King Khan And The Shrines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

King Khan And The Shrines

Message  transpirator le Lun 14 Avr 2014 - 14:46

ce week-end, ma fille me balance ça :




album de 2013, peut-être déjà évoqué ici, mais je ne résiste pas à faire un petit sujet car   



la claque.... affraid 

le CD a tourné en boucle tout le week-end... au fil des morceaux je lui trouvais de nouvelles filiations : James Brown, Fela, Ray Davies, Phil Spector, The Fabulous Poodles, les Beatles de Sgt Pepper, Smokey Robinson, The Flestones... bounce 





j'étais fier : c'est bien la preuve que c'est ma fille... et me voilà à chercher des infos sur le net...

peu d'infos à part que le type œuvrait dans le punk à Montréal (the Spacehits) puis s'installe en Allemagne où il fonde ce groupe en 1999... en parallèle avec "The King Khan and The BBQ Show (Mark Sultan est BBQ et il était batteur de Spacehits)...




et qu'en live ça à l'air bien foutraque, gonflé, survitaminé, dansant, suant...






ils sont à la Maroquinerie le 25 avril (trop tard pour m'organiser)   

"KING KHAN & THE SHRINES

Au commencement, il était Blacksnake. Il jouait de la basse avec un groupe rock’n’roll garage montréalais mythique qui allait sous le nom The Spaceshits. C’était en Allemagne, où il déménage en 1999, que Blacksnake est rebaptisé King Khan. Son baptistaire ayant sûrement été égaré, on ne connaîtra jamais son vrai nom. On sait toutefois qu’il est d’origine indienne, mais qu’il est né à Montréal. C’est d’ailleurs sa grand-mère indoue qui l’initie aux histoires de vaudou et de mysticisme, qui contribuent à faire de lui l’exotique et envoûtant shaman du garage et maharaja du soul qu’il est, de son royaume allemand. Assoiffé de soul music, de psychédélisme, de yé-yé et de jazz, King Khan fait de l’Europe le nid où éclot son nouveau projet, King Khan and The Shrines, un super groupe de soul garage hyper dansant avec lequel il lance trois albums (Three hairs and you’re mine en 2002, Mr. Supernatural en 2004 et What is?! en 2007), plusieurs 45 tours et un split avec les respectés apôtres du soul The Dirtbombs, et monte un spectacle à tout casser, digne du « Soul Brother Number 1 » lui-même, James Brown. King Khan and The Shrines sont connus internationalement et sont hautement estimés chez les connaisseurs de garage et courus par les amateurs de musique à tendance rétro qui ont la piqûre de la danse vaudou maniaque primitive et transcendantale.
18€ (hors frais de loc)"




avec un autre petit tour sur Youtube, il se rajoute lui-même fils de Jacques Dutronc...  cheers 




bref, que du plaisir : de la bonne musique musclée en studio, trash sur scène... j'espère ne pas manquer leur prochaine apparition
avatar
transpirator

Messages : 778
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 56
Localisation : Arcachon

Revenir en haut Aller en bas

Re: King Khan And The Shrines

Message  CC Rider le Lun 14 Avr 2014 - 15:04

Merci camarade!

J'ai vu the Spaceshits au "foufoune électrique" à Montréal en 98 (97?).
moment mémorable et difficile fin de soirée SmileSmile

Je vais découvrir, grâce à ta fille donc, la suite des aventures du bonhomme. Suspect
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum