What's next?

Page 39 sur 39 Précédent  1 ... 21 ... 37, 38, 39

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: What's next?

Message  Kyle William le Dim 27 Aoû 2017 - 9:05

Quant à mon propre humble avis, le niveau avait déjà baissé bien avant le virage "politique" donné à sa carrière, et certains de ses disques "politiques" ont plutôt constitué un retour de forme (comme TGOTJ ou Magic par exemple). Là, où je suis d'accord avec toi, c'est sur le fait que son engagement politique a considérablement diminué son public. C'est ce qui arrive quand tu choisis aussi clairement ton camp.

S'il publie maintenant un bon disque "non-politique", je serai ravi. Même si pour moi, son silence lors de cette première année de l'ère Trump ne le dédouane pas de devoir répondre un jour à cette question quand même passionnante : comment les personnages de ses chansons, ceux dont il raconte la vie depuis 1975, ces ouvriers, banlieusards et américains déclassés etc… comment ont-il pu aussi massivement (dans certains états) voter Trump?

Kyle William

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Fabrice le Dim 27 Aoû 2017 - 14:49

La notion de disque "politique" me laisse toujours insatisfait. Il y a dans Jungleland une dimension de commentaire sociale et politique, idem pour Factory. Nebraska est à la fois un disque intime et "politique". Devils and Dust est le Born In the USA des années 2000.
Bref, la qualité des titres ne dépend pas de leur dimension "politique" ou non. Sur Magic, j'aime beaucoup I'll Work For Your Love et Long Walk Home.

Il me semble que c'est la notion de disque "partisan" qui peut être problématique.

Quant au choix des titres sur scène... je me demande si cela tient plus à Springsteen ou à la représentation qu'il se fait de son public. Il a pratiquement cessé de jouer des titres de ces deux premiers albums de 1980 à 2000. Comme la plupart des artistes de sa génération, il s'appuie sur les titres de sa période de plus grand succès. Dans la période récente, le seul album qu'il n'a pas défendu sur scène, c'est WOAD.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5160
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Kyle William le Dim 27 Aoû 2017 - 19:42

Bien sûr, c'est pour ça que je mettais sciemment des guillements autour du mot politique. Long Walk Home que tu cites et que j'aime beaucoup aussi me parait justement une chanson très politique.

Concernant l'omniprésence des vieux "hits" dans les tournées récentes, je suis d'accord avec toi, il faut nuancer. Springsteen s'est quand même beaucoup démené pour essayer d'imposer des titres récents lors des années 2000, en essayant de coller à l'air du temps "politique" (précisément) dans le choix de tous les premiers singles de chaque album (c'est vrai jusqu'à y compris "We Take Care Of Our Own"), et (comme ça n'a pas du tout marché commercialement, et qu'aucun de ces singles n'est devenu un hit) en imposant obstinément dans ses set-lists les 3 singles extraits de The Rising, jusqu'à faire de Waiting On A Sunny Day, un classique de ces concerts.

De toute façon, et c'est bien triste, une des raisons pour lesquelles les gens vont assister à un spectacle est la nostalgie. Y a rien à faire, c'est comme ça. Les gens veulent avoir les hits qu'ils ont aimé plus jeunes; ça n'est pas forcément un signe de désamour envers l'artiste, c'est comme ça, et quel que soit la qualité du nouveau "matériel". Tu peux monter la meilleure expo du monde sur Picasso, 75% des gens sortirtont toujours en disant "quand même, je préfère la période bleue".

Kyle William

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Fabrice le Lun 28 Aoû 2017 - 2:46

Kyle William a écrit:Bien sûr, c'est pour ça que je mettais sciemment des guillements autour du mot politique. Long Walk Home que tu cites et que j'aime beaucoup aussi me parait justement une chanson très politique.

Je mettais en parallèle deux chansons que j'aime de l'album Magic : l'une "politique" et l'autre "intime" et je me disais qu'il est difficile de dire : j'aurai envie d'un disque "politique" ou pas. Donc si Springsteen pouvait saisir l'instant présent comme il l'avait fait pour l'après 11 septembre avec The Rising et Magic, ce ne serait pas mal.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5160
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Steven76 le Lun 28 Aoû 2017 - 10:53

http://www.invictusgames2017.com/fr/billets/

Il sera à Toronto le 30 septembre pour clôturer les jeux Invictus.

Bruce Springsteen sera en spectacle au Centre Air Canada le 30 septembre, de même que Bryan Adams, Bachman & Turner, Kelly Clarkson et Coeur de pirate TORONTO, le 28 août 2017 /CNW/ - Bruce Springsteen fera un retour anticipé à Toronto le 30 septembre lorsqu'il participera à la cérémonie de clôture des Jeux Invictus de 2017 à Toronto, présentée par Jaguar Land Rover et le gouvernement du Canada. La prestation de Bruce Springsteen rendra hommage aux réalisations des plus de 550 militaires et anciens combattants blessés et malades provenant de 17 nations qui participeront à la troisième édition des Jeux Invictus. Les billets pour la cérémonie de clôture sont en vente à partir de 60 $ et on peut se les procurer sur le site Web des Jeux Invictus.




Steven76

Messages : 216
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Bernard le Lun 28 Aoû 2017 - 16:15

Kyle William a écrit:.... le fait que son engagement politique a considérablement diminué son public. C'est ce qui arrive quand tu choisis aussi clairement ton camp.
...

Si je peux me permettre, a-t-on réellement une étude statistique et scientifique pour affirmer cela?
Je suis convaincu que le soutien d'un artiste à un parti politique, aussi populaire soit-il, que ce soit au US ou ailleurs, n'a absolument aucune influence sur le cours des choses, Que ce soit sur le résultat d'une élection ou sur la carrière de l'artiste en question.

Springsteen n'a jamais vendu autant de places de concerts que Durant ces 10/15 dernières années. Certains "fans" republicains mais trop stupides pour ne pas avoir compris avant la campagne Kerry / Bush de quel bord il était ont pu décider de le "renier", mais c'est probablement une petite minorité, le reste s'en fiche complètement.
avatar
Bernard

Messages : 165
Date d'inscription : 24/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Fabrice le Lun 28 Aoû 2017 - 16:21

C'est sans doute vrai pour l'Europe. Aux Etats-Unis, c'est assez évident que les ventes se sont érodées dans les années 2000. Springsteen est (re)devenu un artiste "régional". Il ne tourne pratiquement plus dans le sud et le mid-west.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5160
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Kyle William le Lun 28 Aoû 2017 - 16:56

Bernard a écrit: Je suis convaincu que le soutien d'un artiste à un parti politique, aussi populaire soit-il, que ce soit au US ou ailleurs, n'a absolument aucune influence sur le cours des choses, Que ce soit sur le résultat d'une élection ou sur la carrière de l'artiste en question.

Il me semble pourtant que ça peut nuire considérablement à une carrière. La plupart des gens préfèrent que les artistes se contentent de "chanter et de fermer leur gueule", comme si la culture et l'art devaient avoir une existence propre, indifférente à leur époque et à leur origine géographique… on a des exemples récents en France, d'ex gros-vendeurs… Faudel, Doc Gyneco, Yannick Noah… lequel est même retourné bosser dans le tennis. D'ailleurs cette année, comme l'élection était très incertaine, peu de musiciens se sont risqués à soutenir ouvertement un candidat. (A part Line Renaud…)

Kyle William

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  nicco2 le Lun 28 Aoû 2017 - 19:45

Kyle William a écrit:
S'il publie maintenant un bon disque "non-politique", je serai ravi. Même si pour moi, son silence lors de cette première année de l'ère Trump ne le dédouane pas de devoir répondre un jour à cette question quand même passionnante : comment les personnages de ses chansons, ceux dont il raconte la vie depuis 1975, ces ouvriers, banlieusards et américains déclassés etc… comment ont-il pu aussi massivement (dans certains états) voter Trump?

Excellente question. En fait, je ne pense qu'il faille nécessairement poser le problèmes en terme de disque politique ou apolitique, mais, tu apportes toi-même la réponse : un disque sur l'état de la société US et sur l'évolution de sa propre oeuvre.
Springsteen a fait grandir ses personnages au cours des années. Les kids de Spirit In the night, qui décident de se tirer d'ici (Born To Run), confrontés à la réalité (Darkness), se marient, font des enfants (River), entrent en dépression (Nebraska), confrontent leurs idéaux de jeunesse au monde contemporain (BITUSA). Après, on a un peu perdu le contact, à mon humble avis.
Maintenant, les kids de Spirit In the night ont la soixantaine, et certains votent Trump. C'est vrai, il y a un sujet là. D'autant plus passionnant que Bruce pourrait, en même temps, prendre acte du fait qu'il a perdu le contact avec cette amérique.
avatar
nicco2

Messages : 135
Date d'inscription : 03/12/2011
Localisation : Cracovie, Pologne
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  gwen le Mar 29 Aoû 2017 - 10:08

Un alboum classique quoi,
Des filles, des bagnoles, des filles dans des bagnoles, des chomeurs paumés...

gwen

Messages : 286
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Kyle William le Mar 29 Aoû 2017 - 11:26

haha très bon !

oui mais alors des chômeurs paumés ex-métallos sans couverture sociale et devenus suprémacistes blancs…
et des filles dans des bagnoles qui se retrouvent avec des enfants non-désirés, sauf qu'avorter redevient illégal…

Kyle William

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Captain Jack Sparrow le Mer 30 Aoû 2017 - 17:48

Fabrice a écrit:C'est sans doute vrai pour l'Europe. Aux Etats-Unis, c'est assez évident que les ventes se sont érodées dans les années 2000.  Springsteen est (re)devenu un artiste "régional". Il ne tourne pratiquement plus dans le sud et le mid-west.

Pas certain que cela ait quelque chose à voir avec une question de couleur politique ou du sentiment que dans certains états il serait mal aimé à cause de son engagement. D'ailleurs quelquefois l'arbre cache la forêt. Le Texas par exemple est un état très réactionnaire, et vu d'Europe un triste symbole de ce qui hérisse le poil de tout humaniste, recordman des exécutions capitales, des inégalités sociales, du mauvais état de santé de sa population, recordman du nombre de citoyens sans assurance maladie (tout ça malgré une économie plutôt florissante). Ce qu'on sait moins, y compris moi jusqu'à il y a quelques jours, c'est que si l'état est fermement républicain (et trumpiste en 2016), la majorité des grandes villes votent bleu. Aucune raison a priori que Bruce ne remplisse pas une arena de 20000 places à Houston, Austin, San Antonio ou Dallas, en tout cas pas celle là.
avatar
Captain Jack Sparrow

Messages : 289
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 58
Localisation : Zuma Beach

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  metalxiii le Mer 30 Aoû 2017 - 17:57

Il faut aussi tenir compte du fait que son public vieillit et ne se renouvelle pas énormément (arrivé à un certain âge, on va moins en concert).

Son dernier succès en France remonte à STREETS OF PHILADELLPHIA et aux USA à THE RISING (2002).

La génération des trente ans et moins n'est plus sensible à SPRINGSTEEN comme les précédentes.
avatar
metalxiii

Messages : 1935
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : 24 heures

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Kyle William le Mer 30 Aoû 2017 - 20:09

J'espère bien que les moins de 30 écoutent autre chose oui…
Pour en revenir au sujet, si le show pour touristes blindés à Broadway est maintenu jusqu'au 3 février 18, qu'en sera-t-il des rumeurs qui nous promettaient l'album pour la fin de l'année ?

Kyle William

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  CC Rider le Mer 30 Aoû 2017 - 20:17

Kyle William a écrit:qu'en sera-t-il des rumeurs qui nous promettaient l'album pour la fin de l'année ?

Quelle année?
avatar
CC Rider

Messages : 6580
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Kyle William le Mer 30 Aoû 2017 - 21:02

Ben ? t'es pas au courant ??? l'album anti-Trump qui sera la bande-son de la Nouvelle Résistance Américaine est prévu pour Noël 2021, après la réélection triomphale du milliardaire de choc. C'est que ça prend du temps à écrire ces choses-là… et Tom Morello n'est pas dispo tout de suite pour poser des guitares rageuses à souhait avec ses super-pédales d'effet de super bon goût.

Kyle William

Messages : 1056
Date d'inscription : 23/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Fabrice le Mer 30 Aoû 2017 - 22:07

Captain Jack Sparrow a écrit:
Fabrice a écrit:C'est sans doute vrai pour l'Europe. Aux Etats-Unis, c'est assez évident que les ventes se sont érodées dans les années 2000.  Springsteen est (re)devenu un artiste "régional". Il ne tourne pratiquement plus dans le sud et le mid-west.

Pas certain que cela ait quelque chose à voir avec une question de couleur politique ou du sentiment que dans certains états il serait mal aimé à cause de son engagement. D'ailleurs quelquefois l'arbre cache la forêt. Le Texas par exemple est un état très réactionnaire, et vu d'Europe un triste symbole de ce qui hérisse le poil de tout humaniste, recordman des exécutions capitales, des inégalités sociales, du mauvais état de santé de sa population, recordman du nombre de citoyens sans assurance maladie (tout ça malgré une économie plutôt florissante). Ce qu'on sait moins, y compris moi jusqu'à il y a quelques jours, c'est que si l'état est fermement républicain (et trumpiste en 2016), la majorité des grandes villes votent bleu. Aucune raison a priori que Bruce ne remplisse pas une arena de 20000 places à Houston, Austin, San Antonio ou Dallas, en tout cas pas celle là.    

La géographie des dernières tournées est pourtant assez parlante. La carte est une peau de chagrin, qui se resserre sur ses bastions du nord-est. A moins de penser que le public texan ou celui de Mississippi est plus exigeant que celui de Rochester ou de Buffalo, tu es un peu obligé de prendre en compte les variables "politiques" ou "socio-culturelles". Dans le fond, Springsteen a retrouvé son aura "près BIUSA". Raison laquelle pour je disais qu'il était redevenu un artiste régional. N'oublions pas qu'en 1978, il lui arrivait de jouer devant des salles très loin d'être pleines.

Je crois aussi qu'il faut mesurer ce que sont les villes dont tu parles. Elles sont certes électoralement démocrate mais ce n'est pas la majorité de la population se concentre - et certainement pas la majorité des blancs (qui eux sont l'écrasante "base" des fans de Springsteen).
Pour te donner un exemple (certes particulièrement extrême) : la ville de Detroit (je connais un peu, habitant à proximité). Elle vote très très majoritairement démocrate... mais cela n'empêche pas que Springsteen soit passé de 2 "Palace at Auburn Hills" bondés en 1999 mais à 1 rempli aux deux tiers pour les récentes tournées ). Pour avoir été présent au concert de 2012, je peux t'assurer que les spectateurs ne venaient pas de Detroit mais de tous les coins de sa banlieue, des états voisins de l'Ohio et de l'Indiana.

Bref, je crois que Springsteen connait une usure de son public nord-américain (qui certes est vieillissant mais celui de Mac Cartney aussi ce qui ne l'empêche pas de remplir des arenas dans des villes où aucun promoteur ne se risquerait à programmer Springteen) qui est en partie liée à la façon dont il est perçu.

Une dernière chose : il y a un effet d'entrainement du fait de la difficulté pour Springsteen d'être "booké" dans le mid west et le sud. Pour des raisons économiques et de logistiques, la caravane de la tournée doit pouvoir faire des arrêts réguliers et pas trop espacé. Bref, comme ça devient plus compliqué de "booker" des dates dans ces régions (et comme d'autres marchés sont plus propices et l'âge du capitaine étant ce qu'il est), je crois que le management ne se casse pas trop la tête.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5160
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  summersteve le Jeu 31 Aoû 2017 - 7:33

il lui arrivait de ne pas en remplir des salles en 78 mais ça se compte sur les doigts d'une main et il dédommageait le promoteur

summersteve

Messages : 34
Date d'inscription : 28/11/2011
Age : 43
Localisation : compiegne
Album préféré : Working On A Dream

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Fabrice le Jeu 31 Aoû 2017 - 12:56

summersteve a écrit:il lui arrivait de ne pas en remplir des salles en 78 mais ça se compte sur les doigts d'une main et il dédommageait le promoteur

Je ne sais pas s'il remboursait effectivement les promoteurs (à vrai dire, j'en doute un peu) et je ne pourrai pas te donner un compte précis des salles pas pleines (d'après mes souvenirs de lecture sur Brucebase, c'est minoritaire mais moins marginal que tu ne le penses) mais je peux t'assurer qu'il y a eu quelques bonnes gamelles.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5160
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Captain Jack Sparrow le Jeu 31 Aoû 2017 - 16:35

Fabrice a écrit:
La géographie des dernières tournées est pourtant assez parlante. La carte est une peau de chagrin, qui se resserre sur ses bastions du nord-est. A moins de penser que le public texan ou celui de Mississippi est plus exigeant que celui de Rochester ou de Buffalo, tu es un peu obligé de prendre en compte les variables "politiques" ou "socio-culturelles". Dans le fond, Springsteen a retrouvé son aura "près BIUSA". Raison laquelle pour je disais qu'il était redevenu un artiste régional. N'oublions pas qu'en 1978, il lui arrivait de jouer devant des salles très loin d'être pleines.

Je crois aussi qu'il faut mesurer ce que sont les villes dont tu parles. Elles sont certes électoralement démocrate mais ce n'est pas la majorité de la population se concentre - et certainement pas la majorité des blancs (qui eux sont l'écrasante "base" des fans de Springsteen).
Pour te donner un exemple (certes particulièrement extrême) : la ville de Detroit (je connais un peu, habitant à proximité). Elle vote très très majoritairement démocrate... mais cela n'empêche pas que Springsteen soit passé de 2 "Palace at Auburn Hills" bondés en 1999 mais à 1 rempli aux deux tiers pour les récentes tournées ). Pour avoir été présent au concert de 2012, je peux t'assurer que les spectateurs ne venaient pas de Detroit mais de tous les coins de sa banlieue, des états voisins de l'Ohio et de l'Indiana.  

Bref, je crois que Springsteen connait une usure de son public nord-américain (qui certes est vieillissant mais celui de Mac Cartney aussi ce qui ne l'empêche pas de remplir des arenas dans des villes où aucun promoteur ne se risquerait à programmer Springteen) qui est en partie liée à la façon dont il est perçu.

Une dernière chose : il y a un effet d'entrainement du fait de la difficulté pour Springsteen d'être "booké" dans le mid west et le sud. Pour des raisons économiques et de logistiques, la caravane de la tournée doit pouvoir faire des arrêts réguliers et pas trop espacé. Bref, comme ça devient plus compliqué de "booker" des dates dans ces régions (et comme d'autres marchés sont plus propices et l'âge du capitaine étant ce qu'il est), je crois que le management ne se casse pas trop la tête.


Je pense qu'on est d'accord sur l'essentiel, et tu es évidemment bien plus qualifié que moi pour en parler, le pays dont on parle ce sont tes voisins. Je voulais juste pointer que l'érosion de son public a des causes plus diverses que simplement l'effet de son positionnement politique. J'ajouterai juste que l'inflation du prix des billets joue, même si Bruce n'est pas le plus extrême en la matière. Son public "historique" est celui dont le revenu stagne ou régresse depuis des décennies.
avatar
Captain Jack Sparrow

Messages : 289
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 58
Localisation : Zuma Beach

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Fabrice le Jeu 31 Aoû 2017 - 16:47

Les prix de billets de Springsteen sont restés relativement raisonnables en Amérique du Nord -je ne parle pas de Broadway. En 2012 à Detroit, c'était les sections les moins chères (35 et 67$ si je me souviens bien) qui étaient les moins garnies. Pour l'anecdote, je passe quelques semaines à Rochester - à deux pas de la salle du Palace qui va être détruite au profit d'une arène flambant neuve dans le centre de Detroit.
En 2016, il y a eu quelques dates (Dallas, OK City...) pour lesquelles, il y avait des brassées de billets à 10$ sur Stubhub. A ce niveau de braderie, ce n'est pas l'argent le problème, c'est l'absence d'un public -ne serait-ce que moyennement intéressé.

PS : je pense que l'on est effectivement d'accord dans l'ensemble et que le "politique" est un curseurs de popularité plus complexe que le vote. Je crois que la fracture entre Springsteen et une partie de son public américain est autant sociale et culturelle que "politique" (au sens du vote à la présidentielle). Peut-être aussi parce que les antagonismes se sont durcis aux USA.
avatar
Fabrice
Admin

Messages : 5160
Date d'inscription : 15/06/2011
Localisation : London, ON

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  yets le Lun 11 Sep 2017 - 8:56

Je viens de voir qu'un nouveau livre sur Bruce va paraitre cette fin de mois:
« From Darkness to The River » : un écrivain de Rouen décortique les années sombres de Bruce Springsteen
Thierry Jourdain, auteur originaire de Rouen (Seine-Maritime), a écrit un livre sur les années 1977-1980 de la carrière de Bruce Springsteen. Il doit sortir fin septembre 2017.

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/from-darkness-to-the-river-ecrivain-rouen-decortique-annees-sombres-bruce-springsteen_11771312.html

yets

Messages : 73
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  yets le Mer 13 Sep 2017 - 16:17

yets a écrit:Je viens de voir qu'un nouveau livre sur Bruce va paraitre cette fin de mois:
« From Darkness to The River » : un écrivain de Rouen décortique les années sombres de Bruce Springsteen
Thierry Jourdain, auteur originaire de Rouen (Seine-Maritime), a écrit un livre sur les années 1977-1980 de la carrière de Bruce Springsteen. Il doit sortir fin septembre 2017.

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/from-darkness-to-the-river-ecrivain-rouen-decortique-annees-sombres-bruce-springsteen_11771312.html

Un autre article ici: http://www.soul-kitchen.fr/75842-bruce-springsteen-thierry-jourdain

yets

Messages : 73
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Marc le Sam 16 Sep 2017 - 12:43

Au MSG hier avec Macca (et Steve)



Au MSG ils ont plus de bol qu'au Vélodrome (à part pour le foot bien sûr) Very Happy
avatar
Marc
Admin

Messages : 5361
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: What's next?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 39 sur 39 Précédent  1 ... 21 ... 37, 38, 39

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum