Et les inédits du coffret alors ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et les inédits du coffret alors ?

Message  fabiharmo le Jeu 28 Avr 2016 - 20:31

Après la fin du premier leg américain, je trouve intéressant de relire l'interview donnée par Bruce à Backstreets le 10 décembre dernier, retranscrite et traduite ici :
[url=http://www.bruce-springsteen.fr/Backstreets-10-decembre-2015_a2442.html]http://www.bruce-springsteen.fr/Backstreets-10-decembre-

Ces passages m'interrogent :
"Nous allons jouer le disque du début à la fin, et puis nous allons jouer certains des inédits, et nous allons jouer certaines chansons préférées, et la soirée devrait être belle (...) les inédits parmi lesquels nous allons piocher et que nous allons jouer changeront probablement d'un soir sur l'autre. Nous verrons comment ça se passe. J'en ai plusieurs en tête, mais je ne suis pas encore certain tant que nous ne commençons pas à jouer pour voir ce qui marche"

A l'annonce de la tournée et à la lecture de cette interview, je me faisais une joie de pouvoir écouter en concert certains inédits comme Little white lies ou Night fire, ou les inédits de l'époque Tracks (Roulette, Restless nights...).

D'après vous, comment peut-on expliquer la quasi-absence de ces titres ?

Première hypothèse : nous pourrions penser à la précipitation et à la certaine improvisation avec laquelle cette tournée a été préparée. Mais quand j'entends la merveilleuse reprise de Purple Rain préparée et répétée en urgence par le groupe, je ne peux pas croire que c'est un manque de temps qui puisse être la cause principale de ces absences.

Seconde hypothèse : ces titres ne sont pas connus des non initiés, donc une préférence va aux titres plus connus pour satisfaire les spectateurs non initiés. Mais quand on voit la vitesse avec laquelle les stades se sont remplis, ne peut-on pas faire l'hypothèse que la plupart des spectateurs sont des initiés, donc en attente de voir certains de ces outtakes repris ?

Bref, qu'est-ce qui explique le décalage entre la volonté initiale d'inclure des inédits et la réalité des setlists ? Etait-ce un pur argument marketing juste avant la mise en vente des places... ? Crying or Very sad

Petite remarque finale : s'il vient la mauvaise idée à certains de construire des pancartes pour les concerts européens (que Bruce a, semble-t-il, recommencé à collecter à Brooklyn), au moins que ce soit des requêtes pour ces inédits Wink

En attente de lire vos impressions et avis à ce sujet, je vais m'écouter la fin du concert de Seattle.
avatar
fabiharmo

Messages : 47
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 38
Localisation : Drôme
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les inédits du coffret alors ?

Message  fanduBOSS le Jeu 28 Avr 2016 - 22:25

fabiharmo a écrit:

Petite remarque finale : s'il vient la mauvaise idée à certains de construire des pancartes pour les concerts européens (que Bruce a, semble-t-il, recommencé à collecter à Brooklyn), au moins que ce soit des requêtes pour ces inédits Wink



C'est pas une si mauvaise idée de construire des pancartes, ça peut nous offrir un beau solo de batterie sur Badlands ... Wink
avatar
fanduBOSS

Messages : 258
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 24
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les inédits du coffret alors ?

Message  Fabrice le Jeu 28 Avr 2016 - 22:44

fabiharmo a écrit:Après la fin du premier leg américain, je trouve intéressant de relire l'interview donnée par Bruce à Backstreets le 10 décembre dernier, retranscrite et traduite ici :
[url=http://www.bruce-springsteen.fr/Backstreets-10-decembre-2015_a2442.html]http://www.bruce-springsteen.fr/Backstreets-10-decembre-

Ces passages m'interrogent :
"Nous allons jouer le disque du début à la fin, et puis nous allons jouer certains des inédits, et nous allons jouer certaines chansons préférées, et la soirée devrait être belle (...) les inédits parmi lesquels nous allons piocher et que nous allons jouer changeront probablement d'un soir sur l'autre. Nous verrons comment ça se passe. J'en ai plusieurs en tête, mais je ne suis pas encore certain tant que nous ne commençons pas à jouer pour voir ce qui marche"

A l'annonce de la tournée et à la lecture de cette interview, je me faisais une joie de pouvoir écouter en concert certains inédits comme Little white lies ou Night fire, ou les inédits de l'époque Tracks (Roulette, Restless nights...).

D'après vous, comment peut-on expliquer la quasi-absence de ces titres ?

Première hypothèse : nous pourrions penser à la précipitation et à la certaine improvisation avec laquelle cette tournée a été préparée. Mais quand j'entends la merveilleuse reprise de Purple Rain préparée et répétée en urgence par le groupe, je ne peux pas croire que c'est un manque de temps qui puisse être la cause principale de ces absences.

Seconde hypothèse : ces titres ne sont pas connus des non initiés, donc une préférence va aux titres plus connus pour satisfaire les spectateurs non initiés. Mais quand on voit la vitesse avec laquelle les stades se sont remplis, ne peut-on pas faire l'hypothèse que la plupart des spectateurs sont des initiés, donc en attente de voir certains de ces outtakes repris ?

Bref, qu'est-ce qui explique le décalage entre la volonté initiale d'inclure des inédits et la réalité des setlists ? Etait-ce un pur argument marketing juste avant la mise en vente des places... ? Crying or Very sad

Petite remarque finale : s'il vient la mauvaise idée à certains de construire des pancartes pour les concerts européens (que Bruce a, semble-t-il, recommencé à collecter à Brooklyn), au moins que ce soit des requêtes pour ces inédits Wink

En attente de lire vos impressions et avis à ce sujet, je vais m'écouter la fin du concert de Seattle.

Il y a eu quelques apparitions de ces inédits... mais de façon rare et peu suivie (sauf Meet Me In The City). Et à mon avis pas forcément très convaincante car les titres souffraient dans la comparaison du set The River- non pas qu'il n'y ait pas de très bons titres mais parce qu'ils n'étaient pas vraiment "rodés". J'ai vu une vidéo d'une version de I Wanna Be With You... bof, bof, bof....

Je crois que ça tient à la nature de la tournée (enfin de la première partie de la tournée). Après le set The River, qui finit dans une tonalité assez sombre, je crois que Springsteen a pris le parti de l'efficacité avec des titres connus et présentant une espèce de résumé de la carrière du ESB.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5281
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et les inédits du coffret alors ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum