Le Topic des Series

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  benjimagne le Lun 27 Jan 2014 - 7:49

L'Invité a écrit:
benjimagne a écrit:

Dans les fins réussies je rajouterais Awake et The Wire et The Shield.

 Embarassed  J'en ai vu aucune des 3 ...  clown

Et dexter tu la vu..?

J'ai vu Dexter jusqu'au bout. La dernière saison est une sacrée purge et globalement la série aurait dû s’arrêter à la saison 4.
Après la niveau n'a fait que chuter. C'était une de mes séries préférés au début...

Si tu veux des infos avis séries tu peux jeter un coup d’œil à ce site : http://serieall.fr/

Je te conseille fortement The Wire qui est la série policière la plus réaliste jamais faite.

The Shield est également une bonne série mais plus brut de décoffrage.

Quant à Awake le concept est sympas et le final est excellent. Malheureusement la série a été annulée après la 1er saison. Mais cette saison se suffit à elle même.
avatar
benjimagne

Messages : 397
Date d'inscription : 25/11/2011
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Sylvie Spanky le Lun 27 Jan 2014 - 10:23

benjimagne a écrit:
L'Invité a écrit:
benjimagne a écrit:

Dans les fins réussies je rajouterais Awake et The Wire et The Shield.

 Embarassed  J'en ai vu aucune des 3 ...  clown

Et dexter tu la vu..?

J'ai vu Dexter jusqu'au bout. La dernière saison est une sacrée purge et globalement la série aurait dû s’arrêter à la saison 4.
Après la niveau n'a fait que chuter. C'était une de mes séries préférés au début...

Si tu veux des infos avis séries tu peux jeter un coup d’œil à ce site : http://serieall.fr/

Je te conseille fortement The Wire qui est la série policière la plus réaliste jamais faite.

The Shield est également une bonne série mais plus brut de décoffrage.

Quant à Awake le concept est sympas et le final est excellent. Malheureusement la série a été annulée après la 1er saison. Mais cette saison se suffit à elle même.

Hello !

Pour Dexter j'ai vite décoché.. J'ai vu 2 saisons c'était sympa, j'avais surtout bien aimé retrouvé un personnage de Six feet under en fait, puis je suis assez bon public pour les séries, mais trop point n'en faut non plus hein ! Wink)
comme Weeds, une saison et encore ...
Awake j'attendais beaucoup, mais je savais qu'avec un sujet pareil, le pari était risqué. Çà passe ou ça casse. Çà a cassé très vite en fait, il n'a suffit que deux épisodes pour ça tourne déjà en boucle. Dommage..
The wire je vais m'y mettre dans la semaine. Je n'avais pas accroché la première saison, mais il faut dire que je l'ai vu pile après l'intégrale de The Shield et c'était l'erreur à ne pas faire Wink
On vient de finir la saison 4 de TREME, j'en suis encore bouleversée, c'est vraiment la meilleure série qu'il m'ait été donner de voir.
Sinon vous allez rigoler, je me fais l'intégrale de Dallas et c'est pas rien : une trentaine d'épisodes par saison, qui se comptent par 15 !! Eh oui Wink
Hé bien je ne pourrais que vous conseiller de la voir ou peut-être revoir pour certain(e)s, cette série est complète et J.R extraordinaire.

Voià, ici Cognac Jay, à vous les studios Wink
avatar
Sylvie Spanky

Messages : 717
Date d'inscription : 02/02/2012

http://lecabinetdesrugosites.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Invité le Lun 27 Jan 2014 - 10:41

Je suis d'accord avec vous deux, les 2/3 premières saisons de DEXTER étaient bien après c'est parti en vrille, dommage, mais j'ai quand même regardé jusqu'au bout...  Laughing 

Sinon connaissez-vous cette vielles série policière diffusée uniquement sur France3..?

NYPD BLUE



New York Police Blues est une série télévisée américaine en 261 épisodes de 43 minutes, créée par Steven Bochco et David Milch


C'est une des séries qui à reçue le plus de récompenses... cheers 
3 Golden Globes, plus de 78 récompenses & 163 nominations.

Voir sur Wikipédia
...
http://fr.wikipedia.org/wiki/New_York_Police_Blues
...
Cette série a été marquante dès son lancement pour sa forme très réaliste dans le travail de la police criminelle et aussi pour sa manière de filmer (imitation des images en prise "caméra à l'épaule", beaucoup de mouvements) qui immerge encore plus le téléspectateur dans l'action.
Les grossièretés, la violence causée par les enquêteurs, la nudité de certaines scènes étaient aussi une grande nouveauté en 1993, surtout sur un canal hertzien.
Cette forme paraît moins novatrice aujourd'hui et à cet égard, on peut considérer que 24 heures chrono ou The Shield ont emprunté la voie tracée par New York Police Blues.

...

Le générique doit vous rappeler quelque chose...  Wink


Il y a 12 saisons mais seules les 4 premières sont sorties en DVD, j'ai pu enregistrer l'intégralités des saisons 05 à 12 sur DVD en qualité TNT, un truc introuvable sur le net...

Pour mes vieux jours, je la mettrais en vente sur le bon coin...  Razz


Dernière édition par L'Invité le Lun 27 Jan 2014 - 11:55, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  benjimagne le Lun 27 Jan 2014 - 11:43

Personnellement les 2 plus grandes séries sont The Wire et Les Sopranos. J'ai commencé Treme cette semaine et je pense effectivement qu'elle peut venir se rajouter au duo. David Simon étant le créateur scénariste de Treme et The Wire les séries ont des qualités similaires et surtout un standard bien supérieur à la moyenne. Les deux séries ne sont pas facilement accessibles également.

Pour Awake, on s'en que la série se cherche au début et plus on avance plus elle exploite le concept de base pour arriver aux 3-4 derniers épisodes qui sont vraiment excellents. Ils sortent de la simple enquête policière en Stand-Alone et jouent vraiment avec les réalités en exploitant le potentiel.

J'ai regarder l'intégrale de The Shield pour le permière fois il a 2-3 mois et cette série est efficace (brut limite bourrin qui à tendance à pousser dans la surenchère comme Sons of Anarchy de Kurt Sutter également) mais à des années lumières de l'intelligence et de la complexité de The Wire.
avatar
benjimagne

Messages : 397
Date d'inscription : 25/11/2011
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Sylvie Spanky le Lun 27 Jan 2014 - 15:34

benjimagne a écrit:Personnellement les 2 plus grandes séries sont The Wire et Les Sopranos. J'ai commencé Treme cette semaine et je pense effectivement qu'elle peut venir se rajouter au duo. David Simon étant le créateur scénariste de Treme et The Wire les séries ont des qualités similaires et surtout un standard bien supérieur à la moyenne. Les deux séries ne sont pas facilement accessibles également.

Pour Awake, on s'en que la série se cherche au début et plus on avance plus elle exploite le concept de base pour arriver aux 3-4 derniers épisodes qui sont vraiment excellents. Ils sortent de la simple enquête policière en Stand-Alone et jouent vraiment avec les réalités en exploitant le potentiel.

J'ai regarder l'intégrale de The Shield pour le permière fois il a 2-3 mois et cette série est efficace (brut limite bourrin qui à tendance à pousser dans la surenchère comme Sons of Anarchy de Kurt Sutter également) mais à des années lumières de l'intelligence et de la complexité de The Wire.

Pour The Wire je reviendrais dans quelques temps ici Wink
Awake, il m'a effectivement suffit de deux épisodes pour me dire que si effectivement ça commençait à tourner en boucle si vite, je n'avais pas besoin d'aller voir plus loin. Maintenant à voir, ok...
Je n'ai jamais regardé Sons of anarchy non plus, mais je peux dire une chose sur The Shield, c'est son côté qui démarre sur les chapeaux de roue et que ça ne débande jamais, tout en étant, même si je te l'accorde un peu bourrin, basé quand même sur des faits réels, et que les protagonistes de la série sont d'excellents interprètes.
avatar
Sylvie Spanky

Messages : 717
Date d'inscription : 02/02/2012

http://lecabinetdesrugosites.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Eleane le Lun 27 Jan 2014 - 19:27

Pour moi la meilleure fin d'une série restera à jamais celle de 6 Feet Under Cool 

http://www.youtube.com/watch?v=el4eUKmLujg

J'ai adoré les 8 saison de Dexter, même si les dernières secondes du dernier épisodes sont bizarres.

Breaking Bad aussi, mais c'était tellement attendu
avatar
Eleane

Messages : 178
Date d'inscription : 20/06/2011
Age : 44
Localisation : Région Parisienn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Sylvie Spanky le Mer 29 Jan 2014 - 9:29

J'avais adoré 6 feet under aussi quand c'était sorti, mais du coup je me demande si j'ai vu toutes les saisons... La mère joue aussi dans American Horror Story ça fait du bien aussi de la revoir  Very Happy Very Happy 
avatar
Sylvie Spanky

Messages : 717
Date d'inscription : 02/02/2012

http://lecabinetdesrugosites.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Invité le Lun 10 Fév 2014 - 20:45

J'aime bien la série Docteur House, surtout grâce à Hugh Laurie qui me fait marrer.  Smile 

Pour le coup, la fiction à rejoint la réalité..  Shocked
 
Un Allemand de 55 ans souffrait de symptômes étranges dont personne ne parvenait à trouver l’origine. Avant qu’un médecin ne se souvienne d’un épisode de la série télévisée Dr House  dans lequel une patiente se portait mal à cause d’une intoxication au cobalt…
...

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-science-decalee-dr-house-aide-medecin-soigner-son-patient-52167/
...
 Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  JC le Lun 10 Fév 2014 - 21:04

FALLING SKIES, une histoire d'après invasion de la Terre par des extraterrestres, un groupe de résistants, des acteurs et des rôles auxquels je me suis attaché, comme c'est un registre de remake (Star Trek, Galactica, V), enfin une création, qui n'invente rien soit, mais je suis pris dedans, la fin de la saison 2 diffusée le mois dernier sur NT1 me donne envie de voir la saison 3 très vite. La 4 arrive aux Etats-Unis cette année.
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Hugo Spanky le Mar 11 Fév 2014 - 9:07

Lien : James Gandolfini au delà de Tony Soprano

Pour ceux que ça intéresse un petit post en souvenir de James Gandolfini.
Et donc, en ce qui me concerne, de la meilleure des séries.


Dernière édition par Hugo Spanky le Mar 11 Fév 2014 - 12:58, édité 4 fois
avatar
Hugo Spanky

Messages : 285
Date d'inscription : 12/08/2011

http://ranxzevox.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  benjimagne le Mar 11 Fév 2014 - 9:17

L'épisode 4 de True Detective est une sacrée claque ! On est au niveau de ce que peut produire Michael Mann.
avatar
benjimagne

Messages : 397
Date d'inscription : 25/11/2011
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  benjimagne le Mar 11 Fév 2014 - 9:19

Hugo Spanky a écrit:James Gandolfini au delà de Tony Soprano

Pour ceux que ça intéresse un petit post en souvenir de James Gandolfini.
Et donc, en ce qui me concerne, de la meilleure des séries.

Merci pour ce post.

Un très grand parti trop tôt!
avatar
benjimagne

Messages : 397
Date d'inscription : 25/11/2011
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Hugo Spanky le Mar 11 Fév 2014 - 10:10

Merci.
On est bien d'accord.
avatar
Hugo Spanky

Messages : 285
Date d'inscription : 12/08/2011

http://ranxzevox.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Invité le Mar 11 Fév 2014 - 10:21

Hugo Spanky a écrit:James Gandolfini au delà de Tony Soprano

Pour ceux que ça intéresse un petit post en souvenir de James Gandolfini.
Et donc, en ce qui me concerne, de la meilleure des séries.

Ha oui superbe Hommage...!! cheers 

(J'avais pas compris qu'il fallait cliquer sur la phrase pour tomber sur ton blog... ) Embarassed mr green


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Hugo Spanky le Mar 11 Fév 2014 - 12:56

Ok, merci pour l'info, c'est vrai que ça ne se voit pas trop que c'est un lien, je rajoute une indication.
avatar
Hugo Spanky

Messages : 285
Date d'inscription : 12/08/2011

http://ranxzevox.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Manon Manon le Mar 11 Fév 2014 - 22:43

benjimagne a écrit:L'épisode 4 de True Detective est une sacrée claque !

Oui ! Et comme un clin d'oeil à quelques semaines des OScars, Matthew McConaughey qui dit au début de l'épisode à l'ex*mari dans la cellule: "Tu n'auras pas l'Oscar, te fatigue pas" Smile
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  benjimagne le Mer 12 Fév 2014 - 9:46

Manon Manon a écrit:
benjimagne a écrit:L'épisode 4 de True Detective est une sacrée claque !

Oui ! Et comme un clin d'oeil à quelques semaines des OScars, Matthew McConaughey qui dit au début de l'épisode à l'ex*mari dans la cellule: "Tu n'auras pas l'Oscar, te fatigue pas" Smile

Effectivement j'ai tilté aussi sur cette phrase.

J'ai adoré le "You are like the Michael Jordan of being a son of a bitch"

Un épisode qui combine les qualités d'un Brian De Palmas et d'un Michael Mann.
avatar
benjimagne

Messages : 397
Date d'inscription : 25/11/2011
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Manon Manon le Jeu 13 Fév 2014 - 17:29

Article concernant le 4eme épisode de True Detective (attention SPOILER) :

"True Detective – Six minutes de pur polar
True DetectiveIl est préférable d'être à jour pour lire cette note

En livrant un plan séquence de six minutes pour conclure son quatrième épisode intitulé Who Goes There, True Detective confirme qu'elle est une série hors norme, une série comme on n'en voit rarement et qui a réussi en seulement une demi-saison à imposer un style de narration qui lui est propre et qui l'identifie et la distingue des autres fictions policières que l'on croise régulièrement ou que l'on a pu apercevoir au cours de ces dernières années.


Pendant six minutes donc, on suit Rust Cohle (Matthew McConaughey) totalement défoncé essayer de gagner la confiance d'un groupe de bikers en les aidant à attaquer un repaire de malfrats du quartier noir jusqu'à l'irruption (en voiture) de son équipier Marty Hart (Woody Harrelson) pour venir le sauver. La séquence n'est coupée que par un seul plan dans les ultimes secondes, montrant Cohle à l'arrière de la voiture conduite par Hart avant que celle-ci démarre en trombe dans la nuit.

On pense bien sûr à la caméra qui naviguait autrefois dans le hall et les couloirs du Cook County Hospital d'Urgences, à cette espèce de fluidité extrême qui place le spectateur dans la position unique de suivre le déroulement de l'action comme s'il en faisait partie. Il y a un procédé très cinématographique dans cette scène qui rattache True Detective aux grands titres du genre policier.

La série écrite par Nic Pizzolatto ne réinvente pas la roue mais elle s'en sert d'une manière extrêmement efficace pour apporter de l'eau au moulin de son histoire. Cette fluidité évidente dans la dernière séquence traduit en fait une fluidité étonnante à la fois dans la construction de l'épisode lui-même mais également dans l'articulation des chapitres entre eux.

On n'est plus dans une série, on est dans un très long film ou (comme on l'a déjà indiqué lors de la présentation) dans un énorme polar de 600 ou 700 pages qui ne se presse pas, qui se moque de susciter l'impatience, un polar qui est certain de ses forces et de sa structure.

Il y a d'abord eu ce premier épisode, une heure de mise en place minutieuse et soignée, une installation du décor pêchant presque par un côté un peu affecté, volontairement classique et jouant sur ce classicisme et sur cette lenteur. Les deux lignes temporelles (procédé récurrent de ce genre de récit) étaient exploitées à plein.

Toute la subtilité et toute la difficulté étaient de donner un sentiment de proximité avec les personnages et non une impression d'éloignement. Il fallait entrer dans la vie et dans les têtes des deux protagonistes principaux, se fondre en eux et percevoir quelles étaient les lignes de fuite qui reliaient les deux moments de leur histoire, à dix-sept ans d'intervalle.

C'est à cela que servirent les épisodes deux et trois qui permirent de découvrir pleinement Rust Cohle et Marty Hart, chacun à son tour. On a pu croire que l'intrigue était reléguée au second plan. Cela était à la fois vrai et faux. Vrai parce qu'elle était présentée par bribes et que les interventions (superbes) de Rust picolant et fumant ses clopes devant l'oeil de la caméra servaient d'abord à dessiner la personnalité du héros.

Faux parce que la progression de l'enquête est demeurée constante et régulière. Elle fut le plus souvent en toile de fonds mais elle fut surtout un révélateur d'une réalité qui dépassait le simple meurtre rituel d'une jeune fille. Je vous invite, par exemple, à lire les ouvrages de Nick Stone dans la Série noire et la description qu'il fait de la Floride en prenant comme prétexte les tribulations de deux flics.

True DetectiveRespect des fondamentaux

Une fois l'univers campé, Pizzolatto pouvait enfin mettre ses deux personnages en mouvement, les faire agir de concert et ainsi revenir une fois de plus aux fondamentaux du genre. Ils se lancent donc sur la piste de Reggie Ledoux, meurtrier présumé, violeur et trafiquant de drogue bossant pour un club de motards, avec un casier presque aussi long que lui (6 pieds 7 pouces, quand même).

Comme il fallait s'y attendre, les deux enquêteurs Gilbough et Papania venus interroger Cohle et Hart commencent à se faire enfumer. Parce que le mensonge et la dissimulation sont une seconde nature pour tous les flics de romans policiers. Ce genre de travers est fourni avec le badge et le flingue. De même que le franchissement de la ligne jaune et le recours à des pratiques interdites par le manuel du parfait petit policier.

Le va et vient entre les deux lignes de narration se réduit. Peu à peu, le passé prend le pas sur le présent et se rapproche de celui-ci jusqu'à le remplacer faisant doucement dériver l'intérêt d'une époque (aujourd'hui) ) à l'autre (hier). Ce passé est convoqué lentement, sans effort et sans artifice pour devenir ce qu'il a toujours été, la ligne principale du récit. Alors que le sentiment inverse dominait dans le premier épisode.

Compte tenu de la place disponible, l'accélération de l'action autorise des plages de répit, des moments de pause, notamment dans l'histoire de la rupture entre Marty et sa femme et on retrouve la respiration qui existe dans des oeuvres comme Les Affranchis ou Scarface, version Brian de Palma.

Pour ne rien gâcher, la scène dans le club de bikers des Iron Crusaders est parfaitement gérée, avec une maîtrise et une tension à des kilomètres de certains passages de Sons of Anarchy (qui possède d'autres vertus et d'autres qualités). Tout le passage apporte une sorte de premier sommet dans la narration, exactement comme si on était au milieu du film ou du livre. Il vient délivrer la tension nécessaire qu'on attendait.

Parvenu à la moitié de la saison, True Detective démontre une gestion de la narration qui confirme l'impression éprouvée lors du premier épisode et qui donne bien des espoirs pour la seconde partie. La scène finale, le plan séquence de six minutes, traduit et peut-être trahi la confiance et l'ambition qui animent les créateurs. Qu'ils aient réussi à accomplir cette prouesse est louable mais ce n'est pas l'essentiel.

Non. L'essentiel est que sans le dire, sans le souligner de quatre traits de crayon, ils ont raconté une histoire finalement relativement classique d'une manière magistrale, vue au cinéma et lue dans les meilleurs romands policiers, mais jamais aperçue sur le petit écran."
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  benjimagne le Ven 14 Fév 2014 - 14:50

Merci pour cet article!

Enorme retour de House of Cards.

Un premier épisode de toute beauté en terme de dialogue, rythme, réalisation et bien-sur performance de Kevin Spacey et Robin Wright!

Le terme de triller politique est loin d'être usurpé pour cet épisode.
avatar
benjimagne

Messages : 397
Date d'inscription : 25/11/2011
Album préféré : Live 75/85

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Manon Manon le Sam 8 Mar 2014 - 14:16

Bientôt la fin de Mad Men



avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

the beginning

Message  bill horton le Sam 8 Mar 2014 - 15:18

Manon Manon a écrit:Bientôt la fin de Mad Men

Oui à part que, comme pour Breaking Bad, la dernière saison va être splitée en deux parties: celle qui démarre ce printemps et un second volet en 2015.

Si la fin est donc bien en vue elle n'est pas pour autant si proche que ça... Wink 


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Manon Manon le Sam 8 Mar 2014 - 15:39

bill horton a écrit:
Manon Manon a écrit:Bientôt la fin de Mad Men

Oui à part que, comme pour Breaking Bad, la dernière saison va être splitée en deux parties: celle qui démarre ce printemps et un second volet en 2015.

Si la fin est donc bien en vue elle n'est pas pour autant si proche que ça... Wink 

On verra si c'est artistiquement justifié. Je ne sais pas pourquoi, mais j'en doute. Un gap d'un c'est beaucoup
avatar
Manon Manon

Messages : 256
Date d'inscription : 13/12/2013
Age : 32
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Sylvie Spanky le Mer 26 Mar 2014 - 7:17

Lilyhammer à consommer sans modération Wink Wink Wink

avatar
Sylvie Spanky

Messages : 717
Date d'inscription : 02/02/2012

http://lecabinetdesrugosites.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  #nicola# le Jeu 3 Avr 2014 - 16:10

Hier, j'étais à l'avant première de Game of thrones. Et j'espère que comme l'a dit l'un des acteurs, cette saison ne va pas être comme les autres (montée vers un climax en épisode 9) mais va envoyer du bois rapidement et tout du long.
Sans spoiler, le nouvel épisode est sympa et repose bien les choses.
Maintenant que breaking bad est terminé, je ne serai pas surpris que cette série se choppe une majorité des prix sur plusieurs années à la place.
avatar
#nicola#

Messages : 919
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 31
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Invité le Jeu 10 Avr 2014 - 11:15

Je sais pas si quelqu'un à déjà parlé de cette série...  Question 



J'ai vu quelques bouts en zappant, ça à l'air sympa, est-ce que ça vaut le coup d'approfondir..?

Il n'est pas obligatoire de porter des polos en acrylique et des costumes de mauvais goût en rayonne, façon Tony Soprano, pour avoir l'air d'un chef de clan respectable et respecté. En fait, un blouson de cuir noir sans manche, un jean crasseux, genre garagiste, et quelques tatouages sur les avants-bras font parfaitement l'affaire. Sons of Anarchy, dont le premier épisode a été diffusé sur FX mercredi soir, parle d'un autre mythe de l'histoire récente des Etats-Unis : celui des bikers, pas nécessairement les Hell's Angels, non les bikers, ces descendants des outlaws qui ont participé à la constitution de l'Ouest américain.
La Suite...
...
http://seriestv.blog.lemonde.fr/2008/09/05/sons-of-anarchy-un-certain-sens-de-lordre/
...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Topic des Series

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum