Cassandra Wilson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cassandra Wilson

Message  CC Rider le Mar 7 Avr 2015 - 9:31



La (si) distinguée Cassandra Wilson s'attaque au répertoire de l'immense Billy Holliday, née il y a un siècle.
A qui de nombreux hommages vont certainement être rendus.

Et s'attaque donc aujourd'hui au répertoire de Lady Day,
On connait (ou pas?) l'univers de la diva originaire du Mississipi entre blues, jazz et reprises pop.
Parfois à tomber et réussi, parfois un peu moins, mais toujours intéressant.

Elle s'est entouré d'un combo d'enfer pour enregistrer avec classe et très bon goût une sélection de 12 titres de Lady Day, certains classiques absolus, d'autres moins connus.
T Bone Burnett ou Nick Zinner des Yeah Yeah Yeahs à la guitare, la section rythmique des Bad Seeds de Nick Cave, Van Dyke Parks aux arrangements de cordes et Nick Launay (Arcade Fire, Nick Cave) à la réalisation, plus son habituel accompagnateur Jon Cowherd au piano, la fusion a fonctionné et ça vole très haut au rayon du kiff absolu.

L'album est envoutant et absolument savoureux.
Les titres ne sont figés dans aucun académisme, les interprétations sont libres et personnelles, musicalement formidables.

Brillant.



Ca sort aujourd'hui.


avatar
CC Rider

Messages : 6564
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Cassandra complex

Message  HumanTouch le Mar 7 Avr 2015 - 11:00

Merci du tuyau, ça donne envie et je vais m'écouter ça dans la semaine.
J'ai été très fan fin des 90's et début 2000 et puis j'avais décroché un peu depuis, elle a la classe absolue mais la production n'a pas toujours été à ce niveau il me semble. Ses reprises de Robert Johnson sont à tomber et il y avait des choses intéressantes sur l'hommage à Miles Davis.
La liste des intervenants est éloquente, hâte d'entendre son timbre si particulier sur ces standards et les arrangements choisis.
Elle est toujours chez Blue Note ?

HumanTouch

Messages : 169
Date d'inscription : 20/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandra Wilson

Message  CC Rider le Mar 7 Avr 2015 - 11:15

HumanTouch a écrit:Merci du tuyau, ça donne envie et je vais m'écouter ça dans la semaine.
J'ai été très fan fin des 90's et début 2000 et puis j'avais décroché un peu depuis, elle a la classe absolue mais la production n'a pas toujours été à ce niveau il me semble. Ses reprises de Robert Johnson sont à tomber et il y avait des choses intéressantes sur l'hommage à Miles Davis.
La liste des intervenants est éloquente, hâte d'entendre son timbre si particulier sur ces standards et les arrangements choisis.
Elle est toujours chez Blue Note ?

Marrant que tu parles de çà.
J'ai voulu rester dans l'absolu positif et ne pas parler de ses projets plus récents, post blue note, moins intéressants à mon goût aussi.
Les deux dont tu parles sont fameux.
Après elle s'est un peu noyé dans le concept des reprises pop réarrangées, en roue libre.

C'est la raison qui fait que j'adore ce nouvel album: c'est à la hauteur de ses albums des 90's
avatar
CC Rider

Messages : 6564
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandra Wilson

Message  CC Rider le Mer 8 Avr 2015 - 10:09

Un petit lien pour une version de "Billie's blues" formidable, à déguster sans modération

http://www.vevo.com/watch/cassandra-wilson/Billies-Blues-(Audio)/USQX91500148
avatar
CC Rider

Messages : 6564
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandra Wilson

Message  JC le Sam 11 Avr 2015 - 7:22

Je pensais que vous en parliez dans ce topic avant de l'ouvrir, et comme ce n'est pas le cas je me permets de donner cette info:

Pour les 100 ans de Billie Holiday, deux chaînes vont lui rendre hommage ce dimanche 12 avril au soir (pas de suspense ce seront Arte et France Ô...):

ARTE tout d'abord:

22h40 / 23h35 BILLIE HOLIDAY - UN SUPPLÉMENT D’AME :
Documentaire inédit de la chaîne allemande SWR (2014)
http://www.arte.tv/guide/fr/055894-000/billie-holiday

Billie Holiday (1915-1959) n’a pas eu une enfance facile. Née d’une mère mineure à la dérive, elle a été violée une première fois à l’âge de 11 ans, puis condamnée par un tribunal pour enfants et placée dans une maison de redressement catholique... : autant de drames qui ont concouru à forger son caractère de battante. Le quartier du port de Baltimore où elle a grandi étant aussi celui des boîtes de jazz, elle participe très tôt aux concours entre musiciens en vogue à l'époque. En 1929, elle rejoint sa mère à New York et commence à chanter dans les bars de Harlem. Remarquée par un producteur de disques, elle enregistre avec Benny Goodman, puis tourne un court métrage avec Duke Ellington. Sa carrière est lancée. Mais sa tournée de 1938 avec une formation exclusivement blanche la renvoie à son destin de femme noire confrontée à la ségrégation raciale dans le Sud…

Fuir le misérabilisme

Si le documentaire évoque aussi les amours souvent sulfureuses de la chanteuse et son addiction à la drogue, il ne la présente pas en victime. Car Billie Holiday, qui ne s’avouait jamais vaincue, a fait ses choix en connaissance de cause. Les témoignages du journaliste Dan Morgenstern, des interprètes Dee Dee Bridgewater et Cassandra Wilson et de Julia Blackburn, auteure d'une biographie de la chanteuse, délivrent cette artiste unique des oripeaux du misérabilisme.

23h35 / 0h35: TRIBUTE TO BILLIE HOLIDAY AVEC CASSANDRA WILSON:
Concert enregistré à Munich en décembre dernier.
http://www.arte.tv/guide/fr/057840-000/tribute-to-billie-holiday-avec-cassandra-wilson

Quand deux grandes dames du jazz se rencontrent... Le concert-hommage de Cassandra Wilson à la mémoire de Billie Holiday, donné en décembre 2014 à Munich.

En 2014, Cassandra Wilson a donné plusieurs concerts en hommage à Billie Holiday, dont celui-ci, enregistré peu avant son 60e anniversaire. Couronnée meilleure chanteuse d’Amérique par Time Magazine, Cassandra Wilson s'est toujours insurgée contre la vision stéréotypée des chanteurs de jazz : "D’aucuns pensent que des personnes comme Holiday sont arrivées tout à fait par hasard à la musique et qu’elle coule naturellement de leur être. Mais je n’en crois rien. Car il faut une sacrée dose de discipline."

Lumière bleue sur Munich

Celle qui a déjà récolté deux Grammy Awards aime mélanger les genres, comme le blues, la pop et le rock, et chanter avec des artistes comme Cindy Lauper et Sting. Le programme de son concert, enregistré à Munich en décembre dernier, comprend des extraits du disque qui l’a lancée au milieu des années 1990, Blue light 'til dawn, ainsi que des chansons de Billie Holiday qu’elle a récemment revisitées.

FRANCE Ô (deux rediffusions par contre):

23h30 / 0h25 BILLIE HOLIDAY FOREVER:

http://www.franceo.fr/emission/billie-holiday-forever

Le 17 juillet 1959 disparaissait Billie Holiday, à l'âge de 44 ans. Plus de cinquante ans après sa mort, sa voix continuer de bouleverser les mélomanes de tous horizons. Son amie Carmen McRae disait que pour elle, «chanter fut le seul espace dans lequel elle pouvait exprimer ce qu'elle aurait aimé être tout le temps». Cet espace, Frank l'a recréé en studio, où ses retrouvent quelques-une des grandes voix d'aujourd'hui pour lui rendre hommage. Avec la participation de Patricia Barber, Leena Conquest et Dave Burrel, La Velle, Cécile McLorin et Jacky Terrasson, Sandra N'Kaké, Sarah Quintana, Hal Singer et Archie Shepp, et avec les photographies de Jean-Pierre Leloir.

0h25 / 1h40 BILLIE HOLIDAY:
http://www.franceo.fr/emission/billie-holiday/diffusion-du-13-04-2015-00h25

Viktor Lazlo rend hommage à Billie Holiday dans un spectacle musical mis en scène par l'écrivain Eric-Emmanuel Schmitt. A travers ses plus grand succès, elle retrace le parcours singulier et tragique de la diva du jazz née à Baltimore, une des premières voix de la condition noire.

Viktor Lazlo / chant
Michel Bisceglia / piano
Werner Lauscer / contrebasse
Marc Lehan / batterie
Nicolas Kummert / saxophone
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cassandra Wilson

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum