C.W. STONEKING

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

C.W. STONEKING

Message  CC Rider le Lun 27 Avr 2015 - 10:39

...en tournée dans l'hexagone messieurs dames.
Ce qui est plus qu'une excellente nouvelle, je trouve.



02/06 : Strasbourg – La Laiterie
03/06 : Paris – Le Divan du Monde
07/06 : Rouen – Festival Rush
09/06 : Nantes – Stereolux
13/06 : Biarritz – Festival Wheels & Waves

une idée de ce que ça donne en live




avatar
CC Rider

Messages : 6631
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.W. STONEKING

Message  bill horton le Ven 1 Mai 2015 - 15:20

J'ai évidemment réservé ma place pour le 02/06. bounce

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.W. STONEKING

Message  Brewster le Mar 9 Juin 2015 - 22:15

Vu ce soir au stéréolux, à Nantes, comment dire, je suis venu...pour Wanton bishops (sans trop les connaître....mais c'est souvent le grand plaisir de ce pointer a un concert avec un bruit de couloir 2 YouTube en bagage, et puis vas y gars emméne moi. Surprise je croyais que mes Wanton étaient le leader de la Soiree, que non 1ère partie, une bière tranquille attendant la suite, un squelette sur scène et ça démarre et la , mazette, comment ne pas trahir ces concerts qui restent magiques, pour le cas même pas un seul YouTube pour se préparer, on decole, on part, tout le concert on est a New Orléans alors que j'apprend qu'il est australien...mais mes Wanton formidables, sont de Bayrout...magnifique Soiree, magnifique moment, rien n'est perdu.....courrez
D'ailleurs je suis preneur pour un lien ou trouver un vinyle, même amazone n'a pas en stock.

Brewster

Messages : 286
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 48
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.W. STONEKING

Message  Brewster le Mer 10 Juin 2015 - 7:46

il a changé ses choristes, si je me réfère à la video postée au dessus, il a bien fait... Laughing

Brewster

Messages : 286
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 48
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.W. STONEKING

Message  HibbingSon le Mer 10 Juin 2015 - 12:14

je l'avais interviewé  pour feu Crossroads en février 2011 je crois :





CW, la musique que tu joues renvoie à une époque qui semble définitivement révolue, celle du blues d’avant-guerre, du jazz New Orleans et du calypso. Comment as-tu découvert ces musiques ?
À l’âge de treize ans, j’ai trouvé une vieille cassette qui contenait sur une face du vieux blues rural et sur l’autre du blues électrique texan des années 50. Ça m’a bien plu. Par la suite, bien sûr, j’ai entendu d’autres trucs qui j’ai aimés, mais ce sont les deux styles de musique auxquels j’ai vraiment accroché. J’aime ce côté à la fois brut et naturel, intense et laid-back.

Bien que ta musique semble fortement ancrée dans le passé, as-tu conscience d’éventuelles influences plus modernes ?
Effectivement, je revendique de nombreuses autres influences, au-delà du blues, parmi lesquelles certaines que je serais en peine de te citer ! Tiens, en voici une qui va peut être te surprendre : le riff de « Jungle Blues » est inspiré du riff de piano de « In Da Club » de 50 Cent ! J’en ai tiré une ligne mélodique et ajouté un rythme de swing mais l’idée du son m’est venue après avoir entendu cette chanson de 50 Cent.

Contrairement aux apparences, tu écoutes donc de la musique actuelle !
J’écoute des trucs à la télévision de temps en temps, mais je n’ai guère le temps de rechercher de nouveaux trucs sauf si je suis en quête d’inspiration. En général, j’écoute ce qui passe à la radio, du hip hop, du R&B ou de la pop.

Quand as-tu appris à jouer de la guitare ?
J’ai débuté la guitare à l’âge de douze ans et le banjo ténor à 18. Honnêtement, je ne sais pas en jouer !

Je suppose qu’un répertoire vintage mérite des instruments vintage ?
Pas nécessairement. Sur mon premier album, j’ai utilisé un dobro métal de 1974, que j’ai oublié dans le coffre d’un taxi, après un concert à New York, et un banjo tenor Windsor des années 20. À présent, j’utilise d’autres banjos ténor Windsor et des guitares de marque National Resophonic, qui sont des instruments très puissants, parfaits pour jouer dans la rue. [pour les lecteurs intéressés, une rubrique est spécialement consacrée à ces instruments sur www.cwstoneking.com].

Ton premier album s’intitule King Hokum, ton label s’appelle King Hokum. Qui est ce drôle de roi?
Le nom hokum fait référence à un style de blues particulier, héritier des Minstrel Shows du 19ème siècle et dont les paroles tiraient largement vers des double-sens grivois. Son influence a été très importante sur la réalisation de mon premier album, à tel point que je me suis produit sous le nom de King of Hokum, que j’ai ensuite raccourci en King Hokum pour que ce soit plus percutant. Cela signifie également que je propose de la musique hokum de haute qualité !

Est-ce que tu utilises un processus d’enregistrement particulier pour ta voix et les instruments sonnent « vieux » ?
Non, mais j’évite les micros qui ajoutent un son trop artificiel à ma voix et je n’injecte ni reverb ni delay. Il n’y a que l’ambiance naturelle du lieu d’enregistrement. En fait, je n’ai jamais essayé de sonner vieux, mais seulement d’avoir un son chaud et naturel.

Dans le nouvel album, Jungle Blues, on entend beaucoup de cuivres. Est-ce c’est toi qui écris les partitions ?
Oui, j’arrive avec les thèmes principaux, les arrangements généraux et la progression musicale des chansons ; mes musiciens peaufinent et enrichissent tout ça grâce à leur expertise et leur style.

Au cours de ta tournée française, je suppose que tu joueras avec ton groupe ?
Tout à fait, avec les Primitive Horn Orchestra, nous serons cinq sur scène.

Est-ce qu’ils partagent avec toi les mêmes goûts, les mêmes influences musicales ?
Certains aiment le vieux jazz, alors que pour ma part, je n’écoute du jazz à haute dose que depuis cinq ans. Auparavant, j’étais à fond dans le blues. Mon batteur Ollie Brown chante et joue aussi de la guitare dans un groupe rock indie, le tromboniste Kynan Robinson a son propre groupe d’électro, le joueur de cornet, Stephen Grant, maîtrise de nombreux autres instruments, dans d’autres styles et avec différents orchestres. Enfin, James Clark, au tuba et à la contrebasse, jouait auparavant dans des groupes punk ! Quand j’étais plus jeune, j’ai joué de la guitare électrique dans un groupe de rock & roll. Je me suis mis exclusivement au blues old time à l’âge de 18 ans, il y a tout juste dix-huit ans.

Outre tes propres compositions, est-ce que tu joues des reprises ?
Je faisais pas mal de reprises de vieux morceaux de blues quand je jouais seul, avant de me mettre à écrire et à enregistrer mes propres disques. J’en connais évidemment encore un paquet mais je ne les plus trop, sauf autour d’un barbecue ou quand je joue avec d’autres guitaristes qui connaissent ce répertoire.

Jungle Blues vient de sortir, mais je suppose que tu prépares déjà son successeur. En connais-tu la teneur ?
Le nouveau matériel est beaucoup plus varié au niveau des influences. Je pense qu’il sera moins axé sur le old-time. On y entendra une influence gospel, peut-être même de la guitare électrique à la place des guitares à résonateur.

Des artistes comme Pokey LaFarge ou Frank Fairfield ont une approche similaire à la tienne. Les connais-tu ?
Je n’ai jamais rencontré Pokey, mais Frank est un bon ami, oui.

Outre la musique, vous partagez des goûts vestimentaires impeccables !
Tu sais, il y a eu des périodes de l’histoire où les gens savaient s’habiller avec qualité et élégance. Les années 20 et 30 en font partie. C’est pourquoi j’aime beaucoup la musique, la mode, le design de ces années-là. J’aime le son, l’apparence de cette époque.

Fréquentes-tu d’autres musiciens dans un style musicalement proche ?
Non, pas trop. Je connais un autre type, également ami de Frank Fairfield, qui s’appelle Blind Boy Paxton, très bon dans le style blues old-time. Je pourrais te citer Al Duval de New York qui écrit des espèces de chansons sombres et humoristiques sur un banjo ténor et Brownbird Rudy Relic, un grand showman New-Yorkais qui lui joue du résonateur avec un kazoo. Ce sont tous d’excellents musiciens différents, chacun dans son style.

Est-ce la première fois que tu joues en France ?
Non, j’ai passé un mois à Paris avec ma femme et mes deux enfants l’année dernière et je suis venu jouer en septembre ou octobre dernier [Damned ! Comment ai-je raté ça ???]

Musicalement, qu’est ce que la France évoque pour toi ?
La première chose qui me vient à l’esprit, c’est Assurancetourix ! Quand j’étais môme, j’habitais dans le désert du centre de l’Australie et je collectionnais tous les albums d’Astérix. J’ai passé des heures à les lire, à rêvasser devant les paysages, la nourriture. J’espère bien qu’on pourra trouver quelques sangliers rôtis à se mettre sous la dent pendant la tournée !
avatar
HibbingSon

Messages : 320
Date d'inscription : 14/06/2011

https://www.facebook.com/herve.oudet

Revenir en haut Aller en bas

Re: C.W. STONEKING

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum