La musique n'existe même pas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La musique n'existe même pas...

Message  Gibson le Ven 26 Aoû 2016 - 22:55

La musique n'existe même pas ! Que vive la musique ... que vivent les émotions !

Tracer la route pour trouver ou du moins approcher un certain bonheur. Bien souvent dans la douleur des attentes et des solitudes. Mais que serait le chemin de Compostelle sans ses cloques et ses monologues? Mais tout de même, à trop jouer avec la folie ne risque-t-on pas de s'y enfermer? Au point de se sentir isolé au milieu de 70'000 personnes avec qui on a au moins un intérêt commun. Et si de l'autre côté de la rivière la bière n'était pas aussi fraîche que ce qu'il me le chante...? Le doute existe... mais tant qu'il tient l'espoir dans une main et les rêves dans l'autre, il se fait timide... et fini par céder sa place à la mélancolie...

J'en ai déjà parcouru des kilomètres en voiture, bus, train ou avion... j'ai sillonné notre belle Suisse, visité la moitié de l'Europe... me suis même aventuré de l'autre côté... j'ai découvert, émerveillé, quantité de villes, de capitales, de paysages... et moi qui n'ai jamais été capable de suivre plus d'une mi-temps d'un match de foot, j'ai foulé les pelouses de la plupart des plus mythiques stades d'Europe, j'ai visité les plus grandes et les plus belles salles polyvalentes de notre vieux continent, également de minuscules théâtres avec leur charme désuet et passablement de patinoires transformées, le temps d'un soir, en chaleureuses salles de concerts, dont le légendaire Madison Square Garden et son acoustique juste incroyable...

J'ai également partagé de magnifiques moments avec quelques inconscients qui ont su ne pas se formaliser de mes silences et ont eu le courage de me suivre dans mon monde... et parfois l'inverse!

J'ai aussi greloté ou sué et me suis impatienté dans d'interminables files d'attente... me suis retenu à m'en presque faire exploser la vessie de peur de perdre ma place et bien trop farouche pour demander à mes voisins de la garder... j'ai prié pour une fin heureuse, acceptant mon mal de dos et mes pieds douloureux, refusant l'option de l'abandon et, je dois l'avouer, mis à part à une exception, ma foi a toujours été récompensée... j'ai affronté les caprices de la météo qui peut se montrer bien méprisante envers les démunis que nous sommes mais qui sublime l'entrée sur scène des artistes qui alors allègent nos "souffrances"... j'ai bu des litres de Guinness... mal mangé dans trop de restaurants car en plein courants d'air, à côté de la porte d'entrée ou des toilettes, car c'est régulièrement là qu'on place les "une table pour une personne svp"... à l'inverse, j'ai déniché de merveilleuses tables où la qualité des plats a enchanté mes exigeantes papilles et la bienveillance du personnel réchauffé mon cœur... passé tant de soirées dans d'accueillants pubs, en ne déchiffrant pas la moitié de ce que mes amis d'un soir s'appliquaient, avec leur magnifique accent, à essayer de me faire comprendre en tentant de communiquer avec le sauvage que je suis, mais qui m'ont fait me sentir moins transparent... cherché et trouvé des centaines de caches inutiles mais qui m'ont fait découvrir tant d'endroits secrets dans lesquels j'ai laissé une toute petite trace... re-bu des pintes de bière pour me désaltérer et aussi aérer mon esprit... me suis fait passablement de films en croisant des filles, évidement magnifiques, que j'imaginais tomber dans mes bras par la seule force de ma timidité... souvent donné quelques pièces à des personnes bien moins chanceuses que moi et pour qui la simple idée d'acheter un billet de concert n'effleure même pas l'esprit... souvent ressenti une satisfaction égoïste et déplacée après l'avoir fait... me suis aussi interrogé sur le prix écologique de mes virées tout sauf indispensables mais tellement essentielles à mon fragile équilibre... me suis inquiété plus d'une fois, en décollant de mon tabouret, fatigué et plus très sûr de la rue mon hôtel... et, en chemin, ai tout de même gardé la lucidité de refuser les invitations, pourtant parfois appuyées, de filles que je savais trop peu vêtues pour la saison...

J'ai écrit et corrigé ce texte régulièrement au coin d'un bar pour me passer le temps mais aussi avec beaucoup de plaisir et l'envie de le partager…

Et au final ? Chaque soir de concert, une tonne d'émotions, de sentiments et de sensations... qui viennent nourrir la sensibilité...

Tout ça au fond n'est peut-être pas très sérieux... mais pourtant tellement important... Tout ça comporte également beaucoup de "je" et autant de "j'ai" et est donc très personnel… mais si vous avez lu jusqu'à cette ligne c'est que, quand même, vous y avez trouvé un certain intérêt émoticône wink;-) !
La musique n'existe même pas... c'est juste des vibrations de l'air... mais l'air est un élément essentiel à la vie... et quand il vibre... il fait couler les larmes... et est capable d'engendrer des flots d'émotions... qui me font tracer la route...

Gibson

Messages : 10
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  bbj le Sam 27 Aoû 2016 - 7:51

Merci Gibson pour ce texte
avatar
bbj

Messages : 582
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Dordogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  Ol54 le Sam 27 Aoû 2016 - 10:14

Laughing Rolling Eyes

Ol54

Messages : 158
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 46
Localisation : Nancy ou très proche

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  jubeph le Sam 27 Aoû 2016 - 10:29

Parfois les meme sentiments

Phil
avatar
jubeph

Messages : 230
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  outlawpedro le Sam 27 Aoû 2016 - 13:43

avatar
outlawpedro

Messages : 2528
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  CC Rider le Sam 27 Aoû 2016 - 15:58



Merci pour ces très jolis mots et ce tout ce qu'ils véhiculent
avatar
CC Rider

Messages : 6395
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  Captain Jack Sparrow le Sam 27 Aoû 2016 - 20:58

Faudra que je trouve le moment d'une vraie réponse, parce que ton texte me parle Gibson. A peu de choses près (j'ai rarement vécu ça seul, presque toujours accompagné de ma fille ou d'un ami, et le groupe derrière lequel j'ai "laissé une sacré trace carbone" ne vient pas du New Jersey mais de Londres), j'aurais pu écrire la même chose, le talent poétique en moins....
avatar
Captain Jack Sparrow

Messages : 219
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 58
Localisation : Zuma Beach

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  calispera le Dim 28 Aoû 2016 - 7:59

Timide, très probablement,
sauvage, assurément pas,
transparent, pour les aveugles ou seulement en apparence, certainement pas en profondeur,

en tout cas, pas mal conscient de ses émotions et pensées, et vachement talentueux pour les exprimer.

Finalement, je me suis reconnue dans pas mal des phrases …..  dans le passé. Car je ne voyage plus, ne vais plus au concert, ne bois plus d'alcool, mais passe encore régulièrement seule au café ou au restaurant, me nourrissant de l'énergie et de la compagnie des gens tout autour, avec régulièrement un brin de causette chaleureux avec le personnel ou la table voisine.

Si devoir garder pour soi les émotions, observations et autres commentaires renforce le sentiment de solitude ; à l'inverse, la chance de profiter de tout cela tout seul, c'est qu'on en profite nettement plus. La présence des autres retirant en général plus de la moitié de l'attention que l'on porte à ces ressources de bonheur. On ne capte tout simplement pas la même chose, et de très loin.

Si la musique n'est que du vent, c'est que le vent est alors une divinité.

Merci pour ce très beau message.

calispera

Messages : 1250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  yets le Dim 28 Aoû 2016 - 19:23

Merci Gibson pour le partage de ces pensées et émotions tellement bien exprimées dans ce texte!

yets

Messages : 69
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Merci !

Message  Gibson le Lun 29 Aoû 2016 - 15:41

Merci d'avoir pris le temps de lire mon texte et merci aussi pour les beaux commentaires... Embarassed

Gibson

Messages : 10
Date d'inscription : 08/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  Hanx le Lun 29 Aoû 2016 - 16:57

Merci à toi Gibson pour ce texte inspiré et passionné, par bien des aspects je m'y retrouve et ça fait plaisir de voir ça couché avec des mots. Respect !
avatar
Hanx

Messages : 123
Date d'inscription : 19/03/2013
Age : 24
Localisation : Nice
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: La musique n'existe même pas...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum