JJ CALE .......

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

JJ CALE .......

Message  sergers2000 le Sam 27 Juil 2013 - 10:54

"JJ Cale Has Passed Away

JJ Cale passed away at 8:00 pm on Friday July 26 at Scripps Hospital in La Jolla, CA.

The legendary singer / songwriter had suffered a heart attack.
There are no immediate plans for services.
His history is well documented at JJCale.com, rosebudus.com/cale, and in the documentary, To Tulsa And Back.

Donations are not needed but he was a great lover of animals so, if you like, donations can be made to your favorite local animal shelter."

avatar
sergers2000

Messages : 477
Date d'inscription : 14/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  CC Rider le Sam 27 Juil 2013 - 11:00

Excuse moi Serge, on a posté en même temps cette triste nouvelle. Je vire mon topic.


Aussi discret que sa vie, son départ.

Un musicien dont les albums phares accompagnent un paquet d'entre nous.
Irremplaçable.

"Call him the Breeze"....


avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  mathis le Sam 27 Juil 2013 - 11:16

Sinistre nouvelle...

La mélodie de "Magnolia" , ma chanson préférée du grand JJ, me revient spontanément...

avatar
mathis

Messages : 2645
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 40
Localisation : Lyon
Album préféré : Nebraska

http://www.mathisweb.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  Baboufoger le Sam 27 Juil 2013 - 11:25

RIP Monsieur JJ CALE !!
avatar
Baboufoger

Messages : 549
Date d'inscription : 18/06/2011
Localisation : Loire

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  devil59620 le Sam 27 Juil 2013 - 12:34

Encore un GRAND qui nous quitte No 
RIP MR JJ cale

avatar
devil59620

Messages : 3057
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 46
Localisation : leval
Album préféré : Born To Run

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  plc le Sam 27 Juil 2013 - 13:00

et merde !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
avatar
plc

Messages : 806
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

...

Message  Invité le Sam 27 Juil 2013 - 13:22

Eternellement classe et discret.
Donc classe.
Triste.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  JC le Sam 27 Juil 2013 - 15:01

theo a écrit:Donc classe.

Et discret  

Un Grand Monsieur même si ça fait bizarre de dire ça de lui, tellement on le connaissait peu. Je pense à ses albums qui se ressemblaient tous mais c'est ce qu'on attendait de lui, qu'il n'innove pas, et je pense aux reprises de lui qu'ont fait Clapton, Lynyrd Skynyrd, Tom Petty, Widespread Panic, etc...

Salut l'artiste, un Grand, Auteur, Compositeur, Chanteur et Guitariste, pas Grand Chanteur, mais il avait su adapter sa voix à sa musique ou inversement.



Je me rappelle aussi le film LA FEMME DE MON POTE avec Coluche, Thierry Lhermite et la magnifique Isabelle Huppert, film qui m'avait fait découvrir quelques perles lorsque je commençais à m'intéresser à la musique.
avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  pickdire le Sam 27 Juil 2013 - 18:41

Encore un fondamental qui nous quitte, dans l'ombre dans son pays mais unique en France et Knopfler peut lui dire merci sans lui pas de carrière car pas de jeu de guitare.
R I P
avatar
pickdire

Messages : 33
Date d'inscription : 21/06/2011
Age : 56
Localisation : Montigny le bretonneux (78)

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  santig du le Sam 27 Juil 2013 - 20:35

les boucheries André (les lyonnais connaissent par coeur le jingle "bouch' rie And-ré mmh mmh" sur l'air de "cocaine") sont en deuil...
avatar
santig du

Messages : 288
Date d'inscription : 30/07/2012
Album préféré : The Rising

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  Michel le Sam 27 Juil 2013 - 21:17

Un de mes musiciens préférés, un grand bonhomme, un de ceux qui m'ont fait aimer cette musique du sud.
Je suis triste ce soir, l'impression d'avoir perdu un vieux copain .
avatar
Michel

Messages : 590
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 63
Localisation : YVELINES
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  JC le Sam 27 Juil 2013 - 21:45

Je ne sais plus trop s'il s'est marié avec Christine Lakeland, s'ils l'étaient encore, elle qui l'a accompagné durant des années sur scène et sur disque, je suis allé faire un tour sur le site officiel de la dame, pas de message pour le moment.

J'avais oublié cette reprise géniale dispo uniquement sur bootlegs du "Bringing It Back" par Bob Seger, vers 1974 lors des débuts du Silver Bullet Band. Mais juste avant ça, en 1973, Seger avait publié l'un de ses meilleurs albums, BACK IN '72, qui commençait avec cette reprise de "Midnight Rider" de Gregg Allman, avec justement en guest, avec ce son reconnaissable entre 1000, J.J. Cale à la guitare, quel toucher !!!

avatar
JC

Messages : 2933
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 44
Localisation : Quelquepart entre Woodstock, Asbury Park, Haight Ashbury, Detroit, Muscle Shoals & Memphis...
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  backstreets93 le Dim 28 Juil 2013 - 16:56

bien triste nouvelle.j'adorais son jeu de guitare meme sans etre musicien.
j'avais bien appreçié TO TULSA AND BACK qui m'avait mieux fait connaitre l'homme.
quel dommage de ne pas l'avoir vu sur scene.

salut l'artiste

backstreets93

Messages : 25
Date d'inscription : 19/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Oklahoma blues

Message  bill horton le Dim 28 Juil 2013 - 19:06

avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  CC Rider le Lun 29 Juil 2013 - 8:26

Un échange par texto avec un gentil membre de ce forum, me laisse penser que tout le monde ne connaissait pas le monsieur.
Un joli hommage dans "le monde" du jour

Une poignée de ses chansons étaient devenues des classiques du répertoire country-rock moderne (After Midnight, Magnolia, Cocaine, Call Me The Breeze, Crazy Mama, Sensitive Kind, Cajun Moon, Don't Cry Sister, Ride Me High...), dont certaines connues du grand public par les reprises faites par d'autres artistes. Comme guitariste, il était considéré comme l'un des plus sûrs représentants du style dit laid back (terme venant du jazz évoquant un jeu décontracté, avec un placement légèrement en arrière du temps, pas nécessairement sur un rythme lent). Chanteur à la voix tranquille et nonchalante, en accord avec son phrasé d'instrumentiste, John Weldon Cale, dit J. J. Cale, est mort, vendredi 26 juillet, en début de soirée, au Scripps Hospital de La Jolla, à San Diego (Californie), ou il avait été admis après un arrêt cardiaque, a annoncé, dans un communiqué diffusé samedi 27 juillet, l'agence artistique californienne The Rosebud Agency. Il était âgé de 74 ans.
Dans les rares entretiens accordés en plus de quarante ans de carrière, J. J. Cale devait souvent donner son avis sur le qualificatif de paresseux qui était régulièrement accolé à son nom. La "faute" à une production phonographique non pléthorique – mais quand même riche de seize albums en studios publiés entre 1971 et 2009 – et à des intervalles parfois importants entre ses tournées. Dans le magazine Guitare et clavier de juillet-août 1993, il s'en amusait : "Il faut bien coller une image à un artiste pour vendre des disques, on m'a attribué celle du mec qui écrit des chansons en solitaire chez lui, sans trop se presser. Ma supposée paresse semble être un très bon outil pour commercialiser mes albums."




S'il admettait ne pas brusquer les choses, c'était par souci de bien servir sa musique. Né le 5 décembre 1938 à Oklahoma City (Oklahoma), J. J. Cale – le patron d'un club suggéra à Cale, qui se produisait à ses débuts sous le nom de Johnnie Cale, de prendre cette double initiale comme prénom – va vivre son adolescence et ses premiers pas d'artistes à Tulsa, au Nord-Est de sa ville natale. Issu d'une famille modeste, il a appris la guitare à l'écoute de musiciens de jazz swing, de blues et de rockabilly – il cite Chet Atkins, Les Paul, Django Reinhardt, Hank Williams et Jimmy Reed comme ses influences. Il joue avec des formations locales dans les bars et les clubs, commence à écrire ses propres chansons. En 1959 J. J. Cale part pour Nashville (Tennessee) dans l'espoir – déçu – d'y vendre ses compositions : "J'adore jouer, mais ce n'est pas en jouant que tu paies ton loyer. Mon truc a toujours plutôt été d'écrire des chansons. Il y a des artistes bien meilleurs que moi pour les interpréter."

A Tulsa, où il est revenu, il fait la connaissance du pianiste Leon Russell. Ce dernier va convaincre J. J. Cale de le rejoindre à Los Angeles (Californie) en 1964. Il apprend auprès du producteur et ingénieur du son Snuff Garrett les techniques d'enregistrement, participe à diverses séances comme guitariste, monte des petits groupes ou se produit seul, sans résultats probants. Il enregistre une poignée de 45-tours, sans succès, dont l'un en 1966 avec le morceau After Midnight en face B. Reparti à Tulsa, il entend un jour sa chanson à la radio interprété par Eric Calpton, star britannique de la guitare, surnommé "God", dieu, par ses fans. On est fin 1970 et l'After Midnight de Clapton est un tube. L'éditeur de musique Audie Ashworth insiste alors pour que Cale enregistre un album. Ce sera Naturally, qui sort en décembre 1971 sur Shelter Records, compagnie phonographique fondée par Leon Russell et le producteur anglais Denny Cordell.


On y trouve une nouvelle version d'After Midnight, des thèmes de références comme Crazy Mama ou Magnolia, et toute la manière de J. J. Cale, en homme tranquille de la musique, économe de ses effets, tricotant des entrelacs de guitares, posant sa voix traînante. Ambiance country et blues, avec toujours cet ancrage swing qui donne une sensation de chaloupement. Si l'ensemble est plutôt dépouillé, deux chansons, Woman In Love et Bringing It Back, font entendre des cuivres. Les revenus d'After Midnight par Clapton et le succès en single de Crazy Mama offrent à J. J. Cale davantage de moyens. Il enregistre son album suivant Really (qui paraîtra en décembre 1972) dans cinq studios différents, à Nashville et Muscle Shoals (Alabama), avec en tout près d'une trentaine de musiciens. La chanson d'ouverture, Lies, est aussi un succès. Pour autant, le résultat sonore ne donne pas dans le clinquant. L'album Okie, sorti en avril 1974, avec la chanson Cajun Moon, suivra, en partie enregistré dans la maison de J. J. Cale à Tulsa.

Avec la parution, en septembre 1976, de l'album Troubadour et son lot de compositions bien tournées comme Hey Baby, Travelin' Light ou Ride Me High, J. J. Cale, qui est parti vivre à Nashville, va connaître un nouveau succès grâce à Eric Clapton, qui reprendra, en ouverture de son album Slowhand (novembre 1977), ce qui restera comme la chanson la plus connue de J. J. Cale, Cocaine. La réputation de J. J. Cale a grandi. Il va devenir l'objet d'un culte fervent de la part d'un public certes restreint, en Europe (France, Grande-Bretagne et Allemagne) et aux Etats-Unis, mais qui lui permet de vendre au cours des années suffisamment de disques et de places de concerts pour assurer ses besoins sans avoir à faire de concessions. "La célébrité ne m'intéresse pas", dit-il sur son site Internet (jjcale.com). Les tentatives de certains de ses producteurs de lui faire écrire des tubes à la commande ou de multiplier les tournées se heurteront à un refus plus ou moins poli.


J. J. Cale mènera ainsi une carrière discrète. Il enregistre quand il a le nombre adéquat de chansons et d'idées d'arrangements, n'apparaît sur une pochette de disque que lors de la sortie de l'album #8 (son huitième, sorti en 1983). Ses disques, que l'on peut trouver un peu monotones, font entendre de subtiles évolutions : ici, des chœurs et des cordes (5, août 1979) ; là, une mise en avant de son chant (Grasshopper, mars 1982) ; ailleurs, une couleur rock plus affichée (Travel-Log, février 1990)... S'il laisse s'installer une image de reclus, barbe en laisser-aller et vie à l'écart des bruits de la ville, comme l'indiquent tous ceux qui travaillent avec lui, il se tient au courant des dernières techniques d'enregistrement et se révèle très méticuleux dès qu'il s'agit de valoriser sa musique, sur disque ou sur scène. A cet égard son album To Tulsa and Back (juin 2004) est probablement le plus sophistiqué.

Clapton (avec qui il enregistre un album paru en novembre 2006, The Road To Escondido) et Mark Knopfler, fondateur du groupe Dire Straits, louent de longue date son talent de guitariste. Pour Neil Young, il est "le meilleur avec Hendrix". J. J. Cale ne faisait pourtant rien pour se mettre systématiquement en avant ou proposer des parties solistes flamboyantes. Mais il restera pour nombre d'instrumentistes un modèle, par son jeu précis, fluide et son discret lyrisme mélodique. Un guitar hero dans une version impressionniste.

avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  kidboss le Mar 4 Fév 2014 - 13:19

un p'tit coup ... pour la route

avatar
kidboss

Messages : 1324
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 49
Localisation : 22 Bretagne
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  jubeph le Mar 4 Fév 2014 - 20:00

CC Rider a écrit:Excuse moi Serge, on a posté en même temps cette triste nouvelle. Je vire mon topic.


Aussi discret que sa vie, son départ.

Un musicien dont les albums phares accompagnent un paquet d'entre nous.
Irremplaçable.

"Call him the Breeze"....



Irremplaçable, c'est le mot.

Phil
avatar
jubeph

Messages : 252
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  yvvan le Dim 11 Mai 2014 - 16:50

Un tribute album va sortir fin juillet avec apparemment Clapton à l'origine et bien d'autres:

1. Call Me The Breeze (Vocals Eric Clapton)
2. Rock And Roll Records (Vocals Eric Clapton & Tom Petty)
3. Someday (Vocals Mark Knopfler)
4. Lies (Vocals John Mayer & Eric Clapton)
5. Sensitive Kind (Vocals Don White)
6. Cajun Moon (Vocals Eric Clapton)
7. Magnolia (Vocals John Mayer)
8. I Got The Same Old Blues (Vocals Tom Petty & Eric Clapton)
9. Songbird (Vocals Willie Nelson & Eric Clapton)
10. Since You Said Goodbye (Vocals Eric Clapton)
11. I'll Be There (If You Ever Want Me) (Vocals Don White & Eric Clapton)
12. The Old Man And Me (Vocals Tom Petty)
13. Train To Nowhere (Vocals Mark Knopfler, Don White & Eric Clapton)
14. Starbound (Vocals Willie Nelson)
15. Don't Wait (Vocals Eric Clapton & John Mayer)
16. Crying Eyes (Vocals Eric Clapton & Christine Lakeland)

http://www.jjcale.com/

avatar
yvvan

Messages : 1268
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 41
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  CC Rider le Ven 25 Juil 2014 - 9:06

Découvert hier soir, cette nuit, ce matin.
Collé dans mon casque.

Avec cette impression très agréable d'avoir enrichi ma play list de vacances prochaines et de hamac prévu d'un album qui est pile poil dans l'air du temps et dans le groove de l'été.
Mon été sera donc (également) laid back.

Pour cet exercice délicat, "l'album hommage", le père Clapton s'est comporté en gardien du phare.
La bande constitué en studio sont des proches de JJ Cale et du coup on est immédiatement dans le creuset de ce qui faisait le charme des compos du gars du désert.
Le chant est un souffle intime, le tempo est paresseux, le choix des titres pertinent, les guitares d'une finesse absolue, le groove juste comme il faut.
On est dans le très beau, le magnifique, la réussite totale, l'hommage juste.
Pas une seconde à jeter, pas un pied hors du sillon tracé par le solitaire du désert: les uns et les autres collent à la ligne fixée par l'absent.
Il faut dire que Clapton ne pouvait pas se rater là dessus.
Il doit tellement à JJ Cale que la faute aurait été indélicate.
C'est donc le doigt sur la couture pour les compos choisies par le maître de cérémonie, avec un plus très très agréable: une prod parfaite, sobre mais sculpté avec le tact qu'il faut pour en planquer la richesse, et apporter un peu plus de lumière encore à l'univers de JJ Cale.
C'est vrai que ce dernier produisait ses albums de manière plutôt minimaliste et rêche.
J'avais peur de la "froideur" de Clapton, presque insupportable pour moi dans son album hommage à Robert Johnson.
Vraiment une super très bonne surprise cet album.

seul bémol pour moi (il en fallait bien un Smile): la pochette...limite auto prod et vraiment moche.
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  Michel le Ven 25 Juil 2014 - 9:12

Ah j'avais pas vu je viens de le mettre dans pile/poil
avatar
Michel

Messages : 590
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 63
Localisation : YVELINES
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

http://mick.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  yvvan le Ven 25 Juil 2014 - 9:19

miam miam, voilà qui donne envie! Very Happy 
avatar
yvvan

Messages : 1268
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 41
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  CC Rider le Ven 25 Juil 2014 - 9:29

Michel a écrit:Ah j'avais pas vu je viens de le mettre dans pile/poil

on est à peu près d'accord: j'ai juste mis un peu plus de mots parce qu'à mon avis l'album le mérite  Wink 
avatar
CC Rider

Messages : 6674
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  bill horton le Ven 25 Juil 2014 - 19:08

CC Rider a écrit:
J'avais peur de la "froideur" de Clapton, presque insupportable pour moi dans son album hommage à Robert Johnson.

Clapton parvient même à émouvoir dans le clip qui, vu l'angle choisi, aurait pu se révéler casse gueule voire ridicule alors qu'au final c'est plutôt touchant là aussi...


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  jubeph le Lun 4 Aoû 2014 - 19:10

CC Rider a écrit:Découvert hier soir, cette nuit, ce matin.
Collé dans mon casque.

Avec cette impression très agréable d'avoir enrichi ma play list de vacances prochaines et de hamac prévu d'un album qui est pile poil dans l'air du temps et dans le groove de l'été.
Mon été sera donc (également) laid back.

Pour cet exercice délicat, "l'album hommage", le père Clapton s'est comporté en gardien du phare.
La bande constitué en studio sont des proches de JJ Cale et du coup on est immédiatement dans le creuset de ce qui faisait le charme des compos du gars du désert.
Le chant est un souffle intime, le tempo est paresseux, le choix des titres pertinent, les guitares d'une finesse absolue, le groove juste comme il faut.
On est dans le très beau, le magnifique, la réussite totale, l'hommage juste.
Pas une seconde à jeter, pas un pied hors du sillon tracé par le solitaire du désert: les uns et les autres collent à la ligne fixée par l'absent.
Il faut dire que Clapton ne pouvait pas se rater là dessus.
Il doit tellement à JJ Cale que la faute aurait été indélicate.
C'est donc le doigt sur la couture pour les compos choisies par le maître de cérémonie, avec un plus très très agréable: une prod parfaite, sobre mais sculpté avec le tact qu'il faut pour en planquer la richesse, et apporter un peu plus de lumière encore à l'univers de JJ Cale.
C'est vrai que ce dernier produisait ses albums de manière plutôt minimaliste et rêche.
J'avais peur de la "froideur" de Clapton, presque insupportable pour moi dans son album hommage à Robert Johnson.
Vraiment une super très bonne surprise cet album.

seul bémol pour moi (il en fallait bien un Smile): la pochette...limite auto prod et vraiment moche.

Merci je vais l'acheter !

Phil
avatar
jubeph

Messages : 252
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  jubeph le Lun 4 Aoû 2014 - 19:12

JC a écrit:
theo a écrit:Donc classe.

Je me rappelle aussi le film LA FEMME DE MON POTE avec Coluche, Thierry Lhermite et la magnifique Isabelle Huppert, film qui m'avait fait découvrir quelques perles lorsque je commençais à m'intéresser à la musique.

Oui aussi ( très belle Isabelle )et perso, toutes ces parties de tarot , un p.... à la main, toute la nuit, avec JJ Cale.

Phil
avatar
jubeph

Messages : 252
Date d'inscription : 17/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: JJ CALE .......

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum