Tour de France 2013

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tour de France 2013

Message  CC Rider le Mar 11 Juin 2013 - 14:47

C'est bientôt et la machine ASO//France TV se met en mouvement.
Sur le site officiel de la course c'est l'autopromo évidemment, avec le lot de livres magnifiques sur la grande légende du tour, mais pas sûr qu'on y trouve celui de Antoine Vayer, l'homme dont je me délecte des analyses si pragmatiques des extraordinaires performances des héros de la route.
Le passage sur Jalabert est instructif, entre autre.

(Dans "le Monde" du jour)

Depuis le "Tour du renouveau", décrété en 1999 après l'affaire Festina, Antoine Vayer passe au crible les performances du peloton en calculant les puissances développées par les coureurs dans les grands cols du Tour de France. Cet été encore, l'ancien préparateur de l'équipe Festina analysera pour Le Monde le relevé des "radars" posés sur le parcours de la 100e édition.
Et vendredi 7 juin, il publie La Preuve par 21 (AlternatiV Edition, 148 p., 8,90 €), un hors-série qui compile pour la première fois les performances des vainqueurs du Tour depuis 1983. Un guide utile pour la prochaine Grande Boucle.

Vous avez décrypté les performances des vainqueurs du Tour de ces trente dernières années. Aucun n'échappe au soupçon ?

Un seul coureur semble avoir toujours eu des performances "humaines", Greg LeMond. Il remporte son premier Tour avec une moyenne de 381 watts en 1986, puis 408 watts en 1989, et 407 watts en 1990. Il reste dans le vert. Tous les autres vainqueurs sont "flashés" à un moment ou à un autre de leur carrière au-delà de 410 watts (ce qui représente pour nous le niveau suspect), de 430 watts (miraculeux), voire de 450 watts (mutant). Avec l'arrivée de l'EPO au début des années 1990, un coureur qui pouvait développer 400 watts pendant vingt minutes se met à en développer 440 pendant quarante minutes ! C'est le cas du Danois Bjarne Riis, surnommé "Monsieur 60 %" en raison de son hématocrite largement supérieur aux 50 % autorisés, qui, en 1993, stagne à 399 watts mais passe à 449 watts lors de son Tour victorieux en 1996, à 32 ans. LeMond, lui, restera à 410 watts après 1990 et sera lâché par des ânes devenus des pur-sang.

Lance Armstrong a été décrit par l'Agence antidopage américaine comme le sportif ayant bénéficié du "programme de dopage le plus efficace de l'histoire". Pourtant, il n'est pas en tête de votre classement des vainqueurs du Tour les plus performants ?

Le "boss", avec sa moyenne record de 438 watts sur le Tour 2001, n'arrive en effet qu'en 6e position de notre palmarès. Il apparaît presque comme un petit joueur à côté du "roi" Miguel Indurain, cinq Tours dans son escarcelle. L'Espagnol paraît indétrônable avec ses 455 watts de moyenne dans l'édition 1 995. Bjarne Riis, Marco Pantani, Jan Ullrich et même Alberto Contador, avec 439 watts en 2009, fait mieux qu'Armstrong. L'Américain a régné sur sept Tours entre 1999 et 2005 en gérant "seulement" entre 428 et 438 watts de moyenne. Le fait que son règne a débuté après l'affaire Festina en 1998 et la mise en place du test de détection de l'EPO l'ont obligé à faire plus "attention". Il n'a pas pu prendre de l'EPO à la louche comme ses prédécesseurs et a dû être plus précis, minutieux, réfléchi, organisé, intelligent.

A la différence d'Armstrong, Indurain n'a pourtant jamais été inquiété par des affaires de dopage...

Le "roi" Miguel a été contrôlé une fois positif, au salbutamol, en 1994. Mais il a ensuite été blanchi par une formation "disciplinaire" de la Ligue nationale de cyclisme. En fait, le médecin d'Indurain, Sabino Padilla, a été meilleur que celui d'Armstrong, Michele Ferrari. Il a fait d'un coureur de 80 kg un grimpeur ailé montant les cols plus vite que Pantani, 56 kg, dont la plupart des performances dépassent les 450 watts, sur le Tour comme le Giro. A l'instar d'Eufemiano Fuentes, quelques années plus tard, Padilla a permis à un marathonien comme Martin Fiz d'être lui aussi un roi d'Espagne.

Un autre coureur qui n'a jamais été contrôlé positif, c'est Laurent Jalabert. Vous rangez pourtant le Français, de par certaines de ses performances, dans la catégorie des coureurs "mutants" ?

Quand Armstrong a pris connaissance des déclarations de "Jaja" devant la commission d'enquête sénatoriale sur le dopage [le 15 mai], il m'a demandé si c'était bien "under oath", à savoir sous serment. "Est-ce qu'on était dopé ? Moi, je crois que non", a répondu Jalabert aux sénateurs. Mais alors comment a-t-il, de meilleur sprinteur, pu se muer en meilleur grimpeur du Tour sous la férule de Manolo Saiz, le mentor de la ONCE et du cyclisme espagnol, qui était récemment sur le banc des accusés à l'occasion du procès Puerto. Lors de la Vuelta, en 1996 et 1997, l'ex-maillot vert a monté le lagos de Covadonga, 8,5 km à 9,18 %, en moins de vingt-cinq minutes, en poussant respectivement 468 et 478 watts. Sur le Tour, nous avons même dû rebaptiser l'ascension du col de Mende "montée Jalabert", après ses 495 watts en 1995 ! Il a aussi déclaré, sous serment que son médecin de l'époque était surnommé "docteur Citroën" par opposition au docteur Ferrari d'Armstrong. Comment se fait-il alors que "Jalabert" apparaisse dans les documents saisis par un juge de Bologne au domicile de Michele Ferrari ? Pourquoi son numéro de téléphone figure dans le carnet du "Dottore" ? Et pourquoi est-il consigné dans ces fiches que son hématocrite passe de 42 % le 19 janvier 1997 à 54 % le 28 août 1997 ? Si j'avais été sénateur, je lui aurais aussi demandé pourquoi, alors qu'il était 3e au général, il s'est enfui du Tour de France en 1998 en suivant son père spirituel Manolo Saiz après l'intervention de la police. Armstrong a dit récemment qu'il serait le premier à aller tout raconter si une Commission vérité et réconciliation était mise sur pied. Laurent Jalabert devrait aussi s'y précipiter.

A travers l'analyse des performances, vous identifiez quatre ères du dopage ces trente dernières années ?

Avant 1990, on est dans l'ère pré-EPO : on flirte avec les 410 watts à base de corticoïdes et d'anabolisants. Puis on assiste à un bond à 450 watts avec l'arrivée et l'usage massif d'EPO jusqu'en 1998. Après l'introduction du test EPO, les transfusions sanguines font leur grand retour : c'est l'ère Armstrong, stabilisée aux alentours de 430 watts. Depuis 2011, on peut parler d'une nouvelle ère "mixte", où les performances sont un ton en dessous mais avec des puissances suspectes au-delà de 410 watts. La raison est simple : l'EPO et les transfusions, trop voyantes et détectables, ont fait place à des produits donnant de la "force" comme l'Aicar. On joue moins sur l'oxygénation et davantage sur la fibre du muscle. On pousse moins de watts longtemps, mais on peut contracter le muscle plus longtemps.

Vous estimez que les performances sont donc redevenues plus humaines ?

Il n'y a plus de coureurs flashés "miraculeux" à nos radars depuis 2011. Cadel Evans est dans le vert, à 406 watts de moyenne cette année-là. En 2012, Bradley Wiggins est jaune à 415 watts avec Christopher Froome et Vicenzo Nibali au-dessus de 410. Cette décroissance des performances permet à des coureurs comme Nibali, à 414 watts de moyenne, de remporter le Giro 2013 avec son équipe Astana, dirigée par Alexandre Vinokourov, un ancien "mutant".

Aujourd'hui, la plupart des coureurs et des préparateurs utilisent le calcul des puissances pour évaluer les limites physiques. Pourquoi l'Union cycliste internationale (UCI) n'utilise-t-elle pas cette mesure comme une preuve indirecte du dopage ?

Depuis 2012, l'UCI interdit la télétransmission de ces mesures de puissance qui sont pourtant collectées par plus de la moitié du peloton du Tour. Parce que jouer la carte de la transparence serait dangereux. C'est plus commode de se cantonner à la première partie de la définition du dopage : "Pratique consistant à absorber des substances ou à utiliser des méthodes interdites", et d'évacuer la deuxième : "afin d'augmenter ses capacités physiques ou mentales : ses performances". Or, comme l'a reconnu lui-même l'ex-patron de l'Agence mondiale antidopage, Dick Pound, déceler les produits est difficile et les contrôles restent facilement contournables. Les performances, elles, ne mentent pas.

Vous faites partie de Change Cycling Now, groupe de pression qui s'est constitué après l'affaire Armstrong. Vous demandiez avec Greg LeMond et son fondateur, Jaimie Fuller, la démission du président de l'UCI, Pat McQuaid. Comment expliquez-vous qu'il soit encore en place et prêt à briguer un nouveau mandat en septembre ?

Pat McQuaid aurait dû démissionner après l'affaire Armstrong. Greg LeMond s'était porté volontaire en décembre 2012 pour assurer un intérim. Mais un chien ne lâche pas une saucisse. J'ai rencontré McQuaid en janvier. Il m'a confié qu'il était sûr d'être réélu. Le mode d'élection qui attribue autant de voix à la France qu'à n'importe quel Etat affilié et ses voyages dans les pays lointains lui ont donné suffisamment de garanties. Développer le cyclisme en Afrique ou à Cuba rapporte plus de voix que lutter contre le dopage. Nous avions proposé à Dick Pound de le soutenir pour prendre la présidence de l'UCI mais il a décliné. Nous allons en Australie rencontrer des personnes impliquées dans la lutte antidopage. Peut-être qu'à notre retour nous aurons trouvé un candidat prêt à affronter McQuaid

CC Rider

Messages : 6227
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mar 11 Juin 2013 - 15:05

Ah oui! Etant moi-même cycliste, je me marre de la naïveté (ou du semblant) qu'on pu faire preuve de nombreuses personnes durant ces années. J'ai déjà lu cet article (hier d'ailleurs, bizarre qu'il soit dans le monde d'aujourd'hui)! Voici l'original:


Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mar 11 Juin 2013 - 15:10

Et sinon, je précise, le "Boss" dont il est question dans l'article c'est Lance Armstrong, cette chaudière, pas notre Bruce ! Laughing


Dernière édition par Bibi Jean le Mar 11 Juin 2013 - 15:17, édité 1 fois

Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  CC Rider le Mar 11 Juin 2013 - 15:12

Bibi Jean a écrit:Ah oui! Etant moi-même cycliste, je me marre de la naïveté (ou du semblant) qu'on pu faire preuve de nombreuses personnes durant ces années. J'ai déjà lu cet article (hier d'ailleurs, bizarre qu'il soit dans le monde d'aujourd'hui)! Voici l'original:


Smile Normal BBJ, c'est un journal du soir "le Monde".
C'est donc l'édition d'aujourd'hui, dispo hier soir. scratch scratch

Tout à l'heure il sera possible d'acheter l'édition du 12

CC Rider

Messages : 6227
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mar 11 Juin 2013 - 15:16

CC Rider a écrit:
Bibi Jean a écrit:Ah oui! Etant moi-même cycliste, je me marre de la naïveté (ou du semblant) qu'on pu faire preuve de nombreuses personnes durant ces années. J'ai déjà lu cet article (hier d'ailleurs, bizarre qu'il soit dans le monde d'aujourd'hui)! Voici l'original:


Smile Normal BBJ, c'est un journal du soir "le Monde".
C'est donc l'édition d'aujourd'hui, dispo hier soir. scratch scratch

Tout à l'heure il sera possible d'acheter l'édition du 12

Ah ben c'est pour ça alors! Laughing
En fait, c'est un ami qui m'a envoyé cet article, et je l'avoue, je ne lis que très rarement "Le Monde" Wink

Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  yvvan le Mar 11 Juin 2013 - 19:09

Bibi Jean a écrit:Ah oui! Etant moi-même cycliste, je me marre de la naïveté (ou du semblant) qu'on pu faire preuve de nombreuses personnes durant ces années.

Plus une omerta que de la naïveté... Et encore, ce sport a le grand mérite d'avoir vu ou entendu des langues se délier... Ce qui, sans jeu de mot, en fait un petit laboratoire expérimental pour observer comment ça se passe quand on se fait pincer.

yvvan

Messages : 965
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mar 11 Juin 2013 - 19:28

yvvan a écrit:
Bibi Jean a écrit:Ah oui! Etant moi-même cycliste, je me marre de la naïveté (ou du semblant) qu'on pu faire preuve de nombreuses personnes durant ces années.

Plus une omerta que de la naïveté... Et encore, ce sport a le grand mérite d'avoir vu ou entendu des langues se délier... Ce qui, sans jeu de mot, en fait un petit laboratoire expérimental pour observer comment ça se passe quand on se fait pincer.

Omerta pour spécialistes, naïveté pour spectateurs non connaisseurs. C'est plutôt ce que je voulais dire... Wink
C'est vrai que c'est désormais intéressant de voir comment ça se passait (et ça doit continuer dans une moindre mesure...). Mais ces pourritures de tricheurs/menteurs (et non pas héros) ne méritent même pas qu'on s'intéresse à leur(s) petit(s) laboratoire(s) (comme tu le dis si bien) et leurs méthodes...
Cependant j'ai vu un reportage sur France 2 (dont je vous donnerai le lien dès que je l'aurais retrouvé) il n'y a pas si longtemps concernant Armstrong. Narré par Tyler Hamilton et d'autres, ce document apporte des témoignages assez stupéfiants...
Effarants, mais pas si étonnants que ça à mon avis, car la dope (à une différente échelle bien sûr) est présente malheureusement (très rarement heureusement) dans les compétitions de divisions inférieures...

Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  the diver le Mar 11 Juin 2013 - 19:42

dans le journal de chez moi (le télégramme) il donnait aussi des extraits et il faisait aussi allusion à Voeckler avec ses performances en watts douteuses .
quand à Jalabert , pas de surprise , faisant du vélo aussi , il y a des transformations hallucinantes de coureurs qui ne trompent pas .
mais c'est pas grave , on les retrouve comme commentateur après .

the diver

Messages : 886
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 48
Localisation : Brest même
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mar 11 Juin 2013 - 20:24

Voici le reportage dont je vous parlais. Je vous le recommande vivement tant ce qui est dit dans ce document est invraisemblable, notamment le passage sur les autotransfusions... (dopage "clean").


Sinon, concernant le cas Voeckler, je reste persuadé qu'il était chargé comme de nombreux autres. Ca me fait mal de penser ça, c'est un coureur français que j'ai toujours suivi et supporté (notamment en 2004), mais même si ça n'est pas avéré, il est certain que ses performances sont douteuses... De plus, avez-vous vu ses jambes? Pour l'avoir vu en vrai en 2012, je peux vous assurer qu'il est pas épais le garçon. Alors, bien sûr quand on est cycliste, il est préférable d'avoir un taux de masse graisseuse assez faible vous allez me dire... Certes mais là c'est assez impensable. (je précise que les images à la télé sont écrasées et ne montrent pas les véritables proportions). Et bizarrement, la prise de certains nouveaux produits ont pour effet de "sécher" un peu les muscles. Et Wiggins c'est pareil...
Il n'y a qu'à lire ce bref article où Bassons (connu pour sa remarquable lutte acharnée contre le dopage) émet des doutes concernant ces deux coureurs...

http://www.leparisien.fr/sports/bassons-doute-de-voeckler-et-wiggins-19-10-2012-2247643.php

Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  yvvan le Mer 12 Juin 2013 - 11:26

Bibi jean a écrit:
C'est vrai que c'est désormais intéressant de voir comment ça se passait

Comment ça se passait mais aussi comment ça se passe: en terme de lutte interne, de tentatives et d'échec de reconstruction, d'attitudes du public au sens large. Je dis ça sans cynisme, juste intéressant à observer.

yvvan

Messages : 965
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mer 12 Juin 2013 - 11:44

Oui bien évidemment! Il est vrai que ce sujet du dopage est un thème qui m'attire tout particulièrement. J'ai étudié dans mon école d'ingénieur le mode de fonctionnement d'un contrôle anti-dopage est les signes qui ne trompent pas. Notamment au niveau des tests sanguins et c'est pour ça que l'article du Monde et les chiffres et termes qui y sont employés ne me sont pas si inconnus (sans vanité aucune). L'hématocrite qui représente le ratio d'hématies (globules rouges) dans le sang ne doit pas excéder chez un coureur 50%. Au-delà de cette limite, le nombre de globules rouges est suspect. Cependant, aucun produit interdit n'a été découvert dans l'organisme et c'est là "l'avantage" des transfusions. C'est, comme je le disais, une sorte de dopage clean dans le sens où on n'injecte rien dans les veines si ce n'est notre propre sang qui s'est régénéré en hématies au préalable. Ce "nouveau" sang permet donc de transporter plus d'oxygène jusqu'aux muscles et ainsi améliorer les capacités physiques. C'est un mode de dopage simple, efficace et indétectable (à condition de bien dissimuler les poches de sang après utilisation)... c'est passionnant Smile

Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Tophenko le Mer 12 Juin 2013 - 11:56

Encore une nouvelle affaire?
De quoi en tout cas jeter encore la suspicion, sur l'équipe Europcar (l'équipe de Voeckler) et Pierre Rolland, un des meilleurs espoirs français en montagne. 
Intéressant de voir s'il prendra dans ce contexte le départ du prochain tour.
A priori, ce problème sanitaire peut être lié au dopage. Affaire à suivre...scratch

 http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Rolland-n-aurait-pas-du-partir/377583

Tophenko

Messages : 655
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Tophenko le Mer 12 Juin 2013 - 12:01

Bibi Jean a écrit: L'hématocrite qui représente le ratio d'hématies (globules rouges) dans le sang ne doit pas excéder chez un coureur 50%. Au-delà de cette limite, le nombre de globules rouges est suspect. Cependant, aucun produit interdit n'a été découvert dans l'organisme et c'est là "l'avantage" des transfusions. 



Une petite question: j'ai un pote qui dépasse naturellement les 50% (53 je crois) et ce n'est pas un cas très rare a priori.
Quelqu'un sait comment font ces mecs pour prouver leur bonne foi? Un certificat médical du médecin de l'équipe c'est un peu léger, non? Twisted Evil

Tophenko

Messages : 655
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  CC Rider le Mer 12 Juin 2013 - 12:39

J'ai un taux d'Hématocrite  proche de celui de ton pote.
En général je m'en rend compte au 3ème set de mes matches de tennis Smile

En fait nul besoin de certificat, mais les sportifs de haut niveau sont soumis (les cyclistes en tous cas) a un suivi longitudinal a partir d'un passeport médical qui mentionne les bases et références biologiques de l'individu.
Donc les anomalies sont repérables.

A priori

CC Rider

Messages : 6227
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mer 12 Juin 2013 - 12:52

CC Rider a écrit:J'ai un taux d'Hématocrite  proche de celui de ton pote.
En général je m'en rend compte au 3ème set de mes matches de tennis Smile

En fait nul besoin de certificat, mais les sportifs de haut niveau sont soumis (les cyclistes en tous cas) a un suivi longitudinal a partir d'un passeport médical qui mentionne les bases et références biologiques de l'individu.
Donc les anomalies sont repérables.

A priori

Oui, ça se passe comme ça. Toutes les caractéristiques physiques des coureurs sont connues et il est facile de déceler des variations de différents taux. Mais encore une fois, l'hématocrite ne permet "que" d'émettre des suspicions et ne constitue pas une preuve.
Attention, "taux d'hématocrite" est impropre il me semble puisque l'hématocrite et un taux par définition. Au jour d'aujourd'hui, on peut le dire c'est sûr et certain, c'est une tautologie ! Laughing

Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Tophenko le Mer 12 Juin 2013 - 13:04

Merci Messieurs 

Tophenko

Messages : 655
Date d'inscription : 15/06/2011

http://tophenko.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Bibi Jean le Mer 12 Juin 2013 - 18:22

A ce sujet, il y un reportage sur le cas Lance Armstrong ce soir sur France 3 dans "Pièces à conviction" à 23h05 (1h15).

Bibi Jean

Messages : 720
Date d'inscription : 10/06/2012
Age : 22
Localisation : Montpellier
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  yvvan le Mer 12 Juin 2013 - 19:53

Bibi Jean a écrit:
C'est vrai que c'est désormais intéressant de voir comment ça se passait (et ça doit continuer dans une moindre mesure...). Mais ces pourritures de tricheurs/menteurs (et non pas héros) ne méritent même pas qu'on s'intéresse à leur(s) petit(s) laboratoire(s) (comme tu le dis si bien) et leurs méthodes...

Comment, par quel processus, peut on être amené à tricher pour aller plus vite à vélo que les autres (ou pour mettre un but dans un filet)? Est ce l'orgueil du champion? ou l'étonnant et incroyable doute qui l'habite et qui lui dit qu'il n'y arrivera pas sans? Le cas Armstrong intéresserait un paquet de psy avec ce père absent et ce beau père à la dure...
Et comment pour le dopé tout ce qui peut apparaitre à l'extérieur comme une absurdité, ou une folie, est de l'intérieur vécu comme quelque chose de très rationnelle (pour se soigner, guérir une blessure, ou rééquilibrer les chances et la légitimité du jeu)?
Je fais surement de la psychologie de comptoir... mais il y a quelque chose à comprendre là dedans.
Et au delà de ça, dans la relation que nous entretenons avec le sport de haut niveau.

yvvan

Messages : 965
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  the diver le Jeu 13 Juin 2013 - 21:27

ça me rappelle un reportage que j'avais vu sur Arte , trés interessant où ils prenaient 2 triathlètes amateurs , et ils leurs disaient qu'ils allaient les doper pendant un an pour voir l'évolution de leurs performances .
sauf qu'à un des deux , il lui donnait un placebo .
celui qui avait le placebo avait augmenté ses performances au début puis a stagné rapidement mais l'étude prouvait que psychologiquement le fait de se croire dopé avait un effet dopant psychique.
Concernant celui dopé réellement , sa progression était constante et il disait qu'il ne sentait pas la fatigue à l'entrainement et pouvait enchainer des séances de plus en plus longue en augmentant les charges de travail .

en conclusion , le triathléte dopé avouait que vu ses limites repoussées et l'impression de puissance donnée  , il comprenait qu'une fois qu'on avait gouté au dopage ça donnait envie de continuer et de repousser ses limites toujours plus loin et de goûter aux joies de la victoire et de se faire un nom .

the diver

Messages : 886
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 48
Localisation : Brest même
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Caliméro

Message  Invité le Sam 22 Juin 2013 - 8:33

Jan Ullrich avoue s'être dopé.
Naaan ?!
Mais bon, c'est pas un tricheur, hun...
C'est Caliméro au pays des Pharmaciens en Bicyclettes:

"Oui, j'ai eu recours aux traitements de Fuentes. Presque tout le monde prenait à l'époque des substances dopantes. Je n'ai rien pris que les autres n'ont pas pris aussi, a déclaré le vainqueur du Tour de France 1997. Selon moi, il y a escroquerie à partir du moment où je me procure un avantage. Il ne s'agissait pas de cela. Je voulais favoriser l'égalité des chances."

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  the diver le Lun 24 Juin 2013 - 17:28

il y avait le championnat de france de cyclisme cette semaine à coté de chez moi (tout près à 10 km) , Chavanel a remporté le contre la montre en explosant tout le monde , 45 KM en 56'58" et en laissant le 2ème à 2 mn .
je l'ai vu monter des côtes que je monte d'habitude (c'est mon circuit d'entrainement ) à une allure impressionante et tirant un braquet énorme !
puis il remet ça le dimanche en manquant de peu de remporter le titre sur route .
Trop fort pour être honnête ?
il est fin prêt pour le tour en tous cas .

the diver

Messages : 886
Date d'inscription : 17/06/2011
Age : 48
Localisation : Brest même
Album préféré : The River

Revenir en haut Aller en bas

Jalabert

Message  Invité le Lun 24 Juin 2013 - 17:32

Et hop...
Lu sur l'équipe.fr:

"Laurent Jalabert était positif à l’EPO sur le Tour de France 1998. C’est ce que révèlent des tests rétroactifs menés en 2004 par l’AFLD sur un échantillon d’urine du coureur français. Ces tests avaient alors été pratiqués anonymement mais la commission d’enquête sénatoriale sur l’efficacité de la lutte contre le dopage en France, qui rendra public son rapport le 18 juillet prochain, a exhumé les PV qui permettent aujourd’hui de mettre un nom sur les échantillons testés. Laurent Jalabert qui n’avait jusqu’à maintenant jamais été confondu, évoluait en 1998 au sein de la formation ONCE de Manolo Saiz, récemment blanchi lors du procès Puerto.

Substance indétectable en 1998, l’EPO était présente dans quasiment tous les échantillons d’urine analysés six ans plus tard.
Rappelons que le Tour de France 1998, remporté par Marco Pantani, avait été celui de l’affaire Festina qui avait conduit à l’exclusion de l’équipe française menée par Richard Virenque."



15 ans après, est-ce que ça a encore un sens ?
Pourquoi au bout du compte n'accepte-t-on pas la seule vraie vérité: Le vrai problème du dopage, c'est qu'il y a trop de sport dedans.


Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Leadbelly II le Lun 24 Juin 2013 - 18:24

Non 15 ans après çà n'a plus de sens....sauf que le tour démarre dans quelques jours. 

Mais l'Equipe est-il encore un journal sportif ou un vulgaire tabloid ?



Leadbelly II

Messages : 126
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 40
Localisation : Dans ma Chevy de 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  yvvan le Mar 25 Juin 2013 - 10:25

Si, si, ça a du sens, qu'on sache qu'on puisse se faire choper dans 10 ou 20 ans...
Du moins si conséquence il y a...

Il a eu le temps de préparer sa défense comme ça.

yvvan

Messages : 965
Date d'inscription : 24/01/2013
Age : 40
Album préféré : Born To Run

https://soundcloud.com/fabienmusic-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  CC Rider le Mar 25 Juin 2013 - 10:51

yvvan a écrit:Si, si, ça a du sens, qu'on sache qu'on puisse se faire choper dans 10 ou 20 ans...
Du moins si conséquence il y a...

Il a eu le temps de préparer sa défense comme ça.

C'est intéressant évidemment: les tests à l'époque ne permettait pas de savoir, puis ils l'ont permis rétro activement, pour enfin finir par démontrer des choses enterrées sous une bâche supposée hermétique de silence et d'oubli.
Ce qui est ballot pour Jalabert c'est qu'il refuse d'avouer l'évidence depuis longtemps.
D'autant plus couillon pour lui qu'il avait l'opportunité de passer carrément à autre chose devant la commission sénatoriale, et rejoindre le peloton de plus en plus nombreux de types passés aux aveux de gré ou de force (devant l'accumulation de témoignage).
L'acharnement sur ce sport est réel, mais il est aussi lié à des pratiques proprement hallucinantes pendant des années.
Quand la boite des témoignages s'est ouverte, ce qui a été décrit est plus proche de partouzes entre toxicos que de sport.
On a eu des discussions sur l'ancien forum à l'époque où LA n'avait pas encore été obligé d'avouer, et une partie des débateurs disait: laissons le tranquille il n'y a pas de preuves.
Maintenant que les preuves sortent et mettent à mal cette génération de champions, on parle encore ou souvent d'acharnement sur le cyclisme, ou de débat destinés à vendre de la presse.
Peut être? Je n'en sais trop rien, mais cela me semble relativement saint de revenir sur tout çà, histoire de savoir, et d'obliger au moins les acteurs de l'époque à assumer.
Ca peut permettre de passer au volant plus pédagogique et éducatif, à partir de témoignages plus libres.

C'est évidemment archi vrai que le cyclisme n'est pas le seul sport concerné, et de loin.
Récemment la médaillée d'or des JO du 100 et du 200 s'est fait gauler... Jamaïcaine comme Usain Bolt.
Peut être que celui ci sera inquiété un jour?
Les tennismen ne sont jamais contrôlés, alors qu'il est évident qu'il y a du dopage sur le circuit, ce qui est absurde...
Les footeux comptent sur Blatter pour le "tout va bien dans le football" quasi quotidien, le Rugby est border aussi selon tout les témoignages qui convergent.

Et à chaque fois l'omerta du milieu concerné couvre le tout.
Savoir est une bonne chose, et passer à autre chose aussi.


Par contre, la défense de Jalabert depuis hier, confine au comique troupier.
C'est sûr que ca doit être archi dur de devoir avouer, mais même Ullrich a fini par le faire...



CC Rider

Messages : 6227
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 96

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tour de France 2013

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum