à la télé...et à la radio

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

à la télé...et à la radio

Message  admin le Ven 19 Aoû 2011 - 17:38

Depuis début août, France diffuse "des trains pas commes les autres" nouvelle mouture. J'avais gardé un très bon souvenir de la première version.
Au départ, j'avais un peu peur de ne plus entendre la voix de off de François Gall pour voir à la place le reporter globe trotter. Et bien Philippe Goulger évite le piège de se placer au centre de l'image et fait un formidable passeur de rencontre, un peu dans le genre Antoine de Maximy dans J'irai dormir chez vous.

http://videos.france5.fr/video/iLyROoaf2ca2.html



le jeudi à 21h30 sur France 5


Dernière édition par yvvan le Sam 26 Nov 2011 - 12:25, édité 1 fois (Raison : renommage titre)

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Ven 28 Oct 2011 - 18:39

Autant j'aime beaucoup l'ancienne version de cette émission autant la nouvelle me gonfle.
J'aime pas cette nouvelle mode de l'animateur omniprésent à l'antenne et qui veut tout faire..
Il croise un pécheur sur son bateau... il monte sur le bateau et il péche,
Un gars qui plante des légumes... il plante des légumes..
Exct...
Dans " J'irai dormir chez vous " d'Antoine de Maximi, le sujet c'est Antoine seul qui va à la rencontre des gens, donc c'est normal, mais dans " Des Trains pas comme les autres " c'est le Train le sujet, pas l'animateur ... Wink

PS: j'irai dormir à Hollywood lundi 31 Octobre 2011 à 20h35 sur France5 !!! Smile
...
http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-44-2011/articles/p-14254-J-irai-dormir-a-Hollywood.htm
...


A voir ABSOLUMENT !!!


Dernière édition par gigi69 le Ven 28 Oct 2011 - 19:27, édité 9 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Ven 28 Oct 2011 - 18:45

Et pis tient puisqu'il n'y à pas de sujet général sur la télé je poste ça ici...


Sur ARTE

jeudi 17 novembre 2011 à 00H55

Out of the Blue

De et avec Dennis Hopper, ( Mon Acteur Préféré...) un chef-d'oeuvre rare, punk et dévastateur
Dix ans après la chevauchée sauvage d'“Easy Rider”, Dennis Hopper dépeint dans “Out of the blue” les douloureuses désillusions hippies. Constat amer d'un quadragénaire, à l'époque, aussi maudit que son film. Il est temps de le (re)découvrir.




A partir de motifs chers à la vague rock'n roll : alcool - fugue - drogue, Dennis Hopper livre avec ce film familial une toile désenchantée d'une Amérique furieuse de rêve et de liberté. Mais en usant ces obsessions sixties jusqu'à la moëlle, le film révèle la part d'ombre de ces fantasmes dans une mise en scène haletante, nerveuse, composée de plans longs qui donne au specateur un sentiment ambivalent d'ivresse et de mélancolie, encore renforcé par la bande son lancinante de Neil Young.

Linda Manz, prise en éteau entre un père alcoolique (Dennis Hopper) et une mère frivole (Sharon Farrel), compose un magnifique personnage d'adolescente, tourmentée, têtue, impertinente. Out of the blue nous arrive tout droit de la fin des années 70, enchanté par cet esprit du temps qui nous fait penser à Zabriskie Point (Michelangelo Antonioni) et aux films de John Cassavets, Jerry Schatzberg ou Bob Rafelson.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Jeu 17 Nov 2011 - 18:01

C'est cette nuit ! Wink





Quelques secondes avec Antoine Decaunes...

Dennis Hopper à propos de sa carrière et de son film "Out of the blue"
...
http://www.ina.fr/art-et-culture/cinema/video/I10012860/dennis-hopper-a-propos-de-sa-carriere-et-de-son-film-out-of-the-blue.fr.html
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  mathis le Jeu 17 Nov 2011 - 19:49

Argh ...00h55 quand même faut être motivé....!
avatar
mathis

Messages : 2654
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 41
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Jeu 17 Nov 2011 - 22:27

MAGNETO SERGE !! Wink

Sinon heu...

On le trouve facilement sur le NET.. Wink

Je dis ça... je dis rien.. Laughing


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Lun 21 Nov 2011 - 23:18

... il est visible sur ARTE+7, encore 4 Jours !
...
http://videos.arte.tv/fr/videos/out_of_the_blue-4261104.html
...

La critique de Télérama

Il s'agit pourtant d'un film de toute beauté, puissamment désenchanté, comme pouvaient l'être en leur temps les films de Bob Rafelson (The King of Marvin Gardens) ou Jerry Schatzberg (L'Epouvantail), cousins germains de Hopper époque Nouvel Hollywood.
Out of the Blue s'intéresse à d'autres laissés pour compte du rêve américain, et précisément à une famille (dé)composée d'un pater familias à la dérive interprété par Dennis Hopper, Don, routier alcoolo qui vient de passer cinq ans en prison pour avoir défoncé le bus scolaire de son patelin avec son semi-remorque et réduit à presque néant la population en âge d'aller à l'école.

Sharon Farrell tient le rôle de l'épouse aimante, serveuse dans le snack du coin et accessoirement héroïnomane.

Balancée entre ces parents azimutés, il y a Cebe, jeune punkette en rébellion qui ne jure que par Elvis et Johnny Rotten, se passe les cheveux au cirage et s'habille avec le cuir de son père...
Elle est jouée avec rage par Linda Manz, la gamine qui faisait déjà des étincelles dans Les Moissons du ciel, de Terrence Malick.

Condamnée au surplace dans une société qui rejette les faibles, cette famille américaine s'autodétruit, sur la musique lancinante de Neil Young (les paroles de la sublime chanson Hey Hey My My ont donné son titre au film). No future pour les jeunes punk et les vieux hippies ! Rond comme une queue de pelle de la première à la dernière scène, Hopper a puisé dans sa propre expérience d'alcoolique pour composer son personnage de papa gâteau irresponsable et débordé par la vie.

Toutes ses tentatives pour raccrocher aux wagons de l'american way of life se soldent par un échec pathétique. Il organise un pique-nique sur la plage mais n'a que du pop corn et de la bière tiède à offrir. Il trouve un boulot à la décharge publique mais se fait virer au bout d'une semaine (très belle scène au milieu des immondices et des mouettes comme dans Guet-apens, de Peckinpah).


...........................

C'est un film pas facile, qui va pas plaire à tout le monde mais j'ai beaucoup aimé... Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Mar 22 Nov 2011 - 17:17

Voici une très bonne analyse de OUT OF THE BLUE cheers
...
http://www.dvdclassik.com/Critiques/out-of-the-blue-hopper-dvd.htm
...

Lors de sa présentation au Festival de Cannes, Out of the Blue sembla marquer le grand retour de Dennis Hopper comme cinéaste.
Malheureusement, aux Etats-Unis, le film provoqua scandale et incompréhension au grand dam de son auteur qui ne cherchait pas tant à choquer qu’à coller (une fois de plus) à son époque.
En Angleterre, le film mit plus de deux ans à être distribué et il fut charcuté : de nombreux plans séquences ont été coupés, comme celui où l’on surprend Katie en train de se piquer dans les toilettes. Les Anglais purent seulement le découvrir dans sa version originale en 1987, quand il fut diffusé sur Channel 4 au sein d’une série de dix films dits « interdits ».
C’est en France, sous le titre de Garçonne, qu’il remporta un vrai succès d’estime. Avec les années, grâce à son statut étrange, sa mise en scène de démolition, son final nihiliste et explosif, sa quasi invisibilité, son rapport à Neil Young et à la musique punk, Out of the Blue devint peu à peu « culte ».

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Mer 7 Déc 2011 - 16:34

Mardi 20 Décembre à 20H40 sur ARTE: Cool

...With Buddy Guy !!! Smile



Ça tombe bien je ne l'ai jamais vu... Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  kidboss le Mer 7 Déc 2011 - 20:06

merci pour l'info Gigi
moi non plus, jamais vu

shi-shi-shi shine on ( a light) Idea
avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 50
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Jeu 8 Déc 2011 - 12:29

Comme l'a dit JC ce soir il y a...
Memphis, Tennessee
La ville qui transforma le monde
Sur ARTE...

mais il y à aussi:

Retour sur la Beat Generation de Kerouac sur France 5 à 21H40


Dans l'Amérique prospère et conservatrice de l'après-guerre, un mouvement de poètes et d'écrivains anti-conformistes emmené par Jacques Kerouac pousse toute une génération à bousculer l'ordre établi. Porteur de tous les symboles de la rebellion, l'auteur de "Sur la route" était pourtant tout à fait conservateur. Le documentaire "Le Retour de la Beat Generation", proposé jeudi soir sur France 5, revient sans complaisance sur ce mouvement essentiel, à l'origine de la montée de la contre-culture des années 60.Dans les années 50, la Beat Generation fait souffler un vent de fronde sur la jeunesse, qui se découvre un appétit de liberté inextinguible. Tous les domaines sont touchés par ce désir de vivre sans entraves, du sexe à l'ordre social, en passant par la créativité, la façon de se vêtir, de penser, de rêver, de voyager et même de prier (avec l'intérêt pour le chamanisme et les philosophies orientales).

La Beat Generation rejetait le système
D'origine modeste, né dans une famille catholique d'agriculteurs, Kerouac est un des tout premiers à critiquer la surabondance de l'Amérique "pleine aux as" de l'après-guerre. Un des premiers à comprendre les écueils et les souffrances que peut entraîner l'hyper-matérialisme alors naissant.

"La Beat Generation voulait combattre le système, mais à sa façon", analyse un intervenant dans ce documentaire. "Ils essayaient d'échapper à ce guet-apens matérialiste pour trouver quelque chose d'autre, quelque chose de beau, de divin. Kerouac appelait à une vision béatifique - voir la face de Dieu."

Kerouac associé à tort au communisme
Ecrivain romantique épris de grands espaces et magnifiant les laissés pour compte de l'Amérique, Jacques Kerouac inaugure aussi un style syncopé inspiré du jazz et des pulsations des innovations be-bop. Il se fait connaître en pleine chasse aux sorcières communistes, l'époque du McCarthisme des années 50. Et la Beat Generation est très vite associée, à tort, au communisme. Un malentendu dû au terme "Beatnik", que Kerouac avait en horreur; tiré de Beat mais aussi de Spoutnik, associé à l'Urss et donc aux communistes, nous apprend ce documentaire.

Si elle a inspiré la révolte étudiante française de mai 68 et l'opposition à la guerre du Vietnam, qu'a laissé la Beat Generation en héritage ? Peter Fonda, réalisateur du film culte "Easy Rider", ou Elisabeth Guigou, qui dévorait à l'époque tous les romans "beat", sont quelques uns des intervenants à livrer leurs impressions dans ce documentaire ponctué d'images d'époque. Et si la Beat Generation avait finalement enfanté une génération perdue ?



Vidéo intégrale disponible jusqu’au jeudi 15 décembre 2011 à 21:44 .. cheers
...
http://documentaires.france5.fr/documentaires/le-retour-de-la-beat-generation
...

Les bonus du doc:
...
http://documentaires.france5.fr/bonus-articles/article-de-france-5-776
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: à la télé...et à la radio

Message  Invité le Mar 3 Jan 2012 - 21:39

Je viens d'entendre un très beau titre de Bruce dans le final d' un épisode des experts sur TF1 I love you
...
http://www.lesexpertsmanhattan.fr/episodes.php?idepisode=874
...