RIP David Bowie

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  ragotin le Lun 11 Jan 2016 - 22:37



Il n'a pas fini de nous regarder dans l'âme celui-là...
avatar
ragotin

Messages : 210
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Fabrice le Mar 12 Jan 2016 - 0:54

nanou a écrit:Un spécial Bowie à l'instant sur Canal.

Au rayon des hommages, je signale que Libération consacre plus de 30 pages à Bowie dans son édition du 12 janvier.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 4994
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Baboufoger le Mar 12 Jan 2016 - 17:23

avatar
Baboufoger

Messages : 527
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  CC Rider le Mer 13 Jan 2016 - 13:59



j'ai trouvé ce concert sur le net. Une des 6 fois où j'ai vu le monsieur en live
avatar
CC Rider

Messages : 6393
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  bill horton le Mer 13 Jan 2016 - 20:50

Jack of all trades a écrit:

Oui et puisqu'on est sur le forum du beau Boss, il y avait celle ci aussi:

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  transpirator le Jeu 14 Jan 2016 - 9:07

j'aime particulièrement cette version "acoustique"...


avatar
transpirator

Messages : 664
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 55
Localisation : Arcachon

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  jamestwest64 le Jeu 14 Jan 2016 - 9:22

transpirator a écrit:j'aime particulièrement cette version "acoustique"...



Rhoooo ! la VOIX  qu'il a sur cette version !!!!
Magnifique ! Je ne connaissais pas, merci !
avatar
jamestwest64

Messages : 505
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 46
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  wango544 le Jeu 14 Jan 2016 - 18:13

bill horton a écrit:
Jack of all trades a écrit:

Oui et puisqu'on est sur le forum du beau Boss, il y avait celle ci aussi:



....m' en remets pas...j'ignorais la cover de Growin' .... merci Monsieur Bowie.
avatar
wango544

Messages : 242
Date d'inscription : 03/12/2011
Age : 51
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  bill horton le Jeu 14 Jan 2016 - 21:15

Rough Trade a annoncé que les bénéfices des ventes de "Blacktsar" seraient reversés pour la recherche contre le cancer.

http://mybandnews.com/2016/01/david-bowie-benefices-blackstar-recherche-cancer/


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  jubeph le Ven 15 Jan 2016 - 7:11

Live in Santa Monica 72  reste un des mes albums live fétiche, découvert par hasard en 73 lors d'une convention du disque au Golf Drouot sous la premiere formule , un pirate TMOQ,vous savez le cochon...

David Bowie in Person
David Bowie in America

Depuis disponible en semi officiel

Ces deux lps vont tourner des années sur mes platines, le chant, les paroles, les compositions et ce fabuleux Mick Ronson  a coté

Les larmes me sont montées et je me suis repassé encore et encore ce concert depuis cette terrible nouvelle

Merci pour tout, David, merci , vraiment du fond du coeur, tu as éclairé ma jeunesse

Phil
avatar
jubeph

Messages : 228
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Marc le Ven 15 Jan 2016 - 9:26

J'espère que vous avez tous remarqué le "petit hommage" mis en place par notre Boss à tous (aka TOF), à la demande de Fabrice, en bas à gauche de la bannière du Forum

Merci à eux et RIP David
avatar
Marc
Admin

Messages : 5085
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  bill horton le Ven 15 Jan 2016 - 21:29

Marc a écrit:J'espère que vous avez tous remarqué le "petit hommage"

Et c'est qui le type qui tape l'incruste?

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Marc le Ven 15 Jan 2016 - 21:41

bill horton a écrit:Et c'est qui le type qui tape l'incruste?
Ed Sciaky (un DJ de radio très proche de Springsteen), merci à Fabrice pour l'info
avatar
Marc
Admin

Messages : 5085
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

wmmr

Message  bill horton le Ven 15 Jan 2016 - 21:58

Marc a écrit: Ed Sciaky

Le légendaire Ed Sciaky, celui qui présente Springsteen et son Band au début du merveilleux boot du Main Point 1975?




avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Fabrice le Sam 16 Jan 2016 - 1:58

Oui, c'est le même Ed. Je crois que la photo date de 1974 (rencontre à Philadelphie, à l'initiative du DJ, pendant que Bowie y enregistrait au Sigma Sound Studio).
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 4994
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Tophenko le Sam 16 Jan 2016 - 8:49

Quelques éléments sur cette rencontre :

http://www.bowiegoldenyears.com/articles/741126-drummer.html

Par contre, ces deux autres photos que nous montre Bill sont plus tardives, période the river?



Dernière édition par Tophenko le Sam 16 Jan 2016 - 20:11, édité 1 fois
avatar
Tophenko

Messages : 661
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Fabrice le Sam 16 Jan 2016 - 19:37

J'ai vu ces photos (c'était une des possibilités pour la bannière). La référence trouvée en correspondance (rencontre après un concert au Max Kansas City en 73) est erronée. Tu as raison, c'est sans doute une photo de 80 ou 81 (Springsteen backstage à Londres?).
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 4994
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  bill horton le Sam 16 Jan 2016 - 21:23

Les détails de cette venue de Bowie backstage sur un show de Springsteen sont relativement peu connus, il s'agit effectivement très probablement d'un show de 1980 et cela tend surtout à montrer que l'intérêt de Bowie pour ce que faisait Springsteen était à la fois sincère et s'était inscrit dans la durée...

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  bill horton le Mer 20 Jan 2016 - 20:02

Pour ceux qui apprécient la plume de Chalumeau (et pour les fans de Bowie bien entendu)

http://bondyblog.liberation.fr/201601112100/52882/#.Vp_kMRE2X03


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  calispera le Mer 20 Jan 2016 - 22:52

bill horton a écrit:Pour ceux qui apprécient la plume de Chalumeau (et pour les fans de Bowie bien entendu)

http://bondyblog.liberation.fr/201601112100/52882/#.Vp_kMRE2X03

En première lecture en effet, j'ai adoré (et je ne relirai pas Wink ). Bien qu'étant une femme, je me sens correspondre assez bien à la description de Chalumeau. Bowie était interpellant en effet pour les ados et post-ado bien formatés que nous étions.

J'ai été très fan de Bowie il y a plus de 30 ans. Sa musique (de l'époque, jusque l'album Scary Monsters) est restée importante pour moi. Je la considère comme majeure, mais n'imaginais pas que son impact était aussi important  dans le monde. La place que sa mort a pris dans les médias, et même parmi les gens autour de moi, m'a finalement étonnée. Même les représentants politiques s'y sont tous mis (en Belgique en tout cas) pour faire un commentaire public sur sa mort. Un peu comme si on avait perdu un Mozart du XXème siècle.

Comme souvent, face à la mort, je ne réalise pas vraiment. J'ai l'impression en ce moment d'être attachée à la musique de Bowie, mais pas tant à sa personne, et donc, l'émotion généralisée, ne m'a touchée que comme un événement médiatique important, mais pas par une émotion.

calispera

Messages : 1250
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  jubeph le Jeu 21 Jan 2016 - 15:14

Je reviens sur Santa Monica, album absolument indispensable et pour ceux qui aime Bowie mais pour ceux qui aime le rock, la dernière édition officielle en mini coffret légèrement remasterisée est vraiment superbe, bien sur cela reste un show diffusé à la radio mais quel pied vraiment et Bowie rend homage au dos à son compère Mick Ronson phénoménal guitariste trop méconnu at his blistering best....



Les Inrocks :

Ça commence avec la voix du type de KMET, la radio de Santa Monica qui enregistre et diffuse ce concert de Bowie, le 20 octobre 1972. « Allez hop on va rejoindre David Bowie qui commence son concert », dit en gros le mec d’une voix de présentateur de radio assez cool qui vous le fait presque imaginer en short et chemise à fleurs dans son studio.

Ce qui n’est pas le cas de Bowie sur scène : l’Anglais est blanc comme un cul, plein de fonds de teint encore plus blanc, il a les yeux maquillés et fatigués, sa célèbre crinière rouge-orangé, un pantalon en cuir moulant, une veste en cuir moulante aussi, et des boucles d’oreilles un peu comme Alice Sapritch.

On peut donc imaginer la tronche sidérée de ces Américains bronzés qui voient alors Bowie se déhancher comme une petite traînée et ouvrir son concert avec Hang On To Yourself, l’un des morceaux de The Rise and Fall of Ziggy Stardust and the Spiders from Mars, le disque dont il assure alors la promotion en Amérique.

Depuis quelques mois Bowie est littéralement devenu « Ziggy », ce personnage fictif et androgyne qu’il utilise comme une seconde peau (de lézard) et qui fait scandale un peu partout où il le trimballe. Peu après la sortie d’Hunky Dory en 1971, qui annonce peu ou proue la naissance médiatique de Ziggy, Bowie dévoile son homosexualité au Melody Maker, en janvier 1972. Il passe ensuite la majeure partie de l’année habillé en femme et demande même parfois à ce qu’on l’appelle Lady Stardust. Donc le Californien qui découvre Bowie ce 20 octobre 1972 à Santa Monica, même si on l’imagine plutôt ouvert d’esprit et pas forcément pro-Nixon (qui est alors au pouvoir), se prend un petit coup bing tiens sur le casque.

Voilà pour l’ambiance, et le pire, c’est que le Californien n’a encore rien vu. Car ce qui est dingue ce soir-là à Santa Monica, c’est qu’au-delà des frusques, des cheveux oranges et de la provoc’, c’est surtout à un Bowie au sommet de son art que les veinards qui ont touché leur billet ont affaire. Devenu une véritable star en Angleterre, Bowie est prêt à faire les poches à l’Amérique, autant dire presque au monde entier.

1972, c’est aussi l’année où Bowie produit le disque qui replace Lou Reed sur la carte, Transformer. Il a débarqué sur le territoire US avec ce qui restera probablement son meilleur groupe, les Spiders from Mars. Mick Ronson (avec qui il a produit Transformer) est à la guitare, Trevor Bolder à la basse, et Mick « Woody » Woodmansey à la batterie. L’alchimie entre les quatre est totale, et la voix de Bowie, qui n’a jamais semblé aussi pure et parfaite, peut finir le travail.

Dès le deuxième morceau du concert, Ziggy Stardust justement, c’est l’évidence. Bowie, qu’il soit homme, qu’il soit femme, est absolument intouchable. Il a 25 ans à peine et flotte au dessus du monde avec une élégance incroyable, jouant avec son image et ses fantasmes comme personne n’a osé le faire jusqu’ici dans l’histoire du rock. Et c’est ce souffle de liberté intense qui transpire de ce concert à Santa Monica. Il faut entendre Changes rentrer et sortir d’une sorte de piano bar clandestin, Life on Mars briller d’un éclat sombre, ou encore Space Oddity trouver un orbite inédit.

Intouchable Bowie, on vous le dit. Même lorsqu’en en fin de concert il s’attaque au Velvet Underground avec une reprise de Waiting For The Man d’une rare électricité. Bowie ne reprend pas alors le Velvet. Avec son groupe, il devient tout simplement le Velvet. La version de The Jean Genie qui suit en est la preuve incontestable. C’est comme si autour de Bowie le groupe new-yorkais s’était reformé l’espace de quelques minutes pour une version jouée à la Factory de l’hommage rendu à l’auteur des Bonnes.

A Santa Monica, ce soir du 20 octobre 1972, comme tout au long de l’année d’ailleurs (mais aussi de celle qui suivra, avec la sortie de Aladdin Sane en 1973 et la production de Fun House pour les Stooges), notre Bowie avec ses plumes dans les fesses écrit l’histoire du rock en direct, avec une facilité déconcertante. Il en reprend les contours pour mieux les modifier. C’est direct et c’est précis, malgré les fanfreluches. C’est ambitieux aussi. Ce rock fantasmé, que l’on appelle aujourd’hui « glam », fait la nique à tout l’héritage des années 60. Les mélodies sont plus complexes, les histoires plus tourmentées.

A Santa Monica ce soir-là, en direct sur KMET, Bowie ouvre la voie à Roxy Music ou Krafwtwerk, bref en gros à tous ceux qui auront choisi d’aller un peu plus que le sempiternelle couplet/refrain, avec le même souci de postérité. Les versions des chansons qu’il livre semblent gravées dans le marbre, et on se dit que le type qui a enregistré le concert ce soir-là n’a pas du en croire ses oreilles.

Longtemps ce concert a Santa Monica a fait la joie des distributeurs pirates, qui le vendaient sous le manteau. Les accros de l’internet étaient de plus en plus nombreux à l’avoir découvert. Sa réédition aujourd’hui en coffret, avec un son nickel chrome et des documents d’époque en fait un véritable must. Ecouter ce Live Santa Monica ‘72, c’est faire un bond de plus de trente ans en arrière et passer un peu de temps avec l’essence même de ce que fût Bowie : un génie visionnaire dont l’héritage n’est peut-être pas encore totalement digéré. La réédition de ce concert est une bonne occasion de se mettre à table.

Pierre Siankowski
avatar
jubeph

Messages : 228
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  ragotin le Jeu 21 Jan 2016 - 19:20

Le Duke qui imite le Boss ? Vous en rêviez ?
Avec en prime des imitations de l'Iguane, de Tom Waits, de Lou reed et de Johnny. ( Non, pas de Johnny...)
avatar
ragotin

Messages : 210
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  bill horton le Ven 22 Jan 2016 - 18:14

ragotin a écrit:Le Duke qui imite le Boss ? Vous en rêviez ?
Avec en prime des imitations de l'Iguane, de Tom Waits, de Lou reed et de Johnny. ( Non, pas de Johnny...)

Merci, c'est plutôt rigolo en effet!

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

hybride

Message  metalxiii le Sam 23 Jan 2016 - 12:15

avatar
metalxiii

Messages : 1619
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : 24 heures

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  bill horton le Dim 24 Jan 2016 - 16:34

Mise en perspective d'un parcours tel que celui d'un Bowie avec les évolutions récentes de l'industrie musicale... quelques points intéressants.

http://www.huffingtonpost.fr/bartbaker/david-bowie-mort_b_8987336.html


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: RIP David Bowie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum