Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  calispera le Mer 29 Juin 2011 - 21:59

Cet échange n'est que la suite des messages qui ont été publié sur le fil :
« des livres où on parle de Bruce » à partir du message suivant :
http://hopeanddreams.forumactif.com/t125-des-livres-ou-on-parle-de-bruce#2072
Comme on était sorti du sujet et que ça se prolonge, j'ai préféré continuer ici.

Roadrunner a écrit:
calispera a écrit: C'est un peu l'histoire de verre à demi vide ou à demi rempli.
Moi je le vois plutôt comme les 2 côtés de la médaille, comme je l'ai laissé entendre. Je ne nie pas qu'il y a de belles choses, je souligne seulement le fait qu'il y en a aussi de moins belles voire de moches et que c'est très naïf de nier l'existence de ce fait.

Bon, je vais aller plus loin avec mon verre. Je ne désire pas nier le côté négatif des choses, je l'ai dit. Par contre je sais à présent que plus on regarde le verre à demi rempli, plus il se remplit, et plus on le regarde à demi vide, plus il se vide. Donc pour moi il ne s'agit pas de nier les aspects négatifs, ils ont été cités, et c'est bien, mais au-delà je ne désire pas leur accorder plus de mon attention (tant que j'en suis capable, car mes vieux réflexes ne sont jamais loin Wink )

Roadrunner a écrit:
calispera a écrit: Mais « l'effet Springsteen » que je ressens personnellement
Pourrais-tu le définir plus précisément ?

J'ai failli répondre à ça dans le fil : « que vous a apporté Springsteen », mais ce serait pas vraiment dans le sujet. Comme ma réponse n'est pas courte (ben tiens Wink ) je la repousse à la fin de ce message.


Roadrunner a écrit:
calispera a écrit:Et je ne pense pas que ce soit parce qu'on regarde les couleurs positives dans le miroir qu'on s'illusionne et fonctionne dans un monde de bisounours.
Quand j'évoquais le monde des bisounours, je pensais surtout à la duplicité de certains (beaucoup ?) de fans qui partent dans des envolées lyriques, solidaires, humanistes, à la vie-à la mort en public (exemple dans ce docu, sur les forums, dans les conventions Springsteen, etc.) mais qui en fait n'en croient pas un traître mot et ne font leurs déclarations que pour se faire mousser. Comme le dit si bien notre plus grand philosophe contemporain le Dr House : tout le monde ment ! Quand j'entends les déclarations de certains et les compare à leur comportement lors des tournées, je n'ai qu'une envie :

Je ne pense pas qu'ils n'y croient pas. Je pense qu'ils font tout pour y croire, mais que ce sont des humains, et leurs envolées, ben parfois elles retombent à plat quand leur part d'ombre se manifeste.
Cela dit, ce que tu dis me rappelle très fort les gens que je côtoyais à mon adolescence quand j'étais encore très imprégnée par la religion. J'assistais à des messes, et y voyais des gens très « inspirés », avec des visages radieux, des mains qui se lèvent vers les cieux, des déclarations d'une hypocrisie sans nom (à mes yeux, pas aux leurs), etc. Et dès qu'ils quittaient la messe, ils se retrouvaient au naturel, avec des attitudes très différentes de ce que je venais de voir d'eux, et ça m'a toujours profondément dégoûtée.
Pour moi, si nous sommes faits de deux faces de la médaille, si nous avons une part d'ombre et de lumière, il me paraît logique que ces faces transparaissent à tous les moments de notre vie et que c'est au quotidien qu'on travaille à devenir meilleur, et pas juste à l'heure dominicale de la messe.
Mais je ne pense pas que les fans de Springsteen fonctionnent dans ce registre.

Roadrunner a écrit:
calispera a écrit: Mais leur entente actuelle n'est tout de même pas factice, et même si derrière les coulisses ça ne doit pas être rose tous les jours, je pense que s'ils en sont là où ils sont aujourd'hui (après 40 ans tout de même), c'est que les bonnes raisons dépassent de loin les mauvaises.
Je n'ai pas dit que je pensais que leur entente actuelle était factice, je pense même qu'elle est sincère, mais ça n'empêche pas pour autant les mésententes et les rapports de force.

Ce que j'essayais de dire justement c'est qu'ils ne sont pas dans un rapport de force 'imposé'. Ils sont tous d'accord que le Boss est le boss et ils ont choisi de l'accepter. Il a autorité, c'est clair, mais elle est ouvertement reconnue et approuvée, même si ça doit bien coincer parfois, voire souvent.
Et dans ce sens je ne les considère pas comme des suiveurs. Car je pense que le Boss aurait depuis longtemps éjecté des suiveurs. Il a besoin de gens comme lui autour de lui, de gens qui ont du répondant, de gens qui l'égratignent, etc. des gens qu'il peut estimer, respecter, aimer (ce que n'inspirent pas les suiveurs). Le discours qu'il a prononcé aux funérailles de Clarence semble aller dans ce sens.

Roadrunner a écrit:Au risque d'être sarcastique et pour prendre un extrême : il est de notoriété publique que les Stones ne peuvent pas se piffrer entre eux et ne se voient d'ailleurs jamais en dehors des concerts (dixit certains Stones eux-mêmes donc on peut croire que c'est la vérité) et pourtant ils font de longues tournées depuis des décennies...
Bruce et son orchestre n'ont évidemment pas ce genre de relations et ne l'auront jamais (enfin, je crois... mais va savoir après tout !).

En parlant d'extrême, je pense justement que Bruce pourrait bien être à l'autre extrême par rapport aux Stones à ce sujet, même si ça n'exclut pas certains gros ratages qu'on ne va certainement pas nous rapporter Wink .

Roadrunner a écrit:
calispera a écrit: Quand on dit que Bruce à mis fin à leur contrat par téléphone, du jour au lendemain, et qu'il les a réengagés presque pareil, je me doute bien qu'il avait des raisons majeures, voire de force majeure, qui ont été dites, immédiatement ou des années plus tard et que chacun des membres a pu comprendre. Et nous sommes sans doute très loin de pouvoir les imaginer.
Ce n'est pas "on" mais les E Streeters eux-mêmes, notamment Clarence, comme je l'ai souligné, autrement dit une source première.

Tss, arrête de me titiller Wink « on » c'est indéfini, ça peut être moi, toi, Clarence, Steve, un journaliste, un fan, ou même Bruce lui-même (il a aussi parlé de ça je ne sais plus où)

Roadrunner a écrit:
calispera a écrit: Je peux me tromper bien sûr, mais je pense qu'aucun des membres n'ait un profil de suiveur, et que les remises en question ont jalonné les années et qu'ils sont très conscients et très engagés dans les choix qu'ils ont faits.
euh... si, justement, ce sont des suiveurs, autrement appelés des employés de leur patron qui est le seul (avec Landau, mais ceci est un autre débat) à décider des choses. C'est aussi pourquoi le nom du groupe n'apparaît jamais sur les pochettes. CQFD.

Et ben non pas cqfd Wink (tu me titilles encore là Wink ) : cf. ce que j'ai dit un peu plus haut. Ils ont accepté certaines conditions de leur plein gré, et de manière contractuelle. Mais si Bruce avait été un réel dictateur, le E-Street n'aurait jamais tenu 40 ans et les réunions en 95 et 99, on n'y aurait même pas songé.

Roadrunner a écrit:
A propos de Steve d'ailleurs, c'est bien le seul, je crois, qui ne peut pas vraiment être qualifié de suiveur puisqu'il est parti en claquant la porte du studio d'enregistrement de BITUSA pour divergences d'opinion et mésentente avec Landau (pour le dire de manière soft). Bien des années plus tard il a souvent commenté cette décision avec ironie.

Steve est sans doute le seul rebelle après Springsteen Wink Ca ne rend pas les autres suiveurs pour autant.

Roadrunner a écrit:la version officielle dans la plupart des bouquins c'est que Bruce c'est un bon p'tit gars qui ne boit pas, ne fume pas et ne trompe pas sa femme. Et ses fans sont des gens fantastiques, désintéressés et solidaires. C'est écrit noir sur blanc donc c'est forcément vrai !

Hehe, et tu as des éléments qui pourraient prouver le contraire? Wink (à propos de Bruce, car pour les fans, sur des dizaines de millions, ça serait difficile Wink )
J'avais des doutes au début. Je me disais, ok, il boit pas, mais c'est pas possible, avant le concert et à la pause, il se shoote à la coke. Pareil, pour sa femme, je me disais, non, non, il a trop de succès, il en a connu trop d'autres avant elle.
Mais ça ne fait pas sens. Soit ce qu'on dit est bien vrai, et il est un homme qui recherche l'honnêteté, qui recherche à être intègre, qui donne le meilleur de lui même, et donc quand il dit ne pas fumer, ne pas supporter la boisson, aimer sa femme etc. ben il dit vrai (ça n'a pas été qu'écrit, ya des interview filmées (si ma mémoire ne déconne pas trop) où il le dit lui-même.
Soit c'est tout qui est foireux, et alors tout ça n'est qu'une grosse entreprise commerciale particulièrement bien foutue, où les fans qui écrivent des bouquins, créent des sites et des forums, organisent des actions de solidarité, etc. ces fans ne sont donc que des pigeons de première qui entrainent les autres à mieux consommer du Springsteen, et mieux enrichir tous ceux qui gravitent autour de lui. Et tout ce qui est dit dans ses chansons ne serait alors que de la pure manipulation, vachement bien orchestrée que nous gobons tous comme des cons.
Ca ne fait vraiment pas sens du tout.

Mais je peux me tromper Wink gniark Wink Nuance tout de même : c'est clair que les fans auront tendance à embellir les choses, mais à mon avis, pas au point de mentir. La cohérence, l'honnêteté, l'intégrité recherchées par Springsteen sont des aspects qui comptent aussi pour beaucoup de fans.

Et pour terminer, je reviens à ça :
Roadrunner a écrit:
calispera a écrit: Mais « l'effet Springsteen » que je ressens personnellement
Pourrais-tu le définir plus précisément ?

Le phénomène Springsteen m'inspire, me régénère, crée l'étincelle.

Les jours « sans », écouter de la musique de Springsteen m'aide à me remettre sur les rails.

Je ne suis pas de ceux-celles qui apprécient vraiment sa musique. J'ai véritablement d'autres préférences musicales et de loin. Et je connais finalement très peu le contenu paroles des morceaux de Springsteen, excepté tout ce que j'en ai lu.
Mais derrière cette musique, derrière ce que je vois dans les vidéos, ou dans les interviews, ou dans les citations ou commentaires de lui et ses proches, je sens quelque chose de l'ordre d'une âme, une force, quelque chose qui nous prend par la main et nous pousse à faire mieux, sans nous enchaîner et sans aucune tendance à moraliser (ce qui fait justement partie de cette force).
Car à cette force est aussi liée un aspect lâcher prise.

Bien que j'aie traversé pas mal de difficultés lourdes ces dernières années, j'ai réussi à donner du sens à ma vie, et je la vis dans une certaine direction que je me suis choisie. Mais depuis que j'ai retrouvé Springsteen, (et ça ne fait après tout que 6 mois), cela m'aide à ce que cette voie coule plus de source.

Quand je suis connectée à la sphère Springsteen j'ai envie de donner, j'ai envie d'en faire profiter d'autres (sans pour autant les faire passer par la case Springsteen).
Je ne peux pas dire qu'il est comme une lumière sur le chemin, car l'effet Springsteen ne me « guide » pas. Mais il donne le punch d'avancer sur ce chemin.

Je pense que la personnalité et le génie de Springsteen y sont pour quelque chose, mais je pense aussi qu'autre chose se passe, quelque chose que Springsteen facilite. Un peu comme s'il avait la clé pour laisser passer un courant et pour le faire circuler alors que sans cette clé, cela reste plutôt figé.
Et que plus cet effet fonctionne chez beaucoup de gens, plus cela a tendance à fonctionner chez d'autres. Une sorte d'effet cercle vertueux. Et ils le savent très bien dans le E-Street Band, Clarence Clemmons en premier, raison pour laquelle ils ne peuvent imaginer faire autre chose ou le faire en dilettante. Dans sa dernière émission Steve Van Zandt l'a également exprimé en d'autres mots.

J'en ai déjà parlé ailleurs (j'ignore sur quel fil), mais je me demande pourquoi ils n'investissent pas plus pour comprendre et expliquer ce phénomène, ou alors ils en savent beaucoup plus qu'ils ne le disent, mais refusent d'en parler publiquement, conscients que s'ils donnent un sens trop précis à ce phénomène, celui-ci se pervertira. C'est au public à donner son propre sens.

Et comme je l'ai déjà lu pour d'autres fans, les premières fois que j'ai regardé les vidéos de Springsteen en concert (principalement Barcelone et Dublin), j'avais le visage fendu d'un sourire géant, béat, nigaud comme pas possible.
J'ignore l'effet que cela produirait sur moi de vivre un concert, mais j'ai l'impression que ce ne serait pas une mince affaire.

Ce qui m'étonne aussi dans tout ça, c'est de voir que certains sont principalement inspirés par sa musique, d'autres par les paroles de certaines chansons, d'autres comme moi par son énergie et son humanité, et sans doute d'autres encore par pleins de choses auxquelles je ne pense pas pour l'instant. Et quel que soit le biais : l'effet semble être le même. Et c'est ça qui m'interpelle.

calispera

Messages : 1217
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Roadrunner le Jeu 30 Juin 2011 - 13:36

calispera a écrit:
Roadrunner a écrit:la version officielle dans la plupart des bouquins c'est que Bruce c'est un bon p'tit gars qui ne boit pas, ne fume pas et ne trompe pas sa femme. Et ses fans sont des gens fantastiques, désintéressés et solidaires. C'est écrit noir sur blanc donc c'est forcément vrai !

Hehe, et tu as des éléments qui pourraient prouver le contraire? Wink (à propos de Bruce, car pour les fans, sur des dizaines de millions, ça serait difficile Wink ) J'avais des doutes au début. Je me disais, ok, il boit pas, mais c'est pas possible, avant le concert et à la pause, il se shoote à la coke. Pareil, pour sa femme, je me disais, non, non, il a trop de succès, il en a connu trop d'autres avant elle.
Oui, bien sûr, c'est même trouvable sur internet, demande à ton ami Gougueule ! Wink
Pour rappel, infos de notoriété publique : à l'époque où il se shootait aux cheeseburgers et où sa maison de disque voulait le faire passer pour un p'tit gars bien propre sur lui il a fait la tournée (titubante) des rhumeries en Allemagne avec ce groupe local dont je n'ai pas retenu le nom et avec qui il a fait des boeufs et même une vidéo (trouvables sur la toile).
Quant à tromper sa femme : il a couché avec sa choriste Patti Scialfa quand il était marié à Julianne Philips Shocked cf les fameuses photos du balcon et de la piscine en Italie qui lui ont coûté un divorce et la moitié de sa fortune.

Mais libre à toi de faire l'autruche et de le prendre pour un saint ! Si tu crois que tout ce qu'il dit est "la vérité vraie"... Comme le dit le vieil adage, il y a toujours 3 vérités : la tienne, la mienne et LA Vérité.
Moi je le préfère comme ça, humain et mortel avec ses qualités et ses défauts, ses morceaux de bravoure et ses frasques, même si elles sont rares.
Idem pour les fans.


- re : "l'effet Kiss Cool Springsteen" :
Je m'attendais à quelque chose d'extraordinaire (au sens premier du terme, c'est-à-dire : qui sort de l'ordinaire) mais en fait non, ta longue définition est valable pour n'importe quel fan de n'importe quel artiste. Dans ta formule tu peux remplacer Springsteen par Mylène Farmer, Lady Gaga, Johnny Hallyday, Claude François, Frank Michael, etc et tu entendras leurs fans respectifs tenir exactement le même discours que le tien ! C'est ça, être fan, non ?! (mais non, je cite pas du Obispo !)

En plus tu dis ne pas vraiment connaître sa musique ni l'apprécier (alors que fais-tu ici ???!!! scratch ) et n'avoir jamais assisté à ses concerts, tu manques donc cruellement de vécu, d'infos, de recul, d'esprit critique, d'âme oserais-je dire, c'est sans doute pourquoi tu poses tant de questions. Ou alors tu es une étudiante en sociologie, ethnologie, psychologie qui doit rédiger un mémoire sur le phénomène "fan de chanteur populaire"...

Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  admin le Jeu 30 Juin 2011 - 19:56

Votre discussion me rappelle deux choses

-un sujet sur lohad I, sur les fans
http://hopeanddreams.aceboard.fr/forum2.php?rub=4320&cat=5850&login=286628

-et la fin de l'article macho de Philippe Garnier sur la tournée Darkness
http://hopeanddreams.free.fr/public/presse.php?idpresse=78
qui finit comme ça:
Bruce Springsteen semble être comme ces draculas de la popularité : il lui faut sa dose de bains de foule, d'amour brut, d'adulation ou d'appréciation. Il lui faut sa dose tous les soirs. Ensuite, après le concert et les autographes, il repart dans la nuit comme un ange garagiste, comme un dracula BON et jeune, mais sombre aussi, un dracula du rock'n'roll.

Comme un écho...
Bien sûr, l'image de Springsteen est en partie construite, scénarisée, parce que ce qu'il veut ou voulait, c'est être reconnu comme un sinon le meilleur dans le rock. Il est signé comme un nouveau Dylan (il n'a jamais pu signé avec son groupe). Darkness est un montage (on voit bien la sélection si on compare l'album avec les titres de The Promise). Ne serait ce que la photo de pochette, on avait discuté du coté "t-shirt blanc sous blouson noir", comme James Dean ou Brando... Et la presse se fait un plaisir de bâtir des mythes (parfois de les défaire aussi). On voit bien le truc dans la phrase citée: sans parler d'un Dracula, vous avez déjà vu des anges garagistes, vous? C'est quoi ça? des anges garagistes...

On ne peut pas confondre l'auteur avec ces personnages et ces chansons. Se cantonner aux chansons ou à son travail, c'est déjà pas mal. Ça me semble plus honnête comme relation que d'aller béatifier l'auteur. On n'aime un chanteur parce qu'il fume (ou pas)? parce qu'il boit (ou pas)? parce qu'il trompe sa femme (avec son producteur!!! euh... ou pas)? ou bien parce qu'il fait de chansons qui vous plaisent?

Et d'ailleurs, peu importe si l'image est retravaillée, si les chansons étaient mauvaises, ça ne tiendrait pas la route très longtemps...

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  admin le Ven 1 Juil 2011 - 6:18

Ça me semble plus honnête comme relation que d'aller béatifier l'auteur

Je pense pas qu'"honnête" soit le bon mot. Parce qu'il n'y a pas de malhonneteté dans le contraire. Peut être "pertinent" conviendrait mieux selon l'avis "à moi personnellement que j'ai et qui n'engage que moi"

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Leadbelly II le Ven 1 Juil 2011 - 8:26



"Je n’ai jamais touché aux drogues. J’ai bien connu quelques moments où l’autodestruction me fascinait et me tentait, mais sans pour autant être attiré par les drogues. Je n’en ai jamais fait une question de principe. Simplement, si je n’ai jamais touché à ces trucs, c’est qu’ils me foutent la trouille. Je suis incapable de m’abandonner à des substances aussi hasardeuses parce que je ne sais pas quel genre de type je deviendrais sous l’emprise de drogues. (Bruce Springsteen, 1996)"


Voilà ce qu'on peut trouver dans le livre intitulé "SEX, DROGUE & ROCK N ROLL".

Maintenant, je trouve que vous vous prenez la tête pour pas grand chose. SPRINGSTEEN n'est pas un saint, mais ce n'est pas non plus un mormon....ou alors il faudra qu'on m'explique comment il a pu écrire FIRE ou READ HEADED WOMAN.

C'est du ROCK, donc de la sueur, du sexe, du muscle, des désirs, des désillusions, toussa toussa quoi..

Non, dans son attitude, sa plus belle connerie a été de se taper sa choriste... Suspect


Leadbelly II

Messages : 126
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 40
Localisation : Dans ma Chevy de 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Kitty le Ven 1 Juil 2011 - 10:08

Leadbelly II a écrit:

Non, dans son attitude, sa plus belle connerie a été de se taper sa choriste... Suspect


Pourquoi connerie, il l'a aussi épousée et il a fait 3 enfants avec elle.

Kitty

Messages : 650
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Roadrunner le Ven 1 Juil 2011 - 10:26

Non, dans son attitude, sa plus belle connerie a été de laisser sa choriste chanter brailler et yodéliser sur scène !

Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  calispera le Ven 1 Juil 2011 - 10:43

Merci Yvvan,

Je suis allée voir l'échange LOHAD sur la fan attitude. Pas maaaaal Smile

Il y a plusieurs commentaires qui m'ont parlé. L'aspect fan et fanatique tout d'abord. Il y a sans doute autant de manières d'être fan que de fans. Je vois principalement trois tendances. La première irait dans le sens d'un amour passionnel (parfois pulsionnel même), un peu comme quand on est amoureux. Et alors on est capable d'aimer aveuglément l'idôle et même s'identifier à ses dérives. Et je doute fort que les fans de Springsteen soient dans ce cadre-là, ou du moins que ceux-là soient les plus nombreux.
Les fans ados sont probablement plus souvent dans ce registre là.

Je pense que Springsteen ne suscite pas tant cela. Il suscite plus un amour inconditionnel (deuxième tendance), raison pour laquelle beaucoup de fans le restent longtemps.
L'amour inconditionnel implique d'accepter pleinement la personne avec ses défauts mais sans pour autant les approuver, ou s'identifier à eux (alors que dans l'amour passionnel on ne les voit pas, voire on les nie, ou on s'identifie carrément à eux).

Et je pense à une troisième tendance de fan, c'est celle où on adore la musique, point final. Celui qui en est à l'origine suscite sans doute l'admiration, mais on ne cherche pas plus que ça à le connaître, c'est la musique qui nous passionne. Pour moi ce serait alors celle de Muse (j'ai tous leurs cd studio et ignore tout d'eux). Je pense que parmi les fans de Springsteen, nombreux sont aussi dans ce registre là.

Spaceman Spiff en parle très bien :
J'aime l'artiste et ses idées. C'est tout. J'aime l'homme en tant qu'artiste pas en tant qu'homme. Je garde cette différence qui je pense échappe à beaucoup de monde. Et c'est là je pense que commence la "fan attitude". Ma relation avec Springsteen s'arrête là. Ce n'est pas mon potte, ce n'est pas mon ami, je ne le connais pas, je n'ai rien à voir avec lui que le simple fait que j'écoute sa musique.
Je n'essaie pas de m'identifier à quoi que ce soit. Je n'en vois pas l'intérêt.

Sans doute que la fan attitude commence avec cette projection : envie d'être en contact avec l'artiste, envie de lui ressembler, ou encore envie de s'identifier à son message.

Borntoreze dit ceci :
La où s'arrête la raison et où commence la fan attitude, c'est lorsque l'on cautionne des "dérives" de l'artiste.
Mais avec Bruce on est bien lotis !

Pour moi on peut être fan sans être amené à cautionner les dérives de l'artiste. Dans le sens que pour certains artistes, s'ils versaient dans les dérives, ils y perdraient la majorité de leurs fans, et je pense que Springsteen fait partie de ce cercle-là, pas dans le sens qu'il soit un saint, mais dans le sens qu'il se retient bien de préconiser (ou condamner) quoi que ce soit, excepté (en gros) : la solidarité avec les SDF, les vétérans, ou de voter pour le changement. Et je pense que c'est justement ce que la majorité des fans apprécient chez lui. Il ne se prétend pas être un modèle, mais le message qui passe dans les paroles de ses chansons crée l'adhésion chez la plupart des fans. Et les messages qui passent dans ses chansons ne présentent certainement pas des personnages parfaits, mais cautionnent encore moins les dérives. Ils créent l'empathie et/ou font apparaître la capacité d'empathie de Springsteen lui-même qui en est à la source.

J'ai aussi envie d'ajouter que la fan attitude n'exclut pas forcément la raison. Juste elle peut la flanquer en seconde priorité. Ce qui m'a justement très fort impressionnée le premier mois où j'ai redécouvert Springsteen, c'est que ma raison ne s'était pas du tout arrêtée de fonctionner (pas d'aveuglement – les trucs qui ne me plaisaient pas chez Springsteen me sautaient aux yeux), mais elle observait sans rien dicter. J'ai suivi mon coeur, et ça a été comme un gros lâcher prise, et ma raison qui observait a simplement approuvé ce qui se passait, même si cela ne lui correspondait pas. Elle a juste reconnu que les avantages (de cette fan attitude) étaient nettement plus importants que les inconvénients qu'elle tentait de mettre sur la table, et elle a donc laisser faire, sans pour autant démissionner.
Et c'est bien parce que cette raison reste très prégnante dans le processus que je ne cesse de tenter de comprendre le pourquoi du comment de tout ce phénomène, consciente que je ne suis pas la seule à le vivre, que d'autres (mais apparemment pas sur le forum) sont dans la même recherche, et cela semble justement une particularité chez de nombreux fans de Springsteen qu'on ne retrouve pas ou moins chez les autres artistes.

Ayant été fan de cloclo enfant (là j'avoue que ma raison a plus de mal avec ça Wink ), et de Bowie, adolescente : pour moi cela n'a absolument rien à voir (ou si peu Wink )avec ce qui se passe pour moi par rapport à Springsteen.

Ce que je vis par rapport à Springsteen, n'est peut-être pas très rationnel, mais n'est pas très passionnel non plus. Il y a plein de côtés chez lui que je n'apprécie pas ou pas plus que ça, mais ça n'est en rien un problème pour rester fan. Par contre s'il préconisait de se droguer, de se souler, ou autre, ça me poserait tout de même problème. Tout comme ça me poserait problème s'il préconisait l'inverse, même si l'inverse répond plus à mes propres valeurs.
Il ne préconise rien, et se refuse à le faire. Il se contente de créer, de jouer, d'animer et de témoigner, et c'est la manière dont il le fait qui fait exploser la salle.

Autre remarque à propos de celles de Yvvan :
J'ai toujours tendance à penser que ces gens célèbres ont les fans qu'ils méritent (ou qu'ils se fabriquent d'ailleurs).
Par exemple, je peux me tromper mais il ne semble pas que quelqu'un a cherché à toucher la guitare de Brassens durant un de ces concerts... encore moins le mollet de Brel...
u delà du cas particulier du fanatique extrêmiste, chacune des 2 parties tient un bout du lien que constitue la relation entre elles, chacune des 2 parties en est responsable...
On ne peut pas se poser la question générale du fan sans se poser la question du rôle de la "vedette" là dedans...

A ce sujet je pense que le côté multifacette assez impressionnant de Bruce provoque qu'il ait non seulement d'innombrables fans, et cela dans la durée, mais que ce public de fans est vraiment très très très hétéroclite, même si l'on peut y repérer probablement quelques grandes tendances.

Une autre question que je me pose : ces fans si différents, sont-ils grosso modo compatibles? Ou bien plutôt pas, et alors ils se retrouvent uniquement en fonction de leurs affinités communes?
Via mes lectures j'aurais tendance à penser que c'est en général assez compatible. Ici sur le forum, j'avoue ne pas trop savoir. Les membres actuels sont-ils le résultats d'un tri naturel? Ou bien sont-ils très différents et parviennent à s'entendre suffisamment pour faire vivre les échanges? Ou bien sélectionnent-ils leur participation selon les personnes avec qui ils acceptent d'échanger?

Et pour Leadbelly II :
C'est du ROCK, donc de la sueur, du sexe, du muscle, des désirs, des désillusions, toussa toussa quoi..

Et bien justement, pour moi, et pour pas mal d'autres fans (les témoignages pullulent) il n'y a pas que ça, et c'est ça qui fait la différence justement. Si ce n'était que ça, Springsteen m'intéresserait plutôt peu, et c'est d'ailleurs la réaction que j'ai eue à l'époque BITUSA quand j'ai entendu Springsteen de loin, je ne me suis pas approchée. Alors que j'avais pourtant adoré 'The River', en particulier la chanson. Il parle régulièrement lui-même des autres dimensions de sa démarche. Il emploie même le mot « mystique » entre autres pour ça - mot qui ne m'inspire pas trop vu que je ne le comprends pas vraiment et que je crois que chacun y met ce qu'il veut.

Non, dans son attitude, sa plus belle connerie a été de se taper sa choriste... Suspect

Une connerie, certainement pas. Que ça ne plaise pas à beaucoup, je peux le comprendre, mais sans elle il ne serait plus là. Je pense qu'il l'a dit lui même, mais ne suis plus tout à fait sûre, en tout cas si c'est pas noir sur blanc c'est en filigrane à plusieurs endroits dans ce qu'on cite de lui ou dans des vidéos d'interviews.

Maintenant, je trouve que vous vous prenez la tête pour pas grand chose.

Pour moi ce n'est pas un problème de se poser des questions. Ici, il y a une part de jeu pour moi, ça m'intéresse, je n'y vois pas un problème. Par contre si le jeu en intéresse d'autres mais pas tout le monde et que ceux que ça n'intéressent pas demandent d'arrêter de jouer, oui, là ça me pose problème.

Se prendre la tête consiste plutôt à ne pas trouver les réponses et considérer comme un problème de ne pas les trouver.
De plus, les questions qui me préoccupent concernent justement le fait que je cherche à comprendre ce que je vis, mais aussi pourquoi tant d'autres le vivent aussi, même si apparemment peu de membres du forum semblent se sentir concernés par cela.
Et un des aspects qui m'intéresse (en plus du côté fan de Springsteen) c'est la dynamique de groupe, les aspects de connexion, d'intelligence collective, voire de transcendance (mais hors religion) que tout cela implique. Et cet aspect, beaucoup en parlent (excepté sur le forum Wink ) mais c'est presque à demi mot, il semble que personne n'ait vraiment approfondi le sujet, même pas Springsteen, mais de lui je soupçonne qu'il pourrait en savoir beaucoup plus qu'il ne l'exprime, et se tairait intentionnellement, mais ce n'est qu'une possibilité. Avec des « si », on met Springsteen en bouteille et Patti sur l'étiquette Wink

Ce qui prend la tête c'est d'être finalement trop dans la justification. Mais je tente, quand je m'en rends compte de plutôt me taire Wink
Sauf que là, maintenant, je viens encore une fois de me justifier. Mais il est bon de faire des erreurs quand on apprend Wink

calispera

Messages : 1217
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Roadrunner le Ven 1 Juil 2011 - 11:20

Tu viens sur un forum consacré à Springsteen pour y tenir des propos assez méprisants, forum consacré à un auteur-compositeur-interprète dont tu n'apprécies guère l'oeuvre et ne connais pas en live
Je ne suis pas de ceux-celles qui apprécient vraiment sa musique. J'ai véritablement d'autres préférences musicales et de loin. Et je connais finalement très peu le contenu paroles des morceaux de Springsteen, excepté tout ce que j'en ai lu.
et tu t'étonnes que pas grand'monde n'ait envie de converser avec toi ?! Rolling Eyes Tu donnes l'impression de te positionner au-dessus des fans avec un microscope pour les/nous observer alors, forcément... silent



Et un des aspects qui m'intéresse (en plus du côté fan de Springsteen) c'est la dynamique de groupe, les aspects de connexion, d'intelligence collective, voire de transcendance (mais hors religion) que tout cela implique. Et cet aspect, beaucoup en parlent (excepté sur le forum ) mais c'est presque à demi mot, il semble que personne n'ait vraiment approfondi le sujet, même pas Springsteen, mais de lui je soupçonne qu'il pourrait en savoir beaucoup plus qu'il ne l'exprime, et se tairait intentionnellement, mais ce n'est qu'une possibilité.
Et que veux-tu donc que les fans ou Bruce lui-même en disent ? scratch Bruce n'est pas un gourou, le ESB n'est pas une secte, les fans non plus. BS & the ESB c'est une bande de potes qui ont eu la chance de pouvoir gagner leur vie en faisant ce qu'ils aimaient, ça fait des années que ça dure, avec des hauts et des bas, dans la carrière musicale comme dans leurs relations d'amitié, et maintenat ils se mettent à mourir les uns après les autres parce que les années passent et que même les rockers sont mortels.
Dis-nous donc où "on" parle de cet aspect qui t'est si cher et ce qu"on" en dit car moi je suis dans la complete darkness !



Ce qui m'étonne aussi dans tout ça, c'est de voir que certains sont principalement inspirés par sa musique, d'autres par les paroles de certaines chansons, d'autres comme moi par son énergie et son humanité, et sans doute d'autres encore par pleins de choses auxquelles je ne pense pas pour l'instant.
Kitty est très inspirée par ses chemises à carreaux, je-ne-sais-plus-qui par son gobelet d'eau en concert, d'autres par ses gros biceps couverts de sueur, etc. Il y a tout un topic consacré à ces diverses sources d'inspiration dans une autre section. Wink

Roadrunner

Messages : 123
Date d'inscription : 16/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Leadbelly II le Ven 1 Juil 2011 - 12:00

Leadbelly II a écrit:


Non, dans son attitude, sa plus belle connerie a été de se taper sa choriste...



Pourquoi connerie, il l'a aussi épousée et il a fait 3 enfants avec elle
.


Le mot attitude est pas très adéquat. je voulais dire que Patti (qui serait quand même capable de faire rougir Julien Clerc question vibrato) symbolise un peu la période de déclin rock de SPRINGSTEEN. Je sais pas si je suis clair. N'empêche, s'il avait pas épousé sa choriste, il nous aurait épargné des années plus tard des tartes à la crème comme QUEEN OF THE SUPERMARKET....



Et pour Leadbelly II :
C'est du ROCK, donc de la sueur, du sexe, du muscle, des désirs, des désillusions, toussa toussa quoi..

Et bien justement, pour moi, et pour pas mal d'autres fans (les témoignages pullulent) il n'y a pas que ça, et c'est ça qui fait la différence justement. Si ce n'était que ça, Springsteen m'intéresserait plutôt peu, et c'est d'ailleurs la réaction que j'ai eue à l'époque BITUSA quand j'ai entendu Springsteen de loin, je ne me suis pas approchée.

Disons que c'est un rocker qui aurait un abonnement à TELERAMA et courrier INTERNATIONAL.....



Maintenant, je trouve que vous vous prenez la tête pour pas grand chose.

Pour moi ce n'est pas un problème de se poser des questions. Ici, il y a une part de jeu pour moi, ça m'intéresse, je n'y vois pas un problème. Par contre si le jeu en intéresse d'autres mais pas tout le monde et que ceux que ça n'intéressent pas demandent d'arrêter de jouer, oui, là ça me pose problème.

Se prendre la tête consiste plutôt à ne pas trouver les réponses et considérer comme un problème de ne pas les trouver.


Quand je parlais de prise de tête, je voulais dire que je me sens loin (à mon plus grand bonheur) des fans de RADIOHEAD.... Razz

Leadbelly II

Messages : 126
Date d'inscription : 22/06/2011
Age : 40
Localisation : Dans ma Chevy de 69

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  TOF le Ven 1 Juil 2011 - 13:14

calispera a écrit:Une autre question que je me pose : ces fans si différents, sont-ils grosso modo compatibles? Ou bien plutôt pas, et alors ils se retrouvent uniquement en fonction de leurs affinités communes?
Via mes lectures j'aurais tendance à penser que c'est en général assez compatible. Ici sur le forum, j'avoue ne pas trop savoir. Les membres actuels sont-ils le résultats d'un tri naturel? Ou bien sont-ils très différents et parviennent à s'entendre suffisamment pour faire vivre les échanges? Ou bien sélectionnent-ils leur participation selon les personnes avec qui ils acceptent d'échanger?
C'est comme dans la vraie vie non ?
Les gens se retrouvent par affinité.
Ton voisin de gauche, tu l'aimes bien, il devient ton pote, celui de droite, tu le trouves con, tu l'ignores.
Ton collègue de droite, tu l'aimes bien, il devient ton pote, celui de gauche, tu le trouves con, tu l'ignores.
Autant, Springsteen, peut être une raison de devenir pote ... autant c'est pas une excuse.
Grace à lui, j'ai rencontré des tas de gens, mais je sais bien que je suis compatible qu'avec une faible partie.
J'ai un de mes voisins qui m'invite un jour à diner. Il me fait visiter sa baraque. Sur une étagère, je repère Tracks. Je me dits ... un mec qui apprécie Bruce juste comme çà a un best of .. voir 1 ou 2 CDs .. mais il n'achète pas Tracks. J'en déduits donc qu'il est fan.
Sur que cela a permis un début de conversation, de faire plus ample connaissance ... mais c'est pas pour çà qu'il est devenu mon ami. C'est qu'il a d'autres qualités.

Le plan virtuel, c'est différent. On est tous caché derrière un clavier, les conversations sont éparpillées au milieu de posts. Les échanges ne se font pas en instantanés. T'as le temps de réfléchir avant de répondre. Bref la spontanéité en prend un coup.
Certains sont sincères, d'autres font exprès d'être exécrables, d'autres encore s'amusent à jouer un rôle ... bref t'es dans le virtuel, y a rien de vrai !!!! Faut faire le tri, prendre ce qui t'interesse et laisser le reste.

Par contre le virtuel, permet de passer au réel. Grace au forum, j'ai rencontré des tas de gens .. et là on revient au début du post.
C'est comme dans la vrai vie.
Y a ceux qui sont compatibles ... et les autres.

PS : Evidemment j'ai les noms !!!!!!!!!!

TOF
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

ouh la

Message  Kitty le Ven 1 Juil 2011 - 19:37

j'ai chopé une sacré migraine.

moi j'aime ça aussi chez Springsteen, je suis quel type de fan ???????



ou encore ça



parce qu'on s'amuse bien avec les copines du forum flower

sinon, j'aime aussi ceci (entre autres), que dis je j'adore, je rentre en transe, je rêve de l'entendre sur scène, je la passe en boucle etc...



j'adore l'attente avant le concert, j'aime quand mon coeur s'accélère, j'aime sentir la foule vibrer, je commence à hurler quand les e-streeters entrent sur la scène, je n'ai plus de voix au bout de 10 mn (ce qui a fait du bien à Daran en particulier, coucou), je frissonne sur Jungleland (RIP C.)

j'aime voir les gens sourire tout autour de moi, j'ai été émue jusqu'aux larmes lorsque j'ai emmené mes parents, voir le concert à Bercy de la tournée DEVILS and dust et qu'après le concert, ma mère m'a simplement dit :
maintenant je comprends, enfin et en plus il est hyper sexy.
mon père ne m'a pas parlé, il me souriait, (c'est un taiseux) j'ai lu dans son regard son admiration pour cet artiste et le bonheur que je dégageais.

j'ai adoré voir ma maman de 70 ans danser à Bercy en 2007 lors du show full band, chanter du yaourt, j'ai adoré ce concert, la chaleur, l'ambiance. C'est un moment de partage, et ça j'aime, j'aime, je suis heureuse.

voilà, est ce que c'est grave ?


Kitty

Messages : 650
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  TOF le Ven 1 Juil 2011 - 21:56

Kitty a écrit:j'ai chopé une sacré migraine.

moi j'aime ça aussi chez Springsteen, je suis quel type de fan ???????

Hmmmm une détraquée qui a mal au crâne ? !!!!!!!!!!!

TOF
Admin

Messages : 991
Date d'inscription : 14/06/2011

http://www.lohad.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  nanou le Ven 1 Juil 2011 - 22:26

Non mais, un peu de respect, tu pourrais au moins dire, je sais pas moi, une popotineuse headakisante, ça fait quand même plus classe, non 

nanou

Messages : 801
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 56
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Kitty le Sam 2 Juil 2011 - 8:47

TOF a écrit:
Kitty a écrit:j'ai chopé une sacré migraine.

moi j'aime ça aussi chez Springsteen, je suis quel type de fan ???????

Hmmmm une détraquée qui a mal au crâne ? !!!!!!!!!!!




ce n'était pas une TOF migraine Smile

j'adore être détraquée si ça concerne le Boss






Kitty

Messages : 650
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  crazybib le Sam 2 Juil 2011 - 15:08

Kitty a écrit:j'ai chopé une sacré migraine.

moi j'aime ça aussi chez Springsteen, je suis quel type de fan ???????



ou encore ça



parce qu'on s'amuse bien avec les copines du forum flower

sinon, j'aime aussi ceci (entre autres), que dis je j'adore, je rentre en transe, je rêve de l'entendre sur scène, je la passe en boucle etc...



j'adore l'attente avant le concert, j'aime quand mon coeur s'accélère, j'aime sentir la foule vibrer, je commence à hurler quand les e-streeters entrent sur la scène, je n'ai plus de voix au bout de 10 mn (ce qui a fait du bien à Daran en particulier, coucou), je frissonne sur Jungleland (RIP C.)

j'aime voir les gens sourire tout autour de moi, j'ai été émue jusqu'aux larmes lorsque j'ai emmené mes parents, voir le concert à Bercy de la tournée DEVILS and dust et qu'après le concert, ma mère m'a simplement dit :
maintenant je comprends, enfin et en plus il est hyper sexy.
mon père ne m'a pas parlé, il me souriait, (c'est un taiseux) j'ai lu dans son regard son admiration pour cet artiste et le bonheur que je dégageais.

j'ai adoré voir ma maman de 70 ans danser à Bercy en 2007 lors du show full band, chanter du yaourt, j'ai adoré ce concert, la chaleur, l'ambiance. C'est un moment de partage, et ça j'aime, j'aime, je suis heureuse.

voilà, est ce que c'est grave ?


Meuh non, c'est pas grave !!

J'ai moi même emmené ma maman de 72 ans au parc en 2008, et elle avait adoré. Quand à mon père, il était avec moi à Vincennes en 88.

crazybib

Messages : 199
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 45
Localisation : In the darkness on the edge of town...
Album préféré : Darkness On The Edge Of Town

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  calispera le Dim 3 Juil 2011 - 21:11

Attention, migraineux, migraineuses : passez votre chemin, vous courez de réels risques avec le message qui suit, et les pharmacies sont fermées ce week-end Wink à moins que je n'attende lundi pour poster mon message afin de vous épargner Wink

Roadrunner :

Tu viens sur un forum consacré à Springsteen pour y tenir des propos assez méprisants, forum consacré à un auteur-compositeur-interprète dont tu n'apprécies guère l'oeuvre et ne connais pas en live

Mon intention n'était certainement pas d'exprimer du mépris. Juste j'ai été franche, en disant ce qui est, sans chercher à mentir, sans chercher à être hypocrite.

Il est vrai que j'apprécie moins sa musique que d'autres musiques, c'est une affaire de goût après tout. Je ne pense pas qu'il y ait de jugement là-derrière. De là à interpréter que je n'ai pas ma place sur le forum..... Il y a mille raisons possible d'être fan, et ce ne sont pas forcément les conscientes ou les plus courantes qui doivent servir de référence.
Ce qui ne veut pas dire non plus que je n'apprécie pas sa musique, pas plus que je ne méprise ceux qui l'apprécient plus. C'est tout de même celle que j'écoute la moitié du temps depuis 6 mois, souvent plusieurs heures par jour. Mais pour moi elle fait partie d'un ensemble, et c'est surtout à ce titre-là qu'elle me plait, et de plus en plus puisque je nourris cet effet en l'écoutant beaucoup.
Springsteen, à mes yeux, ce n'est pas un musicien+songwriter+rocker+entertainer+un homme+une star : c'est plutôt un monument de tout ça (sans confondre avec de la béatification).
De la même manière, j'écoute les environ 3-400 morceaux différents que Springsteen a publié officiellement, et j'ai lu les paroles de seulement certaines d'entre elles mais ne me suis pas encore investie plus avant, ça peut encore venir, et ce sont les livres qui m'en ont le mieux parlé jusqu'à présent.
Et si je ne vais pas en concert ce sont pour des raisons que j'ai expliquées dans ma présentation, et que je ne tiens pas à répéter régulièrement. Je me contente donc des dvd et de youtube, et si tu t'estimes le droit de me juger mauvaise fan pour ces raisons, je trouve cela tout simplement dommage.

Je ne suis pas de ceux-celles qui apprécient vraiment sa musique. J'ai véritablement d'autres préférences musicales et de loin. Et je connais finalement très peu le contenu paroles des morceaux de Springsteen, excepté tout ce que j'en ai lu.


et tu t'étonnes que pas grand'monde n'ait envie de converser avec toi ?! Rolling Eyes Tu donnes l'impression de te positionner au-dessus des fans avec un microscope pour les/nous observer alors, forcément... silent

C'est ce que tu as compris, pas ce que j'ai dit. Je parle en tant que fan et tente d'échanger pour trouver les points communs pas pour chercher les différences, et encore moins pour les mépriser. Si je disais que je n'ai pas le Bac cela ne voudrait pas dire que je méprise tous les universitaires.

Je viens ici sur le forum pour me sentir plus en contact avec ce qui concerne Springsteen, mais aussi car je me sens, presque par définition, un lien avec ceux qui sont fans eux aussi. Et là, je m'illusionne peut-être, c'est une des raisons pour laquelle je tente de confronter cette impression ici sur le forum. Et comme les nouvelles d'ailleurs indiquent que d'autres vivent ce lien entre fans, je me renseigne, mais l'idée n'est pas de dire que quiconque est meilleur qu'un autre dans l'histoire, c'est plutôt l'inverse pour moi, la concurrence, les rapports de force ne m'intéressent pas, et la coopération, la solidarité me sont chères.
Mais il est vrai que je suis humaine, quand je me sens prise dans un rapport de force, je peux utiliser la force, même si je sais que cela me dessert.

De toute façon si les gens n'expriment pas leur affinité avec les sujets qui m'intéressent, je ne pourrai rien y changer. Mais je ne pourrai le savoir qu'en tentant d'amener ces sujets et sans les déguiser, ni me déguiser pour en parler.


Dis-nous donc où "on" parle de cet aspect qui t'est si cher et ce qu"on" en dit car moi je suis dans la complete darkness !

Dans le livre à partir duquel cette conversation a démarré déjà.

Le message qui a démarré la conversation (sur l'ancien forum) :
http://hopeanddreams.aceboard.fr/p-286628-4320-9977-5.htm#id203961

Voir l'échange en question sur le nouveau forum : http://hopeanddreams.forumactif.com/t125-des-livres-ou-on-parle-de-bruce

La présentation du livre peut se trouver ici :
http://www.examiner.com/literature-in-winstonsalem/religion-and-bruce-springsteen-on-thursday-april-14

On trouve la version thèse en pdf ici (133 pages) :
http://www.google.be/url?sa=t&source=web&cd=4&ved=0CDkQFjAD&url=http%3A%2F%2Fwakespace.lib.wfu.edu%2Fjspui%2Fbitstream%2F10339%2F14691%2F1%2Frandall_thesis.pdf&rct=j&q=springsteen%20redeemed%20transcendance&ei=Wz4OTqO6Jo-ZOvep3aoL&usg=AFQjCNGoFNeCcR1L99GinOUAlaVzi9VeSw&sig2=ZlEGHfvDYPxjPlmPKXK2Cg&cad=rja

Ce n'est pas le même texte, mais je suppose qu'il y a tout de même des similitudes : sans doute pas mal des témoignages dont j'ai parlé dans l'échange précédent.

Sinon, dans le livre de Hugues Barrière et Mikaël Ollivier. J'ai retrouvé cette citation-ci :

p.379 « Pour se repérer et mesurer son impact, il isole dès le début du concert un ou deux visages dans les premiers rangs, qu'il suit du regard tout au long de la soirée. « Je peux voir au fur et à mesure la transformation de leur visage. », explique-t-il alors. Il y a indéniablement quelque chose de religieux dans un concert de Bruce Springsteen. »

J'avais déjà parlé ailleurs de cet aspect.

J'ai aussi retrouvé le programme du fameux symposium qui a réuni plusieurs centaines de conférences (dont on parle dans le livre de Randall et que j'avais mentionné dans mon message).

Le programme concernant le thème de la rédemption est ici :
http://app.outreach.psu.edu/springsteen/schedule/AbstractList.asp?TT=51

Le thème communauté est ici :
http://app.outreach.psu.edu/springsteen/schedule/AbstractList.asp?TT=31#details
La troisième conférence semble évoque partiellement ce thème.

Le thème communauté en ligne est ici :
http://app.outreach.psu.edu/springsteen/schedule/AbstractList.asp?TT=47#details

Bonne migraine à tous Wink

Il semble donc qu'aux USA il y ait bien des gens qui se préoccupent du sujet : effet Springsteen, phénomène Springsteen etc. Je serais donc étonnée qu'en France (ou pays francophones) ce ne soit pas aussi le cas.

Sinon ici le speach de Jon Stewart :
http://www.youtube.com/watch?v=6QpTSztA1cM&feature=related
à 3'20'' il termine en abordant le sujet.

« Whenever I see Bruce Springsteen do anything, he empties the tank. Everytime. And the beautiful thing about this man is : he empties that tank for his family, he empties that tank for his art, he empties that tank for his audience, and he empties it for his country. And we, on the receiving end of that beautiful gift, are ourselves rejuvenated, if not, redempted. And I thank you. »

Je me rappelle avoir lu d'autres témoignages mais je n'ai pas songé mémoriser tout ça pour pouvoir référencer mes commentaires Wink

En bonus :
http://www.youtube.com/watch?v=AD4PMWNFBSI
à 3'35''
Là Bruce parle d'un autre sujet dont on a parlé : Patti.
Alors, oui, on peut penser que ce genre de discours est un bon procédé marketing pour mieux vendre..... Sur ce coup-là, « on » ce n'est certainement pas moi Wink

NB : pendant la lecture du livre « Finding Grace in the concert hall » j'avais coché plusieurs citations, toujours sur le même sujet. Si ça t'intéresse je pourrais venir en recopier quelques unes en plus de celles que j'avais déjà recopiées dans le message :
http://hopeanddreams.aceboard.fr/p-286628-4320-9977-5.htm#id203961

rem : Le bouquin compare souvent la fan attitude à une attitude religieuse, attention les boutons pour les gens qui n'aiment pas la religion (ce qui est mon cas : les dogmes et doctrines religieuses me gênent, la spiritualité par contre me passionne tant qu'elle est reliée à une ouverture plutôt qu'à des croyances.) Cela dit, ça ne retire pas la pertinence de certaines réflexions ou conclusions qu'elle en tire.
Springsteen n'endoctrine personne, et ne tente pas de le faire, ni ne veut tenter de le faire (il l'exprime régulièrement.... Non, je ne sais pas où Wink ...). Par contre, pour moi il est clair que ce qui se passe entre lui et son public, amène ce dernier (pour certains en tout cas) à évoluer spirituellement.

Kitty ,

j'ai chopé une sacré migraine.

moi j'aime ça aussi chez Springsteen, je suis quel type de fan ???????

Ben migraineuse Wink

voilà, est ce que c'est grave ?

Ben pour nous pas trop, surtout qu'on ne te voit pas. Pour toi ça doit être beaucoup de souffrance Wink

Et pour les photos, j'avoue de loin le préférer en chemises à carreaux Wink C'est grave? Wink

Leadbelly II,

Disons que c'est un rocker qui aurait un abonnement à TELERAMA et courrier INTERNATIONAL.....

A moins que ce ne soit plutôt Playboy et Le Monde Diplomatique? Wink

Quand je parlais de prise de tête, je voulais dire que je me sens loin (à mon plus grand bonheur) des fans de RADIOHEAD....

Euh, ils ont quoi ces fans? (c'est pas ironique, c'est une réelle question) Je n'ai pas l'honneur ni de connaître le groupe, ni ses fans, par contre j'adore une bonne partie de leur musique.

TOF,

C'est comme dans la vraie vie non ?
Les gens se retrouvent par affinité.

Le net et la vraie vie c'est à mon avis déjà très différent. Les gens sur le net agissent en général de manière beaucoup moins mesurée (l'écran les protège). Certains jouent la carte de l'anonymat, et/ou s'y lâchent ou s'y défoulent car ils n'ont pas à en subir les conséquences qu'ils auraient à subir dans la vraie vie. D'autres encore s'essayent à la provocation, à l'exhibitionnisme, au voyeurisme, à la manipulation; ce qu'ils ont plus de mal à pratiquer irl. Et puis il y a aussi les trolls, ceux qui n'ont qu'une seule ambition : foutre la m*** à tout prix. Et ils ne sont pas si rares.
Il y a aussi le décalage entre ceux qui écrivent comme ils parlent, dans un mode plus impulsif, et ceux qui pondèrent leur discours. Ca fait des malentendus ou des échanges très décalés; ce qu'on ne rencontre pas irl.
Etant nouvelle, j'ignore comment vous fonctionnez, mais jusqu'à présent en tout cas j'avoue avoir vu peu de ces dérives.

Mon idée c'était que le fait d'avoir en commun le fait d'être fan de Springsteen pouvait engendrer une sorte d'indulgence sur les différences entre membres qui alors faciliterait les échanges, l'ouverture des uns vers les autres. Et cela ferait alors partie de « l'effet Springsteen »
J'ai cru remarquer déjà un peu de cet effet dans la rubrique « the stage ».
Mais je m'illusionne peut-être, je sais que dans certains contextes, avoir un point commun important avec un groupe peut aussi rendre moins indulgent et de ce fait plutôt pourrir les relations (quand chacun s'estime plus expert que le voisin et que le fonctionnement du forum consiste plus en des combats de coqs plutôt qu'en des partages d'opinions ou d'informations).

calispera

Messages : 1217
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  dany le Dim 3 Juil 2011 - 22:00

Calispera, j'apprécie beaucoup ce que tu écris, mais là, je m'interroge.

Tu écris:
Il est vrai que j'apprécie moins sa musique que d'autres musiques, c'est une affaire de goût après tout. Je ne pense pas qu'il y ait de jugement là-derrière. De là à interpréter que je n'ai pas ma place sur le forum..... Il y a mille raisons possible d'être fan, et ce ne sont pas forcément les conscientes ou les plus courantes qui doivent servir de référence.
Ce qui ne veut pas dire non plus que je n'apprécie pas sa musique, pas plus que je ne méprise ceux qui l'apprécient plus. C'est tout de même celle que j'écoute la moitié du temps depuis 6 mois, souvent plusieurs heures par jour. Mais pour moi elle fait partie d'un ensemble, et c'est surtout à ce titre-là qu'elle me plait, et de plus en plus puisque je nourris cet effet en l'écoutant beaucoup.
Springsteen, à mes yeux, ce n'est pas un musicien+songwriter+rocker+entertainer+un homme+une star : c'est plutôt un monument de tout ça (sans confondre avec de la béatification).
De la même manière, j'écoute les environ 3-400 morceaux différents que Springsteen a publié officiellement, et j'ai lu les paroles de seulement certaines d'entre elles mais ne me suis pas encore investie plus avant,


Je me pose la question de savoir si tu es vraiment fan. Attention, je ne dis pas que tu n'as pas ta place sur le forum, mais tu te dis toi même fan, alors que tu n'aimes pas sa musique plus que ça, et que tu ne connais pas vraiment les textes. En ce qui me concerne, j'ai découvert Springsteen à 15 ans avec The River. Je disais que j'étais fan parce que j'aimais sa musique, le "monument" dont tu parles. Je l'écoutais très très souvent. 20 ans plus tard, je l'ai vu en concert pour la première fois, et c'est seulement à ce moment-là que je suis devenue fan en fait. Il y a eu un "avant" et un "après", et la différence est très importante. Je me suis intéressée au bonhomme, aux textes, j'ai commencé à en vouloir un peu plus, à en savoir un peu plus, puis beaucoup plus....
Il me semble qu'on doit se poser la question de la définition du fan. A quoi on le reconnait, quels sont les critères (y en a t-il d'ailleurs?). Et toi même, l'es tu vraiment ? Ou bien tu es en train de le devenir....tout simplement. Wink

dany

Messages : 368
Date d'inscription : 15/06/2011
Age : 49
Localisation : Rouen
Album préféré : The Wild, The Innocent And The E Street Shuffle

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  calispera le Dim 3 Juil 2011 - 23:35

Merci pour ton commentaire Dani, car avec la manière dont tu l'écris, je me sens moins sur la défensive.

Bien sûr qu'on peut définir le mot fan de toutes les manières. Je l'ai d'ailleurs déjà défini à ma manière sur le présent échange (ou l'autre, celui à partir duquel il a démarré).

Je comprends que ce que je dis peut interpeller et amener à penser que je ne sois pas fan, mais pour moi il est vraiment inconcevable de penser que je ne le sois pas.
Comme tu le dis toi-même : il y a un avant et un après. Moi ça n'a pas été à un concert puisque cela m'est impossible d'y aller. Mais des vidéos de youtube m'ont fait un effet boeuf et depuis je n'en décroche plus. En 2 mois de temps je me suis procuré tous les cd officiels, plusieurs bouquins, j'ai lu des revues, articles sur le net. J'ai parcouru des tonnes de disquaires, librairies, de bouquinistes, magasins de disques et dvd de seconde main, bibliothèques, médiathèques : la totale. C'était devenu presque compulsif au départ. Je me suis enfilé je ne sais combien de dvd et de vidéos sur youtube.
Je suis plus modérée à présent, mais Bruce Springsteen fait partie de ma vie comme aucun chateur-euse, ou groupe ne l'avait jamais fait avant. Or (et je l'ai aussi dit) j'ai été fan d'autres groupes dans le passé, en particulier Bowie. Et je n'ai jamais réagi de la sorte.

Springsteen booste mon moral. L'écouter est important pour moi, même si musicalement il ne représente pas le top pour moi. (d'ailleurs Bowie non plus Wink ) (rem : que personne ne se vexe, il s'agit de ma manière de l'apprécier, pas d'un jugement objectif)

L'effet était tellement important que je me suis posé des questions au début (j'ai écrit ça dans ma présentation). Je ne me reconnaissais pas. Je me disais : m'enfin c'est pas possible, t'es amoureuse ou quoi? J'en avais même un peu honte à cause de ça. Mais le sentiment amoureux ne tenait pas la route : je suis amoureuse, et pas un peu : de quelqu'un d'autre Wink et pour moi c'est pas compatible.

Et pourtant il y a quelque chose de commun, dans le sens que aimer Springsteen (je parle du monument pas de la personne), ça a une sorte d'effet prozac (de ça aussi j'ai déjà parlé).
Mais Springsteen ne m'intéresse pas physiquement. Son énergie, son charisme oui, mais pas son côté « mâle ». Les photos « only for women » sont celles que j'aime le moins. Le côté musclé du gars, non merci Wink. (Ne te vexe pas Kitty, ya pas de mépris, juste je le dis car c'est aussi une différence qui m'a frappée.) (En fait je préférais son énergie et sa fluidité de l'époque Born to Run, ou son côté « force de l'âge » des années 2000).

Quelque part, je préférerais que les autres fans ne doutent pas de mon côté fan, mais ça ne met aucunement en doute le fait que je sais l'être. Car aussi, encore une fois, en comparaison avec le côté amoureux : si tu es amoureuse, et que quelqu'un met ce sentiment en doute, ça ne te fait pas douter, le vécu l'emporte de loin sur le raisonnement qui l'accompagne.

Et s'il faut y ajouter du raisonnement, je peux dire que j'ai lu pas mal de témoignages qui parlent avec des mots similaires aux miens, des ressentis du même ordre. Cela m'a permis de comprendre que des fans ont vécu avant mois à peu près la même chose.

Et pour terminer, je vais faire un lien avec ton expérience. J'ai aussi connu Springsteen avec The River, j'avais 20 ans (je sais ton âge à présent Wink ). J'ai adoré : pour la musique, pour les paroles. Mais je m'en suis éloignée, car la vie m'a éloignée de ça, et que, de loin, BITUSA ça n'avait plus rien à voir à mes yeux (actuellement, à l'inverse, j'apprécie de plus en plus ce disque-là).
Et donc, même sans avoir assisté à un concert, je pense qu'on peut aussi tomber dans la soupe en un clin d'oeil.
Je n'ose imaginer si j'avais vraiment assisté à un concert, mais bon.

Et toi même, l'es tu vraiment ? Ou bien tu es en train de le devenir....tout simplement. Wink

Je pense qu'après être tombée dans la soupe, ben on apprend à apprécier autrement, plus sur la durée, plus en profondeur.

En tout cas, tout cela a permis que je me découvre une facette que j'ignorais de moi, et d'une certaine manière que mes préjugés m'empêchaient de chercher à découvrir. Et je regrette de ne pas avoir évolué plus tôt et donc découvert Springteen il y a 10-15 ans, voire quand j'avais 15 ans.

calispera

Messages : 1217
Date d'inscription : 14/06/2011
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

bon on va pas se crêper le chignon sur le forum (quoique ça plairait bien à certains forumeurs !)

Message  Kitty le Lun 4 Juil 2011 - 12:24

Bonjour Calispera

ne t'inquiète pas pour la migraine, ma pharmacie regorge de Triptan (même en injectable, booouuuuhhhh la junkie) j'ai pas le choix.

d'autre part, on ne va pas se comparer les neurones là, forum convivial (enfin on tente).

ici j'essaye de m'amuser dans certaines rubriques, notamment only for women, je sais ça énerve, mais plusieurs forumeuses et moi-même nous délirons bien. Ce ne sont pas les muscles qui nous intéressent, c'est déconner ; si je veux des super belles photos il y a le topic de Mika.

En plus de sa musique, de son charisme, de son côté bête de scène, j'aime bien son physique ce qui ne gache rien. (j'aime aussi Phil Collins, qui selon JC je crois, est petit gros et chauve) ; donc le physique est accessoire, puisque je n'ai vu Bruce que des années après l'avoir entendu, j'avais juste une photocopie de la pochette de Born to run à l'époque.

les chemises à carreaux, c'est un "joke" récurrent me concernant, et certains membres s'en amusent et moi aussi.

Voilà ça fait 3 ans que je n'ai pas vu un concert et cela me manque.

Moi non plus je ne veux pas te vexer Calispera, mais le fait n'avoir jamais assisté à un de ses shows (pour les raisons qui t'appartiennent, aucun jugement) est une "carence", le chaînon manquant Bruce, son band et son public en direct live ; les rapports que l'on "entretient" à ce moment là précis, cette sensation qu'il chante pour toi, les visages souriants, l'émotion partagée (y compris Bruce qui à Bercy à la fin de the river, quand on a continué à chanter).On ne peut pas se rendre compte de ça au travers de vidéos.

je viens sur ce forum pour m'aérer, me détendre, pas m'étouffer.

Chacun prend son petit plaisir comme il veut, certains en dissertant, d'autres en se "pâmant" devant un gobelet rouge, il en faut pour tout le monde, et pour tous les goûts. Je peux être extrêmement sérieuse ici mais le forum est comme une cour de récréation.

suis je pour cela une fan nunuche ? j'aime pas les étiquettes, les cases dans lesquelles on essaye de nous mettre.

Comme dit TOF, il y a des personnes qui ne sont pas "compatibles", ce n'est pas une injure, c'est un fait. Et heureusement, parce que sinon tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil et tout le monde s'aime, qu'est ce qu'on s'embêterait.

voilà je crois avoir tout dit ou presque, sans rancune.

Kitty

Messages : 650
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Invité le Lun 4 Juil 2011 - 12:57

Bon, j'ai pas tout lu, faut pas déconner non plus Smile mais y a un truc qui ne nous rajeunit pas mais qui m'a fait sourire :

"Spaceman Spiff en parle très bien"

cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  bill horton le Lun 4 Juil 2011 - 16:18

Almanzo a écrit:"Spaceman Spiff en parle très bien"
Elle parlait souvent très bien, effectivement.


bill horton

Messages : 4372
Date d'inscription : 16/06/2011
Localisation : halfway to heaven and just a mile outta hell

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Kitty le Lun 4 Juil 2011 - 16:53

Almanzo a écrit:Bon, j'ai pas tout lu, faut pas déconner non plus Smile mais y a un truc qui ne nous rajeunit pas mais qui m'a fait sourire :

"Spaceman Spiff en parle très bien"

cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers cheers

rooohhhh tu n'es pas du tout objectif Charles Almanzo Smile

Kitty

Messages : 650
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  admin le Lun 4 Juil 2011 - 19:02

Kitty a écrit:Moi non plus je ne veux pas te vexer Calispera, mais le fait n'avoir jamais assisté à un de ses shows (pour les raisons qui t'appartiennent, aucun jugement) est une "carence", le chaînon manquant Bruce, son band et son public en direct live...

Je suis pas complètement d'accord avec toi, dans un sens, tu as raison parce que c'est un grand performer avec un grand groupe autour et que c'est un truc à voir mais, je ne l'ai vu qu'une fois et je n'ai pas eu le sentiment d'avoir subi un avant et un après, ou d'avoir comblé une carence. J'étais très content de ce concert (quoique mon plaisir a été gâché par le son, à mes oreilles) mais pas eu le sentiment d'avoir eu un diplôme non plus...
Par contre, j'ai eu le sentiment que ça comptait aux yeux de certains en discutant par ici, j'ai trouvé ça un peu gênant...
Évidemment, le fait de l'avoir vu ou non ne rend pas plus ou moins intéressant un propos ou son auteur (puisque comme dit CC, ici, c'est du papotage)... Je pense pas que tu aies voulu dire le contraire, d'ailleurs.

admin

Messages : 1533
Date d'inscription : 13/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

exactement

Message  Kitty le Lun 4 Juil 2011 - 19:17

je n'ai pas (et jamais) prétendu que mon propos valait plus qu'un autre parce que je l'ai vu plusieurs fois sur scène. J'essayais de dire que ME concernant, c'est un élément essentiel du rapport fort à Bruce. Toi tu n'as pas eu l'impression d'un avant et un après, moi si, après la Courneuve, je savais que tant qu'il serait là, je ne lacherai jamais.

à chacun son rapport aux artistes.

Kitty

Messages : 650
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : Ile de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Communauté de fans / Effet Springsteen / et autres

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:56


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum