Detroit Rocks!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Detroit Rocks!

Message  CC Rider le Dim 9 Juin 2013 - 9:30

Le trailer de ce docu: un florilège de personnages qui ont fait ou accompagné la scène rock issue de cette ville.
Liste inter génération et brochette d'individus légendaires et vraiment impressionante: Mytch Ryder, Bob Seger, Ted Nugent, les Stooges, Radio Birdman, les Stripes, la Motown, Grand Funk Railwood etc etc...



je ne pense pas qu'on puisse voir ce film un jour au cinéma par chez nous, mais la date de sortie du DVD va être surveillée de près Suspect
avatar
CC Rider

Messages : 6635
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Detroit Rocks!

Message  Yazid le Mar 11 Juin 2013 - 12:44

Merci beaucoup CC Rider, j'ai passé 4 jours à Detroit pour aller voir Rodriguez au Masonic Temple Theatre (18 mai) d'où mon grand intérêt pour cette ville sous assistance aujourd'hui...

YM

Yazid

Messages : 114
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Detroit Rocks!

Message  Yazid le Mar 11 Juin 2013 - 12:47

CC Rider a écrit:Grand Funk Railwood
Railroad Smile

YM

Yazid

Messages : 114
Date d'inscription : 09/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Detroit Rocks!

Message  garageland le Mar 11 Juin 2013 - 19:31

Affilier Radio Birdman et Detroit est un gros raccourci car le groupe est quasiment entièrement australien. Seul Deniz Tek est originaire de M.C., et a immigré aux antipodes dans sa jeunesse. Par contre, question influences et high energy, le lien est bien réel.
avatar
garageland

Messages : 175
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : 78

Revenir en haut Aller en bas

Re: Detroit Rocks!

Message  bill horton le Mar 11 Juin 2013 - 20:32

En plus c'est cool de voir tous ces papys avec des piercings et des boucles d'oreilles... Wink


avatar
bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: Detroit Rocks!

Message  CC Rider le Mar 11 Juin 2013 - 21:38

garageland a écrit:Affilier Radio Birdman et Detroit est un gros raccourci car le groupe est quasiment entièrement australien. Seul Deniz Tek est originaire de M.C., et a immigré aux antipodes dans sa jeunesse. Par contre, question influences et high energy, le lien est bien réel.

C'est vrai....on est sur l'axe Australie, Detroit, Le Havre Smile
avatar
CC Rider

Messages : 6635
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Detroit Rocks!

Message  CC Rider le Mer 30 Avr 2014 - 9:05

Un peu de lecture.

Pierre Evil retrace l’histoire de Detroit sous le prisme de son éclectique production musicale.
Detroit valait bien une somme. Après s’être penché sur Berlin dans un premier ouvrage marquant, qui décortiquait la musique générée par et pour la géante européenne meurtrie, la maison d’édition Ollendorff & Desseins vient de publier Detroit Sampler, qui fait de la même façon le portrait de la ville américaine à travers le son.
Disons-le tout de suite, c’est un travail modèle et érudit qui a été mené par Pierre Evil, dont on sait désormais qu’il se nomme dans le civil Pierre-Yves Bocquet et qu’il a la charge de rédiger les discours de Hollande… Au moins, ceux-ci seront composés par un homme capable de s’emporter pour le blues poisseux de Big Maceo Merriweather ou la fougue de la jeune Aretha Franklin brillant au cœur de la chorale de son pasteur de père. C’est quelque part rassurant.

Detroit Sampler, qui se double d’un site internet qui permet d’écouter de nombreux morceaux, avance chronologiquement pour raconter la naissance des usines monstres de Ford et General Motors, la crise des années 30 et le plongeon social, la renaissance industrielle après 1940, les Trente Glorieuses et la lente banqueroute d’une ville qui a fini par tout perdre sauf sa capacité à se renouveler artistiquement. Car rien ne rend l’oubli qu’offre la musique plus nécessaire qu’une vie sans confort. Detroit a ainsi sans cesse absorbé des travailleurs qui étaient aussi bluesmen noirs (John Lee Hoker), bouseux hillbillies blancs (les York Brothers), chanteurs romantiques (les Ink Spots), rockeurs pleins de cambouis (MC5, Iggy and the Stooges), papes funk (George Clinton), rappeurs (Eminem) ou pionniers techno (les Belleville Three), leur offrant des labels opportunistes mais visionnaires comme Motown et la possibilité de brouiller, à Detroit toujours un peu plus qu’ailleurs, les frontières raciales.

L’ouvrage de Pierre Evil saisit, dans un flot difficile à lâcher, cette agitation permanente jusqu’à la limite de l’histoire récente, laissant l’après-Eminem aux futurs historiens. Car Detroit n’a pas fini de se faire entendre.

avec le lien dont cause l'article

http://www.detroit-sampler.fr/
avatar
CC Rider

Messages : 6635
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 97

Revenir en haut Aller en bas

Re: Detroit Rocks!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum