, un poil engoncé dans son costume-cravate. Obama : «Je suis le Président, lui, c’est le patron.» Le «Boss» de l’Amérique : l’étiquette très Medef colle au démocrate Springsteen depuis 1980 et The River, l’album qui l’a propulsé dans le cercle des rockstars. Elle résume le chef de band (l’E Street), la bête de scène bodybuildée aux concerts-fleuves, la virilité triomphante.

L’album explosif Born in the USA, en 1984, a gravé le blase dans le marbre de l’inconscient collectif alors même qu’entre-temps, en 1982, le sépulcral Nebraska mettait à nu une fragilité abyssale, la possibilité d’un effondrement. Le grand public a zappé Nebraska et son Boss cabossé, a préféré le winner au loser. Y a-t-il eu malentendu ? Il y a surtout eu, de sa part, une fuite éperdue motivée par la peur de dévisser, dit Springsteen dans Born to Run, autobiographie parue en septembre qui ose l’introspection à un degré surprenant, passionnant. En descendance d’un père dépressif-agressif, fantôme scotché à la table de la cuisine, le gars de Freehold (New Jersey) s’autoportraitise en borderline sauvé par le rock… et la psychothérapie. Notoire raconteur d’histoires, il alterne anecdotes (un concert envahi par les sauterelles) et moments suspendus (description de la dépouille de son père). Plaies et Boss réunis.

Bruce Springsteen Born to Run Traduit de l’américain par Nicolas Richard. Albin Michel, 640 pp., 24 €.
avatar
bandini

Messages : 284
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Fabrice le Ven 30 Déc 2016 - 16:22

Fabrice a écrit:
Fabrice a écrit:
Fabrice a écrit:
Fabrice a écrit:Ventes estimées à 3.000 exemplaires sur les deux dernières semaines (1400/1600) avec un petit rebond de 15%, effet probable des cadeaux de Noel (puisque c'est la grosse saison en terme de ventes de livres).

PS : ça fait des ventes estimées à 30.000 en France métropolitaine.

Effet Santa Claus puisque les ventes estimées de la semaine dernière dépassent les 2400 exemplaires.

Effet Tino Rossi confirmé : un peu moins de 3400 exemplaires la semaine dernière en France métro.

La version audio s'est écoulé à 6.000 exemplaires aux USA en semaine 1. Le livre y atteint la côte des 350.000. 150.000 au Royaume Uni.

Suite de l'effet Tino... avec des ventes estimées à 4500 exemplaires. Bruce au pied des sapins..

Suite et fin de l'effet Tino : un peu plus de 5500 ventes pour la semaine de Noël.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5035
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Fabrice le Sam 7 Jan 2017 - 20:41

Ce n'est plus la jolie nuit de Noël et verglas oblige, les ventes chutent.
900 exemplaires dans le dernière semaine de 2016.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5035
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Kyle William le Sam 7 Jan 2017 - 23:51

ça me parait quand même encore tout à fait remarquable pour un bouquin sorti en septembre… jolie carrière sur la longueur, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Kyle William

Messages : 995
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  maximeb7 le Mar 10 Jan 2017 - 17:24

Kyle William a écrit:ça me parait quand même encore tout à fait remarquable pour un bouquin sorti en septembre… jolie carrière sur la longueur, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Surtout pour un livre au prix de vente de 24 euros en France. A ce prix, il est destiné principalement aux fans et peu aux autres pour une biographie.

Pour info, je suis allé il y a quelques semaines en Angleterre et le livre est à 9,99 livres (11,50 euros).

maximeb7

Messages : 13
Date d'inscription : 14/07/2016
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Fabrice le Mar 10 Jan 2017 - 18:11

maximeb7 a écrit:
Kyle William a écrit:ça me parait quand même encore tout à fait remarquable pour un bouquin sorti en septembre… jolie carrière sur la longueur, tout le monde ne peut pas en dire autant.

Surtout pour un livre au prix de vente de 24 euros en France. A ce prix, il est destiné principalement aux fans et peu aux autres pour une biographie.

Pour info, je suis allé il y a quelques semaines en Angleterre et le livre est à 9,99 livres (11,50 euros).

Il n'y a pas de prix unique du livre en Angleterre. Le prix de référence du livre est à peu près le même qu'en France. La différence est que les grandes chaines se livrent une bataille sans merci sur les best-seller en réduisant leur marge. Ce qui ne profite pas aux librairies indépendantes (enfin celles qui ont survécu c'est à dire peau de zob).

Le prix en France est un prix dans la norme pour une première édition. Et visiblement, le livre a été un cadeau de Noël au-delà des fans.
Sans tutoyer Harry Potter, la bio se vend assez bien dans le monde (500.000 exemplaires aux USA, 250.000 au Royaume-Uni, autour de 50.000 en France métropo). Il est pour l'instant que les traces de Life après les premiers mois de mise en vente. A voir, ce que ce sera dans un an.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5035
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Kyle William le Mar 10 Jan 2017 - 20:10

J'aurai jamais cru ça possible. Si ça marche sur la durée, c'est que le bouquin est bon et que le bouche-à-oreille fait son œuvre. Et si on se mettait à espérer un roman plutôt qu'un nouveau disque ?

Kyle William

Messages : 995
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Fabrice le Lun 16 Jan 2017 - 20:06

Un peu plus de 500 exemplaires la semaine dernière.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5035
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Steven76 le Mar 31 Jan 2017 - 12:11

Interview intéressant d'Hugues Barrière qui parle de Born to Run

http://www.bretagne-actuelle.com/hughes-barriere-je-vois-l-engagement-politique-de-springsteen-comme-une-certaine-forme-d-imposture-/l-invite/l-invite/1470-7-15

J'ai trouvé ce passage très juste et en ligne avec pas mal de discussion ici.

Cela ne paraît-il pas à l'opposé de ce qu'on connait et imagine de lui, sensible mais ancré, sûr de lui et authentique ?

Les médias, qui ont besoin d’une image simple (et Bruce en joue aussi quand ça l’arrange), ont relativement délimité son profil public. Mais le chanteur est en réalité d’une complexité et d’une dualité considérables. Réécoutez la chanson Two faces. La certitude côtoie le doute. L’authenticité se heurte au storytelling, l’ancrage le dispute à la bougeotte...

Cela signifie-t-il qu'il a pu ne pas être sincère parfois, cédant à l'image que ses fans pouvaient avoir de lui en s'éloignant des nuances et d'une sensibilité qui le définissent mieux ? Oui, c’est probable, et cela participe aussi de ce sentiment d’imposture qu’il ressent parfois. Même si je pense, c’est là son paradoxe, qu’il est presque toujours sincère... y compris dans la dualité de ses sentiments.




La partie "politique" est intéressante également et proche de ce que je pense de Bruce et son lien avec la politique. A voir si les choses vont changer ces prochains mois.

Steven76

Messages : 201
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  yvvan le Mar 31 Jan 2017 - 12:54

merci du lien intéressant en effet...

pour ce qui est de la politique, on a un peu l'impression que pour HB Springsteen ne présente des idées politiques qu'en période de ventes de disques ou de tournées... ça mériterait un autre sujet...
avatar
yvvan

Messages : 1119
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  plc le Mar 31 Jan 2017 - 17:46

Pour moi, HB est hors sujet concernant l'implication de Bruce en politique.
Je trouve qu'il lui fait ,une fois de plus ,un procès d'intention.
avatar
plc

Messages : 774
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Kyle William le Mar 31 Jan 2017 - 18:03

Sa thèse ne tient surtout pas debout : quand Springsteen a fait la tournée Vote For Change, il n'avait aucun album à promouvoir, la campagne de 2008 a eu lieu un an après la sortie de Magic et celle de 2012, 7 mois après la sortie de Wrecking Ball. Le seul album qui a semblé surfer sur la vague d'optimisme qui suivait l'élection d'Obama, c'est WOAD, sorti en janvier 2009.
Les USA sont en campagne électorale tous les 2 ans, y a pas moyen de sortir un disque sans tomber dans l'une ou l'autre…
C'est surtout oublier qu'avec son engagement pro-démocrate, Springsteen s'est mis à dos une grosse partie de son public plutôt conservateur.


Kyle William

Messages : 995
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Fabrice le Mar 31 Jan 2017 - 18:07

On peut partager l'idée que le Springsteen public et le Springsteen privé sont bien différents l'un de l'autre. D'ailleurs l'autobio est assez nette sur ce point. S'agit-il pour autant d'imposture? C'est un peu la condition sine qua non de l'art et des artistes -voire même de la condition humaine. Faut-il bannir les artistes de la cité? Wink
Pour ce qui est de la politique, il y a deux choses qui me dérangent. La première est l'idée que l'on ne peut faire de politique si l'on se ne présente pas à un mandat électif. Cette idée me semble très réductrice sur ce qu'est la vie civique et la démocratie en général. L'exercice du pouvoir n'est qu'une des facettes de celles-ci. Jean-Paul Sartre et Raymond Aron ont participé du débat d'idées sans avoir jamais été élu. Les citoyens non élus ne font que déléguer leur souveraineté, faut-il le rappeler?
Pour ce qui est de Springsteen, je suis un peu surpris d'apprendre que Springsteen ne fait de politique que pendant les moments de promotion. Son premier engagement d'importance -No Nukes- se fait hors promo tout comme les deux concerts du Christic Ins. en 1990 (une ONG très critique de la politique américaine en Amérique Latine.. et dont le soutien est un écho direct à l'intro de War de 1985). C'est sur que dans l'ère pré internet, cela n'a fait que peu de bruit.
De même penser que son engagement des années 2000 lui a fait gagner de nouveaux publics est insensé. En ce qui concerne les USA, c'est une erreur d'analyse d'importance.
Je m'arrête là. C'est dommage qu'HB ne participe plus à de forum.

PS : je rejoins aussi les arguments de Kyle dont je lis le message à l'instant.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5035
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  calispera le Mar 31 Jan 2017 - 23:41

Il est étonnant cet article. Je ne suis d’accord qu’en partie avec ce qu’il dit. Il y a comme du reproche dans le ton, et je n’en vois pas la raison. Principalement concernant le non-engagement politique de Springsteen.
Il dit qu’il a les qualités requises :
« charisme, vision, culture, influence, leadership, qualité d’expression, dualité... et d’autres encore, comme l’incarnation du rêve américain, ce qui n’est pas rien ». Et on a l’impression qu’il lui en veut de ne pas s’être engagé réellement dans la vie politique.

Moi je suis plutôt d’accord avec ce qu’en dit Springsteen lui-même : c’est pas son truc. Il est bon dans ce qu’il fait, et m’est avis qu’il ne le serait pas en politique.
De plus, s’il est assez sûr de lui sur scène et sur la direction que doit prendre son boulot, il l’est nettement moins dans la vie, plutôt timide et introverti même. Mais il est vrai qu’en prenant de la bouteille ça le handicape nettement moins à présent.
Sa culture n’est pas celle requise pour faire de la politique. Il aurait tout à apprendre dans le domaine.
Je soupçonne aussi qu’il n’est peut-être pas toujours très diplomate.
Son charisme il l’a en tant que rocker, pas en tant que leader (politique, entendons-nous, il reste tout de même le « Boss ») ou faiseur de discours.
Et puis surtout, je suis presque sûre que, même s’il aurait peut-être envie d’être un vecteur de changement, travailler à l’intérieur de la sphère politique ne l’intéresse absolument pas.

Les stars du showbizz qui s’engagent en parallèle et font des discours politiques ou côté humanitaire, ont rarement le même charisme que dans leur propre boulot. Je pense en particulier à Bono, qui quand il est interviewé sur ces sujets, ou quand il fait une conférence ; est fort applaudi, car c’est  Bono, mais franchement, il n’apporte pas grand-chose.
Je ne connais qu’une exception dans le domaine, c’est Russel Brand, et encore, il parle tellement vite et est tellement assommant (ne laisse pas parler ses interlocuteurs) qu’il risque d’ennuyer plus que de passionner. Jim Carrey est pas mal dans le genre aussi, mais bon, très nombriliste aussi, et c’est plus du jeu d’acteur que du charisme. Ah, et j’oubliais : Daniel Balavoine lors de sa sortie face à Mitterand : lui je l’aurais volontiers vu faire de la politique;) Bon, ça fait trois exceptions finalement;)

Mais, …. à la réflexion …. soyons honnête, il n’est pas si fréquent que les candidats politiques eux-mêmes, fassent preuve d’un énorme charisme dans leurs discours (Obama et sa femme étaient particulièrement doués dans le genre).

En passant, il me paraît de plus en plus indispensable qu’en politique, il faudrait faire passer des tests à ceux qui se présentent pour les plus hauts postes (connaissances, aptitudes intellectuelles, émotionnelles, communicationnelles), et l’actualité actuelle amène forcément aussi l’idée de tests de personnalité, et même de tests psychiatriques. Quand on voit tout ce qu’on fait parfois passer comme batteries de tests pour engager quelqu’un pour un simple boulot, en politique on n’a même pas l’obligation d’un CV ou même d’afficher un certificat ou un diplôme.

calispera

Messages : 1252
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  papi le Mer 1 Fév 2017 - 8:19

Jusqu'en 2000 les positions politiques de Springsteen étaient très circonstanciées: No Nukes, deux trois reflexions sur Reagan en 80 et 84,Amnesty, anti proposition numéro? en Californie, contre la fermeture d'une usine dans le New Jersey, pour les droits LGBT et 41 shots. En suite il y a eu une vrai inflexion vers un engagement marqué et visible pour les candidats démocrates à la Maison Blanche. En quelque sorte il s'est rangé derrière ceux pour qui ils votaient et de manière visible, il a fait son coming out de démocrate qui s'assume. Cela correspond aux States à une radicalisation de la vie politique dès la campagne de Bush fils. Je ne vois vraiment pas pourquoi on pourrait considérer cela comme de l'imposture. Beaucoup de fans regrettaient ce peu d'engagement avant 2000 et maintenant c'est le reproche inverse.
avatar
papi

Messages : 1457
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  phil le Mer 1 Fév 2017 - 8:47

c'est quand même pas anodin tout ça parce que là j'ai bien l'impression que la politique US influence grandement la tournée down Under
et je suis pas sûr que le fan qui voulait hurler sur hungry heart ou waiting on....y trouve son compte Shocked

et concernant ma petit personne, quand je vais au match de foot c'est pour voir du foot (même si c'est de plus en plus difficile de voir du foot au vel Smile ), quand je vais au théatre c'est pour voir du théatre, quand je vais au concert c'est pour entendre de la musique, et si je veux entendre parler de politique je vais en meeting Wink
avatar
phil

Messages : 2767
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 48
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  papi le Mer 1 Fév 2017 - 9:41

phil a écrit:c'est quand même pas anodin tout ça parce que là j'ai bien l'impression que la politique US influence grandement la tournée down Under
et je suis pas sûr que le fan qui voulait hurler sur hungry heart ou waiting on....y trouve son compte Shocked

et concernant ma petit personne, quand je vais au match de foot c'est pour voir du foot (même si c'est de plus en plus difficile de voir du foot au vel Smile ), quand je vais au théatre c'est pour voir du théatre, quand je vais au concert c'est pour entendre de la musique, et si je veux entendre parler de politique je vais en meeting Wink

Les moments politiques en concert sont quand-même peu nombreux chez Springsteen surtout sur des concerts marathons. L'influence la plus évidente c'est dans la sélection des titres, mais bon généralement ce ne sont pas les plus pourris.
Le foot et le théâtre c'est aussi très politique parfois. Beaucoup de pièces et pas des moindres dans les grandes oeuvres sont des critiques politiques et sociales de leur temps. Quand au foot à Marseille si c'est pas de la politique je sais pas ce que c'est.
avatar
papi

Messages : 1457
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Born To Run (le livre)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 12 sur 14 Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum