"Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Captain Jack Sparrow le Dim 12 Juin 2016 - 15:25

Un très jouissif article de Robert McLiam Wilson paru dans Libé. N'y voyez pas de provocation de ma part, c'est écrit avec tellement de talent que je n'ai pu résister.

Les anti-foot vont adorer. Les ex-amateurs déçus vont applaudir. Les afficionados reconnaîtront sans doute quelques vérités et au minimum souriront à cet humour "so British" fait d'auto dérision.

http://www.liberation.fr/sports/2016/06/10/robert-mcliam-wilson-si-vous-n-aimez-pas-l-euro-supportez-l-irlande-du-nord_1458755

«Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord»
Par Robert McLiam Wilson — 10 juin 2016 à 20:21


Parfois, aimer le foot est une sacrée paire de manches. A tel point qu’il arrive qu’on n’aime plus le foot. On abandonne, on grandit, on passe à autre chose. Un peu comme on arrête de fumer. Ou de trouver Adam Sandler drôle. Le foot et moi, ça fait quelques années qu’on a divorcé. Je ne supportais plus ces joueurs outrageusement riches et bêtes. Les propriétaires d’équipe qui finissent tous par s’avérer magouilleurs russes, princes arabes ou évadés fiscaux asiatiques. Les entraîneurs, escrocs sans grâce qui croient à leur escroquerie - qu’ils ont la moindre influence sur ce qui se passe sur le terrain. Le foot est devenu un cauchemar thatchérien et je ne supportais plus l’argent, la misogynie, le tribalisme. Surtout l’argent.

Ce fut une longue union. J’avais 6 ans (en 1970). Mais le rêve ardent d’un noble héroïsme était devenu un porno gonzo. Les sorciers, les alchimistes du prolétariat de mes jeunes années avaient disparu et un type comme Ronaldo était le héros d’une moitié de la planète. Moins un être humain qu’un ego en short. Le foot a le cœur sec et l’esprit dans le portefeuille. C’est une histoire d’hommes mauvais. La corruption de la Fifa, l’horreur de l’UEFA. Apocalypse Now sur gazon. Une industrie de la tonte du supporteur poussée à son plus féroce appétit. Je me suis senti souillé, je me suis senti trahi. Toute une vie de dévotion gaspillée sur un objet profane. Mon amour pour le foot m’avait laissé recroquevillé sous les néons d’une clinique pour MST, mon gobelet d’analyses à la main. Défait, contaminé, secoué de sanglots de regrets.

Couvert de boue

Et puis, cette année, il est arrivé deux trucs remarquables : Leicester City, l’équipe la plus constamment démodée, a remporté le championnat anglais (sans doute le plus rude au monde). Et l’Irlande du Nord (pays de ma naissance) s’est qualifiée pour l’Euro. Le foot, ce rêve brisé, sali, couvert de boue par un million de commerciaux, brille à nouveau d’une petite lueur d’âme. La victoire de Leicester fut un triomphe inattendu, digne des plus beaux jours du foot. Quand la domination des clubs friqués était moins totalitaire et que les malhabiles, les malchanceux et les misérables pouvaient tutoyer la gloire, même brièvement, pour rallumer le ciel comme de glorieusement vulgaires comètes. Et la merveilleuse, l’inutile, la si peu aimable Irlande du Nord va rencontrer sur le tournoi quelques-uns des meilleurs au monde. L’Irlande du Nord, une équipe dont le meilleur joueur des vingt dernières années a dû arrêter parce que la moitié des supporteurs détestait qu’il soit catholique. L’Irlande du Nord, qui détient le record mondial du nombre de matchs joués sans marquer un but. L’Irlande du Nord, qui ne gagnera peut-être pas l’Euro mais qui est un sérieux prétendant à la palme d’or du joueur le plus moche.

Vous les Français, vous ne connaissez rien au foot. Vous n’en avez que pour votre Zidane et son parfait toucher de balle. Ou pour ce Platini, dont le souvenir de l’élégance sur la pelouse éclipse presque les horreurs de sa retraite (quand on y pense, on l’a surtout célébré pour n’avoir pas été Diego Maradona). Savez-vous seulement combien vous êtes énervants avec vos Cantona et vos Thierry Henry ? Vous pensez que tout est affaire de compétence, de créativité, de beauté du jeu. Conneries. Etre bon, c’est presque tricher. Le foot est une histoire de dévotion pour des types qui peuvent à peine marcher droit sans trébucher, alors taper dans un ballon…

Bonjour tristesse

Les fans de foot ont deux options. La fierté du succès ou la mélancolie de l’échec. J’ai connu les deux. Comme vous. Difficile d’échapper aux foules qui suivent le Barça ou Manchester United. A Buenos Aires, je me suis tenu parmi 40 000 supporteurs de Boca Juniors braillant à pleins poumons pendant cent minutes, sans interruption. La meilleure migraine de ma vie. Les plus ultras que j’ai jamais vus. Et pourtant, les vrais supporteurs, ce ne sont pas eux. Les vrais supporteurs sont ceux de Plymouth Argyle. Plymouth Argyle est une équipe anglaise dont vous n’avez jamais entendu parler (pas non plus la peine d’essayer de prononcer son nom). C’est un club qui a vigoureusement échoué tout au long de son histoire en deuxième et en troisième divisions. Ils n’ont rien gagné d’important. Cent treize années de contre-performances et de revers prévisibles. Et pourtant. La fréquentation hebdomadaire moyenne flirte avec les 10 000 fans. Tous les quinze jours, près de 10 000 personnes paient leur place pour se faire décevoir, sous la pluie. Ça, c’est un supporteur.

Et j’avance que l’Irlande du Nord offre le même genre de deal. Bonjour tristesse et mélancolie véritables. Nous sommes incroyablement mauvais en foot. Bon dieu, comment pouvons-nous avoir une équipe digne de ce nom quand nous avons à peine un pays (ça fait des années que je cherche en vain une ambassade d’Irlande du Nord à Paris). Nous sommes une simple province dans un tournoi international. Nos joueurs ne jouent pas pour le PSG, ni la Juve, ni Chelsea. Mais à Watford Town, Ross County ou Milton Keynes Dons. C’est pas que leurs noms ne vous disent rien, vous n’avez jamais entendu parler de ces clubs. Pas facile pour nous. Avec notre population de 1,8 million d’habitants qui se nourrissent de pluie et de pommes de terre. Nous sommes, pour la plupart, gros. Et quand nous ne sommes pas gros, nous sommes petits. Nous avons la seule équipe nationale dont les supporteurs viennent au stade avec leurs crampons. Au cas où ils seraient choisis (ils ont une sérieuse chance). Si vous pouvez vous lever d’une chaise sans faire de bruit, vous êtes définitivement dans le viseur du sélectionneur.

Des dents en bois

Pourtant, malgré notre historique record d’échecs et d’insuffisance, nous avons connu nos heures de gloire. L’un des nôtres, George Best, fut le cinquième Beatle - le joueur de United qui leur offrit leur premier trophée européen en 1968 (et fut élu footballeur européen de l’année). Son élégance et son brio se sont fracassés contre son alcoolisme et son addiction au jeu quand il a eu 28 ans. Typique. Notre seul vrai héros a tout foutu en l’air. Par le passé, nous nous sommes qualifiés pour la Coupe du monde (plusieurs fois). Nous avons battu l’Espagne, les Pays-Bas et l’Angleterre. Il y a même eu cette inexplicable décennie où nous sommes devenus la bête noire de l’Allemagne. Quoiqu’il arrive, on gagnait ou on faisait match nul - au plus grand (et plus délicieux) désarroi des Allemands, ces pénibles dentistes du foot aux mains cliniquement propres et aux insupportables taches de rousseur.

L’équipe actuelle ? Notre habituelle collection de tocards et de pouilleux - même s’ils sont sortis vainqueurs de leur groupe (la Grèce a fait bon dernier, quand on pense que ces cons ont inventé la démocratie !). C’est comme faire l’appel dans les plus basses divisions anglaises et écossaises. Conor McLaughlin joue pour Fleetwood Town (même moi je n’ai jamais entendu parler de Fleetwood Town). Kyle Lafferty est notre Zlatan, avec 9 buts pendant les qualifs - à sa plus grande surprise autant qu’à la nôtre. C’est l’homme le plus grand d’Irlande du Nord, il a des dents en bois et vient au match avec son cochon.

Alors, si vous détestez le foot et que vous n’en avez rien à foutre de l’Euro, je comprends. Si vous avez du mal à vous identifier à une bande de onze sociopathes de droite qui gagnent des millions, je suis avec vous. Si la posture, la bêtise et le tribalisme vous donnent la nausée, c’est pas grave non plus.

La vie est nulle

J’ai la solution. Choisissez une équipe de merde et soutenez-la. Défoncez-vous pour la Roumanie ou le Pays de Galles. Donnez tout ce que vous avez à la Suisse ou l’Albanie (toutes deux en lice pour le prix de la pire coupe de cheveux). Savourez l’échec et la probable déception. Accueillez l’absence totale de glamour, de sport, de technique. Prenez la dépressive départementale qui mène à l’obscurité. Encouragez les vrais sans-espoirs. N’oubliez pas, la vie est nulle et à la fin on meurt. Seul. Entraînez-vous pour l’horreur et l’abnégation de votre courte vie avec un zest de détresse footballistique. Dans cette catégorie, l’Irlande du Nord est votre meilleur choix.

Traduit de l’anglais par Myriam Anderson.


Dernière édition par Captain Jack Sparrow le Dim 12 Juin 2016 - 17:58, édité 1 fois

Captain Jack Sparrow

Messages : 187
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 57
Localisation : Zuma Beach

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  papi le Dim 12 Juin 2016 - 16:52

Captain Jack Sparrow a écrit:Un très jouissif article de Robert McLiam Wilson paru dans Libé. N'y voyez pas de provocation de ma part, c'est écrit avec tellement de talent que je n'ai pu résister.

Les antis foot vont adorer. Les ex-amateurs déçus vont applaudir. Les afficionados reconnaîtront sans doute quelques vérités et au minimum souriront à cet humour "so British" fait d'auto dérision.

http://www.liberation.fr/sports/2016/06/10/robert-mcliam-wilson-si-vous-n-aimez-pas-l-euro-supportez-l-irlande-du-nord_1458755

«Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord»
Par Robert McLiam Wilson — 10 juin 2016 à 20:21


Parfois, aimer le foot est une sacrée paire de manches. A tel point qu’il arrive qu’on n’aime plus le foot. On abandonne, on grandit, on passe à autre chose. Un peu comme on arrête de fumer. Ou de trouver Adam Sandler drôle. Le foot et moi, ça fait quelques années qu’on a divorcé. Je ne supportais plus ces joueurs outrageusement riches et bêtes. Les propriétaires d’équipe qui finissent tous par s’avérer magouilleurs russes, princes arabes ou évadés fiscaux asiatiques. Les entraîneurs, escrocs sans grâce qui croient à leur escroquerie - qu’ils ont la moindre influence sur ce qui se passe sur le terrain. Le foot est devenu un cauchemar thatchérien et je ne supportais plus l’argent, la misogynie, le tribalisme. Surtout l’argent.

Ce fut une longue union. J’avais 6 ans (en 1970). Mais le rêve ardent d’un noble héroïsme était devenu un porno gonzo. Les sorciers, les alchimistes du prolétariat de mes jeunes années avaient disparu et un type comme Ronaldo était le héros d’une moitié de la planète. Moins un être humain qu’un ego en short. Le foot a le cœur sec et l’esprit dans le portefeuille. C’est une histoire d’hommes mauvais. La corruption de la Fifa, l’horreur de l’UEFA. Apocalypse Now sur gazon. Une industrie de la tonte du supporteur poussée à son plus féroce appétit. Je me suis senti souillé, je me suis senti trahi. Toute une vie de dévotion gaspillée sur un objet profane. Mon amour pour le foot m’avait laissé recroquevillé sous les néons d’une clinique pour MST, mon gobelet d’analyses à la main. Défait, contaminé, secoué de sanglots de regrets.

Couvert de boue

Et puis, cette année, il est arrivé deux trucs remarquables : Leicester City, l’équipe la plus constamment démodée, a remporté le championnat anglais (sans doute le plus rude au monde). Et l’Irlande du Nord (pays de ma naissance) s’est qualifiée pour l’Euro. Le foot, ce rêve brisé, sali, couvert de boue par un million de commerciaux, brille à nouveau d’une petite lueur d’âme. La victoire de Leicester fut un triomphe inattendu, digne des plus beaux jours du foot. Quand la domination des clubs friqués était moins totalitaire et que les malhabiles, les malchanceux et les misérables pouvaient tutoyer la gloire, même brièvement, pour rallumer le ciel comme de glorieusement vulgaires comètes. Et la merveilleuse, l’inutile, la si peu aimable Irlande du Nord va rencontrer sur le tournoi quelques-uns des meilleurs au monde. L’Irlande du Nord, une équipe dont le meilleur joueur des vingt dernières années a dû arrêter parce que la moitié des supporteurs détestait qu’il soit catholique. L’Irlande du Nord, qui détient le record mondial du nombre de matchs joués sans marquer un but. L’Irlande du Nord, qui ne gagnera peut-être pas l’Euro mais qui est un sérieux prétendant à la palme d’or du joueur le plus moche.

Vous les Français, vous ne connaissez rien au foot. Vous n’en avez que pour votre Zidane et son parfait toucher de balle. Ou pour ce Platini, dont le souvenir de l’élégance sur la pelouse éclipse presque les horreurs de sa retraite (quand on y pense, on l’a surtout célébré pour n’avoir pas été Diego Maradona). Savez-vous seulement combien vous êtes énervants avec vos Cantona et vos Thierry Henry ? Vous pensez que tout est affaire de compétence, de créativité, de beauté du jeu. Conneries. Etre bon, c’est presque tricher. Le foot est une histoire de dévotion pour des types qui peuvent à peine marcher droit sans trébucher, alors taper dans un ballon…

Bonjour tristesse

Les fans de foot ont deux options. La fierté du succès ou la mélancolie de l’échec. J’ai connu les deux. Comme vous. Difficile d’échapper aux foules qui suivent le Barça ou Manchester United. A Buenos Aires, je me suis tenu parmi 40 000 supporteurs de Boca Juniors braillant à pleins poumons pendant cent minutes, sans interruption. La meilleure migraine de ma vie. Les plus ultras que j’ai jamais vus. Et pourtant, les vrais supporteurs, ce ne sont pas eux. Les vrais supporteurs sont ceux de Plymouth Argyle. Plymouth Argyle est une équipe anglaise dont vous n’avez jamais entendu parler (pas non plus la peine d’essayer de prononcer son nom). C’est un club qui a vigoureusement échoué tout au long de son histoire en deuxième et en troisième divisions. Ils n’ont rien gagné d’important. Cent treize années de contre-performances et de revers prévisibles. Et pourtant. La fréquentation hebdomadaire moyenne flirte avec les 10 000 fans. Tous les quinze jours, près de 10 000 personnes paient leur place pour se faire décevoir, sous la pluie. Ça, c’est un supporteur.

Et j’avance que l’Irlande du Nord offre le même genre de deal. Bonjour tristesse et mélancolie véritables. Nous sommes incroyablement mauvais en foot. Bon dieu, comment pouvons-nous avoir une équipe digne de ce nom quand nous avons à peine un pays (ça fait des années que je cherche en vain une ambassade d’Irlande du Nord à Paris). Nous sommes une simple province dans un tournoi international. Nos joueurs ne jouent pas pour le PSG, ni la Juve, ni Chelsea. Mais à Watford Town, Ross County ou Milton Keynes Dons. C’est pas que leurs noms ne vous disent rien, vous n’avez jamais entendu parler de ces clubs. Pas facile pour nous. Avec notre population de 1,8 million d’habitants qui se nourrissent de pluie et de pommes de terre. Nous sommes, pour la plupart, gros. Et quand nous ne sommes pas gros, nous sommes petits. Nous avons la seule équipe nationale dont les supporteurs viennent au stade avec leurs crampons. Au cas où ils seraient choisis (ils ont une sérieuse chance). Si vous pouvez vous lever d’une chaise sans faire de bruit, vous êtes définitivement dans le viseur du sélectionneur.

Des dents en bois

Pourtant, malgré notre historique record d’échecs et d’insuffisance, nous avons connu nos heures de gloire. L’un des nôtres, George Best, fut le cinquième Beatle - le joueur de United qui leur offrit leur premier trophée européen en 1968 (et fut élu footballeur européen de l’année). Son élégance et son brio se sont fracassés contre son alcoolisme et son addiction au jeu quand il a eu 28 ans. Typique. Notre seul vrai héros a tout foutu en l’air. Par le passé, nous nous sommes qualifiés pour la Coupe du monde (plusieurs fois). Nous avons battu l’Espagne, les Pays-Bas et l’Angleterre. Il y a même eu cette inexplicable décennie où nous sommes devenus la bête noire de l’Allemagne. Quoiqu’il arrive, on gagnait ou on faisait match nul - au plus grand (et plus délicieux) désarroi des Allemands, ces pénibles dentistes du foot aux mains cliniquement propres et aux insupportables taches de rousseur.

L’équipe actuelle ? Notre habituelle collection de tocards et de pouilleux - même s’ils sont sortis vainqueurs de leur groupe (la Grèce a fait bon dernier, quand on pense que ces cons ont inventé la démocratie !). C’est comme faire l’appel dans les plus basses divisions anglaises et écossaises. Conor McLaughlin joue pour Fleetwood Town (même moi je n’ai jamais entendu parler de Fleetwood Town). Kyle Lafferty est notre Zlatan, avec 9 buts pendant les qualifs - à sa plus grande surprise autant qu’à la nôtre. C’est l’homme le plus grand d’Irlande du Nord, il a des dents en bois et vient au match avec son cochon.

Alors, si vous détestez le foot et que vous n’en avez rien à foutre de l’Euro, je comprends. Si vous avez du mal à vous identifier à une bande de onze sociopathes de droite qui gagnent des millions, je suis avec vous. Si la posture, la bêtise et le tribalisme vous donnent la nausée, c’est pas grave non plus.

La vie est nulle

J’ai la solution. Choisissez une équipe de merde et soutenez-la. Défoncez-vous pour la Roumanie ou le Pays de Galles. Donnez tout ce que vous avez à la Suisse ou l’Albanie (toutes deux en lice pour le prix de la pire coupe de cheveux). Savourez l’échec et la probable déception. Accueillez l’absence totale de glamour, de sport, de technique. Prenez la dépressive départementale qui mène à l’obscurité. Encouragez les vrais sans-espoirs. N’oubliez pas, la vie est nulle et à la fin on meurt. Seul. Entraînez-vous pour l’horreur et l’abnégation de votre courte vie avec un zest de détresse footballistique. Dans cette catégorie, l’Irlande du Nord est votre meilleur choix.

Traduit de l’anglais par Myriam Anderson.
C'est magnifique, quel dommage qu'il n'ait plus rien publié depuis près de vingt ans, le journalisme c'est bien mais ça donne juste l'eau à la bouche.

papi

Messages : 1379
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Captain Jack Sparrow le Dim 12 Juin 2016 - 18:03

J'ignorais que ce type était écrivain. Je vais pour sur me jeter sur ses bouquins.

Captain Jack Sparrow

Messages : 187
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 57
Localisation : Zuma Beach

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  papi le Lun 13 Juin 2016 - 8:34

Captain Jack Sparrow a écrit:J'ignorais que ce type était écrivain. Je vais pour sur me jeter sur ses bouquins.

J'ai lu Ripley Bogle et Eureka Street qui sont des romans et Les dépossédés qui est une enquête dans la pauvreté des années 90 en Angleterre. Cela ressemble un peu dans l'esprit à Louons maintenant les grands hommes de James Agee et Walker Evans.
Les deux romans sont extras, ils racontent l'errance d'une partie de la jeunesse populaire à Londres et à Belfast dans le contexte des années 80-90.

papi

Messages : 1379
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  yvvan le Lun 13 Juin 2016 - 20:19

ouais, bon...

je suis parfois assez critique sur le foot, argent dopage et cie... mais j'étais content que l'euro commence, histoire de retrouver un peu de vibrations en me disant aussi que les gens avaient peut être envie d'oublier un peu tout un climat pesant (grève, menaces, hooligan, même la météo est pourrie), ben pour le moment, je trouve l'ambiance un peu zarbi, un peu tristounet... ici aussi, ça manque de discussion (à part les pronos), de flamme

yvvan

Messages : 967
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  papi le Lun 13 Juin 2016 - 20:51

J'ai vu pas mal de match depuis l'ouverture, presque tous sauf ce soir et hier. Franchement le foot des nations c'est pas terrible, pas d'automatisme, pas de fond de jeu, beaucoup d'enjeu qui paralyse. J'ai vu une bonne demie heure des croates sinon des purges. Je pense qu'on est trop bien habitué avec la ligue des champions. Et puis on voit plusieurs matchs par semaines maintenant alors la joie que pouvait représenter l'intégralité d'une CDM ou d'un championnat d'Europe n'a plus lieu d'être. C'était mieux avant
Sinon ici à Toulouse pas un pet d'ambiance, rien à voir avec la ferveur de 1998.

papi

Messages : 1379
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Fabrice le Lun 13 Juin 2016 - 22:18

Le papier est bien écrit mais dans une conception toute britannique du foot. Le foot, c'est aussi le beau jeu. Le Brésil de 82 me donne encore des frissons. Par contre, j'ai un peu oublié l'Irlande du Nord (pas vraiment inoubliable non plus contre la Pologne).

Dans un autre style, l'organisation italienne et la capacité à jouer en équipe est aussi admirable. Beau match ce soir contre des belges un peu dilettantes...

Ici au Canada, tout le monde s'en fout aussi de l'Euro et même de la Copa America. Laughing

Fabrice
Admin

Messages : 4854
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  CC Rider le Mar 14 Juin 2016 - 9:12

yvvan a écrit:ouais, bon...

je suis parfois assez critique sur le foot, argent dopage et cie... mais j'étais content que l'euro commence, histoire de retrouver un peu de vibrations en me disant aussi que les gens avaient peut être envie d'oublier un peu tout un climat pesant  (grève, menaces, hooligan, même la météo est pourrie), ben pour le moment, je trouve l'ambiance un peu zarbi, un peu tristounet...  ici aussi, ça manque de discussion (à part les pronos), de flamme

l'ambiance est forcément "zarbi"
Comment veux tu que les gens oublient le climat pesant quand des nervis extrémistes russes viennent se taper de l'anglais plein de bière?
Ou qu'en allumant la radio tu te rends comptes que n'importe où dans le monde un azymuté enturbanné peut s'envoyer en l'air en shootant une communauté, un groupe d'individu ou un couple de flic devant chez lui?

Le fait de "consommer" ce genre d'événement légèrement demande de plus en plus de détachement sur les choses, y compris l'accompagnement commercial et marketing du truc. Le décompte des jours qui nous sépare qui se déroule en haut à droite de l'écran pendant ce championnat est déjà entrain de nous focaliser sur le prochain objectif de consommation.
Et puis comment veux tu te concentrer sur un truc aussi mineur qu'un championnat d'europe des nations ou des JO alors que le RCS retrouve le statu pro?

Personnellement je suis loin d'avoir tout regardé.
3 matches et demi tout au plus, dont le magnifique (enfin!) Italie-Belgique d'hier.
J'ai bien aimé ces Italiens sans génie mais si solidaire se faire les starlettes Belges, leur montrer les limites de l'apprentissage du haut niveau.
Peut être qu'un jour les Belges se diront, comme les Portugais il y a dix ans, qu'ils avaient une sacré belle équipe mais qu'elle sera rentrée bredouille de toute ses campagnes?
En tout cas elle tarde à afficher des certitude cette équipe et se fait prendre régulièrement dès qu'elle rencontre une équipe de grands garçons.

Pour en revenir à l'événement, la fête, l'ambiance, l'insouciance...et bien je dirais qu'au vu du nombre de charges lourdes pour nos petits cerveaux et du nombre de sollicitations ailleurs (quelques concerts à voir ces temps ci) et bien le détachement demande plus de boulot que d'hab.

Ca va dépendre de ce que les équipes vont envoyer lors de la prochaine journée. La fièvre vient aussi très souvent du déroulement de la compet. N'oublie pas que le français est parfois un animal réservé, à sang froid et cynisme en bandoulière, et qu'en 98 il avait fallu atteindre les demi pour que le bon peuple se bouge les féfesses.

CC Rider

Messages : 6235
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  yvvan le Mar 14 Juin 2016 - 10:33

CC Rider a écrit:
yvvan a écrit:ouais, bon...

je suis parfois assez critique sur le foot, argent dopage et cie... mais j'étais content que l'euro commence, histoire de retrouver un peu de vibrations en me disant aussi que les gens avaient peut être envie d'oublier un peu tout un climat pesant  (grève, menaces, hooligan, même la météo est pourrie), ben pour le moment, je trouve l'ambiance un peu zarbi, un peu tristounet...  ici aussi, ça manque de discussion (à part les pronos), de flamme

l'ambiance est forcément "zarbi"
Comment veux tu que les gens oublient le climat pesant quand des nervis extrémistes russes viennent se taper de l'anglais plein de bière?
Ou qu'en allumant la radio tu te rends comptes que n'importe où dans le monde un azymuté enturbanné peut s'envoyer en l'air en shootant une communauté, un groupe d'individu ou un couple de flic devant chez lui?


Je parlais du "avant que l'euro commence", depuis il y a eu le week end et même hier soir... c'est sûr...
En 98, je bossais dans une boite norvégienne pas loin du camp de base des norvégiens, autant dire qu'on avait des visiteurs, forcément j'en garde un souvenir différent...

Si on regarde ce forum, pas un mot sur un match entre vendredi soir et ce sujet.


Moi, j'ai bien aimé l'Allemagne dont beaucoup disent qu'elle a été en danger face a des Ukrainiens qui n'ont sans doute pas le talent pour aller loin.. En 2ème mi-temps, j'ai vu des séquences d'une vingtaine de passes, avec maximum 2-3 touches de balles. Si ça se monte en régime...

yvvan

Messages : 967
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  CC Rider le Mar 14 Juin 2016 - 10:53

yvvan a écrit:
Si on regarde ce forum, pas un mot sur un match entre vendredi soir et ce sujet.

Ben allons y Smile

A propos des allemands, je 'aime pas leur système de jeux à l'espagnole, sans avant centre.
L'équipe d'Allemagne sans avant centre, c'est un peu comme Giroud sans gel ou Aurier avec un cerveau.
Incongru.
De toutes manières pour les "favoris" il s'agit de gérer pour arriver au second tour et gagner les 4 derniers matches.
Les Italiens vont devoir gérer de leur côté un sacré problème d'effectif au vu du nombre de cartons qu'ils ont encaissé hier soir.
Ils n'ont pas une réserve folle de joueurs.
En même temps ils sont quasiment qualifiés pour le second tour déjà.
Les Anglais c'est léger aussi.
Les espagnols c'est chiant comme d'hab, mais çà gagne...
Je n'ai pas vu les Hollandais, mais je crois que personne ne les a vu. Ils n'ont jamais pointé à l'Hôtel... Suspect

Sinon les Irlandais (pour revenir au sujet initial) c'est du bonheur.
J'en ai plein mon quartier depuis samedi. Ils squattent. Des milliers. Ils ont bloqué la partie de Pigalle entre le moulin rouge et la place Clichy ce dimanche et hier. Ils ont tous verts et chantent des chansons merveilleuses très fort. Hier il y avait un groupe de rue qui jouait du Droppin Murphy.
Génial.

CC Rider

Messages : 6235
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Marc le Mar 14 Juin 2016 - 11:05

papi a écrit: Sinon ici à Toulouse pas un pet d'ambiance, rien à voir avec la ferveur de 1998.
Nous au moins à Marseille on a eu de l'ambiance

Marc
Admin

Messages : 4838
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Fabrice le Mar 14 Juin 2016 - 14:57

Pour l'instant, rien de très surprenant sauf l'Italie. Cet Euro avec 24 équipes fait que la pression est un peu moins intense (les 2/3 des troisièmes sont qualifiés pour les 1/8ème).

Les allemands jouent comme des allemands, les espagnols comme des espagnols, les anglais comme des anglais... Les italiens aussi mais leur joie à la fin du match faisait plaisir à voir. C'est un peu les types que tout le monde a enterré et qui font la nique aux jeunes génies belges (qui feraient bien d'en prendre de la graine côté solidarité). J'en discutais avec un copain italien passionné de foot. Il y a peu il voyait cette squadra comme désastreuse et hier soir il a été "stupéfait". PAs sur que cette équipe est les moyens d'aller au bout (pour les limites que signalent Christophe) mais elle pourrait faire chuter un gros en 1/4 ou en 1/2.

La France, grand pays de forêts déboisé avec Payet dans le rôle du boulot de dernière minute... La défense, aie.. on le savait... le milieu bof... et ça c'est plus gênant pour la suite. Il va falloir que Pogba et Matuidi se sentent pousser des branches.. sinon on va faire du petit bois.

Fabrice
Admin

Messages : 4854
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  TOF le Mar 14 Juin 2016 - 21:32

Fabrice a écrit:Pour l'instant, rien de très surprenant sauf l'Italie.  
Je comprend pas bien pourquoi ici, comme à mon TAF tout le monde semble surpris de l'Italie.
La squadra a très souvent fait son job en compète.
Très souvent bien placée.
Et quelques trophées dans la vitrine.
Je vois vraiment pas comment ils auraient pu avoir peur des petits belges peuplés certes de fortes individualités ... mais qui n'ont jamais rien démontré ensemble.
Hazard a dansé le jerk les 3/4 de la saison
Felllani a été titulaire à united ... qui s'est noyé !
Courtois s'est pris 53 buts dans la saison
Lukalu a certes planté 18 fois .. mais bon il fini 11 eme du championnat
Aller y a De Bruyne qui a éliminé le PSG ...
Vraiment pas de quoi faire flipper des italiens dont l'ossature défensive est la juve et ses 20 petits buts encaissés !

TOF
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Fabrice le Mar 14 Juin 2016 - 21:41

Ça ne m'a pas forcément surpris car je pensais que l'Italie serait au RDV (même si je les ai trouvés au dessus de ce que je pensais). Par contre, la presse transalpine était très négative avant la compétition. J'en discutais deux semaines avant l'euro avec un copain italien, passionné de foot et il était très pessimiste et désabusé. Hier soir, il me disait avoir été stupéfait de la prestation de la Squadra. Bref, la surprise c'est le décalage entre le niveau et les attentes (a contrario c'est aussi vrai pour les belges, les autrichiens, les portugais et dans une moindre mesure les anglais).

Fabrice
Admin

Messages : 4854
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  jimmy j@zz le Mar 14 Juin 2016 - 21:56

Fabrice a écrit:..... Bref, la surprise c'est le décalage entre le niveau et les attentes (a contrario c'est aussi vrai pour les belges, les autrichiens, les portugais et dans une moindre mesure les anglais).

....et nos frenchies !!!! Wink

jimmy j@zz

Messages : 1146
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Paris
Album préféré : Born In The USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Fabrice le Mar 14 Juin 2016 - 22:17

jimmy j@zz a écrit:
Fabrice a écrit:..... Bref, la surprise c'est le décalage entre le niveau et les attentes (a contrario c'est aussi vrai pour les belges, les autrichiens, les portugais et dans une moindre mesure les anglais).

....et nos frenchies !!!! Wink

Pour l'instant, ils sont à peu près au niveau attendu : outsiders avec des problèmes à régler... les autres ont déçus aussi bien dans la manière que dans le résultat (pour les anglais, c'est pas si net car ils étaient à deux doigts de l'emporter).

Fabrice
Admin

Messages : 4854
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  CC Rider le Mer 15 Juin 2016 - 7:35

TOF a écrit:
Fabrice a écrit:Pour l'instant, rien de très surprenant sauf l'Italie.  
Je comprend pas bien pourquoi ici, comme à mon TAF tout le monde semble surpris de l'Italie.
La squadra a très souvent fait son job en compète.
Très souvent bien placée.
Et quelques trophées dans la vitrine.
Je vois vraiment pas comment ils auraient pu avoir peur des petits belges peuplés certes de fortes individualités ... mais qui n'ont jamais rien démontré ensemble.
Hazard a dansé le jerk les 3/4 de la saison
Felllani a été titulaire à united ... qui s'est noyé !
Courtois s'est pris 53 buts dans la saison
Lukalu a certes planté 18 fois .. mais bon il fini 11 eme du championnat
Aller y a De Bruyne qui a éliminé le PSG ...
Vraiment pas de quoi faire flipper des italiens dont l'ossature défensive est la juve et ses 20 petits buts encaissés !

Oui oui tout ça, mais tu parles des clubs la. En équipe nationale leur dernières prestations étaient moyennes. Ça parlait d'une génération intermédiaire, sans trop de génies et de talents, à part Veratti qui est blessé.
Anyway, Conte est un super entraîneur qui a tiré le meilleur d'un groupe de bosseurs solidaires.
Et à ce propos sur cette première journée il ne fallait pas tromper d'intention: bleu de chauffe et combat solidaire plutôt que smoking les Belges, les Autrichiens ou les Portugais en ont fait l'expérience.
D'autant plus que les présumées plus petites équipes, donnent tout d'entrée.
Normalement le talent devrait faire la différence sur les matchs suivants, toujours durs à gérer niveau répétions des efforts pour celles ci. Pas sur que les Islandais par exemple soient capable de répéter ce qu'ils ont proposé hier sur trois matches.
Je vous trouve un peu durs avec les Français. Le débat national sur Pogba est tendance, la trouille sur l'état de forme de Griezman aussi.
L'équipe a des ressources mentales et il ne faut pas oublier qu'un match d'ouverture à domicile se joue souvent avec les couches culottes. Ils l'ont gagné, voilà bien l'essentiel, et il me semble que ça n'est pas si courant de gagner le premier match pour le pays organisateur.
Que n'avait on dit après l'af du Sud a Marseille en ouverture de 98? Wink


CC Rider

Messages : 6235
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  yvvan le Mer 15 Juin 2016 - 12:05

Pour les Français, c'est plus dans la tête que dans les jambes, on va voir s'ils vont réussir à se décoincer

CC Rider a écrit:
Ben allons y Smile

J'attendais à cette réponse avec grand plaisir
On va pas se laisser faire par la morosité ambiante!

yvvan

Messages : 967
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  TOF le Mer 15 Juin 2016 - 19:55

Et bien 1ère mi-temps contre l'Albanie ...
Ils donnent l'impression de toujours être crispés ...
Ils arrivent vraiment pas à emballer la machine ...
Que c'est dur de les voir souffrir.

TOF
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  papi le Mer 15 Juin 2016 - 20:05

Pas terrible le 4 2 4 de la première mi-temps. Pogba qui rentre c'est bien, moi je ne l'avais pas trouvé mauvais contre la Roumanie, juste au service des autres dont PAyet.

papi

Messages : 1379
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  yvvan le Mer 15 Juin 2016 - 20:22

Le football est un jeu de patience, ils vont plier les albanais..


yvvan

Messages : 967
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  TOF le Mer 15 Juin 2016 - 21:01

La rentrée des "pas à leur niveau !" Fut prolifique.
Grand ouf de soulagement.
Par contre un truc bizarre durant tout le match.
Les bleus arrêtaient pas de glisser ...
Et pas les blancs !
Mauvais choix de pneus ?

TOF
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Fabrice le Jeu 16 Juin 2016 - 3:20

Tout ça reste assez fragile quand même. La deuxième mi-temps fut meilleure mais surtout quand les albanais ont commencé à lâcher physiquement. Les difficultés au milieu de terrain restent inquiétantes. La défense n'a pas vraiment été testé et le milieu a eu bien de la peine à prendre le dessus de deux équipes assez moyennes (à l'échelle de cette compétition). Face à des adversaires un peu plus costaud, il va falloir que le niveau s'élève. Pour l'instant, ça ressemble un peu à la dernière coupe du monde : on s'en sort contre des plus "faibles". On verra ce que la suite réservera.
Pour l'instant, il me semble que les allemands et italiens étaient bien au dessus et sans doute les anglais de la première mi-temps contre les russes. Espagnols et croates aussi sans doute (si j'en crois ce que j'en ai entendu dire n'ayant pas vraiment vu leur match).

Un enseignement : Martial et Coman, ce sont des jokers pour les vingts dernières minutes (leur vitesse peut faire mal face à des défenses fatiguées) pas des titulaires.

Fabrice
Admin

Messages : 4854
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  phil le Jeu 16 Juin 2016 - 7:49

moi je crois que c'est en gagnant les matchs comme ils l'ont fait 2 fois de suite qu'on forge une équipe capable de belles choses
bon faut pas que Kanté et Payet se blessent....

phil

Messages : 2647
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 47
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  CC Rider le Jeu 16 Juin 2016 - 9:19

Je suis très d'accord avec toi.
On s'en sort avec une sacrée volonté contre des équipes qui refusent le jeux et garent l'autobus devant leur but.
Jamais évident de gagner ces matches là (demandez donc aux Portugais Wink ).
A priori la suite devrait se dérouler face à des équipes qui jouent un minimum, à commencer par les Suisse qui doivent gagner pour être n°1 de la poule.
Dans un passé récent, ces matches là on les finissaient à 0-0 avec que les boules comme compagnons de lendemain.
C'est aussi en jouant et tentant comme çà jusqu'au bout qu'on débloque des situations comme celles ci.
Le dernier 1/4 d'heure a tout de même été impressionnant de détermination.
Ils sont allé les chercher ces 3 points.

Dans le détail il y a plein d'inquiétudes (Mon dieux...Evra... , Martial qui a l'air cuit) et de ce match là DD est sorti avec la certitude que le système proposé en 1ère mi temps n'est pas une bonne idée.
Ca aussi c'est fait Smile
Je ne condamnerais pas aussi rapidement Coman que Fabrice. Il a fait un travail de sape qui a payé pour ceux qui l'ont remplacé. Il a été très actif et a tenté, alors qu'ils n'étaient pas nombreux à passer les rideaux défensifs.

Moi j'aime bien ce qui se passe.

CC Rider

Messages : 6235
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Si vous n’aimez pas l’Euro, supportez l’Irlande du Nord"

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum