Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Manon Manon le Mar 18 Fév 2014 - 20:24

Hugo Spanky a écrit:Manon, tu es sérieusement en train de me dire qu'un petit label indépendant a fermé ses portes parce que ses artistes ont été massivement téléchargés ? Sérieux ?
Et concernant les majors, tu as vu leurs artistes ou dirigeants réduire leurs marges ou salaires pour éviter des licenciements ? Avec les bénéfices dégagés par les marges incommensurables du cd ils n'auraient pas été suffisamment adroits pour pérenniser leurs entreprises ? Déconnes pas, tu n'as pas été victime du téléchargement illégal, tu as été victime du profit maximale en un minimum de temps.
Pfff. Vous êtes graves des fois.

En plus de ménagère naïve je serais donc menteuse et grave ?
Tu parles à nouveau d'une histoire que tu ne connais pas et tu en tire des interprétations bidons (oui bidons puisque tu ne connais pas l'histoire en question) pour en plus me dire que JE déconne ?
Ca enlève absolument toute crédibilité à tes propos.
Un dernier point:
Oui. La boite a fermé parce que les disques (EP essentiellement) proposés à la vente directe (par correspondance + vente physique avec quelques disquaires ciblés) ont cessé de se vendre en nombre suffisant pour faire simplement vivre la boite. Je ne parle pas de chiffres d'affaire colossaux mais de quoi faire vivre la structure et produire des gens qui débutaient. Presque 15 ans d'existence et les ventes se sont effondrées (nouveautés et back, cd et vinyls) au fur et à mesure que les fichiers ont commencé à apparaître en torrent. Our ordre d'idée : Une "grosse vente" c'était 1500-2000 ventes au moment où ça tournait. Avec quelques pics au dela. Tout un travail de fond avec les radios locales, les promoteurs locaux, les disquaires, les écoles qui a disparu. Quand je suis arrivée atteindre 500 ventes c'était déjà top. En meme temps on voyait des torrent téléchargés 7, 8, 9000 fois. Moins de ventes, moins d'argent, moins de moyens. Licenciements et fermeture.
Et toi, tu as fais quoi dans le secteur de la musique pour donner tant de leçons ? De la vraie vie à exposer ? Des faits? Du réel ? Ou seulement des dénigrements et des considération de ce "pays loin d'ici ou tout près si tu veux ayant deux peuples en un et un peuple en deux, à ma gauche les "ils" à ma droite les "on" et leur chef Léon" ? Je ne vole pas, je cite. C'est du Téléphone.


Dernière édition par Manon Manon le Mar 18 Fév 2014 - 21:16, édité 1 fois

Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 31
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  santig du le Mar 18 Fév 2014 - 20:50

pas envie de polémiquer, mais envie de participer :
la plupart des pirates que j'ai (pas tant que ça) sont des vinyles enregistrés et diffusés par des passionnés (swingin' pig, TMOQ ( je ne connais pas crystal cat) ; au point que pour led zep, j'ai revendu mon "song remains the same" officiel, pas terrible, préférant conserver mon coffret "destroyer" non officiel que ma copine m'avait offert pour un anniv', bien meilleur...), que jamais les artistes concernés n'auraient envisagé de vendre officiellement jusqu'à il y a peu. pas de manque à gagner pour eux donc...
je cherchais il y a quelques mois le concert de springsteen à la halle tony garnier (lyon) de 92 (je crois), sans le e street band, avec l'autre groupe, histoire d'avoir un souvenir de ce 1er concert du boss auquel j'ai assisté. un fan scandinave me le propose, et finalement m'envoie des dvd bourrés jusqu'à la g... dans un gros colis. bon sang, quand je pense au temps que ça lui a pris et à ce que ça lui a couté... il n'a jamais voulu que je le dédommage des frais engagés... comme il ne voulait absolument pas d'argent, j'ai fini par lui envoyer quelques 45t français (officiels, achetés, pas volés !) du boss qui je pense lui ont fait bien plaisir.
et tout ça ne m’empêche pas d'acheter chaque parution officielle du boss, mais en vinyle... car je considère moi aussi que le passage au CD vendu a prix d'or a permis à l'industrie de se faire des c... en platine en faisant racheter aux gens ce qu'ils avaient déjà en vinyle. pas de bol, impossible de dupliquer un vinyle (sinon sur une k7 audio guère comparable en termes de qualité), par contre un cd...

santig du

Messages : 288
Date d'inscription : 30/07/2012
Album préféré : The Rising

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  jubeph le Mar 18 Fév 2014 - 22:08

OK tout le monde a raison ,tout le monde à tort MAIS télécharger un copyright est du VOL. Apres on assume ou pas, on aime ou pas, on pense que la culture est gratuite ou que c'est de la connerie, c'est de la connerie, pourquoi le pain ne serait pas gratuit aussi, pourquoi on me paie mon travail, hein pourquoi?

Allez Hugo, lâche l'affaire , tu dérailles, c'est du vol, point.

Arretes , c'est pénible

Phil


jubeph

Messages : 225
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Tophenko le Mer 19 Fév 2014 - 8:32

phil a écrit:
ta dernière idée est très séduisante
d'ailleurs quelqu'un sait si ce genre de truc a déjà été fait ?

Je ne connais pas d'exemples.
Archive et NTM proposaient la vente directement après le concert (un peu moyen comme procédé je trouve), j'ai lu ici que Bertignac aussi.

Le groupe Drive-by truckers renvoie régulièrement vers des sites où on peut télécharger directement et gratuitement leurs performances mais la qualité n'est pas toujours au rendez-vous, c'est de l'audience souvent médiocre, quoique la qualité des derniers concerts semblent plutôt bons (cf topic dans the stage).
Le geste est là, en tout cas.


Dernière édition par Tophenko le Mer 19 Fév 2014 - 9:07, édité 1 fois

Tophenko

Messages : 655
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Invité le Mer 19 Fév 2014 - 8:59

Je crois que la Grande question est:

"Est-ce que ceux qui télécharge illégalement, achetaient les CDs , s'ils ne pouvaient pas faire autrement..?"

Hé bien je pense que non... Ils s'échangeraient des copies entre eux, comme on le faisait dans les années 70 en copiant des cassettes audio pour les potes..

Donc, pour moi en tout cas, le téléchargement illégale n'est pas un vrai problème...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  phil le Mer 19 Fév 2014 - 9:11

Manon Manon a écrit:
Hugo Spanky a écrit:Manon, tu es sérieusement en train de me dire qu'un petit label indépendant a fermé ses portes parce que ses artistes ont été massivement téléchargés ? Sérieux ?
Et concernant les majors, tu as vu leurs artistes ou dirigeants réduire leurs marges ou salaires pour éviter des licenciements ? Avec les bénéfices dégagés par les marges incommensurables du cd ils n'auraient pas été suffisamment adroits pour pérenniser leurs entreprises ? Déconnes pas, tu n'as pas été victime du téléchargement illégal, tu as été victime du profit maximale en un minimum de temps.
Pfff. Vous êtes graves des fois.

En plus de ménagère naïve je serais donc menteuse et grave ?
Tu parles à nouveau d'une histoire que tu ne connais pas et tu en tire des interprétations bidons (oui bidons puisque tu ne connais pas l'histoire en question) pour en plus me dire que JE déconne ?
Ca enlève absolument toute crédibilité à tes propos.
Un dernier point:
Oui. La boite a fermé parce que les disques (EP essentiellement) proposés à la vente directe (par correspondance + vente physique avec quelques disquaires ciblés) ont cessé de se vendre en nombre suffisant pour faire simplement vivre la boite. Je ne parle pas de chiffres d'affaire colossaux mais de quoi faire vivre la structure et produire des gens qui débutaient. Presque 15 ans d'existence et les ventes se sont effondrées (nouveautés et back, cd et vinyls) au fur et à mesure que les fichiers ont commencé à apparaître en torrent. Our ordre d'idée : Une "grosse vente" c'était 1500-2000 ventes au moment où ça tournait. Avec quelques pics au dela. Tout un travail de fond avec les radios locales, les promoteurs locaux, les disquaires, les écoles qui a disparu. Quand je suis arrivée atteindre 500 ventes c'était déjà top. En meme temps on voyait des torrent téléchargés 7, 8, 9000 fois. Moins de ventes, moins d'argent, moins de moyens. Licenciements et fermeture.
Et toi, tu as fais quoi dans le secteur de la musique pour donner tant de leçons ? De la vraie vie à exposer ? Des faits? Du réel ? Ou seulement des dénigrements et des considération de ce "pays loin d'ici ou tout près si tu veux ayant deux peuples en un et un peuple en deux, à ma gauche les "ils" à ma droite les "on" et leur chef Léon" ? Je ne vole pas, je cite. C'est du Téléphone.

les EP c'étaient du hip hop ?   

phil

Messages : 2646
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 47
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  benjimagne le Mer 19 Fév 2014 - 9:34

Chacun possède un rapport au téléchargement différent et je respecte ça du moment qu'il est assumé jusqu'au bout.

Tout comme la consommation, le téléchargement illégal peut être fait de manière intelligente.

J'utilise personnellement le téléchargement pour découvrir des artistes et des albums et comme une étape et pas une finalité en soit.
Si les albums me plaisent au delà d'un titre sur 12-15 chansons je les achètes.
Quand il s'agit d'artistes peu connus j'achète systématiquement les albums que j'aime pour soutenir ses artistes.
Pour ce qui est de gros artistes de type Bruce, j'achète la majorité de ces parutions (CD/DVD) et je fais des choix. Etant encore étudiant mon budget est loin d'être illimité et je choisis donc ce que j'achète.

Pour approfondir l'exemple avec Bruce:
Je possède tous les albums récents et les grands albums. J'ai les coffret Darkness, Born To Run, Tracks, Live 75-85 (en CD et vinyles) qui ne sont pas donnés et tous les DVD de lives.
J'ai téléchargé les albums que j'apprécie le moins comme LT, HT et TOL. Au vu de l'argent que j'ai dépensé pour cet artiste je n'ai aucun scrupule à télécharger 3-4 albums plus faible et dépenser cet argent dans d'autres artistes ou des places de concerts.
J'ai pu en conséquence aller à 5 concert et je vais le voir 2 fois au mois de mars.
J'ai acheté plusieurs Live download aussi.

Parallèlement, j'ai un abonnement Deezer (et non spotify) car c'est une société française et je fais de plus en plus de découvertes via Deezer sans passer par le téléchargement. Je l'ai depuis presque un an ayant la possibilité de le payer grâce à une année de césure.
Je doute cependant beaucoup du système de répartition des plateformes streaming.
N'ayant pas de budget je me contente du streaming en attendant de toucher mon premier salaire.

Avant le développement du streaming, le téléchargement m'a permis de découvrir de nombreux artistes et est une étape avant que je puisse acheter en dur.
Cela m'a cependant permis de découvrir des artistes tel que Seasick Steve, Rodrigo y Gabriela dont je n'aurais jamais assisté aux concerts et n'aurait jamais découvert sans Youtube et le téléchargement.


benjimagne

Messages : 396
Date d'inscription : 25/11/2011
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  TOF le Mer 19 Fév 2014 - 14:03

L'Invité a écrit:
Donc, pour moi en tout cas, le téléchargement illégale n'est pas un vrai problème...
Non non non faut pas comparer l'incomparable.
Quant un mec faisait 3 ou 4 copies pour ces potes ne peut être comparer à des milliers voir des millions de téléchargements à travers le monde.
Comme le soulignait jubeph, c'est du vol point barre.
Vendre des CDs à 17 euros, on peut trouver cela hors de prix
Vendre des DVDs à 25 idem
Vendre des tickets de concerts à 100 c'est de l'abus.
Vendre des smartphones à 700 idem
Des voitures à 30 000 idem
Mais si t'as pas envie d'acheter ... t'achètes pas.
On ne nous oblige pas à acheter.
On me propose des produits avec des tarifs.
J'examine et je fais des choix.
Le fait que les maisons de disques et tout ce qui gravite autour se sont fait des roubignoles en or pendant des années n'est pas une raison pour télécharger illégalement.
On peut parler de cela pendant des heures, cela ne changera pas le problème.
Télécharger illégalement c'est du vol.
Mon boulanger vend son pain de plus en plus cher.
Il roule dans une mercos hors de prix.`C'est pas pour cela que je télécharge ses croissants !!!!!
On a tous une raison de le faire ou non ... tous des arguments qui tiennent plus ou moins la route, tous un avis sur ces artistes blindés à mort. Oui certains gagnent trop .... beaucoup trop ...
Mais Dowloader des produits copyrightés est interdit et illégal.
C'est tout.
Ensuite comme dit CC et les autres ... pas de jugement, pas de jet de première pierre ... chacun fait avec sa conscience.

Quant à la remonté des ventes de vynils .... on peut analyser cela dans tous les sens ... moi mon avis, le son du truc n'a rien à voir, c'est juste le côté vintage.
Point.
Quant ce ne sera plus tendance ... ça repartira tout simplement.



TOF
Admin

Messages : 989
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Steven76 le Mer 19 Fév 2014 - 14:38

TOF a écrit:
Mais Dowloader des produits copyrightés est interdit et illégal.
C'est tout.

Juste une petite précision, c'est interdit en France entre autre et dans beaucoup d'autres endroits mais pas en Suisse et peut-être pas dans d'autres pays que je ne connais pas. En Suisse ce qui est interdit et illégal est d'uploader des produits copyrightés mais pas de les downloader.


Steven76

Messages : 187
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  phil le Mer 19 Fév 2014 - 15:17

Steven76 a écrit:
TOF a écrit:
Mais Dowloader des produits copyrightés est interdit et illégal.
C'est tout.

Juste une petite précision, c'est interdit en France entre autre et dans beaucoup d'autres endroits mais pas en Suisse et peut-être pas dans d'autres pays que je ne connais pas. En Suisse ce qui est interdit et illégal est d'uploader des produits copyrightés mais pas de les downloader.


j'adore la suisse !   

phil

Messages : 2646
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 47
Localisation : 71
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Fabrice le Mer 19 Fév 2014 - 15:22

TOF a écrit:
L'Invité a écrit:

Quant à la remonté des ventes de vynils .... on peut analyser cela dans tous les sens ... moi mon avis, le son du truc n'a rien à voir, c'est juste le côté vintage.
Point.
Quant  ce ne sera plus tendance ... ça repartira tout simplement.



En passant.. Remontée toute symbolique puisque les ventes de vynils sont peu de choses par rapport à l'ensemble du marché du disque... c'est une petite niche pour clients audiophiles ou "hipsters" ou collectionneurs.

Quant à la gratuité de la "culture" -notamment grâce à l'internet- ça m'a tout l'air d'être un slogan sympathique mais dont la réalité est potentiellement désastreuse.
Je ne parle pas ici des espaces de gratuité ou de sociabilité : bibliothèques institutionnelles ou privées (je te prête un disque pour que tu le découvres), radio, etc...

L'information libre et gratuite, ça se réduit à Metro et à la mort à petit feu de la presse écrite (perso, je préfère avoir L'Huma, Le Figaro, Libé, Le Monde dans un kiosque même si je n'ai forcément envie de tous les lire) et à Google news (c'est à dire à la resucée de communiqués d'agences de presse).
Faut-il se féliciter de la disparition d'espaces d'intelligences collectives au profit de machines à produire du flux ou encore des pages personnelles (qui ne sont ni inutiles ni inintéressantes mais qui ne peuvent prétendre au rôle d'intelligence collective etc..).
Dans les domaines du cinéma, de la musique ou de la littérature (j'inclus ici la concentration de plus en plus marquée de la distribution en Amérique du Nord), plus qu'un accès diversifié aux cultures on assiste à une réduction de l'offre au nom d'une logique de la demande et de la rentabilité et de la réduction des prix pour le consommateur. Pas sur que ce soit un grand progrès.

Pour en finir sur les droits d'auteurs (et non pas avec..), rappelons-nous que ce sont les artistes qui ont toujours cherchés à les imposer comme gage de leur indépendance -face aux mécènes ou aux diffuseurs de leurs œuvres- et que les mettre à bas serait un recul historique (et une avancée historique pour ceux qui pensent que c'est la propriété du capital qui doit l'emporter sur toutes autres formes de droits).

Fabrice
Admin

Messages : 4842
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Invité le Mer 19 Fév 2014 - 16:10

TOF a écrit:
L'Invité a écrit:
Donc, pour moi en tout cas, le téléchargement illégale n'est pas un vrai problème...
Non non non faut pas comparer l'incomparable.
Quant un mec faisait 3 ou 4 copies pour ces potes ne peut être comparer à des milliers voir des millions de téléchargements à travers le monde.
Comme le soulignait jubeph, c'est du vol point barre.
Vendre des CDs à 17 euros, on peut trouver cela hors de prix
Vendre des DVDs à 25 idem
Vendre des tickets de concerts à 100 c'est de l'abus.
Vendre des smartphones à 700 idem
Des voitures à 30 000 idem
Mais si t'as pas envie d'acheter ... t'achètes pas.
On ne nous oblige pas à acheter.
On me propose des produits avec des tarifs.
J'examine et je fais des choix.
Le fait que les maisons de disques et tout ce qui gravite autour se sont fait des roubignoles en or pendant des années n'est pas une raison pour télécharger illégalement.
On peut parler de cela pendant des heures, cela ne changera pas le problème.
Télécharger illégalement c'est du vol.
Mon boulanger vend son pain de plus en plus cher.
Il roule dans une mercos hors de prix.`C'est pas pour cela que je télécharge ses croissants !!!!!
On a tous une raison de le faire ou non ... tous des arguments qui tiennent plus ou moins la route, tous un avis sur ces artistes blindés à mort. Oui certains gagnent trop .... beaucoup trop ...
Mais Dowloader des produits copyrightés est interdit et illégal.
C'est tout.
Ensuite comme dit CC et les autres ... pas de jugement, pas de jet de première pierre ... chacun fait avec sa conscience.

Quant à la remonté des ventes de vynils .... on peut analyser cela dans tous les sens ... moi mon avis, le son du truc n'a rien à voir, c'est juste le côté vintage.
Point.
Quant  ce ne sera plus tendance ... ça repartira tout simplement.



C'est du vol OK...  mais est-ce que sans le téléchargement la vente des CDs se porterait mieux..???
Je n'en suis pas si sûre que ça...?  Suspect 

De mon temps...  clown  on achetait un disque sans même l'écouter avant et souvent a part un titre ou deux, on était déçu mais on recommençait parce que on avait pas le choix...

Aujourd'hui, Il y a internet, le streaming, youtube, etc...  

Les gens achètent moins c'est comme ça, le téléchargement n'y  est pour rien, d'après moi...  Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  calispera le Mer 19 Fév 2014 - 16:53

Steven76 a écrit:
TOF a écrit:
Mais Dowloader des produits copyrightés est interdit et illégal.
C'est tout.

Juste une petite précision, c'est interdit en France entre autre et dans beaucoup d'autres endroits mais pas en Suisse et peut-être pas dans d'autres pays que je ne connais pas. En Suisse ce qui est interdit et illégal est d'uploader des produits copyrightés mais pas de les downloader.


Si ce que tu dis est vrai (j'avoue hésiter à le croire tellement ça me paraît gros, bien que je trouve que cela ait aussi une forme de cohérence) ; voici une étude sociologique vite fait bien fait : Il existe une différence massive entre le peuple français et le peuple suisse quant aux comportements éthique : on dénombre une quantité massive de vols sur le territoire français, alors qu'en Suisse le vol ne reste que l'exception  

Fabrice a écrit:
Pour en finir sur les droits d'auteurs (et non pas avec..), rappelons-nous que ce sont les artistes qui ont toujours cherchés à les imposer comme gage de leur indépendance -face aux mécènes ou aux diffuseurs de leurs œuvres- et que les mettre à bas serait un recul historique (et une avancée historique pour ceux qui pensent que c'est la propriété du capital qui doit l'emporter sur toutes autres formes de droits).

Pour rester dans le hors sujet (et non pas dehors...) Wink
En fait je pense que là où le bat blesse c'est qu'on considère les oeuvres d'arts comme monnayables. Pour ma part, et malgré que je sais qu'on n'en est pas encore là, j'espère qu'on pourra un jour séparer l'art du commercialisable, ce qui permettra de chercher à financer l'art autrement que par la vente des oeuvres. Si la culture et l'art qui en est partie, sont des biens communs, ils devraient par essence, tout comme l'eau, l'air, la pensée et plein d'autres choses, être accessibles gratuitement pour tous.
Tant qu'on base l'art sur le profit, on ne pourra accéder aux idées qui permettront de mettre en place la circulation de l'art autrement.
Il est donc probable qu'il ne faille pas commencer par rendre l'art gratuit, mais bien par changer nos propres mentalités afin d'être en mesure d'accepter ou de favoriser les changements concrets qui permettront de faire circuler l'art gratuitement.
Et dans ce cadre, l'indépendance de l'artiste, et les droits d'auteur pourraient aussi être atteints différemment que via l'argent.

Cela dit, je ne suis pas artiste, mais j'écris, et je publie : gratuitement. Si ce que j'écris en vaut la peine, autant que les gens y aient accès facilement et gratuitement. Et si ça n'en vaut pas la peine, ce serait un comble de les faire payer pour de la merde.
Et grâce à internet je peux savoir si mes écrits sont recherchés ou pas (je n'ai pas besoin jusqu'ici d'autre forme de reconnaissance, et l'argent ne m'en donnerait pas plus). Pas besoin de statistiques de vente en tout cas ;)Et mon indépendance je l'ai dans le sens où personne ne me dicte ce que j'écris, comment j'écris, comment je dois publier, quand et où. Et mes droits d'auteur ne sont pas dépendants de l'argent mais de la loi.
L'écriture a l'avantage de ne rien coûter, ce que la musique et d'autres disciplines artistiques ont beaucoup moins.

Dernière remarque, à propos des bootlegs officiels du Boss. Tiens, je rerentre dans le sujet Wink
Qui dit qu'une des motivations du Boss ne pourrait pas être qu'en vendant les enregistrements de ses concerts de manière officielle et systématique via le net, il ne tente pas aussi de connaître plus précisément les goûts de ses publics par rapport à ses productions (vente par rapport au pays dans lequel le concert à lieu, et stats par rapport aux lieux d'où sont téléchargés les concerts). Les chiffres de ventes avec les stats des morceaux présents sur les setlists, permettent de créer d'autres stats quant au succès de chaque morceau.
Ce serait la raison pour laquelle il diversifie plus encore ses setlists, et ajoute des nouvelles reprises à gogo.
Et puis ce peut être aussi une recherche de reconnaissance aussi de sa part : savoir quels concerts ont été les plus appréciés.

De plus, on critique, on critique, mais ça fait des plombes que les fans lui demandent de publier des bootlegs, et maintenant qu'il le fait à la pelle et pour le tiers du prix des bootlegs non officiels, et presque en direct, ce n'est pas encore bon. Faudrait savoir.

calispera

Messages : 1214
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  TOF le Mer 19 Fév 2014 - 17:30

L'Invité a écrit:

C'est du vol OK...  mais est-ce que sans le téléchargement la vente des CDs se porterait mieux..???
Je n'en suis pas si sûre que ça...?  Suspect 

De mon temps...  clown  on achetait un disque sans même l'écouter avant et souvent a part un titre ou deux, on était déçu mais on recommençait parce que on avait pas le choix...

Aujourd'hui, Il y a internet, le streaming, youtube, etc...  

Les gens achètent moins c'est comme ça, le téléchargement n'y  est pour rien, d'après moi...  Rolling Eyes
Quel que soit l'angle du regard, la chute des ventes de CDs commence avec la montée d'internet.
C'est que ça doit y être pour quelque chose quand même non ?
Un truc qui est sur c'est que les maisons de disque ont complètement raté le virage internet.
Contrairement à Apple qui a explosé avec son iTunes.
Et moi j'ai une vue aussi.
La chute des ventes de lecteurs CD.
Ben oui comment veux tu vendre un CD si le client n'a pas de lecteur ?
Aujourd'hui on n'écoute plus la zic de la même manière.
Alors pas la peine de me sortir que la qualité mp3 c'est de la merde etc etc.
C'est juste un fait.
Tu te promènes dans la rue .... combien de discman croises tu ?
Plus un seul.
T'es invité chez un mec .... pas de lecteur.
Des enceintes sur lesquelles on plug un iPod, un iPhone, un iBidule quelconque.
T'es invités, tu parles d'un artiste, le gars connait pas ... tu balances le son de ton iCeQueTuVeux et zou le gars il entend et découvre.
Alors comment veux vendre des CDs ?
Hmmmm.
Un produit de consommation que tu ne peux pas consommer.
La dessus tu rajoutes quand 3 clicks tu trouves le trucs illégalement.
Prêt à être insérer dans le lecteur.
Terminé plus de vente de CDs.
On te vend même des ordis sans lecteur maintenant.
Ce qui était de la culture est devenu un produit de consommation courante.
Y avait les disquaires.
Y a eu la FNAC
Les supermarché
Internet.
Combien de type ont téléchargé des intégrales d'un artiste ?
Pour finalement n'écouter que quelques titres.
Aujourd'hui je pense que c'est devenu une telle habitude, que les gens trouvent cela normal.
D'ailleurs pour cela que certains ralent que la zic vendu sur iTunes ne puissent pas passé d'un foyer à autre via un bête transfert de fichier depuis le iBidule.
Après je pense qu'il y a aussi la qualité de ce qui est à la vente.
Les multiples éditions n'aident pas à mon avis.
Aujourd'hui le Boss sortirai un truc du niveau de Born in the USA .... il en vendrait .. j'en suis quasi sur.
La des chutes de trucs dignes d'un CD bonus d'une enième édition ... forcément les ventes coulent.
Les mecs vont préférer le descendre gratis que d'investir.

Et puis moi j'ai l'impression qu'il n'y a pas de renouveau musicalement.
Un truc qui booste la terre entière.
Je dis pas que y a rien de nouveau et de bien.
Mais y a rien qui explose littéralement.
Dont tout le monde  parle.
Genre la dernière ... Nirvana ?
Le siècle dernier quoi.
Là, on est dans une aire de : Où sont les vieux qu'on les voit une dernière fois !
Mais ce qui est sur c'est qu'internet et la chute des ventes est lié.

TOF
Admin

Messages : 989
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  CC Rider le Mer 19 Fév 2014 - 17:52

Il y a de ce que tu dis Tof, mais pas que.
Un tas de paramètres différents sont rentrés en jeux, et certains sont oubliés.

On peut revenir à84, naissance du cd,pour en expliquer la mort.
En tous les cas la manière dont la mise sur le marché a été faite préfigurait carrément tout le reste etletout techno.
C'est aussi le tout techno qui a tué la magie.


Sans même parler de la pub TV "enfin" autorisée et les compils.


CC Rider

Messages : 6225
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  TOF le Mer 19 Fév 2014 - 17:58

CC Rider a écrit:
C'est aussi le tout techno qui a tué la magie.
Qu'entends tu par tout techno ?

TOF
Admin

Messages : 989
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Marc le Mer 19 Fév 2014 - 17:59

TOF a écrit:
On te vend même des ordis sans lecteur maintenant.
Pire encore, des voitures sans lecteurs CD    

Dans ma caisse (une Clio pour ne pas faire de pub) pas de lecteur CD, juste un emplacement pour insérer une clé USB et le lecteur associé ne lit ...... que les MP3     

Marc
Admin

Messages : 4821
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Fabrice le Mer 19 Fév 2014 - 18:19

[
Pour rester dans le hors sujet (et non pas dehors...) Wink
En fait je pense que là où le bat blesse c'est qu'on considère les oeuvres d'arts comme monnayables. Pour ma part, et malgré que je sais qu'on n'en est pas encore là, j'espère qu'on pourra un jour séparer l'art du commercialisable, ce qui permettra de chercher à financer l'art autrement que par la vente des oeuvres. Si la culture et l'art qui en est partie, sont des biens communs, ils devraient par essence, tout comme l'eau, l'air, la pensée et plein d'autres choses, être accessibles gratuitement pour tous.
Tant qu'on base l'art sur le profit, on ne pourra accéder aux idées qui permettront de mettre en place la circulation de l'art autrement.
Il est donc probable qu'il ne faille pas commencer par rendre l'art gratuit, mais bien par changer nos propres mentalités afin d'être en mesure d'accepter ou de favoriser les changements concrets qui permettront de faire circuler l'art gratuitement.
Et dans ce cadre, l'indépendance de l'artiste, et les droits d'auteur pourraient aussi être atteints différemment que via l'argent.
[/quote]

Un livre est accessible gratuitement dans une bibliothèque et pourtant l'achat du livre a bien généré des droits d'auteurs. Inviter une école à aller voir un opéra ou une pièce de théâtre, faire qu'un musée est des jours de gratuité, avoir des télés et des radios publiques ayant des missions de diffusion de la culture (ou des cultures), cela peut exister sans nier le droit aux auteurs et aux interprètes de subvenir à leur besoins et de récolter les fruits de leur labeur. Dans le cadre d'une société marchande ou capitaliste, il est absolument légitime que ceux-ci bénéficient de la plus value de leur travail (tout autant que les salariés). Supprimer les droits d'auteur parce que l'art n'est pas une marchandise.  Si oui, alors il faut aussi opter pour la suppression du salaire au nom de la lutte contre l'exploitation que le salariat constitue. Dans le cadre des rapports sociaux et de production actuels, ce ne serait sans doute pas très libérateur.

En tant que fan de Victor Hugo tout autant que de Bruce Springsteen, je me rallierais à la proposition de premier concernant les droits d'auteur : un droit d'auteur permanent mais dont les dividendes seraient mis en commun dans une société d'entraide pour les artistes à la mort du créateur.

Pour conclure et en lisant le message de TOF, je me faisais aussi la réflexion que finalement Internet a "produit" peu de choses de "qualité" à un niveau de masse. Hier la radio voire la télé (Presley) ou le circuit des clubs des jazzmen comme des mouvements sociaux type squatt (avec le punk) généraient des formes majeures qui passaient des marges au "grand public". En ce qui concerne l'internet (ou pire les medias sociaux), je vois émerger des coups, des modes ou des gimmicks...
Ceci dit la question reste ouverte de savoir si Internet contribue à bloquer des mouvements émergents en les diluant dans une effervescence où seules les valeurs sûres bénéficient d'une exposition durable (dont Springsteen) ou si tout simplement Internet n'est que le reflet de la situation. Sans doute un peu des deux..

Fabrice
Admin

Messages : 4842
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  CC Rider le Mer 19 Fév 2014 - 18:24

TOF a écrit:
CC Rider a écrit:
C'est aussi le tout techno qui a tué la magie.
Qu'entends tu par tout techno ?


Le tout technologique.
Les marchands de supports sont devenus les vendeurs de contenus.
Sony a racheté Columbia etc etc

CC Rider

Messages : 6225
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  CC Rider le Mer 19 Fév 2014 - 18:32

A Calispera: l'air, l'eau ou autres "bien communs" ne sont pas issus de la création humaine.
L'art si.
Donc fruit d'un travail.
Donc rémunérant.

Je ne comprend pas ta théorie d'art gratuit parceque "bien commun".
Au nom de quoi?
Si demain a bouffe est déclaré "bien commun" (ce peut se discuter), les restos sont gratuits?


CC Rider

Messages : 6225
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Fabrice le Mer 19 Fév 2014 - 18:38

CC Rider a écrit:
TOF a écrit:
CC Rider a écrit:
C'est aussi le tout techno qui a tué la magie.
Qu'entends tu par tout techno ?


Le tout technologique.
Les marchands de supports sont devenus les vendeurs de contenus.
Sony a racheté Columbia etc etc

C'est vrai qu'il y a un de plus en plus de concentration mais c'est aussi vrai pour le ciné (qui s'en sort mieux). L'émergence du LP c'était déjà aussi la massification des "tourne-disques" et donc déjà des intérêts industriels convergents.
Mais par contre, à partir du moment où les marchands de supports ont besoin de contenus dématérialisés et que la dématérialisation est pour bonne part responsable de la chute de la valeur d'échange de la musique, ce que Christophe se défend tout à fait. De ce point de vue, l'association marchands de supports et vendeurs de contenus aurait accéléré le phénomène.

Fabrice
Admin

Messages : 4842
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  CC Rider le Mer 19 Fév 2014 - 18:50

Avant cette "révolution" économique, le métier de la musique gênerait, en France, le même chiffre d'affaire que le BHV a Paris. En 83.
6 ans plus tard, en 89, Sony France annonce son milliard de francs de recette sous les applaudissements satisfait du staff.
A l'époque Sony faisait 30% du marché a peu près. Polygram, futur Universal, 45% de part de marché.

En terme d'impact économique c'est parlant.
Ça fait bouger les lignes de pensées sur ce qui a fait le cœur" du métier.

CC Rider

Messages : 6225
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Invité le Mer 19 Fév 2014 - 19:06

Il faut vraiment que vous regardez le Documentaire dont je cause ici:
BEFORE THE MUSIC DIES
...
http://hopeanddreams.forumactif.com/t294p45-a-la-tele#61761
...
Il explique tout ça et je pense que ça ne concerne pas que les USA malheureusement...

J'en ai tiré 2 minutes vite fait ou l'on cause de la musique qui vient du cœur et d'un certain Bruce Springsteen..
...
http://www.youtube.com/watch?v=poMjF6BaSyk
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Sylvie Spanky le Mer 19 Fév 2014 - 19:31

Franchement vous faites peur !! heureusement qu'on n'est pas en temps de guerre, je me méfierais presque...
@TOF, je comprends que tu ne sois pas d'accord sur certaines pratiques, mais ce n'est pas la peine de cautériser le débat en disant un point c'est tout, c'est comme ça et pas autrement. dans la vie et l'avis, il y a des nuances. Notamment sur le vol. Et je le répète, je ne me considère pas comme telle. Quand tu prends de la musique comme ça, tu sais très bien que tu n'as rien, ton ordi plante et tes téléchargements aussi, t'es quand même conscient que tu ne possèdes rien. En revanche mes disques durs peuvent planter, mes vinyls seront toujours là. Et l'arrêt de mes téléchargements ne me feront pas acheter plus de vinyls. Ça c'est certain. Ensuite, la baisse des ventes de CD par rapport au téléchargement vous êtes sérieux !? Vous avez vu la merde que c'est un CD et le prix qu'il coute de surcroit !? Ils ne sont même pas à la hauteur d'une K7 audio, même ça c'est 100 fois plus résistant.
Après le coup du pain ou du croissant gratuit si vous voulez aller dans le n'importe quoi, quand un disquaire te vends un disque d'occasion, la recette est versée une nouvelle fois à l'artiste !? Allons...


Sylvie Spanky

Messages : 717
Date d'inscription : 02/02/2012

http://lecabinetdesrugosites.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  CC Rider le Mer 19 Fév 2014 - 19:48

Sylvie Spanky a écrit:
Après le coup du pain ou du croissant gratuit si vous voulez aller dans le n'importe quoi, quand un disquaire te vends un disque d'occasion, la recette est versée une nouvelle fois à l'artiste !? Allons...


Pour chaque support physique fabriqué est payée la DRM, les droits de reproduction mécaniques, qui sont les mêmes pour chaque artistes.
Les droits sont payés en amont, a la fab.

Perso je n'ai jamais évoqué le mot "vol" lorsqu'on parle de téléchargements non officiels, tout simplement parcequ'il est impossible d'identifier pour le téléchargeur un seul type de comportement.
Certains pallient par la, l'absence de radio (par exemple) et découvrent, d'autres achètent des disques durs qu'ils remplissent a raz bord.
Des artistes offrent leurs enregistrements, d'autres non...

Chacun son comportement, sa morale, ses limites.
Nous sommes assez grands pour ne pas avoir besoin de leçons de morales.

Par contre je trouve intéressant de discuter de tout ça, voir comment ceux qui ont envie d'en causer (je fais partie de ceux), voient le truc.
Nous vivons quasiment uniquement sur les musiques d'artistes issus d'un monde qui s'est fracassé la tronche.
C'est clair que la rupture de la chaîne économique telle qu'elle était charpentée, permettaient des Paris sur les carrières qui ont permis a certains de durer.
Les choses sont entrain de devenir plus ephémères.
Si c'est un bien ou un mal, je n'en sais rien.
Parfois oui, parfois non.

CC Rider

Messages : 6225
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bootlegs officiels: lesquels acheter... ou pas !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum