Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  mathis le Mar 3 Juin 2014 - 12:19

Fabrice a écrit: A la lecture, on se dit que ce n'est pas certain que les intéressés aient eux envie de se replonger dans ces expériences.

carrément intéressant !
peux-tu nous en dire d'avantage ?

(ne lisant pas l'anglais, je ne pourrais découvrir cela par moi-même dans le bouquin)
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  Fabrice le Mar 3 Juin 2014 - 13:57

mathis a écrit:
Fabrice a écrit: A la lecture, on se dit que ce n'est pas certain que les intéressés aient eux envie de se replonger dans ces expériences.

carrément intéressant !
peux-tu nous en dire d'avantage ?

(ne lisant pas l'anglais, je ne pourrais découvrir cela par moi-même dans le bouquin)

Ce serait intéressant qu'un éditeur français offre une traduction de ce livre. S'il est moins biographique que celui de P. Carlin, il est plus consistant pour ce qui est de la musique : c'est même le centre du projet, proposer une histoire de la musique de Spingsteen en studio (l'aspect live est mis de côté, un choix qui se révèle judicieux).

Les sessions apparaissent comme pénibles pour deux raisons : la première est l'inexpérience de Springsteen et de Landau qui n'auraient pas su apporter des réponses simples à des problèmes simples mais au contraire des réponses compliquées. Bref, perte de temps, d'énergie, usure des acteurs (Iovine qui part le projet Darkness car il en a marre, idem pour SVZ..).
La seconde est l'incapacité de Springsteen (surtout pour River et BIUSA) de faire de "bons choix" : par exemple, Springsteen laissant de côté de bonnes chansons pour s'acharner sur des chansons inférieures.. Les jugements de l'auteur sont parfois sévères et sans doute outranciers : il estime par exemple que la sélection des titres de BIUSA n'aurait pas été plus mauvaise si elle avait été effectuée "au hasard par un singe".

Le point fort du livre, c'est la grosse documentation sur les sessions qui permet de retracer la chronologie des enregistrements de la période 72/84 et une bonne collection de pirates. A ce titre, l'édition anglaise reprend en annexe tous les "log" (journaux) de studio de la période -ce qui a été exclu à tort de l'édition US. L'éventuel éditeur français du livre aurait une bonne idée en s'inspirant de l'édition british.

Pour conclure : ce qui est intéressant, c'est que l'auteur a une posture qui évite la tentation de l'âge d'or. Les reproches que l'on peut lire ici ou là -complaisance de certains journalistes, choix commerciaux, choix musicaux discutables- ne sont pas limités à la période récente ("c'était mieux avant") mais sont aussi adressés à la période "classique" du ESB.

avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5237
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  TOF le Mar 3 Juin 2014 - 19:00

C'est marrant, parce ce n'est pas du tout ce qui ressort du coffret Darkness par ex.
On voit plutôt un Speingsteen qui sait exactement ce qu'il veut ( cf la cession de batterie avec Springsteen qui ne cesse de faire recommencer Max car il entende bruit des baguettes sur les futs ), qui ne veut pas de Sherry Darling sur Darkness lorsqu'il déconne avec Steve.
Bref on voit plutôt un Boss qui sait ce qu'il veut.
Après je suis conscient qu'il y a montage avant livraison !!
Mais quand même.
Rester enfermer dans un studio a jouer et rejouer les mêmes notes c'est peut rébarbatif mais sur ce reportage on est loin du calvaire.
Quant au choix des titres de BITusA ..... T'aime ou t'aime pas l'album certes, mais comment peut on dire que les choix de titres d'un album qui s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaire rien qu'aux US aurait ou être fait par ne singe ?
Sérieux.
Comme si je disais que les choix titres de Thriller c'est de la merde !!!!
Je pense qu'à un moment donne le succes planétaire d'un opus ne peut être du au hazard.
Ou alors cela voudrait dire qu'on être des millions de singes .... Heu de moutons !!
avatar
TOF
Admin

Messages : 1045
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  mathis le Mar 3 Juin 2014 - 19:38

Fabrice, merci pour tes explications.
Voilà exactement le genre de bouquin qui me fait rêver.
Quelle tristesse de supposer qu'il ne sera jamais traduit. Je rêve de découvrir cette époque en studio de manière détaillée.
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  Fabrice le Mar 3 Juin 2014 - 20:34

TOF a écrit:C'est marrant, parce ce n'est pas du tout ce qui ressort du coffret Darkness par ex.
On voit plutôt un Speingsteen qui sait exactement ce qu'il veut ( cf la cession de batterie avec Springsteen qui ne cesse de faire recommencer Max car il entende bruit des baguettes sur les futs ), qui ne veut pas de Sherry Darling sur Darkness lorsqu'il déconne avec Steve.
Bref on voit plutôt un Boss qui sait ce qu'il veut.
Après je suis conscient qu'il y a montage avant livraison !!
Mais quand même.
Rester enfermer dans un studio a jouer et rejouer les mêmes notes c'est peut rébarbatif mais sur ce reportage on est loin du calvaire.
Quant au choix des titres de BITusA ..... T'aime ou t'aime pas l'album  certes, mais comment peut on dire que les choix de titres d'un album qui s'est vendu à plus de 20 millions d'exemplaire rien qu'aux US aurait ou être fait par ne singe ?
Sérieux.
Comme si je disais que les choix titres de Thriller c'est de la merde !!!!
Je pense qu'à un moment donne le succes planétaire d'un opus ne peut être du au hazard.
Ou alors cela voudrait dire qu'on être des millions de singes .... Heu de moutons !!

Certains jugements de l'auteur sont un peu outranciers comme je le disais et je ne les partage pas nécessairement mais je n'avais que quelques lignes pour présenter le livre. Ceci dit, c'est l'essai le plus et le mieux documenté sur la question du travail en studio même s'il a parfois la dent dure.
Je crois que c'est une lecture qui vaut le coup et qu'une traduction en français serait la bienvenue. Il y a un petit marché pour les livres sur Springsteen et si le livre de Carlin méritait une traduction, celui-ci aussi. Etant écrit par un britannique et fan de Dylan, il se dégage aussi de la perspective culturelle que beaucoup d'auteurs américains ont sur Springsteen et qui peut les rendre moins facile d'accès pour un lectorat internationale.


avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5237
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  mika le Dim 8 Juin 2014 - 10:40


J'ai essaye de le trouver sur lohad.fr ce petit speech mais rien vu ....
si quelqun aurait l'adresse ce serait super cool ....

merci mika
avatar
mika

Messages : 26
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  Marc le Dim 8 Juin 2014 - 12:02

mika a écrit:
J'ai essaye de le trouver sur lohad.fr ce petit speech mais rien vu ....
si quelqun aurait l'adresse ce serait super cool ....

merci mika

Salut Mika, ça fait un bail  geek 

C'est là : http://lohad.fr/medias/detail_presse.php?id_presse=237
avatar
Marc
Admin

Messages : 5411
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ESB au Hall of Fame : cérémonie du 10 avril

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum