Greetings from Asbury Park, N.J.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  TOF le Dim 23 Mar 2014 - 18:09

Sa manie de balancer des albums complets en live depuis quelques temps, ainsi que les diverses rétrospectives d’albums que l’on peut trouver dans divers magasine m’ont donné l’idée de faire en gros la même chose mais avec une approche découverte.
On va reprendre sur LOHAD, tous les albums un par un du Boss.
Alors je vous arrête tout de suite, pas la peine d’ouvrir 20 posts …. je vais me charger de le faire, au fur et à mesure.
Tranquillement.
Parce que bon y a pas le feu non plus hein ? !!!
Alors au delà de nous expliquer pourquoi on aime telle chanson sur tel album, moi ce qui m’intéresse c’est au aussi de savoir comment on l’a découvert.
Alors histoire d’être original, et bien on va commencer par le premier et les faire les uns après les autres par ordre de sortie !
Tout simplement.

Donc le premier a ouvrir le bal et oui … 1973 : Greetings from Asbury Park, N.J.

Comme beaucoup de fans de Springsteen, j’ai découvert cet artiste via son blockbuster de 1984 : Born In the USA.
Je dois avoir 15 ans (parce qu’en fait je pense que je suis tombé dedans après la sortie, en pleine Bossmania !) et après la claque musicale, je me décide d’aller voir ce qu’il a déjà en stock.
A cet époque j’étais plutôt genre Rock assez dur … genre Hard Rock quoi !
Et au fur et à mesure que je recevais de l’argent de poche, j’alimentais mon étagère à vinyle.
Alors cet objet au look de carte postale un poil kitsch ne me donnait pas l’impression d’être un bon album de rock (bien dur comme je l’aimais à l’époque)
Mais la version de Growin up live diffusé sur la 5 me titillait quand même à mort.
J’avais tellement craqué sur ce titre, qu’un jour je dirais vers 1988, j’ai dépensé mon argent de poche pour m’offrir cet opus.
Oui une vrai carte postale. Avec au recto une photo de groupe plus hippie qu’autre chose !!!
Je me souviens de la première écoute comme si c’était hier.
Les enceintes de ma mini chaine se sont mises à me présenter ce donc premier album studio de Bruce Springsteen.
Et j’ai pas aimé.
J’étais tellement hardos à cette période, que là, le son un peu folk, qui à mes oreilles de gamin de l’époque partait un peu dans tous les sens me disait : Pfff … c’est pas carré … c’est nul !
Et oui … le hardos de base …. reste un hardos de base !!
Les années ont donc passées.
Cet album carte postale trônait toujours fièrement sur l’étagère, mais ne bougeait jamais, comme un vieux jouet dont on ne se sert plus.
J’ai passé mon adolescence à coup de riffs d’AC/DC, Rose Tatoo, Trust, Aerosmith, Guns N’ Roses et évidement …. le tout saupoudré de Springsteen lorsqu’il déniait sortir un truc (à l’époque on avait pas un opus par an avec une tournée mondiale).
Et puis donc on grandit. On se calme, on a de moins en mois la rage, on découvre le CD.
On commence à racheter ses vinyles dans ce nouveau format révolutionnaire.
On commence par ses préférés, puis on complète.
Et c’est donc des années après que j’ai découvert cet album.
De toute façon, je n’aurais jamais pu le faire à sa sortie … j’avais 3 ans !!!
Et donc des années après, j’ai compris l’importance de certains titres dans les set-list du Boss.
En effet, quand on regarde les titres qui composent cette carte postale, on est bien obligé de constaté que ce sont presque tous des classiques et qu’on mettrait bien une petite pièce pour les avoir en live.
D’ailleurs le trio : Spirit, Growin’up et For you revient régulièrement.
C’est un signe non ?
Un signe que finalement, cet album que je n’ai pas aimé à sa première écoute dans ma chambre de Hardos, est finalement un bon album.
Un très bon même.
Il m’arrive maintenant assez régulièrement de lancer l’iPod (et oui encore un format … ça vieillit … ça vieillit !) et de sélectionner ce premier opus et désormais lorsque je l’écoute, je ressens une espèce d’insouciance dans l’interprétation des artistes.
Une bande de pote qui jouent ensemble et font quelques bars pour la fête de la musique !
Bref des années après … j’adore cet album.
Vraiment

Et vous ?
Vous l’avez découvert comment cet opus ?
avatar
TOF
Admin

Messages : 1083
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  marcetnathy le Dim 23 Mar 2014 - 19:43

je me retrouve beaucoup dans ce que tu décris ( période à laquelle j'ai découvert Bruce, style de musique que j'écoutais à l'époque, premier contact avec cet album) mais malheureusement de mon coté j'ai du mal à la ressortir de l'étagère. Ce n'est pas que je n'aime pas les chansons, au contraire, mais je préfère largement des versions live plus récentes. J'ai vraiment du mal avec le son de l'abum. A une grosse exception prêt : "The Angel" , une réussite absolue...
avatar
marcetnathy

Messages : 117
Date d'inscription : 18/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  JC le Dim 23 Mar 2014 - 19:48

La découverte fut comme toi TOF, avec du retard. Un album que j'adore aujourd'hui, mais que j'ai de suite aimé par contre dès que je me suis penché sur Springsteen et sa carrière, et ce à partir de 1989. Mais je connaissais déjà quelques chansons de cet album... mais par Manfred Mann's Earth Band. Donc "Spirits In The Night", car là où Bruce ne voyait qu'un seul esprit dans la nuit, la bande au sud-africain Manfred Mann en a vu plusieurs, ils ont donc ajouté un "S" à Spirit, et puis "Blinded By The Light" et "For You". Car voilà, j'ai baigné inconsciemment dans une musique qui me fait toujours autant vibrer aujourd'hui, celle des seventies. Grâce à mes grandes soeurs en particulier, et Manfred Mann en faisait partie, mais pas Springsteen...

D'ailleurs en écrivant ces quelques lignes, je me dis que Bruce, qui aime inviter des "régionaux" de l'étape dans ses shows, ça aurait eu de la gueule de faire venir Manfred sur scène pour l'un de ces trois titres lors de sa tournée AfSud. Mais bon bref je m'éloigne...

Alors Springsteen, forcément, BORN IN THE U.S.A. et son raz de marée fut mon premier contact en 84, mais désintéressé, la musique est venue plus tard. Ce n'est qu'à partir de 1989, quand j'ai commencé à écouter la radio assidument que je me suis penché donc sur Bruce, grâce à des radios comme Radio 21 (Belgique) mais surtout Radio Campus (radio lilloise) qui le dimanche matin, dans une émission appelée Cross Country, diffusé du Springsteen, mais pas les tubes, plutôt "Jungleland", "Drive All Night", "Point Blank", etc... genre...

Et voilà, j'y étais, impossible de faire marche arrière, cependant ce n’est qu’en 1992 que j’ai pris la direction de la médiathèque, pour emprunter tout ce qui existait jusque là, d'ailleurs HUMAN TOUCH & LUCKY TOWN sortaient à ce moment-là. J'ai emprunté chaque album, selon les formats dispo ça allait du vinyl au CD en passant par la K7 audio, et c'est donc sous ce dernier format que j'ai écouté pour la première fois, GREETINGS FROM ASBURY PARK, N.J.

Dans le même temps, j'empruntais un guide, l'adaptation française du livre BORN TO RUN de Dave Marsh, qui était dispo aussi. Et là je découvrais le personnage, ses textes, et je lisais en écoutant dans le même temps les premiers albums, passionné que j'étais par les petites anecdotes, les récits des concerts épiques, comme par exemple la « rencontre avec dieu » qu’il racontait pendant le break de « Growin’ Up », et aussi, ce qui n’est pas mentionné dans les notes de pochettes de cet album, Steve Van Zandt qui donne des coups de poings dans les enceintes pour faire les bruits de tonnerre sur « Lost In The Flood », un petit détail pour certains mais moi rien que ça, ça me faisait vibrer.

J’ai tout de suite aimé cet album… en 92 soit… Et tu parles d’âge TOF, l’album est sorti le 5 janvier 1973 si je me fie à un de mes bouquins, je suis né 12 jours après, alors ça me parle encore plus cet album.

Et comme tu le dis, entendre une des chansons de cet album en live a toujours été un grand moment, je me souviens de « For You » et « Does This Bus Stop at 82nd Street » à Philadelphie en 2002, entre autres, un grand moment, et le lendemain « Lost In The Flood » à Buffalo, « Growin’ Up » à Milan en 2003, « Blinded By The Light » à Anvers en 2006. « Spirit In The Night » plusieurs fois et « It’s Hard To Be A Saint In The City » en 2008. Que de bons souvenirs !!!


avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  mathis le Dim 23 Mar 2014 - 20:15

Belle initiative que ce topic, et cette idée de rétrospective   

Personnellement, "Greetings" est un rendez-vous manqué.
Et c'est trop tard pour moi, je n'arrive plus désormais à me faire à ce disque.

Bon, contrairement à vous, et à la majorité des membres de ce forum, je n'ai pas découvert B.S. en 1984 mais en 96, pour l'album Tom Joad (fin 95 précisément donc).
J'ai mis 3 ou 4 ans à remonter à la source, et à me procurer progressivement tous les albums.
Les 2 premiers ont pendant longtemps été les deux seuls que je n'avais pas.

A cette époque là (ado, lycée), j'allais souvent chez un de mes meilleurs potes et son (grand) frère avait une superbe collection de cd : j'ai le souvenir de nuits passées à écouter Child In Time de Deep Purple notamment, ou d'autres classiques comme les Floyd ou AC/DC.
Un jour je remarque qu'il a du Springsteen : Bit USA, Darkness. Et aussi les 2 premiers : je demande à mon pote s'il peut me les prêter et là stupéfaction, il me dit....Non.   
20 ans après je comprends toujours pas ! ("ouais, tu comprends, c'est les cd de mon frère, blah blah blah"....on se voyait tout le temps ! bref..)

Ce n'est donc que bien plus tard (3 ou 4 ans, mais entre 15 et 20 ans, ça compte triple Smile ) que je finirai par acheter "Greetings" dans un magasin OCD, moment anti-romantique au possible (et avec l'horrible auto-collant antivol sur le cd).
Plus pour compléter ma collection.

Mais à ce moment-là, je connais déjà par coeur le live 75-85, j'ai déjà des bootlegs, c'est l'époque du "live in NYC" dont la version de Lost in the Flood me fout par terre (aujourd'hui encore c'est pour moi la meilleure version toutes époques confondues, un moment de grâce, notamment via Roy Bittan) et les pâles versions studio, très propres, très plates, me laissent assez indifférent.
Spirit, Growin up, for you (que je préfère cent fois en version piano-voix), tout ça ronronne....
Et puis contrairement à Tof, moi à ce moment-là, je durcis le ton, je suis sorti de Dylan et Simon & Garfunkel, que j'écoutais en 1995 en allant au lycée (bonjour le réac d'ailleurs !)
Donc "greetings" m'ennuie.

Je ne l'écoute jamais (mais tout cela me donne envie de le mettre demain matin dans ma voiture Smile )
et je dois avouer qu'il contient des chansons que j'aime assez peu chez Bruce.
A part Lost in the flood (donc) mais aussi Spirit (depuis les versions 2008-2014, c'est très bizarre)

bref, pas grand chose de signifiant pour moi sur cet album

(sans parler du mythe "nouveau dylan" et de la pochette (et du titre) qui pompe complètement (et honteusement) un album (pas fameux lui non plus) de Tim Buckley - greetings from LA.....)
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  nanou le Lun 24 Mar 2014 - 1:10

Je ne peux pas vraiment raconter ma découverte des albums vu que je suis tombée très tard dans la brussomanie et que je suis passée directement aux boots. Et je dois bien avouer que je les écoute rarement les albums. Mais le post de JC m'incite à vous raconter une anecdote. C'est la honte totale mais ça me fait rire quand même.

Le live à Budapest de Manfred Mann je l'ai beaucoup écouté à une époque. En revanche, mon premier concert de Bruce c'était le Parc des Princes en 2008 et j'étais totalement novice. Je n'ai pas reconnu Spirit full band mais For You en piano solo, oui. Surprenant n'est-il pas ? Et là, je suis ravie qu'il fasse des reprises : "Because the night" de Patti Smith et "For You", mais de quel groupe ça peut bien être déjà ? Je m'en rappelle seulement le lendemain et ça tombe bien j'ai l'album. Je le ressors et, pour la toute première fois, vingt-cinq ans plus tard, je découvre que trois titres sont signés Springsteen ! Un grand moment de complète sidération.    Embarassed 
avatar
nanou

Messages : 825
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 57
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  Brewster le Lun 24 Mar 2014 - 8:52

Un peu comme beaucoup effectivement, je suis tombé dedans en 84, même un peu en fin de brucemania lors du BITUSA tour (ou je ne suis pas aller), je compris que la critique franchouillarde (qui était aussi la mienne) ne tenait pas la route, que ce gars avec quelque chose et bizarrement je n'ai pas acheté BITUSA, curieux d'ailleurs je ne l'ai toujours pas acheté 30 ans après, pas banal sans même m'en rendre compte, mais donc il tourna sur ma platine ce greetings, avec le 2em album (mon préféré) toute ma 1ère année de fac, ou je fus le loup solitaire, cloitré dans ma piole, à me demander ce que j'allais bien faire de ma vie si je me plantais à la fin de cette année la...c'est passé, j'en ai fait une vie professionnelle, et ces 2 albums avec celui de Billy Holiday "Lady sings the blues" de chez Verve (celui que Mickey Rourque tient dans ses mains lors d'une visite de péniche, dans le film d'Adrian Lyne 9 semaines et demi, une ambiance, un moment, une période de vie), sont encadrés avec celui de Tom Waits "Closing time" (aussi un 1er album), 4 vinyles qui étaient la marque d'une année d'écoute, seul, un peu flippé, sont tous 4 donc encadrés dans mon bureau, la devant moi quand j'écris ce mail. pour la petite histoire, je revais à une fille en écoutant New York City serenade, je devais partir aux USA après un travail de caissier l'été à suivre. Cette fille est devenue mon épouse, connaissait le boss depuis..."The River", je ne pouvais pas lutter. On est toujours ensemble.

Brewster

Messages : 288
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 49
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  CC Rider le Lun 24 Mar 2014 - 12:35

Chouette sujet camarade.


Allons y pour la boite à souvenirs...

Je suis entré de plein pied dans l'univers du boss en 76 en découvrant "Born To Run", j'avais 16 ans.
En même temps que "Horses" et "Down By the Jetty". Le même jour.
3 albums en noir et blanc qui on sacrément coloré mon monde d'alors et modifié la suite de ma vie (d'un coup d'un seul les disques de ma grande soeur étaient devenu "les disques de ma grande soeur" pour toujours) et l'année d'après je passais mon été à Londres puis faisais de la musique mon métier sans même m'en rendre compte.
Par contre si j'avais bien jeté une oreille sur les deux premiers albums du même gars, le traitement et la prod de l'album me semblaient daté et bien peu en rapport avec ce qui émergeait au niveau sonore à l'époque (Ramones, Feelgood, Modern Lovers, Television, etc).
Donc dans ma gourmandise adolescente, cet album n'a pas trouvé sa place.

Il m'a fallu une bonne dizaine d'année et être à peu près dégrossi en tant qu'ado, plus ouvert d'esprit certainement, pour commencer à retourner vers les deux premiers albums, dont ce Greetings donc.

Très daté et "mal" produit, cet album n'a qu'une valeur anecdotique dans mon panthéon.
Je l'adore pour l'affection que je porte à la bande gars qui l'a enregistré, mais si cet album n'avait pas été suivi de "BtT" et le succès qui est allé avec, il serait resté très anecdotique.
Au moins autant que ceux de Elliot Murphy, pourtant bien plus contemporain au niveau sonore à l'époque.

Par contre lorsque j'ai cherché plus assidument à l'acheter, je me souviens avoir dû un peu galérer pour trouver une éditions avec le bandeau.
Il était sorti en "Nice Price " chez Columbia, mais avec une pochette sur laquelle le bandeau n'était pas "détaché " du reste de la pochette, mais imprimé dessus.
Moins cher.
Depuis de loin en loin je réécoute ce disque, mais sans affect particulier. Comme d'autres témoignages lus ici, les set list du boss me permettent de revenir, avec plaisir, sur l'une ou l'autre chanson extraite de ce premier album.
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  TOF le Lun 24 Mar 2014 - 13:13

CC Rider a écrit:
Par contre lorsque j'ai cherché plus assidument à l'acheter, je me souviens avoir dû un peu galérer pour trouver une éditions avec le bandeau.
Il était sorti en "Nice Price " chez Columbia, mais avec une pochette sur laquelle le bandeau n'était pas "détaché " du reste de la pochette, mais imprimé dessus.
Moins cher.
Heu c'est quoi cette histoire de bandeau ?
Parce qu'autant je vois bien l'histoire du Nice Price avec son gros macaron rouge .... mais l'histoire du bandeau .... j'avoue je ne vois pas de quoi tu parles.
Mode très con ON
Le Bandeau n'est arrivé sur la tête de Springsteen qu'en 1984 !!!
Mode très con OFF
avatar
TOF
Admin

Messages : 1083
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  CC Rider le Lun 24 Mar 2014 - 13:37

Il ne t'a pas échappé qu'il y a un bandeau sur la pochette originale du vinyle?
Et bien lors de le sortie de l'album en "prix d'amis", ce bandeau ne s'ouvrait pas (ou plus) et le disque se retirait de la pochette sur le côté, sans que le bandeau originel ne referme donc cette pochette.

(Il n'y a pas les pochettes vinyles sur ton IPod??? Twisted Evil )
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  ed_vedder le Lun 24 Mar 2014 - 21:14

Le poids des mots, le choc des bandeaux...  Wink 

quand le bandeau ("la carte postale") est pliée, on ne peut pas sortir la galette





(je pense que j'ai un pressage original de 1973)

ed_vedder

Messages : 41
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  BTR60 le Lun 24 Mar 2014 - 21:37

Quant à moi, je découvre Bruce en 1980 avec The river. Puis viennent BTR et Darkness. 3 chefs d'oeuvre à mes yeux et ... ensuite j'achète Greetings que je n'aime pas du tout et que je laisse au moins 10 ans sans y toucher. Rien ne me plaît dans cet album vinyl, y compris et surtout cette pochette que j'ai longtemps honni. Par contre, à chaque fois que j'ai eu la chance d'entendre une de ses chansons en concert, c'est MONUMENTAL ! Un peu comme Ramrod que je déteste sur The river mais que j'adore en concert.
Donc, pour moi aussi, cet album est un rendez-vous manqué !!!
avatar
BTR60

Messages : 913
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 57
Localisation : Oise
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  TOF le Lun 24 Mar 2014 - 22:04

ed_vedder a écrit:Le poids des mots, le choc des bandeaux...  Wink 

quand le bandeau ("la carte postale") est pliée, on ne peut pas sortir la galette





(je pense que j'ai un pressage original de 1973)
Ha OK, je comprend donc cette histoire de bandeau.
J'ai donc une réédition sans aucun doute!!!!
C'est drôle, en créant ce topic, je n'aurais jamais imaginé découvrir cette histoire de pochette.

N'empèche, avec le recul, cela fait un sacré packaging pour un premier Opus.
Parce que ça doit être plus fastidieux et plus cher à fabriquer qu'une pochette classique de vinyle.
Bizarre pour un premier album d'un illustre inconnu de 1973.


avatar
TOF
Admin

Messages : 1083
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  mathis le Lun 24 Mar 2014 - 22:39

Epatant ce bandeau !!!
je ne connaissais pas non plus, et je viens de me faire la même reflexion que TOF (qu'est ce qui nous arrive ? Smile ) :
Pour un 1er album, c'était gonflé !
et vachement joli.
Voilà un truc perdu avec le boitier CD (et avec le mp3 n'en parlons pas !)

bon, bah, il a quand même un intérêt cet album, finalement !
avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  Tophenko le Lun 24 Mar 2014 - 23:12

ed_vedder a écrit:Le poids des mots, le choc des bandeaux...  Wink 

quand le bandeau ("la carte postale") est pliée, on ne peut pas sortir la galette





(je pense que j'ai un pressage original de 1973)

J'ai le même (en moins bon état, malheureusement).
Acheté à la braderie de Lille il y a quelques années.

Comme beaucoup ici, je me retrouve dans l'histoire racontée par TOF, moi aussi j'ai pris Born in the USA de plein fouet en 84 ou plus sûrement en 85 (je suis né en 71).
C'est grâce au fils d'amis à mes parents que j'ai rencontré le boss sur une k7 dupliquée de BITUSA, qu'il m'avait copiée.
Je l'ai tout de suite adoré cet album (je connaissais déjà la chanson titre par la radio) et avec mes potes de l'époque, on l'a beaucoup écouté, même usé. Puis ensuite le live 75-85, bien accroché aussi avec un peu plus de mal sur la première K7 (eh oui, à l'époque, le walkman était roi).
A l'époque, j'écoutais comme beaucoup Guns N Roses, Appetite for Destruction, je découvrais Clash avec Combat Rock et plus tard grâce à la superbe compil The Story of the Clash, The Cure, U2, The Stranglers, Big Audio Dynamite, Little Steven (j'avais fait le lien avec qui vous savez), j'étais toujours en plein dans Renaud, Bashung, les bérus et la Mano faisaient aussi partie de la fête.  
Greetings est arrivé après Born to Run, Darkness et The River (il me semble), c'est un pote qui se l'est d'abord procuré je crois mais je n'ai pas accroché plus que ça, trop folk littéraire pour un ado binaire, sans doute.
J'ai d'ailleurs mis des années à le racheter en CD.
Greetings, je l'ai réentendu vers 1999, peu après la sortie de Tracks (la claque 2, le retour) dans la voiture d'un pote rencontré peu de temps avant à Bordeaux.
Je me rappelle lui avoir dit "C'est Bruce?" alors qu'on se connaissait à peine.
Il m'a regardé avec un sourire en disant un truc du genre "Y a que lui qu'on appelle tous par son prénom comme ça".
Ensuite, c'est le live in NY City avec la superbe version de Lost in the Flood qui m'a donné envie de me replonger dans cet album.
Un bon album, dommage qu'il soit quand même assez mal produit.
Et donc moi non plus, ce n'est pas celui-là qui m'a fait accrocher.
avatar
Tophenko

Messages : 677
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  jamestwest64 le Mer 26 Mar 2014 - 10:13

Et un de plus qui ne connaissait pas l'existence de ce bandeau ! ... Du coup le disque remonte un peu dans mon estime pour l'originalité de sa pochette  Very Happy 

Pour revenir à ce sujet vraiment tip toF, belle initiative ! j'ai pour ma part découvert la bestiole après l'écoute du live 75-85 et qui suivait ma découverte de Springsteen un an plus tôt avec BITUSA, bref jusque là rien de moins que banal comme historique pour un gamin de 14 ans au milieu des 80's. Dans le live, l'écoute de "Growin' up" m'avait scotchée et je voulais en savoir plus sur le morceau. on s'en rend pas compte aujourd'hui, mais sans google les recherches sont plus fastidieuses et j'ai fait à l'époque ce que mes enfants ne peuvent plus faire de nos jours, à savoir aller voir un disquaire ! ... vous vous rappelez à quoi cela ressemblait ? ... Non !? ...je dois avoir quelques photos dans un vieux livre d'histoire, je les posterai un de ces 4  Very Happy ... mais, revenons à nos moutons. Le disquaire Bayonnais n'avait évidemment pas le disque en boutique, m'a proposé de le commander ce que j'ai décliné car je m'étais déjà endetté pour 6 mois en achetant un walkman et 6 mois de plus pour acheter des piles. Bref, c'est finalement 2/3 ans plus tard qu'un pote m'a fait une copie de sa copie de copie d'Asbury sur une K7 vierge Sony UX-S Super Chrome Class II. Et bien, vous n'allez pas me croire, mais malgré le super chrome class II, j'ai été très déçu par l'album qui m'a d'emblée paru TRES daté, avec un son tout cheap et pire, je ne reconnaissais pas les morceaux découverts via le live 75-85. Incompréhensible pour moi la différence entre les versions studio d'origines et leur rendu sur scène. Je n'ai plus ré-écouté cette K7 qui, crime de lèse majesté, a probablement finie ré-enregistrée avec "Brother in arms" ou "So" ou pire encore, mes premiers enregistrements à la guitare  affraid ...
Finalement et curieusement j'y suis revenu quelques temps après lorsque, dans ma grande phase Dylanienne, je suis tombé en amour des "Basement Tapes" du Zim&Co, donc enregistrés au fond d'une cave entre 2 tonneaux de rhum et des inhalations régulières d'herbes médicinales directement ramassées dans le jardin du Bob à Woodstock. Devenu plus amateur de ces sons brut de décoffrage et de joyeuse spontanéité, je me suis rappelé de cet album de Springsteen qui ressemblait plus à une maquette de démos enregistrées à la maison pour être présentée à une maison de disque qu'au Born To run qui allait suivre ... Ce n'est toujours pas mon album préféré, d'ailleurs est-ce vraiment un album au sens où il l'entendra plus tard ?  Ce mélange de morceaux/démos acoustiques et de full band mal produit, mal mixé ressemble plus à une compil d'inédits sans liens aucun (genre High Hopes  ... oh 'ain! je vais prendre la grêle   !!)  qu'à un album cohérent comme ceux qui vont suivre. La faute peut-être à Columbia qui cherchait plus son nouveau Dylan qu'à accompagner un jeune artiste ambitieux et qui ne savait pas trop où il devait aller ...

3ème redécouverte ou plutôt ré-écoute attentive de l'album l'an dernier avec la lecture du "Bruce" de Carlin qui explique bien  - entres autres -  la genèse de l'album et le cheminement de Young Bruce et si je n'enlève pas une virgule à ce que dit plus haut, je dois avouer maintenant avoir une certaine tendresse pour cette galette. Parce que sa première, parce que l'éclosion de quelque chose de nouveau pour lui - et que dire pour nous -, parce que lors des 40 ans qui vont suivre, il nous a régulièrement mis la chair de poule sur scène avec des morceaux issus de ce disque, parce qu' au final tout ce que l'on aime (et déteste aussi) de lui est déjà dedans ...
avatar
jamestwest64

Messages : 548
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 47
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  CC Rider le Mer 26 Mar 2014 - 10:53

mathis a écrit:Epatant ce bandeau !!!
je ne connaissais pas non plus, et je viens de me faire la même reflexion que TOF (qu'est ce qui nous arrive ? Smile) :
Pour un 1er album, c'était gonflé !
et vachement joli.
Voilà un truc perdu avec le boitier CD (et avec le mp3 n'en parlons pas !)

bon, bah, il a quand même un intérêt cet album, finalement !

mode hors sujet "on"

Rien de particulièrement gonflé là dedans.
Il y en a eu un paquet de "trucs perdus avec le boitier cd"...
Ceci dit sans nostalgie aucune.

La différence entre un beau bouquin et un poche.
Avec une part de mystique livrée avec tout çà...la pochette grandeur nature du "Black Moses" d'Isaac Hayes ou la 8 volet dépliable (un vrai livre) du "Space Ritual" d'Hawkwind (qui sert d'ailleurs de bande son à la nouvelle Ford ces jours ci) par exemple, sont de vrais voyages.
Sans même parler des incongruités "nostalgiques", comme TOL de le boss qui était sorti en picture cd (quelle drôle d'idée puisque lorsqu'on enferme le cd dans le lecteur on ne le voit pas tourner...).

L'histoire des pochettes est souvent très intéressante voire vitale SmileSmile

mode hors sujet "off"
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  TOF le Mer 26 Mar 2014 - 13:23

CC Rider a écrit:
Sans même parler des incongruités "nostalgiques", comme TOL de le boss qui était sorti en picture cd (quelle drôle d'idée puisque lorsqu'on enferme le cd dans le lecteur on ne le voit pas tourner...).
Tout dépend du lecteur cher CC, tout dépend du lecteur !

Les industriels ont tout prévu .... même les pictures CD du Boss !!!!!!!!
avatar
TOF
Admin

Messages : 1083
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  CC Rider le Mer 26 Mar 2014 - 13:44

TOF a écrit:
CC Rider a écrit:
Sans même parler des incongruités "nostalgiques", comme TOL de le boss qui était sorti en picture cd (quelle drôle d'idée puisque lorsqu'on enferme le cd dans le lecteur on ne le voit pas tourner...).
Tout dépend du lecteur cher CC, tout dépend du lecteur !

Les industriels ont tout prévu .... même les pictures CD du Boss !!!!!!!!

l'invité sort de ce corps!  Suspect 
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  Invité le Jeu 27 Mar 2014 - 7:46

CC Rider a écrit:
TOF a écrit:
CC Rider a écrit:
Sans même parler des incongruités "nostalgiques", comme TOL de le boss qui était sorti en picture cd (quelle drôle d'idée puisque lorsqu'on enferme le cd dans le lecteur on ne le voit pas tourner...).
Tout dépend du lecteur cher CC, tout dépend du lecteur !

Les industriels ont tout prévu .... même les pictures CD du Boss !!!!!!!!

l'invité sort de ce  corps!  Suspect 

Pour CC Ridé, je conseillerais plutôt ça...  Razz 


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  Invité le Sam 12 Avr 2014 - 15:19

Sinon, j'ai pas grand chose à dire sur G.F.A.P.N.J. mais je vais le dire quand même...  Razz 
Je crois que j'ai dû l'écouter une seule fois...  What a Face 
Le problème c'est que j'écoute pour ainsi dire jamais les albums Studio, je préfère Bruce en Live " NYC, BARCELONA, HYDE PARK... "
L'album studio que j'ai le plus écouté, c'est The Rising, je ne sais pas pourquoi,  il a tourné en boucle pendant très longtemps dans la Clio.
C'est d'ailleurs le dernier que j'ai acheté, ceux qui sont sortis après,  je les ai écoutés sur le NET et ça me suffit.

Mais c'est pas seulement avec Bruce... j'ai de plus en plus de mal à écouter un album en entier, au bout de 2/3 titres, j'ai besoin de passer à autre chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  darlington le Dim 13 Avr 2014 - 19:43

Même âge, même découverte du boss (enfin, quelques mois auparavant j'avais déjà craqué sur Hungry heart qu'un pote m'avait mis sur une k7 compil...) et même volonté de come back sur les premiers albums.

malgré les titres forts (excellents en live), je n'aime pas le son de GFAPNJ, je n'ai même plus l'album...

darlington

Messages : 356
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Greetings from Asbury Park, N.J.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum