Me, My selfie, and aille...

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  bucheron le Mer 27 Avr 2016 - 10:25

François a écrit:... cette jeune fille qui va avoir un sacré souvenir à montrer à ses enfants et ses petits enfants, quand, hélas, Bruce ne sera plus parmi nous... Laughing

Une chose est sur, elle ne souviendra pas et ne pourra pas raconter l'échange d'un regard.
Et maintenant que j'y pense, que de regrets... pas de selfie de ma grand-mère avec Tino ROSSI...

Je ne vais plus au cinéma à cause des téléphones / sacs à bonbons / discussions "je suis seul au monde". Et pour les concerts, le même chemin se dessine.

Allez à un concert, pour pas mal de vieux cons, c'est un moment hors du temps pour partager de la musique. Car il y a cette dimension dans un concert (partage / communion). Et le smartphone brise cela.
L'histoire du souvenir, c'est de la foutaise. Les beaux souvenirs sont des instants vécus ! Et derrière ton smartphone tu ne vis pas le présent ! C'est aussi simple que cela. Prends le visage d'une femme entre tes mains, caresse-lui les joues, le coin des yeux, passe lui une mèche de cheveux derrière l'oreille, regarde là dans les yeux, embrasse-là dans le cou, sur la joue, au coin des lèvres, glisse le bout de ta langue dans sa bouche.
Et maintenat, répète la scène avec option selfie ! Bah mon gars, je te souhaite une belle vie avec tes souvenirs avec écran interposé que tu pourras montrer à tes enfants et tes petits enfants.

Je repense au regard échangé avec cette fille il y a... 10/15 ans à la gare de l'Est. Magnifique souvenir ! Pas besoin de photo, je l'ai le souvenir. J'ai en moi le sourire, l'éclat du regard, sa posture quand elle se retourne pour me regarder, l'air de dire... Quelques secondes qui sont là en moi, parce que j'ai vécu le présent. Je n'ai ni photo de cet instant (ni de petits-enfants qui s'en foutraient). Cela ne m'empêche pas d'échanger sur ce souvenir.

Echanger autour d'un souvenir sans photo, c'est pal mal. Vous savez, parler entre humains, échanger, passer un peu de temps ensemble, tout ça...
Parce que je vais m'arrêter là mais derrière ces nouveautés de décérébrés, c'est notre qualité de vie qui part en couilles, notre équilibre. Sembler ouverts, tolérants : mon cul. Les amis, ce n'est pas facebook et le lien social ce n'est pas twitter & co. Avec ces conneries on réduit les relations à peau de zob. Et j'ai un secret : l'échange (le vrai) entre humains est primoridal pour l'épanouissement.

La photo a sa place dans la vie. Mais quand un artiste entre en scène, on lève les bras, on applaudit et on crie ! On tourne la tête et avec de la chance on voit plein de regards brillants ... à cause de la lumière des écrans de smarhphnoe !  Very Happy

bucheron

Messages : 208
Date d'inscription : 27/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  outlawpedro le Mer 27 Avr 2016 - 12:17

bucheron a écrit:
François a écrit:... cette jeune fille qui va avoir un sacré souvenir à montrer à ses enfants et ses petits enfants, quand, hélas, Bruce ne sera plus parmi nous... Laughing

Une chose est sur, elle ne souviendra pas et ne pourra pas raconter l'échange d'un regard.
Et maintenant que j'y pense, que de regrets... pas de selfie de ma grand-mère avec Tino ROSSI...

Je ne vais plus au cinéma à cause des téléphones / sacs à bonbons / discussions "je suis seul au monde". Et pour les concerts, le même chemin se dessine.

Allez à un concert, pour pas mal de vieux cons, c'est un moment hors du temps pour partager de la musique. Car il y a cette dimension dans un concert (partage / communion). Et le smartphone brise cela.
L'histoire du souvenir, c'est de la foutaise. Les beaux souvenirs sont des instants vécus ! Et derrière ton smartphone tu ne vis pas le présent ! C'est aussi simple que cela. Prends le visage d'une femme entre tes mains, caresse-lui les joues, le coin des yeux, passe lui une mèche de cheveux derrière l'oreille, regarde là dans les yeux, embrasse-là dans le cou, sur la joue, au coin des lèvres, glisse le bout de ta langue dans sa bouche.
Et maintenat, répète la scène avec option selfie ! Bah mon gars, je te souhaite une belle vie avec tes souvenirs avec écran interposé que tu pourras montrer à tes enfants et tes petits enfants.

Je repense au regard échangé avec cette fille il y a... 10/15 ans à la gare de l'Est. Magnifique souvenir ! Pas besoin de photo, je l'ai le souvenir. J'ai en moi le sourire, l'éclat du regard, sa posture quand elle se retourne pour me regarder, l'air de dire... Quelques secondes qui sont là en moi, parce que j'ai vécu le présent. Je n'ai ni photo de cet instant (ni de petits-enfants qui s'en foutraient). Cela ne m'empêche pas d'échanger sur ce souvenir.

Echanger autour d'un souvenir sans photo, c'est pal mal. Vous savez, parler entre humains, échanger, passer un peu de temps ensemble, tout ça...
Parce que je vais m'arrêter là mais derrière ces nouveautés de décérébrés, c'est notre qualité de vie qui part en couilles, notre équilibre. Sembler ouverts, tolérants : mon cul. Les amis, ce n'est pas facebook et le lien social ce n'est pas twitter & co. Avec ces conneries on réduit les relations à peau de zob. Et j'ai un secret : l'échange (le vrai) entre humains est primoridal pour l'épanouissement.

La photo a sa place dans la vie. Mais quand un artiste entre en scène, on lève les bras, on applaudit et on crie ! On tourne la tête et avec de la chance on voit plein de regards brillants ... à cause de la lumière des écrans de smarhphnoe !  Very Happy


cheers cheers cheers cheers cheers cheers
avatar
outlawpedro

Messages : 2610
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 59
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  CC Rider le Mer 27 Avr 2016 - 12:24

outlawpedro a écrit:
bucheron a écrit:
François a écrit:... cette jeune fille qui va avoir un sacré souvenir à montrer à ses enfants et ses petits enfants, quand, hélas, Bruce ne sera plus parmi nous... Laughing

Une chose est sur, elle ne souviendra pas et ne pourra pas raconter l'échange d'un regard.
Et maintenant que j'y pense, que de regrets... pas de selfie de ma grand-mère avec Tino ROSSI...

Je ne vais plus au cinéma à cause des téléphones / sacs à bonbons / discussions "je suis seul au monde". Et pour les concerts, le même chemin se dessine.

Allez à un concert, pour pas mal de vieux cons, c'est un moment hors du temps pour partager de la musique. Car il y a cette dimension dans un concert (partage / communion). Et le smartphone brise cela.
L'histoire du souvenir, c'est de la foutaise. Les beaux souvenirs sont des instants vécus ! Et derrière ton smartphone tu ne vis pas le présent ! C'est aussi simple que cela. Prends le visage d'une femme entre tes mains, caresse-lui les joues, le coin des yeux, passe lui une mèche de cheveux derrière l'oreille, regarde là dans les yeux, embrasse-là dans le cou, sur la joue, au coin des lèvres, glisse le bout de ta langue dans sa bouche.
Et maintenat, répète la scène avec option selfie ! Bah mon gars, je te souhaite une belle vie avec tes souvenirs avec écran interposé que tu pourras montrer à tes enfants et tes petits enfants.

Je repense au regard échangé avec cette fille il y a... 10/15 ans à la gare de l'Est. Magnifique souvenir ! Pas besoin de photo, je l'ai le souvenir. J'ai en moi le sourire, l'éclat du regard, sa posture quand elle se retourne pour me regarder, l'air de dire... Quelques secondes qui sont là en moi, parce que j'ai vécu le présent. Je n'ai ni photo de cet instant (ni de petits-enfants qui s'en foutraient). Cela ne m'empêche pas d'échanger sur ce souvenir.

Echanger autour d'un souvenir sans photo, c'est pal mal. Vous savez, parler entre humains, échanger, passer un peu de temps ensemble, tout ça...
Parce que je vais m'arrêter là mais derrière ces nouveautés de décérébrés, c'est notre qualité de vie qui part en couilles, notre équilibre. Sembler ouverts, tolérants : mon cul. Les amis, ce n'est pas facebook et le lien social ce n'est pas twitter & co. Avec ces conneries on réduit les relations à peau de zob. Et j'ai un secret : l'échange (le vrai) entre humains est primoridal pour l'épanouissement.

La photo a sa place dans la vie. Mais quand un artiste entre en scène, on lève les bras, on applaudit et on crie ! On tourne la tête et avec de la chance on voit plein de regards brillants ... à cause de la lumière des écrans de smarhphnoe !  Very Happy


cheers cheers cheers cheers cheers cheers

c'est résumer et mettre en forme en quelques mots un genre de remis à plat de quelques valeurs plutôt agréables.


avatar
CC Rider

Messages : 6566
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Kyle William le Mer 27 Avr 2016 - 13:32

bucheron a écrit:
Je ne vais plus au cinéma à cause des téléphones / sacs à bonbons / discussions "je suis seul au monde". Et pour les concerts, le même chemin se dessine.

Retourne-z-y, je n'ai pas été emmerdé par quelqu'un au téléphone dans un ciné depuis au moins 8 ans, les gens se sont auto-disciplinés quand même, le savoir-vivre a un temps de retard, c'est tout. Il reste les pop-corns… mais y a rien de plus triste que de vieillir devant un DVD, je trouve.

Kyle William

Messages : 1036
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Kyle William le Mer 27 Avr 2016 - 13:33

Je n'ai pas vraiment d'avis sur cette vidéo là en particulier si ce n'est que n'importe qui faisant n'importe quoi filmé au ralenti a effectivement de grosses chances d'être grotesque…
Sur la question du portable et du selfie, je suis encore moins compétent… je n'ai un téléphone mobile que depuis quelques années, il ne prend des photos que depuis l'année dernière et je ne donne pas dans le selfie.

J'observe un truc quand même étonnant c'est que cette mode du selfie a fait disparaître la peur de se voir moche en photo qui a quand même accompagné des générations de photographes amateur depuis l'invention du boîtier grand public. Autrefois on ne voulait pas voir sa tête, aujourd'hui on ne photographie plus qu'elle. Est-ce que ça veut dire qu'on est face à une génération de narcisses décérébrés ? Je n'irai pas jusque là.
Le même phénomène peut s'observer avec les réseaux sociaux. Les mêmes qui avaient peur autrefois d'être écoutés, espionnés, fichés par des puissances occultes ou étatiques mal-intentionnées… ces même-là se sont en un rien de temps auto-fichés et s'auto-espionnent désormais au quotidien, détruisant leur vie privée pour le plus grand profit d'une entreprise, facebook, dont la collusion probable avec les autorités américaines ne fait pas l'ombre d'un doute (et ce n'est pas du complotisme)… 

Pour en revenir au sujet, sur la question des comportements en concers, je vous trouve un petit peu violent avec les gens quand même. Et je ne suis pas sûr que c'était vraiment mieux avant, à l'époque des briquets et de la non-interdiction de fumer dans les lieux publics… disons que chaque époque a ses petits inconvénients.

Kyle William

Messages : 1036
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  François le Mer 27 Avr 2016 - 13:57

bucheron a écrit:
François a écrit:... cette jeune fille qui va avoir un sacré souvenir à montrer à ses enfants et ses petits enfants, quand, hélas, Bruce ne sera plus parmi nous... Laughing

Une chose est sur, elle ne souviendra pas et ne pourra pas raconter l'échange d'un regard.
Et maintenant que j'y pense, que de regrets... pas de selfie de ma grand-mère avec Tino ROSSI...

Je ne vais plus au cinéma à cause des téléphones / sacs à bonbons / discussions "je suis seul au monde". Et pour les concerts, le même chemin se dessine.

Allez à un concert, pour pas mal de vieux cons, c'est un moment hors du temps pour partager de la musique. Car il y a cette dimension dans un concert (partage / communion). Et le smartphone brise cela.
L'histoire du souvenir, c'est de la foutaise. Les beaux souvenirs sont des instants vécus ! Et derrière ton smartphone tu ne vis pas le présent ! C'est aussi simple que cela. Prends le visage d'une femme entre tes mains, caresse-lui les joues, le coin des yeux, passe lui une mèche de cheveux derrière l'oreille, regarde là dans les yeux, embrasse-là dans le cou, sur la joue, au coin des lèvres, glisse le bout de ta langue dans sa bouche.
Et maintenat, répète la scène avec option selfie ! Bah mon gars, je te souhaite une belle vie avec tes souvenirs avec écran interposé que tu pourras montrer à tes enfants et tes petits enfants.

Je repense au regard échangé avec cette fille il y a... 10/15 ans à la gare de l'Est. Magnifique souvenir ! Pas besoin de photo, je l'ai le souvenir. J'ai en moi le sourire, l'éclat du regard, sa posture quand elle se retourne pour me regarder, l'air de dire... Quelques secondes qui sont là en moi, parce que j'ai vécu le présent. Je n'ai ni photo de cet instant (ni de petits-enfants qui s'en foutraient). Cela ne m'empêche pas d'échanger sur ce souvenir.

Echanger autour d'un souvenir sans photo, c'est pal mal. Vous savez, parler entre humains, échanger, passer un peu de temps ensemble, tout ça...
Parce que je vais m'arrêter là mais derrière ces nouveautés de décérébrés, c'est notre qualité de vie qui part en couilles, notre équilibre. Sembler ouverts, tolérants : mon cul. Les amis, ce n'est pas facebook et le lien social ce n'est pas twitter & co. Avec ces conneries on réduit les relations à peau de zob. Et j'ai un secret : l'échange (le vrai) entre humains est primoridal pour l'épanouissement.

La photo a sa place dans la vie. Mais quand un artiste entre en scène, on lève les bras, on applaudit et on crie ! On tourne la tête et avec de la chance on voit plein de regards brillants ... à cause de la lumière des écrans de smarhphnoe !  Very Happy



Le fait qu'une jeune fille de 14 ans, ne vit pas sa passion pour Bruce comme toi tu la vis ne te donne pas le droit de dire qu'elle passe à coté et qu'elle n'aura aucuns souvenirs.
Je suis sure  qu'elle aussi partage la passion de la musique de Bruce et qu'elle aussi communie avec Bruce quand il chante mais elle le vit à sa façon du haut de ses 14 ans...
Et en plus elle aura une superbe vidéo d'elle avec son idole..
Et je suis également sure qu'elle aussi à déjà dû croiser le regard d'un garçon qu'elle n'oubliera pas de sitôt même sans photo..
Les Smartphones et les selfie n'empêchent pas La passion, le partage, la communion, l'Amouuuuurrr  etc...  Wink

Un poète  à dit: The Times They Are A-Changin'

Et un extrait de Khalil Gibran à propos des Enfants..



c'est une autre façon de le dire.. Smile
avatar
François

Messages : 345
Date d'inscription : 27/04/2016
Album préféré : Live In New York

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  CC Rider le Mer 27 Avr 2016 - 14:03

C'est beau!
Je suis tout ému Embarassed
avatar
CC Rider

Messages : 6566
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  François le Mer 27 Avr 2016 - 14:35

Ho !? Shocked ça mérite un p'tit selfie... Razz
avatar
François

Messages : 345
Date d'inscription : 27/04/2016
Album préféré : Live In New York

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Fabrice le Mer 27 Avr 2016 - 15:44

Kyle William a écrit:Je n'ai pas vraiment d'avis sur cette vidéo là en particulier si ce n'est que n'importe qui faisant n'importe quoi filmé au ralenti a effectivement de grosses chances d'être grotesque…
Sur la question du portable et du selfie, je suis encore moins compétent… je n'ai un téléphone mobile que depuis quelques années, il ne prend des photos que depuis l'année dernière et je ne donne pas dans le selfie.

J'observe un truc quand même étonnant c'est que cette mode du selfie a fait disparaître la peur de se voir moche en photo qui a quand même accompagné des générations de photographes amateur depuis l'invention du boîtier grand public. Autrefois on ne voulait pas voir sa tête, aujourd'hui on ne photographie plus qu'elle. Est-ce que ça veut dire qu'on est face à une génération de narcisses décérébrés ? Je n'irai pas jusque là.
Le même phénomène peut s'observer avec les réseaux sociaux. Les mêmes qui avaient peur autrefois d'être écoutés, espionnés, fichés par des puissances occultes ou étatiques mal-intentionnées… ces même-là se sont en un rien de temps auto-fichés et s'auto-espionnent désormais au quotidien, détruisant leur vie privée pour le plus grand profit d'une entreprise, facebook, dont la collusion probable avec les autorités américaines ne fait pas l'ombre d'un doute (et ce n'est pas du complotisme)… 

Pour en revenir au sujet, sur la question des comportements en concers, je vous trouve un petit peu violent avec les gens quand même. Et je ne suis pas sûr que c'était vraiment mieux avant, à l'époque des briquets et de la non-interdiction de fumer dans les lieux publics… disons que chaque époque a ses petits inconvénients.

C'est vrai que le selfie n'est pas une invention si neuve que cela. Avant, on appelait ça "auto-portrait". Dira-t-on le "selfie" de l'homme à l'oreille coupée?

Ce qui m'avait frappé -en 2014- dans cette utilisation du "smartphone", c'est qu'elle renversait le rapport habituel entre spectateur et star/artiste.
Hier, tous les regards et les corps des spectateurs étaient tournés vers la scène -et la star quand il s'agit d'un Springsteen- y compris parfois dans une attitude de fascination, de transe. Cette perte de conscience de soi était parfois inquiétante -quand le spectateur devient adepte et l'artiste son gourou. Ça m'a toujours surpris à quel point, il était important pour pas mal de "fans" de toucher le corps de Springsteen. Mais c'est un autre débat.
Avec le selfie, on est passé de l'oubli de soi... au culte du soi.. Finalement, le concert n'est plus qu'une grande scène pour soi. Ce n'est pas Fabrice à Waterloo perdu dans la fumée, c'est Fabrice à Waterloo en selfie avec Napoléon et Wellington. Chacun veut être aussi grand que "l'évènement".
Tout ça renvoie aussi à une conception de l'individu, très marquée par les philosophies du développement personnel - pour faire "rapide". Après tout, je crois que nous sommes les témoins d'un concert , éventuellement des acteurs secondaires (ok, l'interaction avec le public est aussi un des moteurs de la performance), mais ne devrions pas être des acteurs principaux.

Il y aussi un rapport "mercantile" et consumériste à l'évènement. Je suis toujours frappé par l'argument de ceux qui expliquent qu'il est légitime de faire ce que l'on veut dans un concert parce que l'on a payé sa place. Par exemple, utiliser son téléphone portable pendant un titre que l'on aime pas -ou parler des résultats du foot ou de la bourse avec son voisin. Je suppose que dans cette logique les "invités" n'ont pas le droit de téléphoner ou de parler à leur voisin.
Ce n'est pas "la liberté des autres étend la mienne à l'infini" mais "ma liberté est infinie et s'étend au-delà des autres".
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5125
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  bucheron le Mer 27 Avr 2016 - 15:51

François a écrit:...
Le fait qu'une jeune fille de 14 ans, ne vit pas sa passion pour Bruce comme toi tu la vis ne te donne pas le droit de dire qu'elle passe à coté et qu'elle n'aura aucuns souvenirs.
Je suis sure  qu'elle aussi partage la passion de la musique de Bruce et qu'elle aussi communie avec Bruce quand il chante mais elle le vit à sa façon du haut de ses 14 ans...

Cette ado... c'est une ado., le mimétisme, avoir les mêmes fringues, tout ça, il n'y a rien à dire (enfin si mais passons).
Elle croise Springsteen pendant 6 secondes et lui tourne le dos pendant 4 secondes (je n'ai pas vérifié le timing !). Je ne doute pas qu'elle soit contente de sa rencontre. Il y a même des journaux TV qui ont repris cette scène, là encore, ça en dit long sur l'époque et de ce avec quoi on bourre le mou des gens.
Son souvenir en gros c'est elle en photo avec un mec qu'elle n'a pas vu ! Pas mal comme sujet de philosophie.

Mais surtout, ce serait un erreur de se focaliser sur le selfie, la mise en scène.
Le truc c'est (entre autres choses) l'omniprésence de la connexion, de ces gadgets éléctroniques dans le quotidien. Le smartphone à table en famille, le smartphone quand on apérote entre amis, l'appel indiscret en public, les vidéos ou jeux dont tout le monde profite du son, le smartphone au volant, etc.
Oui c'est de l'incivilité, de l'impolitesse. Et on pourrait attendre des adultes qu'ils éduquent les jeunes, qu'ils montrent l'exemple.
La TV a déjà fait (et continue à faire) beaucoup de mal. Et là... comment dire... trop d'écrans ! Trop d'instants hors de la vie ! La vie c'est dehors au contacts des uns et des autres. Faire du sport, du vélo, de la musique, des cabanes dans le jardin, développer son imaginiare, lire, échanger avec les voisins, s'engueuler, se réconcilier.
Et là plus ça va moins il y a de ça. Plus il y a d'obèses, d'individualisme, d'inculture, d'intolérance, de consommation d'anti-dépresseur, d'alcool (surtout chez les jeunes), de gens malheureux, d'égocentrisme.
Nous perdons nos valeurs, ça me saute aux yeux. Et croire que la jeunesse vivra cela sans problème, à sa façon, je lui souhaite mais n'y crois pas.


Et pour la blague, la musique ça se vit d'une seule façon : avec les oreilles. Very Happy

bucheron

Messages : 208
Date d'inscription : 27/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  CC Rider le Mer 27 Avr 2016 - 16:12

Le but d'un selfie réalisé avec une star ou une personne qu'on admire, n'est pas un partage avec soi même ou un truc à imprimer et garde pour soi.
C'est un artifice utilisé pour aller claironner et participer au grand concours de "moi je" sur les réseaux sociaux.
L'instant de gloire et de joie de la puce, n'est pas l'instant qu'elle vit, mais le nombre de like et le vedettariat qui va en suivre, même s'il n'est que local.

Cette tournée a démarré en janvier et les seuls trucs qui déboulent dans la presse grand public, celle qui serait donc à priori amené à parler parfois un tout petit peu du contenu des choses, d'informer dans des articles rédigés avec des doigts qui répondent à un cerveau, sont des truc comme le mot d'excuse du gars pour son môme qui n'est pas allé à l'école, la grand mère ou la fifille sur scène, l'autre fifille qui fait son selfie, les hommages aux morts (çà aide il y en a un par semaine si ce n'est plus)...

bref juste de la merde par rapport à ce qui est censé être mis en avant: la performance musicale, sa qualité, le sens de tout çà, l'album "The River". Comme le dit Bucheron: "musique".
avatar
CC Rider

Messages : 6566
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  papi le Mer 27 Avr 2016 - 16:37

La question est pourquoi Springsteen participe-t-il à tout cela avec beaucoup de zèle Question
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  phil le Mer 27 Avr 2016 - 16:37

CC Rider a écrit:Le but d'un selfie réalisé avec une star ou une personne qu'on admire, n'est pas un partage avec soi même ou un truc à imprimer et garde pour soi.
C'est un artifice utilisé pour aller claironner et participer au grand concours de "moi je" sur les réseaux sociaux.
L'instant de gloire et de joie de la puce, n'est pas l'instant qu'elle vit, mais le nombre de like et le vedettariat qui va en suivre, même s'il n'est que local.

Cette tournée a démarré en janvier et les seuls trucs qui déboulent dans la presse grand public, celle qui serait donc à priori amené à parler parfois un tout petit peu du contenu des choses, d'informer dans des articles rédigés avec des doigts qui répondent à un cerveau, sont des truc comme le mot d'excuse du gars pour son môme qui n'est pas allé à l'école, la grand mère ou la fifille sur scène, l'autre fifille qui fait son selfie, les hommages aux morts (çà aide il y en a un par semaine si ce n'est plus)...

bref juste de la merde par rapport à ce qui est censé être mis en avant: la performance musicale, sa qualité, le sens de tout çà, l'album "The River". Comme le dit Bucheron: "musique".

pour le reste je ne sais pas mais pour l'album "the river" ça semble bien terminé enfin dans la forme US tour.....
avatar
phil

Messages : 2781
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 48
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  phil le Mer 27 Avr 2016 - 16:38

papi a écrit:La question est pourquoi Springsteen participe-t-il à tout cela avec beaucoup de zèle Question

il est peut être devenu un PAPI gâteau ou gâteux, au choix Razz
avatar
phil

Messages : 2781
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 48
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Kyle William le Mer 27 Avr 2016 - 17:37

bucheron a écrit:
Oui c'est de l'incivilité, de l'impolitesse.  Et on pourrait attendre des adultes qu'ils éduquent les jeunes, qu'ils montrent l'exemple.
La TV a déjà fait (et continue à faire) beaucoup de mal. Et là... comment dire... trop d'écrans ! Trop d'instants hors de la vie ! La vie c'est dehors au contacts des uns et des autres. Faire du sport, du vélo, de la musique, des cabanes dans le jardin, développer son imaginiare, lire, échanger avec les voisins, s'engueuler, se réconcilier.
Et là plus ça va moins il y a de ça. Plus il y a d'obèses, d'individualisme, d'inculture, d'intolérance, de consommation d'anti-dépresseur, d'alcool (surtout chez les jeunes), de gens malheureux, d'égocentrisme.
Nous perdons nos valeurs, ça me saute aux yeux. Et croire que la jeunesse vivra cela sans problème, à sa façon, je lui souhaite mais n'y crois pas.


Oui et en plus, comme disait Phil, y a plus de saisons… euh vous n'avez pas un peu l'impression d'en faire des caisses pour un selfie quand même ? Chacun est encore libre d'acheter ou pas un téléphone à ses enfants, voire d'essayer de leur transmettre une ou deux de ses fameuses valeurs qu'on serait censé perdre… Repeindre la réalité en noir n'aide pas à l'appréhender dans sa complexité. 
J'observe un truc ici : Prince meurt : à deux exceptions près, ça fait quelques posts brefs du style "pas ma came mais RIP Respect". 
Une vidéo certes débile circule : on a 15 posts pour râler sur le fait que tout fout le camp… 

(bon concernant Prince, j'ai encore rien posté moi-même mais c'est parce que je trouve pas les mots, pour l'instant, je réécoute tout)

Kyle William

Messages : 1036
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Fabrice le Mer 27 Avr 2016 - 19:10

Kyle William a écrit:
bucheron a écrit:
Oui c'est de l'incivilité, de l'impolitesse.  Et on pourrait attendre des adultes qu'ils éduquent les jeunes, qu'ils montrent l'exemple.
La TV a déjà fait (et continue à faire) beaucoup de mal. Et là... comment dire... trop d'écrans ! Trop d'instants hors de la vie ! La vie c'est dehors au contacts des uns et des autres. Faire du sport, du vélo, de la musique, des cabanes dans le jardin, développer son imaginiare, lire, échanger avec les voisins, s'engueuler, se réconcilier.
Et là plus ça va moins il y a de ça. Plus il y a d'obèses, d'individualisme, d'inculture, d'intolérance, de consommation d'anti-dépresseur, d'alcool (surtout chez les jeunes), de gens malheureux, d'égocentrisme.
Nous perdons nos valeurs, ça me saute aux yeux. Et croire que la jeunesse vivra cela sans problème, à sa façon, je lui souhaite mais n'y crois pas.


Oui et en plus, comme disait Phil, y a plus de saisons… euh vous n'avez pas un peu l'impression d'en faire des caisses pour un selfie quand même ? Chacun est encore libre d'acheter ou pas un téléphone à ses enfants, voire d'essayer de leur transmettre une ou deux de ses fameuses valeurs qu'on serait censé perdre… Repeindre la réalité en noir n'aide pas à l'appréhender dans sa complexité. 
J'observe un truc ici : Prince meurt : à deux exceptions près, ça fait quelques posts brefs du style "pas ma came mais RIP Respect". 
Une vidéo certes débile circule : on a 15 posts pour râler sur le fait que tout fout le camp… 

(bon concernant Prince, j'ai encore rien posté moi-même mais c'est parce que je trouve pas les mots, pour l'instant, je réécoute tout)

S'il y a débat, ça peut aussi vouloir dire qu'il se passe quelque chose, non?

L'usage massif des nouvelles technologies a des effets - qui ne sont pas nécessairement positifs et en tous cas à discuter.
Le siècle précédent a quand même montré qu'une avancée technologique, ce n'est pas forcément un "progrès", non?
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5125
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  papi le Mer 27 Avr 2016 - 19:22

Moi la question que je me pose depuis le visionage inoubliable de ce ralenti (merci CC pour ce merveilleux moments de Scorcese , parce que c'est bien lui qui l'a fait ce petit film non ), c'est:
Pourquoi donc cette jeune demoiselle à l'air surprise de voir Springsteen passer dans la rangée et s'arrêté devant pris au piège de son écran comme un papillon par le réverbère Question
Elle est à un concert de Springsteen, au moment où il arpente la rangée, téléphone orienté pour faire un selfie au moment où il arrive et elle a quand-même l'air surprise. Moi je vous le dis il y a un truc louche la-dessous scratch
avatar
papi

Messages : 1459
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : Toulouse, banlieue nord de Barcelone

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Kyle William le Mer 27 Avr 2016 - 19:27

Fabrice a écrit:
S'il y a débat, ça peut aussi vouloir dire qu'il se passe quelque chose, non?

L'usage massif des nouvelles technologies a des effets - qui ne sont pas nécessairement positifs et en tous cas à discuter.
Le siècle précédent a quand même montré qu'une avancée technologique, ce n'est pas forcément un "progrès", non?  

Qui a dit ça ? Voir plus haut ce que je disais à propos de Facebook…

Kyle William

Messages : 1036
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  François le Mer 27 Avr 2016 - 19:37

Selfie or not selfie...Faut pas prendre tout ça au sérieux,  it's only Rock & Roll... Smile

bucheron a écrit:
Nous perdons nos valeurs, ça me saute aux yeux. Et croire que la jeunesse vivra cela sans problème, à sa façon, je lui souhaite mais n'y crois pas.


A propos de la jeunesse qui à perdue nos valeurs...  Wink  

"Notre jeunesse (...) est mal élevée. Elle se moque de l'autorité et n'a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d'aujourd'hui (...) ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce. Ils répondent à leurs parents et bavardent au lieu de travailler. Ils sont tout simplement mauvais."
Socrate (470-399 av. JC)

"Je n'ai aucun espoir pour l'avenir de notre pays, si la jeunesse d'aujourd'hui prend le commandement demain. Parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible."
Hésiode (720 av. JC)

"Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n'écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut pas être loin."
prêtre égyptien (1000 av. JC)

"Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du coeur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d'autrefois. Ceux d'aujourd'hui ne seront pas capables de maintenir notre culture."
plus de 3000 ans...découverte sur une poterie d'argile dans les ruines de Babylone,

Et le monde continu de tourner... Smile
avatar
François

Messages : 345
Date d'inscription : 27/04/2016
Album préféré : Live In New York

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Fabrice le Mer 27 Avr 2016 - 19:41

Kyle William a écrit:
Fabrice a écrit:
S'il y a débat, ça peut aussi vouloir dire qu'il se passe quelque chose, non?

L'usage massif des nouvelles technologies a des effets - qui ne sont pas nécessairement positifs et en tous cas à discuter.
Le siècle précédent a quand même montré qu'une avancée technologique, ce n'est pas forcément un "progrès", non?  

Qui a dit ça ? Voir plus haut ce que je disais à propos de Facebook…

J'ai du mal lire mais il me semblait que tu pensais qu'il y avait des débats plus importants (certes..) et qu'il y avait "15 posts qui râlaient que c'était mieux avant".

Bref... tout ça pour dire que les selfies -comme les set-lists en direct- ça change le rapport entre les spectateurs et l'artiste.
Truc impensable il n'y a pas si longtemps : Springsteen a parfois du mal à faire du "crowd surfing" car une bonne partie de ceux qui devraient le porter à bout de bras (et qui se seraient battus pour avoir ce "privilège" il y a quelques années - un autre type de névrose au passage) sont en train de filmer la scène.

PS : je lis François. En l'occurrence, il s'agit dans l'exemple du "crowd sufing" d'adultes d'âge mur. Donc il ne s'agit pas d'un débat "jeune"/"vieux".
PS 2 : dans le cas des avatars de Waiting On A Sunny Day... la critique vaut pour les parents.. pas pour les pauvres gamins qui se tapent des concerts de 3h30 et qui doivent s'emmerder à mourir...


Dernière édition par Fabrice le Mer 27 Avr 2016 - 19:42, édité 1 fois
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5125
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  François le Mer 27 Avr 2016 - 19:42

papi a écrit:Moi la question que je me pose depuis le visionage inoubliable de ce ralenti (merci CC pour ce merveilleux moments de Scorcese , parce que c'est bien lui qui l'a fait ce petit film non ), c'est:
Pourquoi donc cette jeune demoiselle à l'air surprise de voir Springsteen passer dans la rangée et s'arrêté devant pris au piège de son écran comme un papillon par le réverbère Question
Elle est à un concert de Springsteen, au moment où il arpente la rangée, téléphone orienté pour faire un selfie au moment où il arrive et elle a quand-même l'air surprise. Moi je vous le dis il y a un truc louche la-dessous scratch

Claude Lelouch... ? Razz
avatar
François

Messages : 345
Date d'inscription : 27/04/2016
Album préféré : Live In New York

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  bucheron le Jeu 28 Avr 2016 - 9:43

François a écrit:...

A propos de la jeunesse qui à perdue nos valeurs...  Wink  

"Notre jeunesse (...) est mal élevée. Elle se moque de l'autorité et n'a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d'aujourd'hui (...) ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce. Ils répondent à leurs parents et bavardent au lieu de travailler. Ils sont tout simplement mauvais."
Socrate (470-399 av. JC)

"Je n'ai aucun espoir pour l'avenir de notre pays, si la jeunesse d'aujourd'hui prend le commandement demain. Parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible."
Hésiode (720 av. JC)...

Indéniablement il y a de ça. Une belle ironie.
Et si ce n'était que différences générationnelles entre façons de vivre, je te rejoindrais probablement. Mais écoute la nature, les éléments, n'entends-tu rien ? L'impact des changements dans nos façons de vivre ne dépassent-ils pas désormais notre simple tolérance / ouverture d'esprit.
Autre changement : depuis que l'homme est homme, la qualité de vie n'a cessé de progresser de génération entre génération. Tu n'es pas sans avoir lu / entendu que nous aurions inversé la tendance. C'est un message qui me semble plausible si l'on se penche sur seulement 2 éléments : ce que l'on mange et ce que l'on respire. Là encore, peut-être n'est-ce qu'une crainte que le temps effacera. J'aurais pu parler de la fin d'une civilsation, la fin d'une économie, mais ça, l'histoire nous démontre que le monde s'en relève. Une autre civlisation prend la suite, etc.

Il est loin le selfie de l'ado ! (mais c'est lié !)
Content d'échanger sans que cela parte en vrille !

bucheron

Messages : 208
Date d'inscription : 27/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  bucheron le Jeu 28 Avr 2016 - 10:16

François a écrit:... Socrate (470-399 av. JC)...
Citer Socrate...
Il a beau avoir fait une belle coupe du monde en 1982, cela reste un footballeur. Qui avait nourri son cerveau mais quand même.
Pourquoi par Homère des simpson pendant que nous y sommes.
La culture fout le camp je vous dis.

bucheron

Messages : 208
Date d'inscription : 27/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  CC Rider le Jeu 28 Avr 2016 - 13:59

Bon...le débat originel a bien dévié vers le débat générationnel, les sales jeunes contre les vieux cons avec les faux jeunes au milieu, citations philosophiques à l'appui etc etc... bref fini la discussion.

Je me permet juste de rappeler que de mon point de vue, les choses n'étaient pas censé se transformer en procès de l'époque, de son éducation, de leçons de philosophies de vie.
Chacun fait ce qui lui plait.

Je trouve tout simplement horriblement ridicule ce truc qui consiste à SE filmer n'importe où, faisant fi des autres, en ayant la prétention d'avoir vécu un moment unique juste parce qu'on a sa gueule à côté de celle d'un mec célèbre, sur le net.
Et je trouve dommage que ce soit la trame de la com' actuelle du boss telle qu'elle est agencée puis publiée dans les journaux du monde entier.

Voilà tout simplement ce que je souhaitais exprimer avant les cours de latin ou de Grec ancien.
avatar
CC Rider

Messages : 6566
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Marc le Jeu 28 Avr 2016 - 15:40

Petite question d'un pas Geek geek : c'est quoi un selfie Question Very Happy Very Happy

Merci beaucoup pour votre réponse qui m'aiderait beaucoup à comprendre ce Topic Embarassed

Et pendant que j'y suis ...... c'est quoi un Topic Question Question
avatar
Marc
Admin

Messages : 5332
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Me, My selfie, and aille...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum